-

keg – 263 Mars = 18/11/2016 – La fin de la primo-comédie, c’est la France profonde, sous réforme, mais pas en surface. On change le pilote mais pas le navire…. qui coule encore et toujours

Publié le Mis à jour le

Ils sont sur le départ : http://wp.me/p4Im0Q-1nB  – la suite du reportage au sortir des burnes voir ce qu’ils ont réussi à pondre entre eux, les mignons! Ils ont l’unanimité : « il faut de profondes réformes »

Le choix du jour : «Réformes profondes» ou  «profondes réforme»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) :

  • http://wp.me/p4Im0Q-1hT (B.le Maire) – 19/09/2016
  • http://wp.me/p4Im0Q-1i6  (J.P Kirmann) – 21/09/2016 (non candidat, mais par contre…anti)
  • vrpeuple-h-mariton-ump , (27/09/2016) parlons un peu du candidat camarade – Mariton, joker politicomico-présidentiel qui a joué le jeu jusqu’au bout de sa virade…..de l’espoir (perso), lui qui avait comme volonté d’être le « président de tous les Français », à l’exception de …. vous! (et cette exclusive le met déjà dans le camp des prometteurs non-faiseurs. Il a triché avec ses parrainages et fait donc l’expérience de ses rejets, comme il le fait vivre à tous ceux qui ne sont pas de son bord. C’est enfin l’arrosé-arroseur) – Éliminé
  • Nous parlerons aussi des autres candidats putatifs du trône…. (surtout ceux qui sont sur les bancs actuels de l’assemblée, afin de bénéficier de l’affichage!) :

de l’ump (alias LR). Les besoins des analyses effectuées depuis des décennies m’oblige à garder ce sigle. Je n’ai pas envie de retravailler (en réécriture) tous mes dossiers d’analyse depuis plus de 20 ans (déjà repris pour les faire devenir ump).

Et dire que les 7 mercenaires (ump) se sont donnés le mot pour être les putatifs de demain. Leurs scores sont les meilleurs de la classe des litres de résiné qui s’écouleront sur le bitume lorsque…. Pensez (en cumul et individuellement) :

  • ils sont plus restrictifs de libertés que leur caste (95% contre 84%)
  • Ils déposent peu de propositions de loi .C’est bon pour les manants, Vrp du Peuple, pas pour eux ( 2 contre 3,43)
  • Quand aux « gros mots » utilisés pour le bien être du peuple, ils se limitent à :
    • Viser (comme objectif). On sait que l’on peut viser beaucoup de choses et n’accéder à rien. C’est le lot du Peuple depuis des décennies.
    • Relativiser (comme action), comme toute la caste politique le fait depuis des décennies (y compris ses erreurs qu’elle n’assume pas ou plus)
  • suite aux 20 et 27 Novembre 2016….

On est loin, très loin de la défense des intérêts du Peuple et il faut choisir le meilleur des en pire….. Autrement dit, déjà un non choix parmi les non choix. De toute façon, ils ont tous été façonnés au même moule des escroqueries, magouilles, malversations, emplois fictifs, dépassement d’honoraires de campagne, SDfisc (comme l’indique l’un de leur collègue – mais pas du même courant alternatif), casseroles…..  A votre bon choix, m’sieurs-dames! Soyez courageux et serrez les fesses.  vrp-7-mercenaires-de-lump(Il faut maintenant attendre le vote-plébiscite qui désignera celui qui sera à poil dans la reine des combats. On y a volontairement laissé Mariton H y faire de la figuration, pour une fois, intelligente, mais sans cacheton eut égard à sa situation de déjà cumulard de mandats)

du Non-inscrit

  •  vrp-duflot-c-ni   C Duflot (ni) – 14/10/2016 – éliminée
  •  vrp-lassalle-j-ni  J Lassalle (ni) 17/10/2016 – (en attente de déclaration officielle….)

de la socia-lie (en attente des scores des autres pour savoir « ai-je une infime chance ou non? ». C’est pas de jeu franc et régulier, mais c’est le patron, pour le moment… il fait encore ce qu’il veut à défaut de ce qu’il peut! Car force est de se rendre compte qu’il peut peu, s’il n’a jamais su!). Premiers tours de manivelle : 22 et 29 Janvier 2017 (déjà)

  • E Macron (ps)
  • F de Rugy (ps)
  • B Hamon (ps)
  • F Hollande (ps)
  • vrp-montebourg-a-ps   A.Montebourg (ps) – 26/10/2016
  • C.Taubira (ps)
  • M.Aubry (ps)
  • vrp-royal-s-ps  S Royal (ps) – 28/10/2016
  • vrp-valls-m-ps   M.Valls (ps) – 30/10/2016

des écolos qui vont faire une primaire pour désigner leur champion (et donc le plus écolo-écolo et non politique)  à la primaire de la socia-lie. En somme les préliminaires de la primaire!

D’autres candidats existent, mais il n’apparaîtrons pas ici, car n’étant pas présents sur les bans de la représentation nationale ( que sont l’assemblée des Vrp du Peuple et le gouv.org). Électrons libres de la présidentielle? Les absents auraient-ils encore une fois tort de ne pas bénéficier de cette tribune candi-datée?

 

——

La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)

  • Quels mots utilisent vos représentants du Peuple (alias VRP du Peuple) pour défendre vos aspirations et attentes. Les mots attendus doivent-ils être ceux de quémandeurs, hésitants, presque timides (pour faire aboutir positivement vos espérances à Paris, il faut être volontaire, imposant, pugnace, voire « violent » et non effacé, hésitant,, demandant des autorisations de demander….à)
  • Quels mots sont utilisés par son parti d’appartenance
  • Quels sont les ratios de réussite (de votre député et de son  parti au regard du nombre de propositions de loi déposées . Déposées ne veut pas forcément dire : étude par l’assemblée et encore moins réussite et acceptation par ladite assemblée…. A ce jour (arrêté à fin Août 2016 et depuis Juin 2012), collectivement, et depuis le début de la 14éme législative démarrée au lendemain de la victoire du PS aux législatives de 2012) :

    • 238 PPL étudiées sur 1446 déposées (16,5% dont 60 refusées par l’assemblée  soit 25% des PPL débattues)
    • pour 82 déposants sur 249 (32,9%)
    • 43,3% des députés ont fait des PPL (et les autres que font-ils? Ce sont les petits-insignifiants qui déposent le plus de PPL, est-ce pour exister?)

déposé ne voulant nullement dire étudiées et encore moins acceptées

  • Les rations :  vote / Dépôts (dont rejets)
    • du parti du député
    • du député
  • positionnement individuel et du parti par rapport aux « restrictions de liberté (au travers et sous couvert de « l’état d’urgence », qui n’est qu’un prétexte surtout quand cet état doit-être exceptionnel dans ses circonstances et sa durée – près d’un an n’est plus exceptionnel mais devient la norme, en contradiction avec la constitution. Si nous avons des devoirs de citoyens, nous avons aussi des droits de citoyens garantis par la constitution. Utilisons cet outil en, en faisant respecter les termes. Sinon restons esclaves et  dans ce cas fermons la!)

Voici donc un tableau d’un possible député « Mohamed Durand de là-bas » (bien sur député éphémère, et improbable,  du tiers comme du quart de garde, mais allez savoir) qui vous permet de voir la trame de l’analyse. Mettez y le nom de votre député pour savoir le poids de ses (in)efficacités et éventuellement savoir si vous devez ou non ré-élire un VRP de vos demandes qui n’est pas à la hauteur de vos aspirations. Nous avons le droit de nous tromper, mais continuer cela ne se peut…..

Allez vous revoter pour lui ou vous laisser tenter à dire que vous ne voulez plus de potiches qui ne vous représentent plus mais ne représentent que leurs propres intérêts et avantages. Qu’on est loin du rôle réel d’un représentant VRP du Peuple…. ! La nuit du 04 Aout n’a fait que créer une nouvelle caste de privilégiés (qui nous coûtent cher , en moyenne, tous cumuls confondus, plus de 9 500 € par mois, à multiplier par 902 parlementaires « julot-casse-croute » et ensuite pas 12 soit 5713 smicards-an! rien que cela!)

Mohamed Dupont de là-bas, fiché « S » comme saltimbank de la polycomic-représentation, en cumulation de mandats (il en est de même pour les 575 pseudo VRP du Peuple) à vous de demander le votre dans cette grande famille parasitaire (car qu’est « vivre au crochet du Peuple ») –    vrpeuple-m-dupont-de-la-bas

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

La France avance, à coups de réformes profondes qui ne se font jamais. Vous imaginez, le pays n’ayant plus besoin de réformes profondes…. C’en serait fini des politicards. Sans promesses ils ne sont rien et avec promesses, ils ne sont rien non plus. Alors que faire puisqu’il en faut? Cela fait des décennies de profondes réformes et on n’est pas heureux. Faut-il dès lors continuer?

….. et avec un peu de recul….

Le rideau est tombé. C’était la dernière séance! On est enfin parvenu à un accord à l’arraché…. Il faut de profondes reformes en France. En somme on fait de la politique sans le savoir. Que ceux qui pensaient cela, lèvent le doigt. Ce serait peut-être plus simple et rapide à compter que de compter ceux qui ne le pensent pas (Oui, il en est!)

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Troisième débat de la primaire de la droite : que personne ne bouge !

A trois jours du débats, les sept candidats ont pris peu de risques et préféré concentrer leurs attaques contre les animateurs du débat !

Pas d’attaques, pas de bons mots, pas la moindre pique, ou presque. A la veille du premier tour de la primaire de la droite et du centre qui aura lieu dimanche, le troisième et dernier débat a été marqué par la modération affichée par les sept candidats. Très loin du climat électrique qui avait marqué le deuxième débat le 3 novembre dernier.

Macron ? « Le problème de la gauche »

A trois jours du premier tour, le trio de tête constitué par Alain Juppé, Nicolas Sarkozy et François Fillon a trop à perdre pour se mouiller. Comme lors du deuxième débat ils ont occupés le terrain sur les questions internationales, affichant leur expérience sur le sujet. Les thématiques, très nombreuses, se sont ensuite succédé sur l’Europe, l’école, la protection sociale. Un rythme soutenu laissant peu de place à l’interaction et ne permettant pas de faire apparaître de réelles lignes de fractures entre les candidats.

Feu sur les journalistes

Mais c’est finalement avec les journalistes que les candidats se sont montré les plus hargneux. Interrogé par David Pujadas sur les déclarations de l’homme d’affaires Ziad Takkiedine, qui accuse Nicolas Sarkozy d’avoir bénéficié de financements libyens, l’ancien président répond par l’attaque :

« Quelle indignité. Sur le service public, vous n’avez pas honte de donner crédit à un homme qui a fait de la prison qui a été condamné à d’innombrables reprises pour diffamation et qui est un menteur. Ce n’est pas l’idée que je me fais du service public. C’est une honte. »

 

 

Ils sont venus, il sont tous là et pour une fois, ils sont tous d’accord. La France a besoin de profondes réformes! On a au moins appris quelque chose, que nous étions incapables de découvrir par nous mêmes. C’est en cela qu’il fut nécessaire et salvateur de faire cette primo-comédie….  Sans elle, nous n’eussions pas su l’urgence de réformer de fond en comble…. Merci aux courageux qui se sont affrontés pour se mettre d’accord sur l’analyse.

Maintenant le comment et les coûts,  réponse, quand nous aurons élu (souvenez vous qu’être d’accord sur ce point de réformes nécessaires, par le fait de voter pour eux, c’est les autoriser à mettre en jeu les moyens et les résultats que nous ne connaissons pas…. Ils nous feront remarquer qu’on les a élus et que c’est le programme – même non révélé – qui prévaudra).

Ainsi est l’élection, en général… On élit en méconnaissance de cause….. https://launedekeg.wordpress.com/2016/11/16/lettre-semi-ouverte-a-des-primaires/

Il y a de très fortes présomption que la conclusion de la primo-comédie de gauche arrivât à la même conclusion unanime…. La nécessité de profondes réformes. Réformons déjà le système électoral et les façons de gouverner, en rendant au peuple ses pouvoirs vrais et réels.

peut-on se contenter d’un simple constat (que tout le monde fait de la même façon), sans rien connaître de plus, pour faire un choix électoral qui dès lors n’existe pas….. Pour ne pas vous plaindre après, plaignez vous avant le résultat final en disant non.

C’est le sens du vote blanc

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/presidentielle-primaire-droite/20161117.OBS1366/troisieme-debat-de-la-primaire-de-la-droite-que-personne-ne-bouge.html

 

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

****

 

Lettre ouverte aux candidats de la primaire de la droite et du centre  –  Une tribune de Virginie Tellenne-Frigide Barjot

 

frigide barjot primaire lr mariage

 

Madame, messieurs,

Après le Brexit britannique de juin, les Etats-Unis ont eux aussi démontré, le 9 novembre 2016, que les peuples occidentaux sont désormais déterminés à se redresser face à la dictature médiatique et économique mondiale : ils ne supportent plus cette négation de la réalité de l’Humanité et de sa démocratie.

En ce jour-anniversaire du 17 novembre 2012, quatre ans après le début du soulèvement pour l’identité humaine homme et femme qui inclut les couples de même sexe, hommes ou femmes, et à trois jours d’un premier tour historique des primaires de la droite et le centre, je vous demande, madame et messieurs les candidats, de répondre, lors de ce dernier débat télévisé, à la demande constante des Français (non une frange limitée de la population, par ailleurs présente dans le panel des primo comédiens en la personne de son Poisson pilote – émule de la Boutin qui chût sur le parcours semé d’embûches de son calvaire personnel de n’avoir,apparemment goûté aux amours à la Lesbos. Cessons de généraliser notre pensée intime comme si c’était celle de l’humanité et les étheros seront bien gardés des démons de la chaire)  : ferez-vous reconnaître, dans son acte de naissance comme dans la Constitution, la seule filiation biologique  de l’enfant, et ce, dans le respect de toutes les formes de familles ?

Je vous prédis que sinon la colère, qui gronde déjà sur tant de sujets, deviendra, elle aussi, une réalité qu’aucun d’entre vous ne pourra endiguer.

En 2012 dans nos manifestations, toutes les personnes étaient respectées quel que soit leur mode de vie : c’est pour cela que notre mouvement social a été aussi vaste, sans homophobie aucune. Sa préoccupation était l’enfant, et les fondamentaux de l’Humanité naturelle qui garantissent la paix sociale.

En ce temps électoral déterminant pour les grands équilibres mondiaux et notre majorité nationale, je souhaite avec nombre de responsables d’associations familiales, constituer dès maintenant un corps électoral de la filiation, autonome et le plus large possible, afin de supprimer le “droit reproductif” à l’enfant que constitue la “filiation de même sexe” instituée par le mariage Taubira du 17 mai 2013. Ce retour à la filiation homme-femme est légalement indispensable pour bloquer  les “droits et modes reproductifs” (il est des modes reproductifs à rendre stériles…. Ceux des anti, qui sont anti simplement parce qu’ils sont inculturés catho-strophiques. Je trouve que l’on devrait interdire des partis se référents à des pratiques religieuses. Ou alors autoriser la politisation de l’islam et de la judaité, au nom justement du principe de la République) des PMA “sociales” pour femmes et GPA “sociales” pour hommes. Il s’agit de faire barrage au principe de la reproduction technique non médicale, nouveau principe de reproduction marchande individuelle de chaque personne, l’adulte comme acteur, mais surtout l’enfant comme objet.

Cette vision est contraire à toute notre tradition française de dignité de la personne humaine, qui ne doit en aucun cas être mise dans le commerce ; en France, on ne vend ni son sang, ni ses gamètes, ni ses organes. On peut encore moins louer son ventre (relisez l’ancien testament. la première loueuse de ventre ne fut-elle pas Sara, pour le plaisir de son homme, et son désir de se reproduire à l’infini, dont vous la Frigide, un peu barjotte sur les bords, vous êtes issue, directement. Que faisiez vous il y a quelques temps des les nuits dites de folles ») ou acheter un enfant. La France, pays des droits de l’Homme, doit redevenir celui des droits de l’enfant, face à sa marchandisation.

Cette “colonisation idéologique” du genre (Pape François, ONU, 25 septembre 2015), avec ses “droits reproductifs” qui pallient le “handicap” d’une “stérilité sociale” (ONU-OMS-UE-MLF-LGBT-Hillary-LadyGaga), efface de la planète l’ordre de reproduction naturelle de l’espèce humaine, les mettant toutes deux gravement en péril.

Face à cette dénaturation, nous voulons constamment depuis le 17 novembre 2012, faire reconnaître le droit naturel et inaliénable de tout enfant à avoir sa filiation établie par principe avec ses deux parents géniteurs naturels dès lors qu’ils sont vivants et connus,  et ce quels que soient les types de familles.

La déclaration de candidature d’Emmanuel Macron à la présidence de la République force les candidats à se positionner sur la dignité humaine face à l’ubérisation revendiquée de la société. (si les candidats de la primo comédie de droite ne les écoutent, elle risquent d’überiser leur vote macronique. Quel odieux chantage, indigne de catho-strophiques qui devraient au contraire tendre l’autre joue et le cou pour se le faire tordre….ou trancher. Il n’y a plus de morale! Ils veulent s’allemagniser : über alles)

C’est pourquoi je me permets, en tant que leader naturel (auto-proclamé. Il est vrai, on n’est jamais mieux servi que par soi même. Encore une qui veut faire führer) de la filiation naturelle qui a permis, avec mes amis catholiques (sont-ils amis parce qu’ils ont soutenu son idée ou parce que catho-strophiques), de déposer la première manifestation du 17 novembre 2012, puis de faire se lever des millions de Français croyants et non croyants (du moins elle veut nous le faifre croire au nom du challenge du nombre), de m’adresser, en ce jour anniversaire, à vous tous candidats :

– En tant qu’éventuel successeur de François Hollande, aurez-vous le courage ce soir, devant des millions de Français, de vous engager à restaurer la filiation naturelle de l’enfant, à donner un statut au conjoint éducateur dans les couples de même sexe et à légiférer énergiquement contre les PMA “sociale” et GPA mondiale (on a de la chance, ils ne sont pas pliés au diktat, un peu barjot reconnaissons le. Même leur Poisson pilote ne l’a fait, c’est dire.Ils et elles, les folles du bitume en croix, vont donc le chahuter dans les (b)urnes isolées…. C’est ce que l’on appelle un coup bas dans les partis!)?

Parce que l’enfant naît d’un acte d’amour et pas d’un acte d’achat, nous aurons alors le courage de rassembler la majorité de Français qui fera de vous, dès le 23 avril 2017, date du 1er tour des présidentielles et de l’anniversaire du vote de la loi Taubira,  le président de la filiation préservée de nos enfants.

 

 

Réponses dans le texte. Il faut bien faire parler de soi quand plus personne n’en parle. C’est ainsi que l’on se survit à soi même. Elle a déjà perdu un appartement, que veut-elle perdre maintenant? Est-ce que les LGBT, de l’arc en ciel, lui interdissent ses pratiques….. ? Alors pourquoi les emmerde t-elle. Il vaut mieux parfois, pour un enfant, être choyés par deux homosexuel(le)s, aimants, que d’être livré, pieds et poings liés,  à des marâtre et parâtre, qui vont le démolir à vie.!

 

 

http://www.causeur.fr/frigide-barjot-filiation-mariage-primaire-41136.html

 

*****

 

« Médiocratie » – Ultimes soubresauts de l’ère darwinienne

« Médiocratie » – Ultimes soubresauts de l’ère darwinienne

Jusqu’au milieu des années quatre-vingt-dix, l’imaginaire collectif se représentait l’an deux-mille comme un triomphe de modernité. Un paradis technologique où la machine  aurait réglé l’ensemble des maux de la Terre, et où l’Homme libéré de toute contingence matérielle saurait se destiner à de plus hautes vocations. La science-fiction d’Hollywood annonçait des capsules individuelles sillonnant les airs entre les gratte-ciels, des cybers-programmes stimulant les capacités cérébrales et des véhicules à remonter le temps. La propagande était si bonne que le public en redemandait… Bientôt dix-sept ans après les douze coups de l’heure fatidique, l’humanité ne semble pas encore tout à fait remise de sa gueule de bois.

  • Car si effectivement, de nombreux fantasmes d’alors se concrétisent, on constate que leur développement sert quasi-exclusivement au renforcement des moyens de contrôle des populations de la part des pouvoirs en place.
  • En parallèle, toutes les infrastructures sociales subissent en continu des assauts de démolition contrôlée, qu’il s’agisse de santé, d’éducation, de système législatif ou de sécurité. Chaque institution se voit détournée de ses fonctions régaliennes, et nul ne semble comprendre ce qui se passe…
  • Plus de deux-cent cinquante mille décès chaque année font des erreurs médicales la troisième cause de mortalité aux États-Unis, où l’illettrisme concerne par ailleurs environ un quart de la population.
  • En France, deux millions de téléspectateurs regardent quotidiennement un joueur de bonneteau encocaïné leur souiller la tronche avec ses débilités. Les nouvelles icones sont des porte-maillots du Qatar et autres mouflettes en silicone incapables de s’exprimer.
  • De part et d’autre de l’Atlantique, les candidats à la pestilentielle offrent le spectacle d’enfants qui gesticulent, se chamaillent et se coupent sans arrêt la parole pour ne rien dire.
  • Des gens meurent tombés d’une falaise en voulant se prendre en « selfie », d’autres en chassant le pokémon au milieu d’une voie d’autoroute… Tout est normal. La sécu remboursera jusqu’à trente mille euros votre opération de changement de sexe, et la mairie de Paris subventionnera votre film de promotion du fist-fucking.

 

C’est ainsi que notre onéreux chef-des-tas, incapable de se retenir devant un micro de journalistes, balance n’importe quoi sur tous les sujets pourvu qu’on en fasse les gros titres. Mais cette échappatoire de feindre la plus crasse incompétence pour se dégager de toute responsabilité est ambivalente… Car il se pourrait qu’un jour proche, la profonde nausée du peuple, sciemment alimentée depuis si longtemps, déborde leurs prévisions et que l’explosion de fureur grégaire se retourne contre eux.

B_Russel

À propos de journalisme, on ne saurait dresser un tableau de la connerie ambiante sans faire un aparté au sujet des médias.

L’éloquence de leur unisson nous aura fait gober les faux charniers de Timisoara, l’affaire des couveuses du Koweït, l’analyse d’urine brandie à l’ONU comme arme de destruction massive de Saddam Hussein… Les papiers d’identité retrouvés aux abords de Charlie Hebdo, sur la promenade des Anglais, ou encore – j’allais oublier – au milieu des cendres du World Trade Center. Les médias nous ont fait accepter de renflouer les banques en 2008 pour les sauver, de répondre au terrorisme par plus de guerre et se faire vacciner contre des maladies générées de toutes pièces… La liste serait trop longue. À chacun de la compléter… Si l’on s’interroge sur la ligne éditoriale des bons pères de l’information française, rappelons leur principale appartenance aux groupes de Bolloré, Bouygues, Dassault, Lagardère, Bertelsmann ou bien Niel et LVMH… C’est-à-dire avionneurs, fabricants d’armes, vampires de la haute finance et magnats de l’immobilier. On notera aussi la raréfaction de l’écrit au profit de la vidéo, ainsi que la désaffection par le public de toute la presse traditionnelle qui, bien qu’aux mains de milliardaires, ne doit plus, hors redevances publicitaires, sa survie qu’à l’apport substantiel de deniers publics( 200 millions par an, payés par le Peuple, pour se mieux faire entuber. Maso, me direz vous….!). Cette fière indépendance des médias vaut à la France d’être classée quarante-cinquième au rang des pays selon la liberté de la presse derrière le Ghana, l’Afrique du Sud et même les États-Unis… Comment dès lors s’étonner que les votards élisent chaque fois le baudet en meilleure position pour faire avancer le plan globaliste ?

En France, et les uns de s’affliger de l’accession au trône d’un « facho », et les autres de se réjouir d’une victoire de l’« antisystème ».

Demain, le grand cirque électoral sera fini. Nous serons repartis pour un tour et il faudra retourner marner. Si la guignolade en vigueur se contentait du champ des loisirs, cela ne resterait qu’un épiphénomène. Mais il se trouve que le chaland sera accompagné dans le processus huit heures par jour de vie salariale. 

C’est ainsi qu’il y a deux ans, la SNCF s’est vue devoir raboter mille-trois-cent quais de gares suite à une commande de rames de TER trop larges, ou encore qu’un assemblage de plaques en tôle poétiquement appelée « canopée » des Halles, s’avère à la fois une passoire dès qu’il pleut et un four solaire pour les riverains les jours de beau temps. L’anecdote prêterait à rire n’eût été son coût d’un milliard d’euros.

Certes, tout est mis en œuvre pour étouffer jusqu’à la possibilité d’un éveil des peuples.

Et combien de millions sommes-nous à refuser leur paradigme ?

Nous avons enfin compris qu’aucun salut ni secours n’était à attendre d’un sauveur quel qu’il soit, et que le havre de paix et d’amour à leur projet mortifère était à bâtir par nous-mêmes.

éveil des peuples 20161117

L’étape à franchir est le passage à l’acte. V

Nous sommes à la croisée des chemins de l’Histoire, mes amis. Entre l’effondrement de l’ancien système et l’avènement de la dictature en devenir, nous avons l’opportunité ici et maintenant de faire pencher la balance en faveur des peuples. Il nous incombe à tous d’honorer cette chance et de prendre part à cet élan historique. Peser dans le processus et devenir les grains de sable qui enrayeront la Machine. Comme des grains de sable, ils essayent de nous retenir. Mais nous sommes à la fois trop petits et trop nombreux pour qu’ils nous saisissent… Il ne suffit que d’un feu de paille pour menacer leur hégémonie… Soyons l’étincelle capable d’embraser tout l’empire.

 

 

A méditer, avant que de commettre l’irréparable! Non l’isoloir ne doit pas vous éloigner et isoler de vous-même. Et après l’isoloir il vous reste l’action citoyenne. La reconnaitre c’est très simple, elle est à l’opposé de ce que professent les politiques…. Après la médiocratie place à la massocratie avant que d’abonder à la masocratie, d’où sortira peut-être la mérite-aux- craties!

 

 

http://reseauinternational.net/mediocratie-ultimes-soubresauts-de-lere-darwinienne/

 

*****

 

À Colmar, le lycée Saint Jean emmène voir « Qu’Allah bénisse la France »

 
 

Si l’Éducation nationale mettait autant d’ardeur à enseigner les fondamentaux, nul doute que l’illettrisme serait peu à peu vaincu.

 

 
 
C’est l’histoire d’un film, c’est l’histoire d’un projet de l’Éducation nationale.

 

C’est l’histoire d’un territoire : la France.

C’est l’histoire d’une cité, comme les autres…

À l’aune des statistiques, le résultat est sans appel : pour la Lorraine, 12 % d’illettrisme. Pour la Champagne-Ardenne, 15 %. Pour l’Alsace, 13 % ; plus de 20 % des chômeurs alsaciens sont en situation préoccupante face à l’écrit. Ces chiffres sont ceux de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme.

Le remède : le dispositif « Lycéens et apprentis au cinéma ». Pour cette année 2016/2017, la concertation région/Alsace-cinémas/académie de Strasbourg et CNC (Centre national du cinéma) choisit, entre autres, le film Qu’Allah bénisse la France, de 2014, perfusé de subventions en tous genres (l’application de ce dispositif est financée par la région à hauteur de 35.000 euros, et ce n’est que la partie émergée des financements !).

La séance de cinéma est généralement précédée puis suivie d’un travail technique très précis et documenté sur le sujet, pris sur l’emploi du temps général des lycéens. Ce dispositif existe aussi pour l’école primaire et le collège. On n’entend guère les associations de parents d’élèves (APEL) ; encore eût-il fallu, pour réagir, qu’elles se renseignassent ! Il est mis en place sur l’ensemble de la France. Ou comment passer du remède au soin palliatif.

Si l’Éducation nationale mettait autant d’ardeur à enseigner les fondamentaux, nul doute que l’illettrisme serait peu à peu vaincu.

Si l’Éducation nationale respectait neutralité politique et principe de laïcité, comme sauvegarde ou rempart aux différentes menaces qui pèsent sur nos enfants, nul doute que cette insulte faite à l’intelligence et au libre arbitre de nos enfants n’aurait pas été acceptée, nul doute alors que le lycée privé Saint-Jean à Colmar n’aurait pas souscrit à ce programme.

À moins qu’elle ne s’amuse à penser, comme Sarkozy, que La Princesse de Clèves n’est mise au programme que par des crétins ou des sadiques.

L’urgence n’est pas à l’éparpillement mais bien, comme le dit très justement Marine Le Pen, à un recentrage sur les savoirs fondamentaux. Stop au massacre des générations sacrifiées !

 

 

Une école libre n’aurait-elle pas le droit et la liberté de louer allah (dieu comme un autre, même si certains – mais cela existe pour tous – imposent qu’il soit l’unique…). La liberté n’est-elle pas, aussi, d’anticiper l’avenir? Et puis souvenons nous que les cathos-strophiques ont vu le jour, le jour où un mec à rejeté les dérives d’un dogme enfermant pour revenir lui aussi, aux fondamentaux. Bon élève ne saurait mentir… Alors on anticipe la loi islamique. Allah est grand et le petit jésus est son prophète annonciateur, en somme son Baptiste (gare à Salomé!) dans son désert syriaque, où le sable se pétrifie sous les bombes coalisées  de la dernière croisade.

En somme « qu’allah bénisse la France », c’est un concordat!

 

 

http://www.bvoltaire.fr/helenedegrenaud/a-colmar-lycee-saint-jean-emmene-voir-quallah-benisse-france,294487

 

*****

 

L’anarchie est morte, vive la démocratie !

L’anarchie est morte, vive la démocratie !

 

L’anarchie, aujourd’hui, c’est un folklore. Se réclamer d’un monde sans ordre revient presque à promouvoir un chaos digne des pires barbaries de notre Histoire. Pour tout dire, tous ceux qui, depuis quelques décennies, se revendiquent comme anarchistes, s’accaparent outrancièrement une fierté et un prestige plus proches de la mystification que de la vertu. Ils sont les idiots utiles à toute réelle entreprise révolutionnaire. En effet, le pouvoir doit être avant tout remodelé, et ce de manière radicale, pour répondre foncièrement aux besoins d’équité et de justice  de tous nos concitoyens. Il ne peut en aucun cas être supprimé. Nos grands militants du néant s’imaginent que la liberté et l’égalité ne peuvent se conjuguer que dans l’absolu et refusent donc toute l’immanence d’un relatif, d’un consensus ou d’un transitoire. Survivant entre discours et espoirs, ils imposent, tel un fascisme grossier, leur catéchisme noir sans même en tolérer le moindre corollaire.

L’anarchiste est désormais soit un petit bourgeois qui culpabilise, soit un désoeuvré qui jalouse un confort ou un luxe que la destinée lui a refusé. Son ressentiment est si aliénant qu’il spécule sur un monde sans riches n’entrevoyant trop rarement qu’un monde sans pauvres serait plus judicieux.

 Ni Dieu, ni Maître ?

Mais il y a mieux. Les voilà qu’ils tonnent « Ni Dieu, ni Maître ! » tout en jetant l’anathème sur le premier anti juif venu, ou en érigeant une chapelle de modèles libertaires.
D’ailleurs la liste est longue et sporadique. Certains vont jusqu’à Diogène le sinopard pour allumer la première mèche ! D’autres voient plutôt La Boétie, Meslier ou Varlet en précurseurs. Malgré tout, la majorité s’accorde sur un catalogue bien formaté, le genre que Guérin ou Maitron ont su mettre en référence : Stirner, Proudhon, Bakounine, Reclus, Grave, Blanqui, Kropotkine, Lermina, Zo d’Axa, Libertad, Voline, Malatesta, Pouget, Orwell…ou d’autres encore plus furieux : Netchaev, Ravachol, Bonnot, Makhno ou Durruti. Mais il suffit de jeter un raisonnable coup d’œil dans ces corpus pour déceler une belle série de confuses et flagrantes incohérences : quel point commun peut-on présenter entre un Stirner, ne sauvant que lui-même, et un Kropotkine, promoteur de l’entraide ? Comment le meurtrier Ravachol et le romancier Orwell peuvent-ils prétendre aux mêmes révolutions ? Y a-t-il un lien effectif entre le projet blanquiste et les crimes des En-dehors ?
Sans parler de tous ces plumitifs enragés préférant cracher leurs dogmes inouïs à défaut de charger un fusil, ou, inversement, de tous ces scélérats au prestige intellectuel plus que douteux qui, face à l’impasse ou l’extravagance de leur projet, en sont venus à la bombe…

Le pouvoir au peuple

Alors, que reste-il de tous ces feux d’anarchie quand on sait qu’ils se sont éteints dans les rayons bien ordonnés de nos bibliothèques, témoignant du même coup de toute leur impuissance à changer effectivement les choses ?

Eh bien, il subsiste quelques occurrences cruciales, qu’on ne doit pas laisser dans les archives de nos bons fonctionnaires toujours garants des pouvoirs en place… En effet, quelques événements notoires, fortement dépréciés, nous démontrent qu’irrémédiablement la démocratie est encore possible et qu’elle demeure l’incarnation ultime d’un vivre ensemble égalitaire et souverain : les expériences russes et espagnoles au début du XXème siècle ne doivent plus passer à la trappe sous prétexte qu’elles seraient des digressions anarchistes. Ces moments où le peuple fut concrètement pourvu d’un pouvoir paritaire, sans recourir à des représentants parasites ou corrompus, ne devraient donc plus se borner aux annales de l’anarchie. D’ailleurs le mot « anarchie » discrédite ici encore une fois ce qu’il prétend promouvoir : la liberté et l’égalité de tous. Car ces idéaux doivent en effet s’ordonner pour s’incarner et non s’aboyer drapé de noir seul dans un coin.
Ainsi,

  • l’autogestion fraternelle des makhnovistes en Ukraine,
  • l’indépendance autonome de la masse laborieuse à Kronstadt
  • ou le collectivisme des industries en Catalogne, et des terres en Aragon,

ne sont-ils pas les plus éclatants exemples de la compétence du peuple à se gérer de la manière la plus légitime et adéquate qu’il soit ?

Allez ! Pour finir, faisons quand même plaisir à nos petits anarchistes : imaginons que là, ce soir, ils prennent le pouvoir. Un coup de baguette magique, façon Bakounine, le genre révolution spontanée et instinctive, et voilà la France et le monde libérés !

  • La police ? En prison.
  • L’armée ? En noire.
  • Les banques ? Au peuple.
  • La Bourse ? Supprimée.
  • Les riches ? Au trou.
  • Les médias ? Libres et instructifs.
  • L’opinion ? Insoumise et indépendante.
  • L’Empire ? La Cinquième Internationale.
  • L’école ? Autogérée.

J’en passe et des meilleurs…
Vous l’aurez compris : laissons ces fantasmes aux arriérés libertaires, ils ne sont définitivement pas dangereux.
En revanche la révolution se fera en temps et en heure. Pour le moment nous n’y sommes ni prêts ni éduqués.

Mais une chose est certaine : un pouvoir franchement égalitaire entre tous les hommes ne s’appelle pas anarchie, mais démocratie.

 

 

Mais encore faut-il qu’elle vienne cette foutue révolution. Et au rythme ou réagissent (ou plus exactement ne réagissent pas ) les Français, ce ne sera pas lors du prochain quinquennat…. Dommage. La fenêtre de tir était idéale…. d’autant qu’ à force d’avoir la police (corps constitué) occuper la rue, on n’entre dans la possibilité d’une incapacité du pouvoir….. (Vous souvient-il d’une occupation de la gendarmerie qui amenât l’intégration de cette dernière au Ministère de l’intérieur, tout en gardant son statut militaire…., sous Sarko I ou shako I, ma mémoire me joue des tours). Voir l’article de la constitution y afférant! Depuis combien de temps occupent-ils la rue, le soir en tours de guet?

 

 

http://free.niooz.fr/s/free/lanarchie-est-morte-vive-la-democratie-2936643.shtml

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Advertisements

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :