(11/05/2017) – Quand la magouille devient argumentaire électoral pour baiser les électeurs. Ne mérite t-on pas mieux que cela?

Publié le Mis à jour le

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans et/ou d’ailleurs. Le dernier avatar comique et miraculeux  : http://wp.me/p4Im0Q-1CO
Webmasters et propriétaires de sites/ blogs, si vous avez à redire sur l’utilisation de votre (vos) article(s), dîtes le moi, j’ y remédierais… Merci

******

Législatives 2017 : les Républicains veulent encore y croire

© Patrick Kovarik, AFP | François Baroin, mercredi 10 mai 2017, au siège du parti Les Républicains.

Les Républicains ont présenté mercredi un programme remanié pour leurs candidats aux législatives. Ils espèrent que ce projet permettra à la droite de gouverner malgré la défaite de François Fillon à la présidentielle.

Comment remporter les élections législatives (11 et 18 juin) pour faire oublier la défaite de François Fillon à l’élection présidentielle et gouverner malgré tout ? Après plus de deux semaines de réflexion, le parti Les Républicains pense avoir trouvé la bonne stratégie pour leur « remontada » : rendre le programme de François Fillon moins brutal, attaquer Emmanuel Macron sur la question fiscale et installer l’idée que l’élection de ce dernier est un hold-up démocratique. (donc la politique ne serait que de la manipulation des masses)

Le programme proposé par la droite en vue des élections législatives porte donc « plus d’ambition et plus d’équité » que celui que portait François Fillon

Désormais, il ne s’agit plus de supprimer 500 000 postes de fonctionnaires, mais « seulement » 300 000. Exit, aussi, la hausse de deux points de la TVA. LR promet même de baisser de 10 % l’impôt sur le revenu de tous les ménages. Pour Éric Woerth, en charge de la réécriture du programme, il s’agit d’un « projet clairement tourné vers l’entreprise » avec « un effort important pour le pouvoir d’achat des Français ». Il a toutefois eu toute les peines du monde à expliquer comment ce nouveau programme pouvait bien être financièrement équilibré.

L’argument fiscal sera d’ailleurs répété en boucle dans les prochaines semaines avec un but assez clair : faire comprendre aux électeurs de droite qu’Emmanuel Macron compte augmenter « massivement » les prélèvements obligatoires avec une hausse de la CSG « pour 20 milliards d’euros », a insisté Éric Woerth. (et eux, quel sera la hausse d’impôts? Ils veulent faire croire qu’ils feront mieux…… Vous y croyez?)

« Les Français ont été privés d’un débat démocratique essentiel »

Cette stratégie de campagne prendra-t-elle auprès des Français ?

L’autre défi sera d’éviter les divisions. Alors que Bruno Le Maire a déjà fait acte de candidature pour un poste gouvernemental et que Christian Estrosi a plaidé pour « une majorité de coalition » avec Emmanuel Macron, il faudra serrer les rangs.

Où l’on apprend comment baiser les Français, dans les officines préparatoires aux pouvoirs. C’est du beau! Préparez les rats d’eau et qui sera dans les premiers à fuir le bateau ingouvernable?

http://www.france24.com/fr/20170510-france-legislatives-2017-republicains-francois-baroin-programme-remanie

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s