(06/06/2017) – Attention à la sortie électorale… Les futurs baisés préparez vous à remplir vos chèques en blanc du 07 Mai. Vous eussiez mieux fait de paresser et non paraître…..

Publié le

Albert Cossery: la révolution par le désengagement  –  Des manuels d’insoumission sous la forme de fables orientales

Albert Cossery à Paris, octobre 1999. SIPA. SIPAUSA30050412_000003

Le citoyen lessivé par une campagne électorale aussi épuisante qu’insane, aspire au repos. Il est fatigué de toutes ces injonctions. La Démocratie ne lui laisse guère l’occasion de souffler. Intrusive et directive, elle le poursuit jusque dans son foyer en l’appelant à s’exprimer sur tous les sujets. Le silence comme l’abstention sont aujourd’hui punis médiatiquement. La télévision, agent perturbateur du système, tance les indécis, les rêveurs et tous ceux qui ne participent pas au débat national sous peine d’opprobre.

L’homme de la rue, cerné de toutes parts, a bien du mal à trouver un refuge, un modeste abri où sa singularité ne serait pas offensée, où sa dignité ne serait pas marchandée, où sa paresse ne serait pas salie. Il est bombardé de mots d’ordre, assailli de représailles, poussé à s’engager, à participer, à manifester, à pétitionner, à gesticuler avec la meute. Lui qui ne demande rien, sauf dormir et se perdre dans les méandres de ses pensées. Il n’a droit à aucun répit. Les réseaux sociaux veillent à ce qu’il prenne la parole ou la plume. Quand le piège commence à se refermer, que l’air devient irrespirable, il ne lui reste qu’une solution : lire l’œuvre d’Albert Cossery (1913-2008). Huit livres explosifs qui viennent dynamiter le discours ambiant, fracasser les faux-semblants, moquer l’activisme absurde de notre époque, mettre un frein à l’emballement d’une modernité absconse. Les Parisiens de la Rive Gauche se souviennent d’avoir croisé la silhouette hiératique de l’écrivain égyptien, Grand prix de la francophonie, locataire éternel de l’hôtel la Louisiane, rue de Seine.

******

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans et/ou d’ailleurs : http://wp.me/p4Im0Q-1CO

******

Pourfendeur rigolard du progressisme

Ses héros n’ont pas la volonté de se fondre dans la société, d’en accepter les diktats de réussite absurdes, les compromissions et autres génuflexions.

 Grâce au travail exceptionnel de l’éditrice Joelle Losfeld, ces brûlots plongent le lecteur dans les rues chaotiques du Caire, au milieu d’estropiés et d’indigents. L’échelle des valeurs y est inversée. L’autorité ridiculisée. La repentance larmoyante moquée. Les déviances considérées comme des délivrances.  La mendicité y est érigée en beaux-arts. « Dans la confusion générale, personne ne semblait attacher de l’importance à son état de mendiant sain et florissant. Parmi tant d’absurdités réelles, le fait de mendier paraissait un travail comme un autre, le seul travail raisonnable d’ailleurs », écrivait-il. Pour mieux appréhender et saisir la philosophie de ce dandy élevé chez les Frères de la Salle, il faut absolument acheter Le désert des ambitions avec Albert Cossery de Rodolphe Christin aux éditions L’échappée.

Ne devrait-on pas offrir ces 8 bouquins aux plus de 8000 candidats putatifs de la ripoublique en marche. Cela pourrait changer la donne de leurs programmes vides, excepté la ponction extrême qui nous sera appliquée au soir du rAppel du 18 juin, pour finir le remplissage de nos chèques en blanc donnés le 07 Mai 2017  au  macron-nique-ton Peuple. Voir les prémices de l’avancée des macronboys et macrongirls sur les sentiers de la gloire et non des avenues :

  candidats 27 CL09   26 8
pour être au second tour, nécessaire d’avoir, au moins, 12,5% des inscrits, au 1er tour ….
source : Ministère des Affaires étrangères Français hors de France
      Inscrit 107 796    
  85,43%   Abst 92 085    
      Votants 15 711 15 687 24
  0,13%   blanc 140 140 0
  0,11%   nul 122 121 1
analyse : kelly-éric guillon Exprimés 15 449 15 426 23

On a droit au ridicule de situation électorale…. Malheureusement, il ne tue pas, ce terrorisme politique qui est une claque à l’intelligence des électeurs.

http://www.causeur.fr/albert-cossery-mendiants-orgueilleux-44714.html

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s