(17/05/2017) – Le prix de la survie des avantages personnels, la trahison! Tout ce temps, depuis 30 ans pour en arriver là. Quelle décadence!

Publié le

 

Législatives: pour se relever, la droite doit regarder vers la droite  –  Une tribune de Jacques Bichot

Pour se relever de son échec à la présidentielle et entamer sa nécessaire recomposition en vue des législatives, la droite doit explorer de nouvelles frontières… à droite.

Laurent Wauquiez et Eric Ciotti à l’Assemblée nationale, mai 2016. SIPA. 00758400_000024

La vie politique française est structurée depuis assez longtemps par l’existence d’un bouc émissaire : le Front national (FN). Tout ce qui émane de lui est a priori suspect. Il constitue le baudet sur lequel crier haro est un signe de respectabilité, d’appartenance à la société des bien-pensants. Voter Marine Le Pen est proclamé, par les meneurs ou les suiveurs de ce pogrom électoral et idéologique, comme étant une infamie. (qui a favorisé et propulsé le FN, si ce n’est les pouvoirs successifs. Quand on joue avec ke feu, il arrive un moment où cestui là vous brûle les doigts et le reste…)

Jean-Marie Le Pen, qui cherchait non pas à gouverner, mais à provoquer, offrait avec plaisir des verges à tous les pères fouettards de la politique – et Dieu sait qu’ils sont nombreux ! Mais ce jeu sadomasochiste a pris fin avec l’arrivée de sa fille à la présidence du mouvement. Le père était ravi de faire braire les ânes ; la fille voulait présider la République française : c’est une tout autre affaire.

******

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans et/ou d’ailleurs. Le dernier avatar comique et miraculeux  : http://wp.me/p4Im0Q-1CO

******

Trop longtemps gouvernés par « la Droiche »

 Tout ce qui sort du politiquement correct est poursuivi par la police de la pensée ; les lois et règlements inutiles ou néfastes s’amoncellent, excepté dans les domaines où il faudrait protéger les citoyens contre l’indélicatesse de certains hommes d’affaires qui ne reculent devant rien pour faire du fric aux dépens de la qualité de la vie. 

Nous pourrions allonger à plaisir la liste de ce qui ne fonctionne pas correctement depuis que notre pays est gouverné par ce qu’Alain Madelin appelait « la Droiche », et que le FN nommait « UMPS ». Les deux partis de gouvernement se rejoignent largement : incompétence pour ce qui est de légiférer et de gouverner peu et bien ; ouverture à presque tout ce qui peut contribuer à déstructurer les mentalités individuelles et collectives. Quant au FN, il fait des propositions aberrantes, comme la sortie de l’euro et le retour à la retraite à 60 ans.

Une politique forte mais raisonnable

L’effondrement du PS et de LR lui ouvre une petite porte. Certes, Macron est parvenu à s’y engouffrer le premier et à la verrouiller. Lui et son équipe appliqueront la formule que Claudel plaçait sur les lèvres d’un personnage du Soulier de satin : « Du nouveau, encore un coup, qui soit exactement semblable à l’ancien ».

Il existe en effet des hommes politiques de droite auxquels le vent du large ne fait pas peur. Les uns sont chez LR, les autres sont dans la mouvance de Dupont-Aignan ou de Philippe de Villiers, d’autres encore militent au FN, et quelques-uns sont non-inscrits.

La France au tournant

LR n’ayant plus de leader, c’est à Marine Le Pen de prendre l’initiative de ce rapprochement. En dépit d’une fin de campagne calamiteuse, sa solidité face aux attaques souvent ignobles dont elle a fait l’objet, comme François Fillon, lui donne la possibilité de lancer cette opération de regroupement des patriotes. Son solide leadership donne une bonne garantie qu’elle saura, au sein du mouvement dont elle a transmis provisoirement la présidence, faire le nécessaire pour accueillir des hommes et des femmes de qualité, qui ne pensent pas exactement comme elle, mais qui sont prêts à travailler avec elle pour le redressement de leur patrie. Voudra-t-elle se lancer dans cette aventure ? Si elle ne le fait pas, pauvre France !

Le seul moyen pour la droite de se « relever » est de s’extrêmiser. Son espace vital et vivable se situe à sa droite et non à sa gauche…  Les passerelles existent depuis des décennies vers leur « ennemi », mais néanmoins « ami » de droite. Parfois, il ne faut être trop regardant. Certains chez eux ont déjà flirté…. dangereusement.

Qui va l’emporter, de l’intérêt de la France (collectif) ou de leur intérêt propre… et individuel. On va rapidement être fixés.

En attendant la bataille rangée se prépare sans grande conviction

statu quo 2012 % récidive cand 2017  
104 199 52,26% 577 les républicains
113 289 39,10% 384 PS (SER)
217 488 44,47% 961 Totaux

Ils n’y croient pas et mettent en avant des inconnus. Le PS semble le plus atteint par le syndrome de la perte du paradis politique. 78% du cheptel représentatif est inconnu. Vous me direz à président inconnu, représentants du Peuple inconnus. C’est de bonne guerre.

Le pouvoir ne pourra être que central et centralisé.

http://www.causeur.fr/legislatives-recomposition-droite-fn-lr-44156.html

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s