(30/04/2017) Il fallait bien un jour tomber le masque. Le cul entre deux chaises, trop longtemps, cela file des hémorroïdes…. L’Histoire ne repasse pas les plats.

Publié le Mis à jour le


« Il se passerait toujours quelque chose aux galeries Lafayette » d’Orléans et/ou d’ailleurs. Le dernier avatar comique et miraculeux  : http://wp.me/p4Im0Q-1CO
Webmasters et propriétaires de sites/ blogs, si vous avez à redire sur l’utilisation de votre (vos) article(s), dîtes le moi, j’ y remédierais… Merci

——-

Défections et moqueries après le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan à Marine Le Pen

 
© Patrick Kovarik, AFP | Nicolas Dupont-Aignan s’exprime face à la presse après une entrevue avec Marine Le Pen, le 28 avril 2017, à Paris.

Promis à un poste de Premier ministre si Marine Le Pen est élue présidente, Nicolas Dupont-Aignan n’a pourtant pas toujours été tendre avec l’ex-présidente du FN. De vieux tweets témoignent de ce revirement.

 

Marine Le Pen a déclaré, samedi 29 avril, qu’elle nommerait Nicolas Dupont-Aignan Premier ministre en cas de victoire le 7 mai. Mais ce ralliement est loin de faire l’unanimité au sein du parti Debout la France, dont les 4,7 % de suffrages obtenus au premier tour de l’élection présidentielle seraient une aubaine pour Marine Le Pen.

Dès l’annonce du candidat déchu, vendredi soir, deux des lieutenants de Nicolas Dupont-Aignan, Dominique Jamet, vice-président de Debout la France, et Éric Anceau, responsable du projet présidentiel, ont annoncé qu’ils quittaient le parti à la suite de ce ralliement.

 Nicolas Dupont-Aignan s’en était notamment pris à plusieurs reprises à Florian Philippot, vice-président du FN et qui se revendique « gaulliste », l’accusant de trahir l’héritage du général de Gaulle.

« Un excellent Premier ministre »

Le vice-président du FN ne lui en a pas tenu rigueur et a préféré qualifier vendredi le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan de « tournant fondamental dans la campagne ». « Ce soutien est important parce qu’il démontre qu’au-delà de notre parti, il y a beaucoup de patriotes (C’est quoi être patriote? Qui désigne qui est patriote… Que ce mot a trop longtemps été galvaudé et continue de l’être!) qui sont en train de réfléchir et de se dire qu’il faut faire barrage au candidat qui incarnerait la continuité de François Hollande, en pire », a-t-il argumenté sur Europe 1.

Condamnations de la classe politique

Plusieurs politiques ont en revanche condamné cette alliance.

  • Sur son blog, Alain Juppé a dénoncé la « trahison » de Nicolas Dupont-Aignan.
  • Jean-François Copé, député-maire LR de Meaux et ancien président de l’UMP, évoque, lui, « une immense faute à la fois politique et morale ».
  • « Dupont-Aignan : qu’on ose se dire gaulliste en faisant un tel choix, immense honte ! », a affirmé sur Twitter le maire de Pau et président et président du Modem, François Bayrou.
  • Le président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde, a, de son côté, pointé une manoeuvre « pitoyable ». « Je pense que c’est de l’opportunisme, politique […] mais aussi de l’opportunisme financier. N’ayant pas atteint les 5 % des voix, il a dû passer un accord financier avec le FN », a-t-il estimé, samedi, sur Europe 1.
  • Alors qu’il tenait un meeting à Châtellerault, dans la Vienne, vendredi soir, Emmanuel Macron a, lui aussi, raillé Nicolas Dupont-Aignan sur ce sujet. « Depuis ce soir, Nicolas Dupont-Aignan est clair – ne l’applaudissez pas, ne le sifflez pas non plus – mais il manifeste, sans doute les finances d’une campagne présidentielle aidant, la nécessité de s’adosser à un autre parti. »

Indignés par le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan à Marine Le Pen, plusieurs centaines de personnes ont également manifesté, samedi, dans la ville de Yerres, en Essonne, dont il est maire, au cri de « Dupont la haine » ou « Dupont démission ». Une nouvelle manifestation est prévue dimanche à 15 h.

 

Qui sait qu’il faudra un premier ministre pour la période 08 Mai au 18 Juin 2017…. Bien payé pour un non fn….un marocain de transition, fut-il le premier.

Ensuite il faudra nommer un vrai premier ministre pour, au pire, 5 ans et au mieux….. Et nul doute que ce sera un cadre du parti et non un arriviste externe. Certains rongent leurs freins depuis plus de 30 ans!

Ce seront donc les Français dans les 36éme de sous (la durée du mandat ministré et non sinistré)

 

http://www.france24.com/fr/20170429-dupont-aignan-le-pen-defections-critiques-reseaux-sociaux-menard

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s