(07/06/2017) – On doit approcher d’une élection. Heureusement qu’il y a les attentats meurtriers pour nous l’annoncer. On ne peut plus compter sur les médias

Publié le

Un policier agressé sur le parvis de Notre-Dame à Paris, l’assaillant blessé par balle

© Bertrand Guay, AFP | Un périmètre de sécurité a été installé sur le parvis de Notre-Dame, après qu’un individu a attaqué un policier et a ét blessé par des tirs de riposte.

Un individu qui a agressé un policier sur le parvis de Notre-Dame-de-Paris a été blessé lors de tirs de riposte. L’assaillant a revendiqué être « un soldat du califat » de l’EI. Le parquet antiterroriste a ouvert une enquête.

La situation est maîtrisée, a affirmé la préfecture de police, près d’une heure après l’agression. La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête.

Selon une source policière citée par Reuters, l’assaillant a attaqué le policier avec un marteau. « L’agresseur a crié : ‘C’est pour la Syrie' », a indiqué le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, qui s’est rendu sur place. D’après une source citée par l’AFP, l’assaillant « s’est revendiqué être un soldat du califat » du groupe État islamique.

L’assaillant, qui se présentait comme un « étudiant algérien », selon le ministre de l’Intérieur était « muni d’une carte dont nous devrons vérifier l’authenticité ». L’homme avait également en sa possession « deux couteaux de cuisine », a précisé le ministre, qui a ajouté qu' »apparemment, l’individu était seul, il n’était pas accompagné ».

Le policier agressé a pour sa part été légèrement blessé, a appris l’AFP de source policière. Un de ses collègues a riposté avec son arme de service, blessant l’assailant, qui a été conduit à l’hôpital.

« Mouvement de foule »

Un témoin a rapporté à l’AFP avoir entendu « crier très fort », puis vu « un mouvement de foule ». « Les gens ont paniqué, j’ai entendu deux coups de feu, vu un homme étendu par terre, du sang partout », a-t-il ajouté.

« On a entendu deux bruits de coups de feu, on ne s’est pas inquiété, d’ailleurs personne ne s’est inquiété, personne ne courait », ont quant à elles relaté deux témoins venues rendre visite à un proche hospitalisé à l’hôpital Hôtel-Dieu tout proche. « Puis soudain on a vu des policiers arriver à pied, puis des voitures et des fourgons, ils ont tout de suite fermé les accès au parvis ».

Les principales voies d’accès menant à Notre-Dame, où de nombreuses voitures de police affluaient, ont été bouclées par des cordons de sécurité. Des hommes équipés de gilets pare-balles sortaient de la préfecture de police voisine, a constaté un journaliste de l’AFP.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, qui s’est rendue très rapidement sur place, a salué le « sang-froid, le professionnalisme et le calme des policiers et du personnel de Notre-Dame ». « Il y avait entre 900 et 1 000 personnes, dont beaucoup de touristes », a-t-elle poursuivi avant de noter « le grand sang-froid et le calme des personnes, des policiers qui les ont entourées, ainsi que des équipes de Notre-Dame qui ont fait régner le calme, qui ont fait prier les personnes qui le voulaient ». ( à plus de 25 contre un , c’eût été dommage qu’ils manquassent de sang froid, quand même. Il ne faut pas les prendre pour plus cons qu’ils ne sont. Il est vrai qu’avec la socia-lie, tout est devenu possible depuis qu’ils sentent l’heure de la retraite qui va les obliger à rentrer dans leurs HLM pour bouffer du poulet aux hormones. …. C’est de la merde disait Coffe!)

La cathédrale Notre-Dame, située en plein coeur du Paris touristique, est située face à la préfecture de police. C’est l’un des monuments les plus visités en Europe, avec 13 millions d’entrées par an. Cet incident survient dans un contexte de menace terroriste élevée et dans un pays placé sous le régime exceptionnel de l’état d’urgence.

A noter l’âpreté du combat. Il a fallut une heure pour maîtriser le malfaisant. A 12 ou 25 contre un, c’est dire la férocité de l’attaque au marteau. Même Collomb (qui n’a pourtant pas inventé l’Amérique peut attester avoir entendu que c’était un néophyte terroriste…

Il y a toujours ce fameux problème de carte d(identité qui suit les terroristes à la trace. Pire que les meilleurs limiers de la PP, qui sont déjà si futés … (et c’est peu dire).

Plu de 900 touristes retenus, en otage, dans Notre Dame, haut lieu de la spiritualité …  C’est bien connu que les terroristes utilisent le droit d’asile des lieux de cultes. Plus rien n’est sacré mêmes les apports de devises ne sont plus respectés.

Il paraît que l’on va quitter l’état d’urgence pour connaître, bientôt, l’état des sièges!

Ce serait signe annonciateur, cette attaque terroriste, d’élection. A croire que seules les élections permettent des attentats suicides de cette envergure. Va falloir vérifier que ce sont pas des PS et/ou LR convertis radicalisés devant les pleins pouvoirs qu’il donneraient à « Macron-nique-ton-peuple »…..  Vous allez voir qu’à l’inverse des british on va durcir notre arsenal répressif pour permettre encore plus d’attentats meurtriers (car il parait que maintenant ce ne sont que les radicalisés qui sont victimes).

On a hâte de connaître son nom, ses liens, ses complices, ses moyens et …. surtout ses commanditaires. Qui va le séquestrer pour le faire parler maintenant que l’on a fermé la carlingue de la rue Lauriston… (ils s’y entendaient pour entendre les gens en concession à perpétuité)

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s