-

keg – 249 Mars – 04/11/2016 – La qualité d’un équilibre (budgétaire ou autre) réside dans l’agencement de ses déséquilibres….! Serions nous déséquilibrés, en France?

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «l’équilibre des déséquilibres» ou  «le déséquilibre en équilibre »

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un cap’tain défunt et défaut) :

  • http://wp.me/p4Im0Q-1hT (B.le Maire) – 19/09/2016
  • http://wp.me/p4Im0Q-1i6  (J.P Kirmann) – 21/09/2016 (non candidat, mais par contre…anti)
  • vrpeuple-h-mariton-ump , (27/09/2016) parlons un peu du candidat camarade – Mariton, joker politicomico-présidentiel qui a joué le jeu jusqu’au bout de sa virade…..de l’espoir (perso), lui qui avait comme volonté d’être le « président de tous les Français », à l’exception de …. vous! (et cette exclusive le met déjà dans le camp des prometteurs non-faiseurs. Il a triché avec ses parrainages et fait donc l’expérience de ses rejets, comme il le fait vivre à tous ceux qui ne sont pas de son bord. C’est enfin l’arrosé-arroseur) – Éliminé
  • Nous parlerons aussi des autres candidats putatifs du trône…. (surtout ceux qui sont sur les bancs actuels de l’assemblée, afin de bénéficier de l’affichage!) :

de l’ump (alias LR). Les besoins des analyses effectuées depuis des décennies m’oblige à garder ce sigle. Je n’ai pas envie de retravailler (en réécriture) tous mes dossiers d’analyse depuis plus de 20 ans (déjà repris pour les faire devenir ump).

Et dire que les 7 mercenaires (ump) se sont donnés le mot pour être les putatifs de demain. Leurs scores sont les meilleurs de la classe des litres de résiné qui s’écouleront sur le bitume lorsque…. Pensez (en cumul et individuellement) :

  • ils sont plus restrictifs de libertés que leur caste (95% contre 84%)
  • Ils déposent peu de propositions de loi .C’est bon pour les manants, Vrp du Peuple, pas pour eux ( 2 contre 3,43)
  • Quand aux « gros mots » utilisés pour le bien être du peuple, ils se limitent à :
    • Viser (comme objectif). On sait que l’on peut viser beaucoup de choses et n’accéder à rien. C’est le lot du Peuple depuis des décennies.
    • Relativiser (comme action), comme toute la caste politique le fait depuis des décennies (y compris ses erreurs qu’elle n’assume pas ou plus)
  • suite aux 20 et 27 Novembre 2016….

On est loin, très loin de la défense des intérêts du Peuple et il faut choisir le meilleur des en pire….. Autrement dit, déjà un non choix parmi les non choix. De toute façon, ils ont tous été façonnés au même moule des escroqueries, magouilles, malversations, emplois fictifs, dépassement d’honoraires de campagne, SDfisc (comme l’indique l’un de leur collègue – mais pas du même courant alternatif), casseroles…..  A votre bon choix, m’sieurs-dames! Soyez courageux et serrez les fesses.  vrp-7-mercenaires-de-lump(Il faut maintenant attendre le vote-plébiscite qui désignera celui qui sera à poil dans la reine des combats. On y a volontairement laissé Mariton H y faire de la figuration, pour une fois, intelligente, mais sans cacheton eut égard à sa situation de déjà cumulard de mandats)

du Non-inscrit

  •  vrp-duflot-c-ni   C Duflot (ni) – 14/10/2016 – éliminée
  •  vrp-lassalle-j-ni  J Lassalle (ni) 17/10/2016 – (en attente de déclaration officielle….)

de la socia-lie (en attente des scores des autres pour savoir « ai-je une infime chance ou non? ». C’est pas de jeu franc et régulier, mais c’est le patron, pour le moment… il fait encore ce qu’il veut à défaut de ce qu’il peut! Car force est de se rendre compte qu’il peut peu, s’il n’a jamais su!). Premiers tours de manivelle : 22 et 29 Janvier 2017 (déjà)

  • E Macron (ps)
  • F de Rugy (ps)
  • B Hamon (ps)
  • F Hollande (ps)
  • vrp-montebourg-a-ps   A.Montebourg (ps) – 26/10/2016
  • C.Taubira (ps)
  • M.Aubry (ps)
  • vrp-royal-s-ps  S Royal (ps) – 28/10/2016
  • vrp-valls-m-ps   M.Valls (ps) – 30/10/2016

des écolos qui vont faire une primaire pour désigner leur champion (et donc le plus écolo-écolo et non politique)  à la primaire de la socia-lie. En somme les préliminaires de la primaire!

D’autres candidats existent, mais il n’apparaîtrons pas ici, car n’étant pas présents sur les bans de la représentation nationale ( que sont l’assemblée des Vrp du Peuple et le gouv.org). Électrons libres de la présidentielle? Les absents auraient-ils encore une fois tort de ne pas bénéficier de cette tribune candi-datée?

 

——

La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés » (pour Peuple dépité)

  • Quels mots utilisent vos représentants du Peuple (alias VRP du Peuple) pour défendre vos aspirations et attentes. Les mots attendus doivent-ils être ceux de quémandeurs, hésitants, presque timides (pour faire aboutir positivement vos espérances à Paris, il faut être volontaire, imposant, pugnace, voire « violent » et non effacé, hésitant,, demandant des autorisations de demander….à)
  • Quels mots sont utilisés par son parti d’appartenance
  • Quels sont les ratios de réussite (de votre député et de son  parti au regard du nombre de propositions de loi déposées . Déposées ne veut pas forcément dire : étude par l’assemblée et encore moins réussite et acceptation par ladite assemblée…. A ce jour (arrêté à fin Août 2016 et depuis Juin 2012), collectivement, et depuis le début de la 14éme législative démarrée au lendemain de la victoire du PS aux législatives de 2012) :

    • 238 PPL étudiées sur 1446 déposées (16,5% dont 60 refusées par l’assemblée  soit 25% des PPL débattues)
    • pour 82 déposants sur 249 (32,9%)
    • 43,3% des députés ont fait des PPL (et les autres que font-ils? Ce sont les petits-insignifiants qui déposent le plus de PPL, est-ce pour exister?)

déposé ne voulant nullement dire étudiées et encore moins acceptées

  • Les rations :  vote / Dépôts (dont rejets)
    • du parti du député
    • du député
  • positionnement individuel et du parti par rapport aux « restrictions de liberté (au travers et sous couvert de « l’état d’urgence », qui n’est qu’un prétexte surtout quand cet état doit-être exceptionnel dans ses circonstances et sa durée – près d’un an n’est plus exceptionnel mais devient la norme, en contradiction avec la constitution. Si nous avons des devoirs de citoyens, nous avons aussi des droits de citoyens garantis par la constitution. Utilisons cet outil en, en faisant respecter les termes. Sinon restons esclaves et  dans ce cas fermons la!)

Voici donc un tableau d’un possible député « Mohamed Durand de là-bas » (bien sur député éphémère, et improbable,  du tiers comme du quart de garde, mais allez savoir) qui vous permet de voir la trame de l’analyse. Mettez y le nom de votre député pour savoir le poids de ses (in)efficacités et éventuellement savoir si vous devez ou non ré-élire un VRP de vos demandes qui n’est pas à la hauteur de vos aspirations. Nous avons le droit de nous tromper, mais continuer cela ne se peut…..

Allez vous revoter pour lui ou vous laisser tenter à dire que vous ne voulez plus de potiches qui ne vous représentent plus mais ne représentent que leurs propres intérêts et avantages. Qu’on est loin du rôle réel d’un représentant VRP du Peuple…. ! La nuit du 04 Aout n’a fait que créer une nouvelle caste de privilégiés (qui nous coûtent cher , en moyenne, tous cumuls confondus, plus de 9 500 € par mois, à multiplier par 902 parlementaires « julot-casse-croute » et ensuite pas 12 soit 5713 smicards-an! rien que cela!)

Mohamed Dupont de là-bas, fiché « S » comme saltimbank de la polycomic-représentation, en cumulation de mandats (il en est de même pour les 575 pseudo VRP du Peuple) à vous de demander le votre dans cette grande famille parasitaire (car qu’est « vivre au crochet du Peuple ») –    vrpeuple-m-dupont-de-la-bas

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

En économie, il ne faut pas être économe en déséquilibres. C’est à ce prix que l’on équilibre ses budgets et quand on ne peut alors on joue le déficit (avec de l’argent qui ne nous appartient pas et ne nous appartiendra jamais…. C’est plus facile)

….. et avec un peu de recul….

L’économe de la mondialisation expliquée aux nuls (dont je suis). Le triptyque s’équilibrant entre eux, selon les données suivantes :

  1. capital = acheteur + Vendeur
  2. Variation acheteur = contre valeur Vendeur

La valeur de 1 étant à l’opposé de 2….(même diamétralement). Et vice et versa

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Demain, nous aurons 12 millions de chômeurs ou le SMIC à 500 euros

 
Faire venir des millions de migrants non qualifiés est, du point de vue de l’emploi de demain, une folie furieuse.
Aucun des sept candidats à la primaire de droite n’a osé se fixer un objectif de décrue du chômage. Sachant combien le fameux renversement de la courbe du chômage a collé à la peau de François Hollande, c’était prévisible. À la décharge de ce dernier, en 2012, il ne pouvait pas avoir connaissance (on laisse des gens non informés – par choix, par incapacité, par insouciance, par mépris – se présenter….) de toute une série d’études très pessimistes sur l’emploi à l’horizon 2030-2040 publiées un peu partout dans le monde lors de ces dernières années. Grugés en 2012, les électeurs seraient impardonnables d’être grugés à nouveau en 2017. Aussi, avant de voter, ils doivent bien avoir en tête ceci.

À l’heure où nos gouvernements ouvrent grandes les portes à une immigration massive et sous-qualifiée, des experts venant de tous horizons prédisent qu’en 2030, la moitié des emplois actuels auront disparu – des emplois peu qualifiés dans leur immense majorité. Certes, les experts peuvent se tromper mais, cette fois-ci, probablement non. Jusqu’au milieu des années 1970, la croissance globale a été accompagnée d’une hausse des salaires et d’une baisse de la durée du travail avec un taux de chômage relativement stable ; c’est l’image du gâteau qui grossit et où chacun y trouve son compte.

Entre la mondialisation du marché du travail (délocalisations) et le ralentissement structurel de la croissance (satisfaction des besoins de base), la part du gâteau revenant au salarié est sacrifiée pour que celle de l’actionnaire continue de croître au même rythme : c’est la loi d’airain du capitalisme.

La rémunération du facteur travail, c’est le produit de trois variables : le nombre de salariés, la durée du travail (en heures par semaine et en nombre d’années avant le départ à la retraite) et le salaire.

La durée du travail est la seule sur laquelle les pouvoirs publics ont prise. Or – et c’est une équation incontournable -, si, comme le préconisent tous les candidats à la primaire de droite, nous devons à la fois retarder l’âge de départ à la retraite et abroger les 35 heures, alors nous aurons soit une explosion du chômage, des 5,5 millions actuels (catégories A, B et C) jusqu’à 8, 10 voire 12 millions, soit un effondrement des salaires. Est-ce cela que les Français (même s’ils le ne veulent pas, ils seront contraints. Faites confiance aux poiliticards, c’est la seule certitude que l’on ait, par rapport à eux et leurs actions en devenir) veulent ?Pourquoi personne n’ose préconiser de faire le chemin adverse, qui est pourtant le plus logique puisque le travail est, grâce aux nouvelles technologies, de plus en plus productif ? Outre le rapport des forces favorable aux patrons (déséquilibre renforcé par l’endettement phénoménal de l’État qui le met à la merci des banquiers), la réponse tient en un mot : les retraites.

On a pris l’habitude d’aborder la question du financement des retraites sous le seul angle des évolutions démographiques. C’est une erreur capitale. L’impact de la diminution du facteur travail dans la production est au moins aussi important. Un salarié, ça cotise, un robot non. Dans un système de retraite par capitalisation, l’effet est nul. Dans un système de retraite par répartition (le système français), l’effet est potentiellement dévastateur.

Conclusion : faire venir des millions de migrants non qualifiés est, du point de vue de l’emploi de demain, une folie furieuse. Augmenter la durée du temps de travail pour financer nos retraites est une autre folie furieuse. Faire l’impasse sur une reforme fondamentale de notre système de retraite est une troisième folie furieuse.

 

 

Les grands vainqueurs seront les actionnaires. La composition de l’économie : Capital + Acheteurs + Vendeurs (les CAC, quoi) , où le seul changement de variabilité se situe entre Acheteurs et Vendeurs, en opérations d’équilibre entre eux deux (ce que gagne l’un est payé par l’autre et vice versa). La seule progression permanente étant le capital et où là aussi l’équilibre se fait entre lui et le conglomérat « Acheteurs – vendeurs ». Ce qui veut dire que si la Capital augmente, c’est l’ensemble Acheteur-vendeur qui paie la note (à charge pour eux de jongler pour leur propre équilibre, indépendamment du capital.

  • capital pouvant être et surtout  actionnaires
  • Acheteurs pouvant être salariés
  • Vendeurs pouvant être fournisseurs

les 3 composantes de l’entreprise. Avant la répartition était équitable… Maintenant c’est Capital = équilibre Acheteur-vendeur…. Et c’est la notion justement d’équilibre qui crée les déséquilibres.

 

 

http://www.bvoltaire.fr/christopheservan/demain-nous-aurons-12-millions-de-chomeurs-ou-le-smic-a-500-euros,292173

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

 

Candidats pour 2017, pensez aux 9 millions de citoyens touchés par le handicap. Ils votent

 

Faudra-t-il créer un parti du Handicap pour se sentir représenté ? C’est ce qu’en vient à se demander Olivia Cattan, présidente de l’association Paroles de femmes et de l’association SOS autisme en France. Une question qu’elle adresse autant aux dirigeants de gauche, qu’aux candidats aux primaires, en ce jour de deuxième débat de la primaire à droite, ce jeudi 3 novembre.

Handicap, fauteuil roulant, à Nantes le 28/04/2010. Image d’illustration. (JS EVRARD/SIPA)

 

À quelques jours de la primaire à droite, les parents d’enfants handicapés ainsi que de nombreuses personnes handicapées sont indignés et s’interrogent sur leur vote et sur leur place de citoyen dans leur propre pays.

Nous sommes des électeurs comme les autres

Pourquoi, lors des prestations télévisuelles des présidentiables, mes confrères et consœurs journalistes ne posent aucune question sur le handicap, comme s’il s’agissait d’un sujet mineur ?

Est-ce de la faute des médias et communicants politiques qui ne trouvent pas ce sujet vendeur, préférant toujours les mêmes sujets racoleurs qui fracturent notre société ?

Pourtant beaucoup d’entre eux, ainsi que leurs familles, iront voter pour les primaires de droite, de gauche, et plus tard pour l’élection présidentielle. Le programme handicap des différents candidats ayant un impact capital sur leurs choix.

Rien de concret, à droite comme à gauche

À part Bruno le Maire et Nathalie Kosciusko-Morizet, qui ont répondu à l’appel de SOS autisme, et qui tentent à chacune de leurs interventions de placer le mot « handicap », rien de la part des autres candidats de la droite. (mais parler et utiliser le mot handicap dans une controverse politicienne, suffit-il pour faire basculer 9 millions de concernés à voter pour le prononciateur? Si, oui, ne vous étonnez pas que l’on vous mènent en fauteuil roulant…! Ne vous étonnnez pas alors si les 13;64% d’handicapés  seront encore appelés à râler)

Mais à gauche, ce n’est pas mieux. Les ministres de François Hollande n’ont rien fait de concret à part quelques annonces médiatiques non suivies de mesures efficaces. Emmanuel Macron, Arnaud Montebourg et les multiples frondeurs de salon restent bien indifférents à la situation dramatique de ces millions de personnes, oubliant que la gauche est censée s’occuper des plus faibles. (Vous rêvez, nous ne sommes plus au temps de Jaurès où, effectivement, appartenir à la socia-lie se méritait dans la lutte au quotidien des petites gens et démunis de moyens, y compris de locomotion)

Seul Jean-Luc Mélenchon a osé parler de l’autisme et des familles précaires, bousculant la vieille gauche idéologique aux relents psychanalytiques.

Faudra-t-il se suicider comme ces mamans l’ont fait ?

Cette semaine a pourtant été dramatique, avec le suicide de ces mères de familles qui, à force de pression répétée des services sociaux, à bout de leur isolement social et d’aucune solution possible pour leurs enfants, ont commis l’irréparable en se suicidant.

Mais quelques dépêches et articles dans la presse, pour souligner ces actes qualifiés de « faits divers », ne seront pas suffisants pour calmer notre indignation et notre colère. (ce ne sont pas des chiens écrasés…..! Dommage)

  • Faudra-t-il créer un parti du Handicap pour se sentir représenté ?
  • Faudra-t-il descendre dans la rue et tout casser, monter sur des grues ou se suicider comme ses mamans l’ont fait pour se faire entendre, ou encore quitter notre pays pour que nos enfants espèrent avoir un avenir, comme beaucoup de parents l’ont fait ?!

Le handicap, une cause nationale qui concerne tous les Français

Alors, messieurs et mesdames les élu-e-s, vous qui vous présentez aux primaires et à l’élection présidentielle, vous qui êtes censés occuper cette haute fonction et représenter la parole de tous les Français, voilà ce que nous attendons du prochain président : un programme politique du Handicap d’envergure, composé d’inclusion scolaire et sociale, de gratuité des soins et des prises en charge nécessaires, de formation des accompagnants et de personnel concerné…

Nous avons besoin de médecins spécialisés, de centres suivant les recommandations de la Haute autorité de santé, d’emplois pour nos adultes.

Nous attendons aussi que le handicap ne soit plus tabou et qu’il soit une grande cause nationale qui concerne tous les Français, parce que d’un jour à l’autre, chacun d’entre vous peut être concerné. Nos familles ne s’exileront pas en Belgique et ne seront pas des apatrides invisibles et sans droit.

Mais en attendant l’homme providentiel et le réveil des consciences, sachez que la voix de ces 9 millions de personnes concernées se fera entendre dans les urnes.

 

 

Il faut sortir du chantage….  Ne conditionnez pas votre voix à de vagues promesses…… , vous seriez contraints d’y avoir recours à nouveau  en 2022 et ensuite…. Sanctionnez, dès 2017 l’absence de solutions. Soyez dans la culture du résultat.

Le million de voix des parentèles et descendances des « Pupilles de la Nation, non juifs » (dont un parent est « mort pour la France »), soumis depuis Juillet 2000  – http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000005629658 – à une discrimination honteuse, avec la complicité silencieuse des pouvoirs, des parlementaires, des élus locaux, des médias, …. des handicapés…. , qui voit la « mort pour rien », des parents de « Pupilles de la Nation, juifs », récompensée au nom d’un électorat qu’il fallait récupérer…. Jospin a perdu l’élection. A l’heure où les écarts se jouent et se joueront à 500 000 voix…. Les « oubliés de l’histoire entendent sanctionner et vont donc voter blanc (ils ne veulent pas s’abstenir, mais ne veulent pas non plus voter pour des guignols qui se contrefoutent de leur « handicap » (comme du votre)/

Handicapés, « Pupilles de la Nation, non juifs », même combat et donc même réponse. Vous n’aurez pas gain de cause en 2017, mais certainement en 2022, après le vent des défaites de demain… (ensemble, cela fait 10 millions de voix soit 22,22% de l’électorat qui votera blanc…. du jamais vu!)

 

 

 

****

 

Emmanuel Macron et sa double vie : c’est quoi cette rumeur ?

 
Emmanuel Macron et sa double vie : c’est quoi cette rumeur ?
 

Depuis quelques mois, le bruit court que l’ancien ministre de l’Economie mènerait une double vie, tantôt avec son épouse, tantôt avec des hommes. Une rumeur qu’Emmanuel Macron s’évertue pourtant à démentir. 

 

« Un peu homme, un peu femme, c’est la mode du moment. Androgyne.

Au moment de la parution de son article sur ces rumeurs, L’Express rapportait également qu’Emmanuel Macron était remonté jusqu’à Nicolas Sarkozy. « Emmanuel Macron l’a fait dire à Nicolas Sarkozy : les rumeurs sur sa vie privée qui courent dans Paris, il en a identifié l’origine. Il sait qu’elles viennent d’un proche de l’ancien chef de l’Etat. (…) L’affrontement entre le néophyte et le professionnel des urnes. Pour le moment, il se déroule sur le terrain gluant de la politique, celui des boules puantes », écrivait le magazine.

Brigitte et Emmanuel Macron : un couple qui fait jaser

Agé de 38 ans, Emmanuel Macron est marié depuis neuf ans avec Brigitte Trogneux. Depuis l’entrée au gouvernement de l’ancien banquier d’affaires, leur couple fait couler beaucoup d’encre. La presse s’intéresse en effet à leur grande différence d’âge (20 ans, ndlr) et à leur rencontre. Leurs chemins se sont effet croisés au lycée : Brigitte Trogneux était alors la professeure de Français d’Emmanuel Macron.

 

Être fort en thème (ou à thème) a toujours subjugué les profs…  Heureusement que madame Brigitte Macron a attendu 2007 pour se mettre avec son élève…. Vous vous rendez compte, si elle l’avait fait en 1995, elle eut été condamnée pour détournement démineur……

Mais si Emmanuel aime aussi les hommes peut-on lui reprocher alors que tous les putatifs démontrent qu’ils ne les aiment pas…. sinon, la face politique en serait changée (des politiques qui aiment les hommes….) Et puis si c’est vrai qu’est-ce que cela peut nous faire. On demande à des politiques d’être efficaces et non d’être vierges….

A l’époque du « mariage pour tous » et du polyamour, va t-on faire un procès pour une situation (réelle ou supposée) dans l’air du temps (et des temps)!

 

 

http://www.planet.fr/politique-emmanuel-macron-et-sa-double-vie-cest-quoi-cette-rumeur.1225009.29334.html

 

*****

 

Sarkozy y croit-il encore?  –  Bayrou, invité surprise du débat des primaires

sarkozy primaire lr poisson cope

Jean-François Copé, Jean-Frédéric Poisson Nicolas Sarkozy lors du second débat télévisé de la primaire de la droite et du centre © AFP Eric FEFERBERG

 

 

Ne gâchons pas le suspense, ce qui frappait dans ce débat, c’était l’attitude de Nicolas Sarkozy. Autant le dire, en plus de vingt-cinq ans, je n’ai jamais vu l’ex-président patauger autant dans un débat télévisé. Au moment où l’ex-champion du petit écran, ânonnait sa conclusion sans y croire, j’ai repensé à ma grand-mère concluant le récit de la « Berezina » : « Pour la première fois, l’Aigle baissait la tête ».

Il faut dire que les petits candidats s’en sont donné à cœur joie. Copé, tantôt sniper, tantôt comique-troupier. NKM offensive à la limite de l’agressivité, évoquant même le service militaire tranquillou de l’ex-président. Le Maire, métamorphosé par rapport au premier débat – Etait-ce l’effet de la cravate ? Ces trois-là ont concentré leurs coups sur un Nicolas Sarkozy quasi-amorphe. Alain Juppé laissait passer les balles et pouvait apprécier la situation.

Et François Fillon pouvait poursuivre sur sa lancée, s’affirmant de plus en plus comme une éventuelle surprise le 20 novembre prochain. Nicolas Sarkozy avait un objectif, faire de François Bayrou le huitième invité du débat. Les autres, à part peut-être Jean-Frédéric Poisson, l’ont envoyé sur les roses.

Lisez la suite de l’article sur le blog de David Desgouilles.

 

 

D’avoir accepté le Maire, NKM, Copé dans la primaire, ne va t-il faire perdre le décisionnaire de leur présence (sarko, en personne). Larme des petits est de déglinguer celui à qui ils doivent tout. Quelle reconnaissance. L’erreur du petit ne sera t-elle pas d’avoir accepté de s’aligner avec des seconds…. Il eut dû rester au dessus de la mêlée…. comme il sied à un ex!

C’est aussi valable à gauche

Il faut laisser la primaire désigner le challenger et non s’y inclure. Se défausser sur Bayrou (invité-absent ou absent-invité), montre la pauvreté des programmes.

 

 

http://www.causeur.fr/primaire-lr-cope-sarkozy-fillon-juppe-40868.html

 

*****

 

Que va-t-il advenir de la France ?

Que va-t-il advenir de la France ?
La question, pour être abstraite et par trop aguichante, n’est point aussi oisive qu’elle en a peut-être l’air et ce n’est pas parce que je suis en que je ne m’en sens pas concerné.
 
La France n’est pas qu’une terre d’asile pour les réfugiés ni un où il fait bon vivre et consommer du camembert avec des rasades de rouge pour descendre le tout dans l’estomac. Ce n’est non plus un dépravé, en perte de vitesse depuis que le dernier et malheureux roi se fit guillotiner par une foule en liesse (si-si, les gens étaient tellement égrisés par ce spectacle qu’ils trempaient leurs mouchoirs dans le liquide rouge qui coulait de l’échafaud pour se faire un de cette journée édifiante) ; ce n’est pas que le pays des « bels amis » à la Maupassant ou des Diaboliques…

Le malheur est qu’un jour la France se serait trompée de chemin. Ce qu’elle a pris pour les Lumières n’était que le jeu des ombres à la surface d’un noir absolu. Il existe un tableau d’un peintre italien de XVII où le gouffre d’un noir abyssal est joliment encadré par des fioritures dorées et délicatement sculptées, avec du lierre et des fleurs vivantes tressés entre les détails du bois monumental. Les papillons tournent autour du cadre et certain s’aventurent même à traverser le noir du centre – là où devait se trouver le miroir mais où il n’y a rien – pour aller sur l’autre bord. L’oeuvre est intitulée « La vie ». Je crois que l’artiste était en dépression, mais le tableau est bien à l’image de la France qui, à force de tourner au-dessus du gouffre, a perdu la notion du danger et a piqué le nez dedans.

Vous allez me dire que tout ça ne sont que des paroles en l’air et des propos décousus. Soit ! Mais je m’explique. Un jour, la France, pays catholique et européen par excellence, qui représentait, à proprement parler, l’âme du Vieux-Monde, a contracté un virus. Ce SIDA sociétal l’a rongé de l’intérieur. Comme toute maladie, ce Mal a une structure parce que c’est un organisme vivant qui se nourrit de la chair de ses proies. La France avait beau se débattre – elle s’empêtrait encore plus dans cette toile d’araignée.

 Je vais vous étonner, mais il y a très peu de ce que vous appelez aujourd’hui « Français de souche » : une grande partie de la population du début XIX s’est faite remplacer par les nouveaux venus. La plupart de ces gens vient de l’Allemagne, de la Pologne, de la Russie, certains de la Chine (la première immigration massive a commencé au temps de la Première Guerre mondiale), d’autres de l’Afrique. Ces gens sont-ils à blâmer pour avoir pris la place des disparus, de ces soldats qui se firent tuer pendant les guerres napoléoniennes ou encore disparus sous la Révolution ou péris dans le brasier du 14-18 ? Bien sûr que non ! Ces gens arrivaient parce qu’on leur a donné l’occasion et la possibilité de venir s’installer, de partir vers d’autres horizons, etc. Mais le pays en a pâti parce qu’il se vidait peu à peu de son essence ancestrale. Un organisme ne peut digérer plus de quantité strictement limitée d’éléments venus de l’extérieur – sinon il commence à se déformer.

Ainsi, vous pouvez être ce que vous voulez, mais vous ne pouvez pas combattre un système financier et usurier, philosophique (BHV et autres), militaire et mystique…

Pour ne pas perdre son essence, il faut opérer un retour aux sources ce qui va demander un grand effort intellectuel à la nation. Il y a cependant une Bonne Nouvelle : il n’y a que Dieu qui peut défaire ce qu’il a fait. Les contestataires et les opposants quelle que soit la nuance du noir de leur drapeau qu’ils exhibent, ne valent pas grand’chose si vous vous rangez du côté de la Lumière.

Il faudra bien faire le ménage. Mais il faut commencer par se refaire des idées sur sa vie : société, religion (évitons de la mêler à nos débats. Elle est et reste source de discorde depuis leur création), liberté d’expression, etc. Sinon partez à l’étranger si vous ne pouvez plus souffrir ce que la nouvelle élite internationale vous impose ! Un jour, vous reviendrez enrichis de nouvelles connaissances lorsque le ciel sera un peu plus clément. Mais il est inutile de s’attendre à ce que quelqu’un tirera la France du pétrin. Comme on disait dans les années 90 en Russie, pour commencer à remonter, il faut d’abord toucher le fond !

En revanche, la France restera vivante parce qu’il n’est pas donné au Satan de détruite les œuvres du Bon Dieu. J’ai foi en ceux qui veulent agir au lieu de se lamenter. Et j’ai la Russie qui montre le chemin de la résurrection après l’hiver bolchévique qui a duré quand même 70 ans. Courage !

 

 

Mais l’action ne peut-être unique…. Ce serait quitter une médiocrité pour se jeter dans une autre, pire, peut-être. La pensée unique, on sait où cela mène…. La France restera la France, même amoindrie. 

Un pays qui privilégie la « mort pour rien » à la « mort pour lui » est déjà mort! cf catégorie « Pupilles de la Nation »)

 

 

http://reseauinternational.net/que-va-t-il-advenir-de-la-france/

 

*****

 

 

 

*****

 

Il ne faut pas parler de « crise » mais de « fraude » migratoire : Les migrants, ça rapporte !

Les vagues de “migrants” ne sont pas seulement un outil de déstabilisation des Etats-nations d’Europe. C’est aussi, pour les aigrefins de l’humanisme et autres spécialistes du compassionnel, un moyen très facile de s’en mettre plein les poches !

fraude-migrants-refugies

« Que ce que l’on qualifie trompeusement de « crise migratoire » soit financé par l’argent public des contribuables de l’Union européenne, cela n’est plus un secret pour personne.

Ce que l’on sait moins, c’est comment le système de l’accueil des clandestins fonctionne concrètement, et donc qui s’en enrichit et comment. Car ce déplacement de populations aux proportions gigantesques est rendu possible autant par le désarmement moral des peuples autochtones que par le colossal détournement de fonds publics – légal ou non – qu’il engendre.

Le cas de l’Italie, principale porte d’entrée des clandestins avec la Grèce, est particulièrement intéressant à cet égard.

S’y est mis en place un système très lucratif dont les premiers bénéficiaires sont les coopératives sociales, un type de sociétés mutualistes (prétendument) sans but lucratif, qui dispensent des services socio-sanitaires ou éducatifs et bénéficient, à ce titre, d’un consistant allègement fiscal. Jusque-là, rien d’étrange, si ce n’est qu’elles ne sont en aucun cas obligées de publier leurs comptes, et que les contrôles auxquels elles devraient être soumises ont été annulés par décret ministériel en 2015 (en plein scandale Mafia capitale). Un univers important qui génère 151 milliards d’euros par an.

Dans ces circonstances, s’en mettre plein les poches est un jeu d’enfant.

Pour le sujet qui nous intéresse, elles reçoivent des préfectures 35 euros par jour et par demandeur d’asile pour l’hébergement, les repas et l’argent de poche de ces derniers. Un séjour tous frais payés – par vous et moi – qui peut durer jusqu’à trois ans.

La magouille – légale, rappelons-le –, c’est donc de loger et nourrir chaque migrant à moins de 35 euros par jour, le bénéfice créé finissant directement dans la poche des membres de l’association. Dix clandestins dans une chambre d’hôtel à 70 euros, ou quelque structure publique encore moins chère, le tour est joué. Une petite astuce qui peut rapporter jusqu’à 5.000 euros quotidiennement !

Un nombre considérable de coopératives, sous couvert de bons sentiments humanitaires, ont ainsi triplé, quintuplé, multiplié par 50, par 100, par 126 leur chiffre d’affaires depuis le début de ladite crise.

Et face à l’ampleur des vagues migratoires, les autorités, complètement submergées, ferment souvent les yeux sur les incuries et autres abus avérés des coopératives : l’état d’urgence est devenu la justification de toutes sortes de négligences. Confier la gestion des clandestins à telle coopérative notoirement véreuse ? Les placer dans un établissement qui ne satisfait pas les conditions d’hygiène ? Pas le choix, c’est la pagaille, ici, on ne sait plus où les mettre ni comment les gérer : voilà le tableau, en langage simple.

Dès lors, ce n’est pas de « crise » qu’il faut parler, mais de « fraude » : la grande fraude migratoire, dont le caractère artificiel est mis en évidence par le profil même des migrants, dont moins de 5 % d’entre eux peuvent revendiquer le statut de réfugié. Le reste étant principalement composé d’Africains subsahariens, non des plus démunis (le trajet coûte cher), attirés par l’assistanat et le consumérisme de notre modèle économique ; expulsables, mais qui, en absence d’accords avec les pays de provenance, ne seront jamais rapatriés ».

 

 

A t-on raison de refuser les vagues migratoires?

  • Il y a les individus généreux qui agissent individuellement (qui pour donner…. un coup de pouce à soit disant plus miséreux, qui pour héberger chez eux….)
  • Il y a les « organisations » plus structurées et donc plus aptes à avoir besoin d’optimiser les aides (dans le sens de leur « bénéfice »  : une piaule de 70€ partagée à 10, cela fait 7 € par hébergé, auxquels s’ajoutent les frais de bouche de 10€ cela ne fait que 13€ par migrant dans la poche, non des migrants, mais des structures…. ). On comprend mieux la volonté affichée de certaines associations d’avoir toujours plus de migrants (sur le compte des citoyens. Ce n’est pas l’état qui paie, il ne fait que répartir l’argent qu’il nous pique. C’est un moyen de contraindre les citoyens à l’hébergement, si pas par adhésion à l’idée, du moins à son financement obligataire).

Continuerez-vous à voir les migrants de la même façon? Et si vous les voyez mal, on (les fameuses associations « caritatives », qui n’ont que le souci de survivre en engrangeant les bénéfices – voir qui les dirige!) vous condamne comme mauvais Français. Allons nous devenir migrants chez nous?

La migration enrichit beaucoup, passionnément, à la folie…. (les passeurs, les transporteurs, les accueillants de base – sur les plages, même si parfois des Ylan y restent –  puis les structures caritatives qui gèrent, charité bien ordonnée commence par soi même)

 

 

http://free.niooz.fr/s/free/il-ne-faut-pas-parler-de-crise-mais-de-fraude-migratoire-les-migrants-ca-rapporte-11747921.shtml

 

…..

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 …. au 26/01/2017 – et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Advertisements

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :