-

Quand la chrétienté était cannibale ou l’est devenue… La faute à jésus. Il ne fallait pas qu’il dise « bouffez, c’est mon corps… »! On connaît la suite des holocaustes sacrificiels (by keg – 19/02/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «cannibalisme humain» ou  «cannibalisme cabalistique»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle Les forces irakiennes lancent leur offensive pour reprendre l’ouest de Mossoul ( Mossoul encore et toujours. Sera-ce « voir Mossoul et mourir » au bout du canon de fusil ?)

 

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

Bouffer de la viande, c’est une autre forme de cannibalisme « plus acceptable », mais cela reste du cannibalisme… Cochon (là on peut puisque ce n’est pas reconnu comme viande par les sémites) qui s’en défend!

….. et avec un peu de recul….

Carnivore ne veut pas dire carnassier, excepté pour les politicards aux dents longues qui nous demandent de payer leur banquet ripoublicain… Mais c’est vrai que produire pour manger – soi même – ce ne serait pas la solution. Bouffez de la charcuterie mais sans poli-phosphates disait Coffe (qui en avait…), merde!

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Pourquoi mangeons-nous les animaux ?

Pourquoi mangeons-nous les animaux ?
« L’humanité carnivore », vue par Jessy Deshays pour « L’OBS ». (©Jessy Deshais pour L’OBS)

Alors que la consommation de viande augmente dans le monde, la philosophe Florence Burgat, qui publie “l’Humanité carnivore”, explore une pratique bien loin d’aller de soi.

 

Ce sont des visions fugaces, dérangeantes. Poulets suspendus par les pattes, têtes ballantes, défilant sur une chaîne de production, vaches massacrées en série. Aperçues ici ou là, elles nous reviennent parfois à l’esprit au moment de planter dents ou fourchette dans un steak, un pilon de volaille, comme d’irréels fragments de cauchemar. Un instant, la violence de ces images déchire le voile de conventions qui occulte en chacun de nous la réalité de l’acte carnivore.

Et lorsque, par hasard, cette question se trouve posée, note la philosophe, «c’est le plus souvent pour être balayée par cette réponse simpliste censée clore le débat: parce que c’est bon (dieu dit que la lumière soit et il jugea que c’était bon! Encore heureux, vous voyez qu’il jugeât que ce ne le fut pas….On serait, sacruellement dans le caca)».

Matthieu Ricard : “Tuer une vache, c’est quand même un petit meurtre”

Rituels et légitimations

N’est-il pas paradoxal que notre espèce, pourtant si prompte à s’élever contre l’idée de tout joug de l’instinct pesant sur tel ou tel de ses comportements, revendique son bon droit de dévorer de la viande en vertu d’une pulsion sensuelle «allant de soi» au point qu’on ne saurait la réprouver ou même la questionner ?

«Le fait carnivore est l’une de ces évidences dont il y a tant de manières de rendre raison, chacune parfaitement intégrée à la vie des sociétés et aux représentations de l’ordre du monde que toute interrogation ne déroute qu’un instant.» Et puis, ajoute la chercheuse, «l’universalité du fait chasse le doute».(pourquoi ne sommes nous pas restés cannibales…. les pauvres bêtes seraient alors en paix!)

Celle-ci est pourtant, souligne-t-elle, toute relative: la viande n’a pas toujours tenu la même place au cours de notre histoire et selon les cultures. Longtemps réservée à une élite sociale, elle ne domine notre alimentation que depuis quelques décennies ou bien dans ces rares lieux comme le Grand Nord où les populations n’ont rien d’autre à se mettre sous la dent.

Sa consommation s’accompagne de divers rituels ou légitimations. «Manger les animaux ne nous est possible qu’à partir du moment où nous ne faisons plus d’eux des êtres, mais une viande bonne à consommer. (et notre dimension divine. Au temple de Jérusalem, on offrait moult viandes à dieu. Un jour on en a eu marre de l’unicité de l’offrande et l’on s’est dit, « pourquoi pas nous… ». Une preuve supplémentaire, on sacrifie aux rituels politicards – devenus des sur dieu – en leur permettant de prendre « leurs aux bols » dans les caisses publiques et encore ils ne veulent pas en rendre un décompte trop exact) Preuve qu’ils ne sauraient constituer à nos yeux un aliment ordinaire.» Un biais, note la chercheuse, auquel n’échappent pas les sciences sociales, qui, dans leurs analyses, se penchent sur les pratiques culturelles autour de la cuisine, des modalités de l’alimentation, mais n’interrogent pas les conséquences de la mise à mort des animaux. «Comme si comprendre la symbolique, le “sens” des rituels qui l’accompagnent suffisait à légitimer cette pratique et à en explorer toutes les dimensions.»

C’est prouvé : les chèvres, les poissons et les poules sont intelligents

Le meurtre alimentaire

De même que ses plus proches cousins les chimpanzés, nous rappelle-t-elle, l’être humain n’est pas carnassier mais omnivore, un opportuniste se nourrissant de ce qui lui tombe sous la main, insectes, mollusques et non pour l’essentiel de gros gibier.

Et qu’en est-il de tous ces animaux représentés sur les parois de Lascaux ou de la grotte Chauvet ? «Il s’agit pour l’essentiel d’espèces qui n’étaient pas consommées. On a retrouvé très peu de scènes de chasse.»

Dès nos origines, manger d’autres êtres vivants, sensibles, n’a cessé de nous poser question, souligne la philosophe. On a ainsi trouvé, dans des sépultures du paléolithique, des squelettes d’animaux ayant reçu les mêmes soins mortuaires que des hommes. Dès l’Antiquité, les sectes pythagoricienne et orphique refusaient «le meurtre alimentaire», et certaines régions de l’Inde et de la Chine ont institutionnalisé le végétarisme à différents moments de leur histoire.

Carnivorisme et cannibalisme

Et pour laver ce crime de toute noirceur, il n’est pas rare que soit réclamé à la victime un simulacre de consentement. Notre époque ne fait pas exception, où publicités, enseignes de restaurant, présentent la fiction récurrente d’animaux, vaches, cochons ou poulets, nous invitant eux-mêmes joyeusement à les déguster.

D’ailleurs, celui qui se déclare végétarien ou végétalien nous embarrasse, renvoyant par son refus même à la nature profondément meurtrière de l’acte carnivore.

Une dimension saisissante, à l’heure où le régime occidental ultracarné, mortifère pour notre planète où il accroît le réchauffement climatique, gagne désormais la Chine et l’Inde, devenue en quelques années le premier producteur au monde de vaches (mais là bas, c’est sacré…. une vache et gare à celui qui crie « mort aux vaches », il risque de finir dans le chaudron, tel un nous-gars!). Une évolution synonyme de l’industrialisation de la «production» d’animaux et de leur mise à mort.

« Cela implique de tuer à grande échelle, sans relâche et selon une logique processuelle des milliards d’animaux. Jamais nous ne les avons tant chéris, admirés, étudiés, nous émerveillant de leurs capacités, jamais nous ne les avons tant massacrés.»

Or, si la chair nous est si chère que nous n’y puissions renoncer, ne pourrions-nous la fabriquer in vitro, sans sacrifier de vies ?, propose Florence Burgat. «Mais lorsqu’on évoque cette possibilité, les personnes expriment du dégoût, de la peur. Elles objectent que cette viande ne serait pas “naturelle”, comme si les animaux de batterie, eux, l’étaient.»

 

Soleil vert….

On comprend mieux les ritualisation kascher et hallal…. ce serait un geste biblique…. dit-on et on reprocherait aux terroristes une forme de retour à un cannibalisme rituel…. !

Promis, je m’engage à manger moins de viande. Je me rabattrais sur la charcuterie. C’est dit! J’oublierai le début (charcute et ne garderai que le final rie)

 

http://bibliobs.nouvelobs.com/idees/20170216.OBS5404/pourquoi-mangeons-nous-les-animaux.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

****

 

Et si Trump mettait la France sur sa liste des pays interdits? –  Il n’y a pas pensé, il devrait

Mémorial du 11 septembre à New York, novembre 2015. SIPA. SIPAUSA30137272_000042

Vous voulez vous rendre aux Etats-Unis ? Fort du fait que vous n’êtes ni Somalien, ni Soudanais, ni Iranien, ni Irakien, etc. vous pensez sans doute que c’est chose aisée. Vous êtes inconscient. Ou alors vous aimez, par masochisme, les parcours du combattant. J’ai sous les yeux le formulaire à remplir pour obtenir un droit d’entrée aux Etats-Unis.

 

Il vous est demandé si vous souffrez d’une maladie physique ou mentale. Et plus précisément des maladies suivantes : « choléra, diphtérie, tuberculose (infectieuse), peste, variole, fièvre jaune (c’est pas tout à fait vrai, les spéculateurs sont acceptés et accueillis à bras ouverts, surtout dans les banques), fièvres hémorragiques virales, y compris Ebola, Lassa, Marburg, Crimée-Congo, maladies respiratoires aiguës sévères avec risque de transmission à d’autres personnes et pouvant provoquer la mort. » 

⃣   Non   ⃣   Oui

Vous devez également répondre à une question encore plus intéressante : « Avez-vous l’intention de participer ou avez-vous participé à des activités terroristes, d’espionnage, de sabotage ou de génocide ? » 

  ⃣   Non   ⃣   Oui.

Et on vous demandera enfin si récemment (depuis 2011) « vous avez voyagé au Yémen, en Somalie, en Irak », etc.  

⃣   Non   ⃣   Oui

Le décret Trump, c’est du flan

Insouciant que vous êtes, vous pensez qu’il vous suffit de répondre « non » à toutes ces questions intrusives et que c’est dans la poche. Détrompez-vous. Il est spécifié sur le même formulaire qu’en cas de mensonge vous risquez non seulement d’être expulsé mais aussi des sanctions administratives et pénales ; la prison donc. Et alors ?, direz-vous. Comment les Américains sauraient-ils que vous avez menti ? Prenez conscience du fait que la CIA, la NSA et toutes les agences de renseignement américaines savent tout sur vous.

Pour ma part j’ai sagement renoncé à me rendre aux Etats-Unis. J’ai fait il y a quelques années un voyage au Yémen. C’était pour voir la maison d’Arthur Rimbaud. Mais comment pourrais-je prouver que ce n’était pas pour me faire endoctriner dans une madrasa ? Par ailleurs, je ne sais pas ce qu’est la maladie « Crimée-Congo ». Donc je ne sais pas si je l’ai ou pas. A moins qu’il s’agisse d’une information encore secrète concernant Poutine qui, en douce, aurait annexé le Congo après la Crimée…

Tout ça pour dire que le décret Trump, c’est du flan, du vent. Il est inutile, superfétatoire. En effet, l’entrée aux Etats-Unis est, on vient de le voir, très étroitement surveillée. De la part du président américain, il s’agit donc d’une posture, d’une déclaration peu amicale de défiance à l’égard du monde musulman. Une façon de dire à l’islam, à la façon un peu rude de Trump : « F*ck you ! »

Le but affiché de Donald Trump est théoriquement de protéger son pays contre le terrorisme. « Une mesure totalement inefficace », a affirmé, à juste titre, Bernard Cazeneuve (et il sait de quoi il parle. malgré son état d’urgence, seconde nature d’être, il n’a pu empêcher Nice….., se limitant à un carrousel). Si Trump avait voulu bien faire les choses, il aurait ajouté à sa liste noire un grand pays européen, la France, qui compte des milliers de djihadistes et de fichés S. Mais ce n’est sans doute pas ce qu’a voulu lui suggérer notre Premier ministre…

 

Il faut lui venter (à cause des fuites possibles) les bienfaits de l’état d’urgence à rallonges répétitives, arme de destruction massive des oppositions. Quand la socia-lie sera balayée, Cazeneuve pourra se faire une seconde carrière aux states comme étatiseur d’urgence en l’étal de souffrance. D’autres passent bien leur temps à conférencer…. Lui n’a pas l’âme expressive il a plutôt larme répressive des froids comme portes de prison, histoire d’en jeter!

 

http://www.causeur.fr/trump-france-decret-terrorisme-territoire-42684.html

 

*****

 

Quand la dénonciation d’une « fausse nouvelle » est elle-même une fausse nouvelle.

Quand la dénonciation d’une « fausse nouvelle » est elle-même une fausse nouvelle.

Voilà son titre : fausses Nouvelles, faux Ukrainiens : Comment un groupe de Russes a influencé un vote hollandais

 

Quelques expatriés Ukrainiens ont fait campagne aux Pays-Bas contre un vote sur un accord d’association UE-Ukraine. Des Hollandais d’origine russe ont fait campagne dans le même sens. Les Néerlandais ont finalement rejeté l’accord avec 61,1% de voix contre et 38,1% pour.

L’auteur semble dire que les gens « des régions russophones d’Ukraine » (qui représentent au moins le tiers du pays) sont de « faux Ukrainiens » ? Qu’ils n’ont aucune volonté propre en tant qu’Ukrainiens et qu’ils sont seulement capables de « relayer la ligne du Kremlin comme des perroquets » ? Ces Ukrainiens russophones sont-ils de moindre valeur ? Est-ce mal de ne pas relayer comme un perroquet la ligne de Washington / Bruxelles ?

Est-ce que la raison de leur attitude ne pourrait pas être ni l’une ni l’autre de ces deux raisons, mais une troisième ? Peut-être qu’ils sont convaincus que l’accord UE-Ukraine n’est dans l’intérêt bien compris d’aucun des deux pays ? (Ce n’est pas dit dans l’article mais l’accord en question est beaucoup plus qu’un accord commercial ou économique. Il comprend des clauses d’alignement dans les domaines de la défense et de la politique.)

 

Voyons de plus près ces « Faux Ukrainiens » et ces « Groupe de Russes » :

Un de ces contacts [russes] est Vladimir Kornilov, un historien et analyste politique né en Russie ; il a grandi dans l’Est de l’Ukraine et vit actuellement à La Haye, où il mène des recherches personnelles au Centre des Etudes Eurasiennes.

Avant le référendum néerlandais l’an dernier, M. Kornilov a fait campagne contre l’accord commercial de l’Ukraine en disant plaisamment de lui-même qu’il est un « expatrié ukrainien à La Haye » qui, stupéfait du flux apparemment interminable de mensonges et de propagande » contre la Russie, s’est senti obligé de répondre.

Le seul « Russe » mentionné dans l’article est un jeune étudiant qui est arrivé enfant aux Pays-Bas :

Ananjev se décrit lui-même publiquement comme quelqu’un qui « a été élevé comme un Hollandais mais qui est encore russe à 80% ».

Le « faux Ukrainien » n’est pas « faux » du tout, c’est un vrai Ukrainien. Le « groupe de Russes » est un étudiant de Rotterdam élevé en Hollande. Le NYT n’a trouvé aucun signe d’une quelconque pression russe sur leurs idées ou leurs opinions. Il n’y a aucune preuve dans l’article, pas la moindre preuve, que ces personnes « aient fait basculer » le vote hollandais. Le NYT n’essaie même pas de le démontrer.

L’expression « Fausse nouvelle » du titre ne prend sens que si on l’applique à l’article lui-même.

Il n’y a aucun argument dans l’article qui justifie le titre. Il n’y a pas de « faux Ukrainiens », il n’y a pas de « groupe de Russes » et les quelques militants expatriés n’ont pas « fait basculer le vote néerlandais ».

L’article est aussi une fausse nouvelle dans le sens qu’il ne contient aucune nouvelle du tout. Le vote a eu lieu il y a 10 mois. Avant le vote, les expatriés ont fait campagne contre l’accord tout à fait ouvertement. Rien n’a changé depuis. Il n’y a pas un seul fait nouveau dans l’article.

C’est de la propagande pure et simple. Il n’y a pas un seul fait qui vienne corroborer le titre. C’est un effort plutôt raté pour alimenter la campagne anti-russe qui a été exacerbée par Hillary Clinton pour gagner l’élection et ensuite pour expliquer son échec quand elle a été battue. Il colle avec l’illusion impériale de la « seule superpuissance » qui est le fonds de commerce du NYT. Mais il rate son coup. L’article ne convainc personne et il est facile à percer. Ce sont des fake news.

 

Cala marche d’ailleurs très bien! Prenez une tablée familiale importante…. et imaginez un gendre ayant sa belle mère à sa droite…. Il dit à l’oreille de sa voisine de gauche « je ferais bien la paix à ma belle mère », qui de voisin à voisine de gauche répète ce message « secret »…. Ce dernier arrivera, inévitablement à l’oreille droite de ladite belle- ère, avec les « arrangements » véhiculés d’ondes courtes en ondes courtes et au gré de chaque interprétation « je ferais bien la guerre à ma belle-mêre ». Et vous vous étonnez que cette dernière déclare pas la guerre à son gendre, en lui filant une claque publique…. comme un gant de duel à venir!

N’eut-il pas été plus simple pour ce gendre de prendre le circuit court, en direct et en catimini, avec belle maman.

Conclusion, si vous dites une vérité ne vous adressez pas aux facteux et fakteurs et dites tout de go à qui de droit…. Ce sont toujours les intermédiaires qui sucrent les vérités

 

 

http://reseauinternational.net/quand-la-denonciation-dune-fausse-nouvelle-est-elle-meme-une-fausse-nouvelle/

 

***

 

Macron en meeting : bidon !

Résultat de recherche d'images pour "bidon macron"Les artistes font de la politique dans « Libé » et les politiques jouent aux artistes au Zénith ou ailleurs. On a bien dû se tromper quelque part, non ?

 

Je croyais, bêtement, qu’un meeting politique, c’était une réunion publique où quelqu’un, qui avait quelque chose à « vendre », parlait et argumentait pour convaincre une foule. Quelle naïveté ! Pour Emmanuel Macron, le pop-up de la vie politique française, l’idée n’est pas de convaincre mais de faire, comme on dit, de la com’.

Son meeting, à Lyon, au début du mois, a été décrypté dans le détail. Tout est bidonné, absolument tout. Ce qui compte, ce n’est pas le message, c’est « l’ambiance ». Il faut faire croire aux gogos que nous sommes que l’ensemble du public est fanatiquement enthousiaste.

Des « ambianceurs » ont été recrutés par email plusieurs jours avant le meeting : ils formeront « la claque » ou plutôt, comme ils disent dans leur jargon, la « team ambiance ». Une heure avant le début du cirque, on les place, groupés serrés derrière le pupitre du candidat : ainsi, ils seront systématiquement dans l’axe de la caméra. Ceux qui tirent les ficelles sont explicites : « Tout au long du meeting, on vous enverra des consignes pour mettre le feu à la salle. » Bonjour, la spontanéité ! Et sur ordre reçu sur leurs smartphones pendant le discours, ils agitent des drapeaux ou scandent des slogans ou applaudissent, etc. La salle est donc divisée en deux portions inégales : d’un côté le public « normal », qui écoute sans manifester ; de l’autre, les fans qui font croire que toute l’assemblée hurle d’extase. Cela s’appelle de la manipulation – autre nom du mensonge. Ce que nous voyons dans les journaux télévisés ne reflète pas la réalité mais uniquement ce que l’on nous donne à gober. Et nous gobons puisque, à l’heure actuelle, un électeur sur cinq s’apprête à voter pour Pinocchio, qui n’a toujours pas de programme. Dans cette entreprise de mystification, les caméras jouent un rôle primordial : pas de gros plans sur le public, rien que des zooms sur les fans.

Et pendant ce temps, le marionnettiste continue d’envoyer ses instructions : « N’oubliez pas de prendre des photos de vous et de la foule (les gens survoltés avec les drapeaux) et PARTAGEZ-LES. » En clair, ne photographiez pas les beaufs qui assistent à cette mascarade. Puis, vers la fin de ce triste spectacle :

Politique spectacle, pensez-vous ? Non ! Erreur d’aiguillage. Les artistes font de la politique dans Libé et les politiques jouent aux artistes au Zénith ou ailleurs. On a bien dû se tromper quelque part, non ?

Quelle présidentielle…. ! Les vrais ex-crocs se font passer pour de faux et les faux candidats pour de vrais…. Bien malin qui saura trier dans un non choix.

Plus que jamais le vote blanc lavera à jamais la noirceur des candidats. Mais, au fait c’est quoi un candidat : Hollande, Fillon, Hamon, Mélenchon, Mam, Sarko-le-retour,…. ! Ne se moque t-on pas, un peu, beaucoup, passionnément et à la folie de l’électeur!

Ce sont des bateleurs des strades ripoublicaines

 

http://www.bvoltaire.fr/yannikchauvin/macron-meeting-bidon,314837

 

*****

 

Macron : 3,6 millions d’euros de revenus, et patrimoine négatif ?

L’affaire crapuleuse du collier de la reine a déclenché la révolution française, créé l’illégitimité royale dans l’esprit de pauvres gens qui ne pouvaient envisager les sommes colossales qui leur étaient extorquées

  1. Les revenus d’Emmanuel Macron
  2. Le patrimoine d’Emmanuel Macron
  3. https://histoireetsociete.wordpress.com/2017/02/08/macron-36-millions-deuros-de-revenus-et-patrimoine-negatif-par-max/

 

Et demain, ce serait alors « marche arrière ». Mais hélas, il est des retours impossibles! A 75 smic, on ne peut reculer, on ne recule devant rien pour aller de l’avent. Noël c’est pour bientôt, paraît-il. mais c’est plus proche selon le choix final de paire-maire Noël(le). Tous à vos godasses, dès fois que la surprise aurait fait son effet

Noël en Mai, c’est Pâques en naïveté

 

http://free.niooz.fr/s/free/macron-3-6-millions-d-euros-de-revenus-et-patrimoine-negatif-par-max-15082559.shtml

*****

 

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon

Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamonfiche-transparency-hamon

 

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :