-

La seule union nationale viable = 65 millions de Français unis entre eux. Tout le reste n’est que main mise partisane, sur les Français et donc dissociative (par keg – 08/01/2017)

Publié le

Le choix du jour : «union nationale» ou  «désunion politicarde»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : 07/01/2015 – Charlie-Hebdo tombait sous les coups d’une inculpation terroriste caricaturée allahienne…. In mémorandum.

Afficher l'image d'origine

je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

La seule union nationale valable est celle du peuple uni contre ses exploiteurs (politiques, économiques, sociaux, religieux, philosophiques,….)!

 

….. et avec un peu de recul….

 Qu’est l’union nationale si ce n’est l’union de tous les citoyens contre les pouvoirs autoritaires et anti peuples. Tout le reste n’est qu’arrangement avec les peurs des citoyens (créées et alimentées par des politicards véreux qui ne visent que leurs intérêts personnels)

 

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Pour une alternative d’union nationale

 
À défaut de véritable chef d’État, il ne restera plus qu’à laisser notre bateau ivre se briser sur les récifs d’un monde de violence.
 

Le théâtre de l’élection présidentielle ne fait plus recette. Le même décor des trois derniers quinquennats ne correspond plus à la réalité vécue. Les artistes sont de vieux revenants défraîchis qui répètent le même rôle sans vergogne. La campagne électorale est repartie dans l’affrontement des butors de droite et de gauche. Rien de constructif et de nouveau n’en sortira, car le Président sera élu avec une majorité réduite, compte tenu des abstentions et des oppositions en tous genres.

Nos problèmes continueront d’être privés de solution. Or, il faut retrouver la hauteur des enjeux. Quelle France veulent les Français, souveraine et maître de son destin ou bien inféodée aux partis politiques sclérosés, à la pensée unique médiatique, à l’Europe apatride, à la mondialisation qui méprise l’homme ? Nous attendons les projets vraiment nouveaux qui pourront nourrir nos rêves d’idéal et faire renaître notre enthousiasme.

Les responsables de la classe politique, qui s’agitent comme des araignées dans leur toile, sont aveuglés par l’obsession psychiatrique du Front national, ce qui les empêche d’apercevoir la France à travers le brouillard de leurs fantasmes égotistes. (ne croyez pas qu’ils sont aveugles. Ils savent, mais cela les arrange de taper, conjointement, sur ce qu’ils ont créé de toutes pièces et surtout favoris. Ils créent et ensuite appellent les pompiers – les électeurs – pour éteindre les feux qu’ils ont allumés. Il faudra bien, un jour les laisser cramer dans leurs incendies)

Mais si les vieux politiciens professionnels ne savent pas très bien ce qu’ils veulent ou ne veulent pas l’avouer, par contre, le peuple de France s’éloigne de plus en plus des bonimenteurs qui ont occupé la scène, les écrans, les ondes, durant ces vingt dernières années, et n’hésite plus à exprimer son dégoût du système hémiplégique et sa volonté de provoquer un réel changement. – http://wp.me/p4Im0Q-141

Allons-nous être enfin assez intelligents et lucides, et non plus sectaires, pour comprendre que l’heure de l’union nationale a sonné sur le socle de la patrie. Allons-nous attendre le prochain choc extérieur du terrorisme et intérieur de la colère populaire ? (souvenez vous de l’union nationale de 2002!)

Quelques possibilités s’offrent encore pour les candidats qui ont l’intelligence et l’honnêteté de préférer l’amour de la France à la chasse aux clientèles et à l’attribution des investitures électorales. Pendant la campagne, un ou plusieurs leaders devenus raisonnables pourraient-ils dépasser les différences polémiques pour proposer une plate-forme commune d’un minimum de réformes urgentes acceptables par le plus grand nombre ? Ou bien le Président, une fois élu, face à son devoir, au lieu de tenter de mettre en application un improbable programme dépourvu de majorité suffisante, voudra-t-il mettre en place un gouvernement d’union nationale pour réaliser une politique de salut public ? (si les programmes ne sont que des mots, alors pourquoi voter pour les porteurs desdits maux à venir?)

À défaut de véritable chef d’État, il ne restera plus qu’à laisser notre bateau ivre se briser sur les récifs d’un monde de violence. Si les Français ne profitent pas de cette dernière chance, ils connaîtront la descente du toboggan qui conduit le peuple à la soumission et à la servitude.

 

La seule alternative électorale, la reprise en main de son destin, par le peuple passe obligatoirement par l’expression massive du refus de tout le système. Ce ne se fera pas en votant des extrêmes (qui feront comme les copains d’avant…. ils sont trop imprégnés du système et en découlent).  Aujourd’hui, en attendant mieux, le seul moyen (légal et constitutionnel) d’exprimer son refus, c’est de voter blanc, massivement.

Le système électoral actuel est complétement vérolé et pourri. La preuve dans ce simple regard :

Imaginez que seuls 3 électeurs s’expriment (nominativement), sur 45 millions d’électeurs….  Il y aura (obligatoirement et démocratiquement) un élu avec 66% des exprimés, score indéniable. Mais qu’en est-il réellement? Qu’est un élu qui ne représente que deux électeurs sur 41 millions? un zéro! Voter blanc ne changera pas, cette fois ci, quoique ce soit. Mais ce sera du jamais vu. Habituellement le votre blanc représente 2% des inscrits. Remplacez le par 20% des inscrits? cela alertera les politicards. Ce sera une première et à l’inverse de ce que l’on vous fait croire, les politicards craignent plus le vote blanc que l’abstention (souvenez vous « qui ne dit mot , consent et se fait ainsi complice de ce qui se met en place »). Il vous appartient d’utiliser le vote blanc massivement. N’attendez pas que le politicard vous accorde le droit de l’utiliser (pourquoi voulez vous qu’il vous accorde ce qui vous appartient déjà et que vous refusez d’utiliser. Vous manqueriez de cohérence). Il n’est pas con, le politicard, il se sciera jamais la branche sur laquelle il est assis. Coupez la à sa place. Vous lui rendrez service et surtout à vous.

La seule vraie union nationale est de virer tout ce beau monde qui vit à nos crochets, sans en avoir la moindre reconnaissance….

 

http://www.bvoltaire.fr/paulbernard/pour-une-alternative-dunion-nationale,303752

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Obama-Poutine, le retour de la guerre froide ? Une analogie idiote et dangereuse

Obama-Poutine, le retour de la guerre froide ? Une analogie idiote et dangereuse
1961 : Khrouchtchev et Kennedy doivent gérer la crise cubaine en pleine guerre froide. (ITAR-TASS/Leemage)

Washington accuse Moscou de s’être immiscé dans l’élection présidentielle américaine et renvoie 35 diplomates. Serait-ce le remake de l’affrontement des superpuissances d’antan ? Pas si vite…

 

Depuis que l’administration Obama accuse ouvertement les Russes d’être derrière les piratages qui ont déstabilisé le Parti démocrate et donc favorisé l’élection du candidat républicain, la crise est au plus fort entre Washington et Moscou, et la presse mondiale y va d’une métaphore obligée : c’est le retour de la guerre froide. Quelque respect que l’on ait de nos confrères de la planète entière, osons l’avancer : cette analogie relève de la fausse évidence. Elle est idiote et dangereuse car elle conduit à ne pas comprendre le caractère inédit de ce qui se joue aujourd’hui.

On le remarquera d’abord, parmi les premiers à avoir convoqué la référence se trouvent les Russes eux-mêmes. Comment s’en étonner ? Faire croire que le monde est revenu à la configuration de l’après-guerre est le grand fantasme de M. Poutine. Toute sa diplomatie consiste à relever son pays de l’effondrement des années 1990 pour retrouver le temps béni de la glorieuse URSS de Staline – son idole –, c’est-à-dire celle qui avait établi, avec les Etats Unis, un condominium sur la planète.

Ironie de l’Histoire

Comme il vient de le démontrer à Alep, l’actuel dictateur russe est capable de s’imposer sur des théâtres régionaux par la brutalité militaire, mais il est à la tête d’un pays faible, à la démographie en déclin, à l’économie improductive tout entière fondée sur la rente fournie par la vente des hydrocarbures, dont le PIB se situe quelque part entre ceux de la Corée du Sud et de l’Espagne. Contrairement à la Chine, qui, elle, est une superpuissance, il ne peut absolument pas prétendre jouer d’égal à égal avec Washington.

Inédit aussi est le motif de la brouille actuelle. Les Russes sont donc accusés d’avoir influencé rien de moins qu’une élection présidentielle. Les petits malins noteront là une ironie de l’Histoire. Pendant fort longtemps – dès la fin du XIXe siècle en Amérique centrale, puis, après 1945, partout où il fallait s’opposer au péril communiste –, la capacité de s’immiscer dans les affaires intérieures d’un tas de pays pour renverser les gouvernements déplaisant à la ligne de la CIA a été un vrai talent américain.

Phobie de l’espionnage

Quoi qu’il en soit, si tel était le cas, un élément aurait été très différent. Il aurait été inimaginable que le candidat favorisé par la manipulation se soit permis de la nier avec autant de coupable légèreté qu’on le voit aujourd’hui. La grande caractéristique de la guerre froide est d’avoir totalement soudé le peuple américain dans la crainte de la progression soviétique.

La phobie de l’espionnage, soigneusement instrumentalisée par la frange la plus réactionnaire du Parti républicain, a pu conduire à la grande fièvre paranoïaque du maccarthysme – du nom du sénateur McCarthy qui, au début des années 1950, depuis sa commission parlementaire sur les « activités antiaméricaines », a fait régner un véritable climat d’inquisition sur la vie publique.

On a vu pointer les mêmes dérives après le 11 septembre 2001, au nom de la lutte contre le terrorisme islamique. Et, aujourd’hui comme hier, nombre de défenseurs des libertés se sont insurgés contre les risques antidémocratiques que ces crises font courir. Pour autant, pas plus que face au radicalisme religieux, personne, aux Etats-Unis, à l’époque de la lutte contre l’URSS, ne se serait permis de nier la justesse du combat contre le totalitarisme soviétique.

Parmi les 44 hommes qui l’ont précédé à la Maison-Blanche depuis George Washington, plus d’un doit se retourner dans sa tombe – ou dans son lit.

 

Dormez en paix, vos successeurs sauront bien nous concocter une vraie guerre mondiale (directement ou indirectement). Chaque grand en rêve. Le problème c’est d’arriver à pousser, un quelconque pays (insignifiant) au premier « acte de guerre » (ou semblant la justifier… Après Sarajevo, la Pologne, ce sera quoi cette fois-ci?).

La faute au bi choix (pauvreté communiste, pauvreté capitaliste)!

Et si nous tentions la voie médiane du commu-capitalisme….. puisque les extrêmes conduisent aux guerres froides-tièdes puis mondiales

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/histoire/20170106.OBS3507/obama-poutine-le-retour-de-la-guerre-froide-une-analogie-idiote-et-dangereuse.html

 

****

 

Made in France  –  Nos séries télé hissent enfin la grande toile

 

Les Petits meurtres d’Agatha Christie, France 2.

Si la désindustrialisation plane toujours sur notre économie, il y a un secteur où nous relevons la tête : la fiction télévisée ! A force de nous asséner que seuls les américains ont le génie du petit écran, nous commencions à faire des complexes de réalisation. Incapacité à revoir notre chaîne de production, scénaristes à la traîne, comédiens sans entrain, une création figée entre les désirs contradictoires des autorités de tutelle et l’appétit vorace des annonceurs, nous manquions de souffle et d’audace. Les années 90 ont été désolantes de platitudes et d’errements, surtout en prime time. Certains soirs, la ménagère avait envie d’ouvrir le gaz. Nos programmes ressemblaient à un débat soporifique sur les vertus de la monnaie unique entre un social-libéral et un libéral-social.

 

Petites séries à la française

  • Pour cette rentrée, nous avons donc plaisir à retrouver nos héros du vendredi ou du samedi soir. « Les Petits Meurtres d’Agatha Christie », plébiscités par le public dans un dernier sondage OpinionWay paru dans TV Magazine, sont d’une redoutable addiction pour les nostalgiques des années 50 et 60.
  • Sur France 2 également, depuis le vendredi 6 janvier, la saison 4 de « Chérif » reprend du service.
  • Parmi les retours à l’antenne, la saison 5 de « Caïn » devrait arriver dans les prochaines semaines.
  • Sur France 3, la série franco-britannique « The Collection » démarrée avant Noël se poursuit jusqu’à la mi-janvier.

 

Avez vous fait le lien entre série et esclavage…. Le téléspectateur esclave de l’audimat, de la pub (elle est démultipliée durant le passage de la série qui vous renvoie à la semaine suivante pour connaître une partie de la suite, avant le grand final dans quelques mois….) et des pouvoirs qui laissent faire… On est loin de la « caméra explore le temps »….. et des grandes émissions qui élevaient le niveau des foules. La redevance sert à se rendre esclave et on paie pour l’être, un comble…. de liberté

 

http://www.causeur.fr/serie-tele-agatha-christie-francaise-42041.html

 

*****

 

2017, le grand basculement ?

2017, le grand basculement ?

L’Empire en voie d’extinction

On voyait bien la bête pourrir sur pieds depuis quelques années mais le millésime 2016 aura été admirablement dévastateur pour l’Empire atlantiste. C’est l’année où tous les derniers joints de l’édifice ont pour ainsi dire pété en même temps.

  • Le Brexit;
  • l’éviction du gang Clinton par le déplorable Trump;
  • la montée irrésistible en Europe des partis souverainistes;
  • la perte totale de crédibilité de la machine à enfumer merdiatique après la chute d’Alep,

bref, autant de déculottées qui ont poussé toute la pègre ultralibérale de l’Empire dans les cordes.

Le constat est sans appel: Obama-le-pitre aura sans aucun doute possible été le pire POTUS depuis la Seconde Guerre Mondiale, c’est-à-dire le meilleur finalement. Il laisse en effet derrière lui un Empire en voie d’extinction, pour ainsi dire ruiné, que plus personne ne craint, et désormais guetté par une dislocation qui pourrait bien surprendre par sa rapidité.
Merci à lui.

Suicide merdiatique

L’affaire d’Alep aura aussi permis à la volaille merdiatique d’achever son suicide en beauté.
C’était comme si au sein des rédactions occidentales – devenues officines du «Ministère de la vérité» de l’Empire depuis quelques années déjà (5) –, on avait joué à qui aurait l’idée la plus délirante, la plus malsaine pour tenter de susciter encore la mobilisation et sauver la rébellion qu’on avait fantasmée.

Tout cela pour qu’à la fin, les seuls charniers découverts dans une Alep libérée soient ceux de civils torturés et massacrés par les rebelles bisounours qu’on avait tenté de faire passer durant 6 ans pour les dignes héritiers du Che (6).

Le nouveau complot de Poutine

Mais comme on le sait le ridicule ne tue pas, hélas.
Ainsi, déjà accusé d’avoir en quelque sorte placé Trump à la Maison-Blanche, Vladimir Poutine est désormais soupçonné de vouloir organiser cette année encore une série de quasi coups d’Etat en Europe pour y placer, là aussi, des (es)-pions à lui lors des élections en Allemagne et en France notamment (qui est l’agent de poutine parmi les putatifs Français?).

C’est le dernier complot cosmique mis au jour par nos rigoureux enquêteurs nourris au grain bio de la déontologie et de l’éthique des grandes écoles de journalisme officielles: Magic-Poutine s’apprêterait… à prendre le contrôle du monde-libre par extrêmes-droites interposées. Si si. (8)
Magic-Poutine version grand méchant de Comic Books: c’est du lourd, du massif, de l’indiscutable, et on a déclenché des guerres intergalactiques pour moins que ça.

L’UE en plein naufrage

Du côté de l’UE de Bruxelles, le naufrage se poursuit aussi sans encombre. La nausée des Européens est désormais telle que, à nouveau, tous les plumitifs du Système sont mobilisés (encore eux, les pauvres) pour sauver la succursale étasunienne.

Mais allez, on ne va pas chipoter comme disent nos amis belges. L’UE c’est chouette, c’est beau et ça sent bon puisque l’’im-Monde et ses clones vous le martèlent, et d’ailleurs tous les retraités grecs vous le confirmeront.
Reste que malgré les efforts déployés pour sauver l’image de l’UE, ça commence franchement à sentir le sapin pour le machin et nous, on aime bien..

Une fois n’est pas coutume, nous nous risquerons même au jeu des pronostics pour dire que 2017 aura sa tête, à l’UE de Bruxelles donc, avec une probable série d’xxExit qui seront sinon accomplis du moins franchement sur les rails avant la fin de l’année.
La perspective est tellement jouissive qu’on se laisserait presque aller à pousser pour l’occasion un petit «Jun-cker, blai-reau, le peuple aura ta peau»…
Patience.

En attendant un Trump à Paris

Pour boucler la boucle, on voulait encore souligner le spectacle lamentable donné par l’ennuyeuse petite troupe d’énarques en lice pour la Présidentielle française. Ce qui confirme d’ailleurs que le théâtre, plus c’est subventionné, plus c’est de la…, enfin plus c’est mauvais quoi.
En ce moment, la sitcom en est à la primaire de l’autre tête dite «de gauche» du Parti inique, pardon, unique, aux commandes, et nous voulions évoquer un peu la vacuité abyssale de la chose. Et puis nous y avons renoncé. Un coup de mou sans doute, non pas devant l’ampleur de la tâche, nous ne sommes pas si paresseux, mais devant son inutilité. Si vous en avez la force, il vous suffit en effet de vous infliger un JT de temps en temps pour être édifiés. Nous, on y arrive plus.
Alors pour faire court, nous nous risquerons là encore au jeu des pronostics en disant qu’il est bien possible, sinon probable, que les Français décident enfin de tirer la chasse sur cette caste d’énarques et autres enfumeurs néolibéro-progressistes en choisissant leur propre Trump, quel qu’il soit. «N’importe qui plutôt qu’un de ceux-là», nous paraît l’engagement citoyen le plus responsable et respectable qui soit par les temps qui courent. (eh! ne faites pas comme en 2002. N’oubliez pas le vote blanc, le seul qui vous permet de dire votre refus. Le choix : révolution du vote blanc ou révolution des barricades; A vous de choisir)

Epilogue

L’Empire atlantiste est donc enfin entré dans la phase finale de son effondrement.
Les Etats-Unis dévissent et la succursale européenne se débat pour survivre aux secousses.

Partout les idéologues et les artisans du chaos sont désormais démasqués, conspués, et la machine merdiatique qui recouvrait leur sale petite mécanique d’un vertueux vernis est en panne.
Les temps sont tragiquement propices au changement.
2017 sera-elle l’année du grand basculement?
Tout est prêt.

 

1917 le grand basculement de l’empire auto-ment

2017, basculement de l’en pire actuel et factuel (dont l’UE)

Que sera 2117?

 

http://reseauinternational.net/2017-le-grand-basculement/

 

***

 

 

 

*****

 

Conférence de Loïc Blondiaux : « Comment passer de la démocratie représentative à la démocratie réelle ? »

Comment passer de la démocratie représentative à la démocratie directe ? Tel était le thème du dernier atelier SynerJ organisé à Montreuil le 5 novembre 2016 dernier. Pour une telle question, le collectif avait invité un spécialiste de la question, au curriculum vitae élogieux : Loïc Blondiaux.


Cette transition démocratique n’a rien d’un long fleuve tranquille et il invite les citoyens à réfléchir sur le rôle fondamental qu’ils doivent faire peser sur nos institutions. En effet, bon nombre d’outils participatifs existent déjà aujourd’hui dans notre société mais peu sont réellement connus et utilisés. Pire, la démocratie s’étant résumée aux yeux de la majorité des individus à l’élection, ce raccourci nuit gravement à la bonne expression de la citoyenneté. Ceci ne peut engendrer que rancœur, colère et violence de la part de ceux qui se sentent les grands perdants de ce système, les poussant à jeter le bébé avec l’eau du bain.

En revenant sur de multiples initiatives citoyennes qui ont vu le jour de par le monde et qui commencent à se répandre en France, il a permis d’exposer aux participants des éléments éclairants qui invitent à la réflexion.

 

La démocratie représentative est l’arme des faibles (mise en place par des cadors qui savent exploiter et vivre sur le dois des gens, en parfaits parasites et julot-casse-croute (tout en les emmerdants en retour, avec des lois anti-Peuple). En clair on délègue nos pouvoirs à des gens qui nous imposent leurs visions.(il suffit de voir le combat actuel des égo inégaux, en présidentielle. Leur programme est leur vision personnelle de ce que doit être la France. Où voyez vous trace de vos aspirations!)

La démocratie directe, c’est le peuple qui impose ses vues et demande à ses représentants de les porter pour lui… Le mieux serait de supprimer ce représentant…. pour porter soi-même ces espérances. Mais est-ce réalisable?

Il est surprenant qu’en 2017, on soit contraint de faire une telle mise au point.

 

http://free.niooz.fr/s/free/conference-de-loic-blondiaux-comment-passer-de-la-democratie-representative-a-la-democratie-reelle-12850805.shtml

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

  1. Valls
Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….
Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 15/07/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :