(17/05/2017) – L’attaque de l’en pire est commencée. Si Beers attaquants et le défenseur inoxydable. La politique ne serait qu’un nouvel avatar de ce combat!

Publié le


WannaCry: le pire est à venir, selon un expert turc

Les cyber-attaques ne risquent que de prendre de l’ampleur dans l’avenir. Avec l’augmentation du nombre d’équipements informatisés autour de nous, le nombre d’attaques de ce genre et leur gravité augmenteront, considère un expert turc interrogé par Sputnik.

L’usage de l’informatique allant croissant, les cyber-attaques similaires à WannaCry, qui a contaminé depuis le 13 mai quelque 300 000 ordinateurs à travers le monde, risquent à l’avenir de gagner en envergure, quant à leurs conséquences elles ne feront qu’être plus graves. Dans un commentaire à Sputnik, Yavuz Selim Yüksel, chef de l’Association turque des technologies informatiques et de la cybersécurité livre sa vision des choses.

******

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans et/ou d’ailleurs. Le dernier avatar comique et miraculeux  : http://wp.me/p4Im0Q-1CO

******

« Il y a des situations critiques, lorsqu’il s’agit de la base de données d’un hôpital contenant toutes les informations sur les personnes malades. Alors, ceci donne lieu à toute une série de perturbations. […] Ce genre de situations a déjà eu lieu. Ce logiciel peut ainsi entraîner des morts ».

« Lorsqu’au cours des 10 années à venir, le nombre d’équipements — dont les lave-linge, les lave-vaisselle et les réfrigérateurs — attendra le nombre de 55 milliards, les risques seront encore plus sérieux. Les attaques gagneront en envergure et les conséquences seront plus lourdes », a ajouté l’expert avant de rappeler qu’il suffisait d’imaginer les conséquences d’une attaque contre les automobiles intelligentes qui gagnent en popularité.

La cyberattaque utilisant le virus WannaCry est considérée comme le plus grand piratage à rançon de l’histoire. L’attaque a fait, selon Europol, 300 000 victimes dans au moins 150 pays depuis le 12 mai. Les pirates ont utilisé une faille de sécurité dans le système d’exploitation Windows utilisée par la NSA, « EternalBlue », dont l’existence a été révélée mi-avril 2017 par les groupes de hackers appelés The Shadow Brokers et Equation Group.Parmi les organisations touchées par cette attaque, on retrouve notamment l’entreprise Vodafone, le groupe américain FedEx, le constructeur automobile français Renault, le National Health Service britannique, la Deutsche Bahn et des universités en Grèce et en Italie. Le ministère français de la Défense serait aussi concerné.

En Russie, les plus importants opérateurs mobiles, tels que Mégaphone, MTS et VimpelCom, les ministères de l’Intérieur et de la Santé publique ainsi que plusieurs banques, y compris la Sberbank, la plus grande banque d’Europe orientale, ont été ciblés par la cyberattaque d’envergure.
 
La mondialisation ne peut laisser à l’abri les grandes autoroutes de l’information. A l’heure de la connexion de tout …. Vous imaginez s’il faut payer une rançon pour lancer son chauffage à distance…. Cela va alourdir la note de fuel. On aura intérêt à se mettre à la dynamo…… c’est gratuit, renouvelable et non polluant.
Il va falloir revoir nos stratégies énergétiques et protectrices. Mais malheureusement la SPH n’existe pas… encore!
https://fr.sputniknews.com/international/201705161031408837-wannacry-attaque-risques/
Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s