(28/05/2017) – On ne détruit pas un symbole. Une tombe, un monument, un mausolée, une statue, certes….. Mais un symbole mémoriel reste, gravé d’airain, dans l’esprit de la Résistance

Publié le


La tombe du général de Gaulle vandalisée en pleine Journée nationale de la Résistance

© Éric Feferberg, AFP (archives) | Des gendarmes et officiers devant la tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Églises, le 9 novembre 2011.

Un individu a endommagé la tombe du général de Gaulle, à Colombey-les-Deux-Églises, ce samedi, qui marquait la Journée nationale de la Résistance. Il n’y a a priori « pas de caractère politique », selon le maire de la ville.

La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Églises, en Haute-Marne, a été vandalisée dans l’après-midi du samedi 27 mai, Journée nationale de la Résistance, par un individu qui était recherché par la police.

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans et/ou d’ailleurs : http://wp.me/p4Im0Q-1CO

Premier incident autour de la tombe

La dégradation s’est produite très rapidement, « en moins d’une minute », selon le procureur de la République, qui précise que l’auteur des faits, âgé d’une trentaine d’années, n’a pas commis d’autres dégradations avant de quitter le cimetière. « L’individu, que nous recherchons, aurait agi seul et n’avait pas le visage dissimulé. Il n’a fait aucune revendication, selon des témoins, bien qu’il semble qu’il ait craché sur la tombe », a-t-il ajouté.

Le ministre de l’Action et des comptes publics Gérald Darmanin a réagi dans la soirée : « Honte à ceux qui ont profané la tombe du général de Gaulle. Mon cœur de patriote est blessé », a-t-il déclaré sur Twitter, alors que l’incident s’est produit lors de la Journée nationale de la Résistance, instaurée en 2014 par l’Assemblée nationale. Elle est l’occasion d’une réflexion sur les valeurs de la Résistance, dont de Gaulle a été le principal acteur et le héros, et celles portées par le programme du Conseil national de la Résistance (CNR). (Heureuse réflexion qui peut mener à réfléchir au principe-symbole de la discrimination dans la qualité de la mort, au delà des mots : je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : signature-bidon))

On n’abat pas un symbole. Certes on peur dégrader un monument de pierre, mais un symbole mémoriel…..

Voudrait-on empêcher l’esprit du rAppel du 18 Juin 2017 qui décidera de la dictature ou d’un simple continuum de la hollandise? C’est surprenant que la date du 18 Juin soit à la fois la date de la lutte contre la dictature (1940) et celle d’une possible dictature à venir (2017), si….

Que vont faire les 12 millions de « peureux » tousaufistes du 07 Mai (veille de la victoire, mais pour qui? Certainement pas pour le Peuple….)? Vont-il aller jusqu’au bout de leur peur comme d’autres allèrent jusqu’au bout de leur nuit?

http://www.france24.com/fr/20170527-france-tombe-general-gaulle-vandalisee-colombey-deux-eglises

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s