-

Le choix entre crapules donnera un résultat crapuleux. N’a t-on pas d’autre choix que de choisir mafieux, au plus ou au moins? (by keg – 26/01/2017)

Publié le

Le choix du jour : «argent bien attribué» ou  « argent mal utilisé»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : Primaire de la gauche : « Hamon mène la Valls » sur Twitter…. en plein pénélopegate, super (ou diesel)


 

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

les Finances se portent bien. La preuve un ministre s’octroie (d’office public) les surplus….. Il ne se servirait pas s’il n’y avait pas d’argent dans les caisses (on a quand même le souci de l’honnêteté au pouvoir. On ne va pas piquer ce qui n’est pas)

….. et avec un peu de recul….

Il semblait pur, produit de la banque et pas n’importe laquelle….  Et puis on creuse le vernis pour découvrir que…. il ne cracherait pas sur les extras auto-attribués. Il est vrai que l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même surtout quand on tient les cordons du trésor public (et c’est parce qu’il est public que ceux qui peuvent et savent, y puisent)

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Emmanuel Macron accusé d’avoir utilisé les fonds de Bercy pour lancer En Marche !

Emmanuel Macron accusé d'avoir utilisé les fonds de Bercy pour lancer En Marche !
Emmanuel Macron dans les couloirs de Bercy, en juillet 2015. (MIGUEL MEDINA/AFP)

Dans un livre intitulé « Dans l’enfer de Bercy », l’ex-ministre de l’Economie est accusé d’avoir pioché dans l’enveloppe de frais de représentation de son ministère pour préparer sa future campagne.

 
« 120.000 euros des crédits du ministre à Bercy (ont été utilisés) pour des agapes En Marche !, pour réunir tel ou tel, pour préparer sa campagne présidentielle« . « Franchement, celui qui nous expliquait dans une déclaration que pas un seul euro d’argent public serait utilisé pour sa campagne, manifestement, c’est un mensonge ». 

« Turpitudes »

En cours de son déplacement au Liban, Emmanuel Macron a contre-attaqué ce mercredi auprès de RTL et de Radio France, en appelant « ceux qui diffament » à s’occuper « de leurs propres turpitudes » :

Kouchner, Minc… ces soutiens dont Macron se serait bien passé

« J’ai été un ministre engagé à temps plein, dans toutes mes missions. Et donc s’ils découvrent qu’un ministre engagé c’est un ministre qui voyage, qui va voir ses interlocuteurs, qui reçoit et qui est actif, ils découvrent peut-être ce qu’est une fonction de ministre et d’aucuns l’avaient oublié », poursuit l’ex-ministre. « Je ne suis pour ma part pas un ministre qui payait des collaborateurs à s’occuper de ma circonscription. Je ne suis pas un ministre qui payait des collaborateurs à faire vivre un parti politique. Je suis un ministre qui a été engagé au service de la France. »

 

On croyait Macron au dessus de toute caisse d’état. Si l’info était vraie, cela voudrait dire que pour être putatif présidentiel, il faut crapuler plus que d’autres et surtout avec l’argent des autres, celui du public. Je voudrais payer plus d’impôts pour qu’ils ne se limitent à des centaines de milliers d’euro, à utiliser personnellement,c’est indigne de leur rang, de leur autorité (civile, car la morale,  pas touche Strictement verbotten d’y pénétrer, même d’y mettre le petit doigt). Macron aurait-il crée le macron self-service de caisses d’état (d’urgence…. c’est que le temps lui était compté pour faire marche arrière. Un comble pour « en marche » qui veut tout aussi bien dire « en marche, avant » ou « en arrière, arrière ». En somme Quel que soit le choix c’est EMA des deux côtés, on ne peut pas se tromper. Anagramme de AME)

Il n’est pas mieux que les autres….. dommage!

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170125.OBS4325/emmanuel-macron-accuse-d-avoir-utilise-les-fonds-de-bercy-pour-lancer-en-marche.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

 

****

 

“Qui a gagné le débat?”  –  Comment les médias s’érigent en arbitres

Les candidats à la primaire de la gauche, janvier 2017. SIPA. AP21999195_000002

La règle de l’égalité parfaite était très contraignante mais elle avait l’avantage d’être juste et claire. Le CSA l’a abolie récemment, au profit d’une exigence d’équité qui délègue aux médias audiovisuels le soin d’« évaluer le poids relatif de chaque candidat ». Autrement dit, un petit candidat restera un petit candidat, sans espoir de s’extraire de ce statut. Et bien sûr, cette évaluation difficilement objective permet aux médias de sélectionner les têtes d’affiche sans devoir s’imposer la corvée de s’intéresser à des personnalités mineures.

 

Reste à déterminer si les débats de préparation au premier tour reposeraient sur ce principe d’équité ou si, à titre dérogatoire, on y respecterait une égalité parfaite. Comme ces débats mettent toujours au premier plan d’énormes chronomètres, on verrait exactement quel est le temps de parole accordé à chacun et les différences de traitement, même légales, sauteraient aux yeux de manière gênante.

Mais surtout, on aurait droit à cette sempiternelle et inutile question : qui a gagné le débat ?

Comment comprendre cette question ?

Théoriquement, celui qui gagne le débat est celui qui parvient à convaincre et donc à remporter l’élection. Vous voulez savoir qui a gagné le débat ? Attendez les résultats du scrutin.

Ou alors, on considère qu’on peut gagner un débat sans gagner l’élection. Tel candidat a été le plus convaincant, le plus brillant, le plus offensif, le plus percutant : c’est lui qui a gagné le débat. On évalue alors la qualité d’une performance oratoire. C’est évidemment ce qu’on veut signifier, en général, quand on pose cette question. Mais ce n’est pas si simple!

 

Le gagnant de ces débats, c’est le paquet de bulletins supplémentaires, glissés dans l’urne, peu avant la clôture pour, non pas favoriser un candidat (ils auraient tous bénéficié de la fameuse hausse égalitaire de points. Un peu ce qui a mis la puce électronique à l’oreille des contrôleurs de trafic. Donc on sait maintenant comment gagner en épaisseur, mais pas en clarté ni honnêteté. la socia-lie aura au moins appris cela et pourra méditer dans ses retraites du bien mal fondé du bourrage de cranes et d’urnes), mais simplement faire le challenge du nombre à défaut du non ou du nom.

Ils en croquent, au fond, des urnes….

 

http://www.causeur.fr/debat-primaires-medias-temps-parole-42342.html

 

*****

 

« Comment prendre les Français pour des cons : la France favorable à un salaire minimum européen !! »

« Comment prendre les Français pour des cons : la France favorable à un salaire minimum européen !! »

« La France favorable à un salaire minimum européen », quel superbe titre de dépêche ! Quel beau programme à l’aube d’une campagne électorale où les « abrutis » et « sans-dents » que nous sommes (car c’est exactement de cette façon-là que nous considèrent nos mamamouchis) vont devoir donner leur onction à un camp ou à un autre pour mieux se faire tondre, quel que soit leur choix après l’élection !

  • Comme vous le savez, l’Europe n’est plus vraiment populaire.
  • Comme vous le sentez aussi sans doute, la mondialisation n’est plus vraiment à la mode.
  • Quant au libre-échange et aux frontières passoires, que ce soit pour la libre circulation des biens, des marchandises ou des migrants, cela finit par donner des boutons même aux bien-pensants de gôche ! C’est dire…
  • Tenir un discours et faire l’inverse !
  • Alors on nous tient côté face des discours rassurants, tandis que côté pile on se fait savamment empapaouter par des dirigeants qui ne servent plus depuis bien longtemps l’intérêt de leurs peuples respectifs.

Nous avons aujourd’hui un exemple terrible de ce double jeu de la classe au pouvoir avec cette idée « positive » et « populaire » de mettre en place un salaire européen minimum qui, évidemment, serait « vers le haut » et permettrait d’éviter toute concurrence « déloyale » !

Sauf que c’est juste totalement impossible et profondément irréaliste, raison pour laquelle d’ailleurs l’Europe est condamnée à l’échec et il ne s’agit même pas fondamentalement de problèmes politiques, mais d’un sujet « technique » !

Une « convergence en douceur » hahahahahaha !

Mais au-delà même de ce constat froid, ce n’est techniquement même pas envisageable car ce sont tous les grands équilibres économiques, sociaux, de chaque pays qui seraient bouleversés.

Du reste, même le rapport ne le sait que trop bien :

Ou comment dire que l’on ne peut rien faire mais faire croire quand même que l’on va faire quelque chose, sans surtout ne rien faire !

Mais pourquoi un salaire minimum européen est-il impossible ?

Tout simplement parce que nous parlons de 28 pays qui ont chacun un système différent même s’il est indéniable qu’une certaine convergence est à l’œuvre mais nous sommes, sur les aspects sociaux, bien trop éloignés les uns des autres.

En France, le salaire minimum c’est 1 458 euros brut par mois ! Eh oui, nous sommes presque au SMIC à 10 000 francs, vieille lune des communistes et autres syndicalistes.

En Bulgarie, le pays où le SMIC est le moins cher, c’est 184 euros… Oui, vous avez bien lu. 184 euros, en gros, pour un Français, vous avez de quoi vous payez 8 Bulgares… Autant dire qu’à ce prix-là, inutile d’aller vous faire suer en Chine.

Prenez le cas de notre pays. Sans rien faire, avec un RSA, vous gagnez l’équivalent de 3 SMIC bulgares.

Imaginez maintenant que le SMIC en France passe disons… au SMIC polonais à 500 euros. Avec un RSA à 490 euros, vous avez peu de chance de trouver des travailleurs motivés.

Il faudrait donc dans un tel cas supprimer les minimas sociaux.

Pourquoi pas. Mais les conséquences risquent de ne pas être très agréables car ils sont quelques millions à pointer chez Paul Emploi, aux CAF, aux RSA et autres minima.

Donc c’est l’impuissance !

Il est donc logique que, dans un sens ou dans un autre, il ne se passe rien car nous sommes arrivés à une situation où il ne peut plus rien se passer. Nous sommes bloqués.

Converger par le haut ? Impossible, sinon tous les pays un peu en dessous s’effondrent, c’est-à-dire tous à part la France et l’Allemagne (plus le Luxembourg et les Pays-Bas).. (Pourtant Fillon, futur, y a  déjà pensé et même mis, en pratique, à petite échelle avant que de l’étendre çà toutes les femmes de parlementaires. Cela lui a bien réussi.Demandez à Pénélope ce qu’elle pense de tirer les revenus minimums par le haut….C’est un pragmatique, il teste, avant, ses méthodes pour les mettre en pratique quand il sera au timon et quelles auront prouvé leur efficacité. On est loin de la pseudo transparence hollandaise)

Converger par le bas ? L’Allemagne et la France s’effondrent, c’est la déflation généralisée, les dettes explosent, les pays les plus endettés sont en faillite car il ne faut pas oublier que toute la fiscalité repose sur le… travail ! Si demain les salaires en France sont de quelques centaines d’euros, alors il n’y a plus d’impôt sur le revenu, pas plus de TVA collectée, et tout le monde est insolvable car il faudrait baisser les salaires en les divisant par 2 ou 3. Impossible, c’est la révolution assurée dans la minute en raison tout simplement des « gamelles vides ».

Donc il ne peut rien se passer.

Donc il ne peut pas y avoir le grand saut fédéral européen tant désiré par les sots car il faut être sot pour ne pas vouloir comprendre qu’il est techniquement impossible. (et pourtant les putatifs en primo infection de la gauche s’y exercent à cout de demi billion. Enfumage pour masquer l’absence de programme cohérent?. C’est dur d’en proposer un après le passage du typhon Hollande sur na-gars-acquis, bien ou mal?)

Jusqu’au dernier moment, on tentera de vous cacher la réalité de la chose et la gravité de la situation. Il ne s’agit pas de vous faire peur, car il n’y a aucune peur à avoir. Le monde a toujours évolué et changé parfois en bien, le plus souvent en mal, et chaque génération a eu son lot de souffrance et de défis à relever.

Mais s’il n’y a pas à avoir peur, il faut être conscient de ce qui arrive pour faire les bons choix. Ces choix sont évidemment patrimoniaux mais pas uniquement. Ils sont aussi professionnels. Ils sont également sur votre localisation et l’ensemble des paramètres de votre liberté individuelle. Ces choix forts de vie, vous devez les envisager dès maintenant et ceux qui ne savent pas se décider « avant » ne pourront pas rattraper le temps perdu après.

Il est déjà trop tard. Préparez-vous !

Pénélope chantre du salaire minimum à temps (heureusement pas à vie. Pour la suite elle aura un salaire fictif pour un emploi officiel, de dame de compagnie républicaine – pour notre bien commun – à l’Élysée où elle émargera, au grand jour, sur la liste présidentielle. Non ce ne sera pas François qui la paiera, tout comme il ne la payait pas quand député, mais bien le Peuple qui pourra donc en disposer comme il veut).

Malheureusement le système Pénélope ne pourra être étendu à l(‘ensemble de la communauté réduite aux caquets des journaleux.

Les politiques sont balèzes! Ils sont équilibre quoiqu’ils fassent… emploi fictif, salaire réel. Ils devraient essayer emploi de leur conjoint fictif et boulot réel…..

 

http://reseauinternational.net/comment-prendre-les-francais-pour-des-cons-la-france-favorable-a-un-salaire-minimum-europeen/

 

***

 

Le très cher salaire maternel de Penelope Fillon !

 

 

On sait ce que c’est : les enfants grandissent, quittent la maison, se marient… et l’ennui vous guette, alors il faut bien s’occuper !

 
 

Vous savez quoi ? Je me demande pourquoi tant de gens, aujourd’hui, veulent arpenter la scène comme amuseurs publics. D’abord, il ne sont souvent pas drôles, et puis, surtout, il y a beaucoup plus forts qu’eux : les politiques. Avec ceux-là, c’est le show tous les matins en ouvrant la radio.

Hier, les socialistes et leurs résultats bidon, eu égard à une « tradition de fraude » (sic) au PS. Aujourd’hui, madame Fillon, l’épouse modèle, la mère de famille nombreuse « allergique à la célébrité », et dont Le Canard enchaîné révèle qu’elle aurait grassement émargé comme attachée parlementaire de son époux, puis de son successeur, avant d’être salariée par la très intellectuelle Revue des deux mondes où elle n’a, cependant, jamais mis les pieds.

Selon Le Canard, donc, la femme de l’ombre aurait été salariée de 1998 à 2002 par le député François Fillon sur une enveloppe destinée à la rémunération des assistants parlementaires. En 2001 : 3.900 euros bruts par mois puis, à partir de l’été 2002, après l’entrée de François Fillon au gouvernement Raffarin, comme collaboratrice de son suppléant Marc Joulaud, elle touche le jackpot : de 6.900 euros à 7.900 euros mensuels. En tout, 500.000 euros bruts sur 8 ans. Soit 80 % de l’enveloppe globale destinée à rétribuer les trois collaborateurs du député. Charmant pour les deux autres qui, eux, faisaient le job !

Comme le dit à l’AFP Thierry Solère, porte-parole du candidat des Républicains : « Il est fréquent que les conjoints des parlementaires soient leurs collaborateurs. » Certes. Leurs maîtresses aussi ; c’est même encore plus fréquent, surtout quand il s’agit d’emplois fictifs… Le problème, ici, est que Pénélope Fillon n’a jamais mis les pieds à l’Assemblée et a toujours affirmé se « tenir à l’écart des activités politiques de son mari ».

À tel point, d’ailleurs, que Christine Kelly, auteur d’une biographie de François Fillon, déclarait mercredi matin sur RTL que l’intéressée s’était toujours présentée lors de leurs entretiens comme une simple mère de famille soucieuse de son anonymat.

Mais on sait ce que c’est : les enfants grandissent, quittent la maison, se marient… et l’ennui vous guette, alors il faut bien s’occuper !

Le site L’Internaute signale : « Dans sa dernière déclaration d’intérêts et d’activités datée du 23 juillet 2014, François Fillon déclare que sa femme est “collaborateur de la Revue des deux mondes”. Ironie du sort, la couverture du nouveau numéro de cette publication est consacrée à… François Fillon. “De quoi Fillon est-il le nom ?”, peut-on lire sur la une. » Mais si le directeur de la publication ne connaît pas Pénélope, le propriétaire du titre, Marc Ladreit de Lacharrière, est, lui, un grand ami de François…

On a vu Pénélope Fillon sortir de l’ombre pour soutenir son mari engagé dans la primaire de droite. « J’ai tout d’un coup senti le besoin de m’impliquer plus fortement », disait-elle, défendant sur le site de campagne la « situation des femmes dans la société aujourd’hui » : « Souvent, la charge de travail des femmes est double du fait du cumul de leur activité professionnelle et de leur statut de mère. D’une certaine manière, elles ont deux emplois. Il est donc indispensable, pour aider ces femmes, d’accentuer les efforts en matière d’aménagement du travail (mi-temps, travail à distance) et de prise en compte de leur responsabilités familiales. »

C’est sûr, et en matière d’aménagement, un emploi fictif est encore ce qu’il y a de mieux !

 

Je suis rédacteur en chef de la « Une de keg », et pas fictif, et pourtant personne ne m’y voit, mais par contre je ne touche rien, excepté de temps en temps le clavier-piano où je pisse de la ligne au kilomètre (sans déduction de frais kilométriques).

Peut-être que quand Fillon deviendra mon  « papa François » (j’en aurais eu 3 dans ma vie), n’ayant plus sa Pénélope en charge fictive, pourra t-il me prendre sous son aile éditrice, de façon réelle et sonnante (mais pas trébuchante, je ne me vends pas).

 

http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/tres-cher-salaire-maternel-de-penelope-fillon,309220

 

*****

 

Allemagne : des terroristes pourraient empoisonner l’eau potable en Europe  25/01/2017

Allemagne : des terroristes pourraient empoisonner l’eau potable en Europe

Selon un rapport préparé de l’Office fédéral de police criminelle allemand, des terroristes disposeraient de moyens pour déverser en grande quantité des produits chimiques dans l’eau potable à laquelle ont accès les citoyens de l’UE.

Le journal allemand Bild révèle certaines conclusions du rapport de l’Office fédéral de police criminelle d’Allemagne, intitulé «Une analyse des risques pour la population civile». D’après ce document, les terroristes pourraient se préparer à frapper l’Allemagne en déversant des produits chimiques dans l’eau potable ou en contaminant des biens alimentaires.

«C’est un scénario bien réel», écrivent les auteurs du rapport, selon Bild.

Les conclusions du rapport mettent aussi en garde contre la possibilité d’attaques ciblant l’industrie chimique et qui pourraient engendrer une catastrophe majeure en Europe.

Des discussions sur les mesures de sécurité ont été relancées après l’attentat visant un des marchés de Noël de Berlin, le 19 décembre 2015, et qui a fait 12 morts et une cinquantaine de blessés.

Présentant ses vœux pour la Nouvelle année, Angela Merkel a notamment déclaré que le gouvernement allait s’efforcer d’adopter des réformes en matière de sécurité, cet attentat ayant mis en lumière des défaillances de la part d’autorités qui n’avaient jamais procédé à l’arrestation du terroriste, alors même qu’il était connu des services de police et que de nombreux indices pouvaient laisser craindre une attaque.

 

« Si tu ne péris pas par l’épée, tu périra par l’eau de vie », disait Moïse descendant le grand escalier du Sinaï, ployant  sous le poids des tables….. d’agapes à venir. Le banquet pouvait avoir lieu et les tribus s’y attablèrent :

  • l’ump en fictivité effective (semblerait-il)
  • la socia-lie avec ses réserves de bulletins de sauvetage
  • la mélanchonie (n’étant plus ce quelle était avec un salaire réel de quelques 10 000 e européen, payés quand même par le peuple) voulant pourfendre les riches (il fait partie des 1% des Français les plus riches.
  • la le Penie, à peine à l’abri d’enquêtes diverses et variées de mal-versations, semblerait-il, (tant européennes que nationales par la Jeanne interposée….)
  • les outsiders non primarisés dont déjà les noms s’égrènent au panthéon de la crapulerie :
    • Macron
    • Sarko dont le retour serait annoncé (pour le moment par les intimes) si François rendait les armes….

Force est de reconnaître que la palette de choix est riche. mais un problème éthique se pose, élire :

  • le plus crapuleux
  • le moins crapuleux

On ne peut malheureusement éviter la crapulerie. Dommage à moins que le Peuple décide de reprendre son destin véritablement en main et ne plus le déléguer à des malfaisants.

Ne pas être sur le classement crapule veut dire que l’on n’est pas assez malhonnête pour guider le Peuple. Le prochain président sera appelé don-parrain. Ce sera la première ordonnance du dépositaire. Faites vos choix les jeux sont faits, rien ne va plus!

En tout cas, consigne est donnée, aux convives, de ne pas tremper les lèvres dans l’eau. Il y a danger et de plus ce  serait malheureux au pays du pinard si terroirs!

 

http://free.niooz.fr/s/free/allemagne-des-terroristes-pourraient-empoisonner-l-eau-potable-en-europe-14590944.shtml

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif
  2. Valls – valls-putatif

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution et de l’état d’urgence abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :