-

Encore une fois, le changement, c’est maintenant. Mais il y a changement radical et changement superficiel. La V iéme devenant VI iéme, n’est pas moins ripoublicaine (par keg – 06/01/2017)

Publié le Mis à jour le


Le choix du jour : «VI iéme ripoublique» ou  «V iéme ripoublique»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : je ne voterai pas pour mes bourreaux. La révolte d’un « pupille de la Nation non juif », trop con pour apprécier le bonheur promis par des-put-a-tifs (ne parlons pas des chauves)   (en abrégé : http://wp.me/p4Im0Q-1sO)

Français quand vous saurez……que :

Que ce soit la VI iéme ou la V iéme, la ripoublique sera toujours ripoublique. Il faut encore changer tous les équipages depuis le capitaine-amiral, jusqu’au soutier, pour espérer le changement voulu et souhaité par le Peuple.

 

….. et avec un peu de recul….

Il ne suffit pas de changer le degré alcoolique d’une ripoublique pour être bourré… fusse de bonnes intentions se traduisant par de mauvaises actions….! C’est toute la classe politique qu’il faut éradiquer pour sauver la France … par un vote blanc massif, puis si c’est nécessaire par un renversement massif via des barricades (Ce sera alors parricades!)

 

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

La VIe République, cette fausse bonne idée  –  Une réforme de nos institutions suffirait

Arnaud Montebourg au troisième Sommet de l’économie, Palais de Tokyo, Paris, décembre 2016. SIPA. 00783518_000016

La Ve République fait partie des régimes les plus stables de l’histoire récente de France. Mais jamais poussée à bout, elle a été entaillée par différentes réformes et contournements constitutionnels qui légitiment certaines critiques.

Nos dirigeants l’ont aussi affaiblie dans la pratique : par leur manque d’exemplarité, leurs promesses non tenues ou le bipartisme constant au gouvernement depuis plus de trente ans entre Parti Socialiste d’une part et RPR, UMP puis « Les Républicains », d’autre part. Sur le dos de sa faiblesse supposée, l’idée d’une VIe République, donnant force au Parlement face aux gouvernants, a donc germé.

Pas rassasié par l’expérience qu’il n’a pas vécue, Arnaud Montebourg veut, près de six décennies plus tard, remettre en selle une nouvelle République parlementaire censée permettre d’enfin renouveler la scène politique. En allant plus loin, il reprend même l’une des idées d’Etienne Chouard : le tirage au sort d’une centaine de sénateurs parmi les citoyens (il en est du tirage au sort comme de la proportionnelle…. partiel! Alors que la véritable Démocratie, c’est en intégralité. Une 6éme serait donc elle aussi une partielle, comme la 5éme et en tout cas ne changerait rien!). Ceux-ci interviendraient au Sénat pour juger la politique gouvernementale. Un biais à cela : tous les Français ne désirent pas forcément jouer un rôle politique et délèguent, par le vote, ce pouvoir à des représentants.

La Ve République peut être réformée

Alors, effectivement, l’actuelle Ve a ses défauts… Mais pourquoi tuer le bébé quand il est possible de ne changer que l’eau du bain ? Une réforme de certaines de ses institutions pourrait suffire à la remettre en bon état de marche. Certains de ses institutions l’empêchent, en effet, de fonctionner comme elle devrait. A commencer par le quinquennat, qui pousse le chef de l’Etat à être, en permanence, en campagne politique. Depuis 2002, le président se retrouve, dès la fin de la première année de son mandat, devant l’inquiétude de son prochain et incertain renouvellement. Dès 2013, un an après son élection, journaux et bruits de couloirs pronostiquaient déjà l’éventuelle candidature, en 2017, du tout nouveau chef de l’Etat. La remise en place du septennat peut apporter une garantie nécessaire de stabilité au chef de l’Etat qui domine les lignes politiques, y compris sur la scène internationale (le problème de son éventuelle élection se poserait un an plus tard. La seule solution est le mandat non renouvelable. Mais qui en veut? Certainement ceux qui veulent soit disant changer quelque chose pour avoir un pouvoir personnel sur mesure pour eux mêmes!).

Censé donner son avis sur les projets de lois, décrets et ordonnances, le CESE est très peu utilisé – débordé par les hautes autorités et conseils supérieurs qui gravitent autour du gouvernement. Il n’a qu’une fonction consultative et fait donc œuvre de figuration mais… coûte (très) cher à notre République. Son coût : environ 40 millions d’euros par an. Et pour cause, ses membres (comme Laurence Parisot, PDG et ex-numéro 1 du MEDEF) sont rémunérés 3786,76 euros brut mensuels pour huit demi-journées de présence par mois, sans compter le travail hors séance. Une partie d’entre eux (membres issus des syndicats, du monde patronal ou associatif) reverse cette indemnité à leurs organisations mais bénéficient tout de même d’un régime de retraites spécifique. Avant juillet 2015, un mandat de cinq ans suffisait à toucher une pension mensuelle de 700 euros (1120 euros en cas de renouvellement), même si une réformette de 2015 a diminué son montant qui n’est plus « que » de 350 euros (700 euros en cas de second mandat) par mois. On comprend mieux pourquoi, dans ces conditions, leaders et ex-élus lutteront toujours pour une place en son sein. Et pourquoi les tenants du « modernisme » de droite et de gauche, recherchant à tout prix des économies, ne se sont jamais penchés sur sa réforme ou même sa suppression… Très peu de Français connaissent le rôle de cet instrument qui sert davantage à l’agrandissement de la fracture entre le citoyen et l’Etat qu’au bon fonctionnement de la République. Le manque d’information sur ses travaux et les désignations arbitraires de ses membres ne peuvent qu’entretenir la suspicion de son utilité.

A l’image du Sénat. Qui osera se pencher véritablement sur la question de la Chambre haute ? Le Sénat et son pouvoir réel mais minime en regard de l’Assemblée nationale : celui de la discussion et du vote d’une loi et du contrôle de l’activité gouvernementale. Pour être promulguée, une loi doit faire la navette parlementaire : passer par l’Assemblée nationale et seulement ensuite par le Sénat. Sauf qu’une pratique peut outrepasser le Sénat : celle prévue par l’article 45 de la Constitution qui donne le dernier mot à l’Assemblée nationale. Les défenseurs du Sénat se rassurent comme ils peuvent: la Chambre haute est celle qui tempère les éventuelles volontés réformistes de l’Assemblée nationale. Mais en règle générale, c’est bien l’Assemblée nationale qui impose sa volonté.

L’institution cachée: l’”establishment” politique

La réforme oui, mais les institutions ne sont responsables que de ce que les élus en font. Et les citoyens des représentants qu’ils élisent. Là est toute notre responsabilité. Depuis plus de trente ans, nous avons fait le choix collectif d’élire ou de promouvoir les élites du sérail, que ce soit Jacques Chirac, Lionel Jospin, Nicolas Sarkozy ou François Hollande. Et demain, peut-être, l’un des deux ex-premiers ministres en course pour l’Elysée, François Fillon ou Manuel Valls. Cet « establishment », que nous avons contribué à créer, verrouille le système politique et nos institutions. Tant qu’il existe, le problème est donc insoluble. Mais jamais ces « grands » partis n’ont été aussi menacés qu’aujourd’hui. Que ce soit par le Front national, le Parti de Gauche ou même Debout la France. C’est ce qui les a poussés à s’inventer un nouveau système institutionnel : les primaires, substitution théorique au premier tour de l’élection présidentielle, dont le seul but véritable est de renforcer cet « establishment » des « grands » partis. In fine, c’est tenter de décrédibiliser les autres forces politiques, parfois mises à l’écart desdites primaires (comme le MRC, éjecté de la primaire de la gauche alors qu’il compte des députés à l’Assemblée nationale). La politique n’est donc plus l’affaire d’idées mais la garantie de reproduction d’élites au sein d’une même famille… Si les institutions peuvent changer, c’est donc par les seuls citoyens capables de mettre à mal ce fatalisme par « le pouvoir du vote ».

 

Il faut être bien naïf pour croire que changer le numéro attributaire de la république pour que cela aille mieux.

Croyez vous que la VIéme République sera mieux que la Véme? Nous n’aurons changé qu’un numéro tout en gardant les mêmes politicards (non ils ne sont pas ripoux. Ils ne sont que carriéristes et doivent bien veiller sur leurs avenir immédiat et aussi à la veille de leur mort. Ils quittent très tardivement la rampe, peu avant le grand salut final à la société…) et le même principe de ripoublique.

  • Il y a les affaires découvertes (Cahuzac, Thèvenoud, 13éme mois des sénateurs ump,….)
  • il y a les affaires tues….
  • Il y a les affaires non découvertes
  • il y a les affaires en gestation

Le seul moyen de modifier, radicalement : http://wp.me/p4Im0Q-141

Mais qui en aura le courage? Seul le Peuple peut l’imposer, mais osera t-il? Ce n’est pas sur alors que…. . Quand on voit son attachement au tousaufisme nominal, alors qu’il pourrait faire déjà entendre son refus par un tousaufisme-continuation, grâce au vote blanc (seul moyen, légal et pacifique de dire non à la V iéme et à la VI iéme république. Après je n’ai plus que des barricades de pavés à vous proposer à des prix variables selon les emplacements proposés et stratégiques : champs Elysées ou 93).

En attendant préparez vous au choc des ex qui veulent voler de leurs propres ailes, mais avec votre argent. Ils le valent bien :

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon
  1. Valls
Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….
Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

 

http://www.causeur.fr/cinquieme-sixieme-republique-reforme-institutions-senat-42033.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

La moitié des policiers et militaires prêts à voter Marine Le Pen

SONDAGE. C’est ce qui ressort d’une vaste étude du Cevipof sur le vote des fonctionnaires à la présidentielle de 2017.

 

Comment vont voter les 5,6 millions de fonctionnaires au printemps prochain ? Marine Le Pen et François Fillon sont en tête des intentions de vote, révèle une enquête du Cevipof qui vient d’être publiée, et dont Reuters dévoile les principaux résultats.

François Fillon obtiendrait entre 18 et 22% des voix au sein des trois fonctions publiques (Etat, territoriale et hospitalière), d’après cette étude, réalisée en décembre et qui porte sur 18.000 personnes.

Quoi qu’il en soit, François Fillon ne semble pas pénalisé par sa proposition de supprimer 500.000 postes de fonctionnaires s’il est élu président de la République.

Marine Le Pen rencontre un soutien sensiblement comparable à l’ancien Premier ministre, avec entre 18,5 et 22% des intentions de vote, ce qui confirme une droitisation des salariés de la fonction publique. La candidate du Front national séduit plus particulièrement les fonctionnaires dont la rémunération est la plus modeste : 27,6% d’intention de vote au sein de la catégorie C.

Comment lire ce sondage ? Un sondage n’est pas une prédiction mais une évaluation des rapports de force au moment de sa réalisation.
– Enquête Cevipof réalisée du 2 au 8 décembre. Rapport d’analyse ici.
– Date de réalisation : du 2 au 8 décembre.
– Echantillon de 18.013 personnes
– Marge d’erreur : non précisée.

Manuel Valls obtiendrait pour sa part 11,3 à 18,3% des intentions de vote au sein des fonctionnaires– s’il est désigné candidat à l’issue de la primaire de la gauche.

C’est moins que Jean-Luc Mélenchon qui, lui, est crédité d’entre 15 et 18% des intentions de vote.

Profs à gauche, policiers au FN

Si l’on regarde les professeurs, ils penchent majoritairement à gauche (22% pour Manuel Valls, 21% pour Jean-Luc Mélenchon) ou au centre (17% pour Emmanuel Macron).

A l’inverse, Marine Le Pen recueille près de la moitié des intentions de vote au sein des policiers et des militaires (47%), devant François Fillon (29%).La candidate du parti d’extrême droite atteint même 52% au sein des seuls policiers.

Le Front national courtise les policiers, qui se laissent tenter

Et si l’on exclut les retraités pour ne considérer que les policiers actifs, Marine Le Pen atteint 60%. Rappelons que le sondage du Cevipof a été réalisé en décembre, un mois après le mouvement de colère au sein de cette profession, qui avait donné lieu à une série de manifestations nocturnes.

 

Comment peut-on vouloir voter pour ceux qui veulent vous sucrer votre job. D’autant que la saignée, programmée, ne concerne que 10% du cheptel des fonctionnaires. Qui peut garantir que les votants ne seront pas les gagnants de l’éviction. En somme c’est le droit de vote auto-éliminatoire!

  • Voter c’est un droit
  • Voter c’est un devoir
  • Voter c’est chômer

Fonctionnaires, à vos bulletins. Vous avez votre destin en isoloir comme d’autres ont leur légion d’honneur en sautoir! Vous êtes enfin maîtres, le temps d’un passage en isoloir, entre vos mains de votre devenir. C’est vous qui actionnez votre siège à éjection…. risquant de devenir siège à déjections

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/election-presidentielle-2017/20170105.OBS3446/la-moitie-des-policiers-et-militaires-prets-a-voter-marine-le-pen.html

 

****

 

 

 

*****

 

66 Millions de Français fichés

66 Millions de Français fichés

C’est le dernier exploit du gouvernement actuel qui se prétend de gauche. En 36, m’a rapporté mon père on disait, à propos du Parti radical-socialiste, aujourd’hui clairement représenté par le PS de Messiers Valls et Hollande: radicreux, rose en dehors, blanc en dedans, à côté de l’assiette à beurre !

 

J’ai été confronté, dès mon installation en médecine générale, à la fin des années 70, aux « papiers à remplir ». Les mamans venaient avec leur bébé: « il y a un papier à remplir » … Parmi ces « papiers », il y avait un certificat attestant que les nourrissons avaient bien été vus par un médecin destiné à la Caisse d’Allocation Familiale. Ce certificat était doublé d’un long questionnaire – permettant un traitement informatique – avec un nombre impressionnant de questions, sur les parents, les conditions de vie, les antécédents etc etc. Il était destiné à …… la préfecture du département. Je ne sais pas si cet imprimé est toujours d’actualité …. J’espère qu’un lecteur me le dira.

Bref, j’ai toujours proposé de ne pas remplir ce document. Il n’était pas obligatoire d’ailleurs. Je donnais comme raison, entre autres, des évènements qui s’étaient passés en Algérie du temps ou ce pays était considéré comme un territoire faisant parti de la France. Une organisation fasciste connue sous le sigle OAS, avait attaqué des lieux administratifs et avait volé les fichiers de ces administrations. Et c’est à partir d’eux que cette organisation a procédé à des arrestations illégales, à des meurtres etc.

Rien ne dit qu’un futur gouvernement ne se serve de ces fichiers pour mettre en place un tri de la population sur des critères n’ayant rien à voir avec les intérêts des personnes. La chose s’est vue dans plusieurs pays et même dans le nôtre au début des années quarante.

Sans nul doute que ce document devait servir, ou, je n’en sais rien, sert aujourd’hui comme point de départ du fichage de l’ensemble des français. Je pense que c’est le cas, nous sommes déjà tous fichés. Et le but de la nouvelle opération du gouvernement est sans doute, en particulier, de légaliser ce fichage.

La Commission Informatique et Liberté devrait se pencher sur cette question. Il est vrai, que cette commission a de très faibles moyens. J’ai pu le voir de très près, car j’ai été convoqué devant elle, après 68, pour appartenance supposée à un groupe « gauchiste ». C’était une époque où le procès d’intention était un élément important du dispositif judiciaire. Les sages de ladite commission ont été parfaitement corrects.

Pour voir le décret copier et coller ce lien: http://www.letelegramme.fr/france/donnees-personnelles-un-fichier-biometrique-de-60-millions-de-francais-31-10-2016-11275821.php

 

Dernière en date. Pour faire vidanger une fosse septique, il y avait deux choix :

  • le vidangeur-fossoyeur classique…..

Il se contentait d’un RV pris téléphoniquement, venait à l’heure dite, vidait et se faisait payer. Le tout en une demi heure (y compris la prise de RV) et au bout de 8 jours

  • le vidangeur fossoyeur collectif émanant d’une communauté de commune….

Il envoyait à un autre service qui vous adressait par écrit un questionnaire de 5 pages (N° du cadastre, superficie du terrain, Date de l’occupation des lieux, contrat de mariage et date, date de naissance du dernier enfant, age de la maîtresse du père et de la mère – s’il y en avait une – Façon de chier : debout ou à la turque, quantité de fèces chaque jour  – et attention à vous si vous omettez les fesses de votre crémière préférée, c’est passible de sanctions pénales et financières – date de votre dernière d’effet cation…. ) De plus il fallait attendre un groupage avec d’autres voisins qui pouvait avoir lieu 6 mois après ou plus et ce pour 15 à 20 € de moins que le privé (il ne faut pas avoir un besoin en urgence), de quoi rester sceptique.

Qu’auriez-vous fait en pareil choix? J’ai opté pour le premier prenant le risque de mettre des assimilés fonctionnaires-fossoyeurs au chômage et devançant ainsi mes représentant-présidents qui de toute façon le feront. Le plus con, c’est qu’ils mettront au chômage de fins limiers des fèces… Après les politicards (DSK), c’est le tour des subsous-alternes…. On est en pleine mutation d’alternance pour une simple question de vidange. Mais tout est quand même pistage à la trace jusqu’au fond des chiottes!

 

http://reseauinternational.net/66-millions-de-francais-fiches/

 

***

 

Le fondateur de Terra Nova tombe pour pédophilie, la presse française muette

 https://i1.wp.com/cdn.bvoltaire.fr/media/2017/01/french-1059x660.jpg
Pourquoi ce silence ? Est-ce pour ne pas ternir par ricochet le soleil d’Arnaud Montebourg ?
 
 

On enterre, aujourd’hui, François Chérèque, ex-patron de la CFDT et président de la « fondation progressiste » Terra Nova. Coïncidence de l’actualité, Christophe Bejach, l’un des fondateurs et ancien vice-président de cette boîte à idées du Parti socialiste, vient de tomber, à Londres, pour pédophilie. Faut-il, alors, imaginer que c’est pour ne pas troubler ce moment de deuil et de recueillement que tous les médias officiels français n’en ont touché mot ?

Christophe Bejach, 53 ans, est ce que l’on appelle une pointure (et peut-être, aussi, un « pointeur », comme on dit dans certains quartiers de Fresnes et d’ailleurs).

Ce strauss-kahnien « historique » ne partageait pas, avec son mentor, que des idées. Il semblerait qu’ils avaient aussi en commun quelques connections obsessionnelles entre le cerveau et le pantalon, mais si Strauss-Kahn s’en prenait à des femmes adultes, M. Bejach montrerait quant à lui une nette préférence pour les fillettes.

En témoigne sa condamnation, le 14 décembre dernier, par un tribunal britannique à « 9 mois de prison avec sursis pendant deux ans pour un premier chef d’accusation d’offense sexuelle sur enfant mineure et trois autres chefs d’accusation pour possession de photographies d’enfants indécentes ».

Christophe Bejach s’est fait pincer par un agent de police en civil, Sadie, qui s’est fait passer pour la mère de trois fillettes de 8, 10 et 12 ans sur lesquelles il avait jeté son dévolu. Ayant acheté sur Amazon « un stock de petites lingeries pour faire des photos de nus érotiques », Bejach a « décrit ses fantasmes sexuels à Sadie, la présumée mère des filles, qui malheureusement pour lui était en fait officier de police travaillant à la surveillance de la cyber-pédophilie ». Interrogé par le tribunal pour savoir « s’il avait eu quelques intentions d’avoir des rapports sexuels avec les filles avant le rendez-vous de l’hôtel Cumberland, Bejach a répondu “Avant d’avoir eu ces pensées : oui” », rapportent le Daily Mail et l’Evening Standard. Outre ces faits, on a également trouvé dans l’ordinateur de ce brillant homme d’affaires des dizaines de photos à caractère pédophile, dont certaines de catégorie A, c’est-à-dire « dépeignant l’activité sexuelle pénétrante ».

Ayant réussi à éviter la prison, Christophe Bejach devra signer « le Registre des délinquants sexuels pendant dix ans, son ordinateur a été confisqué [ndlr : pour les photos] et il devra payer £1,200 de frais de tribunaux. Il a préalablement payé une caution de £100,000 à la Cour et remis son passeport aux autorités », écrit la presse britannique.

Voilà pour les faits. Maintenant, la question qui fâche : qui, en France, a parlé de cette histoire ? Qui a écrit une ligne sur le sujet ? Aucun des médias officiels : pas un mot en radio, pas un mot sur les chaînes d’info, pas un mot dans la presse. Les seuls à l’avoir évoquée sont ceux qu’on range commodément dans la « fachosphère » : Fdesouche, Le Salon beige et TV Libertés et, dans un autre genre, le site Au féminin, qui recense les affaires de pédophilie.

Pourquoi ce silence ? Est-ce pour ne pas « gêner » les primaires de la gauche, ne pas ternir par ricochet le soleil d’Arnaud Montebourg, épargner Terra Nova, ne pas plomber davantage un Parti socialiste moribond ? Ou bien parce qu’un Strauss-Kahn + un Bejach, c’est plus qu’on n’en peut supporter de la part de cette classe politique pourrie ?

 

Pourquoi « Terra Nova », si ce n’est que pour parler d’exploration de corps inconnus…. On pénétra ainsi, par des voies détournées (de celle du seigneur et saigneur d’enfances bafouées) dans effectivement des terres inconnues que seuls les grands peuvent fouler aux pieds (comme les lois d’ailleurs). Supprimez ce côté explorateur et les grands capitaines politiques s’effondrent sur eux mêmes. Est-ce à dire que la gauche est pédo…..  (tout ce que vous voulez mais pas dans le droit « phile » du sens contraire …. aux bonnes mœurs).

Nous tous ne le sont pas à Terra Nova…. Il en est qui préfèrent leur sexe et parfois celui des autres identiques à eux. Entre explorateurs! Que ceux qui le sont pas en fassent une déclaration sur l’honneur de Bejah

 

http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/le-fondateur-de-terra-nova-tombe-pour-pedophilie-la-presse-francaise-muette,304484

 

*****

 

Mossoul menacée par une catastrophe aux proportions « bibliques »

 

Le problème du barrage de Mossoul, le plus dangereux du monde, réapparait dans les MMS américaines. Pourquoi ?

 

Si des travaux de consolidations ont été commandés par le gouvernement irakien le 2 avril dernier, comment se fait-il que rien ne semble avoir été fait depuis, puisque selon cet article, le barrage a été repris il y a 16 mois à l’Etat Islamique par les forces irakiennes et Kurdes ?

L’on peut légitimement supposer qu’avant de solliciter des sociétés d’ingénieries civiles en avril dernier le gouvernement irakien avait la conviction de pouvoir assurer les réparations malgré le contexte : Des accords motivés par un intérêt commun avaient-ils été conclus avec le Califat  pour que cet ouvrage ne soit pas attaqué ? Sinon, pourquoi commander des travaux pour 273 milliards de dollars que l’on sait impossible à mettre en œuvre ?

Comment se fait-il que l’on nous dit maintenant que le barrage est de plus en plus dégradé ?

Des combats seraient actuellement engagés pour la possession du barrage.   La coalition est-elle assez cinglée pour effectuer des opérations militaires qui, par voies de conséquences collatérales mettraient cet ouvrage en danger ? Côté Daesh, on a malheureusement peu de doute sur les capacités de cette organisation à faire fi de toute humanité. Mais côté Occident ?

Qui oserait se servir du barrage comme prétexte « naturel » pour « régler » la question de Mossoul ? 7000 combattants irakiens et kurdes sont engagés dans la bataille, sans compter les soutiens de la coalition. Côté Daesh, c’est autour de 5000 combattants et probablement pour une partie, leur familles et leurs sympathisants dans la population civile de la ville. Imaginez des milliards de m3 d’eau balayant tout sur leur passage…

Je suis bien consciente que cette hypothèse me range de facto dans la catégorie des complotistes. Cependant, des millions de vies ont déjà été sacrifiées dans le chaudron du Moyen-Orient sans aucun scrupule de la part des belligérants, malgré, côté occidental, des discours humanistes (il n’y a que les mots, quand aux maux…..!) pour maquiller la réalité et donner bonne conscience au peuples de la coalition, mais qui ne correspondent pas du tout aux actions belliqueuses du terrain. Cela souligné, tout devient possible.  Souvenons-nous de l’histoire, jamais les populations civiles n’ont été un obstacle à l’élimination de l’ennemi : Dans une guerre, la fin justifie les moyens.

Mais foin du pessimisme : Il ne s’agit peut-être au contraire que d’alerter à nouveau l’opinion publique afin que la chose n’arrive pas. Dans cette ambiance de propagande et de folie guerrière, l’on finit par devenir paranoïaque et soupçonner ce qui, espérons-le, n’est qu’un fait logique et rationnel dans le contexte complexe d’un conflit.

 

Noé (t’es-tu rendu compte qu’il te manquait l’aile pour  ne pas être épi-Fanny à la pétanque mais remplacer un illustre barbu, bien connu des enfants. Au lieu de cela tu t’es contenté de la cuisse de l’une de tes filles….), magne toi, ils veulent ton retour en quarantaine (le temps de ton Déluge). T’as du pot, ton arche peut-être plus petite, ils ont éradiqué des espèces entières et l’embarquement peut donc être immédiat pour éviter d’être si terre à terre….. N’oublie pas tes filles, dans tes petits souliers  pour pouvoir repeupler derrière tout cela…. ! En mieux, si possible, tant qu’à faire de passer commande.

 

http://free.niooz.fr/s/free/mossoul-menacee-par-une-catastrophe-aux-proportions-bibliques-13839234.shtml

 

*****

Les présidentielles, comme si vous y étiez et quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

  1. Valls
Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….
Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal qu’un état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état c’est l’état d’urgence. L’urgence du peuple c’est de virer tous les urgentistes…..  2 Programmes diamétralement opposés)
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et Valls corollaire du 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!
Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..
Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :