-

Vous voulez changer de politique, changez vos liesses collectives des transports…. Tout devient dès lors, simple, simple comme un Mac(aa)ron….(by keg – 13/02/2017)

Publié le Mis à jour le


Le choix du jour : «bus Ouibus» ou  «bus nonmais»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle :  Pays-Bas : Une femelle orang-outan va choisir son futur partenaire comme sur « Tinder » (le progrès pour tous et toutes!)

 

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

avant on nous menait en bateau (plus exactement en pédalo), mais depuis que tout l’équipage a sombré corps et bagages, il nous faut embarquer en  bus macron! Le changement de mode de transport ne fait un changement de politique surtout tarifé (les putes ont une échelle de prestations, mais pas le corps des politicards….)

….. et avec un peu de recul….

« Le bus pour tous »… Quel progrès humains et de transports collectifs (y a de la laisse populaire dit le toutou tenu), surtout quand son ex-patron se met sur les rangs-rails. Encore un effort et il raflera (et pas pour un quelconque Vel d’hiv, dont on se souvient même les non_usagers de l’époque. C’est drôle la RATP n’a jamais été attaquée, comme la SNCF et les citoyens Français, avec ler décret Jospin et celui de 2015) tous les lauriers décernés par les pauvres qui seraient visés par le prorata des revenus au prix du biffeton

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Des autocars Rothschild au service des pauvres ?

Résultat de recherche d'images pour "le rothschild des pauvres"
 

Rothschild mène à tout : Bercy, l’Élysée ou Flixbus.

 
 

M. Macron est connu pour une loi attachée à son nom et censée résumer son positionnement et son projet politiques : un bus les symbolise. Un bus transfrontière, libéré, concurrent de la SNCF. Tout un programme, donc : la liberté de la jeunesse voyageuse et cosmopolite, et le libéralisme qui ose s’attaquer à un symbole monopolistique. Libéral-libertaire, quoi ! Avec Macron, le bonheur est dans le bus !

On s’est souvent demandé comment notre banquier de chez Rothschild – petit génie, paraît-il, des fusions-acquisitions – avait pu devenir le promoteur de cette loi sur les bus.

Eh bien, il faut croire que, chez Rothschild, on devait en rêver, des voyages en bus pas chers, lors des difficiles négociations feutrées qui se terminent tard dans la nuit.

En effet, au moment où notre jeune ministre de l’Économie faisait voter sa loi, en juillet 2015, l’un de ses collègues chez Rothschild, Yvan Lefranc-Morin, était nommé, lui, chez Flixbus, une start-up exploitant des bus dans toute l’Europe et qui a profité puissamment de la libéralisation Macron, multipliant les acquisitions et les bénéfices. Flixbus, dans les starting-blocks au moment de l’entrée en vigueur de la loi Macron, a très vite tissé sa toile sur toutes les lignes interrégionales de France.

Une vraie réussite.

Une vraie réussite pour ce jeune banquier qui est passé de chez Rothschild, lui, à la vie heureuse de Flixbus, où il fut directeur du développement de FlixBus France depuis son lancement, et qui est, depuis quelques mois, directeur général, quand Macron quittait le gouvernement pour gravir sa dernière marche. Puisque c’est le scénario que vous êtes priés d’applaudir.

Deux beaux parcours parallèles, donc, qui montrent que Rothschild mène à tout : Bercy, l’Élysée ou Flixbus. Et puis, tout cela est tellement bien orchestré : un gars de chez Rothschild passe à Bercy pour déréguler, et un autre développe une start-up qui s’empare du marché.

Rien d’illégal, non, puisque M. Macron a changé la loi pour que les choses se fassent, bien comme il faut. Pas de conflits d’intérêts. Éthique ? Moral ? Oui, regardez : les gens sont heureux de voyager en bus ! Des entreprises s’enrichissent, en rachètent d’autres : ça fait travailler les banques, fusions-acquisitions ! La boucle est bouclée. Transparence ? Bon, ils ont bossé ensemble chez Rothschild, et alors ?

Mais n’est-il pas surprenant qu’une telle attention ait été portée à la libéralisation de ce secteur aux perspectives prometteuses et lucratives pour ses pionniers et investisseurs avisés, son marché potentiel avoisinant le milliard d’euros, quand on sait qu’il s’agit là d’un moyen de transport peu utilisé et certainement pas écologique ?

En outre, que ce secteur soit soudainement considéré comme un formidable gisement d’emplois alors que d’autres thèmes et secteurs prioritaires n’ont jamais été abordés par le ministre lorsqu’il était en poste à Bercy demeure un mystère. Le nombre d’emplois créés, s’élevant à 1.400 embauches, reste d’ailleurs à ce jour très inférieur aux 22.000 emplois prévus par la commission qui a contribué à l’élaboration de cette loi !

Tiens, M. Macron est-il sur le point de déréguler le secteur des pharmacies ? Allez, n’allez pas me dire que des copains à lui de chez Rothschild ont créé Flexipharma ! Non, là, c’est différent : l’Autorité de la concurrence, le 6 octobre dernier, a autorisé la prise de contrôle exclusif du groupe de pharmacies indépendantes Lafayette par le fonds d’investissement Five Arrows Managers, filiale du groupe Rothschild.

Rien d’anormal, apparemment, pour des spécialistes de « Sherout », là-bas (alias taxi collectifs). C’est et c’était dans l’air du temps, dans l’air-bag de Bercy et dans les cartons de Rothschild-banque-autobusière-autocarrière. Il suffisait de mettre le projet de loi en chantier et sur les rails, c’est fait. La rentabilité assurée en 2018. Un copain-collègue-guichetier d’avant Bercy et avant l’Elysée, est passé aux commandes de Flixbus…. Sherout plus grand que des taxis.C’est la Marne à la portée de toutes les bourses, riches et/ou pauvres. C’est l’uber alles Macron

Il parait qu’ils vont tarifer au prorata des restes à vivre des passagers, selon la formule :

billetterie globale prévu divisé par somme des revenus des usagers multiplié par revenu individuel

= tarification au prorata des revenus (en pourcentage identique pour tous et non plus au tarif unique et identique pour tous).

C’est cela la justice sociale et l’équité. Permettre à tous, quelque soient leurs revenus de pourvoir accéder à tout. A quand la croissance « conso identique pour tous ». Même les chrétiens en seront solidaires. Demandez à Fillon ce qu’il en pense mais attention, il faut choisir la « personne » à qui vous posez cette question : chrétien,  éthique, politicard, profiteur d’un système, puiseur dans les caisses, châtelain, hobereau de province, cumulard d’indemnités, politicard aux revenus « civils », …. Du choix de la personne interrogée dépend la réponse. Vous savez bien que les vérités ne sont pas identiques pour tous.

la-tarification-busiere

http://www.bvoltaire.fr/huguescasabianca/autocars-rothschild-service-pauvres,312637

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Affaire Fillon : vers une mise en examen la semaine prochaine ?

Affaire Fillon : vers une mise en examen la semaine prochaine ?
François Fillon, en visite à l’usine Le Coq Sportif à Romilly-sur-Seine (Witt/SIPA)

Le candidat de la droite et du centre à la présidentielle pourrait être ciblé par une information judiciaire, mais aussi par une citation devant le tribunal pour un procès début mars.

 

Le calendrier judiciaire de François Fillon se resserre. Le candidat de la droite et du centre à l’élection présidentielle est pris dans une tourmente politico-médiatique depuis les révélations sur les emplois présumés fictifs de sa femme, les rémunérations touchées par ses enfants alors étudiants, et ses activités de conseil. Une tourmente qui a débouché sur une enquête préliminaire du parquet financier pour détournement de fonds publics, abus de bien sociaux et recel.

Si les présidents des groupes parlementaires de droite et du centre appellent à « la séparation des pouvoirs », dénonçant une justice qui prend « en otage » la présidentielle, l’affaire Fillon pourrait prendre un tournant la semaine qui vient. Selon le « Journal du Dimanche » du 12 février, le parquet financier s’apprête en effet à lancer des poursuites contre les époux Fillon.

Après 17 jours d’enquête et d’audition, Eliane Houlette, chef du parquet financier, étudie deux scénarios : soit l’ouverture d’une information judiciaire qui conduira à la mise en examen du candidat à la présidentielle, soit une citation devant le tribunal correctionnel qui permettra de déclencher un procès au plus tard début mars, soit en plein au moment du dépôt des candidatures à l’élection.

« Je ne vois aucun magistrat de la 32e chambre juger un candidat en pleine élection », pronostique Me Pierre Cornut-Gentille, avocat de Penelope Fillon, au « JDD ».

« Le camp Fillon ne croit plus à une issue favorable »

L’avocat anticipe-t-il une mise en examen pour un procès repoussé après l’élection ? Sauf qu’à la fin janvier, François Fillon a lui-même promis sur le plateau de TF1 :

« Une seule chose pourrait m’empêcher d’être candidat, c’est si mon honneur était atteint, si j’étais mis en examen. »

Reniera-t-il sa promesse ? Ses avocats ont déjà préparé le terrain en assurant que cette « enquête [du parquet financier] viole les principes les plus fondamentaux du droit constitutionnel, qui est le garant de nos institutions, et les valeurs cardinales qui président au déroulement des investigations pénales », selon les mots de Me Antonin Lévy, avocat de François Fillon. Les deux avocats avaient demandé publiquement (en vain) au parquet de se dessaisir de l’enquête.

Pour le « JDD », l’initiative « accrédite le sentiment que le camp Fillon ne croit plus à une issue favorable ». Selon l’hebdomadaire, il y a quelques jours, François Fillon a lâché à ses équipes la boutade :

 

Quelle campagne! Quelle gloire à affronter ainsi l’électeur sur fonds sonore d’espèces trébuchantes. En tout cas on lui fait sa campagne…. Peut-on, décemment (manipulation ou non) élire quelqu’un ou quelqu’une (ne pas oublier les affaires de notre Marine nationale en délicatesse avec l’autre parlement, celui de la grande famille. A chaque chambre ses fuites….!) donner toutes les clés du pouvoir (dont celles du coffre fort), à ceux qui sembleraient indélicats avec l’argent des autres (comme si c’était le leur). Qui ose encore dire « l’état c’est moi »?

Je ne voterai pas pour lui et je ne voterai pas pour un(e) quelconque candidat(e) de sa famille.

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170212.OBS5195/affaire-fillon-vers-une-mise-en-examen-la-semaine-prochaine.html

 

****

 

Sous les pavés, le « Prince »  –  Le Grand Paris vu par Aurélien Bellanger

 

Aurélien Bellanger "Le Grand Paris" Nicolas Sarkozy Roman

Nicolas Sarkozy, Paris, 2012 (Sipa : AP21979277_000017)

 Le narrateur s’appelle Alexandre Belgrand. Né dans l’Ouest parisien, étudiant dans une école de commerce renommée où l’essentiel de l’apprentissage consiste en beuveries, orgies, et découverte d’une espèce froide du sentiment amoureux, il est néanmoins intéressé, happé même, par la personnalité de l’un de ses professeurs, Machelin, anthropologue de renom et « néo-réac » ayant quitté la gauche pour rejoindre un homme politique destiné à un destin national : « Le Prince », autrement dit Nicolas Sarkozy.

Sarko prend le métro

Membre du cabinet du Prince, le narrateur est chargé de développer ce qui restera le projet et la marque politique la plus importante du quinquennat : Le Grand Paris Express, « un métro automatique de presque 150 kilomètres qui formerait une sorte de 8, le symbole de l’infini, autour de Paris ». Les divers présidents cherchent à laisser une trace dans l’urbanisme.

Alexandre Belgrand est ainsi plongé au cœur du pouvoir politique, il en est même l’un des acteurs principaux, jusqu’à sa disgrâce aussi rapide que le fut son ascension, menant une vie bling bling dans l’intimité des proches du président. Et l’on éclate de rire quand Bellanger décrit froidement la sémantique de la parole du Prince, transcrivant certaines de ses interventions sur les plateaux de télévision. Lisant les mots du Prince, c’est le son de la voix de l’ancien président de la République qui s’impose à nous. Et ce son est comique. Le Grand Paris est une chronique de cette époque, autant politique qu’urbanistique.

Situationnisme et Biopolitique à la table du Fouquet’s

Au fil du récit, on croise le situationnisme, sa dérive et sa psycho-géographie, la figure de Foucault, entre deux mots sur Kant, Sartre, Le Corbusier ou Debord. On boit beaucoup dans ce roman, trop, et l’humour n’est pas absent. Que l’on se rassure, même s’il appartient à une génération ayant grandi avec internet, par ailleurs univers de son premier roman, Le Grand Paris d’Aurélien Bellanger enchantera sans aucun doute nombre de lecteurs parisiens, et d’autres qui reconnaîtront des tranches de leurs propres vies.

 

Quand sarko nous conviait en métro. Nouvelle forme de meetings souterrains?. Lui au moins, à défaut de l’emprunter (pour des raisons de sécurité des usagers usuels… Diable il ne faudrait pas qu’ils deviennent victimes collatérales d’un attentat visant le patron moderne de la errapeutée… , à l’heure de pointe d’humour noir) en a rêvé. Hélas, même pour les grands, il est des rêves inaccessibles. Qui pourrait se souvenir d’un métro à l’infini depuis l’alpha initial. Dieu dit que la lumière soit… on connait la suite. Sarko dit que le métro soit…. et là aussi, on connût le non-métro bling bling. On ne verra pas Sarko en poinçonneur, ni aux Lilas, ni à Stalingrad!

 

http://www.causeur.fr/aurelien-bellanger-le-grand-paris-nicolas-sarkozy-michel-houellebecq-42594.html

 

*****

 

Kiev déploie 90 000 soldats sur le front de la Novorossya

Kiev déploie 90 000 soldats sur le front de la Novorossya

Déploiement massif des forces militaires de Kiev sur la ligne de front de Novorossya dans une configuration que les experts décrivent comme étant le prélude à une offensive majeure.

548df08c018bfeabd074a98883af3073__980x

Ces derniers jours ont vu une intensification des bombardements ukrainiens sur les territoires de Novorossya. Par ailleurs l’Ukraine a indiqué mener dans les jours qui viennent des manoeuvres militaires importantes aux frontières de la Crimée, provocation évidente envers la Russie.

Dans le même temps Vladimir Poutine a ordonné des « mises en état de combat » de plusieurs unités russes et le déploiement de bombardiers stratégiques russes depuis leurs bases jusqu’à des « points tactiques » pour être opérationnels rapidement. Dans un entretien télévisé Vladimir Poutine a indiqué au sujet de la situation en Novorossya, que sa « patience a des limites ».

Le principal sponsor de Kiev – les Etats-Unis – semble jouer un jeu trouble: d’une part Donald Trump déclare ne pas « savoir grand chose de la situation » en Ukraine, d’autre part les renforts militaires américains et l’OTAN affluent aux frontières européennes de la Russie. Poroshenko tente t-il de forcer la main à Trump en déclenchant une intervention russe, ou a-t-il l’accord des Etats-Unis pour attaquer la Novorossya, comptant sur la volonté russe de ne pas gâcher des – hypothétiques – chances de réchauffement des relations avec Washington? On ne peut que douter très sérieusement que Vladimir Poutine reste passif si Kiev attaque massivement les forces et les populations civiles pro-Russes de Novorossya!

Les jours qui viennent vont être cruciaux.

 

Oui et après que Fillon ne soit confronté à une instruction (judiciaire et non militaire). Ne pourrait-on faire la trêve de la guerre dans son cursus présidentiel depuis la Santé….?

Au moment où le monde risque de basculer, dans son ensemble, lui il voit le sien et celui de son couple basculer dans la répression de l’acharnement contre lui et sa famille (d’état civil et politique). Il est vrai que le premier (basculement) ne concerne que l’Ukraine, la Russie et l’OTAN, alors que le second, concerne toute uns sphère familiale élargie. Qu’on est loin du « Patrie- Travail – Famille ». Vichy prend d’eau!

La guerre gronde et on s’amuse à dépecer des candidats…….. Fragilité des relativités.

 

http://reseauinternational.net/kiev-deploie-90-000-soldats-sur-le-front-de-la-novorossya/

 

***

 

 

 

*****

 

Vous êtes méchant avec votre banquier ? Attention, il peut fermer votre compte…

Jadis, la France était un Etat de droit où les troubles à l’ordre public étaient réprimés par la police et les tribunaux. Mais tout change. Aujourd’hui, un banquier peut se faire justice lui-même. Vous n’êtes pas gentil avec lui ? Il a le droit de fermer votre compte, sans préavis ni autre forme de procès. Ainsi en a décidé la Cour de cassation. OD

votre-banque-peut-fermer-votre-compte-si-vous-etes-mechant-avec-le-banquier

 

« Les relations entre les clients et les employés de banque ne sont pas toujours paisibles, plombées par un contexte socio-économique difficile. Toutefois, en tant que client de banque, sachez que vous devez vous maîtriser sous peine de voir votre compte clôturé et votre prêt arrêté, le tout sans préavis.

Pour conserver votre compte bancaire, il vous faudra garder vos nerfs. En effet, comme l’a confirmé un arrêt de la Cour de cassation du 13 décembre 2016, tenir des propos agressifs ou menaçants à l’encontre de son banquier peut lui donner le droit de clore votre compte bancaire et même de mettre fin à votre crédit. Ces faits constituent en effet un « comportement gravement répréhensible » qui permet à la banque de cesser toute relation sans préavis.

Dans le cas précis étudié par la Cour de cassation, la banque avait ouvert un compte et accordé un crédit à un professionnel qui avait remis en cause l’honnêteté de la banque en question. Après plusieurs injures et menaces effectués par le client à l’encontre des employés de la banque, celle-ci a décidé de mettre un terme à leurs relations. Outre la fermeture du compte, cela signifiait également la fin du crédit et donc son remboursement immédiat. La Cour a considéré que le « comportement gravement répréhensible » ne concernait pas uniquement des opérations bancaires anormales mais aussi le comportement social de ce client.

Une relation clients-employés souvent tendue

Si à la base le code monétaire et financier n’envisage cette hypothèse que dans ce genre de contexte, ceux des prêts accordés aux professionnels, certains établissements ne font pas cette distinction et affirment que la banque a le droit de rompre sans préavis avec n’importe quel client, professionnel ou non, qui aurait ce « comportement gravement répréhensible ». Sans un tel comportement, la banque est obligée, avant de fermer un compte, de respecter un préavis fixé à l’origine par le contrat.

La décision de la Cour de cassation intervient quelques jours après la publication d’une enquête intitulée « les Français et les services » réalisée par le cabinet de conseil l’Académie du service. Relayée par le Figaro, cette enquête mettait en exergue le grand nombre d’incivilités vécues par les employés du secteur de l’assurance et de la banque. Ainsi, 71% des employés du secteur bancaire estiment que les équipes au contact des clients sont régulièrement victimes d’agressions verbales ».

 

Nous étions prisonniers d’un système politique. Cerise sur le gâteau, un état dans l’état, alias la banque. Comme pour le premier, vous devez respecter, subir tous ses diktats créés sans garde fous et surtout sans foi ni loi, excepté le seul cachet de la poste restante sur vos comptes.

Vous devez apprendre à subir :

  • leur règlement intérieur interne
  • leurs commissions (et pas toujours mixtes et paritaires)
  • leurs tarifications de services (non rerndus)
  • les limites qu’elles vous imposent
  • leurs autorisations à retirer ce que vous avez besoin (surtout si vous avez les provisions. Diable, il ne faut pas gêner leur utilisation de votre argent, en vue de le faire fructifier pour elles et non pour vous)
  • les justificatifs d’utilisation que vous envisagez pour votre argent (vous demandent-ils la façon d’utiliser votre argent.. par eux. Essayez de demander les orientations qu’elles confèrent à votre argent. Les politicards sont obligés de répondre à toute réquisition d’un citoyen… qui en fait demande, du moins dans les textes!).

L’opération 7 décembre de Eric Colona est tombée à l’eau…. Et si tous les clients se faisaient fermer leurs comptes en devenant exigeants. Ce qui est, somme toute, normal. Le client n’est-il pas roi?

Au fait qui a renfloué les banques en 2008?

 

http://free.niooz.fr/s/free/vous-etes-mechant-avec-votre-banquier-attention-il-peut-fermer-votre-compte-14422933.shtml

 

*****

 

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon

Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamon

 

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

 

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :