-

La politique devenue objet d’attentat aux éthiques et à la morale. Fillon fait sa campagne au nom, de sa compagne… Urgence d’état ou état d’urgence. (by keg – 11/02/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «attentat djihadiste» ou  «attentat politique»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle « Fini le calcul du PIB pour l’Irlande, bienvenue au RNBa !! » (Le miraculé irlandais serait donc endetté à hauteur de 286 % de ses revenus fiscaux… « À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)


je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

Le danger terroriste d’état d’urgence….  Il faut donner peur aux Français. Cela se traduit par le Carrousel et Montpellier…. Il est vrai que l’élection devient attentat, et non pas à la pudeur, mais à l’éthique!

….. et avec un peu de recul….

la division soustraction de l’unité défunte. Sommes nous divisés à cause du terrorisme? Oui mais de celui d’état qu’est l’état d’urgence -et des atteintes aux libertés et à la qualité de vie. Les attentats ne sont que les masquages…. pour ne pas reconnaître ses incompétences notoires. L’état d’urgence, n’est qu’un rempart aux incapacités. La preuve, Nice et le Carrousel…. et les prochains actes

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Le patron de la DGSI n’exclut pas une attaque visant à nous diviser

Le patron de la DGSI n'exclut pas une attaque visant à nous diviser
()

Auditionné par l’Assemblée nationale, Patrick Calvar n’exclut pas « une action violente qui ferait monter la tension entre communautés ».

Le patron de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) met en garde. D’après Patrick Calvar, il ne faut pas exclure une « action violente » qui ferait monter « la tension entre les communautés » en France.

La menace la plus forte est le « terrorisme islamiste » et « nous avons pour obligation de nous préparer à faire face à cette situation, si demain elle devait se présenter », a-t-il déclaré ce vendredi 10 février devant une commission d’enquête parlementaire chargée d’évaluer les moyens mis en œuvre par l’Etat pour lutter contre le terrorisme.

Le chef du renseignement intérieur était interrogé par le député Les Républicains Georges Fenech sur un risque d’affrontement intercommunautaire après l’attaque en janvier d’une mosquée au Québec par un étudiant proche de la mouvance identitaire, qui a tué six personnes. Patrick Calvar accompagnait le ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux, auditionné par cette commission de l’Assemblée nationale.

Craintes d’une escalade de la violence

Le big boss du renseignement français a toutefois souligné fermement n’avoir « jamais employé les termes de guerre civile », contrairement à ce qu’avait rapporté « Le Figaro » en juin 2016.

La menace djihadiste, une aubaine pour l’ultra-droite française ?

Selon lui, il « y a eu déjà, dans le passé, des opérations qui ont permis d’intercepter des gens dont les projets étaient justement de s’en prendre à la communauté musulmane afin de créer les conditions éventuellement d’une tension entre les communautés ».

Les services de renseignement avaient d’ailleurs noté, l’année dernière, « un regain de vitalité » de la mouvance de l’ultra-droite et « la présence de militants identitaires aux intentions violentes » sur le territoire français. 

En juin dernier, contacté par « l’Obs », le cabinet du ministre de l’Intérieur de l’époque, Bernard Cazeneuve, résumait en une phrase les inquiétudes des autorités : 

« La crainte est de voir la capacité de résilience affichée par la France au moment de Charlie et du Bataclan s’émousser. »

 

Mais ne sommes nous pas déjà divisés, depuis l’instauration de l’état d’urgence et surtout ses prolongations répétitives (qui n’empêchent rien)? Nous faisons simplement voir que l’armée est là (Mais elle peut-être apparent pour deux choses :

  • nous protéger si elle en est capable (le Carrousel infernal du Louvre  le démontre en cible uniformisée)
  • à nous réprimer (si on lui demande….). Faudra-t-il manifester en disant « je ne suis bas Bidasse »

Il y a:

  • d’un côté le pouvoir et ses supplétifs (parlementaires) qui vivent dans la transparence honnête de l’honnêteté éthique (mais uniquement celle là)
  • de l’autre, le peuple, vil, non crédible, instable, mouvant, ne sachant vivre qu’en troupeaux solitaires (et non solidaires)

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Pas besoin d’être politicard ou grand clair (ou clerc) pour voir que l’on n’a pas à craindre que quelque chose peut se produire, quand ce quelque chose est déjà installé dans notre quotidien!

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/terrorisme/20170210.OBS5158/les-patron-de-la-dgsi-n-exclut-pas-une-attaque-visant-a-nous-diviser.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

 

****

 

Daech s’engouffre dans la brèche des aspirations féministes déçues  –  Entretien avec la sociologue Amélie Chelly

Un réseau djihadiste (réseau, c’est peut-être vite dit. On pourrait faire preuve de mesure et parler de cellule-gang … stère et haut) qui prévoyait de frapper la France de manière « imminente » (on connait l’imminence 4 à 6 mois après la date supposée des faits n’ayant pas eu lieu!), d’après le ministère de l’Intérieur, vient d’être démantelé à Montpellier. Parmi les quatre présumés terroristes arrêtés, figure une jeune fille de 16 ans qui avait prêté allégeance à l’Etat islamique. L’occasion de publier cet entretien dans lequel la sociologue Amélie Chelly détaille les cheminements qui mènent de jeunes musulmanes vers Daech.

amelie chelly islam daech femmes

Amélie Chelly. Photo : Hannah Assouline.

 Existe-t-il un profil type des femmes attirées par l’État islamique ?

Dans les banlieues, l’autorité du père, fréquemment absent, se reporte sur le grand frère. Or ce dernier, qui confond généralement autorité et violence, recrée une famille – un réseau tentaculaire avec le copinage et la fratrie. C’est ce qui constitue la cellule souche de l’expansion du radicalisme. Les « loups solitaires » et la radicalisation tout seul sur internet, ça n’existe pas !

Le délitement de la famille traditionnelle ne se produit pas qu’en banlieue…

L’explosion de la structure familiale s’observe également dans les familles recomposées des classes moyennes, y compris chez des juifs ou des chrétiens dont les enfants se convertissent à l’islam. Bien souvent, le beau-père n’a pas la même autorité que le père qui élève l’enfant. Du coup, ce dernier se retrouve un peu trop libre et fait appel à des réseaux qui lui permettent de se développer en tant qu’adulte : les références internet et le copinage. Ces deux succédanés d’autorité se substituent aux figures tutélaires que le futur djihadiste a délégitimées.

Au sein de ces familles éclatées ou recomposées, quelle est la spécificité des jeunes filles aspirées par le djihad ?

Dans les banlieues, on est face à deux types de femmes, avec des rapports différents à la féminité. Un premier groupe rassemble de jeunes musulmanes qui ont un rapport à la pudeur un peu compliqué : elles viennent d’un milieu très traditionnel mais ont évolué dans une France laïque. Prises dans ce conflit de valeurs, elles ne savent pas exactement où situer la pudeur ni quel modèle adopter. Puisque l’idéologie djihadiste répond à toutes ces questions, la radicalisation va les aider à résoudre ce conflit. Dès lors, tout devient extrêmement simple, et leur quête de virilité, notion qu’elles jugent en pleine déperdition en Occident, s’assouvit dans la figure protectrice du djihadiste, qui incarne à leurs yeux l’homme parfait. Dans une société où le mariage n’est plus une promesse pour la vie, lui seul place

 

Quand tout fout le camp, étonnez vous que nos enfants dérivent…. Ils n’ont plus aucun guide pour mener leur vie… et alors le premier bonimenteur aguerri, avec un message alléchant (mais toujours pour demain et si pas, après demain… et jamais pour aujourd’hui et encore moins pour hier!), guette ses gogos-bonnes poires…

Son nom est unique mais se présente sous divers vocables : dieu, politicard, chef de parties (fines ou grossières), sectaire, fasciste, xénophobe, anti,  … obe, … iste,

La finalité? Créer une troupe à manœuvrer à distance pour prendre le pouvoir, au travers d’une radicalisation. Prenez un peu de recul et vous comprendrez que cela n’est nullement un moyen de vous libérer. Au contraire, vous vous enchaînez vous même devenant un oxymore ambulant bourreau-victime

L’adhérent à un parti politique est à sa façon un djihadiste d’une cause qui n’est pas la sienne, mais celle de son directeur d’inconscience…

Quelle différence faites vous entre une fille radicalisée islam et une fille (ou un mec) radicalisée ump (ou ps, ou fn, ou…chapelle)? Si vous voyez une différence, indiquez la moi,n vous me ferez connaître, enfin, la vérité!

 

http://www.causeur.fr/djihad-femmes-daech-islam-chelly-42621.html#

 

*****

 

Nuit sioniste sur la France

Nuit sioniste sur la France

 

Cette déchéance bien française qui a atteint ces derniers temps des sommets himalayens et défie aussi bien l’intelligence que l’imagination n’en a à priori plus pour longtemps.

En France, Israël est devenu hors de portée du débat démocratique. La France est-t-elle devenue un pays sioniste ? La réponse est non. Pour le moment.

Il ne fait aucun doute que les Français et les Françaises relèveront la tête. Magistralement. Pour cela on peut leur faire confiance.

LE MENSONGE PERMANENT :

On a éteint la tour Eiffel, le soir du 14 Décembre, pour pleurer la défaite de ceux qui ont mitraillé les terrasses de trois cafés parisiens. Cette triste extinction n’est qu’un énième aveu de complicité avec les barbus modérés « assoiffés » de libertés. Le mardi 10 janvier, dans la soirée, la façade de l’hôtel de ville de Paris, s’est illuminée aux couleurs d’un immense drapeau Israélien de 40 M2 en solidarité avec les 4 soldats victimes d’un acte de résistance palestinien à Jérusalem-Est. Triste présage.

Ça n’a offusqué, ni gêné aucun mercenaire tricolore des médias dits « libres ». A priori, c’est la grande panne de courant au pays des lumières. Parce que, parait-il les plombs ont sauté. De peur ?

Pour comprendre tout ce charivari de bizarreries, il suffit de faire un tout petit tour du coté des politiques français pour comprendre un tant soit peu ce qui se trame au détriment de la France et des Français. Ce n’est pas sorcier, la France est tombée dans l’escarcelle du Sionisme. La France est aux mains d’étrangers. « Grande nation », elle fait tout pour ne plus l’être.

CHRONIQUE DE LA BETISE AMBIANTE :

Avec le Général Charles de Gaulle, la France était contre l’empire américano-sioniste, aujourd’hui c’est une triste colonie de l’empire. C’est presque émouvant.

Jamais depuis Vichy, l’intelligentsia française ne s’est autant vautrée dans le ridicule et le putride. Honorablement. La tête haute. Très haute.

Contrairement à l’occupant allemand pendant la Seconde Guerre Mondiale, le CRIF, la LICRA , l’UEJF  ou le Betar, n’ont ni armée, ni camps de concentration. Mais petit miracle de dame nature, ils occupent et contrôlent tout le pays. Tout le monde est content et personne ne voit rien.

Les « Islamistes » qui non seulement ne regardent jamais du coté de Tel-Aviv, mais s’y font chouchouter par les médecins israéliens, bénéficient aussi des compétences françaises en matière  d’égorgement, puisque des membres des services spéciaux français, ont été récemment, capturés à Alep, tapis dans des bunkers en compagnie des « rebelles ». Et ce n’est pas la première fois.

Au pays de Zadig de Voltaire, les présidents passent et les « conseillers » sont toujours là pour conseiller. C’est toujours les mêmes. Ils sont élus par qui pour conseiller les présidents ? On n’en sait rien. Jaques Attali, en est l’exemple le plus frappant. Il a commencé  « à tamponner » ou plutôt «à conseiller » François Mitterrand à l’âge de 30 ans, à priori pour son immense expérience… Il est là depuis 1973 dans les plus hautes sphères de l’état. Pourquoi ? Là aussi, on n’en sait rien.

Avant de vouloir réparer le monde, qu’il ait le courage de nous dire plutôt qui l’a mis en panne ?

LES MENTEURS EN CHEF :

C’est désormais officiel la France est un vassal d’Israël. L’année 2004,  a été un véritable tournant, en politique et en télévision. Le basculement officiel de la France dans le sionisme a été fait par Nicolas Sarkozy et la consécration absolue du sionisme par François Hollande. Depuis 2007, les différents  gouvernements français sont totalement asservis aux politiques guerrières Israélo-Américaines.

Que ce soit Sarkozy ou Hollande, qui n’ont pas encore porté la Kippa et qui visiblement n’ont pas toujours compris ce qui s’est passé véritablement en Libye et Syrie, ils n’arrêtent pas de réciter les refrains et les couplets appris lors des soirées privés passés à la table de Netanyahouda.

Sarkozy qui a été condamné pour une vulgaire histoire de fausses factures, mais pas pour les morts libyens, parce qu’ils ne comptent pas, a déclaré : Israël est un miracle. J’ai supporté Israël depuis très longtemps. C’est le combat de ma vie. Son boycott est inadmissible. Il prône sa défense quasi-inconditionnelle et pour lui toute critique envers cet état voyou serait un signe d’antisémitisme

Pour François Hollande, l’ex-de Valérie, c’est plus direct et plus rapide, lors d’une visite à Tel-Aviv, en novembre 2012, il a  brillé en déclarant lors d’un diner assis en face de Netanyahouda, qu’il était prêt à entonner un chant d’amour pour Israël et ses dirigeants. Un an plus tard, il a ronronné en novembre 2013 « Etre l’ami d’Israël pour toujours ». Si cela n’est pas diabolique, alors rien ne l’est.

CE QU’IL Y A DERRIERE LE MASQUE :

En Israël, à Netanya le 30.01.2014, Francois Fillon dans une conférence a minaudé : j’ai tremblé pour Israël, lors de la guerre du Kippour.  J’ai toujours été passionné par le destin d’Israël qui est notre amie et alliée  et quiconque menacerait son existence s’exposerait à notre réaction la  plus rude.

Manuel Valls, l’israëlomane, lui non plus ne fait pas dans la dentelle. A radio Judaica à Strasbourg, le 17 juin 2011. Il a professé : je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël, le 25.01.2016 que la France et Israël sont deux nations sœurs. Que le lien avec Israël est unique et particulier et le 7 mars 2016 lors du diner du CRIF que l’antisionisme est synonyme d’antisémitisme.

Mais qu’est ce qu’ils ont tous à proclamer allégeance, se faire adouber et à se rouler par terre à Tel-Aviv ? En Septembre 2012, lorsque Marine Le Pen a déclaré vouloir interdire voile et kippa dans la rue, Gilbert Collard, avocat et ex –dirigeant au FN s’est distingué en estimant que « la kippa ne pose pas de problème. Elle n’a pas la même visibilité ostentatoire que le voile » et en 2014, il s’est opposé au projet de résolution pour la reconnaissance de la Palestine déposé à l’assemblée nationale. C’est presque logique puisque son avant-dernier livre, porte le titre de « avocat de l’impossible ».

Laurent Fabius, au sobriquet « monsieur sang contaminé » suite à l’affaire du sang contaminé en 1986, lorsqu’il était premier ministre s’est métamorphosé en « monsieur vampire du sang syrien ». Le 12 Décembre 2012, à Marrakech, il est allé jusqu’à critiquer les USA de placer le front al-Nosra, sur leur liste des organisations terroristes, estimant qu’ils « font du  bon boulot » et que Mr Assad ne mérite pas d’être sur terre. Mais pour qui roule ce sympathique jeune homme, descendant des familles Stasburger, Issac, loewenstein, Cahen et Neufelder ?  On n’en sait rien…

L’IDIOTIE TRIOMPHANTE :

Le conseil de la ville de Paris qui s’est tenu du 15 au 16 février 2016, a interdit l’appel au boycott des produits israéliens, en « condamnant le boycott et les appels à y participer qui sont relayés dans l’espace public parisien » et en « s’opposant à toutes les tentatives d’isoler Israël des concerts des nations ». La préfecture a indiqué « il est interdit par paroles, écrits, dessins et images d’appeler au boycott des produits Israéliens. Tout personne enfreignant cette interdiction sera interpellée ».

On est bien loin du manifeste Italien du 1er mars 2016, qui a regroupé 170 professeurs et chercheurs, des universités de Rome et de Milan qui appelle au boycottage des universités Israéliennes affirmant que celle-ci sont complices de « violations du droit international et des droits de l’homme ».

Les apprentis sorciers ne sont pas tous à Tel-Aviv. Anne hidalgo, maire de Paris, en est surement consciente. Puisque après qu’elle ait fait une bonne partie de sa campagne pour la mairie de Paris à Jérusalem, elle a gratifié les parisiens du somptueux  «  Tel-Aviv sur Seine » du 13.08.2015. Quant à son prédécesseur Bertrand Delanoé, il a eu le génie d’inaugurer le 15.04.2010, au niveau du quai Branly, une place David Ben Gourion du nom du très célèbre assassin et 1er chef d’état israélien.

Le must a été atteint par Christian Estrosi, président de la région PACA et ancien maire de Nice, qui s’est envolé pour Israël pour soutenir Bibi Netanyahouda, suite à la décision de l’ONU du 23.12.2016 qui a condamné la politique de colonisation d’Israël, qui a été d’ailleurs, la première destination officielle de ce monsieur en Février 2016, en tant que président de la région PACA. Ce n’est pas un ingrat, puisque il été nommé ministre à 3 reprises, sans qu’il n’ait le baccalauréat (il faut des diplômes pour être ministre? Depuis quand?).

LA FRANCE SE COUCHE :

Le 8.12.2016 a été crée la fondation de l’Islam de France. Son principal donateur n’est que Serge Dassault, né Serge Bloch, héritier d’une famille de fabricants d’armes qui a joué un rôle-clé en faveur de Tel-Aviv, lors de la guerre des six jours de 1967. A sa tête, a été nommé Jean-Pierre Chevènement, époux de Nisa Grunberg (fille de l’ex responsable de la communauté juive du Caire) et beau-frère d’Hermann Grunberg (ex-manager de la banque Lazard fortement engagée en faveur d’Israël).

Quant au Conseil Français du culte Musulman, présidé par Anouar Kbibech, salarié par le milliardaire et patron de presse Franco-Israélien Patrick Drahi, tout récemment, il a annoncé que la formation des futurs imams serait dorénavant co-supervisée par des conseillers juifs. Décidément…

Arno Klarsfled, le soldat sioniste(soldat là-bas, mais ayant refusé le service national, ex baiseur de l‘ex première dame de France – qui n’était en réalité que la 3éme… ça copule entre gens du même monde  et uniquement entre eux. pour éviter la batardisation avec d’autres races inférieures) qui siège au conseil d’état français et qui enfant a passé ses étés dans un kiboutz au Golan, a déclaré avoir fait son service militaire en Israël car il ne se reconnaissait pas dans la politique extérieure de la France qui a ses intérêts et qui ne sont pas ceux du peuple juif. Il a été vu sur France 2 en 2004, déguisé en garde frontière Israélien. Ça n’a dérangé personne…

La synagogue de Paris est une des bases de recrutement de l’armée israélienne. La France est une réserve de l’armée sioniste. Ils sont entre 7000 et 8000 Français a y avoir fait leur service militaire (et ceux qui à l’été 2014, ont été faire leur djihad contre Gaza et sont rentrés en triomphateurs au pays, alors que kleurs demi-frçres de retourr de Syrie passaoent par la case désinfection radicvale….) . Ce qui met à la lumière du jour l’implication de certains Français avec Tsahal. L’ambassadeur de France en Israël a reçu un groupe de ces prescrits et les a félicités pour leur « engagement courageux ». Pour ce « diplomate »  très ambitieux, les Palestiniens ne sont surement pas humains.

La police nationale française a toujours prêté aux miliciens de « la ligue de la défense juive » ses bâtiments officiels pour leurs séances d’entrainement au Krav-maga, l’art martial de l’armée israélienne, qu’ils suivent sous la direction technique de conseillers techniques venus d’Israël.

LE GOUDRON ET LES PLUMES :

Ce qui est rapporté ci-dessus, est vrai et n’est qu’une microscopique partie de la face immergée de l’énorme iceberg sioniste en France. Pour les politiques et les journalistes, il y règne un climat de terreur.

Faire passer la résistance au sionisme comme étant une cabale antisémite est de nos jours classiques, de mauvaise foi et ne servirait que les intérêts de qui on sait. Il faut être vigilant et ne pas tomber dans ce piège machiavélique.

Le pronostic de cette tragique trahison, qui est une soumission totale au lobby sioniste, qu’on ne verra jamais déclamé au profit d’un autre pays ou d’une autre religion, est très sombre.

Le terrorisme intellectuel ou autre, venu d’en haut finira par produire un authentique terrorisme venu d’en bas.

La plus belle des escroqueries, se servir de la France pour la gloire d’Israël tout en sous-estimant et en prenant les Français pour des idiots est illusoire et pathétique.

Moi à leur place je devrais avoir peur de ce que pourrait faire une foule qui se réveille…

C’est bientôt fini. Et c’est dans très peu de temps.

 

La knesset sur Seine est pour bientôt, ne serait-ce que pour se mettre à l’abri des radicaux libres d’allah, claire fontaine de jouvence de la Jérusalem céleste sur terre…. En se mettant sous le bouclier de David, on bénéficie de la fine fleur de l’anti….. Daesh ne terrorise pas Israël. Pourquoi?

Faut-il faire allégeance à

  • Daesh
  • Tel Aviv – sion

N’aurait-on pas eu plus d’avantages à une neutralité de bon aloi. Preuve qu’un jour on est contraint de faire un choix, pour ne pas rester encroûtés dans nos conforts..qui a la longue nous étouffent.

 

http://reseauinternational.net/nuit-sioniste-sur-la-france/

 

***

 

Affaires Fillon et Théo : la gauche joue un jeu dangereux, et elle le joue mal

 M. Fillon n’a pas réemployé le célèbre « pschitt » de Chirac pour mimer le dégonflement de son « affaire », mais c’est bien ce qui est en train de se produire – en tout cas, dans l’opinion de droite -, au sujet de l’emploi de membres de sa famille comme collaborateurs parlementaires. Légalité, respect des plafonds, fin de cette pratique après 2013, alors que des dizaines d’autres parlementaires ont continué…

Mais l’offensive de déstabilisation de la droite à travers son candidat, via la justice et les médias (ce qui reste à la gauche quand elle a perdu sa crédibilité et le pouvoir : voir Trump), a voulu créer un amalgame subliminal dans l’opinion, qui a bien fonctionné dans l’électorat de gauche, et qu’il convient, à droite, de dénoncer.

Fillon, n’est-ce pas le Cahuzac de la droite ? Un homme visé dans sa vertu majeure (la probité pour l’un, la dénonciation de la fraude fiscale pour l’autre), une campagne de presse savamment montée (Mediapart, Canard) ? Si on ajoute à cela que c’est le PNF (parquet national financier) qui enquête sur l’affaire Fillon, PNF créé par Hollande précisément à la suite de l’affaire Cahuzac, cela est amplement suffisant pour que le souvenir de Cahuzac enfonce notre brave Fillon.

Sauf que la gauche, toujours prompte à récuser les amalgames hâtifs, ne fera avaler celui-ci qu’aux esprits les plus grossiers ou les plus idéologues : non, l’affaire Fillon n’a rien à voir avec l’affaire Cahuzac. M. Fillon n’a pas détourné d’argent public, n’a pas échappé à l’impôt, n’a pas fraudé le fisc, et il n’a pas menti, « les yeux dans les yeux ».

On comprend que cette affaire Cahuzac ait nourri, à gauche, une aigreur infinie et qu’elle ait voulu en rejeter toute la boue sur Fillon. Car il est vrai que 2013 marqua la mort de la gauche au pouvoir, non seulement avec le discrédit que l’affaire Cahuzac jeta sur Hollande, qui attendit des mois avant d’agir, mais aussi avec l’apparition, à l’occasion de la loi Taubira, de la droite de conviction, qui fit la victoire de Fillon à la primaire.

Ainsi, avec cette pseudo-affaire Fillon, opportunément sortie fin janvier, la gauche pensait-elle tenir sa revanche et faire coup double : effacer la tache Cahuzac et terrasser la droite des valeurs.

C’est raté. Et il se pourrait même qu’elle n’ait fait que raviver le souvenir d’une gauche malhonnête et décupler la colère de la droite.

Il faudrait en informer le scénariste de l’Élysée. Lui dire, aussi, qu’il cesse de se faire, lors de ses longues soirées d’hiver désœuvrées, des projections de vieux films, façon « Ciné-club ».Car celui qui a inspiré sa visite au chevet du jeune Théo, vous l’avez tous reconnu, c’est le film de 1986 : manifestations étudiantes, bavure policière, mort de Malik Oussekine, démission d’un ministre, exploitation par le président Mitterrand qui se déclare « sur la même longueur d’onde » que les jeunes.

Mais, là encore, l’amalgame est grossier : notre jeune Théo, bienheureusement, n’est pas décédé. Rien ne prouve qu’il ait été complètement innocent ni qu’il y ait eu bavure : la justice le dira. Et puis, surtout, M. Hollande n’est pas un Président de cohabitation : s’il y a un gouvernement qui doit rendre des comptes sur la situation à Aulnay, et ailleurs, c’est celui, socialiste, de M. Cazeneuve. Et je crois que M. Le Roux en est le ministre de l’Intérieur. Lui qui demandait, il y a dix jours, des explications à M. Fillon aurait peut-être à nous en donner aussi, non ?

Il faut dire à M. Hollande d’arrêter ses mauvais remakes.

 

Quelle que soit la réponse du problème Fillon, l’élection se fera entre malhonnêtetés (avérées et/ou masquées). Exit les solutions aux problèmes, Exit les problèmes, Exit les valeurs à défendre. Pour réussir, il faut alimenter…. Etre élu au nom de scandales, quelle décadence.

La droite comme la gauche sont aussi pourries. C’est dégueulasse d’utiliser des informations, connues depuis des lustres, à un moment et pas à un autre… Tous les ambitieux suprêmes sont dans les colis-mateurs des scandales. Aujourd’hui Fillon, demain macron, Hamon, Mélenchon, le Pen, etc… Tous les politiques se tiennent pas les couilles. On croit découvrir des scandales qui sont récents, alors qu’ils datent….

Ce qu’il y a de sur, c’est que Fillon n’est pas très clair. Un parlementaire a obligation d’expliquer l’utilisation de l’argent public qui lui est accordé, alloué! Refuser au titre que cet argent lui appartient, c’est taire et ignorer la constitution. Dès lors est-il apte (lui ou un autre) de défendre le pays et sa constitution?

 

http://www.bvoltaire.fr/pascalcelerier/affaires-fillon-theo-gauche-joue-jeu-dangereux-joue-mal,312736

 

*****

 

La Caisse d’Epargne vire un client qui demandait 2000€ en espèces

Résultat de recherche d'images pour "ecureuil"Nicolas Bailly voulait avoir accès à son argent sous forme d’un retrait d’espèces de 2 000 €. Une exigence qui semble avoir déplu à la Caisse d’épargne qui clôt son compte d’autorité.

Nicolas Bailly, c’est lui-même qui le dit, n’est pas un grand fan du système bancaire. Il a même eu de petits soucis en la matière dans le passé, qui l’ont amené à être en signalement à la Banque de France. Mais comme chaque Français salarié, il a l’obligation d’avoir au moins un compte-courant pour toucher son salaire, percevoir des prestations sociales…

Salarié de la microélectronique à Rousset, par ailleurs travailleur handicapé, ce quadragénaire aixois avait donc le sien à la Caisse d’épargne de Saint-Mitre, assorti d’une carte de crédit. Le 8 août dernier, il se présente à son agence pour retirer 1 900 € en liquide. Comme la veille, il a déjà retiré 750 € avec sa carte, le système bloque automatiquement. Le client s’en va donc, confiant, trouver son banquier.

« Comme j’avais l’argent sur mon compte, je pensais qu’il s’agirait d’une formalité » confie Nicolas Bailly. Cartes de retrait à usage unique (les Cartes Tempo à la Caisse d’épargne) ou remise de liquide au guichet, « même avec un délai de 24 ou 48 heures comme ça se faisait dans mon ancienne banque », l’Aixois n’a pas de système préféré, il veut juste retirer son argent.

« J’arrive au guichet et on me dit qu’on n’y délivre plus de Cartes Tempo, raconte-t-il. J’ai insisté pour qu’on me trouve une autre solution, parce que je voulais mon argent. Comme le ton commençait à monter, on m’a pris de haut, on m’a demandé ce que je voulais faire de tout ce liquide. » (….. ?!*) Choses qui, de l’avis du client, ne sont pas les oignons du banquier tant que le compte est crédité.

Finalement, devant le blocage du guichet-accueil, c’est la directrice de l’agence qui prend le relais de la guichetière. Mais l’arrivée d’une nouvelle tête ne change pas grand-chose à la donne, assure Nicolas Bailly. « Elle a dit à haute voix, devant tout le monde, ‘Alors comme ça, vous êtes un habitué des retraits en espèces ?’, je trouve ça incroyable« , s’énerve-t-il.

En outre, la conversation se conclut de manière pour le moins définitive. Car si le client parvient finalement à obtenir deux cartes de retrait à usage unique, l’une pour 900 €, l’autre pour 1 000 – « Comme quoi, ils en faisaient encore des Cartes Tempo« , note Nicolas Bailly -, la sanction tombe dans la foulée : « La directrice m’a dit qu’elle ferait partir un recommandé dès le lendemain pour me dire de me chercher une autre banque« , résume-t-il.

Et effectivement, il reçoit une lettre de la Caisse d’épargne Alpes-Provence-Corse datée du 9 août lui annonçant, sans plus d’explications, la clôture de son compte avec un délai de deux mois pour trouver un autre endroit où poser ses valises bancaires.

La version de Nicolas Bailly est-elle conforme aux faits ? La Caisse d’épargne régionale se montre pour le moins peu diserte sur la question. « Nos clients doivent avoir accès à leurs fonds, même en liquide, explique-t-on à la direction régionale. Il arrive qu’un petit délai soit nécessaire pour préparer la somme, mais pas pour 2 000 €. » Dès lors, pourquoi le cas de Nicolas Bailly a-t-il bloqué, puisque l’argent était effectivement sur le compte ? « Nous ne nous exprimons pas sur les situations particulières de nos clients« , répond la Caisse d’épargne.

Fermez le ban ! Et le compte-courant…

Convaincus. Vous pensez être propriétaire de votre argent….!

 

http://free.niooz.fr/s/free/la-caisse-depargne-vire-un-client-qui-demandait-2000-en-especes-15117339.shtml

 

*****

 

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif   et fiche-transparency-fillon
  2. Valls – valls-putatif    Exit Valls, place à Hamon…. il va nous faire le coup de tous-en-Khamon

Bientôt il ne va plus rester que Hamon (mais restera t-il vraiment s’il est le seul à oser….?)! Faut-il, dès lors voter s’il est le seul compétiteur? – 14 – Patrimoine 2014 – Benoit Hamon

 

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution de l’état d’urgence abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Advertisements

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :