(23/05/2017) – Quand la Chapelle, en France devient « la Chapelle-Montgomery », c’est sur fonds baptismaux, les trottoirs réservés aux migrants et ceux aux autres….

Publié le


La Chapelle: circulez, pour Libé y a rien à voir!  –  Faut pas stigmatiser quand même…

Rassemblement contre les violences faites aux femmes dans le quartier de La Chapelle à Paris, 19 mai 2017. SIPA. 00807402_000002

Il y a une pétition signée par 1500 personnes. Elle dit, cette pétition, que le quartier de La Chapelle est devenu une « no go zone » pour les femmes, qu’elles y sont régulièrement agressées sexuellement, verbalement et physiquement. Que les agresseurs sont des migrants. Que les femmes ont peur, qu’elles font un détour pour éviter le quartier. 1500 personnes… 1500 racistes, fascistes et colonialistes, c’est sûr !

Attention terrain miné!

N’écoutant que son sens du devoir, le démineur a continué courageusement son travail de déminage. Pourquoi irait-il interviewer une (un) des 1500 pétitionnaires ? Une femme qui a subi des attouchements et qui s’est entendu dire « on va te baiser sale pute » ne peut évidemment pas être objective. Peut-être même que derrière elle, se profile l’ombre glauque du fascisme ? Il en a quand même – pour le principe – interrogé une ou deux qui se plaignent. Et aussitôt ces mines mises à jour, il les a rapidement enfouies sous terre.

Car le démineur cherche autre chose. Et quand on sait ce qu’on veut trouver on trouve. Fanny, décrite comme étant « de sensibilité féministe forte » : « j’habite le quartier depuis sept ans et je n’ai jamais été embêtée » ! Et elle ajoute que la pétition est « bourrée de trucs faux ». Les autres, celles qui ont été embêtées, sont certainement des salopes et des allumeuses.

******
« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans et/ou d’ailleurs. Le dernier avatar comique et miraculeux  : http://wp.me/p4Im0Q-1CO
*****

PS : dernières nouvelles de l’opération déminage. Caroline de Haas, fondatrice d’Osez le féminisme !, suggère « qu’on élargisse les trottoirs » dans le quartier de La Chapelle. Comme ça les dames et demoiselles du quartier n’auront pas à frôler les malheureux migrants.

Quand il y aura des trottoirs réservés aux migrants et d’autres aux autres, on refera « Montgomery in France ». Ce qui ne fait pas encore parti du TAFTA.

La France des exclusions, c’est un peu comme la Samaritaine (bonne ou mauvaise) on y trouve de tout…. jusqu’au pire! Et c’est peu dire. On n’est pas encore arrivé à la chapelle de Harlem. Faudra t-il rebaptiser la Chapelle en la « Chapelle-Montgomery ». Il y a du Martin King dans l’air!

http://www.causeur.fr/la-chapelle-liberation-femmes-harcelement-44485.html

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s