-

(05/06/2017) – Le captagon n’est pas une arme de destruction massive, excepté quand elle devient outil d’esclavage envers et contre les libertés fondamentales… des peuples!

Publié le

L’OTAN fabrique la drogue des djihadistes !

L’OTAN fabrique la drogue des djihadistes !Même la presse officielle l’écrit dans un article du 29 mai 2017, « Quand la drogue utilisée par les combattants de Daech est fabriquée dans un labo de l’OTAN ». L’OTAN aide les tueurs de l’EI à trouver leur force mentale pour massacrer et combattre les peuples chrétiens. Les victimes décapitées, mutilées, massacrées, l’ont été grâce à une drogue qui permet de tenir mentalement et physiquement dans des conditions dures. Une drogue qui permet de ne pas sentir des émotions humaines. C’est le captagon, la drogue fabriquée par l’OTAN, qui permet de tenir et de produire des monstres. Après avoir vu le clan Clinton, l’ONU, soutenir l’Ei contre le président Bachar el-Assad, c’est l’OTAN qui est montré du doigt, cette même organisation militaire qui affronte la Russie et qui place les bases militaires tout autour de la Russie.

******

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans et/ou d’ailleurs : http://wp.me/p4Im0Q-1CO

*****

MILITAIRE – L’OTAN est attachée à la résolution pacifique des différends. Si les efforts diplomatiques échouent, elle possède les capacités militaires nécessaires pour entreprendre des opérations de gestion de crise. Celles-ci sont menées au titre de l’article 5 du Traité de Washington – le traité fondateur de l’OTAN – ou sous mandat de l’ONU, par l’OTAN seule ou en coopération avec d’autres pays ou organisations internationales » peut-on lire sur le site de l’OTAN.

Captagon.

  • « La douane française a saisi 750 000 comprimés de captagon, de la fénéthylline, en provenance du Liban début 2017. Cette drogue permettrait aux combattants de Daesh de commettre des atrocités. Un neurobiologiste nous explique son action sur le cerveau », écrit en mai 2017 le magazine Sciences et Avenir .
  • Depuis la création de l’EI le captagon est un élément important pour les tueurs. La drogue des djihadistes transitent via la France ! Sciences et Avenir explique que des grandes quantités de captagon ont été trouvés en 2015 en Turquie et à bord d’un avion d’un prince saoudien, « en novembre 2015, les forces de l’ordre antidrogue turques avaient mis la main sur près de 10,9 millions de comprimés au cours de deux descentes distinctes dans la province de Hatay, frontalière de la Syrie.
  • Un mois auparavant, les autorités libanaises ont arrêté à l’aéroport de Beyrouth un prince saoudien qui tentait d’embarquer pour Ryad dans un avion privé près de deux tonnes de pilules de captagon rangées dans quarante valises ».

OTAN produit du captagon. Toujours selon les informations de 20 Minutes qui se sert des sources du Courrier International (des médias officiels considérés comme sérieux par le pouvoir politique) l’OTAN a son laboratoire en Bulgarie, « d’après Courrier International, qui rapporte l’information, le captagon serait fabriqué depuis 2011 dans un « laboratoire de l’Alliance atlantique » (OTAN), en Bulgarie ». « Selon Courrier International, le trafic de captagon, qui était l’apanage du pays jusqu’à son entrée dans l’Union Européenne en 2007, se serait déplacé vers la Syrie ». Le captagon rappelle la drogue utilisaée par les nazis pour donner une force surhumaine à ses soldats sur les divers fronts : Pervitin.

Pervitin et Captagon permettent de commettre des crimes. L’OTAN produisant cette drogue pour les djihadistes montre qu’elle n’est pas l’organisation qui se doit de défendre les valeurs fondamentales de la démocratie et des droits fondamentaux. L’implication de l’OTAN dans l’encerclement de la Russie et de la guerre en Ukraine du côté de l’armée ukrainienne montre sa volonté de détruire la démocratie et les libertés fondamentales.

La drogue de l’OTAN ne serait pas le captagon, mais l’esclavage des libertés…. On peut fabriquer un produit mais peut-on toujours affirmer que c’est pour un tel ou un tel. Il y a une nuance. Celui qui fabrique des armes ne les fabrique pas pour un client particulier. Il le fait pour un panel de clients parmi lequel tel ou tel est plus particuliers.

Faut-il dès lors rester dans l’OTAN, pour se faire défoncer? Nos politicards ne suffisent-ils plus?

Et quand les effets du captagon s’estompe que deviennent les utilisateurs face à leurs crimes? Sont-ils contraints à plus horribles pour effacer l’horribilité des actes précédents et ce jusqu’à la mort dans leur indifférence explosée?

http://reseauinternational.net/lotan-fabrique-la-drogue-des-djihadistes/

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :