-

(09/05/2017) – La nef des fous a mis à terre, son ex-commandant des cadres, pour embarquer un nouveau moussaillon aux dents longues. Est-ce en pire?

Publié le Mis à jour le


« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans et/ou d’ailleurs. Le dernier avatar comique et miraculeux  : http://wp.me/p4Im0Q-1CO
Webmasters et propriétaires de sites/ blogs, si vous avez à redire sur l’utilisation de votre (vos) article(s), dîtes le moi, j’ y remédierais… Merci

*****

Avons-nous élu un fou?

Avons-nous élu un fou?

«Des deux candidats politiques, je ne connais pas l’histoire. Je sais que l’un représente la droite forte mais l’autre, vraiment je ne sais pas qui il est. Alors je ne peux pas donner une opinion claire sur la France»

La sélection de notes compilées en annexes, sur le dernier trimestre (de février à avril 2017), telle une toile pointilliste de Georges Seurat, tente de répondre à la question suivante : allons-nous élire un fou ? Ou, plus précisément, Œdipe peut-il être Prométhée ?

                         I – Le cadre législatif.

Chacun d’entre nous a en mémoire le drame du vol 9525 de la Germanwings, survenu le 24 mars 2015, à la suite d’un acte volontaire du copilote, ayant entraîné la mort des 144 passagers et des 6 membres d’équipage de l’Airbus A320-211 ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_9525_Germanwings ) .

Il tombe sous le sens que, si, avant l’embarquement, l’on avait annoncé à ces mêmes passagers que le copilote, dépressif, avait l’intention de se suicider en précipitant l’avion sur une montagne, tous auraient refusé de monter dans l’appareil.

  • C’est la raison pour laquelle l’obtention du brevet de pilote commercial est soumise à une visite médicale, chaque semestre
  • L’obtention du permis pour conduire un poids lourd ou un transport en commun est subordonnée à une visite médicale
  • Derechef, pour conduire un cyclomoteur ou une voiturette, il faut obtenir préalablement le brevet de sécurité routière (BSR)
  • De surcroît, les vélos à assistance électrique,sont assimilés aux cyclomoteurs, donc avec la même réglementation
  • Quant aux enfants de moins de 12 ans, l’usage d’un simple vélo est soumis au port d’un casque homologué.
  •  Si l’on n’impose pas encore, pour la conduite d’un pédalo, l’obtention préalable du permis mer (option côtière jusqu’à 6 milles d’un abri, option hauturière au-delà), gageons que bientôt l’on verra apparaître, pour les simples piétons, le permis de marcher, avec tout ce qui s’en suit (casque, plaque, assurance, carte grise…). (Mais il faudra attendre, pour cela que Hollande disparaisse. Toute mesure prise de son vivant serait vexatoire et contraire aux et-tics de la gouvernance)
  • Dans un autre ordre d’idées, la délivrance, auprès de la préfecture, d’un permis de détention d’arme, a fortiori d’un permis de port d’arme, est subordonné à une visite médicale

Le plus topique n’en demeure pas moins le fameux SIGYCOP (https://fr.wikipedia.org/wiki/SIGYCOP ), à savoir le profil médical permettant de déterminer l’aptitude d’un individu à exercer dans l’armée française :

  • S : ceinture scapulaire et membres supérieurs
  • I : ceinture pelvienne et membres inférieurs
  • G : état général
  • Y : yeux et vision
  • C : sens chromatique
  • O : oreilles et audition
  • P : psychisme

 La sanction était « bon pour le service » (apte), ou « bon à marier » (inapte) ; encore, avant-guerre, les jeunes filles d’origine rurale regardaient le réformé avec suspicion, à l’instar de biches envers un daguet au jarret torve.

Or, depuis la création de la République, le 30 janvier 1875, nous allons avoir la première élection présidentielle entre deux candidats dépourvus de SIGYCOP, l’un privé de service militaire, entre-temps supprimé, l’autre non éligible à raison de son sexe. Génial ! Le char de l’État, c’est comme un tracteur, il se conduit sans permis !

                         II – Le cadre psychologique

Quid de la stabilité psychologique de Madame Marine Le Pen, c’est-à-dire l’aptitude à garder son sang-froid dans un contexte de crise, tel que le 6 février 1934 ou le 16 octobre 1962 ?

Madame Rama Yade, avait furtivement évoqué ce qu’elle dénomme avec une pudeur de gazelle « l’équilibre psychologique » du candidat.

en droit, la démonstration s’administre, soit par des preuves proprement dites ; soit par des adminicules, additionnés de témoignages qualifiés ; soit enfin par un faisceau d’indices graves, précis et concordants : nous y voici.
Or, au regard de Monsieur Emmanuel Macron, que constatons-nous ?
  •  il est né en 1977, un an après un enfant mort-né, une fille, qui n’eut ni état civil, ni obsèques, et dont la gestation provoqua chez sa mère une septicémie ;
  • selon le Quotidien du médecin, il dort 4 heures par nuit, à l’instar de Napoléon, celui-ci adepte, en sus, de brèves siestes
  • au vu du spécimen d’écriture et de signature figurant sur sa profession de foi du premier tour, une analyse graphologique fera ressortir sa personnalité ;
  • à l’âge de 5 ans, il demanda à ses parents de vivre chez sa grand-mère maternelle, Madame Germaine Noguès, à l’égard de laquelle il y eut, jusqu’au décès de celle-ci, une affection fusionnelle (cf., lors du second débat du premier tour, le choix de son objet fétiche, à savoir la grammaire de sa grand-mère) ;
  • à l’âge de 12 ans, sans doute sous l’influence de sa grand-mère maternelle, il demanda à se faire baptiser ;
  • à l’âge de 15 ans, il tomba amoureux de son professeur de théâtre, Madame Brigitte Trognieux, épouse Auzière, celle-ci mère de trois enfants, et aujourd’hui grand-mère de quatre enfants, professeur qu’il devait épouser en 2007, après avoir suscité chez celle-ci le divorce de sa première union ;
  • selon le professeur Adriano Segatori, au même âge, il y aurait eu viol, doublé d’un détournement de mineur ; ne connaissant pas son dossier, je m’abstiens de commentaires ;
  • à l’âge de 16 ans, il obtenait de ses parents de résider chez sa grand-mère maternelle, en région parisienne, afin de l’éloigner de son professeur de théâtre, augmentant de la sorte l’affection fusionnelle avec sa grand-mère ;
  • en 2007, il épousait son professeur de théâtre, celle-ci, né en 1953, étant de 24 ans son aînée, adoptant (au sens extra-juridique du terme) les enfants du premier lit de celle-ci, ainsi que les petits-enfants de ceux-ci, comme les siens propres : à 39 ans , il est donc trois fois père et quatre fois grand père ; encore heureux , selon la formule de Jacques Lacan , « qu’il l’aima , nu , elle » !
  • il porte en permanence deux alliances, l’une à l’annulaire de la main gauche, l’autre à l’annulaire de la main droite, accréditant ainsi  l’hypothèse que l’une matérialise l’affection fusionnelle avec son épouse, l’autre, l’affection fusionnelle avec sa défunte grand-mère, accréditant ainsi que cette alliance caractérise, au sens psychanalytique du terme, l’union de la mère ;
  • il n’évoque jamais, ni son père, ni le premier mari de son épouse, accréditant ainsi que cette omission caractérise, au sens psychanalytique du terme, le meurtre du père ;
  • alors même que les villes de Paris et de Pau ont été gérées, à la satisfaction générale, par des maires notoirement homosexuels, et que les noms d’Hadrien, Alexandre le Grand, Akhenaton, Soliman, Sixte IV, Édouard II, Philippe Auguste, Philippe d’Orléans, le Grand Condé, le chevalier de Lorraine, Frédéric II, Louis II de Bavière, etc … , avaient une orientation analogue, le comportement de Monsieur Emmanuel Macron est déroutant : en février, il fait distribuer dans tous les salons de coiffure de France, un numéro de la revue « Closer », titrant :  « non, il n’est pas gay ! », puis, en mai, laisse diffuser un numéro de « Garçon magazine », dont la couverture est explicite ; sincèrement, quelle que soit son orientation sexuelle , les citoyens sont indifférents à ce qui relève de sa vie privée ; la seule chose qu’ils requièrent, c’est un pilote capable de conduire l’avion ;
  • ce que Sophocle (né en -495 et mort en -406), dans Œdipe roi (- 425), et dans Œdipe à Colone (pièce créée à titre posthume en – 401 par son petit-fils), expose magistralement, et qui constituera d’ailleurs l’axe essentiel de l’œuvre de Sigmund Freud (1856 – 1939), c’est que le complexe d’Œdipe, qui consiste à vouloir tuer son père, puis épouser sa mère (pour les garçons), schématiquement, de la part d’un enfant, s’opposer affectivement au parent du même sexe, avant de vouloir s’unir affectivement au parent du sexe opposé, est une étape fondamentale dans la construction de l’être humain ; dès lors, le constat, d’une part, d’un Œdipe tardif (39 ans), d’autre part, d’un double Œdipe (deux parents du même sexe tués, deux parents du sexe opposé, épousés), induit que Monsieur Emmanuel Macron est fondamentalement un sujet de thèse ; or, au risque de se répéter, la seule chose que les citoyens requièrent, c’est un siège ( même éjectable ) de pilote d’avion , non un divan de psychanalyste ;
  • à ceci, s’ajoute le comportement intellectuel de Monsieur Emmanuel Macron, indiscutablement brillant depuis sa plus tendre enfance, topique de ce que l’on appelle « le cerveau droit » (à savoir le raisonnement par intuition, par opposition au « cerveau gauche », celui du raisonnement par déduction), le tout fonctionnant en mode neurotypique (trouble neurobiologique caractérisé par un souci de préoccupations sociales, des délires de supériorité, et l’obsession de conformité, ce qu’il ce qui expliquerait le fameux réflexe : « je suis d’accord avec       vous ») ;
  • à ce stade de l’exposé, il faut envisager une hypothèse qui pourra être, soit confirmée, soit infirmée, tant par une analyse sanguine (dosage des ions chlore dans le sang), que par l’imagerie médicale (électroencéphalogramme, scanner, I.R.M.) ; l’on sait, en effet, que, lors de sa gestation, le futur candidat avait pu être potentiellement perturbé par les circonstances de la précédente grossesse de sa mère ; or, la découverte majeure du Docteur Éric Lemonnier, potentiel prix Nobel de médecine, est que, tant chez l’homme, que chez l’animal, la formation du cerveau du fœtus, et notamment le développement des connexions neuronales, est stimulé par un surdosage du circuit sanguin en chlore ; cependant, ce qui déclenche l’accouchement est une hormone, l’ocytocine, puissant diurétique, qui purge le cerveau de sa sursaturation en ions chlore, et permet une naissance en état stabilisé ; à l’inverse, s’il y a un dysfonctionnement de l’ocytocine, la naissance s’effectue en état sursaturé, ce qui déclenche l’autisme, lequel peut être obvié par l’administration de bumétanide, diurétique en cours d’essais cliniques ;
  • si cette hypothèse se vérifie, il faudrait alors envisager que Monsieur Emmanuel Macron soit un Asperger neurotypique, fonctionnant en mode « cerveau droit » c’est-à-dire disposant de facultés fulgurantes d’intuition (ce qui lui a permis d’anticiper l’anomie – au sens durkheimien du terme – de la société française, et donc, par anticipation sur l’éclatement des anciens partis de gauche à droite, de créer le mouvement « En Marche »), mais ledit cerveau droit, déconnecté du cerveau gauche, ayant besoin de l’assistance d’autrui pour effectuer une analyse en mode « déduction » ; après Sophocle , Eschyle , dans Les Perses :« La démesure, en mûrissant, produit le fruit de l’erreur / Et la moisson qui en lève n’est faite que de larmes » ;
  • à ce stade du raisonnement, rappelons que Monsieur Emmanuel Macron est fondamentalement ce que l’on appelle un « Young leader », c’est-à-dire un fils spirituel de John Negroponte, le grand manitou du renseignement américain, ensemble les trois institutions que constituent le Bilderberg, la Trilatérale et le Council for Foreign Relations ; cependant, comme le principal risque géostratégique, dans les années à venir, est la crise systémique du dollar (cf. les ouvrages de William Bonner), qui verra la monnaie américaine perdre 95 % de sa valeur, son statut impérial, ensemble l’avènement du rouble – or et du yuan – or, il n’est pas impossible que John Negroponte n’ait demandé à ses relais hexagonaux de porter au pinacle son protégé, afin de disposer d’un président de la République fonctionnant en mode « double commande », ce qui est le vecteur idéal pour maintenir le plus longtemps possible le statut impérial du dollar ;
  • encore fallait-il un relais hexagonal : selon Sophie Coignard, la France compte 300 000 francs-maçons, dont 175 000 actifs ; ce dernier chiffre est corroboré par une récente interview du président du Grand Orient (170 000), ainsi que par un communiqué de la moitié des obédiences maçonniques, se déclarant au nombre de 90.000 (soit un chiffre total de 180 000) ; comme tous sont tenus d’un double devoir de secret et de solidarité, il s’explique, de la sorte, que tous les obstacles (évaporation patrimoniale, irrégularités fiscales, financement ad libitum, soutien massif de la presse prébendée, soupçon de prises illégales d’intérêts) disparaissent comme par magie, seul apparaissant le candidat christique, nouvel avatar du Deus ex machina ; en somme , confions à Aristophane la péroraison , avec « Le comique dans la tragédie » !
  • à ce stade du raisonnement, rappelons que la franc-maçonnerie n’est, ni un gadget folklorique pour livres d’histoire, ni un sempiternel « marronnier » pour revues grand public, quand l’actualité est creuse ; tout au contraire, c’est une réalité sociologique, philosophique, politique, économique et financière ; à chaque fois que, dans ma carrière, j’ai été opposé au grand Orient, le scénario était immuable : des décisions juridiquement aberrantes par dizaines, des détournements d’argent par centaines de millions d’euros, des morts inexpliquées à la chaîne, et jusqu’à des rituels de magie noire, bref, tout ce qu’il faut pour bien s’amuser ; un seul exemple : quand, dans un procès de faillite, se produit une interruption d’instance, et qu’il faille nommer, aux fins de reprise d’instance, un administrateur judiciaire, il faut enchaîner à un train d’enfer pas moins de 21 procédures ; à la fin, ce n’était plus l’île de Guyane , mais celle de Queimada Grande ( https://www.youtube.com/watch?v=nIbaLjggXQ4 ) ;
  • tout ceci expliquant que, compte tenu de la personnalité du candidat, il existe – du moins, après les élections législatives – une forte présomption que le premier ministre ne soit une éminence du Bilderberg, le tout afin de piloter l’État en double commande.

                       III – Le cadre historique.

Tout aussi officiellement, le futur président de la République sera à la tête de l’une des 9 puissances atomiques (États-Unis et Russie : 6400 bombes chacun ; France et Chine : 300 bombes chacun ; Royaume-Uni : 220 bombes ; Inde et Pakistan : 100 bombes chacun ; Corée du Nord : 10 bombes ; Israël : http://www.voltairenet.org/article188193.html ) ; sans préjudice de Daesh, si Israël n’y avait pas mis le holà   (http://jforum.fr/comment-israel-a-empeche-daesh-davoir-la-bombe-atomique.html ) .

Si vous estimez qu’il y a lieu à mise en œuvre de l’article 68 de la Constitution (https://www.senat.fr/lc/lc92/lc920.html), pour reprendre l’expression consacrée, «je suis d’accord avec vous».

Et vous qu’avez vous fait aux mêmes âges…. ? Ne soyez pas jaloux de n’avoir pas eu le même cursus. L’essentiel n’est pas le cursus suivi, mais ce que l’on en fait. Quel que soit le cursus, il faut en tout, savoir qu’en faire.

Le danger résiderait plus dans la démesure des « facilités mises en oeuvre. Et puis si nous avons à faire (ou affaire) à un fou, c’est que nous le sommes nous mêmes. Du moins ceux qui se sont laissés piéger par les théories tousaufistes. Les plus en paix, avec eux mêmes, leurs conscience et leur devenir, ce sont les résistant qui ont osé dire « Non ». Pourquoi n’avez vous pas fait comme eux? Qui vous a contraints à abonder dans le sens de l’élection d’un inconnu? Vous avez le président que vous vouliez, dont vous aviez besoin.

Je sais on ne vous y reprendra plus…. C’est déjà ce que vous aviez dit en 2002! Avez vous oublié?

Feu élection Présidentielle 2017
       
2002 1er tour 2nd tour Ecart / Tour
FN 12,06% 13,76% 1,70%
Chirac 13,67% 62,82% 49,15%
Ecart/ Cand 1,61% 49,06% 47,45%
Ab + Bl + Nuls 29,58% 23,41% 6,17%
Hexagone
06/05/2017   projection tousaufisme paritaire  
2017 1er tour 2nd tour Ecart / Tour
FN 16,80% 19,17% 2,37%
Macron 18,60% 85,47% 66,87%
Ecart/ Cand 1,80% 66,30% 64,50%
Ab + Bl + Nuls 21,94% 17,36% 4,57%
       
08/05/2017   réel  
2017 1er tour 2nd tour Ecart / Tour
FN 16,80% 23,00% 6,20%
Macron 18,60% 44,27% 25,67%
Ecart/ Cand 1,80% 21,27% 19,46%
Ab + Bl + Nuls 21,94% 32,72% 10,79%
       
Evolution entre 2017 et 2002
       
 2017 / 2002 1er tour 2nd tour Ecart / Tour
FN 4,74% 9,24% 4,50%
Président 4,93% -18,55% -23,48%

Dans le tableau, ci-dessus, découvrez votre avenir, il y est inscrit. Mais il faut se donner la peine de l’interpréter. Bossez un peu pour votre rédemption à venir. Cela doit venir de vous

http://reseauinternational.net/avons-nous-elu-un-fou/

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :