-

L’absence de maux traduit la pauvreté des mots utilisés pour nous gouverner. Les putatifs présidentiels n’ont pas mal et pour cause. Ils se soignent à mots couverts (par keg – 20/12/2016)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : « mords mots» ou  «morts maux»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Dernière nouvelle : le marché de Noël à Berlin endeuillé par un camion fou…. Le passager est tué et le chauffeur chauffe….le diesel! On va renforcer l’état des urgences hospitalières (c’est le moins que l’on puisse faire, solidaires. C’est notre façon de prendre en charge le problème des autres!)

Français quand vous saurez……que :

Ne jouez pas avec les mots, le pouvoir (quel qu’il soit), s’en charge constitutionnellement (heureusement que ce n’est pas anti. Ce serait le mot le plus long de la langue française sans sens! Dangereux en période de pénurie pétrolière, malgré les trafics entre la Syrie et la Turquie)

….. et avec un peu de recul….

Les mots se vident de sens comme de substances…….  Démocratie, égalité sociale, inégalité de reconnaissance, discrimination…. Il y a pour chacun deux définitions :

  • celle du pouvoir
  • celle des assujettis contribués

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

La démocratie, c’est quoi? Ne vous en déplaise. Ce n’est qu’un mot vide de sens réel et pratique…..
Il est des mots comme cela qui font bien….(ne pas les utiliser ferait moche et mal venu de la part de réputés démocrates) Voyez par exemple justice sociale :
Augmentation uniforme de 100€ de taxation (remplacez ce terme de taxation par tout ce qui obère votre budget), Quel que soit le revenu…..  Cela fait en moins
  • 6 67% pour le Smicard
  • 1,05% pour le richard (les parlementaires font partie de la tranche des 1% les plus riches de France)

Où voyez-vous une justice sociale? La seule chose qui soit sociale, c’est le fait que le plus grand nombre (les pauvres) payent l’essentiel de la taxation (au seul profit des riches).

Quand appliquerons nous la ratification au prorata des revenus (et surtout du reste à vivre…. Un riche ponctionné à 100€ de plus, continue à vivre sans limites, alors que le pauvre se prive de quelque chose pour payer. Au nom justement de la justice sociale!

et pendant ce temps Fillon et Valls s’arment……

  1. Fillon
  1. Valls
Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….
Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Attaque du Thalys : ce que révèlent les aveux d’Ayoub El Khazzani

Attaque du Thalys : ce que révèlent les aveux d'Ayoub El Khazzani
(Alain ROBERT / Apercu / SIPA) (Alain ROBERT / Apercu / SIPA)

Le djihadiste qui avait attaqué un Thalys en août 2015 est passé aux aveux devant les juges. Des déclarations riches d’enseignements.

 

 

Pour la première fois, il a décidé de parler. Depuis l’attentat raté dans un Thalys en août 2015, Ayoub El Khazzani gardait le silence. Entendu pendant plus de cinq heures devant un juge d’instruction antiterroriste mercredi 14 décembre, le Marocain de 27 ans a cette fois reconnu son implication dans l’attaque djihadiste.

Il est aussi revenu sur son parcours, jusqu’à cette journée du 21 août 2015 lorsque, muni d’une kalachnikov, de huit chargeurs pleins et d’un pistolet (et il a fait carton vide, quelle guigne au loto de la malchance, alors que d’autres font quine et carton plein), il a ouvert le feu dans un Thalys Amsterdam-Paris, peu après son entrée en France, dans le Pas-de-Calais. Il avait grièvement blessé un passager avant l’intervention de militaires américains en vacances qui l’avaient maîtrisé, mettant ainsi en échec un potentiel carnage, sept mois après les attentats contre l’Hyper Cacher, à Montrouge et contre « Charlie Hebdo ». 

Il est l’un des seuls terroristes liés à la cellule des attentats de Paris à s’être montré aussi prolixe sur l’élaboration de son projet : des déclarations riches d’enseignements auxquelles « Le Monde » a eu accès.

Séjour en Syrie

Le jour même, un homme encagoulé vient le voir. « Je lui ai dit que j’étais prêt à mourir, qu’il devait me considérer comme un objet et qu’il pouvait faire de moi ce qu’il voulait. Il m’a dit (…) que le mieux était d’aller combattre (les Améraicains, NDLR) sur leur propre territoire. »

Après quatre jours de formation express au maniement de la kalachnikov, il est reconduit à la frontière turque muni de deux numéros de téléphone à contacter, un belge et un syrien.

La route des migrants avec Abaaoud

Selon le témoignage du djihadiste, la décision de l’Etat islamique d’emprunter la route des migrants pour entrer en Europe a été inaugurée par El Khazzani-lui-même et Abaaoud. Cette technique d’infiltration sera ensuite employée par la quasi-totalité des kamikazes de Paris.

El Khazzani et Abaaoud rejoignent ensemble la Hongrie, où ils sont localisés le 1er août, en suivant le flux de migrants. Abaaoud se rend ensuite en voiture en Autriche le 4 août, pendant que son compagnon de voyage rejoint Hamza en Autriche, avant de gagner l’Allemagne. Un complice, qu’El Khazzani n’a pas voulu identifier durant l’audition, vient ensuite les chercher en voiture pour les emmener en Belgique. Ils y retrouvent Abdelhamid Abaaoud.

Bruxelles

« Hamza » se serait alors enfui. « Abou Omar a quitté l’appartement de peur d’être dénoncé par Hamza. (…) Les jours suivants, Abou Omar passait à l’appartement, parfois y dormait. Il me disait de rester là, j’ai l’impression qu’il n’avait pas confiance en moi, il ne me racontait rien. Je m’en fichais de son comportement. J’avais mon objectif et j’attendais mes consignes. »

Un « vrai djihadiste » qui ciblait des Américains

Pour preuve, le djihadiste a déclaré qu’il comptait s’en prendre non à des passagers au hasard, mais à « des Américains » lorsqu’il a attaqué le Thalys, pour venger les bombardements en Syrie. Des affirmations à prendre avec des pincettes étant donné l’arsenal retrouvé sur lui, souligne le quotidien.

Quelques jours avant l’attaque du Thalys, Abdelhamid Abaaoud lui expose les détails de sa mission : « Il m’a dit que la cible était dans le Thalys, où je devais attaquer des Américains. (…) Abou Omar m’a expliqué qu’il fallait que je prenne un billet pour la première classe dans le wagon 11 ou 12 (c’est beau le flou. On se croirait danns un roman de gare où tout est laissé à l’improvisation….°, je ne me souviens plus, dans le Thalys de 17 heures (…) Abou Omar m’a dit qu’il y aurait entre trois et cinq militaires. »

Ceux-là même qui ont neutralisé Ayoub El Khazzani et l’ont empêché de nuire. Un élément qui intrigue les enquêteurs : comment Abaaoud a-t-il su que ces militaires américains seraient présents ce jour-là à bord de la voiture 12 du Thalys 9364 ?

 

Faut-il laisser parler les djihadistes ? N’est-ce pas un prétexte à se radicaliser qui est tendu aux pouvoirs et aux politicards…. On voit les résultats  de l’état des urgences en semaine de crise !

  • 14/11/2015 : 95,49%
  • 26/02/2016 : 82,72%
  • 26/07.2016 : 84,75%
  • 13/12/2016 : 49,91%

Qu’est-ce qui leur a pris d’ouvrir leurs gueules à la place du crachotis de leur kalachn’. Les politicards seraient bien emmerdés. C’est fou d’ailleurs ce que l’on a eu affaire à des minables, laissant bien en évidence toutes les preuves d’identification rapide, très rapide, trop rapide.On ne peut pas dire qu’ils n’ont pas été collabos…. en urgence de l’état. Entre nous soit dit, on s’en fout que ce soit la voiture 12 du N° 9364

En général pour bien marquer le coup, on attaque sa cible dans son pays d’origine et pas à l’étranger, en attendant d’être passé en France, c’est à dite à l’acte….. ! Bidon.

Et notre ami Abdeslam (le père du Vendredi 13 Novembre 2015, jour réputé de chance…. Mais pour qui?), que devient-il? Combien je paie par jour pour son entretien et combien de temps vais-je payer? On n’a pas les moyens comme en 39/45 de le faire parler?

Tant va ta-lys (quelle fleur de rhétorique) à l’eau qu’en prenant les voix de petite circulation on se gare, en urnes perdues, comme les conjonctures. C’est d’ailleurs marrant. Aucun putatif présidentiel ne parle du sort des embastillés du croissant

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/terrorisme/20161219.OBS2844/attaque-du-thalys-ce-que-revelent-les-aveux-d-ayoub-el-khazzani.html

 

****

 

Au Bar de la Marine  –  Le Pen, l’IVG, la Gauche,… vus par la France réelle

 

Le Bar de la Marine à Marseille.

 

« Qu’il fasse beau, qu’il fasse laid », c’est mon habitude d’aller sur les sept heures du matin au Bar de la Marine, quai de Rive-Neuve. J’entends d’ici les ricanements des imbéciles. « Ah oui, il affiche ainsi ses sympathies pour la patronne du FN… » La Marine — oui-da !

Ne perdons pas patience trop vite, après tout, je suis un pédagogue et mon boulot c’est d’instruire les ignorants. Le Bar de la Marine est installé juste en face du « ferry-boat », à l’emplacement du « Bar de la marine » où Pagnol situe l’action de la trilogie Marius / Fanny / César. Et c’est le premier bar ouvert le matin sur le quai.

J’y bois un café et j’y discute avec les habitués du tout petit matin, marins momentanément à terre, videurs de la boîte (le Trolleybus) sise cinquante mètres plus loin, barman affable, tout un petit peuple de gens réels — ceux que les politiques ignorent, puisqu’on leur sert le café et les croissants à domicile.

Et Jean-Michel V***, avec qui je dépouille la Provence du jour, fournie gracieusement avec le petit noir.

“La Gauche me révulse. Mennucci ! Comment voter Mennucci !” (c’est la Gastounet qui doit faire des pieds et des mains ad patres, lui qui magouillait sous une main de fer – jeu de mot involontaire de ma pensée…. – sa Provence. Comment a-t-il été élu d’ailleurs?)

La conversation roulait sur la polémique lancée par Marion Maréchal sur le déremboursement de l’IVG.

– Celle-là, me dit-il, elle est blonde même à l’intérieur de sa tête !
– Allons, allons ! Vous avez voté pour elle aux dernières régionales !
– J’ai voté contre les autres ! Et il se trouve qu’elle était tête de liste du FN. J’aurais préféré Philippot…
– Bah, elle a le droit d’avoir des convictions religieuses…
– Tu parles ! Ça ne l’a pas empêchée de divorcer !
– J’ignorais, dis-je. Mais ce que les gens font de leur ventre…
– Justement ! Je me fiche pas mal de savoir ce qu’elle en fait — je ne suis pas du genre à me palucher en pensant à elle. Elle peut au moins admettre que les nanas sont les premières concernées par les processus de mitose (certainement maxi pour des la pine, couche toi là!) interne.
(Ai-je dit qu’il travaille dans l’industrie pharmaceutique — tout en étant dans ses temps de loisir moniteur de plongée, ce qui lui permet d’avoir une connaissance extensive de toutes les épaves de la rade de Marseille et des poissons qui fréquentent les calanques et les îles ?)
– Ça ! Je suis un peu plus vieux que vous, j’ai un souvenir très net du procès de Bobigny, qui a marqué la fin, pratiquement, des poursuites engagées contre les avortées et les avorteuses… La loi Veil en découle.
– Tout à fait — sans compter le Manifeste des 343 salopes
– Vous savez pas ? Les féministes actuelles trouvent que ce mot « salope » est péjoratif…
– Putain ! Comprennent rien. Qu’est-ce que vous leur apprenez, en classe ?
– Ben rien, justement. En tout cas, pas le second degré.
– Tout à fait. Je vois ma fille… Ah, à propos : hier, scène du genre « je voudrais le super blouson canadien hyper chaud pour pouvoir sortir en tee-shirt — 700 euros, quand même ! Je lui ai dit qu’elle aurait le modèle en dessous, et qu’elle mettrait un sweat.
– Ils fonctionnent à la sape, dis-je. Société du spectacle.
– C’est pour ça que je suis favorable à l’uniforme, en classe. Un truc décent, joli, pratique. Après tout, dans les lycées hôteliers (en prison aussi), ils sont en uniforme dès le matin, et ça n’enquiquine personne. Juste un entraînement à des situations professionnelles.
– Alors, Marion…
– Elle est jeune, me dit cet homme de bien avec indulgence. Elle n’a pas appris les nuances. L’IVG, ce n’est pas négociable — trop de gentilles filles y sont restées, dans le temps, trop de gentilles filles sont encore obligées d’aller se faire avorter en Catalogne…
– De mon temps, c’était en Angleterre…
– Quand on avait les moyens ! Sinon, c’était la table de la cuisine et les aiguilles à tricoter, septicémie et curetage. Mais on ne sait pas ça, quand on a usé ses jolies culottes sur les bancs des boîtes privées de Saint-Cloud (il n’y pas que les pauvres que l’on détricotait à l’époque. Certes beaucoup de riches allaient, déjà, en Suisse et en douce, pou retirer l’agent pathogène des comptes secrets de leurs lardonnes et ceux qui ne pouvaient pas s’abonnaient aux travaux pratiques « des aiguille et des fils »).
– Bien critique ce matin ! Vous allez revoter pour eux, pourtant.
– Bien obligé ! La Gauche me révulse. Mennucci ! Comment voter Mennucci ! Et il soutient Peillon ! Tous des rats !
– Il y a Mélenchon…

 

Force est de constater que le café de la marine est devenu café du commerce…. où l’on s’échange les derniers tuyaux de « modes et travaux »…. qui apparemment est en hausse de petit noir?

 

http://www.causeur.fr/fn-ivg-gauche-primaire-2017-41694.html

 

*****

 

Encore quelques photos-hoax sur Alep démontées…

Encore quelques photos-hoax sur Alep démontées…

Parmi les médias français, quelques-uns commencent à prendre conscience de l’indécence des positions propagandistes de leurs confrères.

 

Cette fois la vérité nous vient de France Info. Pour attirer notre compassion sur le sort des terroristes d’Alep, les journalistes de la grande presse ont pris la fâcheuse habitude d’utiliser toute image, d’où qu’elle vienne, susceptible de nous tirer une larme.

Les photos, leur recette c’est la petite fille en difficulté ou traquée.

Quelques petites minutes de recherches internet suffisent pour démonter la supercherie, mais ils s’en foutent.(il serait intéressant de donner le mode d’emploi du déblocage de la surprise feinte. C’est une chose de dire qu’il a tromperie sur une marchandise et de donner les moyens de la détromper. Donnez un poisson à un homme, vous le nourrissez pour un jour, apprenez lui à pécher, il se nourrit pour toujours)

 

Nous sommes rendus au temps où nous sommes tapés plus de 10 fois par jour pour des caritatives. La campagne bat son plein. Mais les cagnottes se remplissent -elles? Et puis sur toutes les cagnottes combien d’argent va réellement aux concernés. Il est des pauvres qui attendent votre au bol pour s’y prendre les doigts dans la confiture….  Pourquoi n’y en aurait -il pas pour les causes lointaines, dont on connait que ce que l’on veut bien nous dire, juste qu’il faut pour que nos cœurs vacillent…..

Pourquoi ne fait-on pas comme un télé-thon monstre pour l’ensemble des caritas et qu’elle se partagent le pactole (mais peut-être réduire les dividendes de ceux qui les gouvernent). Essayez un peu de les solliciter…. Pour l’avoir vécu, je peux vous dire que la générosité (déjà morale) n’est que dans le sens donateur -récepteur, et jamais dans l’autre. Ils savent vous taper mais difficilement rendre…. Depuis je ne crache plus, excepté sur les tombes!

 

 

http://reseauinternational.net/encore-quelques-photos-hoax-sur-alep-demontees/

 

*****

 

Une idée dans le vent : diviser le nombre de députés par deux

 

Si la démocratie n’a pas de prix, elle a tout de même un coût.

 

 

Les Miss ayant rejoint leur chambre d’hôtel après avoir bien mérité de l’Audimat, Arnaud Montebourg, tout juste sélectionné pour le prochain grand concours de beauté de la gauche, est entré en piste ce dimanche matin en donnant une interview dans Le Parisien, « dévoilant », comme on dit, les grands axes de son programme.

Au menu, un truc qui marche bien actuellement : la réduction du nombre des élus. Rien d’original. Réduire de moitié – à feu doux, peut-être – le nombre de députés, c’est ce que propose Montebourg. On passerait donc de 577 députés à 288 ou 289 (le débat reste ouvert). Bruno Le Renouveau, lui, était plus modéré : 450 était son dernier prix. Gérald Darmanin, l’ex-petite frappe de Sarkozy, n’y allait pas par quatre chemins en 2013 : moins de 400. Quant à François Fillon, qui veut rendre la parole au peuple pour les débats essentiels, il veut soumettre cette grave question à un référendum (et pas celle de la diminution des fonctionnaires?)

On voit, déjà, le sujet passionnant et passionné qui promet un long dimanche d’ennui aux scrutateurs dans les bureaux de vote !

Mais, au fait, pourquoi réduire le nombre de députés ? Arnaud Montebourg ne nous le dit pas, et si l’on va sur son site de campagne, pour l’instant, on ne trouve qu’un long et cruel réquisitoire contre le Sénat avec – chose amusante – un couplet sur la réforme du Sénat italien proposée par Renzi…

François Fillon, lui, en 2013, dans une interview aux Échos, déclarait qu’« il faudra passer par un référendum sur l’organisation du territoire. C’est la seule façon de régler cette question. Il faut le faire en début de quinquennat, quasiment couplé avec les élections législatives, et y introduire la réduction du nombre de parlementaires et la réorganisation du Parlement, qui seraient je crois, assez populaires. » Donc, parce que ce serait assez populaire.

L’un des arguments massue en faveur de la réduction du nombre d’élus est, évidemment, le coût, car si la démocratie n’a pas de prix, elle a tout de même un coût. Agnès Verdier-Molinié, directrice de la Fondation pour la recherche sur les administrations et politiques publiques (iFRAP), dans une tribune publiée le 1er décembre dernier, pointait du doigt le nombre trop important, selon elle, du nombre d’élus : un élu (toutes catégories confondues) pour 100 habitants contre un pour 500 en Allemagne.

Mais pour la Torquemada de la dépense publique, 350 députés, ce serait largement suffisant pour la France.

Ceux qui s’imaginent que, par une telle mesure, l’on réduirait de moitié le coût de l’Assemblée en seront pour leur argent. Qu’ils soient 577, 288 ou même 2 dans l’Hémicycle, il faudra tout de même chauffer les locaux (mais si on a un demi président, on divise son pouvoir en deux et il prend des décisions au rabais-soldé)!

Certes, diviser leur nombre par deux obligerait les députés à se concentrer sur l’essentiel de leur mission, c’est-à-dire la production législative et le contrôle de l’action gouvernementale, et les arracherait peut-être, une fois revenus dans leur circonscription, à cette antique et fâcheuse manie clientéliste. Mais, en même temps, n’oublions pas que les députés sont les héritiers directs de ceux qui portèrent au roi les doléances des Français car ils en connaissaient les préoccupations profondes. La loi ne se nourrit pas que d’abstractions – et des directives de Bruxelles – mais aussi du contact avec les citoyens. On l’espère, en tout cas…

Cela dit, une fois discuté du sexe des anges, on aimerait tout de même que l’on nous parle de choses plus essentielles pour la France.

 

Quelle dérive. Vous imaginez les députés voter la réduction de leurs effectifs!

Déjà qu’ils souffrent de se voter

  • leurs augmentations de revenus,
  • leurs avantages,
  • leurs cotisations et retraites,
  • leurs cumuls de mandats
  • la reconnaissance du vote blanc (et donc des claques à recevoir)
  • etc….

Si vous leur demander de plus à travailler à mi temps pour gagner le même (parce que ils travaillent sans compter, uniquement, leurs émoluments

Pour être au même niveau américain (ratio députés et sénateurs par rapport à la population) il faudrait se contenter de 70 députés et 30 sénateurs…. On est loin de la moitié puisque proche des 88%. Et cela serait effectivement une réforme de qualité travailler plus pour gagner moins (avec obligation de se contenter du Smic pendant 6 mois à 1 an. Pour bien comprendre, non intellectuellement, mais au quotidien ce qu’est vivre avec…. – http://wp.me/p4Im0Q-141  )

 

http://www.bvoltaire.fr/georgesmichel/une-idee-dans-le-vent-diviser-le-nombre-de-deputes-par-deux,300387

 

*****

 

 

*****

Les présidentielles, quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

  1. Valls
Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….
Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?
Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout en dehors dudit pouvoir)
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :