-

keg – 262 Mars = 17/11/2016 – Stockholm ou électoralisme, il faut savoir choisir son syndrome, intelligemment. Faute de quoi, on se contente de râler!

Publié le Mis à jour le


Ils sont sur le départ : http://wp.me/p4Im0Q-1nB  – la suite du reportage au sortir des burnes voir ce qu’ils ont réussi à pondre entre eux, les mignons!

Le choix du jour : «syndrome de Stocholm» ou  «syndrome du toustsaufisme»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) :

  • http://wp.me/p4Im0Q-1hT (B.le Maire) – 19/09/2016
  • http://wp.me/p4Im0Q-1i6  (J.P Kirmann) – 21/09/2016 (non candidat, mais par contre…anti)
  • vrpeuple-h-mariton-ump , (27/09/2016) parlons un peu du candidat camarade – Mariton, joker politicomico-présidentiel qui a joué le jeu jusqu’au bout de sa virade…..de l’espoir (perso), lui qui avait comme volonté d’être le « président de tous les Français », à l’exception de …. vous! (et cette exclusive le met déjà dans le camp des prometteurs non-faiseurs. Il a triché avec ses parrainages et fait donc l’expérience de ses rejets, comme il le fait vivre à tous ceux qui ne sont pas de son bord. C’est enfin l’arrosé-arroseur) – Éliminé
  • Nous parlerons aussi des autres candidats putatifs du trône…. (surtout ceux qui sont sur les bancs actuels de l’assemblée, afin de bénéficier de l’affichage!) :

de l’ump (alias LR). Les besoins des analyses effectuées depuis des décennies m’oblige à garder ce sigle. Je n’ai pas envie de retravailler (en réécriture) tous mes dossiers d’analyse depuis plus de 20 ans (déjà repris pour les faire devenir ump).

Et dire que les 7 mercenaires (ump) se sont donnés le mot pour être les putatifs de demain. Leurs scores sont les meilleurs de la classe des litres de résiné qui s’écouleront sur le bitume lorsque…. Pensez (en cumul et individuellement) :

  • ils sont plus restrictifs de libertés que leur caste (95% contre 84%)
  • Ils déposent peu de propositions de loi .C’est bon pour les manants, Vrp du Peuple, pas pour eux ( 2 contre 3,43)
  • Quand aux « gros mots » utilisés pour le bien être du peuple, ils se limitent à :
    • Viser (comme objectif). On sait que l’on peut viser beaucoup de choses et n’accéder à rien. C’est le lot du Peuple depuis des décennies.
    • Relativiser (comme action), comme toute la caste politique le fait depuis des décennies (y compris ses erreurs qu’elle n’assume pas ou plus)
  • suite aux 20 et 27 Novembre 2016….

On est loin, très loin de la défense des intérêts du Peuple et il faut choisir le meilleur des en pire….. Autrement dit, déjà un non choix parmi les non choix. De toute façon, ils ont tous été façonnés au même moule des escroqueries, magouilles, malversations, emplois fictifs, dépassement d’honoraires de campagne, SDfisc (comme l’indique l’un de leur collègue – mais pas du même courant alternatif), casseroles…..  A votre bon choix, m’sieurs-dames! Soyez courageux et serrez les fesses.  vrp-7-mercenaires-de-lump(Il faut maintenant attendre le vote-plébiscite qui désignera celui qui sera à poil dans la reine des combats. On y a volontairement laissé Mariton H y faire de la figuration, pour une fois, intelligente, mais sans cacheton eut égard à sa situation de déjà cumulard de mandats)

du Non-inscrit

  •  vrp-duflot-c-ni   C Duflot (ni) – 14/10/2016 – éliminée
  •  vrp-lassalle-j-ni  J Lassalle (ni) 17/10/2016 – (en attente de déclaration officielle….)

de la socia-lie (en attente des scores des autres pour savoir « ai-je une infime chance ou non? ». C’est pas de jeu franc et régulier, mais c’est le patron, pour le moment… il fait encore ce qu’il veut à défaut de ce qu’il peut! Car force est de se rendre compte qu’il peut peu, s’il n’a jamais su!). Premiers tours de manivelle : 22 et 29 Janvier 2017 (déjà)

  • E Macron (ps)
  • F de Rugy (ps)
  • B Hamon (ps)
  • F Hollande (ps)
  • vrp-montebourg-a-ps   A.Montebourg (ps) – 26/10/2016
  • C.Taubira (ps)
  • M.Aubry (ps)
  • vrp-royal-s-ps  S Royal (ps) – 28/10/2016
  • vrp-valls-m-ps   M.Valls (ps) – 30/10/2016

des écolos qui vont faire une primaire pour désigner leur champion (et donc le plus écolo-écolo et non politique)  à la primaire de la socia-lie. En somme les préliminaires de la primaire!

D’autres candidats existent, mais il n’apparaîtrons pas ici, car n’étant pas présents sur les bans de la représentation nationale ( que sont l’assemblée des Vrp du Peuple et le gouv.org). Électrons libres de la présidentielle? Les absents auraient-ils encore une fois tort de ne pas bénéficier de cette tribune candi-datée?

 

——

La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)

  • Quels mots utilisent vos représentants du Peuple (alias VRP du Peuple) pour défendre vos aspirations et attentes. Les mots attendus doivent-ils être ceux de quémandeurs, hésitants, presque timides (pour faire aboutir positivement vos espérances à Paris, il faut être volontaire, imposant, pugnace, voire « violent » et non effacé, hésitant,, demandant des autorisations de demander….à)
  • Quels mots sont utilisés par son parti d’appartenance
  • Quels sont les ratios de réussite (de votre député et de son  parti au regard du nombre de propositions de loi déposées . Déposées ne veut pas forcément dire : étude par l’assemblée et encore moins réussite et acceptation par ladite assemblée…. A ce jour (arrêté à fin Août 2016 et depuis Juin 2012), collectivement, et depuis le début de la 14éme législative démarrée au lendemain de la victoire du PS aux législatives de 2012) :

    • 238 PPL étudiées sur 1446 déposées (16,5% dont 60 refusées par l’assemblée  soit 25% des PPL débattues)
    • pour 82 déposants sur 249 (32,9%)
    • 43,3% des députés ont fait des PPL (et les autres que font-ils? Ce sont les petits-insignifiants qui déposent le plus de PPL, est-ce pour exister?)

déposé ne voulant nullement dire étudiées et encore moins acceptées

  • Les rations :  vote / Dépôts (dont rejets)
    • du parti du député
    • du député
  • positionnement individuel et du parti par rapport aux « restrictions de liberté (au travers et sous couvert de « l’état d’urgence », qui n’est qu’un prétexte surtout quand cet état doit-être exceptionnel dans ses circonstances et sa durée – près d’un an n’est plus exceptionnel mais devient la norme, en contradiction avec la constitution. Si nous avons des devoirs de citoyens, nous avons aussi des droits de citoyens garantis par la constitution. Utilisons cet outil en, en faisant respecter les termes. Sinon restons esclaves et  dans ce cas fermons la!)

Voici donc un tableau d’un possible député « Mohamed Durand de là-bas » (bien sur député éphémère, et improbable,  du tiers comme du quart de garde, mais allez savoir) qui vous permet de voir la trame de l’analyse. Mettez y le nom de votre député pour savoir le poids de ses (in)efficacités et éventuellement savoir si vous devez ou non ré-élire un VRP de vos demandes qui n’est pas à la hauteur de vos aspirations. Nous avons le droit de nous tromper, mais continuer cela ne se peut…..

Allez vous revoter pour lui ou vous laisser tenter à dire que vous ne voulez plus de potiches qui ne vous représentent plus mais ne représentent que leurs propres intérêts et avantages. Qu’on est loin du rôle réel d’un représentant VRP du Peuple…. ! La nuit du 04 Aout n’a fait que créer une nouvelle caste de privilégiés (qui nous coûtent cher , en moyenne, tous cumuls confondus, plus de 9 500 € par mois, à multiplier par 902 parlementaires « julot-casse-croute » et ensuite pas 12 soit 5713 smicards-an! rien que cela!)

Mohamed Dupont de là-bas, fiché « S » comme saltimbank de la polycomic-représentation, en cumulation de mandats (il en est de même pour les 575 pseudo VRP du Peuple) à vous de demander le votre dans cette grande famille parasitaire (car qu’est « vivre au crochet du Peuple ») –    vrpeuple-m-dupont-de-la-bas

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

Quand le Peuple s’impose, les politicards mangent dans sa main. Ne laissons pas ces politicards nous nourrir de leurs conneries. Ou alors acceptons ce qui suit nos irresponsabilités!

….. et avec un peu de recul….

Il paraît que le bourreau n’existe que parce que nous acceptons d’être ses victimes…. Refusons et il devient mouton…. Refusons le fatalisme électoral et les politicards nous respecterons. Souvenez du « pour, avec et par le Peuple ». Cela vous parle?

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

 

Le syndrome de Stockholm, maladie de l’électeur français ?

 
 

Espérons que le syndrome Trump nous envahisse et que les Français décident enfin de se libérer…

 
 

En 1973, à Stockholm, un braquage tourne mal. Quatre employés sont pris en otage dans une banque. Quand la police obtient leur libération, les otages s’interposent cependant entre leurs ravisseurs et leurs sauveteurs. Ainsi naît le formalisme du « syndrome de Stockholm », traduit aussi par l’« identification des victimes à l’agresseur »… Situation tragique où la promiscuité de la victime avec son bourreau gomme le bien et le mal et trouble le discernement.

En 1974, la fille d’un magnat américain, Patricia Hearst, est enlevée et participe, arme à la main, à des opérations criminelles et l’on observe que, malgré les occasions qui se présentent, elle ne tente pas de s’échapper.

En Autriche, entre 1998 et 2006, la jeune Natascha Kampusch passe plus de 3.000 jours prisonnière dans une cave et, malgré plusieurs occasions de fuite, reste auprès de son ravisseur, pourtant souvent absent de son domicile.

Terribles histoires montrant d’une part nos fragilités potentielles, mais aussi la grande perversité des ravisseurs qui exploitent pour leurs propres desseins la vulnérabilité et la dépendance de leurs victimes.

Ainsi va la politique, rythmée par quelques élections çà et là, qui vont faire un peu de ramdam, mais pas beaucoup, et permettre de repartir comme avant sans changer les rapports dominant/dominé pour le plus grand bien de nos oligarques.

Mais en politique, et surtout en France, la perversité est bien à double détente et nos politiques préférés veillent bien à ce que leurs électeurs restent sous influence.

La primaire de la droite est en tout point l’illustration ahurissante de cette dépendance.

C’est tout de même un comble qu’avec les batteries de cuisine que six candidats — dont trois particulièrement — se trimbalent, les Français, à en croire les sondages (mais ça, c’était mon article précédent), tombent encore et toujours dans le panneau.

Voilà la particularité à laquelle même les braqueurs de Stockholm, les ravisseurs de Patricia Hearst ou le bourreau de Natascha Kampusch n’avaient pas pensé : on va leur donner l’illusion du choix pour qu’ils choisissent librement… de revenir auprès de leurs ravisseurs !

À ce stade, ce n’est plus de l’art, c’est de l’industrie, un modèle devant lequel le docteur Goebbels se pâmerait d’admiration. Pensez donc, ça bouge tellement vite que vous n’avez même plus le temps de réfléchir. Vous ne voulez ni de Juppé ni de Sarkozy, votez donc Fillon, ma bonne Madame Michu. Peu importe qu’il vous ait enfilée (lui aussi), entre autres, le traité de Lisbonne et autres fariboles, qu’il contribue depuis trente-cinq ans à la situation actuelle. Et si jamais vous vous avisez — parce qu’il vous a apporté Hollande — d’aller faire les yeux doux à Le Maire ou Copé, vous serez irrémédiablement ramenée à la raison vers un ancien Premier ministre ou Président. Ce n’est plus une lessiveuse intellectuelle, c’est un laminoir…

On n’appelle plus ça le syndrome de Stockholm, on appelle ça le vote utile (je me demande à chaque fois : « utile pour qui? » et ils ne me répondent jamais), histoire de bien vous culpabiliser si jamais vous avez quelque velléité de réfléchir, voire l’envie de faire entendre votre voix.

Alors, lorsqu’un homme apparaît, différent, sans casserole, avec un vrai programme, une profondeur d’homme d’État, une expérience de salarié et de dirigeant d’entreprise, alors vite, nos bons oligarques retranchent tout le monde dans l’agence bancaire… Touche pas au grisbi !

Espérons que le syndrome Trump nous envahisse et que les Français décident enfin de se libérer…

 

 

Moi mon syndrome de Stockholm s’appelle « vote blanc ». Et ce depuis un certain 21 Avril où tout le monde, catastrophé, demandait à la gauche de voter droite! Un monde déboussolé. Pourquoi voter droite quand on est gauche? Cela illustre, depuis, que les politiques menées sont identiques. Et le choix devient dès lors :

  • FN
  • pas FN

Ne pouvant me résoudre à ce non choix, je m’abstiens de voter nominal et nominatif. Donc pour rester citoyen je me déplace pour dire non, plutôt que de m’abstenir en m’abstenant. Il est un devoir à respecter, celui de voter. Mais personne, pour le moment ne me contraindra au nominal.

On parle d’obliger le vote. Malgré mes oppositions, je m’y refuse (même si une telle décision remplirait les urnes d’enveloppes vides). Le droit électoral est un droit et non une contrainte…. Même si je suis opposé au principe de l’abstention, je me battrais pour que vous puissiez continuer à vous abstenir. Voter blanc, se mérite et il faut que ce soit un acte volontaire!

Tant qu’à faire d’avoir l’illusion d’un quelconque pouvoir, accordons nous au moins celui de notre liberté de dire NON. C’est notre première démarche citoyenne vers notre liberté. Son chemin n’est pas forcément celui de la révolution de rues. Essayons déjà celle du blanc massif dans les urnes, car c’est effectivement la révolution (pacifique) des urnes que je vous propose.

Révolution par le NON, imposé aux politicards. Rassurez vous ce non massif ne changera rien, la première fois, au système électoral pourri qui veut que même si 3 électeurs (sur 45 millions) votaient, il y aurait un élu à 66% des voix (exprimées) et quelle représentation (toutes les cours européennes et mondiales riraient en leurs chaumières) symbolique. Et celui qui s’en vanterait serait un fat et un sot! Par contre ce qu’il y a de sur, c’est que ces mêmes politicards, lors de l’élection suivante…., se comporteraient différemment avec les électeurs. Ne me dites pas que cela ne sert à rien, sans l’avoir essayé. Essayez, ne serait-ce qu’une fois et ensuite nous pourrons discourir. Avant que d’apprivoiser le feu, après la sortie des cavernes, il a bien fallut essayer une fois…

Vous voulez que l’on reconnaisse le vote blanc, démontrez, d’abord que vous êtes capables de l’utiliser. N’attendez pas l’autorisation (de la part de ceux qui ne veulent en entendre parler) d’utiliser ce qui vous appartient, déjà, de fait! Démontrez que vous êtes capables d’imposer votre droit de citoyen. Mais si vous préférez le toutsaufisme, vous obtiendrez ce que vous ne voulez pas.

 

 

http://www.bvoltaire.fr/guylesavoyard/le-syndrome-de-stockholm-maladie-de-lelecteur-francais,294303

 

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Marine Le Pen : la rose bleue, les petits fours et la nièce effrontée

Marine Le Pen : la rose bleue, les petits fours et la nièce effrontée
La présidente du Front national Marine Le Pen lors de l’inauguration de son siège de campagne, à Paris, le 16 novembre 2016. (ALAIN JOCARD/AFP)

Inaugurant ce matin son QG de campagne, Marine Le Pen a dévoilé son nouvel emblème, une rose bleue. Foule, et petits fours, la com’ était presque parfaite. Sauf qu’il manquait au bouquet, un bourgeon : Marion Maréchal-Le Pen, l’effrontée.

 

Submergée par la nuée de caméras, Marine Le Pen se pique de botanique « le symbole de la rose bleue, certains peuvent y voir la rose des socialistes et le bleu des Républicains ». Cela lui convient très bien : elle a fait du « ni droite-ni gauche » sa stratégie génétiquement modifiée. Un attrape-tout électoral pour attirer des voix au-delà du socle du Front national. Sur son affiche de campagne pour 2017, ni flamme, ni bleu-blanc-rouge, ni Le Pen. Les bijoux de famille sont renvoyés au passé, au profit d’une rose bleue qui vient souligner son prénom et son ambition « Marine Présidente ». 

La rose

« L’Escale » ? Il faut comprendre : sur la route qui conduit au Palais de l’Elysée, distant de 1,5 kilomètre dans la rue du Faubourg-Saint-Honoré. On fait de la com’ ou n’en fait pas ! Les métaphores, chez les Le Pen, se filent sur le mode maritime.

Rose, c’est bleu

Difficile d’y échapper, les murs sont décorés de montages photo. En grand, l’inspecteur Harry dégaine une fleur bleue et comme Clint Eastwood a soutenu Donald Trump, il ne va pas protester contre ce détournement. Pas plus que Brigitte Bardot qui tient la « rose bleue » entre ses lèvres boudeuses – l’amie des bêtes est une vieille supportrice du Front national. Même les tontons flingueurs ont été mis à contribution…

 

 

La rosse

Tous ensemble ? Pas tout à fait. Cette nouvelle « rose bleue » a une longue tige, débarrassée de toutes ses épines. Pourtant il en reste une dans le talon de Marine Le Pen : sa nièce Marion Maréchal-Le Pen.

Pourtant, Marion Maréchal-Le Pen, toute à son ambition, vit sa vie et n’entend pas être la subordonnée de quiconque.

 

 

La route vers l’Élysée est pavée de bonnes-mauvaises intentions (on est pourtant dans des quartiers chic de choc!. Menteur serait celui qui dirait que le roman de la rose soit inodore et incolore. Demandez aux cadavres glissés sous les roues pour faire avancer le schmilblick.

C’est bien connu, l’importun c’est la rose (ou la rosse des vents). L’orange étant prise on  s’est retourné sur la rose…. Qu’importe l’objet pourvu que l’on soit couleur!

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/election-presidentielle-2017/20161116.OBS1292/marine-le-pen-la-rose-bleue-les-petits-fours-et-la-niece-effrontee.html

 

****

 

Primaire LR: le triomphe du suffrage censitaire  – … ou la République des partis

 

Primaire Les Républicains

Débat pour la primaire des Républicains (photo : SIPA_ap21962745_000001)

À l’origine, l’élection du Président de la République par le scrutin universel uninominal à deux tours avait pour objectif d’asseoir la légitimité populaire du chef de l’Etat dans l’exercice de sa fonction. Et puis les socialistes ont eu l’idée de la primaire, avant que la droite dite de gouvernement, toujours prompte à courir derrière les billevesées de la gauche ne l’imite, trahissant ainsi un peu plus de ce qu’il reste de son héritage bonaparto-gaulliste.

L’article 3 de la Constitution de la Vème République est pourtant limpide et dispose que « la souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum », (est-ce qu’à 15,15% des inscrits au 1er tour de 2012, François, élu du second tour, était-il représentant de tous les Français?) rappelant ainsi la filiation naturelle entre les deux grandes figures historiques de la droite qui dans la classification de René Rémond s’apparente au même courant de pensée.

« Vous voyez le Général de Gaulle dans un débat à huit, avec son ancien premier ministre, son ministre des Affaires Etrangères, de l’Agriculture? »

Caution gaulliste et gaullienne du mandat de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino lui-même est tombé dans le piège en feignant de se présenter au casting d’ « Adopte un Chef (d’Etat) » organisé ce mois-ci par ses camarades de parti,

Il faut dire que d’un scrutin uninominal majoritaire à deux tours où chaque candidat a rendez-vous avec ses concitoyens dans le but d’incarner la Nation française aux yeux du monde entier, nous sommes passés à un scrutin à quatre tours où tout se joue lors de la première manche.

Une République des partis soumise au suffrage censitaire.

Et comme il est quasiment acté que le champion de cette primaire aura le privilège d’affronter Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle en mai prochain, il s’agit de bénéficier des meilleures projections pour remporter la mise.

Une République des partis soumise au suffrage censitaire. Pas de doute,  46 ans après la disparition de son illustre fondateur, l’esprit de la Vème République est bien mort et enterré.

 

 

Ils sont sur le départ : http://wp.me/p4Im0Q-1nB  – la suite du reportage au sortir des burnes voir ce qu’ils ont réussi à pondre entre eux, les mignons!.

On peut dire qu’en primaire, rien n’est secondaire! Ne vous y trompez pas. C’est, ce soir, la dernière représentation avant la relaxe….  Nous ne serons plus condamnés à les suivre…. pas au pas (cadencé)! Demain, il sera trop tard…..

 

 

http://www.causeur.fr/primaire-les-republicains-sarkozy-juppe-41005.html

 

*****

 

Veut-on relancer une nouvelle guerre mondiale?

Veut-on relancer une nouvelle guerre mondiale?

Un regard historique sur le rôle de l’UE, de l’OTAN et de la Première Guerre Mondiale

Le 24 juin 2016, à peine 24 heures après le vote des Britanniques sur le retrait de leur pays de l’UE, Paul Craig Roberts demanda sur la page internet de son «Institute for Political Economy»: «The Brexit Vote – What does it Mean?» et donna dans son article chargé de dynamite une réponse claire: «Espérons un effondrement de l’UE et de l’OTAN et ainsi l’empêchement d’une troisième guerre mondiale».1

Pour l’ancien Haut fonctionnaire du ministère des Finances du gouvernement de Ronald Reagan, l’UE et l’OTAN sont des «institutions diaboliques» («evil institutions»), créées par les Etats-Unis, «pour détruire la souveraineté des peuples européens. L’OTAN et l’UE assurent à Washington le contrôle sur le monde occidental. Uniquement sous ce camouflage, l’agression de Washington est possible. Sans l’UE et l’OTAN, Washington ne pourrait plus pousser l’Europe et le Royaume-Uni à entrer en conflit avec la Russie. Sans l’UE et l’OTAN, Washington n’aurait pas pu détruire ces 15 dernières années, sept pays musulmans, sans être haï et isolé en tant que criminel de guerre. Pas un membre du gouvernement américain n’aurait pu voyager à l’étranger sans se faire arrêter et mis devant le tribunal.»

Il est intéressant de se pencher sur l’analyse accablante de Paul Craig Roberts dans son contexte historique:
Le président français Charles de Gaulle avait déjà compris très tôt qu’il s’agissait pour les Américains et les Britanniques avant tout du raccordement des pays occidentaux aux piliers transatlantiques de l’OTAN et de l’UE (autrefois CEE). Ces ambitions impériales agacèrent de Gaulle profondément. Pour lui, l’Europe allait de l’«Atlantique à l’Oural».
Au niveau économique aussi, l’Europe devait être partagée. Le 9 mai 1950, journée que nous fêtons aujourd’hui comme «Journée de l’Europe», le ministre français des Affaires extérieures Schumann annonçait à la surprise des Européens de l’Ouest (Adenauer l’a appris seulement quelques heures auparavant) la création d’une «Communauté européenne du charbon et de l’acier» (CECA).

John Foster Dulles, le principal tireur de ficelles

Sous l’instruction de Baruch, Dulles formula juridiquement l’article 231 du Traité de Versailles, où la «Kriegsschuldfrage», la question de la responsabilité de l’Allemagne dans la guerre, fut traitée. Cet article fut la raison essentielle pour laquelle la première délégation allemande menée par le comte Brockdorff-Rantzau, refusa sa signature.5

Abolition des nations européennes historiques

Avec la fondation de la Communauté européenne du charbon et de l’acier, la première étape pour l’abolition des nations européennes historiques était faite. Ainsi le plan Schuman, n’était pas le début de la construction de l’Europe mais le début de la destruction des nations européennes par des institutions supranationales.
De Gaulle voyait à cette époque un risque dans les relations particulières de la Grande-Bretagne avec les Etats-Unis, ce qui le motiva d’empêcher son adhésion à la Communauté économique européenne. Le fait qu’il garda ses distances envers la stratégie géopolitique anglo-américaine et qu’il développa une relation de confiance avec Konrad Adenauer, le Chancelier allemand de l’Après-guerre, a permis d’éviter une répétition de la politique de Georges Clémenceau, qui empoisonna après la Grande guerre la relation, auparavant déjà difficile, entre la France et l’Allemagne.

De la discorde à une attaque nucléaire

L’ancien membre de la direction du «Canadian Centre for Policy Alternatives» y défend que l’OTAN s’est continuellement élargie en absorbant plusieurs anciennes républiques soviétiques telles la Pologne, la Hongrie, la Bulgarie, la Lituanie, la Lettonie, l’Estonie et la Roumanie. Il n’est guère étonnant que la Russie qualifie cette expansion de massive violation de sa confiance envers l’Occident et de menace militaire – surtout si l’on se rappelle que l’OTAN fut officiellement fondée en tant que rempart conte le communisme soviétique. Par conséquent, l’OTAN aurait dû être dissoute en 1990. Dobbin estime que la Pologne a un rôle clé dans cette dangereuse charade. Fait-il allusion à la situation polonaise de 1938/39, similaire à aujourd’hui, où la guerre commença suite à des tensions aux frontières occidentales de la Pologne. Au cours de 2016, l’OTAN réalisa des manœuvres militaires de grande envergure – Dobbin renvoie à l’opération Anaconda avec ses 30 000 soldats occidentaux, le plus grand déploiement militaire à la frontière russe depuis l’invasion allemande de la Russie en juin 1941.

Le président polonais: «Nous nous préparons à une attaque»

Les paroles menaçantes du président polonais Andrzej Duda sont claires: «L’objectif de ces manœuvres militaires est évident. Nous nous préparons à une attaque.»11

Eric Margolis encourage tous les politiciens actuels de lire et relire le chef-d’œuvre de Christopher Clark intitulé «Les somnambules». Pour Margolis, Clarc décrit «avec précision, comment les petites intrigues (small cabals) des officiels français, anglais et russes, unis dans leur rancune antiallemande, manipulèrent la Première Guerre mondiale, un conflit inutile, idiot et dénué de toute logique. […] Nous nous trouvons aujourd’hui devant un processus pareil. Les parties bellicistes de Washington, soutenues par le complexe militaro-industriel, les médias apprivoisés et les néo-conservateurs, tous s’engagent en faveur de la guerre […]. Depuis Frédéric le Grand, les sages chefs d’Etats et de gouvernements européens ont appris à ne pas combattre la Russie […]. On frissonne à l’idée de voir à l’avenir Hillary Clinton en chef suprême des armées […]. Tout ce qu’il faut actuellement pour déclencher la grande guerre entre les deux puissances nucléaires est un attentat du genre de celui de Sarajevo.»

La Première Guerre Mondiale dans l’analyse de Léon Trotski

Léon Trotski est un autre témoin de son époque, dont l’analyse historique ne flatte guère la Grande-Bretagne:
«[…] La démocratie anglaise a tout de même conduit à la guerre impérialiste, pas seulement au sens de la responsabilité générale de la guerre incombant à tous les Etats capitalistes – non, dans le sens de la responsabilité directe de la diplomatie anglaise, poussant l’Europe de manière consciente et préméditée à la guerre. Si la ‹diplomatie› anglaise avait déclaré intervenir dans la guerre aux côtés de l’Entente, l’Allemagne et l’Autriche-Hongrie auraient probablement reculé. Si l’Angleterre avait déclaré vouloir rester neutre, cela aurait probablement incité la France et la Russie au retrait. Mais le gouvernement britannique n’a pas agi de la sorte: il a, tout au contraire, promis en secret son soutien à l’Entente, tout en laissant, pour les tromper, planer l’idée de sa neutralité dans le camp de l’Allemagne et de l’Autriche-Hongrie. C’est ainsi que la ‹démocratie› anglaise a provoqué la guerre […].»

Les «marchands de la mort» et les leçons à tirer de la Guerre mondiale

Ce furent donc des cabales majeures qui, en 1914, conduisirent à la guerre et non pas des «small cabals». En réalité, c’était un cercle restreint d’hommes politiques britanniques qui agirent dans le dos de leurs collègues ne se doutant de rien: Edward Grey, Richard Haldane, Herbert H. Asquith et notamment Winston Churchill. Ils ont pris le cabinet et le Parlement à l’improviste pendant qu’à l’arrière-plan, Lord Milner tirait les ficelles.

En 1934, sous la présidence du sénateur Gerald Nye, le «Senate Munitions Investigating Committee» commença à enquêter sur l’influence des banques et des entreprises d’armement américaines sur l’entrée en guerre des Etats-Unis en 1917. Le comité constata que l’industrie de l’armement avait, outre des accords de prix avant et pendant la guerre, eu une forte influence sur la politique étrangère américaine. Suite aux immenses crédits attribués à l’Entente, les banques Morgan auraient dû, en cas de défaite de l’Entente, déposer ses bilans. Deux ans plus tard (après 93 auditions et 200 témoins, dont J. P. Morgan), le comité arriva à la conclusion que les «marchands de la Mort» (merchants of death), c’est-à-dire les banquiers et les industriels de l’armement, avaient «forcé» les Etats-Unis «par des tromperies» à entrer en guerre.

Ne reconnaissez-vous pas certaines parallèles avec l’actualité dans ce scénario? A partir de 2008 au plus tard, on reconnaît, derrière les troubles politiques et les conflits partout dans le monde, des intérêts spécifiques nourris par la recherche effrénée de profits et de ressources. Comme à l’époque, on attise, voire on provoque, des conflits pour ruiner les économies nationales et rendre les Etats dépendants. L’impérialisme n’a jamais été enterré depuis la Seconde Guerre mondiale.

Un regard sur l’Histoire récente nous montre que la plupart des crises actuelles ont leurs racines dans la politique impériale du début du XXe siècle. Il s’agissait de l’exploitation brutale et du mépris d’autres cultures. Depuis la Paix de Versailles, les humiliations infligées ne purent être perpétuellement réprimées. La commémoration des 100 ans de Versailles pourrait être l’occasion pour toutes les parties concernées de reconnaître leur part de responsabilité et d’initier un processus de guérison. Ainsi, on pourrait mettre en œuvre les 14 points de Wilson au moins rétroactivement.
La condition préalable nécessaire est cependant le démantèlement des actuelles structures impériales occidentales. Avec la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE dominée par l’OTAN, il faudrait lancer un processus de restructuration en vue d’une véritable Communauté européenne comprenant également la Russie.

 

 

Où l’on apprend le rôle dévolu à la CEE, la CECA et enfin à l’UE. Détruire l’Europe au lieu de l’unir!

Faut-il, dès lors continuer dans cette voie?

Que se passerait-il si elle s’éteignait,

Chiche!

 

 

http://reseauinternational.net/veut-on-relancer-une-nouvelle-guerre-mondiale/

 

*****

 

 

 

*****

 

Pour rompre avec l’ambiance pesante des cérémonies du 13 novembre et faire une pause dans une actualité toujours chargée, nous ne saurions que vous conseiller d’aller voir au cinéma l’excellent documentaire de Xavier de Lauzanne : Les pépites.

En racontant l’histoire très dure des enfants pauvres de Phnom-Penh, ce documentaire émeut autant qu’il redonne foi en la vie. Condamnés autrefois, pour survivre, à fouiller à mains nues la décharge de la capitale cambodgienne, le film raconte comment ces enfants ont été sauvés de leur misère par l’intervention de deux âmes extraordinaires.

Car cette histoire est aussi celle d’un couple de Français, Christian et Marie-France des Pallières, tombés en admiration devant le courage de ces petits forçats et portés par la nécessité d’agir face à l’urgence et au drame de leur condition. Abandonnant définitivement en France enfants et amis, ils décidèrent, à l’heure de la retraire, de consacrer leur vie à ceux dont ils avaient croisé la route quelques années plus tôt dans les rues de Phnom-Penh. Leur projet ? Construire une petite école pour offrir à ces enfants l’éducation nécessaire à les sortir de la décharge au sens propre comme au sens figuré.

De manière plus anecdotique, j’ai tout particulièrement aimé l’image des petits cubes, évoquée par Christian des Pallières, pour expliquer l’importance d’agir chaque jour. La nécessité que chaque jour soit différent du précédent, pour se construire une mémoire, et par là même, « rallonger sa vie » passée, faute de pouvoir prolonger sa vie future.

Les plus jolies fleurs du monde s’épanouissent sur le fumier! Quelle leçon d’humanité (et de grandeur conjuguées) renferme cette image.

Pensons-y quand nous avons l’impression que dans nos petites vies, que rien ne va…..  Il y a de la richesse dans la pauvreté

 

 

http://free.niooz.fr/s/free/cinema-les-pepites–un-film-documentaire-a-ne-pas-manquer-12151964.shtml

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple! et non les ersatz du pouvoir

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :