-

Le choix du 07/05/2017 : « en marche, le FN » ou « FN en marche ». La dictature comme prix de votre Liberté. Que ferez vous en 2032, si en 2017, vous faites comme en 2002? (by keg – 28/04/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «FN en marche» ou  «en marche, le FN»


en comparant les deux :

  • Sénat 42% des nécessiteux (qui ne sont que 17% de la chambre)  contournent la « loi des crêts »
  • Assemblée 59% des nécessiteux ( qui ne sont que 29% de la chambre) contournent la « loi des crêts »
  • Paramétrez sur une case départ l’objet de vos requêtes et découvrez les 75% qui ne sont pas « normaux »! A vos paramètres  sur  « SénatLiens » et « ANLiens » en :
  • A20  (résultats en AF11 : AK18)
  • R15 (résultats sur SousGrp » avec possible recherche de patronymie en R15)

On aurait plus de nécessiteux contraints de « tricher » la loi des crêts » à l’assemblée qu’au Sénat. Est-ce à dire que la cagnotte y est plus sévère? A creuser.

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

Tiré de « 200 pensées avant d’aller voter » :

Quand nous voterons, il n’y aura plus de guerre, plus de vie chère, plus d’enfants martyrs, plus de filles séduites et plus de femmes abandonnées!

Eugénie Niboyet (1796 – 1882)

(voir plus bas la structure des articles commentés en coloriages)

Der des der

Macron se lave les mains après avoir rencontré des ouvriers ? Attention, intox…

Il faut savoir observer et ainsi voir les gants si fins en latex, invisibles, qu’il suffit de retirer discrètement, loin des regards. Point besoin de point d’eau, de savon, et de serviette, c’est par trop visible….. Et un banquier ne s’abaisserait jamais à une telle bassesse. D’ailleurs il ne rencontre que des gens de son monde, ceux des Rallye-club et des raouts. Macron n’est pas le Pilate de la campagne… C’est un citadin pur jus.

http://observers.france24.com/fr/20170427-macron-lave-mains-lingettes-whirlpool-ouvriers-intox-pen

 

———-

Exercez-vous à la découverte par les chiffres en présidentiels :
au 27/01/2014 – Pénélope n’était pas inscrite au cheptel des « aides familiales accordées aux nécessiteux », tel que transmis à la HAPVP et signé sur l’honneur (avec à la clé les 45 000€ d’amende pour…. – fiche-transparency-fillon
Les politicards sont friands d’affaires. C’est vrai qu’ils s’emmerdent à politiquer, alors autant que ce soit juteux…. Pour que vous aussi vous puissiez jouer, paramétrez ce qui suit : digest-tranparency3
  • en V7 : 14 possibilités
  • en W15 : 11 possibilités
  • en U15 : 9 possibilités
(cellules en jaune) et vous voici avec la possibilité de 1386 tableaux possibles d’analyse. C’est entièrement gratuit (étude en cours des assistants parlementaires : 196 parlementaires analysé sur 925 répertoriés). Il vous suffit d’oser regarder la réalité…. et sans le moindre parti pris, avec le seul souci citoyen au service des citoyens.

——

 

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : signature-bidon

——

A l’attention particulière des webmasters et dirigeants des sites que j’utilise dans mes articles :

Je me suis permis d’utiliser votre article pour élaborer, avec lui, 1/6 iéme de mon article quotidien, et comme support de mes commentaires sur les actualités (infra ou extra article). De plus je mets chaque fois un commentaire, sur votre site, sur  l’article que j’ai utilisé.
Si vous jugez cela « inconvenant » soyez gentil de me le signaler et j’agirai comme il se doit.

Je fais actuellement l’objet d’une traque (style Decodex en jeu de « juge et partie » – voir  http://www.launedekeg.com  du 03/02/2017,  –      – tant que c’est encore visible….)…, de la part d’un particulier, très particulier ! Ils sont nombreux, déjà, à l’avoir subi, en 2010, suffisamment, pour l’apprécier … à son injuste valeur et ses parcours sont jalonnés de plaintes…! Il est spécialiste…. es-qualité! Abonder dans son sens , c’est restreindre votre et la liberté d’expression!

http://wp.me/p4Im0Q-1EF

——

Français quand vous saurez……que :

Je préfère ma Liberté à votre dictature nominative. Si je veux favoriser un candidat je mets son nom dans une enveloppe… Ne rien mettre est justement ma Liberté que vous n’avez nullement le droit de contester. J’accepte vos esclavages… alors respectez mon choix, sinon dites clairement que vous ^tes adeptes de la dictature…. du « FN en marche », ou « en marche, le FN » (Marrant cet oxymore), selon votre choix dictatorial

 

….. et avec un peu de recul….

Avoir le courage de s’assumer « ni-ni », serait le dernier vestige de la Liberté. Voter un nom parce que l’on vous le dit, est-ce une liberté ou un bourrage de crane….? Ma liberté est celle de mon père « mort pour la France », pour vous et pour que vous puissiez vous mettre de vous mêmes dans la merde!

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

début de la une du jour! (Ici et maintenant et surtout pas ailleurs. Certains, malveillants et mal voyants, risqueraient de se sentir visés et bouderaient!)

Ces médias qui traquent les partisans du «ni-ni»  28/04/2017

Ces médias qui traquent les partisans du «ni-ni»Pour une certaine presse, le «ni-ni» c’est l’ennemi. Les électeurs de candidats qui n’ont pas clairement appelé à voter contre Marine Le Pen sont l’objet de toutes les attentions, notamment des médias. Articles et éditos culpabilisants, les argumentaires de 2002 sont appliqués dans un contexte pourtant bien différent.

Depuis lundi matin, abstentionnistes, partisans du « ni-ni » ou ceux qui ont fait le déplacement jusqu’aux urnes pour exprimer leur désaveu du panel de présidentiables à coups de votes blancs doivent avoir les oreilles qui sifflent. Si on savait les électeurs du FN dénigrés ou psychiatrisés depuis des décennies, c’est visiblement à présent au tour de ceux qui n’ont pas publiquement clarifié leur intention de voter contre le FN — ou en faveur d’Emmanuel Macron — d’être directement pris à parti par certains « observateurs ».

  • Libération (propriété de Patrick Drahi, ami et soutien de la première heure d’Emmanuel Macron)
  • L’Obs (propriété de Pierre Bergé, Xavier Niel, Matthieu Pigasse, amis et soutiens de la première heure d’Emmanuel Macron) ne semble pas pardonner à l’ancien ministre de Lionel Jospin de ne pas avoir donné de consigne de vote claire.
  • Dans L’huma, un dessin de Jul joue sur la carte de la culpabilisation: sa légende?
  • Le Point un édito de Michel Richard intitulé: « Pour Mélenchon, un banquier égale un fasciste ».
  • Marianne qui titre sobrement, sur une photo d’Emmanuel Macron « Le Rempart ». 
  • Society, magazine bimensuel pour « hipsters », dont la dernière Une laisse peu de place à l’abstention. On peut y voir deux bulletins: « Marche » ou « Crève »
  • Thierry Vedel, chercheur au Cevipof (Centre de recherche politique de Sciences Po) et professeur de communication politique décrypte — avec justesse — les stratégies à adopter par chaque candidat « Macron n’a quasiment rien à faire, son seul risque serait une abstention élevée, donc il voudra peut-être dramatiser un peu l’enjeu pour que les gens se déplacent. »
  • Oui, nous sommes anti-FN. Point final. » Tweete Louis Lepron, rédacteur en chef du Konbini.
  • France Inter, où l’humoriste Pierre-Emmanuel Barré est allé jusqu’à démissionner de son poste de chroniqueur après s’être fait retoquer son dernier billet d’humeur où il défendait le point de vue des abstentionnistes. « Trente minutes avant ma chronique, ils n’étaient pas d’accord avec l’idée générale. Pourtant, j’ai fait bien pire, » explique-t-il au Parisien, estimant avoir été censuré.
  • Nagui « Qu’il casse Macron ou Le Pen, ok. Mais qu’il encourage l’abstention, c’est faire le jeu du FN. » ajoutant « je lui ai finalement proposé de faire sa chronique demain (jeudi) sans changer une ligne.

« On a un effet de conformité morale, qui n’arrive pas à imaginer qu’il y ait une tierce attitude entre le camp de la Raison, du Bien, du libéralisme, de la société ouverte et le camp du mal qui serait celui de Marine Le Pen, les peurs, les haines, etc. Bah oui, mais les gens ont le droit de penser d’une troisième façon et qu’outre l’abstention […] il y a un important vote blanc ou nul, dont on ne tient pas compte dans l’électorat français, qui veut bien dire quelque chose. »

« Ce qui est intéressant, c’est la façon dont on met ça en scène, comme si Marine Le Pen avait la moindre chance de l’emporter. Comme si elle n’avait pas contre elle les médias, la bourse, les syndicats et les organisations de la société civile. »

« La démocratie c’est le conflit — bien réglé dans le cadre de la lutte conventionnelle des partis et des élections — mais la démocratie c’est quand même le conflit et admettre que des gens puisse penser autrement que vous sans être criminels ou stupides. »

Par cette campagne d’hystérie médiatique, n’est-ce pas cette fois-ci le champ du dédain qui se serait élargi? À force de stigmatiser les abstentionnistes qui « font le jeu du FN », n’est-on pas simplement en train d’insulter la diversité des motivations des électeurs, bref, la démocratie?

 

Je fais partie des ni-ni et cela va même plus loin, non content de me positionner et de m’assumer « ni-ni » (et ce depuis la mascarade de 2002, qui se rejoue en 2017 et se rejouera certainement en 2032), j’appelle, activement et physiquement sur les marchés (y compris la veille des scrutins, alors que les souteneurs des autres candidats font la grasse mat’) avec ma pancarte :

23 AVRIL 2017 : FN en marche !

07 Mai 2017 : Jour du Blanc

11 & 18 Juin 2017 : SE REAPPROPRIER SA VOIE….

à voter blanc. J’invite tous les indécis, ceux qui ne se retrouvent dans aucun des deux, à rejoindre les maquis du NON et faire la révolution du rejet de la médiocrité, massivement, dans l’urne. Certes cela ne changera rien au fait qu’il y aura un élu. Mais ce sera un signal fort vis à vis des politicards (habitués aux esclaves qui leurs disent oui nominativement et aux autres qui se croient libres de toutes entraves, alors qu’ils se font complices de ce qui se met en place devant eux, avec le sentiment que c’est sans eux, alors que c’est avec leur complicité silencieuse – qui ne dit mot consent – que se met en place, ce que, soit disant, ils ne veulent pas….)

Le 07 Mai 2017, et pour toutes élections, passées, présentes et à venir, il n’y a que deux choix réellement possibles :

  • voter (nominativement, le « FN en marche », ou nominativement silencieux par l’abstention)
  • le courage du NON (vote blanc)

 Certains m’accusent (ainsi que tous ceux qui osent dire non) de favoriser le Pen (et pourquoi pas Macron?). C’est faire affront à ceux qui osent revendiquer autre chose que de leur faire croire cela. Si je voulais favoriser le Pen (ou Macron) je ne suis pas encore si débile que cela, je mettrai un bulletin le Pen (ou Macron) puisqu’ils sont mis à ma disposition, gratuitement, grâce à la générosité des candidats (alors que c’est nous qui les payons, les bulletins, avec le remboursement des frais de campagne….Les partis, c’est aux législatives que nous les paierons avec les 1,70€ par voix et 42 000€ par député élu, vous savez le fameux « vote utile ». On est tous égo devant les paiements aux parlementaires et aux partis)

Je n’ai pas envie de faire partie des 40 millions de collabo (décrits par Amouroux. Je préfère la minorité du maquis librement consenti. Et vous, continuerez vous à vous aveugler et vous laisser aveugler….? Certes vous restez libres… Mais n’est-ce pas payer cher votre pseudo liberté?

Savez vous la pourriture du système ? S’il n’y avait que 3 électeurs sur les 45 millions inscrits, vous (et moi par la même occasion) auriez un président élu avec 66% – soit deux voix sur trois. mais que représente un tel président. Que penseraient nos amis et alliés de par le monde. Tel est le système électoral Français dit démocratique…où une minorité guide une majorité (en clair cela s’appelle une dictature!) Et apparemment cela vous conviendrait.

Je n’ai que ce moyen du vote blanc pour dire mon refus. Après les urnes, c’est la rue……!

les électeurs sont libres d’obéir à des consignes-ordres de vote, mais que dans ce cas là qu’ils ne nous emmerdent pas en se prétendant défenseurs de la Liberté (étant bien entendu que la leur est la seule véritable). Personnellement je respecte leur esclavage de choix!

 

http://www.alterinfo.net/notes/Ces-medias-qui-traquent-les-partisans-du-ni-ni_b12751010.html

 

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine (lequel est en rouge italique) est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet dudit texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

On sait désormais ce que fera François Hollande après l’Elysée

On sait désormais ce que fera François Hollande après l'Elysée
François Hollande au forum de la fondation « La France s’engage », à Paris en janvier 2017. (François Mori (AFP))

Il avait assuré vouloir s’engager dans la société civile au sortir de ses fonctions présidentielles. C’est chose faite. François Hollande prendra en septembre la direction de la fondation La France s’engage.

 

L’agenda du futur ex-président de la République est désormais connu. François Hollande va prendre la tête de la fondation La France s’engage à partir de septembre, d’après une annonce de Martin Hirsch, actuel directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), faite au micro de RTL. L’ancien secrétaire d’Etat à la Santé confirme ainsi le désir notoire du président sortant de s’impliquer dans la société civile (faut-il le craindre? Quand on voit ce qu’il en a été de son implication politique!). La direction de cette fondation est « bénévole » (encore heureux. Ses diverses retraites et avantages d’ex le mettent un peu plus qu’au Smic!) a tenu bon de préciser le haut fonctionnaire.  

La France s’engage est un label qui récompense des projets sociaux innovants en leur offrant visibilité, conseil, accès aux acteurs publics et moyens financiers. L’éducation, la culture, l’emploi, le sport, le numérique, l’écologie, la santé, les solidarités sont autant de domaines explorés et soutenus par la fondation.

Récompenser les projets sociaux et innovants

Créée en 2014 sous l’impulsion de François Hollande et de Patrick Kanner (ministre de la Ville de la Jeunesse et des Sports), La France s’engage décerne un label, deux fois par an, à quinze lauréats sélectionnés par les ministères, le président de la République, les parrains des projets et les internautes.

Pour pouvoir candidater, quatre critères de sélection sont à respecter :

  • l’utilité sociale du projet,
  • son caractère innovant,
  • le potentiel de duplication ou de changement d’échelle
  • l’évaluation rigoureuse des résultats.

En trois ans d’existence, la fondation a récompensé 93 lauréats qui ont bénéficié d’une aide financière de plus de 38 millions d’euros (environ et en moyenne 400 000 par projet). Cet argent a permis par exemple de développer la mise en relation entre recruteurs et personnes handicapées en créant une plateforme : Handi2day. Participer à l’insertion sociale des enfants autistes par la pratique de la boxe ou encore accompagner les personnes en recherche d’emploi en leur fournissant gratuitement des tenues professionnelles et des conseils individualisés en ressources humaines, comme le propose l’association La Cravate solidaire.

 

Quand on a été mauvais en étant grassement payé, peut-on briller en parfaite gratuité?=? Personnellement j’en doute. Être bénévole, c’est non un métier mais un état d’âme et d’esprit qui ne sied nullement à des politicards de haut vol…. plus habitués à rouler leurs soutiens st surtout les opposants. Le bénévolat ne s’accommode nullement de promesses non tenues.

Ne sera pas plutôt « la France se désengage »? En tout cas il cherche une piaule en Corrèze….. loin de Paris et de sa fondation, tel semblerait son avenir. Et qui sait, peut-être en 2022 il pourra peut-être revenir après son purgatif!

Politique-bénévole est un excellent oxymore.

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20170427.OBS8659/on-sait-desormais-ce-que-fera-francois-hollande-apres-l-elysee.html

 

****

 

«Front républicain»: l’imposture en marche!  –   De Macron ou Le Pen, l’antirépublicain n’est pas celui qu’on croit

 

marine lepen macron front republicain

Manifestation de SOS Racisme contre Marine Le Pen, 24 avril 2017, Paris, Sipa. Numéro de reportage : 00803751_000002.

Jamais, de toute la Ve République, nous n’avons eu une candidature à l’élection présidentielle aussi parfaitement éloignée des valeurs républicaines que celle d’Emmanuel Macron.

 

Sarko l’ambigu

Nous avons eu le droit à tout et à son contraire, le summum de la versatilité ayant été atteint lorsque l’agité président demanda à une commission présidée par Simone Veil de réfléchir à l’inscription de la diversité, de la parité sexuelle, de la « dignité » (de qui ? de quoi ?) et de l’Europe (laquelle ?) dans le préambule de la Constitution. Ladite commission rendit heureusement et sagement un avis négatif sur ce calamiteux projet. Force est d’admettre cependant qu’en fin de mandat, et dans la perspective de la campagne de 2012, Nicolas Sarkozy sût de nouveau républicaniser son discours face à la gauche Terra Nova qui débarquait en grande parade multiculturelle, avec sa distribution bariolée de « droits » catégoriels « arc-en-ciel » sans limites ni frontières.

En 2017, les primaires de la droite ont d’abord clairement opté, contre le multiculturel et très « accommodant » Juppé, pour le modèle républicain-conservateur de François Fillon s’appuyant solidement sur les deux « jambes » de l’identité française, incarnées par Bruno Retailleau et François Barouin, la rose et le réséda.

Du bougisme de Macron

Mélenchon, Hamon et Fillon désormais éliminés, il reste donc un face à face Macron/Le Pen dans lequel l’on essaye encore de nous faire croire que la République serait du côté du premier alors que c’est exactement l’inverse.

Repentance coloniale allant jusqu’à accuser la République de Jules Ferry de « crime contre l’humanité », généralisation des discriminations positives, déni stupéfiant et répété de la culture française, négation de toute continuité (Vichy fut-ce la continuation de la République? Question vitale qui se pose en ce qui concerne la rafle. Si oui, ce qui semblerait le cas compte tenu du décret de Juillet 2000 indemnisant les « Pupilles de la Nation juifs », au titre de la souffrance occasionnée par l’Absence de leur parent, singulier ou pluriel. Les « Pupilles de la Nation, non juifs » dont les parentes, eux, sont « Morts pour la France » sont exclus de cette reconnaissance…au nom de l’Égalité et de la Fraternité), culte de l’évanescence, de la mobilité, éloge du mondialisme et du sans-frontièrisme, saupoudrage de « droits » distribués à toutes les communautés, et même un programme pour l’enseignement supérieur résumé à la « généralisation d’Erasmus », c’est-à-dire du bougisme jeuniste et du tourisme estudiantin inconsistants. Tout n’est que désaffiliation républicaine et brouillage des repères dans la bulle macroniste.

L’on se souvient qu’il y a quelques années, un fêtard parisien avait parié chez Castel, avec sa bande de noctambules, qu’il réussirait à épouser la célèbre et jolie héritière d’une principauté rocailleuse. Le séducteur parvînt à ses fins, condamnant plus tard la princesse humiliée à plaider à Rome le vice du consentement issu de ce jeu de mauvais garçon. Emmanuel Macron lui ressemble. Il a sans doute parié avec lui-même qu’un Bel Ami pourrait devenir chef de l’État en se payant les électeurs et en se moquant de la République.

Marine Le Pen, une républicaine

Il n’existe rien, dans la tradition et les principes républicains, qui impose le droit du sol, oblige à ouvrir les frontières sans limites, interdise les quotas d’immigration ou  impose l’égalité entre nationaux et étrangers. Le Conseil constitutionnel le rappelle : « Aucun principe non plus qu’aucune règle de valeur constitutionnelle n’assure aux étrangers des droits de caractère général et absolu d’accès et de séjour sur le territoire national ».  Le droit d’asile est strictement réservé par la République à « tout homme persécuté en raison de son action en faveur de la liberté » et l’article 5 de la Constitution affirme solennellement que le Président de la République est le « garant de l’indépendance nationale ». Le Conseil constitutionnel en a déduit en 1986 que les privatisations d’entreprise nationalisées devaient se faire dans le respect de ce principe.

Que l’on discute donc, honnêtement et point par point, de la qualité, de l’opportunité, de la faisabilité et de l’efficacité respectives des propositions des deux protagonistes du deuxième tour, c’est un exigence démocratique. Mais que l’on arrête cette imposture consistant à prétendre opposer un prétendu front républicain à une candidate dont les préoccupations sont sûrement moins éloignées de la tradition républicaine que la personnalité et le  catalogue de son rival. Michel Onfray a eu bien raison d’observer, dans Le Figaro du 24 avril, la malhonnêteté intellectuelle et l’hypocrisie phénoménale de tous ceux qui crient à un loup qu’ils ont minutieusement fabriqué pour faire triompher au final l’ectoplasme postmoderne si peu républicain qu’ils appellent de leurs vœux.

 

Quand il n’y a rien à discuter que le flou, à quoi sert alors de discutailler sur le non existant, ni en perspectives…. ni en réalités? Pourquoi une campagne électorale se limite toujours au choix du meilleur concepteur de slogan vendeur. La pub classique nous ravit au moins les yeux et l’esprit avec des pin-up….. Il est vrai que nos pin-up en campagne ne nous font pas bander…. sauf certains éventuels invertis (mais qui ne sont pas forcément informés correctement… La mariée est toujours présentée aguichante ou alors on la met au régime tchador-burqanisé pour ne découvrir la réelle vérité, parfois cruelle, juste avant consommation…. et quand on vient de signer le bail et que toute marche arrière est devenue impossible….

Les primaires et le 1er tour ont accouché du « FN en marche »

 

http://www.causeur.fr/emmanuel-macron-lepen-front-republicain-43973.html

 

*****

 

Syrie : Jean-Marc Ayrault ridiculise la France et ses services de renseignement

Syrie : Jean-Marc Ayrault ridiculise la France et ses services de renseignement

Londres continuera comme d’habitude à gérer les évènements de l’arrière, laissant aux autres le soin de se mouiller et de ternir leur prestige. Il en est de même pour Israël qui se contentera de fournir à l’exécutant tous les élément nécessaires à la construction des arguments permettant d’aller de l’avant, tant pis si ces arguments s’effondrent par la suite.

Il n’est pas utile de revenir, ni sur les détails de ce qui s’est passé à Khan Sheikhoun, ni sur les arguties de Jean-Marc Ayrault. Personne ne croit sérieusement aux accusations portées contre l’armée syrienne, à part ceux qui se foutent complètement de ce qui se passe là-bas. Notons que Jean-Marc Ayrault n’en est pas à son premier essai de vendre des preuves bancales du même genre que celles qu’il prétend apporter aujourd’hui, (est-il logique et cohérent de nommer diplomate en chef quelqu’un qui a échoué en tant que premier ministre. A quoi sert le principe de Peters. Quand on n’est pas bon, on n’est pas bon et le poste importe, alors, peu) toujours pour le même but ; massacrer des Syriens (pour les soulager de leurs souffrance ?). Entrer dans les détails, ce serait trop leur faciliter la tâche dans leur entreprise d’enfumage en donnant l’impression qu’il y aurait des doutes sur la responsabilité de l’attaque chimique de Khan Sheikhoun ou des points à éclaircir. Or il n’y en a pas, et s’il y en avait, les organisations internationales d’enquêtes spécialisées existent pour faire le travail pour lequel elles ont été créées.

Jean-Marc Ayrault veut faire croire au monde que les conclusions du gouvernement français sur la responsabilité du gouvernement syrien et de Bachar Al Assad lui-même sont neutres et impartiales. Il aura du mal. Dans cette affaire de gaz toxiques, il y a trois groupes de protagonistes qui sont :

  • Le gouvernement syrien
  • Les divers groupes terroristes qui infestent la Syrie, que les puissances occidentales ne voient que comme des rebelles.
  • Ces rebelles sont pleinement soutenus par les pays anglo-sionistes et par la France qui sont, de facto, partie prenante dans toutes les actions effectuées sur le terrain par leurs protégés.

En se positionnant du côté des « rebelles », la France devient complice de toute action dont ils seront accusés. Son témoignage en leur faveur n’a aucune valeur tant qu’il n’a pas été vérifié par une source indépendante. Damas, Téhéran, Moscou et d’autres, ont demandé en vain une enquête internationale. Comme il fallait s’y attendre, la France et ses alliés sponsors des terroristes ne veulent pas entendre parler d’une enquête sérieuse et indépendante, ce qui prouve, s’il en était besoin, que la vérité ne les intéresse pas, et qu’ils ne voient dans l’attaque chimique de Khan Sheikhoun qu’un moyen de continuer et d’intensifier leur programme de changement de régime en Syrie.

 

De quel côté est réellement la France :

  • on bombarde daesh (soit disant)
  • on accuse Damas d’utilisation d’armes de destructions massives (certainement celles de l’Irak dont on n’a jamais trouvé la moindre trace, et pour cause, selon le quai elles auraient été stockées à Damas…. = qui ont déjà été « cause-raison » d’une précédente guerre. Combien de fois von-elles servir à déclarer la guerre. Il faudrait innover, la technologie évolue et la diplomatie serait à la traîne et à la ramasse….

Hitler dans son bunker envoyait encore et toujours des armées inexistantes, jusqu’au dernier jour de sa « vie terrestre allemande », à l’assaut de la Russie.

Résultat de recherche d'images

 

http://reseauinternational.net/syrie-jean-marc-ayrault-ridiculise-la-france-et-ses-services-de-renseignement/

 

***

 

Moscou a trouvé des incohérences dans le rapport français sur les armes chimiques en Syrie

La première analyse des cinq pages du rapport sur la frappe chimique présumée dans la province syrienne d’Idlib publié par les services de renseignement français pose de nombreuses questions, selon le ministère russe des Affaires étrangères.

 

Le rapport français sur l’attaque chimique menée sur la ville de Khan Cheikhoun dans la province d’Idlib, en Syrie, contient des incohérences flagrantes, a déclaré jeudi le ministère russe des Affaires étrangères.

 

Et d’ajouter que si c’était bien les services de renseignement français qui avaient prélevé les échantillons en question, cela veut dire qu’ils ont eu accès à la région contrôlée, selon le rapport, par des groupes armés de l’opposition syrienne liés à Al-Qaïda.

« Et si les échantillons ont été reçus d’ailleurs, disons, sur le territoire de l’un des pays voisins de la Syrie, leur authenticité est alors mise en doute immédiatement », rapporte le communiqué.

« Nous demandons d’envoyer directement à Khan Cheikhoun et sur l’aérodrome de Shayrat un groupe de spécialistes qui comprendrait des représentants des pays qui ne sont pas aveuglés par la haine à l’égard du gouvernement syrien légitime », relate le communiqué.

Le rapport sur l’attaque chimique présumée a été publié dans le cadre de l’enquête nationale française. Il s’agit déjà de la troisième investigation, les deux autres ayant été lancées par la Turquie et le Royaume-Uni.  

« On a l’impression que les pays en question soit ne font pas confiance à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques, soit ils tentent d’influencer son travail dans une direction qui leur est avantageuse », a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères.

Le 4 avril, une frappe aérienne sur la ville de Khan Cheikhoun dans la province d’Idlib, en Syrie, a été suivie par l’intoxication aux produits chimiques de nombreux habitants. Des sources locales proches de l’opposition font état de 80 morts et de 200 blessés et en imputent la responsabilité aux forces gouvernementales syriennes. Celles-ci rejettent ces accusations et expliquent que le bombardement aérien sur Khan Cheikhoun a touché un entrepôt d’armes chimiques de groupes terroristes, dont les agents actifs ont alors contaminé la population.

Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage. La France oublierait-elle qu’elle est le pays créateur du vaccin contre la rage (en plus d’être celui des Lumières – certes maintenant blafardes – éclairant le monde devenu brutalement obscur? Il est vrai que depuis 1789, les piles se sont un peu usées).
Ne saurions nous que copier les autres…
Éculé le truc des armes de destruction massives. Manquerait-on de créativité pour innover? On comprend mieux le déclin économique après celui des idées, de la politique et de bien-être… Alors on ment…. diplomatiquement!

 

*****
 

 

*****

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires (éventuels). Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà en 2017?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)
État d’urgence ordinaire et « normale » : 
Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

 ……….

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

 

 

 

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

 

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici….

………

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

…. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force, après Hamon…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgence

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :