-

En France, même un putatif se croit investi d’une autorité publique, alors qu’en privé il en manque. Marrant, non! Sacré Valls (by keg – 18/01/2017)

Publié le

Le choix du jour : «détenteur ou  «usurpateur»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot, quoi que… », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle :

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

Mes amis, un Français de 19 ans gît par terre! La France a du mal à se relever. Valls a été victime d’un attentat terroriste. En réalité c’est le détenteur de l’autorité publique qui a été touché (mais au nom de quoi un candidat putatif – qui ne sera peut-être pas dans la course présidentielle d’Avril – est-il détenteur d’une quelconque autorité publique. Encore un nouveau calife?)

….. et avec un peu de recul….

 Valls n’est nullement détenteur d’une quelconque autorité publique. Depuis quand un candidat putatif se prend t-il pour la France. Qu’il passe d’abord en secondaire….. avant la terminale. Et là, rien n’est moins sur. Bravo au courage du jeune….

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Manuel Valls giflé par un jeune lors d’un déplacement en Bretagne

Résultat de recherche d'images pour "Manuel Valls giflé par un jeune lors d'un déplacement en Bretagne"
Outrage à la république par personne n’ayant aucune autorité pour le faire. La victime gît à terre…. que risque Valls pour usurpation d’autorité publique?

Campagne mouvementée pour l’ex-Premier ministre : après avoir été enfariné en décembre lors d’une visite à Strasbourg, Manuel Valls a été giflé par un jeune de 19 ans ce mardi en Bretagne.

 

Un homme a été interpellé ce mardi après-midi à Lamballe (Côtes-d’Armor), pour avoir donné « un léger coup au visage » de Manuel Valls. Hier, le Premier ministre avait annulé une réunion publique à Rennes, après une forte mobilisation sur les réseaux sociaux contre sa venue. Officiellement, c’était en raison de l’impossibilité pour le Breton Jean-Yves Le Drian d’être présent ce lundi. 

Le ministre de la Défense était par contre bien présent pour accueillir son ex-Premier ministre ce mardi après-midi dans la ville de Lamballe. Mais le déplacement ne s’est malgré tout pas très bien passé pour Manuel Valls, chahuté par un homme qui lui a donné « un léger coup au visage », selon France Bleu Armorique

« Je vais au contact des Français »

« L’agression » s’est déroulée à la sortie de la mairie, quand Manuel Valls, applaudi par certains, sifflé par d’autres, est allé à la rencontre des badauds qui attendaient devant le bâtiment. L’un d’entre eux lui a serré la main, avant de lui envoyer une petite gifle en lançant : « Ici c’est la Bretagne ! ». L’individu, un jeune homme aux cheveux frisés, a été alors violemment plaqué au sol par un des gardes du corps du candidat à la primaire de la gauche.

« Est ce que tu vas bien ? Tu vas bien ? », s’est alors inquiété Jean-Yves Le Drian. A priori, oui. L’ex-Premier ministre a en tout cas poursuivi sa visite à Lamballe.

« Il y a ceux qui contestent la démocratie et ceux qui l’incarnent. Moi je vais au contact des Français, je n’ai pas peur, je suis courageux (pas mal pour un lâche qui ne sait pas honorer sa signature. Affronter la foule, en vue uniquement de se faire élire, n’est pas le même que d’affronter la colère justifiée de près de 100 000 « Pupilles de la Nation, non juifs » et du million d’électeur que représentent les descendances et parentèles  directes, concernées), a réagi par la suite l’ancien Premier ministre, interrogé par plusieurs journalistes

Quant au jeune de 19 ans interpellé (est-il islamiste radicalisé? L’enquéte ne le dit pas et pour cause, il faut agir vite et rapidement pour pouvoir  arrêter ses complices…), il a été placé en garde à vue pour violences sur personne dépositaire de l’autorité publique.  (Preuve aussi, après Nice, que l’état d’urgence est incapable d’enrayer le moindre processus terroriste. Mais on joue les prolongations, cela, apparemment ne mange pas de pain)

 

Qui sème la tempête récolte la tempête. Il a fallut du courage à ce jeune de 19 ans qui a osé. Lui, nous montre la voie à suivre.

De quelle autorité, Valls est-il actuellement dépositaire? Depuis quand un simple candidat se croit-il autorisé à être dépositaire de l’autorité publique. Présentement Valls n’est rien… que simple candidat et que peut-être le Dimanche 22 Janvier 2017, il ne sera plus que simple quidam. Nous prépare-t-on aux condamnations par anticipation et sans certitudes. Nettement mieux que le 49-3.

Voir quand même :  valls-putatif

Si on n’y prend garde le Roux va bientôt parler d’un attentat terroriste et une tentative d’assassinat en lèse majesté. Pas de pot pour lui, le camarade Cazeneuve a déjà fait prolonger l’état d’urgence, qui aurait dû normalement s’achever au 26./01/2017 (au 13/12, son premier acte politique et sans 49-3 a été d’entrée d’action reportée au 15/07/2017. Jusque au lendemain du défilé du 14 juillet où,  l’on a, là encore, déjà déjoué un attentat.Ils sont balèzes dans les services, surtout pour anticiper et suivre ensuite…

Comment un mec qui n’est pas dépositaire de la confiance des camarades peut-il être dépositaire d’une quelconque autorité publique (qu’il travaille son autorité interne, ce sera déjà un progrès pour lui). Vous a

Vous avez noté… On ne cite pas le nom du maquisard courageux. Est-ce de l’information objective. Ni son nom ni ses motivations face à cet attentat terroriste!

Et puis souvenons nous que tous les pré-supposés grands politicards ont eut leur tentative :

  • Mitterrand  et son observatoire (certainement des inégalités)
  • Chirac (avec son Brunerie du 14 Juillet. Il pensait peut-être au 18 brumaire….Pourquoi croyez vous qu’il y ait la marche consulaire dans le protocole du 14 juillet)
  • Mariton à Crest (lors d’une pause-contact avec son peuple à Crest, un déséquilibré tire sur lui et le rate….)
  • et maintenant Valls, cible d’un odieux terroriste radicalisé.

Heureusement le sort les a épargné, pour le plus grand bien de la France. Soyons reconnaissants de ces attentats déjoués… Il faut bien réussir à effectivement en déjouer.

Aux dernières nouvelles Valls se remet de ce tir meurtrier du mécontentement populaire. Qui a armé le bras du « terroriste » qui a pu l’approcher…. Y a t-il des complicités au sein de son service du désordre et au plus haut sommet?

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/presidentielle-2017-primaire-gauche/20170117.OBS3938/video-manuel-valls-gifle-par-un-jeune-lors-d-un-deplacement-en-bretagne.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

 

****

 

Ouverture des frontières: un suicide humanitaire  –  Entretien avec le “Zemmour allemand”

Bête noire des partisans du « Refugees welcome », l’essayiste Michael Klonovsky, sorte de Zemmour allemand, dresse un bilan intégralement négatif de la politique migratoire de Merkel.
Michael Klonovsky crise migratoire réfugies Allemagne Angela Merkel

Passons du quantitatif au qualitatif, autrement dit des chiffres à la culture. Au bout d’un an, où en est l’intégration culturelle de ces nouvelles populations ?

L’afflux migratoire déstabilise un peu plus notre société déjà fracturée par le poids des minorités.

On déplore par exemple la réislamisation d’une partie des Turcs installés en Allemagne : les voiles se multiplient et, comme l’a révélé une étude de l’université de Munster, près de la moitié des citoyens d’origine turque considère que la loi islamique passe avant la loi de la République fédérale !

En France, notamment dans les milieux peu germanophiles, il se dit qu’Angela Merkel a autorisé cet afflux migratoire massif pour répondre aux besoins en main-d’œuvre du patronat allemand…

Si Angela Merkel avait pris cette décision pour répondre à une nécessité économique, elle aurait fait venir d’autres groupes humains. Car plus des deux tiers des migrants arrivés ces derniers mois soit n’ont ni diplômes ni qualifications professionnelles, soit possèdent des diplômes de valeur bien moindre que leur équivalent allemand.  La majorité des migrants obtiennent en outre des résultats assez déprimants aux tests d’intelligence. Il ne faut donc pas s’y méprendre : lorsque Dieter Zetsche, le P-DG de Mercedes-Daimler, prophétise que les migrants apporteront « un nouveau miracle économique », c’est une déclaration sans suite destinée à se faire bien voir de Merkel. En réalité, les groupes du DAX (Ndlr : le CAC 40 allemand) n’emploient que… 65 migrants ! Quant au groupe Daimler, malgré les déclarations de son président, il en a embauché… zéro (voir encadré).

Mercedes et les migrants

Contacté par Causeur, le groupe Mercedes-Daimler réfute les allégations de Michael Klonovsky et nous adresse les précisions suivantes : « Nous avons engagé 9 réfugiés dès l’arrivée de la première vague de migrants en 2015 puis 50 l’année suivante. D’autres recrutements suivront. Par ailleurs, nous avons offert des stages de formation à 740 migrants en 2016 que nous mettons en contact avec des petites et moyennes entreprises allemandes afin de faciliter leur embauche. Enfin, Daimler a fourni 50 formations en apprentissage supplémentaires aux réfugiés. »

Il y aurait donc migrants et migrants. Il y a les migrants de mohamed ben quelque chose, venus pour évangéliser les masses de la nouvelle version, à peine voilée, de « mein kampf » et enfin, une minorité de migrants économiques venus chercher leur eldorado. Les premiers, ils l’ont dans leur cantines populaires… à leur façon c’est leur version resto du cœur, mais ces aliments ne sont que spirituels et sous embargo de la Charia.

C’est la légion condor de retour au pays

 

http://www.causeur.fr/michael-klonovsky-migrants-merkel-zemmour-42208.html#

 

*****

 

Actualité franco-syrienne Bonne année quand même…

Actualité franco-syrienne Bonne année quand même…

C’est à Paris qu’était signée, le 10 décembre 1948, la Déclaration universelle des droits de l’homme dont l’article premier proclame : « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité ». C’est beau. On dirait Robespierre haranguant la Convention entre deux charretées de condamnés à l’échafaud, ou un discours d’Obama recevant le Nobel de la paix entre deux bordées de missiles ou deux envois de GI’s vers le Grand Moyen-Orient ou la Pologne …

On peut certes comprendre qu’hébétés par les horreurs de la grande boucherie universelle les plénipotentiaires de la communauté onusienne naissante aient voulu garantir pour l’avenir, au moins sur le papier, les droits inaliénables de toute personne, quels que soient sa nationalité, son sexe, sa couleur de peau, sa religion, qu’ils aient souhaité bannir au niveau des individus ce que la Charte des Nations-Unies venait de conjurer au niveau des Etats, à savoir la loi du plus fort, la loi de la jungle. Mais il n’est pas superflu de rappeler qu’en ce temps-là, parmi les 58 Etats signataires, figuraient en bonne place les métropoles occidentales qui tenaient encore une bonne moitié de l’humanité sous leur joug colonial et n’étaient pas décidées à lâcher prise au nom de la liberté, de l’égalité et de la fraternité.

 La France, qui s’enorgueillit de cette Déclaration de Paris, descendante en droite ligne d’une autre déclaration, celle des droits de l’homme et du citoyen de 1789, aurait de bonnes raisons d’être vigilante, mais tout se passe comme si, au-dessus de la mêlée, elle n’était pas concernée par la mise en œuvre universelle des trois principes dont elle a fait sa devise.

Toujours est-il qu’en ce début d’année 2017, étourdi d’illuminations, de lumières dégoulinantes, de vitrines scintillantes, d’écrans TV bariolés de bleu chou fleur, de vert caca d’oie et de rose pivoine, où se succèdent magiciens, acrobates, bateleurs, pousseurs de chansonnette, pompom girls et stars botoxées, le citoyen lambda peut invoquer un soupçon de crise de foie pour échapper au remords d’avoir oublié, quinze jours durant, « ce qui se passe dans le monde ». Il peut se retrancher derrière un ancien premier ministre (il était socialiste, c’est dire ; et il est décédé, il ne se dédira donc pas) qui l’a affirmé un jour : « la France n’a pas vocation à accueillir toute la misère du monde », même dans ses préoccupations ; il lui faut donc s’accoutumer à la mélasse médiatique, au bourbier politique et au marécage intellectuel de cette France ballotée dans les tourbillons du XXIème siècle ou enlisée dans les sables mouvants de la pensée unique ; ou s’ancrer dans la conviction que nos dirigeants veillent à la bonne marche du monde.

Pour nos médias, ce monde est très simple :

  • il y a d’une part les méchants, à savoir « le régime de Bachar » qui s’en prend à d’innocents terroristes et les bombarde
  • et le méchant Poutine, ce psychopathe qui menace la paix occidentale.
  • Il y a d’autre part l’Axe du Bien, à la virginité sans cesse repeinte, avec la France en tête. Dans ce contexte limpide, pourquoi s’occuper des « affaires internationales » compliquées, puisque paraît-il les Français s’en fichent.

Cela tombe bien, car nos élites, qui voient à nouveau l’Hexagone comme la métropole du monde, ne s’en fichent pas et font le nécessaire, en tapinois. Mieux vaut oublier le chômage, la pauvreté, l’insécurité, dont nul n’a apparemment le temps de s’occuper, et laisser ceux qui nous gouvernent gérer les affaires du grand large : décider de la guerre au Mali, du bombardement humanitaire ou démocratique en Libye (ou plus prosaïquement économico-crapule), du changement de régime en Syrie, de l’envoi de deux ou trois avions à Mossoul, de l’expédition de notre porte-avions (nucléaire qui irradie tellement qu’après 3 mois de glorieux service nécessité 18 mois de révision – comme un conseil de cons-scripts . Au prix de l’heure de la maintenance cela va faire une sacrée ardoise à ne rien faire par rapport à ce pour quoi il, avait été conçu initialement)

Ce syndrome a un nom : l’esprit néo-colonial, qui est de retour. Et la diplomatie française de se reconvertir en administration de l’outre-mer, chargée de décider du destin des peuples qui comptent sur nous pour être « civilisés », « démocratisés » (évangélisés, serait le mot le plus juste et le mieux adapté) et libérés de leurs gouvernements massacreurs. De Juppé à Kouchner, de Kouchner à Fabius, de Fabius à Ayrault, la France a retrouvé les vieux démons de la IVème République et du vieux socialisme de Guy Mollet…Depuis que le Chirac d’Arabie s’était changé en Chirac d’Hariri, « l’Etat profond » hexagonal – qu’il soit « meute » ou « secte » – peut afficher son adhésion totale à la doctrine des neocons américano-israéliens. Celle-ci serait, selon de bons esprits, le degré zéro de la pensée politique, mais la France a su relever le défi : elle connaît le degré Ayrault de la diplomatie.

Le résultat, on le connaît et il crève les yeux. Mais, à en croire nos médias, ce sont des « Vive la France » qui surgissent des dunes de Syrte et des « merci la France » qui sortent des bouches des Syriens assoiffés, affamés ou transis de froid (même les « réfugiés » sauvés,  chez nous, ne le disent pas… et veulent au contraire en découdre au nom de la sainte charia). Totalement hors-jeu, écarté des dossiers importants, notre pays est sorti de l’Histoire, les piètres dirigeants dont il est gratifié ayant préféré le faire rentrer au « bercail atlantique ». Et pour appeler l’attention des citoyens bernés par le méga-mensonge et la loi d’airain de l’omerta, puisqu’il ne faut pas compter sur le mainstream de France Désinfo et de leurs abonnés politiques, il sera utile de clore la chronique du temps qui passe en livrant deux ou trois menues nouvelles que vous apprendrez peut-être, en Syrie par exemple, comme viennent de le faire trois députés courageux, dont on doit saluer le franc-parler..

Depuis trois semaines, six millions de Damascènes (les habitants de Damas – NDLR) doivent vivre sans eau, sans une seule goutte d’eau. Ils n’ont déjà plus d’électricité (la plupart du temps) et ne trouvent plus de mazout, celui-ci étant déversé dans l’eau potable par les amis de la France : c’est en effet un cadeau de Noël et de Nouvel An de nos chers terroristes « modérés », qui ont saboté le système de distribution situé dans une banlieue de Damas où ils sévissent, s’amusant à souiller le précieux liquide, à endommager les installations, puis carrément à couper l’eau. Pas un mot de ce crime de guerre dans nos médias (radios, télévisions, journaux, etc…), pas un seul mot. Silence radio, silence télé, silence papier.

Pour nos tâcherons de la désinfo, la situation se résume à un bombardement des « villages » autour de Damas par les « forces pro-Bachar » (sic). Mais mettez-vous ceci dans la tête, messieurs nos censeurs, encenseurs des maîtres de l’heure : ceux qui cherchent délibérément à humilier le peuple syrien mis à mort par la « communauté internationale » franco-anglo-américaine en le condamnant à vivre dans des conditions infra-humaines, ce sont vos amis « démocrates » (comme ose les appeler un ancien ministre), et notre « grande démocratie » les soutient, restant égale à elle-même depuis six ans. Après avoir plaidé en faveur du sauvetage des djihadistes (heureusement que chez nous on a notre bouclier national, son nom  : état d’urgence avec ses rallonges budgétaires, pour les protéger. laissez venir à moi les petits enfants de mohamed le miséricordieux) qui tenaient « Alep-Est » en otage, les officiels parisiens qualifiaient de « tragédie » la libération de la population par l’armée nationale, allant jusqu’à soutenir la candidature des « casques blancs » (sortis d’Al Qaida) au Nobel de la Paix. La « meute » des neocons songeait même à proposer de nouvelles sanctions, sa façon à elle de saluer le cessez-le-feu en vigueur depuis le 30 décembre et de saboter les perspectives de paix ouvertes depuis la reprise de la capitale économique du pays. Scrogneugneu…comment se réjouir de l’espoir d’un peuple lorsque l’on a misé sur son désespoir ?

L’occupant de l’Elysée en ce quinquennat finissant se trouvait très récemment à Bagdad.

baghdadi_fabius

Nos trois députés qui reviennent de Damas (MM. Mariani, Dhuicq et Lassalle) ont échappé à un attentat (qui en a parlé et qui en parle. Certainement, encore, un attentat terroriste, pour terroriser l’état d’urgence, en retour de djihad occidental en terre maure. Surprenant que Beauvau ne l’ai pas déjoué, eux qui savent déjà désamorcer des attentats qui n’existent pas encore, même dans l’esprit des terroristes… C’est dire!) fomenté par les gars d’Al Qaida, amis de M. Fabius et de la France, ou d’autres spécimens de nos fréquentations douteuses et de nos « alliés stratégiques » . La vérité qu’ils clament est tellement évidente que même les plus teigneux n’osent les contredire qu’avec précaution.

On peut gager que pour eux le plus difficile de l’épreuve, ce ne sera pas d’avoir échappé de peu à l’attentat (SSyrie : 3 députés français retardés à l’aéroport d’Alep par des obus, Thierry Mariani, Nicolas Dhuicq et Jean Lassalle s’apprêtaient à rentrer en France lorsque 8 obus sont tombés dans le périmètre de l’aéroport. – Le point 07/01/2017. Je pensais qu’il, s’agissait de l’attentat concernant la délégation dirigée par le député Mariton, recalé de la primo présidentielle de droite….. et refoulé de la Turquie, suffisant pour se payer un infarctus des familles!) , mais de retrouver dans le landernau parisien, qui se prend pour le nombril du monde alors qu’il n’en est plus que le croupion, l’ignorance, la bêtise, l’arrogance des tâcherons du mainstream et des faussaires de l’omerta, toute la meute des chiens de garde de « l’Etat profond » et de son appareil de censure.

Comme pour Alep, il y a déjà cinq ans, la plupart des Français diront, lorsque la vérité explosera au grand jour, « nous ne savions pas ».

« Tout homme civilisé a deux patries, la sienne et la Syrie », disait l’archéologue André Parrot, ancien directeur du musée du Louvre, ce que beaucoup de Français paraphrasent sans le savoir en affirmant que « tout homme (ou toute femme) a deux pays, le sien et la France ». Sommes-nous bien sûrs qu’en restant sourds, aveugles et muets devant le martyre du peuple syrien (le vrai martyre et pas celui qu’ont inventé les faussaires de l’info), notre pays méritera encore longtemps d’être la deuxième patrie de tout être humain ?

A nous de nous souvenir des leçons de l’Histoire…. On a pourchassé les communistes et je n’ai rien dit car je n’étais pas communiste ; on a traqué les Juifs et je n’ai pas bougé, car je n’étais pas juif ; on s’en est pris aux socialistes et je suis resté muet, car je n’étais pas socialiste ; on a arrêté les catholiques et j’ai laissé faire, je n’étais pas catholique ; quand est venu mon tour, il n’y avait plus personne pour me défendre.

Avec mille excuses si j’ai troublé le breuvage de quelques-uns et la bonne conscience de quelques autres.

A part les quelques légers ajouts (en bleu) dans le texte, je pense que l’on ne peut rien dire de plus. Faisons notre introspection pour savoir, réellement, dans quel camp nous sommes. Celui des humains ou celui des pourris. Espérons que nous serons quelques uns, mêmes petits, à nous retrouver dans le premier!

Il est vrai que quand on se prépare à choisir (faisons volontairement l’impasse du résultat de la primo infection en cours de la socia-lie) entre pourri n° 1 et pourri n° 2, (déjà au second tour de la présidentielle) plutôt que d’exprimer massivement notre désaccord, en douceur (plutôt que par la violence qui suivra peut-être, si ….), en osant voter blanc à plus de 25% (du jamais vu dans aucune élection. Un peuple qui se rebiffe avec son bulletin blanc comme seule arme de guerre, mais néanmoins une arme de destruction massive de la maffia politicarde qui nous gouverne).

Si nous ne le faisons pas, il n’y aura plus personne, dans l’isoloir, pour nous défendre, nous-mêmes. Dommage….

 

http://reseauinternational.net/actualite-franco-syrienne-bonne-annee-quand-meme/

 

***

 

Enquête exclusive : Saint-Denis est-elle toujours en France ?

 
Pour l’année 2017, la carte des vœux de la mairie représente un motif oriental et non un motif français…
 

 

Comment appeler la ville de Saint-Denis en 2017 ? Auparavant, les sociologues et les géographes parlaient des « quartiers populaires », puis ont supprimé l’adjectif « populaire » pour garder les seuls « quartiers ». Plus récemment, la notion de « territoires perdus de la République » obtenait un certain succès. Aujourd’hui, on parlera plus volontiers de « zones de non-droit », de « territoires interdits de la République », voire, pour certains (dont moi), de « zones de non-France ». Il m’est même arrivé d’utiliser l’expression choc d’« ambassade de l’État islamique en France », susceptible de réveiller ceux de mes concitoyens qui se refusent à regarder la réalité en face !

Saint-Denis, qui abrite la nécropole des rois de France (ce sont les tous derniers Français de souche et eux on ne les délogera pas si facilement que cela), monument aussi symbolique qu’émouvant, n’est plus vraiment un territoire français. Notre civilisation n’y a plus cours, nos lois n’y sont plus appliquées et une majorité de ses habitants ne se sentent pas vraiment français. Le reportage « Enquête exclusive » diffusé hier sur M6 l’aura certainement fait comprendre à quelques-uns parmi vous. C’est une synthèse admirable de tous les thèmes développés par les oiseaux de malheur qu’il faut absolument faire taire, de peur qu’ils n’empêchent la réélection des élus locaux qui ont sciemment laissé se développer une France parallèle.

On y voit, notamment, la vie des derniers « Français de souche » qui n’ont pas encore fui la ville.

Saint-Denis, où les Français populaires ont été littéralement remplacés par les immigrés, est l’une des dernières villes de plus de 100.000 habitants à être toujours dirigée par le Parti communiste. En 2016, Didier Paillard, maire PCF de 2004 à 2016, cédait sa place à Laurent Russier, lui aussi membre du PCF. Au vu de l’état de la ville, on pourrait s’interroger : pourquoi le candidat communiste est-il toujours élu ? Tout simplement parce qu’ils agissent en féodaux et pratiquent une politique ouvertement clientéliste. La communauté musulmane de Saint-Denis, largement majoritaire, a trouvé de parfaits alliés dans les athées du Parti communiste. Pour preuve, une mosquée géante d’une valeur de 7 millions d’euros sera prochainement édifiée. Elle a été financée pour 800.000 euros par l’Arabie saoudite qui bombarde, en ce moment même, les populations yéménites qui n’intéressent personne…

Point de convergence de tous les trafics, de la drogue aux armes, Saint-Denis est une ville gangrenée. Qui s’étonnera du fait que le « cerveau » des attentats du Bataclan, Abdelhamid Abaaoud, ait pu y trouver refuge alors qu’il était en cavale suite à un massacre de masse commis sur le sol français contre des Français ? Il faudra bien dire un jour ce qui est et en tirer toutes les conclusions : Saint-Denis est un territoire occupé (faudra t-il, aussi, en boycotter les productions? Et quelle sera alors la position du pouvoir par rapport à cet éventuel boycott, qui restera malgré tout, c’est mythe. Peut-il interdire l’un et tolérer l’autre. Il est vrai que ce ne sont pas les mêmes communautés)! Regardez, d’ailleurs, l’illustration de cet article. Pour l’année 2017, la carte des vœux de la mairie représente un motif oriental et non un motif français…

 

Bientôt à Saint Denis (Wilaya 93) on entendra « Saint Denis aux musulmans », les vrais, ceux du salsifisme….  ceux de la vérité tyrano-coranique (ma mère, qu’il aillent en enfer si je mens verte-ment).

Saint denis devenant la capitale du califat du 4-93 ce sont les mêmes lettres de créances du Valls (auto proclamé, encore un, détenteur de l’autorité publique) à mettre au débit fiscal du peuple. On a du mal à croire que l’on va en finir! Saint Denis va devenir la première ville touristique musulmane du monde. Déjà on s’y presque comme en pèlerinage. Même ceux de Molenbeek y vienne en délégation diplomatique, prier dans la « Mosquée Saint Denis »

 

http://www.bvoltaire.fr/gabrielrobin/enquete-exclusive-saint-denis-toujours-france,307032

 

*****

 

Utilité de 12 000 armes de guerre

Afficher l'image d'origineQue peut-on faire avec 12 000 armes de guerre ?

 

Avec 10000 fusils d’assaut on peut équiper intégralement la moitié de l’infanterie française actuelle, ou la moitié de l’infanterie espagnole qui, en comptant les Canaries, Ceuta, Melilla, les Baléares et les forces spéciales aligne 33 bataillons soit moins de 20 000 fantassins sur les 50000 soldats (encadrement non inclus) de l’armée espagnole. Car les pilotes de chars, d’hélicoptères et d’engins polyvalents du génie, de même que les servants de canons d’artillerie, les opérateurs de transmissions et les chauffeurs de camions portent plutôt un pistolet d’auto-défense qu’un fusil d’assaut, comme les officiers et la plupart des sous-officiers.

Ce petit aperçu devrait donner une certaine importance à la saisie par la police espagnole, le 12 janvier, d’un nombre estimé initialement à 8000 puis révisé aujourd’hui à 12000 armes de guerre, sur quatre sites à Olot, Liendo, Galdácano et Guecho. Il s’agissait essentiellement d’armes achetées à des armées régulières (pas uniquement espagnole) après neutralisation officielle, puis remises en état de fonctionnement, comme les armes qui ont servi à l’attaque contre Charlie Hebdo. S’agissant de milliers d’armes on ne peut pas parler d’ateliers clandestins artisanaux mais de petites usines d’armement. Les stocks saisis ayant été estimés, hors armes antiaériennes, à plus de seize millions d’euros, il ne s’agit évidemment pas de pistolets, et les armées européennes ayant cessé de déclasser des fusils semi-automatiques depuis plusieurs décennies il s’agit certainement de fusils d’assaut, dont les marques citées ne concernent pas seulement l’Espagne.

Les premiers commentaires des autorités ayant supervisé la saisie, émanant donc de professionnels du maintien de l’ordre, relèvent du registre anti-terroriste. Sous cet angle de vue on pourrait effectivement conclure que si une dizaine d’armes de guerre suffisent à immobiliser plusieurs centaines de personnes dans une salle comme le Bataclan afin d’y passer trois cents personnes au canif à égorger, l’arsenal saisi aurait pu contribuer au sacrifice rituel d’un tiers de million de personnes, en Espagne ou ailleurs. Traitée comme une affaire de droit commun, cette saisie a été l’occasion de la plus sévère admonestation judiciaire envers deux des personnes arrêtées, qui ont reçu l’interdiction formelle de quitter le territoire espagnol, et auxquelles on a même confisqué le passeport au cas où elles tenteraient de le faire autrement que par les frontières française ou portugaise ou les côtes marocaines ; faute sans doute d’un domicile déclaré où leur adresser une future convocation, trois autres personnes ont été provisoirement placées en hébergement carcéral dit préventif.

 

Espagne arsenal de fusils d’assaut. mais pour que ces fusils remplissent correctement leur fonction, il faut effectivement qu’il y ai assaut et que fait l’avionneur d’assault? Qu’attend -t-il, pour lancer sa légion Condor sur les armées inexistantes…! On est en guerre, mais sans armée. Vous allez voir, on va nous refaire le coup de la drôle de guerre et on va se retrouver gros jean à l’arrière, devant l’avancée des divisions de djihadistes-panzers, comme en 40. On va devoir leur refaire de coup de Roncevaux. Vite Roland magne-toi le cul, cela urge! Appelle , en urgence « Charlemagne 49-3 », même en PCV (et non en PVC, les tuyaux sont bouchés par manque de plombiers polonais).

 

 

http://free.niooz.fr/s/free/utilite-de-12-000-armes-de-guerre-14260566.shtml

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon fillon-putatif
  2. Valls – valls-putatif

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

  • Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
  • Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout (et pas seulement la nuit). Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)

De la constitution et de l’état d’urgnce abusif :

Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

…..

  • En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

 

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Advertisements

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :