-

La comparaison m’a tuer…. dirait celui qui en amar de ne plus être lui-même, avec ses forces et ses faiblesses et ou l’inverse…. (par keg – 292 Mars – 17/12/2016)

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «être soi » ou  «paraître les autres»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Français quand vous saurez……que :

 A force de se comparer on perd son âme. La conscience russe, Allemande, ou autre, n’est pas la conscience française. Bannissons tout ce qui est comparatif et acceptons , tout simplement ce que nous sommes!

….. et avec un peu de recul….

A force de se comparer par morceaux, la France a perdu ce qu’elle était, elle même! C’est la comparaison qui nous tue. Elle nous tue, parce que parcellaire et donc, dès le départ, erronée…. On n’est que ce que l’on est. Point!

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur ma Sécu…

 
François Fillon a osé évoquer une énième réforme de l’assurance maladie…
 

C’est parti : la gauche nous ressort les brassards de FFI pour exhumer le Conseil national de la Résistance  (les vrais FFI n’auraient pas accepté la discrimination de Juillet 2000 au bénéfice des « Pupilles de la Nation juifs », enfants de « morts pour rien » et au détriment des « Pupilles de la Nation non juifs » enfants de « morts pour la France »! Fils de FFI, je peux vous assurer de ce refus des vrais combattants de l’ombre, dont Fillon ne fait pas parti, même s’il n’est pas de gauche :  http://wp.me/p4Im0Q-1nR ). C’est que François Fillon a osé évoquer une énième réforme de l’assurance maladie, qui tamiserait un peu les remboursements en se concentrant sur les choses sérieuses, et voila la République en danger… Un sparadrap du capitaine Haddock qui le suivra toute sa campagne, même si le « mis en examen » a immédiatement rétropédalé : « J’entends réaffirmer le principe d’universalité dans l’esprit des ordonnances de 1945 […] Il n’est donc pas question de toucher à l’assurance maladie et encore moins de la privatiser. » (ses électeurs ont voté pour un programme qui ne verra le jour. Que sera lors de l’élection véritable. peut-on faire confiance à ceux qui rétropédalent. Fillon ferait donc du hollandisme, sans le savoir, comme hollande a fait du sarkozysme, lui aussi; sans le savoir… Va t-on continuer longtemps le même continuum?)

Cette reculade devant le système communiste monopoliste augure mal, mais on sait que si les primaires se remportent à droite, la présidentielle se gagne au centre ; nous lui laisserons donc le bénéfice du doute. Il est vrai que le sujet est complexe. Bastiat avait prophétiquement prédit les conséquences de la mainmise de l’État sur les assurances sociales. Ainsi, comme prévu, le système ne nous laisse plus le choix qu’entre augmenter les cotisations, baisser les remboursements, emprunter ou… euthanasier les vieillards !

Déjà, la Sécu – dont les bras armés URSSAF et RSI ruinent des milliers d’entreprises par an – ne rembourse qu’une grosse moitié des dépenses. D’ailleurs, si elle s’arrêtait demain de s’acquitter de sa part sur les lunettes, personne ne s’en apercevrait.

Au-delà du Rhin, on paie moins cher sa cotisation par tête d’habitant, on honore ses médecins deux fois mieux que les nôtres, on voit ses médicaments tous remboursés à 100 % et les caisses sont pourtant bénéficiaires. Mais c’est connu, les Allemands ne sont que de gros balourds…

 

Je constate que la France comparative ne sera jamais heureuse. A force de copiage, on n’est plus soi même. La France a les moyens d’être ce qu’elle doit-être. Ma femme n’est pas Marilyn ou toute autre chose fragile médiatisée. Cela ne l’empêche pas d’être ma femme. Malheur à elle si elle s’avisait de vouloir copier. Elle ne serait plus ma femme, mais une étrangère, un succès damné.

C’est la comparaison qui tue. Surtout quand elle n’est que parcellaire et ne sert que les desseins de celui qui en use et abuse. Quand la France acceptera, pleinement,  d’être la France avec ses grandeurs et ses petitesses, le monde et la vie n’en seront que meilleurs…

 

http://www.bvoltaire.fr/richardhanlet/ami-entends-tu-le-vol-noir-des-corbeaux-sur-ma-secu,299810

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….
——
« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:
GrosMots kegiens Février2016

****

 

Pourquoi les 80 ans du pape François alimentent une rumeur de démission

Pourquoi les 80 ans du pape François alimentent une rumeur de démission
Le pape François, au Vatican en octobre 2014 (SINTESI/SIPA)

Près de trois ans après son élection, le pape François continue de susciter un vif rejet de la part de la frange la plus conservatrice de l’Eglise.

 

 

D’étranges rumeurs circulent dans le « popolino » romain à l’occasion de l’anniversaire du pape François : ce samedi 17 décembre le souverain Pontife fête ses 80 ans.

François est très populaire dans la capitale italienne, qui est aussi la capitale de la chrétienté. Et, depuis son élection en mars 2013, il a largement chamboulé l’Eglise. Il est le pape qui a :

  • Pourchassé les pédophiles
  • Réinséré dans l’Eglise les divorcés remariés en suggérant aux prêtres de résoudre au cas par cas leur droit d’accéder à la communion
  • Attaqué de front le pouvoir financier exorbitant de l’IOR, la banque du Saint Siège
  • Nommé des « évêques de rue » dans les villes de Bologne et Palerme
  • Bastonné la Curie
  • Porté à bon terme un « Jubilé de la miséricorde » pas facile à réaliser dans cette ville surpeuplée et encombrée qu’est Rome
  • Appelé les prêtres à absoudre les femmes acculées à l’avortement
  • Défendu en toutes circonstances les mérites d’une « Eglise pauvre » en appelant tous les chrétiens à « se libérer des biens matériels » (excepté les évêchés, qui ne sont, déjà, que symboles de pauvreté)
  • Soutenu qu’il faut accueillir dignement les migrants qui déboulent dans la Péninsule (plus de 170.000 cette année)

Sans oublier ses prises de position en politique internationale. Eh bien ce pape très populaire et très aimé est l’objet de bavardages, papotages et confabulations dont voici le résumé du message principal : François annoncera sa démission samedi à l’occasion de son anniversaire.

Il rejoindrait ainsi dans les jardins du Vatican l’autre pape émérite, Joseph Ratzinger. Et on se retrouverait dans cette situation inédite et inouïe d’avoir bientôt un pape en exercice et deux à la retraite qui vivraient ensemble sur les 40 hectares du Saint Siège. Incroyable ! Mais totalement infondé. (c’est le Conseil constitutionnel des papes, avec jetons de présence à 10 000 € mois)

Le souhait de la partie conservatrice de l’Eglise

En effet, pourquoi ferait-il un tel geste et, surtout, pourquoi une telle rumeur ? Là, les explications deviennent à la fois plus subjectives et plus banales. « Il est trop fatigué, comme Benoît XVI il y a un peu plus de trois ans », dit Silvia, fleuriste de son état. « Il a grossi, son tour de taille doit dépasser maintenant le mètre cinquante », dit Luigi, marchand des quatre saisons, voulant souligner qu’il ne se porte plus très bien. Stefania, prof de gym, prétend avoir des informations d’un « ami qui travaille au Vatican » 

Mais après tout, n’est-ce pas Bergoglio lui-même qui a dit que son pontificat serait « bref » et ne durerait pas « plus de 4 à 5 ans », rappelle Melloni. Lequel balaie donc comme une sorte de « complot » des hommes d’Eglise les plus rétrogrades contre le pape le plus réformateur qu’ait connu la chrétienté, et qui saura selon lui continuer à défendre jusqu’à son dernier souffle « la Chiesa dei poveri Cristi », l’Eglise des pauvres gens.

 

L’église n’est plus ce qu’elle était, en ses débuts.

Vous imaginez le christ démissionner de don mandat électif de pilote de ligne hantée, au titre que son calvaire est trop dur sur un gol-gotha! Il eût été à vocation humaine et le pape (la notion) n’existerait pas. Un représentant de famille peut démissionner mais pas un conducteur de char d’état, fut-il second (la noblesse – le clergé – la valetaille).

C’est le pape que l’on démissionne. Que vaut-il mieux pour le monde des adorateurs (du veau d’or pontifical et ses œuvres, alias chrétiens d’où dérives les cathos-trophiques) :

  • quitter la place par assassinat
  • quitter la place par démission

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20161216.OBS2763/pourquoi-les-80-ans-du-pape-francois-alimentent-une-rumeur-de-demission.html

 

****

 

La guerre froide aura-t-elle lieu?  –  Un ouvrage collectif sur la Russie contemporaine

 

Poutine Russie François Fillon Donald Trump

Saint-Pétersbourg, Russie (SIPA : AP21971489_000015)

Sous la direction de Jean Robert Raviot, professeur de civilisation russe contemporaine à l’université de Nanterre, cinq universitaires viennent de publier à la documentation française un ouvrage intitulé Russie : vers une nouvelle guerre froide ?

Des cartes avec la faucille et le marteau

L’ouvrage ne répond pas à la question du titre, mais donne au lecteur les moyens de le faire. Ce n’est pas du luxe. En ces temps de russophobie galopante, beaucoup de ceux que l’on nous présente comme les meilleurs esprits en viennent à perdre les pédales, et le gouvernement français dans une surenchère imbécile pousse à la tension, voire à l’affrontement. La presse mainstream, abdiquant souvent toute déontologie, nous assène que Donald Trump est un agent russe, François Fillon une marionnette de Vladimir Poutine, et que le référendum italien a été truqué par des hackers soviétiques. Certains journaux en viennent à publier des cartes ou la Russie est en rouge ornée d’une faucille et d’un marteau jaunes (manque l’étoile, pour la guerre du même nom). Face à cette passion atlantiste déraisonnable, il est difficile de ne pas réagir sommairement en se situant sans nuance sur le terrain de la défense unilatérale du grand pays. Pour ce qui me concerne, c’est d’autant plus facile que la Russie est une vieille histoire : celle de la fascination pour un peuple assez incroyable au sein duquel cohabitent la civilisation la plus raffinée et la plus grande brutalité – surtout pour lui-même.

La chute de l’URSS, une humiliation

Patrie de la littérature, de la musique, de la danse, de la peinture, la Russie a cependant supporté, et plus souvent qu’on ne croit, soutenu un régime brutal de paranoïa mortifère, accepté les sacrifices de la guerre civile, du stalinisme et les plus abominables, ceux de la Grande Guerre Patriotique. Il y a eu ensuite l’effondrement de l’URSS et l’humiliation ce qui au bout du compte, fait suffisamment pour que l’on n’ait pas envie d’en rajouter et de continuer à insulter ces gens à partir d’une vision déplaisante et frisant le racisme, du moujik brutal indigne de la civilisation occidentale.

Un post-empire

Et ceci est essentiel, surtout qu’accompagné d’une étude de ce qu’est le «poutinisme » cela permet d’éviter de rester dans la caricature, fruit de la diabolisation ou de l’adulation de Vladimir Poutine, positions symétriques et sans intérêt. Mais, nous disent les auteurs, la Russie a désormais, et de nouveau une stratégie de grande puissance – ce qui ne veut pas dire impérialiste. Et nous décrivent les outils et les armes qui sont les siens pour la mener.

 

Nous jouons en permanence au jeu

  • Russie qui fait rire
  • Russie qui fait peur

Quand on sait que la peur naît de l’ignorance….. on peut donc découvrir les réalités et les faire rire. Mais comment faire avec des gens qui ne font et ne feront que tousaufisme…. Il est vrai que pour connaître, c’est fatiguant et qu’il faut se donner le temps et mes moyens de connaitre (ce qui est contraire aux grand-messes télévisuelles.

Connaître est l’opposé de l’ignorance des masses (outils basiques des politicards)

 

 

http://www.causeur.fr/poutine-trump-francois-fillon-donald-trump-russie-41654.html

 

*****

 

Alors nous nous battrons dans l’ombre…

Alors nous nous battrons dans l’ombre…

Un guide pour remporter la guerre des médias

«Les guerriers victorieux gagnent d’abord et ensuite vont à la guerre, tandis que les guerriers vaincus vont à la guerre d’abord et puis cherchent à gagner.» – Sun Tzu, l’Art de la guerre

La bataille en cours entre les médias indépendants et alternatifs, et les médias de propagande parrainés par le gouvernement d’entreprise, est en pleine effervescence après la victoire de Donald Trump aux élections de 2016. Bien que je ne sois pas un grand fan de Trump, sa victoire a tellement endommagé émotionnellement le statu quo des États-Unis qu’ils ont commencé à attaquer, d’une manière hystérique et imprudente, tous ceux qu’ils accusent d’avoir empêché son Altesse Hillary Clinton de monter sur le trône.

L’escalade de ce combat, que j’ai qualifié de «Guerre des médias» depuis l’été, était facile à prévoir. Comme je l’ai noté dans l’article intitulé Questionner la santé de Hillary n’est pas de la conspiration :

Les médias traditionnels – contrairement à John McCain en 2008 –, avaient décidé que la santé de Hillary Clinton n’était pas un problème et ont choisi de ne pas l’évoquer. Beaucoup dans le monde des médias alternatifs ont pris une position différente et, en raison de l’incapacité des médias traditionnels à informer le public américain depuis des décennies, les médias alternatifs ont conduit cette question en tête des nouvelles. Ça, c’est le pouvoir.

2016 a été l’année où les médias alternatifs indépendants sont passés d’un rôle simplement influent à la possibilité d’affecter le résultat d’une élection présidentielle. Comme cela a été largement commenté, pratiquement tous les journaux de la nation ont soutenu Hillary Clinton pour la présidence. Le fait qu’elle a, malgré tout, perdu a été le plus grand bras d’honneur signifié aux médias – et au statu quo en général – par le public américain depuis au moins une génération.

Alors que de véritables faux sites de nouvelles basés en Macédoine ont certainement recueilli beaucoup de clics – et de revenus – en inventant des histoires ridicules, quiconque pense vraiment que c’est ce qui a conduit à la défaite de Hillary est simplement dans le déni. Nous savons tous que les acteurs décisifs sont les sites Web indépendants qui ont interpellé Hillary, avec des preuves très réelles, la présentant sous l’aspect déplorable d’une menteuse compulsive. Les médias traditionnels le savent, c’est pourquoi ils n’ont pas réellement mis l’accent sur la censure des faux sites d’actualité, mais ont plutôt promu un ordre du jour visant à placer dans la catégorie des fausses nouvelles tout ce qui n’entrait pas dans les perspectives de l’establishment, afin d’éliminer la concurrence et de reprendre la main sur le récit national. Si ceux d’entre nous qui apprécient les médias indépendants veulent contrecarrer ce plan néfaste, ils doivent comprendre pleinement à quoi ces crétins veulent en venir.

Le 24 novembre, le Washington Post a publié un article au sujet du travail de quatre groupes de chercheurs, qui ont examiné ce qu’ils disent être des efforts de propagande russe pour saper la démocratie et les intérêts de l’Amérique. L’un d’eux était PropOrNot, un groupe qui insiste sur son anonymat, et qui a publié un rapport identifiant 200 sites Web qui, selon lui, font écho, volontairement ou non, à la propagande russe. Un certain nombre de ces sites ont contesté leur inclusion dans cette liste, et certains de ces sites, ainsi que d’autres qui ne sont pas sur la liste, ont publiquement mis en cause la méthodologie  et les conclusions du groupe. Le Washington Post, qui ne nomme aucun de ces sites, ne s’engage pas lui-même sur la validité des découvertes de PropOrNot concernant un média quelconque et l’article ne prétend pas non plus à cela. Depuis la publication de notre récit, PropOrNot a supprimé certains sites de sa liste.

Aparté

Pour des précisions sur la façon dont le statu quo tente d’utiliser les développeurs et les sociétés de médias sociaux, afin de censurer l’opinion alternative sous le couvert de la lutte contre les fausses nouvelles, lisez cet excellent article publié sur Naked Capitalism : Witch Hunt: “Fake News” Software Touted by CBS Smears Naked Capitalism, ShadowProof, TruthDig, Others; Creator Admits He Made Up Who Went on Hit List.

Maintenant que nous savons de quoi ils sont capables, jusqu’à quel point devons-nous nous inquiéter ? Bien que je sois extrêmement optimiste quant à l’avenir des médias décentralisés et indépendants, et à la prolifération des voix individuelles en général, il est tout à fait évident que les gardiens des médias ne lâcheront pas sans combattre. La bonne nouvelle, c’est qu’ils sont sur la défensive, pas nous. Ce sont eux qui se battent à nos conditions, et non l’inverse. Un bon exemple de cela peut être vu dans la façon dont le mème fausses nouvelles a été tourné, avec beaucoup d’efficacité, contre les médias grand public.

C’est lorsque vous êtes désespéré, effrayé et paniqué que vous faites les plus grandes erreurs, et les médias système sont actuellement désespérés, effrayés et paniqués. Comme Napoléon Bonaparte l’aurait dit : «Ne jamais interrompre votre ennemi quand il fait une erreur.»

Seul une élite idiote et auto-satisfaite croit en réalité que les gens les plus intelligents et les plus informés en Amérique sont les experts de la télévision et les journalistes employés par les médias traditionnels. En voyant à l’œuvre une poignée d’entreprises et quelques oligarques, il faudrait être l’imbécile le plus naïf de la terre, pour ne pas comprendre que les médias système sont guidés par des récits bien arrangés et que ces récits ne sont pas dans notre intérêt.

Une autre façon pour le statu quo de se défendre consiste à attaquer nos moyens de survie financière, ce qui signifie que les lecteurs doivent être prêts, plus que jamais, à faire un don à leurs sites favoris – vous pouvez soutenir Liberty Blitzkrieg ici. L’autre façon sera d’empêcher notre contenu d’apparaître sur les sites des médias sociaux ou les moteurs de recherche, ou quand il apparaît, il viendra avec un avertissement. Si c’est la tactique qu’ils choisissent, il sera relativement facile de se battre.

Permettez-moi de terminer ceci avec un avertissement à Facebook, à Google, et à tous les autres mammouths de la technologie. Vous entrez dans ce combat à vos risques et périls. Toute tentative maladroite de diffamer des sites de médias authentiques et indépendants par le biais de listes noires et de censure, finira par vous nuire plus qu’elle ne nous fera du tort. Dans une tentative désespérée de nous détruire, vous vous détruirez vous-mêmes. Agissez prudemment et soyez du bon côté de l’histoire.

Quant à tous les autres, restez forts. Mes écrits seraient sans importance sans vous. Ce ne sont pas les écrivains des médias alternatifs qui infligeront le dernier coup aux médias traditionnels, ce sera vous, les lecteurs. Nous sommes ensemble et dépendants les uns des autres. Ensemble, nous allons gagner.

En toute Liberté,

 

La guerre est effectivement déclarée entre les « vrais » médias (pognon sur rue) et les « faux » (tellement vrais qu’on les croirait plus que les vrais « vrais »). Peut-on en vouloir au peuple de ne plus faire confiance à ce qui fut. N’est-ce pas la faute de ce qui fut, si le peuple s’en est détourné!

On attaque les soit disant attaques russes du bastion électoral américain… Peur-on envoyer une bombe atomique sur un média-internet. Ce serait prendre le risque de tuer ceux qui n’y souscrivent pas. C’est comme si la France envoyait une bombe nucléaire sur daesh…. Qui est daesh et où est-il, réellement.

Quand un pays commence à vouloir attaquer les signes de son essor, c’est qu’il est sur le déclin.

N’y a t’il, en permanence, qu’une seule alternative? Le bien, le mal. La guerre, la paix. La croyance, l’incroyance. La vérité, le mensonge. La richesse, la pauvreté. La gauche, la droite…. Le jour où l’on acceptera l’élargissement de la palette, l’humanité aura alors fait un pas de géant.

C’est à nouveau la guerre des anciens et des modernes (mais les armes ne sont plus les mêmes et dépassent le sens strict des maux en écriture)

 

http://reseauinternational.net/alors-nous-nous-battrons-dans-lombre/

 

*****

 

 

 

*****

 

Julian Assange accuse les gouvernements saoudien et qatari d’avoir financé Daesh

Dans l’indifférence la plus totale des grands médias français, Julian Assange vient d’accorder à RT (Russia Today) un entretien aux allures de bombe.

Dans l’extrait que nous vous proposons ici, le fondateur et rédacteur en chef de Wikileaks explique à John Pilger le contenu d’un mail, échangé entre Hillary Clinton et son responsable de campagne, John Podesta.

Celui-ci prouve non seulement que les allégations tant déniées selon lesquelles les gouvernements saoudien et qatari avaient financé Daesh étaient bien justes, mais qu’en plus, ces informations étaient parfaitement connues des autorités américaines.

Julian Assange : « Il y a un email d’Hillary Clinton de début 2014, peu de temps avant qu’elle ne cesse d’être secrétaire d’État, adressé à son responsable de campagne John Podesta. Selon cet email, Daesh est financé par les gouvernements d’Arabie saoudite et du Qatar. Je trouve cet email le plus important de tout le lot. Peut-être parce que l’argent saoudien et qatari est dépensé un peu partout, même dans les institutions médiatiques. Tous les analystes sérieux, même le gouvernement américain, ont reconnu que certaines personnalités saoudiennes avaient soutenu et financé Daesh. L’explication a toujours été que c’était certains princes hors-la-loi qui dépensaient leur argent, mais que le gouvernement désapprouvait. Selon cet email, ce sont les gouvernements de l’Arabie saoudite et du Qatar qui ont financé Daesh. »

John Pilger : « Les Saoudiens, les Qataris, les Marocains, les Bahreïniens, surtout les deux premiers, donnaient tout cet argent à la fondation Clinton alors qu’Hillary Clinton était secrétaire d’État et le Département d’État approuvait des ventes d’armes massives, en particulier à l’Arabie saoudite. »

Julian Assange : « Et selon les emails d’Hillary Clinton il y a eu une discussion au sujet du plus grand contrat conclu avec l’Arabie saoudite, pour plus de 80 milliards de dollars. Pendant les 10 ans qu’elle a été secrétaire d’État, le total des exportations d’armes desÉtats-Unis a doublé, en termes de valeur en dollars. »

John Pilger : « En conséquence, ce groupe terroriste et djihadiste connu, Daesh ou État islamique, a été créé pour grande partie par ces personnes qui finançaient la fondation Clinton. »

Julian Assange : « Oui. »

John Pilger : « C’est incroyable. »

 

Et on va dire que Moscou a influencé la victoire de Trump! De qui se moque t-on. Si Obama voulait déclarer la guerre à Poutine, avant son départ, il s’y prendrait autrement.

Si Assange avait fait paraître cela, juste avant l’élection, Trump aurait gagné sans que l’on invoque la Russie…. Pauvre système qui mélange les genres et manipule ses opinions. Que va devenir l’élection finale?

Au fait, savez-vous ce qu’a fait Trump, dès qu’il a appris sa victoire? Hilary!

 

http://free.niooz.fr/s/free/julian-assange-accuse-les-gouvernements-saoudien-et-qatari-davoir-finance-daesh-11879335.shtml

 

*****

Les présidentielles, quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

  1. Valls
Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….
Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

 

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom. Cazeneuve promu premier ministre a devancé l’avenir en faisant voter, au 13/12/2016, une prolongation anticipée, de 3 mois supplémentaires jusqu’au 15/06/2017 (entre les deux tours des législatives et sans possibilité de modifier quoique ce soit et pour qui que ce soit)
Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Il fait voter, au 13/12/2016, la prolongation jusqu’en Juillet 2017. Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR

…..

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi 13, réputé jour de chance… Pour qui?) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :