(11/06/2017) – Un peu de légèreté en ces temps de perturbations électorales. Il serait suffisamment temps, après pour devenir Mossad. En attendant soyons gay(e)s et heureux

Publié le Mis à jour le

Le date pourri de Zoé : « Je la sens plus intéressée par ma pote que par moi »

Le date pourri de Zoé : "Je la sens plus intéressée par ma pote que par moi"
Un Tinder surprise (Renée Greusard)

Zoé a rencontré une fille sur Gayvox. Après avoir essayé de choper une de ses potes, elle a rechigné à lui donner du plaisir.

Zoé : 24 ans et en master d’histoire (à l’époque). Elle est aujourd’hui archiviste (et c’est elle qui raconte).

*****

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans et/ou d’ailleurs : http://wp.me/p4Im0Q-1CO

*****

 Nathalie :  27 ans et animatrice (à l’époque).

Avant

C’était en 2011, je venais de vivre une histoire passionnée de trois mois avec une amie qui était devenue mon amante. On s’est séparées malgré des sentiments forts parce qu’elle a dû partir à l’étranger.

En 2011, je me réinscris donc sans aucun a priori. J’ai juste besoin d’oublier cette rupture et de rencontrer d’autres personnes.

Le match

Je regarde ses photos. Elle est blonde, un peu ronde. Pas laide, pas belle, pas repoussante. Banale quoi.

C’est un jeudi et on commence à discuter par messages interposés. De ce qu’on fait dans la vie et de musique. Elle aime les Antilles, le zouk et moi aussi.

En plus, je ne suis pas une prédatrice du tout, moi. Je suis amoureuse des mots, des discussions profondes. En gros, je peux tomber amoureuse d’un cerveau ou d’une âme.  

Et moi, j’ai un bac + 5 ans donc elle était un peu impressionnée, comme ces gens qui ont moins de diplômes et qui ont tendance à idéaliser ceux qui en ont. Bref, je lui dis qu’un diplôme ne protège pas de la connerie et je la rassure tant bien que mal.

Le premier date

On se rejoint aux Halles. Première impression : déception des deux côtés. On ne se plaît pas.

Et là… Débarque toute ma bande de potes homos. Elles sont cinq et viennent de rentrer toutes ensemble dans le MÊME resto que nous. C’est horrible. Je suis grave gênée.

J’ai l’impression d’être revenue à l’école primaire. C’est parfait. Maintenant, elles se greffent à mon date en proposant d’aller dans un bar branché. Je suis partagée entre un sentiment de gêne (je déteste les imprévus) et un lâche soulagement parce que ça n’accrochait pas trop.

On accepte et on arrive dans le bar. C’était « le troisième lieu », un bar emblématique de la communauté gay qui a fermé depuis. On commence à boire des verres et je vois bien que Nathalie est beaucoup plus intéressée par ma pote Cécile.

Délicate, elle me pose des questions sur elle.

Ma pote Cécile n’est pas intéressée. Je la vois installer une distance avec Nathalie. La meuf ne l’intéresse pas et aussi elle ne veut pas me blesser.

Par dépit, Nathalie finit par revenir vers moi. Là, on discute et c’est une bonne conversation.

Le deuxième date

Le week-end d’après, elle m’invite chez elle. Il se trouve que je devais aller à un concert…

Ensuite, elle me parle de son enfance et me raconte des trucs glauques.

Elle met du zouk. Je me sens mieux. Je ne suis pas sexy mais je danse bien (c’est mon arme de séduction massive). On se rapproche physiquement (enfin), elle danse bien aussi et forcément ça dérape.

On commence à faire l’amour.

Je fais attention aux préliminaires puis je la pénètre avec mes doigts en faisant attention à pas y aller comme une bourrine, je prends mon temps. Ça fait un an que je n’ai pas fait l’amour mais je me débrouille bien. Je suis appliquée et elle apprécie. Elle jouit.

Vient mon tour. Elle commence à me caresser aussi mais au moment où elle va se rapprocher de « la zone »… Elle hésite. Elle culpabilise, pense à son ex, me dit de patienter, elle tourne autour du pot, quoi ! au sens propre comme au figuré.

Elle ne sait pas ce qu’elle veut.

Déception, c’était la première fois que je couchais sans un minimum de sentiment, je voulais faire comme les autres mais ce n’est pas pour moi visiblement.  

On se quitte et pour moi on est quand même un peu ensemble…

Deux jours après nos « ébats », Nathalie m’appelle finalement pour me dire que c’est fini qu’elle ne ressent rien (quelle surprise !). D’un coup comme ça. Elle me dit ça au téléphone.

J’ai été trop vexée ! L’ego en prend un coup. Ça fait mal de se faire rejeter. Même si tu ne penses pas quelque chose de très différent, c’est elle qui prend l’initiative.

Après

Quelques jours plus tard elle m’a rappelée pour qu’on se revoie je l’ai envoyée chier…

Vengeance ! De toute façon cette histoire ne menait vraiment à rien.

Mon avis sur les sites

D’expérience je trouve qu’il y a beaucoup de personnes fragiles sur ces sites. Et puis aussi des gens dont il faut se méfier. J’en ai rencontrés. Des femmes vieilles qui cherchent de la chair fraîche ou des gens qui essaient de te soutirer de l’argent en jouant avec tes sentiments.

Mais Gayvox c’est un outil génial. Vachement utile pour rencontrer des gens et entrer dans la communauté. Grâce à ce site, je me suis fait un  gros réseau de connaissances et de lieux.

Ne vaudrait-il pas mieux se payer le disque de Dalida « pour ne pas vivre seul(e) ». Mais pourquoi les gayes n’auraient-elle pas le droit à la parole, fut-elle virtuelle, sur GayVox. Ce sont des êtres humaines comme les autres. Ce n’est le sexe qui fait la parole…. même si parfois il laisse sans voie…. . Le choix ne serait-il que Gay-luron ou Mossad?

http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/tinder-surprise/20170608.OBS0470/le-date-pourri-de-zoe-je-la-sens-plus-interessee-par-ma-pote-que-par-moi.html

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s