-

Fillon se voyait déjà en haut de la fiche….. il ‘S »‘est trompé de cible. Au million près, il ratera le coach et n’en sera que mouche. Té. (par keg – 294 mars = 19/12/2017)

Publié le Mis à jour le


Le choix du jour : «Fillon qui perd» ou  «Fillon perdu»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Français quand vous saurez……que :

Le Fillon nouveau sera toujours autre que l’ancien. Il n’a rien fait de vraiment bien avec Sarko, croyez vous qu’il sera meilleur sans lui. Il y a une différence entre gouverner un pays et présider un pays. C’est le jour et la nuit…. Mais là point de 7éme jour pour se reposer. Il n’y aura donc pas de « jour de Fillon »

….. et avec un peu de recul….

Non Fillon n’est pas un Fillon d’or. Tout au plus un Fillon dort. Attendant la belle au bois dormant pour se la faire…. Sacré baiseur que ce Fillon. En attendant, il baise tous ceux qui croyaient en lui. Quel Fillon faut-il suivre celui d’avant, celui de pendant ou celui d’après. A chaque jour soin Fillon, tel est son slogan publicitaire de réclame.

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Ne l’appelez plus jamais Farid…

 
Les quelques « Farid Fillon » qui ont commencé à fleurir sur le web effraient l’équipe du gagnant de la primaire Républicaine.
 

Les quelques « Farid Fillon » qui ont commencé à fleurir sur le Web effraient l’équipe du gagnant de la primaire républicaine. Le phénomène « Ali Juppé » a bien rendu service, mais les plaisanteries les meilleures sont les plus courtes, n’est-ce pas ? Il suffit, maintenant. Pour Alain, on a bien rigolé, mais ça va… On arrête !

Dans l’album photos-souvenirs, celle de François Fillon (encore lui) posant tout sourire aux côtés de l’imam de Stains dont les relations avec les milieux extrémistes sont, pour le moins, très floues a scandalisé l’entourage du saint homme. « C’est un photomontage », se sont-ils écriés ! Et puis se sont ravisés devant la vidéo qui confirmait, sans aucun trucage possible, la rencontre des deux hommes dans un esprit de franche cordialité. « Tout compte fait, oui, il l’a rencontré. Eh ben, dis donc, on avait oublié… »

Le photomontage disqualifié, reste le caniveau.

La vérité dans les égouts. Seul l’oubli doit prévaloir. Pour le rédacteur du Huffington Post qui dénonce ces campagnes « nauséabondes », un bon citoyen est un citoyen atteint d’Alzheimer (les « Pupilles de la Nation, non juifs » ne sont pas encore tous atteints d’Alzheimer. Si certains oublient d’autres leur rappellent le mépris dont ils font l’objet depuis 16 ans….). Les autres, du balai ! Avec l’anathème « extrême droite » pour seul bagage, le journaliste acquis à la cause « fillono-juppesque » s’épuise à dénoncer. Jamais il ne démontre. Comme un cycliste sur un tapis roulant, il pédale… Et s’étonne que le décor ne change pas. Chapeau, l’artiste !Face à la menace de prolifération du sobriquet « Farid », le staff de l’outragé compte riposter en adjoignant à son site une page anti-intox. Carte d’identité à l’appui, livret de famille, extrait d’acte de naissance… Il s’appelle bien François. Photo des chaussures : il ne porte pas de babouches. Toujours rasé de près. « Il veut lutter contre le totalitarisme islamique… Il est remonté comme un coucou… Si on ne l’arrête pas, il est capable d’aller taguer des mosquées. Retenez-le ! Il devient islamophobe, on ne le tient plus. » C’est dingue, ce que les campagnes électorales vous changent un homme ! Allez, c’est entendu, on ne l’appellera pas Farid. Que diriez-vous de « François Filons à la mosquée » ?

 

Ne vous trompez pas. Le bon Fillon, c’est celui qui vous mène au trésor caché de ses programmes (un par opposant). Retrouvez-vous en ces quelques mots :

Mensonges ou caniveau…. Il est vrai que lorsque l’on annonce son immobilisme à venir, on peut dire que cela a un relent de caniveau… Mais ce qui est écrit est dit et restera dans les annales…. festives. Bien du plaisir au nouvel an 2017.

Ce qui est au J.O serait-il mensonge d’opposition. Alors on peut douter de tout, même de ce qui est vrai… En tout cas, il n’aura pas ma voie. Quelle importance. mais celle du quelque 1000 milliers de parentèles directes des « Pupilles de la Nation , incapables de s’être enjuivés », issus de « Morts pour la France » et non de « morts pour rien » ne vont-ils pas faire défaut dans la balance en Mai 2101.

L’écart, au premier tour, entre le premier et le second fut :

  • en 2012, 419 076 voix
  • en 2007, 1 947 551 voix
  • en 2002, 865 249 voix
  • en 1995, 749 495 voix

en moyenne, depuis un quart de siècle, 995 343 voix. Ne reste plus qu’à espérer la mort massive de « Pupilles de la Nation non juifs » pour diminuer la crainte d’éviction pour le second tour. Qui en donnera l’ordre?

 

http://www.bvoltaire.fr/janyleroy/ne-lappelez-plus-jamais-farid,300220

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Présidentielle : déjà Fillon se « hollandise »…

Valls Macron

Programme contesté, recherche de la synthèse et défiance de 7 Français sur 10… Le vainqueur de la primaire souffre des mêmes handicaps que le candidat Hollande, il y a cinq ans de cela. Inquiétant ?

 

Ce ne sont, certes, que les premiers symptômes du mal. Mais le tableau clinique est déjà complet. François Fillon, le champion de la droite, donne tous les signes d’une « hollandite fulgurante » : il renonce à une mesure-phare de son programme, se dote d’un état-major pléthorique et ne convainc que 3 français sur 10 dans une étude d’opinion.

Les fillonistes devront être forts et surtout prier pour le salut de leur chef puisqu’il n’existe, à ce jour, aucun traitement connu pour cette maladie. Contractée par les présidentiables de la Ve République, elle a déjà entraîné plusieurs morts politiques après de longues et douloureuses agonies. Une victoire électorale, hélas, ne permet même pas d’en venir à bout.

Concernant François Fillon, l’affection s’est déclarée, ce 14 décembre, lorsque le vainqueur de la primaire fit paraître une tribune annonçant l’abandon de son projet de réforme de la Sécu fondé sur une prise en charge des maladies bénignes par l’assurance privée.

Depuis les attaques juppéistes de l’entre-deux tours, son entourage le pressait de surseoir à cette privatisation rampante qui donnait vertiges et convulsions à l’électorat tout entier.

Fillon prit donc la plume et annonça, lui-même la création d’une merveille technocratique.

« Je souhaite assurer le meilleur remboursement pour les patients en plaçant l’Assurance-maladie obligatoire et les organismes complémentaires sous le pilotage d’une agence de régulation et de contrôle, dans laquelle seront représentés tous les acteurs du système de santé, ainsi que les usagers. »

Aïe ! Hollande, comme Sarkozy avant-lui, n’aurait pas dit mieux. Ou pire.

Armée du Guatemala

Le deuxième signe clinique est apparu avec la publication de l’organigramme de campagne du candidat Fillon. Caramba ! Voici l’armée du Guatemala avec sa cohorte de généraux à épaulettes.

Du Hollande, dans le texte ! En 2011, le candidat socialiste avait fait de même : sa suite folklorique ressemblait à la tribu des Mangeclous immortalisée par Albert Cohen.

On voit bien l’intérêt. Pour un socialiste comme pour un Républicain, il s’agit de fixer toutes les sensibilités et toutes les personnalités en leur garantissant un statut ou un emploi fictif (6 porte-paroles pour Fillon !) afin d’éviter toute fâcherie. Rassembler, rassembler, il en restera toujours quelque chose…

Mais les inconvénients de ce premier clientélisme, prélude à la distribution des prébendes, sont aussi bien connus : la smala des ex-juppéistes, des sarkozystes néo-convertis ou des Le Mairistes zélés engluent et entravent un candidat aussi sûrement qu’une famille hystérique.

Le chevalier Fillon est désormais grevé d’un entourage avec ce que cette société bavarde produit d’indiscrétions, de dérapages et de couacs. Quand on aime piloter des Ferrari vintage, rien de plus minant que de prendre le volant d’un car Macron…

Organigramme et boussole en main, les journalistes vont solliciter les uns puis les autres. D’inévitables dissonances et des divergences préjudiciables finiront par se apparaître. C’est ainsi que les états d’âme du secrétaire général Bernard Accoyer ont eu raison de la Sécu à deux vitesses que se promettait de piloter, pied au plancher, l’intrépide Sarthois…

Candidat stationnaire

Hollandisé, déjà ? L’agenda que s’est fixé Fillon confirme cette pathologie. Pour se donner des airs d’homme d’Etat, le voilà bientôt parti saluer les troupes françaises au Mali, flanqué de TF1 et Paris-Match dans le Transall. Ah, le beau plan de communication que voilà ! Comment mieux enterrer tout idée de rupture, sinon, en fraternisant avec les mêmes troupes que François Hollande et Jean-Yves Le Drian ? Celui qui aspire à devenir chef d’un « état en faillite » n’innove en rien. Et continue de faire croire que le budget national qu’il prétend amputer de 100 milliards d’euros permettra d’entretenir des corps expéditionnaires…

Le JDD nous annonce que Fillon fera sa rentré au 20 heures de TF1, le 2 janvier, avant de prononcer, le 14 janvier, son grand discours de lancement devant le conseil national des Républicains. Comme Sarkozy, il y a dix ans (c‘était à Evian et les « pupilles de la Nation, non juifs », sous mandat Chiraquien, s’étaient invités à la fête ripoublicaine, contraignant le ministre des anciens combattants , Mekachera,  à les y recevoir séance tenante. A une trentaine, ils avaient bloqué plus de 300 CRS, preuve que des vieux assemblés, déterminés et soudés peuvent tenir tête à des exécuteurs de basses-oeuvres – les jeunes d’aujourd’hui devraient en tenir compte, nom de dieu! – . Il est vrai qu’à l’époque, les dits  CRS n’avaient pas le droit d’utiliser des armes de guerre contre les manifestants . Le décret Fillon de 2011, n’ayant pas encore vu le jour) et comme Hollande au Bourget, le 22 janvier 2012. Rituel immuable et envolées de tribune. Fillon promettra sans doute le redressement national, beaucoup de sueurs et quelques larmes.

Poison de la défiance

Mais les Français y croient-ils plus ? Selon un sondage, sept citoyens sur dix ne souhaitent pas la victoire de Fillon même si plus d’un sur deux considèrent qu’il a le plus de chance de l’emporter en mai 2017.

En 2012, la même dissociation minait François Hollande, donné gagnant mais sans désir d’avenir. La suite ne fut qu’une confirmation de ce scepticisme initial : dès l’été, une majorité de Français se déclaraient insatisfaits du quinquennat naissant. Ces mécontents n’ont fait que devenir plus nombreux… Jusqu’à la renonciation finale. Force est de constater que Fillon ne dispose pas d’un capital de confiance supérieur.

La maladie gagne. Et la suppression de 500.000 fonctionnaires évoque la saignée des médecins de Molière, aussi spectaculaire qu’inefficace pour restaurer la santé d’une nation en proie au doute. Vertiges de l’alternance…

 

Ce qu’il y a de sur c’est que le programme de Fillon ne sera opérationnel qu’en 2022, en son absence. De deux choses l’une:

  • les présidents ont une avance de 5 ans et donc une avance quinquennale
  • les électeurs ont un retard de 5 ans et donc un retard quinquennal

Ne serait-il pas mieux de couper la poire en deux et revenir au septennat (le nombre des putatifs de droite et de gâche n’est-il pas sous le signe du scepticisme (les 7 mercenaires de la droite et les 7 glandiateurs de gôche)?

En attendant Fillon il nous promet :

il est bon de s’en souvenir pour éviter de dire « je ne savais pas, devant la gueule noire des ultima ratio, en mains des CRS et autres bras armés du pouvoir. Que fait l’armée?

Il y a donc

  • le Fillon d’avant
  • le Fillon de pendant
  • le Fillon d’après

Fillon nous à ce qui est instable et qui girouette…. On est sur de perdre le cap de bonne espérance

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20161218.OBS2821/presidentielle-deja-fillon-se-hollandise.html

 

****

 

Robert Ménard: “La crèche en mairie, c’est la France qu’on aime”

Plus proche de François Fillon que de Florian Philippot sur l’économie, le maire de Béziers critique les positions européennes du Front national mais continue à soutenir Marine Le Pen à l’élection présidentielle. Entretien à bâtons rompus.

Robert Ménard devant la crèche de la mairie de Béziers, novembre 2015. SIPA. 00732686_000006

 

 

Je ne suis pas réactionnaire parce que je ne pense pas qu’il faille tout rejeter dans ce qui se passe aujourd’hui, mais oui je suis conservateur. Et surtout, je ne suis pas idéologue. Ce livre est nourri de mon expérience de maire. Ce n’est pas un discours sur le monde, j’essaie simplement de tirer des leçons de mon expérience dont j’ai la naïveté de penser qu’elle peut servir à un autre niveau. Et ce que je constate quand je discute avec les habitants de ma ville, c’est qu’ils sont, comme moi, nostalgiques de certaines choses.

Effectivement, dans l’entrée « Avant », vous dites : « Oui, c’était mieux avant ! »

Je constate simplement que le peuple français, en tout cas dans le sud de la France, veut conserver ce à quoi il tient : la famille, les enfants, un paysage religieux qu’il connait…  Un autre exemple : Le Puy-du-fou, sorte d’appartement-témoin de la France comme on en rêve. C’est ça que j’essaie de dire dans ce livre. Je ne suis pas réactionnaire au sens où je dirais : « Revenons cinquante ans en arrière et tout ira bien ! » Nier les progrès – dans un domaine comme la médecine par exemple – serait tout simplement stupide. Mais conservateur, encore une fois, oui !

C’est pour cela que le remboursement sans limite de l’avortement est problématique. Par ailleurs, je vous ferai remarquer que les plus farouches partisans de l’avortement sont souvent les mêmes qui condamnent la peine de mort… un peu contradictoire, non ?  Parce que, même avant quinze semaines, l’embryon, c’est la vie !

Passons à l’entrée « Années 30 ». Pour vous, c’est « un pays imaginaire où vous déporte la gauche dès lors que vos idées lui déplaisent ». En même temps, les années de l’entre-deux-guerres posent des questions assez sérieuses, notamment sur la démocratie qui est parfois devenue la dictature de la majorité, avant de devenir dictature tout court. Quelles limites imposer, même à une majorité démocratiquement qualifiée ?

Dès que certains ne sont pas d’accord avec vous, ils vous renvoient aux années 30. À les croire, les rues de Béziers seraient peuplées de chemises brunes et on y marcherait au pas de l’oie ! Je veux bien qu’on ne soit pas d’accord avec ce que je dis – c’est tout à fait légitime – mais le renvoi aux années 30 clôt tout débat !

Par ailleurs, oui, ce qui s’est passé dans les années 30 nous interroge sur la démocratie. Mais attention de ne pas délégitimer le vote populaire (mais y a t-il réllement un vote populaire quand on voit l’absurdité du système électoral. La majorité des  électeurs – contre, blancs, nuls et abstentions – n’est pas prise en compte? C’est toujours la minorité qui…. Imagine t-on une réunion de co-propritaires pendre des décisions sans quorum?) quand il n’a pas l’heur de plaire aux élites… On l’a bien vu après la victoire du Brexit ou de Trump…

Selon vous, la question n’est pas la dictature de la majorité mais celle de la minorité…

Quand, en 2005, le peuple français vote contre l’Europe telle qu’on nous la propose et que, deux années plus tard, Monsieur Sarkozy (souvenez-vous, il proposait pour 2017, deux référendums…… sauce 2005, modifié 2008.) et sa nouvelle majorité décident le contraire, c’est insupportable ! Il y aurait, à leurs yeux, d’un côté des gens intelligents, fins connaisseurs des dossiers, et de l’autre, la plèbe, les gueux, incapables de discernement !

Avec le changement de population auquel nous assistons aujourd’hui, c’est la démographie qui finira par faire la loi. Un peu à la manière de ces pays d’Afrique où les ethnies majoritaires imposent tout aux minorités. Je ne veux pas de ça pour la France ! La démocratie nécessite une homogénéité minimale. Si, demain, dans un certain nombre de villes comme Béziers, les Français d’origine immigrée votaient aussi massivement que le reste de la population, cela changerait la donne politique de façon radicale. Et de cela, je ne veux pas.

En ce cas, que peut-on faire ?

Limiter l’immigration. À un moment donné, quand l’eau monte, vous arrêtez le robinet avant d’être noyé et ensuite vous essayez de vous dépatouiller avec l’eau qui vous arrive au menton. Je propose donc qu’on ferme le robinet et qu’on se demande comment intégrer ceux qui sont déjà là.

Vouloir arrêter l’immigration est une chose, mais vous donnez parfois l’impression de vous en prendre aux immigrés eux-mêmes. 

Comment pouvez-vous dire ça ? Les migrants avaient été conduits là par des filières organisées, de véritables mafias. Ils étaient entrés par effraction dans des HLM, cassant les portes au pied de biche ! Face à de telles situations, j’emploie tous les moyens à ma disposition. Et je n’hésite pas à recourir à des affiches qui choquent nos grandes âmes ! Mais c’est la réalité qui est dure. Qu’à Paris, on fasse la grimace m’importe peu. A Béziers, l’immense majorité de mes concitoyens m’approuve. Ils ont enfin, disent-ils, un maire qui dit ce qu’ils ressentent ! (Pour supprimer Ménard  – mais pourquoi le supprimer si ses concitoyens en sont satisfaits…. – faut-il supprimer Béziers de la carte de France ou mieux accepter une éventuelle annexion par un pays étranger? Une enclave d’un pays tiers – pourquoi tiers, dans ce cas!- Béziers n’est qu’un épi-phénomène. A « abandonner toutes les villes à forte majorité autre, le 93 serait bientôt plus département Français…. Avant on annexait par guerre, maintenant on annexerait par populace interposée et à ce jeu les tochtones sont perdant. Il s baisent moins…..productifs. Peut-être pas assez d’aide à la libéralisation des moeurs ouvrières-reproductrives)

Au niveau national, à quelques mois des élections présidentielles et législatives, pour vous, l’espoir d’un changement réside dans une alliance entre les Républicains et le Front national. Est-ce un vœu pieux ou fondez-vous vos espoirs sur vos échanges avec des personnages politiques des deux partis ?

Je constate que 80% des gens qui votent Front national et 80% de ceux qui votent Républicains (qui sont les républicains. Ils se disent tous républicains. Ils devraient d’ailleurs se définir ripoublicains) pensent à peu près la même chose, demandent à peu près les mêmes choses, rêvent à peu près des mêmes choses.

 

Béziers, le contre exemple de là où on crèche! Nul ne peut y dire ; « viens chez moi j’habite chez une copine », même si la mairie, par définition, est la maison de tous (seuls peuvent y séjourner ceux qui ne viennent pas avec des croissants, mais avec la bonne baguette, bien de chez nous. Le béret en plus donne une autorisation de sot para sur la mauvaise pente)

Le p’tit jésus va s’y retrouver sur la paille!  Ménard veille à peupler l’étable d’un peu de chaleur animale. Au moins à défaut de chaleur humaine, on est sur d’y trouver celle animale…. Le problème, c’est que les rois risquent d’y être interdits de passage et de séjour….En effet ils sont moyen-orientaux, d’après la tradition (difficile de les prendre pour des natifs du coin

 

http://www.causeur.fr/menard-zemmour-immigration-front-national-2017-41668.html

 

*****

 

Outil de propagande ultime: La vérité sur la «blogueuse Bana» révélée

Outil de propagande ultime: La vérité sur la «blogueuse Bana» révélée

Un militant syrien a contacté en novembre la célèbre blogueuse de 7 ans, Bana Alabed, dont l’histoire a fait le tour des médias mainstream, pour proposer d’aider sa famille à quitter d’Alep-Est. Un mois plus tard, il a reçu une réponse qui l’a convaincu que le compte en question est un «outil de propagande ultime».

Désigné sur Twitter comme « vérifié », le compte de Bana, une fillette syrienne de sept ans qui raconte en anglais les horreurs de la guerre qu’elle vit au quotidien, compte près de 310 000 abonnés. L’authenticité de ce compte a été mise en cause à plusieurs reprises, car tout laisse à penser que dans « ses » vidéos, la fillette ne fait que reproduire un texte appris par cœur ou soufflé.

Mais les médias opposés aux autorités syriennes officielles ont fait de ce personnage une véritable icône de la guerre civile, une « Anne Frank d’Alep ».
Maytham Al-Achkar, un militant syrien installé actuellement à Beyrouth, a décidé d’établir un contact avec Bana. Il s’est accordé avec les autorités syriennes pour évacuer la petite fille et les membres de sa famille de la ville en toute sécurité et a même réussi à obtenir une amnistie pour son père, membre d’une organisation islamiste.

« Je croyais que cette fille était à Alep, mais je ne le crois plus. Son rôle était de prendre quelques photos et vidéos, et une fois fait elle est partie », poursuit Maytham.

Aujourd’hui, il est convaincu que les représentants de Bana ont accepté d’établir un contact avec lui pour l’accuser de mensonge. Ceci leur aurait permis de le présenter comme un propagandiste de Damas.

« Peut-être qu’ils voulaient me laisser les menacer ou leur écrire des choses indécentes pour ensuite les utiliser contre les autorités syriennes. Mais, à leur plus grande surprise, je n’ai pas menti. Je voulais sincèrement aider cet enfant syrien dont on se sert, et les autorités syriennes ont accepté de coopérer avec moi », conclut Maytham.

 

Tout est bon dans l’Alep près…..(et loin de l’omerta occidentale). Il faut faire saigner le coeur de l’occident. Les « rebelles » ne sont pas plus cons que les autres. Ils comprennent l’impact des technologies modernes de « communication ». Que croyez-vous que serait le martyr d’Alep si on ne pleurait dans les chaumières scintillantes des noëls occidentaux (fête de la réception par excellence…. On a bien accepté le p’tit jésus, qui était lui aussi oriental. Et comme dit le proverbe, « quand il y en a pour un il y en a pour beaucoup ». C’est d’ailleurs le principe de la multiplication du neuf et des pains.

Qui peut m’aider à comprendre ce que sont les « rebelles » d’Alep. Djihadistes ou syriens dissidents à Bachar!

 

http://reseauinternational.net/outil-de-propagande-ultime-la-verite-sur-la-blogueuse-bana-revelee/

 

*****

 

 

 

*****

 

 

Voilà maintenant que la politique américaine est faite par les Russes….. C’est comme si celle de la France était faite par daesh. Vous y croyez?

Que ne ferait-on pas pour attaquer la Russie. Il est vrai que Trump semblerait contre….. faisant perdre ainsi le marché du millénaire des armes….. Une guerre comme cela, il ne peut y en avoir deux de suite. Il faudra effacer les radiations radieuses à défauts d’être rieuses….. Il faut laisser du temps au temps pour redevenir respirable. En attendant, c’est la guerre civile américaine électorale

 

http://free.niooz.fr/s/free/wikileaks-met-au-defi-obama-de-presenter-les-documents-qui-incrimineraient-poutine-13262391.shtml

 

*****

Les présidentielles, quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

  1. Valls
Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….
Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –  13/12/2016   160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Cazeneuve, à peine promu 1er ministre, fait voter . Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Il ne craint pas la rue et dit merci à Fillon : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270  paru en Juillet 2011

…..

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant! Prolongation, avant la date de fin, et à nouveau pour 6 mois jusqu’à l’installation du nouveau pouvoir (Acte 1 de Cazeneuve, nouveau premier ministre….)

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé
L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)
 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)
un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)
Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils oserons nous demander (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout en dehors dudit pouvoir)
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :