-

Votre pouvoir électif dans le rapport de 1 sur 157 766 399 minutes. Jamais votre représentativité ne fut plus en péril! par keg – 270 Mars = 25/11/2016 –

Publié le

Les présidentielles comme si vous y étiez : http://wp.me/p4Im0Q-1nR (le moins pire de 2017, parait-il, selon ses ennemis!)

Le choix du jour : «…. une minute» ou  «…. 157 766 399 minute»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Les présidentielles, quoique l’on en dise ou pas :

  1. E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) : vrp-fillon-f-ump (ses premiers maux) et http://wp.me/p4Im0Q-1nR (ses derniers mots, incapable…..s)

  2. La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)

  3. « Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) – http://wp.me/p4Im0Q-141

en savoir plus, beaucoup plus :il-etait-une-fois-2017

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

Le bonheur au bout ou en une enveloppe. Votre liberté de décision (en une minute vous lie indéfiniment pour 157 666 399 minutes suivantes. Votre  pouvoir est à ce prix de si peu de représentativité de vous mêmes qui abdique devant une volonté exprimée et écrite de ne rien faire : http://wp.me/p4Im0Q-1nR

….. et avec un peu de recul….

 Fillon va changer (lui ou le pays?)! Comment changer quand on annonce ne rien pouvoir et/ou vouloir faire ? http://wp.me/p4Im0Q-1nR . Si après cela, vous-voulez  encore le voter,  vous ne vous plaindrez pas ensuite. Vous aurez le malheureux-bonheur que vous méritez….

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Ce chaos résulte AUSSI de la droite ; ceux qui votent aux primaires l’oublient

 
 

Notre justice, par faute de moyens et parce qu’elle baigne dans un environnement de culture de l’excuse, ne remplit plus son rôle.

 

Le week-end dernier, la DGSI « a permis de mettre en échec une action terroriste envisagée de longue date sur notre sol ». Ils ont arrêté, à Strasbourg et à Marseille, cinq Français, un Marocain et un Afghan. Ces arrestations portent à 418 le nombre d’interpellations d’individus en lien avec des réseaux terroristes islamistes réalisées depuis 2016. La menace terroriste, en France, est sans précédent. Elle s’aggrave : 143 interpellations depuis le 1er septembre. Les terroristes ont frappé cinq fois en vingt mois et ont fait 250 morts.

Le chaos ne se limite pas au terrorisme. La violence et la barbarie se répandent en France dans une sorte d’indifférence du pouvoir politique. Le nombre de morts par règlements de comptes explose à Marseille et ailleurs : plus 60 % en deux ans. Les personnes âgées sont souvent les victimes des violences, comme cette retraitée agressée sexuellement à Arzon par un réfugié soudanais. Ces réfugiés qui ont pour « coutume », selon le préfet du Pas-de Calais, de mettre le feu à leur logement quand ils le quittent.

À Calais, la jungle était une zone de non-droit livrée à la violence, aux trafics d’êtres humains, aux meurtres, qui développait une économie parallèle.

Ce genre de bidonville insalubre se répand, d’ailleurs, dans certains quartiers de Paris. Partout en France, dans les zones de non-droit mais aussi à l’hôpital ou à l’école, se développe le chaos. « Depuis 2008, la violence n’a cessé d’augmenter dans les établissements scolaires, passant de 15 incidents à 24 pour 1.000 élèves » (Le Figaro, 19 octobre 2016). En moins d’une semaine, six professeurs et proviseurs ont été agressés en banlieue parisienne.

Nos forces de l’ordre ont fait face au surplus de travail lié à l’état d’urgence et aux émeutes des gauchistes contre la loi El Khomry. Elles subissent les assauts des barbares. Deux policiers poignardés à mort devant leur enfant, d’autres attaqués à coups de cocktails Molotov. Chaque mois, 500 d’entre eux sont blessés en opération. Leur exaspération et leurs manifestations sont logiques.

En suivant le conseil du criminologue Xavier Raufer, en lisant le Bulletin quotidien CNICO de la sécurité publique, on apprend que

  • des patrouilles de polices ou des équipes de pompiers sont attaquées par des meutes de jeunes voyous. « Et ainsi, partout en France – non plus sporadiquement mais au quotidien. »
  • Notre justice, par faute de moyens et parce qu’elle baigne dans un environnement de culture de l’excuse, ne remplit plus son rôle.
  • Nous assistons au déclin de l’autorité de l’État et à la montée parallèle de la barbarie.
  • Ceux qui se sont passionnés pour les primaires de la droite et du centre devraient se souvenir que ce chaos est autant le résultat des politiques des Républicains que des socialistes.

 

 

Faut-il continuer à élire des incapables. Les Français croient que :

  • la droite (de Fillon ou d’un autre) va régler les problèmes existants en mettant en exergue les incapacités de ceux en poste aujourd’hui et sera meilleure que celle d’avant Hollande (surtout avec un chef de gouvernement devenu chef d’état en urgence (l’état d’urgence n’est pas celui que l’on veut nous faire croire
  • la gauche de demain sera meilleure que celle d’hier
  • les extrêmes se centreront sut le dépeçage de la France

Pour qui allez-vous voter le continuum. Vous croyez, encore, au changement…… Quels changement avez vous constaté depuis, disons 40 ans, ……

Le seul effectif est celui de votre lente dégradation…. (les phénomènes de rue ne sont que la partie visible de l’iceberg qui coule la France, qui était réputée insubmersible, jusqu’au moment ou elle a pris de la gîte à cause d’une cargaison migratoire mal fixée et surtout encordée). Et vous voulez continuer avec un mec qui vous annonce ( http://wp.me/p4Im0Q-1nR  ) qu’il ne fera rien de réellement concret et efficace… et malgré tout vous risquez de le plébisciter (comme en 2002 à la seconde représentation du « chef malgré lui ». Bon courage!

 

 

http://www.bvoltaire.fr/mylenetroszczynski/ce-chaos-resulte-aussi-de-la-droite-ceux-qui-votent-aux-primaires-loublient,295750

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Mais qu’est venu faire Clovis dans le débat Fillon – Juppé ?

Mais qu'est venu faire Clovis dans le débat Fillon - Juppé ?
François Fillon lors du débat de l’entre-de-tours de primaire de droite, sur France 2 le 25 novembre 2016. (Eric FEFERBERG / POOL / AFP)

Quelle histoire enseigner et comment ? Lors du débat d’entre-deux-tours de la primaire de droite, Fillon a exprimé ses différences sur le sujet avec son adversaire Alain Juppé.

 

 

Clovis et Jeanne d’Arc, arbitres du duel Juppé – Fillon ? Jeudi soir, lors du débat d’entre-deux-tours de la primaire de droite, les deux finalistes ont défendu des visions très différentes de l’enseignement de l’histoire de France. « Les programmes d’histoire sont rédigés par des idéologues », a affirmé l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, assurant :

Comme « l’Obs » l’avait déjà souligné, le sujet n’est pas nouveau dans la primaire de la droite. Il avait été soulevé par Bruno Le Maire ou Nicolas Sarkozy, qui racontait notamment en meeting qu’ »en histoire, les grandes figures qui structurent la mémoire nationale ont été soigneusement effacées ».

François Fillon, lui, a fait de la nécessaire réécriture des manuels d’histoire un argument de campagne dès sa rentrée, le 28 août dernier à Sablé-sur-Sarthe. Dans son discours, l’ancien Premier ministre expliquait alors qu’il fallait « revoir l’enseignement de l’histoire à l’école primaire afin que les maîtres ne soient plus obligés d’apprendre aux enfants à comprendre que le passé est source d’interrogations ». Fini la repentance et la culpabilisation !

« Réécrire l’histoire, ce sont les régimes totalitaires qui le font »

S’il était élu, Fillon chargerait « trois académiciens » de réécrire les programmes d’histoire. Dans le train pour Strasbourg, le 13 septembre, le maire de Bordeaux tenait un discours différent :

« L’histoire n’est pas là pour livrer un catéchisme ! »

Une enquête d’une équipe de chercheurs emmenés par Françoise Lantheaume, professeur en sciences de l’éducation et publiée sur le site de « Libération », est venue apporter de l’eau au moulin des défenseurs de l’enseignement actuel : elle montre que l’histoire de France vue par les jeunes collégiens n’est pas décliniste et reste marquée, contrairement à ce que raconte François Fillon, par les grandes figures telles que Louis XIV ou Napoléon. 

 

 

Ce sont deux écoles de premiers ministres, en primaire, incarnant le continuum de leur maître….. qui s’affrontent, par eux interposés :

  • Fillon de Sarkozy
  • Juppé de Chirac

Ils seraient de la même famille….. et remonteraient à Charlemagne qui aurait crée l’école obligatoire pour les fils de …..

Mais qu’à à faire l’électeur de ces querelles d’arrière plan. Si c’est comme cela qu’ils vont régler les problèmes existentialistes des Français….. Il vaut mieux leur conseiller de retourner à l’école….. des cadets de nos soucis!

Déjà que l’un ose dire et écrire ce qu’il fera, c’est à dire rien, au nom de le dette (oubliant que sous son mandat sarkozien il l’a augmentée de plus de 800 milliards. Il faut lire et cela vaut son pesant d’or : http://wp.me/p4Im0Q-1nR  .

Un effort a été fait dans ses argumentaires télé-visués :

il va baisser (ou baiser) l’emploi fonctionnaire de 500 000 unités (de soins palliatifs, en urgence d’état terroriste) en créant l’équivalent de 50 000 emplois dans la fonction publique. D’ici qu’il prenne Hollande dans son équipe gouvernementale, il n’y a qu’un pas qu’il franchira sur ordonnance (politique et non médicale. C’est soigner le mal par le mal).

Gonfle et balèze, quand même et les électeurs vont croire que….. le bonheur, c’est pour demain.

Je ne suis pas anti Fillonien, je suis anti connerie instru(mp)-mentaliste…. La preuve je ne fais pas du tout saufillon, ni du tousauf gauche, mais simplement je vote blanc parce que rien ne sera différents. Il paraît que 100 jours, après, la rue sera dans les rues….. Quel changement!

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/presidentielle-primaire-droite/20161124.OBS1709/mais-qu-est-venu-faire-clovis-dans-le-debat-fillon-juppe.html

 

****

 

Fillon-Le Pen: la lutte des classes  –  Les Barbour contre les “sans-dents”

 

Affiches de Marine le Pen et Francois Fillon dans un village de la Sarthe, septembre 2016. SIPA. 00770956_000009

J’avais dit ici mon souhait, et non ma prévision, de voir Nicolas Sarkozy candidat à la présidence de la République soutenu par le parti qu’il avait redressé après le calamiteux épisode de la guerre Fillon-Copé. J’avais dit aussi mon aversion pour le système des primaires « ouvertes », rétablissement d’un suffrage censitaire manipulatoire, complètement étranger au mécanisme voulu par Charles de Gaulle. Le résultat de la parodie démocratique de dimanche a validé toutes mes craintes. L’entre-deux tours les aggrave.

L’institut Harris Interactive a réalisé une étude passionnante qui nous raconte l’histoire politique de cet épisode, nous explique pourquoi Nicolas Sarkozy a été congédié par la bourgeoisie française et comment la droite s’est choisie un champion propre sur lui (mais seulement sur lui, car ailleurs en scrutant, c’est pas beau à voir et surtout à lirehttp://wp.me/p4Im0Q-1nR ) dont la solidité politique provoque quelques appréhensions. Je faisais le pari que Nicolas Sarkozy au regard de sa victoire de 2007, à base d’affaiblissement du Front National et, par conséquent, de sa capacité de parler aux couches populaires, pouvait refaire le coup en 2017. Je me remémorais la campagne de 2012 ( fameuse pour sa récidive du « si le suis élu, président…… « , alors que la promesse similaire de 2007 ne fut jamais honorée…. au motif que les « demandants n’étaient pas d’accord entre eux! Qu’est le spectacle de cette primaire achevante et achevée qui verra la victoire du « plus mauvais d’entre nous » disent ses amis-ennemis) quand les sondages de février nous annonçaient un écart de près de 20 points avec son challenger devenu favori, et qu’il sut diviser par 10 à l’arrivée, avec une victoire de François Hollande, finalement de justesse.

Une des dimensions essentielles du rejet de Sarkozy : la haine de classe.

 Parmi (beaucoup) d’autres, le plus significatif, le plus calamiteux : quand il a dit qu’il voterait Hollande ou Bayrou s’ils étaient opposés à Marine Le Pen ! Or, le principal handicap de Nicolas Sarkozy était celui de n’avoir pas fait ce qu’il avait promis en 2007, le Karcher au lieu du Kouchner.

Les Loden et Barbour se sont déplacés en rangs serrés

Propre sur lui, convenable, allure imparable de notaire de province, François Fillon a eu en plus l’intelligence de s’adresser à eux et rien qu’à eux. Se gardant de toute concession au camp du sociétalisme, pour avoir compris que celui-là, aveuglé par sa haine de Sarkozy ne se déplacerait que pour voter Alain Juppé. Ce que celui-ci a fait sans vergogne avec ses 600 000 électeurs, soit 15 % des participants, venus sans état d’âme tenter de fausser le résultat du camp d’en face.

On a pu lire le lendemain, que « la France avait choisi » ! Proposition effarante lorsque l’on détaille les segmentations du vote Fillon, choisi par cette bourgeoisie provinciale et inactive. Résultat, la droite va probablement se retrouver avec le candidat choisi par ces gens-là fermement décidés à ce qu’il défende leurs intérêts. Matériels, en veillant à ce que les retraites déjà prises soient préservées, quitte à ce que ce que la durée du travail des pauvres qui ont la chance d’en avoir soit rallongée, à ce que les impôts baissent dans les tranches supérieures et à la suppression de l’ISF. Intérêts culturels aussi avec quelques apaisements à la marge donnés au Cathos. En espérant que les couches populaires s’en contenteront.

Jean-Luc Mélenchon a un rôle très important à jouer.

Le problème est justement que tous ces calculs, ces commentaires font l’impasse sur le fait que si François Fillon est adoubé ce sera par environ 2 millions de voix qui, au-delà de leur sociologie si particulière représentent environ 5 % du corps électoral français. Et qu’au sein de celui-ci 60 %, soit 24 millions de voix, appartiennent aux couches populaires abandonnées. Une moitié a décroché et s’abstient désormais, l’autre vote Front National. Ce peuple a fait preuve, jusqu’à présent, d’une étonnante maîtrise face au terrorisme, au pitoyable effondrement de l’État incarné par François Hollande, à l’austérité brutale qui déclasse des pans entiers de territoires, avec ceux qui les habitent, et au rouleau compresseur culturel communautariste qui désormais le met en rage.

Si cette échéance, dans sa campagne et dans son résultat, ne répond pas, ne serait-ce qu’en partie, à l’inquiétude, à la souffrance mais aussi à cette colère qui monte, nous saurons que nous aurons pris le chemin de l’aventure.

 

 

Oui, la France sera dans les rues lors de la présidentielle. les 100 jours seront ceux de l’abdication ou de la guerre civile….. Ajoutez à cela le risque attentatoire aux valeurs de la ripoublique (on n’a pas et surtout, eux, n’ont pas attendu; 2017 pour s’y attaquer) et vous avez, avec l’aide d’allah, les meilleurs ingrédients d’attentats terroristes d’état, pire que daesh: Vous en doutez…… réponse assurée après Mai 2017 (avec ou sans 21 Avril).

Que peut-on faire? L’état d’urgence ne peut se décréter deux fois. Il ne peut y avoir deux états d’urgence et comme on s’y complaît (avec la complicité de la droite pour à 84% loin derrière la socia-lie, créatrice, à 80%. L’élève dépassant le maître), déjà dans un, on ne peut doubler, sous peine du ridicule…..

Déjà que le Fillon nouveau (souvenez-vous du larbin de sarko) fait dans la dentelle en promettant la suppression de 500 000 emplois par la création de 50 000 emplois. Pire que la division des pains d’un certain communique religiosé….  En plus il dit qu’il ne fera rien que mettre les cendres du crématorium de l’holocauste social, sous le tapis : http://wp.me/p4Im0Q-1nR

Le drame, on peut être élu sur et avec du vent…. et surtout de belles promesses farfelues et floues!

 

 

http://www.causeur.fr/fillon-le-pen-invisibles-peuple-bourgeoisie-41278.html

 

*****

 

« Les armées secrètes de l’OTAN » : une histoire cachée de nos démocraties occidentales

« Les armées secrètes de l’OTAN » : une histoire cachée de nos démocraties occidentales

Je me permets de porter à votre attention un documentaire qui, loin de verser dans le complotisme, nous révèle, à base de faits, le rôle joué par l’OTAN dans la défense de l’Europe, mais aussi la lutte contre tout ce qui peut ralentir l’avènement d’un nouvel ordre mondial, entièrement sous contrôle de l’État profond existant. Pour comprendre la nature de cet État profond, je recommande les ouvrages de Peter Dale Scott dont voici trois de ces commentaires portant sur cet État profond.

Le supramonde : « Le royaume de la société riche et privilégiée, qui est le théâtre d’une influence efficace exercée sur le gouvernement par le pouvoir privé, bien que le supramonde ne soit pas institutionnalisé ni autorisé formellement à exercer une telle influence. Il inclut ceux dont l’influence s’exerce à travers leur richesse, qu’elle soit administrée personnellement ou plus traditionnellement par le biais de fondations exonérées d’impôts et les projets qu’elles soutiennent, et  les représentants des premiers. […] »29

L’État profond : « L’influence du surabonde s’exerce sur le gouvernement des États-Unis à travers un milieu confidentiel et restreint qu’il appelle l’« État profond ». Ce dernier n’est pas une institution formelle, ni une équipe secrète, mais plutôt un cercle de contacts de haut niveau, souvent personnels, où le pouvoir politique est susceptible d’être dirigé par des gens très riches […]. J’appelle ces gens, »

La Route vers le nouveau désordre mondial : « titre d’un livre qui analyse sous un angle critique plus de 50 années de politique étrangère des États-Unis. Selon l’auteur, cette politique étrangère — lorsqu’il est question de terrorisme, d’opérations clandestines ou de trafic de drogue — est principalement élaborée en secret, ce qui entraîne l’implication des services américains dans des opérations illégales souvent contraires à la sécurité nationale des États-Unis. Ainsi, d’après l’auteur, ces politiques échappent au contrôle du Congrès des États-Unis et aux mécanismes d’équilibre des pouvoirs, et ont parfois des incidences majeures sur l’Histoire contemporaine : augmentation du trafic de drogue global depuis l’après-guerre ; transformation progressive de l’Asie centrale en un vivier de l’islamisme, de la culture du pavot et du trafic d’héroïne, essentiellement par l’action coordonnée de l’InterServices Intelligence pakistanaise, de la CIA et des renseignements extérieurs saoudiens dans les années 1980-1990 (à travers le Programme afghan)35 ; renforcement des réseaux terroristes transnationaux, comme le Maktab al-Khadamāt, afin de remplir des objectifs secrets de politique étrangère (recrutement et entraînement des djihadistes durant la Guerre d’Afghanistan (1979-1989) ou la Guerre de Bosnie-Herzégovine)36,37,38. »

Le documentaire qui suit nous fait découvrir tout ce monde caché par nos politiciens et nos médias système en levant le voile sur ce dernier. À vous d’en juger.

 

 

Et si l’élection présidentielle, en France, amenait de l’eau au moulin de ceux qui parlent de cet état profond.

Je connaissais la profondeur de la gorge (si célèbre), je connaissais l’état d’urgence (prolongé pour les besoins des politicards, avec des surprises, genre le père de cet état, dépassé sur sa droite extrême, réputé opposé).

Farfelu ou réaliste….. ? Attendons l’avenir

Souvenez vous toutefois les gladiateurs rencontrent toujours, un jour, un Spartacus qui met en déroute le maître qu’il servait (en y étant asservi. N’est-ce pas l’aspiration de tout asservi de briser ses chaînes! Vous quand les briserez-vous?)

 

 

http://reseauinternational.net/les-armees-secretes-de-lotan-une-histoire-cachee-de-nos-democraties-occidentales/

 

*****

 

 

 

*****

 

 

Surveillance sur les réseaux. Comprendre et agir. Un ouvrage

surveillance_800

 

« Souriez, vous êtes filmés  ! ». Qui ne connaît pas cette phrase transposée ici aux réseaux informatiques : « vous êtes surveillés ».

Les Gafa, acteurs privés, utilisent ces données ; les États aussi. Toutes les dérives liées à la concentration de données entre quelques mains devraient nous faire frémir. C’est ce qui permet à une société de la surveillance et du formatage de prospérer : harcèlements, manipulations, et autres dérives découlent aussi de ces piratages de données personnelles devenus si banals qu’on finit par oublier les risques encourus.

 

Parmi les adages dangereux, le fait que « l’on aurait rien à cacher ».

« Décrypter les mécanismes de la surveillance », c’est ce que propose Tristan Nitot.

Dans cet ouvrage, ce sont deux chapitres pour « comprendre » (des tableaux utiles, des explications très claires) mais aussi deux chapitres pour « agir » qui nous sont proposés. On est effectivement acteur de ses libertés et plusieurs outils à la portée de tous sont présentés pour garder le contrôle de ses outils et pallier le fait que « le mieux est l’ennemi du bien ».

Par ailleurs, on nous donne aussi des pistes pour reprendre le contrôle sur nos données – garder la maîtrise de son serveur, chiffrer ses messages, s’interroger sur la gratuité de l’accès, « faire mieux que les systèmes centralisés », paramétrer ses outils informatiques sur le plan de la navigation, de la messagerie ou Google, bien choisir son smartphone, utiliser intelligemment les médiaux sociaux, etc. Autant de bonnes pratiques à acquérir et dont l’ouvrage fournit un mode d’emploi.

Une publication indispensable pour prendre conscience des enjeux en termes de démocratie, de liberté… et reprendre la main sur ses données et sa vie.

 

 

La guerre cybernétique est lancée…. Il y a d’un côté les agresseurs et de l’autre les agressés! Mais quelle complicité lie les deux, pour en arriver à l’explosion. 1984 n’est jamais bien loin. En ce temps là c’était la fiction devenue maintenant réalité dictatoriale.

Bientôt les zones blanches (où rien ne passe et ne s’y passe) deviendront les futurs paradis (mieux que les fiscaux, car ces derniers sont surveillés et espionnés plus que d’usage….).

Si on se base sur 1984, faut-il craindre que 2051 soit justement l’année ou la réalité fiction nous aura ramenés aux cavernes issues du nucléaire où tout repartirez à zéro et de zéro. Serons nous plus….. responsables que nous le fument jusqu’alors?

Anticipation, fiction….. Mais tout n’est-il pas cela? Qu’est une élection si ce n’est qu’une anticipation (malheureuse toujours déçue)

Nous sommes en surveillance surveillée, quand d’autres sont en résidence de palais. Il y a les surveilleurs et les surveillés. Il faut savoir choisir son camp

 

 

http://free.niooz.fr/s/free/surveillance-sur-les-reseaux-une-lecture-indispensable-12520974.shtml

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

 

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :