-

Un Fillon ne fera pas le printemps Français! Mais bien une retraite non R(é)ussie. Électorale, morne plainte…..! (par keg – 274 Mars = 29/11/2016)

Publié le Mis à jour le

Les présidentielles comme si vous y étiez : http://wp.me/p4Im0Q-1nR (le moins en pire de 2017, parait-il, selon ses ennemis, internes à la famille!) primo-ump-fin

Le choix du jour : «aporie» ou  «plébiscite»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Les présidentielles, quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)

  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)

  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

L’aporie n’est pas plébiscite. Ce n’est pas parce que le 21 Avril est de retour qu’il faut se croire au printemps Français. Un Fillon opposé au pouvoir actuel ou à un pouvoir encombinaisonné… ne fera pas un printemps, mais cinq hivers…..

….. et avec un peu de recul….

La non représentativité de l’électeur se transfère à des « représentants (VRP, multi-mandats cartes) » ai=ussi peu représentatifs. Est-ce le système électoral qui est pourri ou l’électeur?

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Les apories * des élections

Afficher l'image d'origine

¨*Une aporie (en grec aporia, absence de passage, difficulté, embarras) est une difficulté à résoudre un problème. Pour Aristote, c’est une question qui plonge le lecteur ou l’auditeur dans le doute tout en le poussant à trancher entre deux affirmations : « απορία, διαπορια », c’est-à-dire « contradiction, embarras ».

Prenons le cas des primaires de la droite…..  Oui mais voilà, il y a eu 4 millions de votants, mais il y a dix fois plus d’électeurs. Mon vieil aristocrate qui était un peu aventurier, m’avouait-il tandis que nous échangions nos impressions sur l’Asie centrale et Samarcande, ne se doutait en rien qu’il risquait une victoire à la Pyrrhus, non parce qu’il était homophobe, calotin, mais parce qu’il sapait doublement les bases sur lesquelles il était établi: l’accès à la sécurité sociale pour tous. Ce qu’un ouvrier, communiste, résistant du nom d’Ambroize Croizat avait apporté à tous y compris à lui.

Autre aporie le vote entre l’option 1 ou 2 mis en débat au sein du parti communiste. . Option

1. Oui, mais il y a eu aussi le réflexe de ceux qui craignaient plus que tout un piège de ladite direction et que le candidat communiste se transforme en adhésion aux primaires socialistes et suivent par exemple Montebourg. Ils ont donc voté Mélenchon tout en vouant au diable ce dernier. Il s’agit souvent de militants de la CGT qui détestent plus que tout le PS qui leur a infligé une loi scélérate. Comme le souligne l’ami Gilles : « Ça a l’air d’avoir bien marché le coup de l’intox Montebourg sur l’option

2 (alors qu’il est bien précisé que le retrait du candidat ne peut se faire sans un vote, c’est statutaire et en plus nous avons exigé au CN que cela soit écrit sur le bulletin). Tous ces cons vont tomber de haut quand le soutien à Mélenchon se transformera en soutien a Montebourg, Hamon ou Jadot sans même qu’on leur demande leur avis… Le risque existe pour les 2 options sauf qu’il est plus maitrisable sur la 2. »

De ces deux exemples, je tire une conclusion: les élections sont toujours un moment important que l’on ne doit pas négliger, mais dans la situation actuelle de confusion, on ne doit en aucun cas en tirer une conclusion définitive sur la manière dont elle oppose les gens. Le choix d’un parti communiste ne se limite pas à la réponse à une question mal posée, aux apories qu’elle engendre, un  processus est lancé, il y aura encore beaucoup d’occasions de mieux dégager la voie que nous aurons choisie. Certains partiront, d’autres nous rejoindront. Parce que le fond n’est pas ce vote pour telle ou telle option, mais bien, entre autres la défense du droit à la santé pour tous, ce qu’un ouvrier modeste et communiste, qui mériterait d’avoir sa place au panthéon, a apporté au pays et qui est menacé.

 

Je connais un électeur de Bayrou qui s’entichât de Fillon (alors que le délégué national de Bayrou était encore en piste), jusqu’à ce qu’il réalise qu’il portait au pouvoir celui qui allait l’assassiner dans le dos (lâchement, alors). C’est alors qu’il prit connaissance qu’en une minute il allait empoisonner ses 157 766 399 suivantes, sans possibilité de moindre recours….. Il faisait partie du Peuple des « sans dents », celui qui va être atteint par le non-remboursement médical.

L’aveuglement nous interdit de voir les armes que nous donnons au bourreau….. ! La réclame a masqué les réalités quotidiennes. Et pourtant le postulant avait annoncé la couleur :  http://wp.me/p4Im0Q-1nR La passerelle, encore une fois, s’est effondrée. Cette fois-ci, il était en plein milieu…..

Mais retour sur le passé, que dit le début d’analyse comparative Fillon-Juppé : primo-ump-fin ?

Le score d’un élu est le résultat pourri d’une élection :

  • le système (en son extrême) : 2 voix ( 1 + 1 unités) sur 45  millions d’unités….
  • Le votant (quel qu’il soit) : 1 minutes sur 157 766 399….

Que peut-on attendre de moindre représentativité de nos élus avec des électeurs aussi non-représentatifs d’eux mêmes (quand on sait que l’on est plus généreux vis à vis de soi- même qu’envers les autres!) ? A qui la faute? A l’élu ou à l’électeur? On n’a que ce que l’on mérite et on mérite au prorata de soi-même et surtout de ce que l’on est. Si on est médiocre.

La révolution, la vraie n’est pas de renverser nos représentants (ils sont à notre image)! Il ne s’agit que de notre propre révolution personnelle (pour utiliser un mot à la mode, mais malheureusement galvaudé et mal utilisé ; notre Djihad-Citoyen – majuscule, à ne pas comparer avec celui des terroristes… qui n’en est nullement un, mais leur obscurantisme – en minuscule)

 

http://free.niooz.fr/s/free/les-apories-des-elections-12558531.shtml

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Valls – Hollande : la presse raille un « épisode tragicomique »

Valls - Hollande : la presse raille un "épisode tragicomique"
Manuel Valls et François Hollande le 26 novembre 2016 à l’Elysée. (MIGUEL MEDINA / AFP)

Manuel Valls a d’abord déclaré qu’il n’excluait pas de se présenter face au chef de l’Etat à la primaire du PS, avant de rentrer dans le rang. Revue de presse.

 

 

La discorde entre François Hollande et Manuel Valls est un « nouvel épisode tragicomique d’une gauche en miettes », estime la presse ce mardi 29 novembre.

« la gauche Titanic » à la une,

« Episode tragicomique »

Manuel Valls avait déclaré dans une interview au « Journal du Dimanche » qu’il n’excluait pas de se présenter contre le chef de l’Etat lors de la primaire. Il est rentré dans le rang lundi, excluant finalement d’affronter le président lors de la primaire organisée par le PS.

« Crise de régime »

« On a ainsi frisé une véritable crise de régime », estime Philippe Reinhard de « L’Eclair des Pyrénées » qui affirme que « la gauche est en miettes » et que « ses dirigeants sont décidément incurables. » Dans « La République des Pyrénées » (Sera-ce le premier maillon de la République Libre, comme Montmartre le fut lors de la « Commune »/ C’est aussi le fief de Jean Lassalle)

 

Il y eut un avant et un après. Et l’après ne fit jamais à la saveur d’avant!

  • « C’est une révolution, Valls? »,
  • « non sir, c’est la merde aux latrines du palais! »

Tirez la chasse alors et chacun pour soi et tous pour moi!

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/election-presidentielle-2017/20161129.OBS1857/l-episode-valls-hollande-tragicomedie-pour-la-presse.html

 

****

 

Les derniers instants de la France américaine  –  Les Français de la guerre de Sécession

 

Les soldats confédérés roulant leur drapeau après la capitulation du général Lee à Appomatox, peinture de Richard Norris Brooke, 1872. SIPA. 00410546_000012

En étudiant l’engagement des Français dans la guerre de Sécession, il faut penser, bien sûr, à ce que cela pouvait signifier au temps du conflit, mais aussi à un parallèle avec la situation actuelle, puisque l’on observe une corrélation entre le vote aux élections de 2016 et la limite entre les États fédérés/confédérés. Il ne s’agit pas de pronostiquer une nouvelle guerre civile (elle est déjà là, dixit le pouvoir qui nous l’assène, en permanence avec son urgence de l’état), bien entendu, ni même de raviver le thème de l’esclavage ou de la condition des afros-américains, mais d’observer les variations d’un autre thème, non moins crucial, celui du protectionnisme et du libre-échange. Une certaine forme de persistance de la culture a lieu quand la culture se transforme, tandis que les frontières culturelles, quant à elles, demeurent. Ainsi le protectionnisme est-il passé d’un camp à l’autre. Il était autrefois chez les modernes de la côte Est, alors tout occupés à développer leur industrie à l’abri de la concurrence européenne, tandis que les grands propriétaires archaïques du Sud étaient, au contraire, ouverts sur le monde pour exporter leur coton. Il est passé aujourd’hui dans les pays du sud et du centre, que l’on considère enclavés et attardés. Le libre-échange a-t-il enfin rejoint son terrain naturel, celui du progrès ? Ou bien, au contraire, privé de toute tradition, est-il devenu fou ? À chacun de juger.

La furia francese

L’enjeu, de part et d’autre, n’était pas tant de recruter quelques hommes de plus, que d’attirer la France elle-même de son côté dans le conflit. On ne s’y prenait pas toujours adroitement. Farid Ameur évoque à ce propos La Marseillaise que le gouvernement américain fit jouer à New York à l’arrivée du yacht du prince Napoléon… alors que la Marseillaise était interdite en France depuis 1852.

 Les officiers français furent relativement plus nombreux que les hommes de troupes.

“L’américanisation” des Français d’Amérique

Il s’agit justement de cela. La thèse de Farid Ameur est la suivante : la guerre de Sécession a contribué à « l’américanisation » des Français d’Amérique, elle a sonné le glas de la présence française dans le nouveau monde en tant que population et culture identifiable.

On ne saurait mieux dire : un pays, on l’aime ou on le quitte, du moins en temps de guerre.

 

Ils migrèrent vers leur terre promise. Mais la promise était cuitée au carnage sécessionniste. Et ils furent emportés par le torrent Yankee. De Français, ils devinrent américains de souche. De temps en temps, on ressort leurs racines Françaises parties en Eldorado……

 

http://www.causeur.fr/francais-guerre-de-secession-farid-ameur-41271.html

 

*****

 

Un système russe brouillera les communications des troupes US et de l’Otan

Un système russe brouillera les communications des troupes US et de l’Otan

Les responsables des communications haute fréquence au sein de l’armée américaine et de l’Otan ont de quoi s’inquiéter: un concepteur russe annonce la mise au point d’un système de lutte électronique susceptible de les neutraliser.

Un nouveau système stratégique de lutte électronique mis au point en Russie sera capable de neutraliser le signal du Système global de communications haute fréquence des Etats-Unis, a communiqué lundi le service de presse du groupe Technologies radio-électroniques (KRET en russe), concepteur du système.

 Le conseiller du directeur général adjoint du KRET Vladimir Mikheïev a précisé que le concept consistait à détruire le champ informatique ennemi et à empêcher la transmission et la réception de commandes et d’informations.

 

La guerre nouvelle se fera en aveugle, au hasard, au coup au but…..
Une guerre aveugle est-elle encore une guerre? N’est-elle pas celle du lance-pierre évoqué par Einstein

 

http://reseauinternational.net/un-systeme-russe-brouillera-les-communications-des-troupes-us-et-de-lotan/

 

*****

 

PS : le spectre de l’élection présidentielle de… 1969 !

 
Scénario de cauchemar pour le Parti socialiste ? À moins de six mois de la prochaine élection présidentielle, on s’y dirige, non point au son du canon, mais à celui d’un vieux tromblon.

En effet, il subsiste, au PS, quelques vieux messieurs ayant encore de vagues notions d’histoire et qui se rappellent que pour la SFIO (Section française de l’Internationale ouvrière), 1969 fut non point année érotique mais celle de la débandade.

Ainsi, le possible affrontement à venir du président François Hollande et de Manuel Valls, son Premier ministre, paraît inéluctable, même en cas de rabibochage de façade – il est des plaies qui ne cicatrisent pas en un jour. D’où ce problème cornélien posé par Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, qui estime que si les deux entendaient concourir à la même primaire, l’un devrait illico quitter Matignon (et pourquoi pas l’Elysée), tout en se demandant si l’autre, encore à l’Élysée, doit s’abaisser à cette même primaire. De son côté, Emmanuel Macron considère que « Manuel Valls a été trop loin ».

Pour tout arranger, deux autres gauches se déchirent en direct, dimanche soir, sur France 2, en pleine soirée électorale ; gauches qu’incarnent Jean-Luc Mélenchon et Daniel Cohn-Bendit, l’une sociale et nationale, l’autre libérale et libertaire.

Si telle est la bande-annonce du film qui s’annonce, nul besoin d’être sondeur pour pronostiquer le flop électoral, lequel devrait néanmoins être compensé par un probable triomphe au box-office, propre à détrôner à la fois Grande Vadrouille, Visiteurs, Dîner de cons et Bienvenue chez les Chtis. En d’autres termes, ça monte en puissance, ça sent la gagne… Surtout, les gars, ne changez rien : ce serait dommage de briser une telle dynamique.

 

Mais que veut la gauche? Il est vrai qu’elle aura du mal à passer la rampe. Il paraît que la socia-lie se devait d’être au service du social et non du libéralisme.

Faut-il que l’élection soit cristallisée entre deux vues différentes de guguss. Et la vue du Peuple qu’en fait-on. Il est vrai que pour la sécu, la vue c’est un luxe, réservé aux nantis

La nouvelle gauche vraie de vrai est peut-être à ce prix de sabordage…. Alors si c’est le prix abordons le de suite et sans quartiers. Plus vite sera la chute définitive, plus vite sera la renaissance, autre (et surtout cela autre).

C’est la gauche abat bord! L’auto-sabordage du navire amiral aux deux capitaines divergents

 

http://www.bvoltaire.fr/nicolasgauthier/ps-le-spectre-de-lelection-presidentielle-de-1969,296564

 

*****

 

 

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

(partie visible de l’ice-berg appelée à disparaître, dès la levée de l’embargo liberticide, à usage, exclusif, des seules libertés des citoyens et non  des terroristes…qui s’en battent l’œil La preuve par Nice.)

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

 

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Advertisements

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :