-

Tous les chemins de Damas passeraient par Alep-êche (aux moules ou aux voix, les deux confondus en électeurs) …. (par keg – 288 Mars = 13/12/2016)

Publié le

Le choix du jour : «Alep – êche aux moules» ou  «Alep-êche aux voix»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Français quand vous saurez……que :

La Paix d »Alep ne serait qu’affaire de politicards Français. Le trio infernal a bravé le pouvoir et a voulu faire son djihad là-bas. Seront-ils incarcérés lors de leur retour en la mère Patrie (comme les Juifs retour de Gaza en été 2014)?

….. et avec un peu de recul….

Les anges de paix d’Alep se font mousser? Il ont du pain sur la planche. Évitez de savonner leur passage. Ils sont les sauveurs de Bachar el Assad. Sans eux, ce dernier perdrait sa guerre. Ce sont les sauveurs électifs. Qu’est-ce qu’ils refoulent!

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Duflot, Mariton et Menucci volent vers Alep : un coup de com’ pour la bonne cause

Duflot, Mariton et Menucci volent vers Alep : un coup de com' pour la bonne cause
Cécile Duflot (Yann COATSALIOU / AFP)

Après avoir largement communiqué sur leur initiative, les trois parlementaires ont été refoulés – sans surprise – à la frontière turco-syrienne.

C’est l’histoire de trois députés qui voulaient aller à Alep. L’écolo Cécile Duflot, le Républicain Hervé Mariton et le socialiste Patrick Mennucci avaient choisi de jouer le coup de communication pour faire parler d’Alep-Est, vaste zone rebelle de la ville dans laquelle les civils sont pris au piège depuis de nombreux mois sous les bombes de l’armée syrienne soutenue par la Russie.

Appel à l’aide

Le but du voyage ? « Lancer un appel pour qu’une aide humanitaire soit apportée au plus vite et s’assurer que les civils innocents, dont femmes et enfants, qui souffrent de la famine, du froid et de l’absence de soins primordiaux, puissent être secourus. » La bataille est en cours depuis juillet 2012 et l’armée de Bachar al-Assad est désormais proche d’avoir repris le contrôle de la totalité de la zone rebelle d’Alep.

Mais la situation humanitaire est catastrophique. Les témoignages qui parviennent encore de la ville sont toujours plus alarmants. Alors bien que tardive, l’initiative de la délégation parlementaire permet au moins une ultime exhortation à agir pour sauver ceux qui le peuvent encore.

La délégation « a également pour objectif d’apporter un message de soutien à la population d’Alep, qui se sent légitimement abandonnée par la communauté internationale », ajoute la députée. 

Ce déplacement est aussi leur façon de répondre à l’appel désespéré lancé la semaine dernière par le maire d’Alep-Est, Brita Hagi Hasan, sur France Inter : « Alep brûle. Envoyez des messages à votre président, descendez dans les rues, organisez des manifestations. » Le maire rentre en Syrie après avoir passé quelques jours en France, accompagné de nos trois députés. En revanche, la question d’un déplacement de François Hollande à Alep, évoqué la semaine dernière, a peu de chances d’aboutir. . (On refoule des députés en exercice, ce n’est pas pour recevoir un président sur le déclin. Il risquerait d’apporter la scoumoune…. et Alep n’a pas besoin de cela)

Refoulés à la frontière

Précisons toutefois que l’aventure des trois parlementaires a tourné court assez rapidement. Refusés à la frontière turco-syrienne selon les informations de France Info, ils ne fouleront pas le sol syrien :

 

De la part de Mariton, il faut savoir que tout acte doit-être pour faire mousser sa carrière. Même s’il faut voler au « secours » de musulmans (demi frères de conviction par Sem), il le fera. Chez lui rien de gratuit. Il creuse son avenir. A son actif, dans la panoplie nécessaire à la fonction suprême :

  • la tentative « d’assassinat », à Crest (où la main de dieu veillait déjà sur lui. Il a dévié la balle fatale d’un revers de la main….)
  • l’allégeance publique au fn, avec amande honorable à Gollnisch, pour devenir vice-président à la région…. Son élection fut de courte durée (l’assemblée constituée fut décousue, suite à l’invalidation de son président Charles Millon
  • la tentative sauvetage de population  Alep (il y a du Kouchner en lui, frère direct de conviction)

Vous verrez qu’un jour on reparlera de sa tentative de vouloir imposer à Bachar el Assad (en passant sous silence, son interdiction de territoire). Nul n’est prophète chez lui et pour certains (la crème) chez les autres.

C’est quand même une coalition trio-politique à l’assaut de daesh….. Pas de quoi faire bouillir la marmite, on hallucine!

Cela rappelle un certain Julia qui voulait en imposer, seul (et sans la validation, officielle, de son parti d’alors, la même ump!?) à Saddam Hussein.

Décidément l’Orient c’est, pour certains, « Alice au pays des merveilles ». Ils s’y croient réellement. Et si on se cotisait pour offrir « je m’voyais déjà….. « !

Tous ne peuvent être sur la lignée présidentielle réservée aux jeunes vieux premiers tel des coqs sur leur tas de fumier :

  1. Fillon
  1. Valls

Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….

Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/guerre-en-syrie/20161212.OBS2526/duflot-mariton-et-menucci-volent-vers-alep-un-coup-de-com-pour-la-bonne-cause.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

 

****

 

Lettre au camarade Macron  –  Tu es progressiste? Moi non plus

emmanuel macron gauche progressiste

Emmanuel Macron, meeting de Paris, décembre 2016. Sipa. Numéro de reportage : 00784858_000032.

Cher camarade Macron,

Je t’écris une lettre, pas comme Boris Vian l’avait fait au président dans le Déserteur car tu n’es pas encore président, même si tes dents néo-libérales rayent le parquet de tes ambitions. Non, je t’écris une lettre comme au candidat chouchou des médias qui aiment en général deux choses : le neuf et le moderne. Le problème, c’est que tu n’es pas neuf, ni très moderne. Tu n’es pas neuf, car tu as connu aussi bien l’ENA que la grande banque dans laquelle tu as pantouflé dans une tradition éminemment française qui consiste à ce que les contribuables paient tes études avant que tu puisses faire profiter le privé de ce que tu as appris avec nos sous. Tu n’es pas neuf non plus puisque tu as tout de même connu quelques postes assez élevés dans le domaine du pouvoir, sans jamais être élu. Et ce pouvoir qui t’avait fait roi, tu l’as trahi en beauté. La trahison, en politique, là aussi, c’est une tradition très ancienne.

Jeune et fier…

Quant à la modernité, tu recycles de vieilles idées libérales auxquelles tu ajoutes une pincée de « transition numérique » et de « transition écologique », histoire de repeindre aux couleurs du « green washing »  la catastrophe écologique en cours et de remplacer le métier de l’artisan tisserand avant les manufactures qui travaillait à domicile par le poste informatique du concepteur graphiste seul dans son appartement au loyer hyperbolique.

Mais qu’importe, tu es moderne, forcément moderne parce que tu es jeune. On nous le répète à l’envi. Mais tu sais, Marion Maréchal-Le Pen aussi est jeune et si la jeunesse était une garantie de ce progressisme que tu invoques à tout instant comme pour t’en convaincre, ça se saurait. Léon Blum, tu te souviens, ou même François Mitterrand avaient la soixantaine bien sonnée quand ils ont, pour le coup, très concrètement changé la vie de millions de personnes que l’on n’avait pas peur alors d’appeler travailleurs en leur donnant quelques acquis sociaux aussi négligeables que les congés payés, la retraite, la réduction du temps de travail, des droits démocratiques aux sein des entreprises, la démocratie ne se résumant pas, je te le rappelle, à glisser un bulletin dans l’urne une fois tous les deux ou trois ans.

La voix, ça se travaille

Je reconnais sans peine que tu as remporté un beau succès ce dimanche à la porte de Versailles et la sincérité des tes militants n’est pas en cause. Après tout, si tu soulèves un tel enthousiasme, c’est qu’un bon nombre de nos concitoyens ont le sentiment de vivre dans une société bloquée. Et puis, au moins contrairement à Fillon, tu as les avantages de ton défaut. Tu es libéral, et tu l’es jusqu’au bout. Tu ne viendras pas faire de l’interventionnisme dans le domaine économique mais tu ne viendras pas non plus en faire dans la manière dont on souhaite vivre sa famille, ses amours, sa religion ou son absence de religion, son désir de fumer de l’herbe qui fait rire ou de mourir dans la dignité. Mais pour le reste, vraiment, tu crois que le blairisme à la sauce Anthony Giddens,  qui  fait maintenant disparaître en Europe la social-démocratie muée en social-libéralisme, va changer quelque chose aux inégalités qui se creusent et aux crispations identitaires qui en résultent ?

Une dernière chose, à la fin de ton meeting, tu t’es mis à hurler. Vraiment hurler. Ça ne se fait pas. Je ne sais pas ce qui s’est passé mais je voudrais que tu saches que la voix, ça se travaille. N’importe quel prof te le dira, n’importe quel manifestant avec un mégaphone, n’importe quel conseiller départemental en campagne, n’importe quel ouvrier syndicaliste prenant la parole sur le piquet de grève devant une usine délocalisable Quand vas-tu aller faire un tour chez eux, tiens, ils existent même s’ils ne sont ni jeunes, ni modernes ?

Quand tu as hurlé, donc, ce que tu croyais être de la puissance s’est mué en hystérie masculine (la pire). Tu as dû sentir l’adrénaline monter mais l’adrénaline, ça se contrôle, comme l’ivresse ou alors, ce qui est probable,  c’est tu n’es pas encore fait pour le job. La forme est performative en politique, surtout dans la Vème république, elle dit ce que tu es, ce que tu fais, encore plus que le fond. Et ce que tu es, ta voix donc tes nerfs l’ont trahi : tu es un banquier d’affaire ou un haut fonx de Bercy, plus habitué aux conjurations feutrées et antisociales des faiseurs d’argent qu’au rôle de tribun de ta plèbe d’auto-entrepreneurs aliénés/connectés.

Je confie cette lettre à la Poste. Elle était en grève cette semaine, parce que ce n’est pas très drôle d’être un service public soumis à des critères de rentabilité comme n’importe quelle entreprise, alors qu’elle est précisément l’exemple, la Poste,  comme la Santé, que tout ne peut pas être soumis aux lois du marché parce qu’il arrive, à l’occasion, que des hommes rendent à leurs semblables des services qui ne sont pas forcément rentables.

Tu parles beaucoup du libre choix, alors c’est très librement que je te dis que je ne te choisirai pas.

Avec toute ma sympathie progressiste.

 

Il eut été dommage de couper dans cette lettre. Toute césure altérant la portée de cette lettre ouverte sur une leçon de choses à usage des grands voulant pérorer en cour. Qui n’a saisi les côtés théâtraux du discours de son introduction dans la course, en vue de nous le mettre bien profond. Un de plus….  Il est vrai que toi tu veux être le rassembleur (un de plus) des travailleurs (mais sais-tu ce qu’est le Smic…. non, le montant hors charge, mais la vie avec un Smic. Alors quand on ne sait pas, on se tait, par respect, pour ceux qui y sont contraints par les mesures de tes semblables d’élites). Pourquoi ne cries-tu pas que tu vas contraindre tes ministres et tous les VRP du Peuple à l’Assemblée, à vivre pendant 6 mois, avec ce même Smic. Là tu feras réellement œuvre utile et tu n’auras pas à le vociférer tel un Adolf Macron – http://wp.me/p4Im0Q-141.

Il y a le concept intellectuel du Smic et la réalité, au quotidien des sous par sous!

 

http://www.causeur.fr/lettre-au-camarade-macron-41600.html

 

*****

 

Réformons l’élection présidentielle !

Réformons l’élection présidentielle !

Beaucoup de personnes m’ont demandé en quoi la méthode du jugement majoritaire (qui évalue les candidats sur une échelle de 7 mentions) n’est pas sensible au vote stratégique, de la même manière que la méthode des notations entre 0 et 20. Premièrement, elle n’est pas « totalement insensible » (comme je l’ai peut-être improprement suggéré), mais elle est beaucoup plus robuste. Voyons pourquoi :

La réponse courte qui ne satisfera que les matheux, c’est que le jugement majoritaire fonctionne par une médiane, et pas par une moyenne. Et on sait que la médiane est beaucoup plus robuste aux valeurs extrêmes.

La réponse détaillée est celle que je donne dans la vidéo, mais que je vais expliciter. Imaginez un candidat ayant obtenu les mentions suivantes :

  • Excellent : 9%
  • TB : 14%
  • B : 16%
  • AB : 15%
  • Passable : 18%
  • Insuffisant : 15%
  • A rejeter : 13%

Comme je le dis dans la vidéo, sa mention majoritaire sera « Assez Bien à 54% ».

capture-d_ecc81cran-2016-10-22-acc80-07-57-19

Imaginez que vous ayez voté « Bien », mais que ce candidat soit votre candidat préféré. Vous êtes donc tenté de faire du vote stratégique et de le mettre à « Très bien » voire « Excellent » pour le favoriser. Si vous faites ceci votre voix passera de Bien à Excellent, mais ça ne changera ABSOLUMENT pas le résultat « Assez Bien 54% ». Pour bien le voir, imaginons que tous les électeurs qui aient voté « Bien » aient voté « Excellent » à la place pour tricher, les mentions seraient alors :

  • Excellent : 25%
  • TB : 14%
  • B : 0%
  • AB : 15%
  • Passable : 18%
  • Insuffisant : 15%
  • A rejeter : 13%

Et le résultat de la mention majoritaire serait toujours « Assez Bien 54% ». Ça marche aussi dans l’autre sens, si tous ceux qui ont pensé et voté « Passable » décident d’exagérer en « A rejeter », on arrive à

  • Excellent : 25%
  • TB : 14%
  • B : 0%
  • AB : 15%
  • Passable : 0%
  • Insuffisant : 15%
  • A rejeter : 31%

Et le résultat est toujours « Assez Bien 54% ».

Évidemment, si TOUS les électeurs choisissent de ne voter que « Excellent » pour un candidat et « A rejeter » pour tous les autres, le système se casse la gueule. Mais vous noterez quand même que le système est insensible à des manipulations stratégiques même quand elles sont réalisées par un pourcentage important de l’opinion. Alors que j’ai montré dans ma vidéo que dans le système à 2 tours, quelques % de vote stratégique (dans mon cas François Nicolas Marine) peuvent décider de l’issue du scrutin.

Le théorème d’Arrow

La première fois que j’ai entendu parler du théorème d’Arrow, j’ai été surpris et choqué. Comment un théorème de mathématique peut-il nous affirmer l’impossibilité de tenir un mode de scrutin équitable ? Il s’agit d’une question organisationnelle, sociale : comment les maths peuvent-ils nous apporter une réponse aussi tranchée (et négative !). Pour bien comprendre, il faut se pencher sur la formulation exacte du théorème d’Arrow.

Le théorème d’Arrow s’intéresse au cas où les préférences des électeurs se manifestent sous la forme d’un classement des candidats (je reviendrai sur cette hypothèse plus tard). C’est-à-dire qu’on part du principe que chacun des électeurs sait classer tous les candidats par ordre de préférence. S’il y a 5 candidats que l’on dénote C1, C2, C3, C4 et C5, les classements des différents électeurs vont donc être un truc du genre

C2 > C3 > C1 > C5 > C4
C2 > C1 > C3 > C5 > C4
C1 > C2 > C3 > C4 > C5
C3 > C1 > C2 > C5 > C4
C2 > C1 > C3 > C4 > C5
C4 > C3 > C1 > C5 > C2
etc.

Il est facile de collecter cette préférence sur un bulletin de vote. La question que l’on se pose maintenant, c’est comment, à partir de ce classement réalisé par chacun des électeurs, peut-on établir un classement collectif, agrégé, qui soit le plus représentatif possible de cet ensemble de classements individuels. Par quel processus peut-on passer d’un ensemble de choix individuels, à un choix collectif « social ».

(Pour les matheux, on peut poser le problème de la manière suivante : si on a N électeurs et K candidats, le classement établi par chacun des électeurs est une permutation de l’ensemble [1;K]. On cherche une fonction qui à N permutations de [1;K] associe une permutation de [1;K]. On appelle cette fonction, une « fonction de choix social ».).

L’idée du théorème d’Arrow est qu’une telle manière d’agréger les classements individuels en un classement social collectif doit satisfaire certaines conditions naturelles. Une condition évidente est que s’il y a unanimité dans la population (tous les électeurs ont exactement le même classement), alors le classement agrégé doit être identique. Une autre condition assez évidente est que la fonction de choix social doit couvrir toutes les situations possibles (on voit par exemple dans la vidéo que la méthode de Condorcet — prendre celui qui gagne tous ses duels — peut ne pas pouvoir fonctionner dans certains cas).

La condition la moins évidente, mais qui est celle que l’on sait facilement violée, c’est ce qu’on appelle « l’indépendance des options non pertinentes ». C’est-à-dire que le classement relatif de deux candidats dans le choix social ne doit pas être modifié par des changements concernant les autres candidats dans les classements individuels. Si Jean est devant Jacques dans le choix social, cet ordre ne doit pas dépendre de où se trouve classé Paul dans les choix individuels. En particulier si l’on retire complètement Paul des classements individuels, ou que tout le monde le met premier, ou dernier, cela ne doit pas influencer l’ordre relatif de Jean et Jacques. Or on a vu qu’avec un scrutin « à tours », cette condition peut être violée, même avec seulement 3 candidats et 2 tours.

Ce que démontre le théorème d’Arrow, c’est qu’il n’existe aucune fonction de choix social qui respecte ces conditions. Ou plutôt si, il n’en existe qu’une seule : celle qui consiste à choisir dès le départ UN des électeurs, et à décider que le classement du choix social sera égal au classement de cet électeur en particulier, indépendamment de ce que décident tous les autres; pour des raisons évidentes on va appeler cet électeur « le dictateur ».

Et donc si on ajoute comme condition supplémentaire que le système de vote ne soit pas « dictatorial », aucune fonction de choix social respectant les conditions n’existe. Voilà le théorème d’impossibilité d’Arrow.

Classement versus jugement

En somme, Arrow nous dit que d’un côté, classer les candidats est la seule chose que l’on sache faire de manière fiable, d’un autre il n’existe aucun système raisonnable permettant de passer d’un ensemble de classements individuels à un classement agrégé « social ».

Le cas des ex-aequo pour le jugement majoritaire

Imaginons que les deux meilleurs candidats aient obtenu exactement la même mention majoritaire, disons « Assez Bien ». Comment les départager ? Une manière simple consiste à simplement déclarer vainqueur celui dont le pourcentage cumulé des mentions supérieures ou égales (AB, B, TB et Excellent) est le plus élevé. C’est simple, mais les auteurs Rida Laraki et Michel Balinski proposent une autre manière de procéder.

Les débats sont ouverts !

Pour finir, je vous donne ci-dessous quelques références de Michel Balinski et Rida Laraki, qui relatent notamment plusieurs de leurs expériences « de terrain » pour comparer le jugement majoritaire au scrutin traditionnel à 2 tours, notamment sur différentes élections présidentielles. Pour ma part, j’ai fait exprès de ne pas citer ces exemples, car je trouve que prendre un exemple réel pour faire la promotion d’un système de vote pourrait passer pour de la promotion du candidat que ce nouveau système de vote désignerait. Il me semble que la méthode du jugement majoritaire est intrinsèquement la meilleure, et cette opinion ne doit pas dépendre du résultat qu’aurait eu cette méthode sur les élections précédentes.

 

Ainsi la présidentielle serait déjà pliée, selon Arrow. Alors à quoi bon se déplacer. N’est-ce pas aussi un moyen de favoriser le futur élu par défection des masses-critiques…. Car qui ne dit mot (abstentionniste), consent et se fait donc complice, silencieux de ce que sera notre devenir. C’est vrai, il faut du courage pour oser aller dire « Non ». Dire « Non » est chose difficile, constaterez le dans votre vie en général. Vérifiez le. Raison de plus pour commencer à apprendre à dire non, en allant voter blanc.

  • Ne votez pas « tousaufiste » excepté les 5% représentant les encartés-esclaves de consignes, incapables de se gérer par eux-mêmes et qui ont besoin d’un maître d’esclavage….
  • Ne votez pas , par abstention (oui s’abstenir c’est voter par procuration pour celui qui gagnera (vous comprenez mieux que l’on s’y intéresse et jamais au vote blanc. A 40% c’est le vote le plus significatif pour le vainqueur)
  • Votez blanc, surtout si vous constatez de plus en plus que rien ne ressemble plus à ce que vous ne voulez plus chez ceux qui vous parlent du changement dans la continuité.

Souvenez-vous que Arrow veut dire flèche qui va droit à la cible que vos gourous-candidats vous désignent…. Et vous là dedans vous ^tes quoi ; un automate, sans tête?

 

 

http://reseauinternational.net/reformons-lelection-presidentielle/

 

*****

 

Bruno Le Roux : encore un socialiste bardé de faux diplômes !

 
L’affaire serait anecdotique si elle n’était pas récurrente.
 
 

 

On se demande parfois comment nos éminences socialistes, bardées de diplômes, peuvent énoncer tant de sottises et faire tant d’erreurs. Des gens sortis de l’élite de nos grandes écoles – ENA, HEC et autres – devraient pourtant avoir suffisamment d’intelligence pour déceler les mensonges d’un Cahuzac ou la propension chronique d’une Royal à énoncer des énormités. À moins que leurs diplômes ne soient que des diplômes Potemkine, à l’images des villages éponymes.

Le site Atlantico a révélé que, contrairement à ce qu’affirmait son CV officiel, Bruno Le Roux, nouveau ministre de l’Intérieur, n’a jamais été élève de HEC et de l’ESSEC, deux prestigieuses écoles de commerce. Élégamment, il en rejette la faute sur un ancien collaborateur. Pourtant, Marianne a publié un témoignage montrant qu’il s’en vantait lui-même au moins jusqu’en 2012.

L’amélioration de son CV est un sport assez répandu, il est vrai.

On soupçonne, cependant, que ce n’est pas pour en mettre plein la vue à l’électeur et remporter les élections que ces socialistes le pratiquent. Quand on drague la voix du prolétaire, on évite de l’humilier en lui faisant sentir sa supériorité intellectuelle supposée. Au-delà de l’orgueil trop humain, la mythologie socialiste veut que plus on est diplômé, plus on est de gauche. Sartre n’a-t-il pas dit, à sa manière élégante, « Un anticommuniste est un chien » ? Par contre, la gauche – on le sait depuis Paul Lafargue, gendre de Marx et auteur d’un Droit à la paresse – n’aime pas le travail. Le plus simple, donc, est de faire pour les diplômes comme pour les livres : les fabriquer.

En 2013, Gilles Bernheim, alors grand rabbin de France, avait été convaincu d’avoir menti en prétendant être agrégé de philosophie. Il avait alors démissionné. Il savait encore ce que c’est que l’honneur. Mais nos socialistes, particulièrement quand ils sont ministres de l’Intérieur, semblent ne pas le savoir. Chez ces gens-là, on ne démissionne pas. Sans doute parce que l’honneur n’est pas une de ces valeurs de la République dont ils nous rebattent les oreilles.

 

Mais cela n’est qu’un point de détail dans la chronique de ceux qui niquent le peuple….. Va t-il falloir créer une police d’assurance de véracité de diplômes, avec interdiction à vie de candidature pour les faux pelurés…. De là à penser que leurs déclarations (patrimoniales ou non sont « gonflées »…..  Et dire que cet après midi Cazeneuve va en faire une à l’Assemblée…. 15 – Patrimoine 2014 – BBernard Cazeneuve )…. il n’y a qu’un pas, que je ne franchirais pas. Et vous?

Décidément la transparence est malade de son opacité. Les élus sont-ils réellement élus ou usurpent-ils leurs mandats…. (car là, encore, ils sont pluriels et cumulards…. de diplômes)

 

http://www.bvoltaire.fr/pierrevanommeslaeghe/bruno-le-roux-encore-un-socialiste-barde-de-faux-diplomes,298658

 

*****

 

Macron hurle à la mort, les réseaux sociaux hurlent de rire

Voilà ce que ça donne quand on force son talent de petit marquis poudré… Il s’époumone, s’égosille, sa voix devient un râle. Le Golem de Jacques Attali s’y voit-il déjà ou bien surjoue-t-il pour masquer le vide total de sa candidature, qui n’est qu’une imposture ? Je rappelle qu’Emmanuel Macron prétend être un “candidat anti-système”OD

(Porte de Versailles, 10 décembre 2016)

Quelques exemples de réactions sur twitter :

macron-hurle-eructe

 

 

Ne riez pas, salauds de réseaux sociaux, il y avait de l’Adolf Hitler, dans sa scénographie (rappelez vous de ses théâtralisations à la Parsifal et à la Chevauchée des Walkyries). Il ne lui manquait plus que la retraite monstre aux flambeaux pour se sentir fureur de vivre le temps d’un meeting.

Il y a du grand en lui… Laissez lui le temps et tous nous lui jurerons fidélité aveugle. Il en rêve. Il rêve d’un riche millionnaire…. de son en pire!

 

http://free.niooz.fr/s/free/macron-hurle-a-la-mort-les-reseaux-sociaux-hurlent-de-rire-13121895.shtml

 

*****

Les présidentielles, quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)
  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)
  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

La guerre des vieux jeunes premiers (en finale de lutte) :

  1. Fillon

Place, maintenant, aux gauchos (ou simili) de la pampa électorale…. sans le père François. Il y a trique sous la bure! Quel don François du ciel

  1. Valls

Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….

Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand…. vous la déshonorez

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

….

 

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)
Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!
Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..
  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)
Article 21 Préambule de la constitution :
    • « Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »
  • (En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir
en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Advertisements

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :