-

(08/06/2017) – Au débur la fissure est minime pouis elle devient lézarde et en croassant elle devient plus grosse qu’un bœuf sur le toit. Et alors on se transforme en grenouille de bénitiers électoraux.

Publié le


Sortez le pop-corn !

 

Sortez le pop-corn !

Quel enchaînement mes amis ! Quelle déferlante ! Quelle diarrhée d’ampleur cosmique ! Depuis le soft-coup d’Etat qui a permis à l’oligarchie apatride de placer son «Loup de Wall Street» à l’Elysée, ça n’arrête pas. Le Système nous ballotte du cocasse au tragique, puis du pathétique à la bouffonnerie la plus crasse avec le même allant quasi primesautier. Les sommets de l’OTAN et du G7 qui partent en sucette; Trump qui se fait la malle de l’Accord de Paris; Londres qui est attaquée par des barbus comme toujours connus de la police et/ou liés aux barbouzes; et enfin des bédouins soutenant le terrorisme qui accusent d’autres bédouins soutenant le terrorisme… de soutenir le terrorisme. Du caviar. Un beau bordel en fait, de plus en plus bordélique d’ailleurs, comme seul peut en produire un Système en pleine décomposition. Un Système conçu comme une gigantesque bombe à fragmentation qui n’en finit pas d’exploser sous nos yeux ébahis. Sortez le pop-corn !

La rencontre de l’avidité et du désespoir

Bon, on ne s’étendra pas outre mesure sur la nomination de Macron à la présidence française par voies de merdias et d’argent. .
A l’heure où nous écrivons ces lignes, les sondeurs nous prédisent même un triomphe du macronisme aux législatives, ce qui prouverait que la France à genoux est bel et bien en marche.

Un google-goulag pas facile à gouverner

On en est même venu pratiquement aux invectives entre la grosse Bertha et The Donald sur Twitter (2).
Diantre !

Le vertige de la liberté

On se rappelle alors la fameuse lettre écrite par le Président de l’UE, Donald Tusk, où il disait en février dernier que «les USA sont quasiment autant une menace pour l’UE que la Russie, la Chine et Daesh». (3)
Une prémonition ?

Ambiance.

Management de la terreur

Et puis voilà que survient la série d’attentats de Londres. Entre stratégie de tension (4) et «management de la terreur» (5) comme on voudra ; entre attentats «spontanés» et opérations effectivement commanditées de l’étranger, on ne sait plus quoi en dire, si ce n’est rappeler que ce sanglant bordel est la conséquence directe de 25 ans de boucheries perpétrées par le Bloc atlantiste au Moyen-Orient. Tout cela pour du pétrole, du gaz, des pipelines et rien, absolument rien d’autre, et surtout pas les vertueuses sottises invoquées devant l’ONU.

En résumé, lorsqu’ils ne relèvent pas du «management de la terreur» à des fins politiques, les attentats ne sont que le résultat de la politique étrangère criminelle du Bloc atlantiste (6). Dans les deux cas, nos gouvernements sont donc pleinement responsables, coupables et comptables de chaque victime de ces atrocités.
Les attentats islamistes en Europe ont déjà tué 321 personnes depuis 2015 et fait des centaines de blessés (7).
Rendez-vous donc au prochain massacre, à l’issue duquel on s’affirmera fièrement «plus forts qu’avant» et désireux de «continuer comme avant».
Dont acte.

Humour bédouin

Enfin, le dernier buzz-Système en date est le soi-disant «séisme» provoqué par la mise au ban du Qatar par l’Arabie Saoudite et une poignée de partenaires plus ou moins enthousiastes.

Nous ne retiendrons quant à nous de cette affaire que l’aspect cocasse de la chose, qui sied si bien au Système qui la porte, et qui voit donc un sponsor du terrorisme accusant un autre sponsor du terrorisme… de sponsoriser le terrorisme. Chacun des deux sponsors en litige étant sponsorisé à son tour par le vertueux Bloc atlantiste.
Ambiance.

Conclusions

On le voit, notre joyeux Système patauge dans un désordre sans cesse renouvelé, où l’absurde le dispute à l’horrible, où la guerre et la violence qu’il produit en permanence sont devenus la trame de fond imposée de notre temps.
Dans ce gigantesque et sanglant désordre, les crises s’additionnent, grandissent les unes à côté des autres, sans qu’aucune ne soit jamais résolue, avec au milieu un capitalisme terminal qui cherche à prospérer comme la gangrène sur un champ de bataille.
Et cette fois, c’est le Bloc atlantiste lui-même qui se lézarde, contaminé par sa propre folie.
Au fil des décennies, le Système atlantiste s’est ainsi révélé n’être qu’une gigantesque bombe à fragmentation.
Une bombe qui explose aujourd’hui sous nos yeux.

Sortez le pop-corn!

Le moins que l’on puisse dire, c’est que rien ne va plus, apparemment de par le monde…. Et chez nous, à notre échelle lilliputienne; ce n’est guère mieux.
Vous en êtes curieux, alors donnons nous rendez vous en ces docs :
  • Les candidats « divers avariés et à varier » (bonjour la transparence, au final) : 2320 diveravariés 2017
  • la marche consulaire d’ambassade en ambassade….. au vaut Marengo (et aussi marigot), pour embrassade final en rAppel du 18 Juin  à moins de 10% (le pourcentage de dîme t’as plus rien. Même un Macron c’est moins : 8,56% des inscrits  et non 46% des exprimés quand l’opposition est de 81% des inscrits : Democratie Rem 8,56%.
  • Pour qui roule Macron? Pour la France? Peut-être pas! Mais c’est pour ce qui apparemment ne dit pas son N.O.M : 39 Bildenberg France 20010 – 2017
Où notre Bildenberg rejoint le leur, en proportion gardée.
Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :