-

Que sera être Français en 2017? Soumis ou embastillés par urgence…. et sans raison d’état – plausible, car devenu possible….- (par keg – 290 Mars = 15/12/2016)

Publié le

Le choix du jour : «chèvre bêlante » ou  «veau dort»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Français quand vous saurez……que :

C’est vous que l’on s’apprête à assassiner à la raison d’état. Que sera un pays où il n’y aura plus de peuple à soumettre (puisque déjà soumis en urgence précipitée et antidatée) . On va se marrer quand il ne restera plus que des politicards à mater. Ils crieront au secours et le peuple ne sera plus là pour les entendre!

….. et avec un peu de recul….

Il ne faut pas être chèvre, disait Monsieur Séguin et manager le chou des politicards….  Depuis, il n’y a plus de chèvres mais des veaux que l’on conduit au nouvel abattoir, rituel pas cher ou halal selon les rites orthodoxes des abatteurs de démocratie, de 2017……

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

“Depuis Séguin, il n’y a plus de droite populaire”  –  Entretien avec Christophe Guilluy

Fillon a gagné la primaire en parlant au cœur (et en oubliant leur portefeuille) des retraités et des électeurs bourgeois. Mais pour s’imposer en 2017, il va devoir reconquérir la droite des prolos, partie chez Marine Le Pen.

Ludovic Guilluy François Fillon Primaire LR

Christophe Guilluy (Photo : Hannah Assouline)

 

La France périphérique s’est-elle déplacée ?

 Non. Ce qui n’est pas illogique car, contrairement à ce qu’on pense, la France périphérique n’est pas le cœur de l’électorat de droite. Le socle électoral de droite, ce sont des retraités, des « bourgeois » on va dire, et aussi un petit électorat catho. Cela explique en partie l’échec de Sarko qui a fait campagne en direction des catégories populaires.

Il y avait une droite populaire au RPR jusqu’à l’époque de Séguin, mais depuis, elle a été lâchée par la droite et récupérée par le FN. Dans le fond, Juppé a fait une campagne de gauche, Sarko une campagne en direction des électeurs du FN, et le seul qui ait cherché à parler aux gens de droite, c’est Fillon ! Les deux autres ont parlé à un électorat qui n’était pas là.

Et vous croyez Fillon capable d’élargir cette assise ?

Le problème de Fillon, comme celui de Juppé d’ailleurs, c’est que ce n’est pas son discours libéral très classique, et calé à l’électorat plutôt bourgeois ou retraité, qui va ramener l’électorat populaire !

 

Je vois, comme dans une boule de cristal, votre avenir présidentié (suite à élection) :

  • La présidentielle se joue à droite
  • La présidentielle se joue à gauche (ou du moins se jouera, car il va falloir compter avec la primaire et les frondeurs y passant outre et d’entrée de jeu)
  • La présidentielle se joue des extrêmes.

On parle de remake du 21 Avril (qui cette année aura lieu un 23….. )!

Quel que soit le résultat, la victime expiatoire sera et restera le Peuple. Nul ne peut redresser la France. Ils n’en ont ni les moyens, ni la volonté (entre un candidat qui annonce qu’il ne fera rien et un candidat qui n’honore pas ses engagements….. et une candidate qui ne dit rien, on va être servi)

  1. Fillon
  1. Valls

Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….

Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

C’est dur de choisir. Si vous ajoutez à cela les coupes sombres qui vont avoir lieu (quelque soit le vainqueur. Impositions indirectes, déremboursements, suppression des couvertures,…. ) vous avez raison d’être désespéré. Vous pouvez et allez  :

  • participer au cirque (grâce au toutsaufisme, excepté que vous récupérez le tousaufisme des autres)
  • oser dire que vous ne voulez pas de ce jeu qui dure depuis trop longtemps et durera jusqu’au moment où vous en aurez le courage, grâce à une enveloppe vide = vote blanc
  • participer en silence au cirque déjà signalé, en vous abstenant. Souvenez vous, « qui ne dit mot, consent ». En vous taisant, c’est comme si vous faisiez un toutsaufisme muet mais néanmoins complice

 

http://www.causeur.fr/peripherique-guilluy-presidentielle-fillon-primaire-droite-41637.html#

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

Cagnotte secrète des sénateurs : l’ex-trésorier du groupe UMP mis en examen

Cagnotte secrète des sénateurs : l'ex-trésorier du groupe UMP mis en examen
Dans les couloirs du Palais du Luxembourg, le 14 septembre 2011. (JACQUES DEMARTHON/AFP)

Un sénateur de droite vient d’être mis en examen pour avoir distribué de l’argent issu des caisses du Sénat. D’autres pourraient être entendus prochainement.

 

 

Retraits d’argent liquide, chèques distribués sans motif… L’affaire des dépenses du groupe UMP au Sénat ne fait que commencer. D’après nos informations, Jean-Claude Carle, sénateur de Haute-Savoie et ancien trésorier du groupe UMP au Sénat, a été mis en examen pour détournement de fonds publics par une personne chargée d’une mission de service public, le 30 novembre dernier.

« Détournement de fonds publics »

Depuis plus de deux ans, la justice enquête dans le cadre d’une instruction judiciaire ouverte pour « abus de confiance », « blanchiment », et « détournement de fonds publics », sur des mouvements de fonds suspects à hauteur de 400.000 euros. Une perquisition avait été menée au Sénat au printemps dernier. Toujours d’après nos informations, le parquet vient de délivrer un réquisitoire supplétif aux juges d’instruction pour « recel de détournement de fonds publics », les autorisant ainsi à élargir leur enquête en ce sens. Plusieurs sénateurs pourraient ainsi être entendus dans les prochaines semaines.

Entre fin 2009 et mi-2012, des mouvements avaient été observés entre les comptes du groupe UMP d’une part, et ceux de deux associations, l’Union républicaine du Sénat (URS) et le Cercle de réflexion et d’études sur les problèmes internationaux (Crespi), d’autre part. Ces deux entités sont des vestiges des divisions de la droite avant la création de l’UMP. Elles représentent deux composantes de l’UMP, la famille des indépendants et celle des centristes.

Dans un deuxième temps, d’importantes sorties d’argent avaient été effectuées des comptes de ces associations. Via des chèques ou des enveloppes de liquide, des sommes ont ainsi été remises à des sénateurs, sans aucune justification. Le sénateur Jean-Claude Carle aurait ainsi signé une partie de ces chèques, et remis de l’argent liquide à ses confrères.

Au Sénat, « je remettais 5.000 euros en liquide par mois au trésorier de l’UMP »

L’avocat du sénateur n’a pas donné suite à nos sollicitations.

« Je remettais 5.000 euros en liquide par mois »

J’agissais sur demande. On m’indiquait le montant à débiter au téléphone. Je me rendais [à la banque], je récupérais les espèces, glissais les billets dans ma poche et je rentrais en taxi au Sénat. »

Opacité totale

Interrogé par plusieurs médias depuis le début de l’enquête, les sénateurs ont d’ailleurs apporté des réponses hétéroclites sur l’usage fait de cette manne financière… D’après Mediapart, le groupe UMP au Sénat a ainsi touché 3, 7 millions d’euros en 2012.

« Ce qui est clair, c’est que ça sert à la vie politique », avait répondu Henri de Raincourt, sénateur de l’Yonne, ex-membre du gouvernement Fillon et président et fondateur de l’URS. L’été dernier, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) avait pourtant épinglé la déclaration de patrimoine de l’élu, estimant que ce dernier aurait dû déclarer les 4.000 euros mensuel (148.000 euros au total) qui lui avait été versés via la fameuse cagnotte parlementaire…

Un autre sénateur avait admis, toujours dans la presse, avoir touché de l’argent pour compenser le montant versé à l’UMP au titre de sa cotisation… Un dernier a enfin évoqué « le remboursement d’un déplacement ».

 

on aura beau faire des « organismes de surveillance », le fric fera toujours bon (ou mauvais) ménage avec la politique…. Ce n’est pas d’aujourd’hui…. Rappelez vous je financement des campagnes et des partis par les entreprises (surtout celles travaillant sur des « marchés publics » qui arrosaient tous les candidats et partis…. On ne sait jamais! Cette pratique a été remplacée. C’est maintenant le citoyen qui paie les campagnes et les partis :

  • remboursement des frais de campagne pour tous les candidats (en toutes élections)
  • financement des partis politique au prorata des résultats aux législatives (vous a t-on demandé votre avis pour vous contraindre à financer des idées qui ne sont pas les vôtres. C’est comme si, étant chrétien on vous demandait de financer des mosquées ou des synagogues)
    • 1,70 € par voix obtenues (au premier tour)
    • 42 000 € par député élu (au second tour)

Et c’est aussi le Peuple qui paie les magouilles des crapules politisées….  Jusqu’où le peuple va accepter de casquer pour financer des parasites et des julot casse croute que sont les politiques (savez vous que nombre  d’entre eux n’ont jamais bossé….. Un comble et ils parlent du travail qu’ils ne connaissent pas.

Quand le Peuple va t-il exiger la fermeture de toux ces robinets ouverts pour arroser de tels ripoux?

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/justice/20161213.OBS2605/cagnotte-secrete-des-senateurs-l-ex-tresorier-du-groupe-ump-mis-en-examen.html

 

****

 

 

 

*****

 

France: la reconduite de l’état d’urgence et le déni de gouvernance

France: la reconduite de l’état d’urgence et le déni de gouvernance

Pour la 5e fois, les députés français, comme un seul homme – ou presque – reconduisent au son de François nous voilà l’état d’urgence. Ce régime, à l’origine prévu comme un régime d’exception pour une situation exceptionnelle, en l’occurrence la guerre d’Algérie, dure depuis le 13 novembre 2015 et les attentats de Paris. A ce rythme, ce n’est plus un régime d’exception, mais un mode de gouvernance, contre la légalité normale, contre les principes de l’état de droit démocratique. Or, la menace terroriste n’est pas prête à disparaître prochainement, donc soit nos gouvernants – et pas uniquement le Gouvernement – sont aptes à relever le défi, faire ce pour quoi ils sont nommés ou élus, soit ils sont dépassés par la situation et ils doivent se retirer. L’époque ne peut se permettre le parasitage politique.

etat urgence

L’Assemblée nationale vient de voter à une écrasante majorité (attention, encore une fois à la valeur des chiffres annoncés. C’est comme pour les élections, il y a le résultat désignant un « vainqueur », fut-il minoritaire » et la réalité de la représentativité du choix des votants : seul 46% des députés se sont exprimés et ceux qui sont pour ne sont que 14% de l’ensemble des VRP du peuple) la 5e reconduite de l’état d’urgence. Par 238 voix contre 32 et 5 abstentions (en Juin 40, ils étaient 80 à dire non. Quel progrès dans la préservation des valeurs de base de la République dont justement la Liberté). Jeudi, le texte devrait être voté au Sénat. Comme l’écrit Le Monde:

Seuls les députés Front de gauche, les écologistes contestataires et une poignée de députés Les Républicains se sont prononcés contre le projet de loi.

Autrement dit, seule une poignée de marginaux n’ont pas répondu présent à l’appel de la République… (et les 307 qui n’étaient pas là, physiquement, courage ou lâcheté ou pire parce qu’ils s’en foutent du Peuple qui pourtant les paie grassement, que sont-ils ? Il ya les excusés comme ceux retenus prisonniers de leur devoir d’ingérence en Syrie? Paiera t-on une rançon pour rapatrier leurs cors « diplomatiques »?)

Pourtant la prolongation de ce régime d’exception montre l’impasse dans laquelle se sont enferrés nos gouvernants et représentants: l’état d’urgence ne peut être efficace que pour réagir face à une menace concrète, identifiée et délimitée. Or, le terrorisme n’est pas une menace « délimitée » et temporaire, c’est une menace qui découle de notre politique. L’état d’urgence est inapte à régler cette menace. Pour cela, il faut gouverner. Pour cela, il faudrait des hommes politiques. (A noter que cela a été le premier acte politique du nouveau premier ministre, ex premier flic de France. Il n’a même pas attendu la fin de la précédente prorogation – prévue pour le 22/01/2017! Que cache cette disposition? Tout peut arriver avec lui au pouvoir gouvernemental? Il est froid comme une pierre tombale…. et donne la chair de poules à ses amis)

L’impasse institutionnelle

L’état d’urgence a été instauré pour permettre aux forces de l’ordre de réagir rapidement et efficacement suite aux attentats de Paris. Puis, avoir des instruments permettant de dépasser les contraintes de la légalité normale est agréable, l’on y prend goût … si l’on n’y prend garde.

Il a donc été reconduit une première fois, afin de mener à terme les mesures prises. Ensuite … ensuite il y eut l’Euro et le Tour de France. Ici, la logique commence à sérieusement crisser. La situation est telle qu’elle nécessite la mise en place d’une législation d’exception, donc portant atteinte aux libertés publiques et aux droits qui sont la clé de voûte de l’état de droit démocratique. En même temps, l’on organise l’Euro, le Tour de France, l’on regarde avec bienveillance Nuit debout … C’est déjà totalement illogique.

Finalement, en juillet, l’on veut mettre un terme à cet état d’exception, toutes les déclarations sont faites devant les petits écrans nationaux … et les mesures de sécurité pour le moins spartiates à Nice montrent la facilité avec laquelle il est possible à chaque extrémiste de commettre un attentat. La population est sous le choc, l’Etat a failli. L’état d’urgence est donc reconduit (alors qu’il eut fallut reconduire, collectivement, l’état et ses appareils, aux frontières du pouvoir avec interdiction à vie d’y revenir) , dernier remède disponible contre la jambe de bois.

Il devient ainsi un mode de gouvernance, faute d’être une solution.

L’impasse politique

Maintenant, les politiques ont simplement peur de le lever et surtout de prendre la responsabilité de l’annoncer. Comme si annoncer allait provoquer un nouvel attentat.

Nos politiques ont peur de gouverner et de prendre leur responsabilité. Et ils l’affirment:

La prolongation jusqu’au 15 juillet permettra « d’enjamber » la présidentielle d’avril-mai et les législatives de juin afin de laisser le soin à un nouveau gouvernement de décider – ou non – d’une sortie de ce dispositif.

Si les membres du Gouvernement, si les élus nationaux, ont peur de prendre leurs responsabilités et la reporte sur les épaules putatives du prochain Gouvernement, ils ne remplissent pas leur fonction. Ni leurs obligations. Ils sont en place pour gouverner, qu’ils gouvernent conformément à la légalité en place et non en ayant peur des modes démocratiques. Il y aura toujours une raison pour prolonger la législation d’exception ( la prochaine constitution décrètera l’état d’urgence, comme ordinaire…. et ce sera sa levée qui sera exceptionnelle. Cela a un nom : dictature), seule la volonté politique peut permettre de revenir à une situation normale. Et sur le plan procédural et en ce qui concerne le rétablissement d’une politique nationale qui soit conforme aux intérêts nationaux.

Ce déni de gouvernance est un déni démocratique (mais le Peuple, comme le pouvoir s’en foutent….).

 

A noter quand même pour l’état d’urgence, ceux qui sont pour (en % de l’ensemble des VRP du Peuple à l’assemblée) :

  • 14/11/2015 : 95,49%
  • 26/02/2016 : 82,72%
  • 26/07.2016 : 84,75%
  • 13/12/2016 : 49,91%

Ils sont 15,63% à ne pas, globalement, participer à l’opération (désintérêt pour les choses courantes du pays, mépris du devenir des électeurs…..). Surprenant c’est l’adhésion des Français inscrits aux thèses hollandaises lors du premier tour de 2012….

Une synthèse conduisant à l’apothéose de fin de course, voir essoufflement ….. urgence-au-lac-detat . Où l’on voit le déclin…. annoncé du pour contre le bon sens. Signe annonciateur du vote à venir « contre » toute attente. Voilà quoi mène la présidence d’un mec se croyant si ordinaire qu’on ne le respecte, déjà, plus. Il y a du désistement dans l’air autour du Palis. Et s’il annonçait dans nos vœux télévisés (n’est-il pas le Peuple incarné), de début Janvier,  son départ avant terme, pour sauver la France (et lui en même temps)

http://reseauinternational.net/france-la-reconduite-de-letat-durgence-et-le-deni-de-gouvernance/

 

*****

 

Arabie saoudite : la mort pour un vêtement ?

 
Elle a publié sur Twitter une photo d’elle, lunettes de soleil, cheveux tombant sur les épaules. Elle risque l’exécution capitale.
 
 

 

Malak al-Shehri, vous connaissez ? Sans doute pas puisque, à ma connaissance, la « grande » presse quotidienne française n’en a pas parlé ; il faut se tourner vers l’étranger, et notamment le Daily Mail online, pour y lire l’histoire ahurissante de cette jeune Saoudienne.

Elle a publié sur Twitter une photo d’elle, lunettes de soleil, cheveux tombant sur les épaules, bottillons, vêtue d’un manteau trois-quarts d’où dépasse une jupe multicolore descendant à mi-mollet. On croise tous les jours des milliers de Malak dans les rues de nos villes. Pas de quoi fouetter un dromadaire, me direz-vous ? Vous avez tort !

Car la scène se passe dans une rue de Riyad, capitale d’Arabie saoudite. Là-bas, le code vestimentaire féminin comporte obligatoirement – o-bli-ga-toi-re-ment (c’est beau le respect des droits de l’Homme quand la femme y est oubliée) – un voile masquant la plus grande partie de la tête et une abaya, cette robe islamique qui couvre le corps, du cou aux chevilles. Il n’en a pas fallu plus pour que certains Saoudiens s’échauffent. L’une des amies de Malak, à l’abri d’un faux nom par sécurité, a mis sur les réseaux les commentaires que cette photo a suscités : « Il faut qu’elle paie pour son crime. » « Tuez-la et jetez son corps aux chiens. » « Nous voulons du sang. » « Nous demandons l’emprisonnement de la rebelle. » Ah ! La religion de tolérance et de paix…

Elle risque l’exécution capitale.

Chez nous, nos féministes en peau de lapin regardent ailleurs. Car, en France, il semble que nous ayons l’indignation sélective. Malak ? C’est bien fait pour elle ! N’avait qu’à se saper comme tout le monde ! Non mais, des fois, on ne va pas arrêter de vendre nos avions pour une donzelle qui se balade « à poil » ! Hollande a même refilé la Légion d’honneur au prince héritier de ce royaume qui, dans les trois premiers mois de 2016, avait déjà décapité 70 personnes. (en cas de décès, je suggère que l’on décerne, à Malak, le titre envieux et envié de « Pupilles de la Nation, non juive et non chrétienne » pour être « morte pour la France ». Vendre des rafales et mirages,  qui ont déjà ceux de leurs déserts… aux émirs de la MEK, et pas du travail,. c’est résister au terrorisme, à armes égales, L’ara-bi leur refilant leurs surplus français)

Et pendant ce temps-là, nos prétendants au trône républicain nous gavent de belles paroles où il est sans arrêt question des « valeurs de la République ». Bon ! Ça va ! J’ai compris. C’est une potion à usage interne et, en aucun cas, un produit d’exportation.

« Oh eh la gauche », en rafistolant votre « Belle alliance », pensez un peu à Malak.

 

Ne voilez pas ce qui est beau, mais plutôt les trafics d’influence que la France entretient avec ceux qui veulent notre mort et pas seulement la mort voilée des femmes que l’on viole en leurs droits (heureusement encore que ce ne soit pas leur gauche. Car c’est la gauche qui décore et la droite qui en touche et touchera les dividendes).

Soutien à Malak. Ne jetons pas un voile sur sa résistance.

 

http://www.bvoltaire.fr/yannikchauvin/arabie-saoudite-la-mort-pour-un-vetement,299437

 

*****

 

Qui a laissé Daech regrouper 5000 djihadistes près de Palmyre… en passant inaperçus?

 

1019477074-1728x800_c

Après avoir regroupé leurs forces, plus de 5000 djihadistes, dont certains en provenance de Mossoul, sont entrés dans Palmyre en utilisant des voitures piégées et des kamikazes. Le directeur de l’Institut des études stratégiques de Damas dévoile à Sputnik à qui sont les satellites et le matériel militaire qui leur ont permis d’entrer dans la ville.

Plus de 5 000 djihadistes, avançant dans trois directions, du nord, de l’est et du sud, sont entrés dans Palmyre, une cité reprise à Daech en mars 2016. La manœuvre des djihadistes est devenue possible notamment parce que les frappes de la coalition sur Raqqa ont été suspendues cette semaine.

 
Même si la plupart des civils ont été évacués par l’armée gouvernementale, il reste selon ses estimations entre 300 et 500 personnes sur place.
 
D’où viennent ces 5 000 djihadistes?
 
Les terroristes se sont réunis près de Palmyre en provenance de lieux différents, y compris de Mossoul, une ville qui n’a d’ailleurs pas encore été reprise par la coalition menée par les États-Unis alors même qu’ils projetaient d’y lever le drapeau du vainqueur le 8 novembre, jour de l’élection américaine, et l’envisagent maintenant pour le 20 janvier, jour de l’investiture de Donald Trump. Du coup, détail intéressant pour les terroristes s’abritant dans Palmyre, la coalition a ouvert un corridor grâce auquel ils se sont retrouvés… justement dans Palmyre.
 
Je crois que Daech coopère avec le renseignement. Il y a quelques jours seulement, ils n’auraient pas pu organiser une telle offensive. Tout le monde sait que les Forces démocratiques syriennes s’apprêtaient à attaquer Raqqa. Alors, ils ont organisé une rencontre avec les représentants des États-Unis pour discuter d’un plan d’action. Et soudain, tout a été annulé et Daech a reçu le feu vert (de qui?) pour prendre Palmyre.
Comment les combattants de Daech ont-ils réussi à passer inaperçus? Je suis sûr que Daech coopère avec la CIA et d’autres agences de renseignement au Moyen-Orient », conclut le directeur adjoint de l’Institut des études stratégiques de Damas.

 

On nous parle, depuis des semaines,  de rebelles, d’opposants. Est-ce à dire qu’il y aurait 3 forces :

  • celle de Bachar
  • celles des opposants à Bachar
  • Celle des opposants aux opposants à Bachar (et dans ce cas ce serait dont, mathéma-triquement des soutiens de Bachar. De là à dire que Bachar fiannace et entretient daesh……)

A quoi sert d’entretenir un tel flou. Et les trois mousquetaires VRP du peuple Français, y partis, sont partis pour qui, quoi et selon quel ordre de mission)

En France, tout le monde peur s’arroger le droit diplomatique de mener ses négociations à qui veut bien entendre (et s’il ne veut pas, on fait comme si…. Preuve que la France n’est plus gouvernée et que chacun sauve ce qu’il peut pour lui (et lui seul).

Quelle apothéose de fin de règne?

 

http://free.niooz.fr/s/free/qui-a-laisse-daech-regrouper-5000-djihadistes-pres-de-palmyre-en-passant-inapercus-13178035.shtml

 

*****

Les présidentielles, quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

  1. Valls

Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….

Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

 

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

Dernière nouvelle. Le pouvoir s’affole et n’attend pas l’échéance programmée du 26/01/2016. Il fait voter, au 13/12/2016, la prolongation jusqu’en Juillet 2017. Quelle fin de mandat pitoyable…. avec un état en urgence d’impossibilité à se réformer… et demain ne s’annonce guère mieux : http://wp.me/p4Im0Q-1nR

…..

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Advertisements

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :