-

La lagune bénéficiant des lacunes de la vie, au nom de ses touristes. Le pont des soupirs recueille les derniers de Pateh Sallaby…. Amen (by keg – 28/01/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «mort à Venise ou  « Venise à mort»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : Contrôles aux frontières : l’espace Schengen menacé

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

Il cherchait son Eldorado, il l’a trouvé en touriste macabre à Venise. Pas la moindre gondole à en rire. Il a sauvé ses papiers et seulement eux et pas lui. Le voyage Gambie-Venise, n’était pas de noces, mais de funérailles.

….. et avec un peu de recul….

Pour se changer des magouilles politiciennes et politicardes qui font qu’on ne sait plus sur quel sein se reposer… Une histoire moderne de « mort à Venise », quelle lacune. Les dodges risquent de ne plus être sérénissimes. Le tourisme n’y est pas le même pour tous. Pour certains c’est une étape-escale et pour d’autres, un terminus, avec ou sans papier et domicile fixe. Accordera t-on une concession à perpète comme dernière demeure.

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Il s’appelait Pateh Sabally. A Venise, il s’est noyé sous les rires des touristes

Il s'appelait Pateh Sabally. A Venise, il s'est noyé sous les rires des touristes
Le jeune homme est mort dans l’indifférence générale. (Capture d’écran/France 24)

Un jeune migrant originaire de Gambie s’est suicidé au milieu de touristes indifférents dont certains se sont « amusés » à filmer le drame.

 

Un jeune homme s’est noyé dans la lagune de Venise, sous le regard indifférent des dizaines de personnes présentes. Des touristes qui assistaient au drame n’ont pas hésité à le filmer avec leurs smartphones alors qu’il était en difficulté, certains se moquant, d’autres insultant le malheureux, rapporte France 24. Personne n’a bougé pour tenter de le sauver.

Cette terrible scène d’inhumanité s’est déroulée dimanche 22 janvier. Selon les premiers éléments de l’enquête, il s’agit d’un suicide. Originaire de Gambie, le jeune migrant était seul, isolé, désespéré. Il s’est jeté dans les eaux du Grand Canal, l’artère principale de Venise, au milieu des bateaux chargés de touristes.

Depuis un des bateaux, il y a bien quelques gilets de sauvetage qui lui sont jetés. Le jeune homme ne les attrape pas. Il retire sa veste et avale de l’eau.

Aucun passager n’en fait plus pour tenter de lui venir en aide. Au seul homme qui fait mine de vouloir plonger, une femme crie qu' »il fait semblant, il simule ». Le possible sauveteur tente de voir d’où viennent ces cris. Le temps qu’il regarde de nouveau vers l’eau glacée, le désespéré a disparu.

Un sac plastique contenant ses papiers

Sur les vidéos de touristes, des réflexions fusent : « Mais il est bête ou quoi, il veut mourir ? » Certains lancent qu’il ne faut pas l’aider : « Il a sauté volontairement. » D’autres se laissent aller à des injures racistes.

Le jeune homme coule. La police a fini par retrouver son corps, au fond de la lagune.

De lui, il ne reste plus que ses papiers qu’il avait placés dans un sac plastique soigneusement fermé. Selon les médias italiens, il s’appelait Pateh Sabally. Il avait 22 ans. Arrivé en Italie en 2015, le jeune Gambien avait obtenu le statut de réfugié. Depuis, il tentait désespérément de trouver un travail. Pateh Sabally n’a trouvé que la mort.

Il avait survécu à la traversée de la Méditerranée, pas à l’indifférence des touristes.

 

C’est « mort à Venise » en noir et blanc. La fin sordide d’un écrivain de sa propre vie ayant fait un trajet depuis la Gambie, en boat people, pour finir dans une autre mer. La Méditerranée ne fut pas la sienne.

Oui Charles, « que c’est triste Venise…. »

Qu’attend t-on pour condamner les généreux spectateurs pour « aide active au suicide, par immobilisme ». Un homme est mort et l’humanité touristique est collectivement responsable. Quand pour attirer le touriste, la Cité leur offre des spectacles de rue animés à la vie, à la mort

Pateh Sabally, j’écris ton nom et qu’importe que tu sois noir, tu étais un être humain…..

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/migrants/20170127.OBS4465/il-s-appelait-pateh-sabally-a-venise-il-s-est-noye-sous-les-rires-des-touristes.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

 

****

 

Salah Abdeslam, l’islam au pied de la lettre  –  Pourquoi le sociologisme ne tient pas

 

salah abdeslam islam roy

Salah Abdeslam filmé dans les rues de Bruxelles. Sipa. Numéro de reportage : AP21887754_000004.

« Elle ne brille pas par son contenu, uniquement centré sur la religion », résumait le site 20minutes.fr à propos de la lettre de Salah Abdeslam en prison, révélée il y a quelques jours par Libération. Ce dernier « y affiche sa très forte religiosité et c’est à peu près tout », ajoute le journaliste en charge de la rédaction du papier. « J’ai senti qu’il se radicalisait de manière extrême » ajoute même son ancien avocat, Me Berton, dans Libération, estimant sans doute que ses actes terroristes perpétrés jusqu’ici ne pouvaient pas être considérés comme tels.

Un fou de Dieu sous les verrous…

Outre cette religiosité prétendument récente, l’élément qui a retenu l’attention des journalistes est l’absence de honte éprouvée par Salah Abdeslam.

Aucun des journalistes ne semble s’intéresser au fait que Salah Abdeslam, qui ne parle absolument à personne, qui ne daigne répondre à aucune des lettres d’admiration ou d’interview qui lui sont adressées, prenne la peine de répondre à une inconnue et termine sa lettre ainsi : « Es-tu soumise ?  »

Il n’y a, par ailleurs, absolument aucune forme de violence dans ses propos, aucune haine non plus, aucun ressentiment ni aucun sentiment de revanche par rapport à une nation qui l’aurait opprimée.

… objet de toutes les fascinations

La sobriété de ton d’Abdeslam et son refus des nombreux honneurs qu’on lui décerne discréditent également la thèse du déséquilibré, du fou narcissique ou du loup solitaire. Toujours selon Libération, il serait pourtant l’objet de toutes les fascinations : « Des catholiques lui écrivent pour l’interroger sur sa foi, des femmes crient leur amour et déclarent vouloir porter son enfant […] c’est incessant ». Comme pour Mohamed Merah, beaucoup considèrent donc qu’il a fait ce qu’il fallait, qu’il a agi pour le bien. C’est bien la preuve qu’un certain nombre de gens se reconnaissent, hélas, dans ces atrocités.

Tant que des gens peu scrupuleux, dans les prisons ou dans nos quartiers, continueront à pouvoir utiliser les versets d’un livre qui se prétend incréé pour justifier des attentats, les candidats pour le djihad ne manqueront pas.

Qu’une toute petite partie de radicalisés cherchent dans l’Islam une justification à leur haine, leur désespoir, leur envie de revanche ou d’absolu, cela peut évidemment exister.

On m’objectera peut-être que si Abdeslam n’est pas allé jusqu’à s’ôter la vie, c’est sans doute que son profil diffère légèrement de celui des autres terroristes. Ce n’est pas impossible, mais étant donné qu’il ne regrette rien de ce qu’il a fait, il est fort probable que ces différences soient minimes. Et c’est toujours plus riche d’enseignement que de se contenter de faire parler les morts.

« Une religion qui peut tolérer les autres ne songe guère à sa propagation » disait Montesquieu dans De l’Esprit des lois. De ce point de vue là, Salah Abdeslam et consorts font très bien leur travail.

 

Que va t-on faire de notre ami Salah Abdeslam que l’on semble vouloir dorloter, ad vitam, avec gîte et couvert  (et même découvert, tel que le déficit) aux frais de la princesse (fut-elle écartelée entre tous les porte-monnaie. avant on parlait de porte-feuille, mais c’était avant), où elle s’évertue à puiser toujours plus….

Il est vrai qu’il est modèle unique et bientôt collector. Maintenant on évite un procès, non seulement d’intention, mais aussi et surtout dans les actes…. Ils ne se sortent plus de leur « sacrifice », on les  aide…. à s’y enfermer. C’est plus économique et surtout moins risqué de révélations….. indésirables.

Certaine prônent le rétablissement de la peine de mort, pour les terroristes.

Je dis non.

Le mot terroriste n’étant jamais très bien défini et quantifié.  bientôt on exécutera un ex ministre, accusé de simple détournement d’argent public au motif que cela a pénalisé des pauvres et qui à cause de son larcin légal, sont morts par insuffisances. Et alors si on condamne à mort des ministres, plus personne ne voudra faire le job. Ce n’est valable que dans la non-condamnation ou si condamnation il y a que ce soit sans faire la moindre peine effective effectuée.

 

http://www.causeur.fr/salah-abdeslam-islam-attentats-olivier-roy-42333.html

 

*****

 

Claude Guéant en taule pour un an ferme

Claude Guéant en taule pour un an ferme

Durcissement de peine. Claude Guéant a été condamné ce lundi 23 janvier en appel à deux ans d’emprisonnement dont un an ferme et un an assorti d’un sursis mise à l’épreuve, dans l’affaire des primes en liquide du ministère de l’Intérieur.

Il a été reconnu coupable de « complicité de détournements de fonds publics et recel ». La cour d’appel de Paris a par ailleurs confirmé l’amende de 75000 euros d’amende et l’interdiction d’exercer toute fonction publique pendant cinq ans prononcées en première instance.

Cette condamnation à de la prison ferme n’est toutefois pas synonyme de détention: les peines inférieures à deux ans de prison sont le plus souvent aménageables.

En novembre 2015, l’ancien directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy avait été condamné à deux ans de prison avec sursis. Devant la cour d’appel, l’avocat général Alain Gallaire avait requis l’aggravation de cette peine, à 30 mois de prison avec sursis, 100 000 euros d’amende et cinq ans d’interdiction des droits civils et civiques.

Des peines plus lourdes

Les autres prévenus ont reçu dans l’ensemble le même traitement, à savoir des condamnations un peu plus lourdes pour ce qui relève de la prison ou du régime de sursis, mais des amendes équivalentes à celles prononcées en première instance.

L’ancien directeur général de la police nationale Michel Gaudin a ainsi été condamné à une peine de dix-huit mois d’emprisonnement avec un sursis mise à l’épreuve, un régime plus strict que le sursis simple.

Pour ce qui concerne trois anciens collaborateurs de Claude Guéant, du temps où ce dernier était directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur: Michel Camux et Daniel Canepa ont été chacun condamnés en appel à un an de prison assorti d’un sursis mise à l’épreuve; Gérard Moisselin a été condamné à six mois d’emprisonnement, assortis d’un sursis mise à l’épreuve.

Les trois hommes ont vu leurs peines en termes d’amende, soit respectivement 40 000, 30 000 et 20 000 euros, confirmées.

C’est en 2007 que l’affaire éclate, pendant une perquisition dans l’enquête sur le financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy. Elle porte sur des primes en espèce que se versaient chaque mois des membres du cabinet de Nicolas Sarkozy à l’Intérieur et qui étaient prélevées sur une enveloppe destinée aux frais d’enquête et de surveillance (FES) des policiers.

Des traces de ces primes sont retrouvées chez Claude Guéant, qui explique qu’il s’agit de « primes de cabinet ». Problème: cette pratique a officiellement été supprimée en 2002.(le fait que cela ait pu exister est déjà en soi, une abomination, vis à vis du peuple) La procédure vise un montant global de 210 000 euros, soit 10 000 euros par mois remis entre 2002 et 2004 par Michel Gaudin à Claude Guéant, alors directeur de cabinet du ministre. Ce dernier en a gardé la moitié et a reversé le solde à trois de ses collaborateurs, Michel Camux, Daniel Canepa et Gérard Moisselin.

En première instance, l’avocat général avait qualifié de « dévoiement » l’utilisation de fonds destinés à des policiers de terrain qui se plaignent régulièrement d’un manque de moyens pour financer leurs missions, pour satisfaire « le confort de quelques hauts fonctionnaires ». (et alors, un membre du cabinet noir est lui aussi un fonctionnaire.Il faut bien que certains puissent bénéficier de moyens, surtout avec leurs salaires de misères….  Si tout le monde doit être à la même enseigne, on supprime toute possibilité  de dépassements…. )

 

Qui oserait parier un kopeck que Guéant ne fera pas sa condamnation. Il n’est pas n’importe qui (encore un introverti d’autorité publique et à ce titre, même passé et dépassé, c’est l’immunité à vie . Tel est le prix de la fidélité. Il faudra que l’on s’en souvienne, là haut!

  • Il y a la justice à deux vitesses (la gifle et l’affaire Guéant et maintenant les affaires Fillon)
  • Il y a les mises en application des peines à deux vitesses. Faut-il, mettre Guéant dans une cellule surpeuplée ou à l’isolement, alors que notre hôte pénitentié Abdeslam a quatre cellules pour lui tout seul. Un terroriste aurait plus de valeur qu’un ex ministre et l’importance se mesure à l’espace vital, concédé à chacun, en milieu confiné.

Parfois il vaut mieux être absent à l’Appel. Ou pour le moins il est des appels prometteurs et d’autres qui conduisent aux en fers et contre tous. Bientôt ce sera, peut – être l’appel de Fillon!

 

http://reseauinternational.net/claude-gueant-en-taule-pour-un-an-ferme/

 

***

 

Anti-Fillon, la parole sacrée d’un journaliste !Guéant tolard,

 Afficher l'image d'origine

Ce qui m’interpelle et me scandalise, c’est le poids d’une information journalistique dans la balance de la justice.

 

Tout d’abord, je ne dis pas « affaire » Fillon, car je n’ai pas les informations pour qualifier ainsi cette attaque médiatique avec la Grosse Bertha.

Ensuite, je ne me replie pas hypocritement derrière la phrase convenue mais bien acide « Que la justice fasse son travail », qui donne très grand crédit à la suspicion !

Ce qui m’interpelle et me scandalise, c’est le poids d’une information journalistique dans la balance de la justice. Et, en l’occurrence, ce qui est nouveau – voire révolutionnaire – dans les us et coutumes judiciaires à la française ordinairement peu empressés est la réponse quasi instantanée du parquet avec l’ouverture d’une enquête.

D’une part, je rappelle que celui-ci n’est pas une autorité judiciaire impartiale car il n’est pas indépendant du pouvoir exécutif. Donc, si plainte il y a contre le député Fillon, c’est probablement qu’elle a été requise en haut lieu.

D’autre part, sous la bienveillante couverture de la protection des sources dont bénéficie la profession journalistique, l’« enquêteur » d’un journal – satirique, de surcroît – peut révéler une information en forme d’accusation qui entraîne engagement d’une procédure judiciaire. La carte de presse est donc aussi lourde que la toge d’un magistrat…

Dans le cas présent, la quasi-simultanéité d’une révélation tardive et de l’action en justice immédiate inspire une énorme question sur une éventuelle connivence entre les parties concernées…

Les échos du « délit » dans les médias, à la vitesse de la lumière noire, me laissent pantois et très circonspect.

Dans les propres lignes de Boulevard Voltaire, la charge peu mesurée de Marie Delarue – dont j’apprécie et goûte habituellement les papiers – me fait réagir avec la même fougue. Quand elle relaye, certes avec un conditionnel, les commentaires assassins comme « Penelope a grassement émargé » ou qu’elle écrit « Certes, il fallait sans doute payer les traites du château, mais Monsieur le Ministre n’était pas, non plus, dans le besoin », la charge partiale est venimeuse. Je rappelle – et je sais de quoi je parle, étant provincial bien que non châtelain – qu’un manoir rural, rebaptisé château pour faire sans-culotte, est moins cher à acquérir qu’un appartement parisien de taille moyenne.

J’apprécie et contribue à Boulevard Voltaire pour sa liberté de ton et sa crédibilité, avec des sensibilités très diverses et parfois divergentes. La preuve encore aujourd’hui !

Mais je souhaite que ses qualités ne soient pas mises à mal ou aisément contestées.

 

Comment exprimer son écœurement de pratiques maffieuses… D’abord bobonne Pénélope, ensuite le coup de pouce avocat aux fistons qui ne le sont pas encore officiellement. Cela a du être un cas d’école et d’apprentissage des valeurs républicaines… « toute peine, à venir, mérite salaire » Et quand on peut dispenser sans compter avec l’argent des autres …… on aurait tort de ne pas aider ses enfants dans le besoin….  Et l’on vient rétorquer aux « Pupilles de la Nation, non juifs » qui ne font que réclamer justice égalitaire, d’avec leurs ex-frères de souffrances et peine que sont les « Pupilles de la Nation, juifs », on n’a plus d’argent – fillon-putatif  – et pour cause on l’a mis de côté pour soi et les siens, avant!

N’y a t-il pas colère à créer barricade d’indignation. Avant (et depuis trois quinquennats) on attendait l’élection, pour connaître le désamour vis à vis du tribun présidentiel. maintenant, et c’est nouveau, c’est avant et bien avant.

Allez vous jouer le jeu du non choix? Allez vous jouer le jeu de la pseudo démocratie qui consiste à désigner la meilleure crapule…Qu’attendez vous pour oser dire « Non » (par un vote blanc)?

Les affaires Fillon étaient déjà connues, bien avant la primaire. Elles se trouvent maintenant instrumentalisées. Pourquoi pas avant, nous eussions pu alors garder Sarkozy le nouveau preux(il paraît qu’il a changé. Pourquoi ne pas lui faire confiance, lui qui a démontré que l’on pouvait lui faire confiance, aveuglément!). Qui veut ainsi la peau du brave soldat Fillon qui fait ce qu’il peut pour aider la ripoublique à distribuer ses largesses…. en fin celles des citoyens (nuance)?

 

http://www.bvoltaire.fr/henrigizardin/anti-fillon-parole-sacree-dun-journaliste,309729

 

*****

 

La Suisse se prépare à d’importants soulèvements en Europe

La Suisse vient de former quatre nouveaux bataillons militaires et est en passe de déployer ses troupes le long de ses frontières en vue d’anticiper tout désordre social qui pourrait découler de l’effondrement de la zone Euro.

 

Bien qu’elle compte parmi les nations les plus stables et économiquement fortes de notre monde – et ce principalement pour avoir refusé d’adopter l’euro – la Suisse se prépare à mobiliser ses troupes au cas où les débordements en Europe venaient à atteindre ses frontières.

« Les exercices menés par les militaires Suisses en septembre, surnommés « STABILO DUE », ont été basés sur l’éventualité d’une instabilité Européenne devenue hors-de-contrôle – une chose dont se réjouissent aujourd’hui les Suisses fortunés et, s’il est une chose qu’ils ne veulent pas, c’est que les problèmes de l’Europe débordent dans leur petit pays si paisible. »

Maurer s’inquiète de la concentration militaire européenne actuelle, au plus bas depuis la Guerre Froide. Pour lui, c’est une porte ouverte aux insurrections et aux guerres raciales.

Schindler note que si la colère des musulmans venait à monter d’un cran par rapport à la rage qu’avait engendré la vidéo YouTube insultant le prophète Mahomet, les immigrants des pays européens pourraient se soulever.

L’armée Suisse compte 200.000 hommes et est donc conséquente compte tenu de la population du pays. Tous les hommes en âge de combattre doivent également se prêter à un entraînement militaire de base, ce qui signifie que le pays est capable de mobilier une armée très importante en cas de crise – un fait que citent de nombreux historiens lorsqu’ils tentent d’expliquer pourquoi Hitler a refusé d’envahir la Suisse durant la Seconde Guerre Mondiale, bien que le pays était encerclé par des pays occupés par les Nazis.

Au cours de ces trois dernières années, l’Europe a souffert d’innombrables émeutes et soulèvements populaires et les tensions n’ont fait que s’accentuer ces quelques derniers mois. La France, l’Angleterre, l’Italie, la Grèce, le Portugal et plus récemment l’Espagne ont tous fait l’expérience de désordres sociaux sans précédent.

L’écart croissant entre riches et pauvres et les plans d’austérité punissent les personnes les moins responsables et les plus vulnérables à un effondrement de l’économie et nourrissent le mécontentement général.

En Espagne, qui la semaine dernière se trouvait dévastée par d’importantes émeutes, le taux de chômage des jeunes excède désormais 50% et les aides sociales ont été fortement réduites. Le taux de chômage Espagnol s’élève à 25,1%. La Suisse, en comparaison, a un taux de chômage de 2,8%. Il va sans dire que sa volonté à rester en dehors de l’euro est une attitude admirable.

Note de l’éditeur : Lorsque la Suisse, traditionnellement réservée et neutre, commence à mobiliser ses troupes militaires en prévention de l’éventuel effondrement de toute forme d’ordre et de loi en Europe, c’est vraiment qu’il y a un problème.

 

Même s’il n’y a pas le feu au lac….. du moins pas encore, la neutralité helvétique risque d’en prendre un coup…. Serait-ce les prémices de tempête sur le lac des quatre cantons?

Hollande, pour calmer les ardeurs neutres, pourrait proposer nos « mistral » gagnants que la Russie avait payés et à qui on a refusé la vente (à l’encontre de toutes les lois commerciales qui interdit la non-vente…. Mais il est vrai qu’avec tout ce que l’on connaît chez nous, en rapport direct ou non avec le coffre fort de l’Europe : Cahuzac, Guéant, l’ex ministre des armées, Chirac, Valls, Fillon, le Pen, … et ceux dont on ne parle pas encore, mais patience, il y en aura pour tout le monde).

Tout devient possible. Tout fout le camp et pas forcément en Suisse…..

Osera t-on déclarer la guerre à l’Helvétie?

Quand la Suisse armera son arbalète, Tell sera alors pris en ligne de mire de maures. Les pommes n’auront qu’à bien se tenir!

 

http://free.niooz.fr/s/free/la-suisse-se-prepare-a-d-importants-soulevements-en-europe-9258120.shtml

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif
  2. Valls – valls-putatif

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution et de l’état d’urgence abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :