-

Il y a le salaire à vie de facture socia-lie et le salaire d’assistanat parlementaire à temps, version libérale… et libérée. Quel débat primaire! (by keg – 25/01/2017)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «salaire d’assistanat» ou  « RSA»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : D’Erasmus en Erasmus, c’est les rances des racinés devenant électrons libres de toute morale. Alors allah grâce de dieu, on se kalachhnikovekoze comme on peut et c’est le barouf donneur

https://8e-etage.fr/wp-content/uploads/2017/01/16229692_1781956352130668_1007912924_o.jpg

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

La première possible dame met autre chose que du N°5 pour dormir. C’est pourquoi elle est sur un matelas d’assistanat parlementaire de prix!

….. et avec un peu de recul….

 A chacun, en cas de naufrage de titan nique le pays, son système der sauvetage! Pour Pénélope (vraie poupée à la Peynet) c’est François…. bien agripper le manche pour passer le Chanel en Brexit. Je ne pense pas qu’elle se contente du N° 5, pour dormir sur ses deux magots, présent et avenir. Dame c’est que ce n’est pas n’importe qui que la possible première dame (vu la langueur de son trait d’union avec icelle). Cala se traite avec égard dû à son rang à venir. Comme pour la gifle, on est en pré-réalisation. Oui le progrès, c’est pour hier!

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

L’épouse de Fillon aurait gagné 500.000 euros comme attachée parlementaire

L'épouse de Fillon aurait gagné 500.000 euros comme attachée parlementaire
François Fillon et son épouse Pénélope, en juillet 2008. (ROGERIO BARBOSA/AFP)

Selon « Le Canard enchaîné », Penelope Fillon a été rémunérée pendant 8 ans en tant que collaboratrice du député… François Fillon, puis de son suppléant Marc Joulaud.

 

La très discrète Penelope Fillon, épouse de l’ex-Premier ministre, a été rémunérée pendant huit ans comme attachée parlementaire – d’abord de son mari, puis de son suppléant – à hauteur d’environ « 500.000 euros brut » au total, affirme « Le Canard enchaîné » dans son édition à paraître mercredi 25 janvier.

D’après « les feuilles de paie » de Penelope Fillon, celle-ci a été rémunérée de 1998 à 2002 par son mari, député de la Sarthe, sur l’enveloppe réservée à cet effet pour les députés et les sénateurs. Cette enveloppe, qui vient en sus de l’indemnité du député, sert à rémunérer les assistants parlementaires basés à l’Assemblée ou dans les permanences des circonscriptions. « Calculé en principe pour trois collaborateurs », selon le site de l’Assemblée, son montant est de 9.561 euros par mois actuellement.

Penelope Fillon, hémisphère conservateur et thatchérien du candidat ?

Le fait d’embaucher des proches comme collaborateurs n’est pas interdit pour les parlementaires, à condition que ce ne soit pas un emploi fictif. A partir de 2002, après l’entrée de François Fillon au gouvernement, Penelope Fillon, sans profession connue et qui est toujours en retrait des activités politiques de son mari, devient collaboratrice du suppléant de celui-ci, Marc Joulaud. D’après les chiffres obtenus par « Le Canard » enchaîné, c’est à cette période qu’elle sera rémunérée le plus (de 6.900 à 7.900 euros mensuels).

Une collaboratrice de François Fillon à l’époque, interrogée par « Le Canard », dit « n’avoir jamais travaillé avec elle ». « Je n’ai pas d’info à ce sujet. Je ne la connaissais que comme femme de ministre. » 

Fiches littéraires à « La Revue des deux mondes »

En 2012, « Le Canard » affirme que Penelope Fillon a de nouveau été rémunérée « pendant six mois au moins » quand François Fillon est redevenu député de la Sarthe, après cinq ans à Matignon. « Au total, Penelope aura perçu environ 500.000 euros brut sur les caisses parlementaires » en huit ans, affirme l’hebdomadaire.

« Le Canard » affirme aussi que Penelope Fillon a été parallèlement salariée, entre le 2 mai 2012 et décembre 2013, de « La Revue des deux mondes », propriété de Marc Ladreit de Lacharrière (PDG de Fimalac), un ami de François Fillon. Elle y touchait alors environ 5.000 euros bruts par mois.

Interrogé par l’hebdomadaire, le directeur de la revue, Michel Crépu, se dit « sidéré » : « Je n’ai jamais rencontré Penelope Fillon et je ne l’ai jamais vue dans les bureaux de la revue. » Il précise toutefois que Penelope Fillon a signé « deux ou peut-être trois notes de lecture ».

 

Et alors un parlementaire a le droit de faire bosser son épouse, y compris de l’exploiter…. ou la faire exploiter par son suppléant quand il monte de grade…. (c’est quand même pas rien un premier ministre… Du moins avant, avant que ce dernier brigue le califat de l’Elysée). Qu’ y a t-il à redire pour un salaire de misère de 5 208€, quand la moyenne d’un assistant se paie à  3 187€…. (C’est quand même la femme de quelqu’un. Ma femme est aussi femme de quelqu’un, mais elle ne perçoit rien, par amour du risque d’amour. C’est une petite différence, toute petite).

De toute façon ce n’est pas lui qui paie. Alors pourquoi le peuple lui cherche des poux dans la tête. Il a déjà assez à se battre contre Mélenchon (seul représentant content de la gôche), sans lui balancer une telle saloperie. Il fait ce qu’il veut avec l’argent des connards qui, de plus, vont bientôt lui offrir le trône califal, en urgence.

Faut-il condamner Pénélope pour assistance (rémunérée) à personne en danger (politique). Même si cela est une gifle donnée à 45 millions d’électeurs et Français. La gratuité n’est pas une qualité intrinsèque de la droite (ni de la gauche d’ailleurs et encore moins de quelque politicard)

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170124.OBS4293/l-epouse-de-fillon-aurait-gagne-500-000-euros-comme-attachee-parlementaire.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

 

****

 

Manifs anti-Trump: un déni de démocratie  –  A-t-on défilé contre l’élection de François Hollande?

Manifestation anti-Trump le lendemain de son investiture à Saint-Paul aux Etats-Unis, janvier 2017. SIPA. AP22003491_000003

 

La démocratie est le terrain favori des donneurs de leçons, journalistes, hommes politiques, artistes et autres petites mains de la morale bien-pensante. En France, ils ont tous aboyé en chœur contre l’usage du 49-3, paraît-il si peu démocratique. Le démocratisme va chez nous si loin que le premier Ministre qui avait utilisé cette procédure tout-à-fait gaullienne, fait de sa suppression un des arguments-clefs de sa campagne. Faut-il que le sac-à-malices socialiste soit vide pour que lundi Manuel Valls utilise le 49-3 et mardi il propose de le supprimer ? La verticale du pouvoir n’est plus en Europe occidentale qu’une horizontale et tout le monde, y compris Nicolas Sarkozy en son temps de présidence, s’est ingénié à l’aplatir encore, avec la « question prioritaire de constitutionnalité ». L’exécutif en France est systématiquement réduit à la portion congrue, l’équilibre des pouvoirs vacille et Montesquieu doit bouillonner de rage dans sa tombe du Panthéon. Pas étonnant que de bons esprits admirent la verticalité érectile du pouvoir au Kremlin et, désormais, à la Maison-Blanche.

La presse est unanime

Ces manifestations anti-Trump sont une nouveauté absolument scandaleuse dans nos démocraties rongées par le démocratisme. Le peuple de gauche a-t-il manifesté contre l’élection de Valéry Giscard d’Estaing ? Le peuple de droite contre l’élection de François Mitterrand ? Pas que je me souvienne

Il y a à mes yeux une énorme différence, qui devrait être inscrite dans la Constitution et dans le droit pénal, entre manifester contre une décision du gouvernement (le mariage pour tous, pour prendre un exemple de droite) ou un projet de loi (la montagne El Khomri qui a accouché d’une souris) d’un côté et de l’autre manifester contre le vote… des autres citoyens. (quand un président s’assied sur le résultat d’un référendum, je ne m’étonne plus que des citoyens manifestent contre le mauvais choix de certains….Je ne m’étonne plus que des Français musulmans assassinent, avec la grande complaisance bienveillante des pouvoirs qui s’abritent derrière le bouclier de leur état d’urgence, leurs frères Français n’étant pas musulmans Les exemples viennent toujours de très haut)

En 2007, quand j’ai voté pour Nicolas Sarkozy , certains Français se sont arrogé le droit de critiquer mon vote et de le contester violemment, surtout en banlieue. Au soir du deuxième tour, on a manifesté contre moi, Alain Nueil, contre le droit que j’ai de choisir démocratiquement mon président de la République ! Je croyais avec Rousseau que la majorité pouvait se permettre d’opprimer la minorité, et que la majorité des électeurs ayant choisi Sarkozy, la messe était dite. Après l’élection de François Hollande, je n’ai pas envisagé une seconde d’aller clamer ma haine contre ses électeurs et d’aller crier que leurs suffrages ne valaient rien. De quel droit l’aurais-je fait, Bon Dieu ?

Les Californiens bien bronzés contre les pâlots du Wisconsin

 Le fameux vote allemand de 1933 en faveur d’Hitler aurait peut-être été empêché par ce genre de garde-fous.

Les Anglo-Saxons ont l’excellente habitude de conserver ce qui fonctionne bien, la très constitutionnelle monarchie britannique aussi bien que le système des grands électeurs américains, qui n’est baroque qu’à des yeux français. Nous autres avons la sale manie de conserver ce qui ne marche pas : le socialisme, la méthode de lecture globale, les cantiques insipides de l’Eglise catholique « relookée » dont les curés ne se sont toujours pas rendu compte, les pauvres, que personne ne les chante. La joie de chanter en église célébrée par Saint Augustin dans la Cité de Dieu ? Connais pas.

Quel que soit le président de la République élu en 2017, il faudra une prise de conscience générale de ce problème. A une époque où l’on parle sans arrêt de respect, il faut apprendre à respecter le vote des autres citoyens, « surtout si l’on n’est pas d’accord », comme le dit la fière devise de Causeur. Ce n’est pas la rue qui fait la loi, ce sont les urnes. En tant qu’habitant du Dordogneshire, j’ai été attristé par le Brexit qui complique la vie de nos amis anglo-périgourdins, comme il complique la vie de tous les jeunes Français qui fuient à Londres le chômage socialiste. Mais il ne me serait jamais venu à l’idée d’organiser une manif anti-Brexit à Eymet, dont le quart de la population est britannique, ou pendant le week-end anglais qui se déroule chaque été à Brantôme et fait couler des flots de bière et d’entente cordiale. Et s’il faut en passer par Marine Le Pen pour nous éviter la charia, autant préparer le terrain, et répéter d’ores et déjà à tout le monde que le vote démocratique, ça se respecte impérieusement.

 

Je ne respecte quelqu’un que quand il est respectable et une élection ne confère nullement la respectabilité. Ce serait trop simple. Une crapule élue reste une crapule et ce n’est pas dans mes us et coutumes personnels que de la respecter (c’est lié à mon héritage de « Pupille de la Nation ») l’irrespectable, surtout quand on connaît les grenouillages qui sont nécessaire pour arriver en politique.

Si les politiques veulent être respectés, il faut déjà qu’ils respectent des principes de vie honorables et qu’ils respectent le Peuple qui le nourrit. Le respect est une double obligation en politique……

En cas contraire, je fais comme Nolan, je gifle….. avec autorité et je demande une justice à la Guéant, au nom de l’égalité des citoyens

 

http://www.causeur.fr/anti-trump-manifestations-etats-unis-investiture-42328.html

 

*****

 

La croisade de François Fillon contre l’Islam et les barbares (Alain Gresh)

La croisade de François Fillon contre l’Islam et les barbares (Alain Gresh)

Le petit livre de François Fillon, candidat LR à la présidentielle française, En finir avec le totalitarisme islamique, aurait, si l’on en croit les commentateurs, pesé lourd dans sa victoire contre ses concurrents à droite. Un discours décomplexé qui s’inscrit dans les théories du « choc des civilisations »

 

Le propos se veut clair, tranchant, martial. Guerrier même. « La France est menacée ! » Jamais La Marseillaise et son évocation de « ces féroces soldats qui viennent jusque dans vos bras égorger vos fils, vos compagnes » n’auraient été autant d’actualité.
Nous sommes donc entrés dans un choc mondial, similaire à celui qui a mis aux prises les démocraties avec les totalitarismes successifs au XXe siècle.

Car ne nous y trompons pas, l’« islamo-fascisme » – terme qu’il entérine, comme le fait l’ancien premier ministre Manuel Valls – est un totalitarisme du même type que le fascisme et le communisme.

Un autre trait définirait le totalitarisme, « la référence permanente à un passé mythifié : la Rome antique, le culte des Germains, l’âge d’or de l’islam ». Pourtant, n’est-ce pas le candidat LR qui, à la fin de son livre, rappelle au monde : « La France c’est quinze siècles d’histoire, depuis le baptême de Clovis à Reims. C’est Saint-Louis, Jeanne d’Arc, Louis XI, Henri IV ; etc. » ? « Etre français, c’est se sentir chez soi dans une épopée où tout s’enchaîne : le Moyen Age chrétien, la Renaissance humaniste, la monarchie absolue, la Révolution citoyenne, l’Empire triomphant, les Républiques progressistes… » Et le meilleur pour la fin : « Nous sommes uniques ! Pourquoi devrions-nous nous en excuser ? » Vous avez dit « passé mythifié » ?

Un raccourci saisissant

 « Ce que les intellectuels ne voulaient pas et ne veulent toujours pas comprendre, c’est que l’Occident est moins haï pour l’oppression qu’il exerce que pour les libertés qu’il propose. »

Comment Fillon résume-t-il, dans un raccourci saisissant, « l’histoire la plus récente » de la région ? « Après les première et deuxième guerre du Golfe aboutissant (sic !) à l’explosion de l’Irak, la constitution de nouveaux mouvements terroristes, les attentats de New York mais aussi ceux de Madrid en 2004 et de Londres en 2005, les révolutions arabes et les tentatives de prises de pouvoir par les mouvances islamistes en Egypte ou encore en Tunisie, et enfin – mais ce ne sera sûrement pas le dernier épisode de cette saga meurtrière – la création de l’Etat islamique en Irak et au Levant, califat à l’odeur de crypte, dans la guerre civile syrienne. »

Récemment, un débat a agité les médias pour savoir pourquoi tant de jeunes Tunisiens avaient rejoint le l’OEI ou Al-Qaida. Pour le comprendre, peut-on occulter l’histoire récente du pays ? Les années 2000 ont été celles de la lutte contre la dictature de Ben Ali soutenue par les Occidentaux, de la guerre en Irak, menée par les Etats-Unis, de la répression israélienne de la seconde Intifada, de l’invasion israélienne du Liban en 2006, soutenue par les Occidentaux, de la guerre et du blocus de Gaza, encore soutenus par les Occidentaux ? Comme d’autres dans le monde arabe, peut-on s’étonner que les jeunes Tunisiens aient quelque doute sur les « valeurs » que l’Occident prétend défendre ?

Un affrontement millénaire

Mais Fillon ne s’abaisse pas à ces considérations bassement politiques, c’est un homme de culture. Il se réclame de « la longue durée » chère à l’école des Annales. Et il explique donc que cette menace est enfouie dans les replis de la religion musulmane, qu’elle s’inscrit dans un affrontement millénaire jamais éteint entre l’islam et la chrétienté.

Cette menace, toujours latente, resurgit au XXe siècle : Fillon note « un nouvel essor de l’islam fondamentaliste sur fond de sentiment d’humiliation du monde arabo-musulman et de rejet d’une certaine idée du progrès imposée par l’Occident au sommet de la puissance » qui aurait provoqué « un vif sentiment de frustration ». Une « certaine idée du progrès » ? Allez demander aux Indiens ou aux Algériens, aux Africains ou au Aborigènes d’Australie ou de Nouvelle-Zélande… Faut-il rappeler comment l’Europe a cassé les mouvements de modernisation en Egypte ou en Tunisie dès le XIXe siècle ? Et que ce n’est pas « l’idée de progrès » qui a suscité une révolte, mais la domination coloniale (pas « une idée », une réalité très concrète que les populations ont subi dans leurs corps), suscitant les mêmes résistances, exprimées dans des termes différents, du Vietnam à l’Egypte en passant par l’Indonésie.

Pour Fillon, « avec l’Etat islamique nous avons changé d’univers, nous ne parlons plus une langue relevant de notre commune humanité ». Tzvetan Todorov lui répondait par avance [1] : « Le barbare (…) c’est celui qui croit qu’une population ou un être n’appartiennent pas pleinement à l’humanité et qu’ils méritent des traitements qu’il refuserait résolument de s’appliquer à lui-même. »

 

Fillon aura besoin de toutes les âmes vaillantes pour lutter…. contre lui – même, y compris sa Pénélope (la sienne qu’il s’achète à prix d’or et pas une quelconque). Son djihad va l’obliger à déclarer la guerre. Comment peut-on déclarer une guerre qui serait déjà là? C’est le Fillon-djihad!

De deux choses l’une :

  • son livre parle de réalité et dans ce cas il ne peut que continuer une guerre qui existe déjà. Il a alors droit de citer.
  • son livre invente des réalités non réelles et alors, il doit aller au Fillon (pardon pilon)

En clair, pour tenter de comprendre un programme de putatif, il faut l’acheter…. Vous me direz, on n’est pas loin de la réalité politicienne. Avant les programmes, c’était gratuit…. Maintenant, il faut payer, avant pour se faire entuber, après. C’est tout bénéf pour les hauteurs de nos misères, à venir.

Déclarer la guerre à la guerre c’est donc déclarer la paix. Ah, si les choses étaient si simples….. cela se saurait, depuis le temps – fillon-putatif (et cela n’est pas écrit dans son livre)

 

http://reseauinternational.net/la-croisade-de-francois-fillon-contre-lislam-et-les-barbares-alain-gresh/

 

***

 

Primaire de la gauche : ces chiffres qui fâchent…

 
 

On savait les socialistes fâchés avec les chiffres. À ce point…

 
 

On connaissait le traditionnel delta entre les chiffres de la préfecture et ceux de la manifestation. Un classique du genre. Nous avons désormais le delta entre les chiffres du Parti socialiste et ceux du Parti socialiste. Je veux parler, évidemment, des chiffres de la participation aux « primaires citoyennes ».

Résumons-nous. Dimanche midi, cette participation était, nous disait-on, de 400.000 à peine. Conclusion partielle : à gauche, on ne serait pas trop du matin. Les délices de la couette dominicale, sans doute. Alors que l’homme de droite, lui, préférerait le samedi soir pour la bagatelle et se réserverait le dimanche matin pour d’autres devoirs. C’est une hypothèse qui vaut ce qu’elle vaut mais mériterait peut-être une étude sociologique. Mais nous nous égarons. Revenons à nos moutons que, décidément, on a du mal à compter au PS.

Dimanche soir, donc, cocorico ! On allait frôler les deux millions de votants. Durant toute la soirée, on nous annonce entre 1,7 et 1,9 million de participants. Pour plagier Jacques Brel, ce n’était pas Arcole mais ce n’était pas non plus Waterloo, comme certains mauvais esprits se plaisaient à le prédire depuis plusieurs semaines. À l’approche de 19 h, on faisait encore la queue devant les urnes funéraires du PS (c’est long de signer le cahier de con-doléances du Thiers) et l’on pouvait presque entendre le président du bureau de vote crier « Au suivant », à en croire certains commentateurs…

20 h passées, le président de la haute autorité de la primaire, Thomas Clay, annonce même que cette participation serait « sans doute plus proche des deux millions ». Sans doute : le doute n’est pas permis au PS… Selon la rhétorique « cambadélisienne », ce qui n’est pas une défaite est déjà une victoire.

Notons, tout de même, le taux de participation relevé dans le bureau de l’Élysée : 0 %. On ne peut pas être à la fois au four et au Chili.

 22 h 45, un tweet, émanant du compte officiel de l’organisation de la primaire, annonce très précisément : « 1.337.820 participants sur 79,54 % des bureaux de vote. » En extrapolant, cela laisse présager, au mieux, d’une participation de 1,6 million. Loin des deux millions claironnés à 20 h.

0 h 45,  : 1.249.126 votants. 88.694 moutons se sont donc échappés de la bergerie. Bon, camarades, il fera jour demain, on reprendra le décompte après un café bien serré.

Lundi midi, on aurait enfin retrouvé nos moutons qui auraient même fait des petits. Le site nous donne ce nouveau résultat : 1.601.138 sur 95 % des bureaux de vote. Soit, si on extrapole encore une fois, 1.700.000 votants in fine. Si les chiffres sont exacts, on éviterait donc le Waterloo qu’aurait été une participation inférieure à 1,5 million.

Enfin, à 19 heures, c’est la haute autorité — soi-même — qui a communiqué des résultats « validés ». Sur 94,45 % des bureaux de vote validés (6.808), on compterait ainsi 1.597.720 votants. Allez comprendre !

La nouvelle du jour la plus croquignolesque, c’est probablement le résultat de Jean-Luc Bennahmias. Il obtiendrait 16.172 voix, soit 3.422 voix de plus que Jean-François Copé à la primaire de la droite et du centre. Le nirvana, en quelque sorte.

En tout cas, on savait les socialistes fâchés avec les chiffres. À ce point…

 

Ce sont les fiches qui fâchent. Voila ce qu’il en coûte d’assigner…. L’élection est devenue une véritable partie de bonneteau.. Mais il faut en tout, éviter de franchir la ligne rouge (ou blanche, diraient les dealers).

Qu’est-ce qu’il en coûte de dépasser…. en côte d’impopularité? C’est toute la primaire décrédibilisée…. et partant le second tour itou. Faut-il dès lors se déplacer puisque le parti bourre les urnes, comme il veut. C’est vrai que 400 000 exprimés-déplacés, cela fait mesquin et gagne petit. Je me proposais de me lever dimanche pour aller voter Fillon à la primaire de la gauche (réputée ouverte à tout et à tous – mais avec ce que l’on découvre ci-dessus – il y aurait bien le vote blanc, mais ils seraient capable de le transformer en le Pen), autant ne pas me déplacer et m’en remettre aux camarades qui savent ce que je dois voter…. ils sont ma ligne d’inconduite!

Faut-il, un candidat de la socia-lie à la présidentielle officielle, surtout s’il doit-être absent  au second tour. Faut-il imposer cette humiliation finale aux tenants et aboutissements de Jaurès.

Un plus un égal trois (ne dit-on pas quand il y en a pour deux, il y en a pour trois). Jésus multipliait les pains, la socia-lie multiplie les bulletins sans laisser les candidats par la fameuse règle de trois. Ni vu, ni connu….

A bourrer les urnes, on crée un bug qui devient blog des gôches et cela fait des citoyens bourrés qui titubent à la dérive. Ah si le capitaine du pédalo avait été là, il eût été plébi-cité (c’est de là qu’est né la plébé-hun) et le navire ne serait pas à la dérive jusqu’à la gîte! Est-ce cela être à la bourre, en matière de politique politicienne. Que devient notre challenger de Fillon pour la demi finale à venir – valls-putatif

 

http://www.bvoltaire.fr/georgesmichel/primaire-de-gauche-chiffres-fachent,308919

 

*****

 

La “minute cynique” de Pierre Duriot

Minute cynique… Benoît Hamon, en très probable vainqueur de la microscopique primaire citoyenne, signe cette gauche totalement déconnectée de la politique et même de la vie réelle, idéologique jusqu’à la bêtise.

 

Hamon veut un revenu obligatoire pour tout le monde, planifie la permission à chacun de rester oisif en percevant une subvention arrondie par les petits boulots au noir. Un peu comme dans ses banlieues ?

Il veut aussi de nouvelles taxes : étonnant pour un socialiste ? Pour financer l’utopie, on lui suggère plutôt la création d’un genre de Rouble soviétique, ou d’un Franc CFA de roitelet africain.

Hamon, c’est le type qui va à Brest et qui trouve qu’il y a trop de blancs et pas assez de diversité, mais qui ne trouve rien à dire quand les salafistes font la loi à Trappes.

Hamon, c’est le calculateur, qui voit dans la reconnaissance de la Palestine l’occasion de récupérer le vote des banlieues. Autant bouffer au râtelier le mieux garni, quitte à trahir sa patrie.

Hamon ne fait que du social, il ne parle pas d’industrie et de production, il préfère sans doute la France des kebabs à celle d’Airbus et des chantiers navals de Saint-Nazaire.

Hamon, c’est encore le type qui fête son premier tour sur une péniche. L’image est parfaite, il flotte dans Paris, est en apesanteur, n’est relié à la réalité du quai que par de fines amarres.(pouvait-il, faire autre chose que son mentor qui lui a pu se payer une virade en pédalo?)

Hamon en fait, nous propose la tiers-mondisation du travail, de l’énergie, de l’enseignement, généralise son modèle de banlieue essonnienne à l’ensemble du territoire : le marché halal comme tradition, le centre socio-cul de quartier comme culture officielle et le rap « Nike la France » comme chant patriotique. Fort heureusement, on apprend que le nombre de participants à la primaire de la gauche est dérisoire et encore, il aurait été gonflé, bidouillé, ce qui s’apparente désormais à un sport officiel rue de Solférino . Finalement, les illuminés qui suivent Hamon ne sont qu’une petite escouade et avec la presse qui tente avec hargne de nous faire croire que cette primaire désigne un futur finaliste crédible de la présidentielle, on pourrait presque craindre un raz de marée rose. Sinon, on imagine aisément la France représentée par Benoît Hamon en sommet international, entre Trump, Poutine et Xi Jinping…

 

La France représentative, il n’y a que cela de vrai. Et c’est causant : 1er-primo-umps

Que l’on en juge :

  • 2012 1er Tour : 15,15%
  • 2017 1er tour = 1,27%

C’est ce que l’on appelle la socia-lie du progrès ou la théorie du progrès chez les camarades. A quand le progrès absolu à 0% létal?

 

http://free.niooz.fr/s/free/la-minute-cynique-de-pierre-duriot-14547039.shtml

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif
  2. Valls – valls-putatif

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

……

De la constitution et de l’état d’urgence abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :