(11/05/2017) – Le piratage du web s’inspirerait-il du piratage pratiqué sur les routes par les services du fisc, avec leurs régaliens? Par multiplication.

Publié le Mis à jour le

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans et/ou d’ailleurs. Le dernier avatar comique et miraculeux  : http://wp.me/p4Im0Q-1CO
Webmasters et propriétaires de sites/ blogs, si vous avez à redire sur l’utilisation de votre (vos) article(s), dîtes le moi, j’ y remédierais… Merci

******

Plusieurs sites français inaccessibles après un « violent » piratage

Plusieurs sites français inaccessibles après un "violent" piratage

Cedexis a subi une violente attaque informatique mercredi 10 mai, rendant impossible l’accès à de nombreux sites web, dont celui de « l’Obs ». (Capture d’écran)

 

Le prestataire Cedexis, chargé d’aiguiller le trafic internet, est la cible d’une importante attaque informatique. « L’Obs », « le Figaro », France Info, « l’Equipe », Airbus et d’autres ont été rendus inaccessibles.

 

Successivement les sites des médias « le Monde« , « l’Obs », « le Figaro », France Info, « 20 Minutes » et « l’Equipe« , mais aussi de grandes entreprises comme Airbus, Hermès, Longchamp, Pinterest ou Slack, ont été rendus inaccessibles. En cause : une attaque informatique par déni de service, dite « DDoS », qui consiste à saturer les serveurs du prestataire. En l’occurrence, ceux de Cedexis.

Attaque DDoS

L’entreprise a donc fait face à une attaque DDoS, commune sur le web, qui surcharge les serveurs en requêtes, jusqu’à épuisement. Pour lancer une attaque d’une telle ampleur, le ou les auteurs doivent disposer d’un ou plusieurs réseau(x) d’ordinateurs piratés (on parle de « botnet ») qui vont tous s’acharner sur des serveurs spécifiques.

Qui peut être derrière ?

Impossible pour l’heure de savoir qui est derrière cette attaque, ni même sa motivation. « Mais je vais savoir qui c’est, nous conservons tous les ‘logs’ [les identifiants de connexion, NDLR] qu’on analysera a posteriori », souligne le patron. « Pour l’instant, on fait tout pour remettre en ligne les sites et éviter que les auteurs n’entrent dans les serveurs. »

Il est en général très difficile d’identifier la source originelle d’une attaque informatique, les identifiants de connexion pouvant être masqués en passant par d’autres ordinateurs piratés à l’autre bout du globe – bien souvent en Chine ou en Russie.

Le terrorisme du web, serait-il pire que celui humain? Quand va t-on déclarer l’état d’urgence du web ou au web, anonyme et lâche. Les coffres forts, blindés de murailles ne seraient donc pas plus inaccessibles que la tirelire d’un enfant? C’est beau le progrès.

http://tempsreel.nouvelobs.com/medias/20170510.OBS9237/plusieurs-sites-francais-inaccessibles-apres-un-violent-piratage.html

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s