(09/05/2010) – La relativité restreinte des élections qui fait le beau temps avec une minorité. On comprend pourquoi cela ne dure jamais…

Publié le Mis à jour le

« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans et/ou d’ailleurs. Le dernier avatar comique et miraculeux  : http://wp.me/p4Im0Q-1CO
Webmasters et propriétaires de sites/ blogs, si vous avez à redire sur l’utilisation de votre (vos) article(s), dîtes le moi, j’ y remédierais… Merci

*****

Score de Le Pen à la présidentielle: «il s’agit bien d’une progression»

Un jour après l’élection, les scores de deux candidats du second tour font toujours couler beaucoup d’encre. Dans une interview à Sputnik, le politologue Jean-Yves Camus parle du résultat de la Présidente du Front national et estime qu’il est le signe d’une progression.

Bien que perdante au second tour de l’élection présidentielle, Marine Le Pen enregistre un score historique : 33,9 % des suffrages exprimés, soit plus de 10 millions de voix. Toutefois, ce sont des chiffres inférieurs à ceux présentés dans les sondages : elle gagne moins de trois millions de voix entre les deux tours, et recueille environ deux fois moins de suffrages qu’Emmanuel Macron.

Jean-Yves Camus, politologue et spécialiste de l’extrême-droite, réfléchit à ce que cela atteste d’une poussée ou plutôt d’une stagnation pour le parti.

« Il s’agit bien d’une progression, mais qui est moindre que ce qu’espérait Marine Le Pen et que ce qu’annonçaient les sondages : à l’issue du premier tour, la « marque fatidique » était de 40 %. On considérait qu’en deçà de 35 %, ce serait un mauvais score pour elle, donc c’est le cas. Par contre, si on regarde en nombre de voix, il y a un potentiel énorme. »

Cette fois, Marine Le Pen a recueilli plus de 10 millions de voix, ce qui est deux fois plus que Jean-Marie Le Pen en 2002. Concernant les élections législatives, cela reste un vivier très important, même si le mode de scrutin n’avantage pas le Front national, poursuit l’interlocuteur de Sputnik.

Revenant sur la personnalité du fondateur d’En Marche !, l’expert estime que ce dernier est bien conscient que le répit sera court et que si jamais le début de son quinquennat n’est pas marqué par des effets positifs sur la croissance et le chômage, alors une partie importante de la population pourra se dire « on a encore laissé une chance au système, mais maintenant c’est fini ». (ce n’est pas sur. En 2002, quelles furent les réactions? On en a vu le résultat en 2017. Rendez-vous en 2032, pour le 3éme acte!)

« Emmanuel Macron n’aura pas un état de grâce infini, il va falloir que dès le début de son mandat, il donne une sorte d’électrochoc à l’économie française pour que les choses s’améliorent de manière visible. […] Si ça ne se produit pas, le capital du Front national mais aussi de Jean-Luc Mélenchon restera entier », résume M. Camus.

 

Emmanuel Macron a été élu Président de la République dimanche 7 mai avec 66,1 % des voix (44% des inscrits) selon les résultats définitifs fournis par le ministère de l’Intérieur. 33,9 % des exprimés (23% des inscrits et beaucoup moins par rapport à l’ensemble des Français en âge de voter, selon Dormagnon. 12 millions ne seraient pas inscrits ») ont voté Marine Le Pen. La Présidente du Front national a dépassé son résultat du premier tour de l’élection présidentielle française et obtenu plus de 10 millions de voix au second tour, selon les chiffres du ministère. Ainsi, Marine Le Pen a établi un nouveau record pour le Front national.Le second tour a été marqué par une forte abstention (25,38 %), un niveau sans précédent depuis 1969. Les blancs et nuls approchent 9 % des inscrits (plus de quatre millions), ce qui constitue également un record pour une présidentielle.

Plongeons dans les chiffres. ils détiennent toujours une part de vérité. Elle se mérite et il faut pour cela se donner la peine d’y réfléchir. Ceux qui ne veulent ou ne peuvent passent à côté de beaucoup de choses significatives. Dommage pour eux et pour la société. Si on se donnait la peine, on s’éviterait bien des déconvenues.

Le vainqueur est le global des extrêmes au 1er tour (droite et gauche confondues)

Feu élection Présidentielle 2017
       
2002 1er tour 2nd tour Ecart / Tour
FN 12,06% 13,76% 1,70%
Chirac 13,67% 62,82% 49,15%
Ecart/ Cand 1,61% 49,06% 47,45%
Ab + Bl + Nuls 29,58% 23,41% 6,17%
Hexagone
06/05/2017   projection tousaufisme paritaire  
2017 1er tour 2nd tour Ecart / Tour
FN 16,80% 19,17% 2,37%
Macron 18,60% 85,47% 66,87%
Ecart/ Cand 1,80% 66,30% 64,50%
Ab + Bl + Nuls 21,94% 17,36% 4,57%
       
08/05/2017   réel  
2017 1er tour 2nd tour Ecart / Tour
FN 16,80% 23,00% 6,20%
Macron 18,60% 44,27% 25,67%
Ecart/ Cand 1,80% 21,27% 19,46%
Ab + Bl + Nuls 21,94% 32,72% 10,79%
       
Evolution entre 2017 et 2002
       
 2017 / 2002 1er tour 2nd tour Ecart / Tour
FN 4,74% 9,24% 4,50%
Président 4,93% -18,55% -23,48%

https://fr.sputniknews.com/france/201705081031300888-election-presidentielle-france-lepen-score/

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s