(11/06/2017) – Au Gabon il ne faut pas se tromper de Bingo.. Ali n’en pince pas forcément pour Homard. Et cela risque de nous laisser baba au rhume des foins!

Publié le



Émoi au Gabon quand une journaliste annonce par erreur la mort d’Ali Bongo

© Steve Jordan, AFP | Ali Bongo, bien vivant, lors d’un discours au palais présidentiel de Libreville, le 28 mars 2017.

 

Deux jours après le lapsus de l’une de ses présentatrices ayant annoncé par erreur la mort du président du Gabon, Ali Bongo, la télévision publique gabonaise a annoncé samedi avoir suspendu la journaliste fautive.

*****

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans et/ou d’ailleurs : http://wp.me/p4Im0Q-1CO

*****

Voilà un lapsus que le Gabon n’est pas près d’oublier : une présentatrice de la télévision publique a été suspendue d’antenne après avoir annoncé par erreur la mort du président, Ali Bongo Ondimba, qu’elle a confondu avec son père et prédécesseur, a-t-on appris samedi.

L’affaire a commencé dans l’édition du journal télévisé de 23 h, jeudi 8 juin, jour du huitième anniversaire de la mort de l’ex-président Omar Bongo Ondimba, décédé à Barcelone le 8 juin 2009 après 42 ans au pouvoir. « Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, s’est éteint à Barcelone en Espagne », s’est trompée la présentatrice qui a toutefois mentionné dès la phrase suivante des documentaires « dans le cadre de la commémoration du huitième anniversaire de son décès ».=

La présentatrice a été suspendue de présentation du journal télévisé « à titre conservatoire », a indiqué le directeur général de Gabon Télévision, Mathieu Koumba, qui a cru bon de préciser : « Il faut la protéger aussi, car les réseaux sociaux s’en sont donné à cœur joie. »

« Sanction »

Il était intervenu dès vendredi dans le journal de 13 h, évoquant une « sanction » après la « bourde » de sa journaliste : « Nous avons présenté nos excuses au président Ali Bongo Ondimba et à toute sa famille. Nous avons dit que nous examinerons en interne une sanction. »

« Nous avons relevé que c’était un lapsus. Cela peut arriver à tout le monde. Mais là, c’est quand même un peu trop grossier car c’est une confusion qui a été faite avec le chef de l’Etat », a-t-il ajouté.

La journaliste, Wivine Ovandong, présentait depuis quelques jours seulement les journaux télévisés après plusieurs années de reportage de terrain.

Et alors, vous n’avez jamais entendu parler de résurrection? D’où sortez-vous. Alors que l’on découvre que l’on serait né il y a 300 000 ans (et non 200 000) en un jardin d’éden vaste comme toute l’Afrique réunie, cela, vous y croyez, sans l’avoir vu et lorsqu’il s’agit de l’un des nombreux hominidés, mis en scène internationalement, vous n’y croyez pas. Mécréant. Et vous vous étonnez que cela aille mal partout. Il est des rêves qui deviennent, parfois, des réalités et des réalités qui ne sont point des rêves. Au homard près nous nous serions retrouvés baba….. pour Ali. Pas de quoi se pincer.

Cela risque d’être Bingo pour Wivine Ovandong qui va repartir en reportage dans la brousse. Un peu comme chez nous un inspecteur de police muté à la circulation en promotion de services non rendus.

Nul ne parle de l’effet que cela fait sur un vivant; déclaré mort, d’apprendre sa mort de son vivant. Heureusement qu’en ces périodes de troubles organisés, il est des infos qui prêtent à rire.

Vaut-il mieux mourir de son vivant ou vivre de sa mort? Pensez-y dans l’isoloir! Question existentielle important qui conditionne votre avenir pour au moins 5 ans.

http://www.france24.com/fr/20170610-gabon-journaliste-tele-suspendue-annonce-erreur-mort-president-ali-omar-bongo

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s