-

keg – 242 Mars = 28/10/2016 – A quoi reconnait-on un Français, de souche depuis longtemps….. . A ses gammes. Les autres sont polygamés sans être poligamés, quelle croix!

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «la race des polygamés» ou  «la race des poligameurs»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un capitaine défunt et défaut) :

  • http://wp.me/p4Im0Q-1hT (B.le Maire) – 19/09/2016
  • http://wp.me/p4Im0Q-1i6  (J.P Kirmann) – 21/09/2016 (non candidat, mais par contre…anti)
  • vrpeuple-h-mariton-ump , (27/09/2016) parlons un peu du candidat camarade – Mariton, joker politicomico-présidentiel qui a joué le jeu jusqu’au bout de sa virade…..de l’espoir (perso), lui qui avait comme volonté d’être le « président de tous les Français », à l’exception de …. vous! (et cette exclusive le met déjà dans le camp des prometteurs non-faiseurs. Il a triché avec ses parrainages et fait donc l’expérience de ses rejets, comme il le fait vivre à tous ceux qui ne sont pas de son bord. C’est enfin l’arrosé-arroseur) – Éliminé
  • Nous parlerons aussi des autres candidats putatifs du trône…. (surtout ceux qui sont sur les bancs actuels de l’assemblée, afin de bénéficier de l’affichage!) :

de l’ump (alias LR). Les besoins des analyses effectuées depuis des décennies m’oblige à garder ce sigle. Je n’ai pas envie de retravailler (en réécriture) tous mes dossiers d’analyse depuis plus de 20 ans (déjà repris pour les faire devenir ump).

Et dire que les 7 mercenaires (ump) se sont donnés le mot pour être les putatifs de demain. Leurs scores sont les meilleurs de la classe des litres de résiné qui s’écouleront sur le bitume lorsque…. Pensez (en cumul et individuellement) :

  • ils sont plus restrictifs de libertés que leur caste (95% contre 84%)
  • Ils déposent peu de propositions de loi .C’est bon pour les manants, Vrp du Peuple, pas pour eux ( 2 contre 3,43)
  • Quand aux « gros mots » utilisés pour le bien être du peuple, ils se limitent à :
    • Viser (comme objectif). On sait que l’on peut viser beaucoup de choses et n’accéder à rien. C’est le lot du Peuple depuis des décennies.
    • Relativiser (comme action), comme toute la caste politique le fait depuis des décennies (y compris ses erreurs qu’elle n’assume pas ou plus)
  • suite aux 20 et 27 Novembre 2016….

On est loin, très loin de la défense des intérêts du Peuple et il faut choisir le meilleur des en pire….. Autrement dit, déjà un non choix parmi les non choix. De toute façon, ils ont tous été façonnés au même moule des escroqueries, magouilles, malversations, emplois fictifs, dépassement d’honoraires de campagne, SDfisc (comme l’indique l’un de leur collègue – mais pas du même courant alternatif), casseroles…..  A votre bon choix, m’sieurs-dames! Soyez courageux et serrez les fesses.  vrp-7-mercenaires-de-lump(Il faut maintenant attendre le vote-plébiscite qui désignera celui qui sera à poil dans la reine des combats. On y a volontairement laissé Mariton H y faire de la figuration, pour une fois, intelligente, mais sans cacheton eut égard à sa situation de déjà cumulard de mandats)

du Non-inscrit

  •  vrp-duflot-c-ni   C Duflot (ni) – 14/10/2016 – éliminée
  •  vrp-lassalle-j-ni  J Lassalle (ni) 17/10/2016 – (en attente de déclaration officielle….)

de la socia-lie (en attente des scores des autres pour savoir « ai-je une infime chance ou non? ». C’est pas de jeu franc et régulier, mais c’est le patron, pour le moment… il fait encore ce qu’il veut à défaut de ce qu’il peut! Car force est de se rendre compte qu’il peut peu, s’il n’a jamais su!). Premiers tours de manivelle : 22 et 29 Janvier 2017 (déjà)

  • E Macron (ps)
  • F de Rugy (ps)
  • B Hamon (ps)
  • F Hollande (ps)
  • vrp-montebourg-a-ps   A.Montebourg (ps) – 26/10/2016
  • C.Taubira (ps)
  • M.Aubry (ps)
  • vrp-royal-s-ps  S Royal (ps) 28/10/2016
  • M.Valls (ps)

des écolos qui vont faire une primaire pour désigner leur champion (et donc le plus écolo-écolo et non politique)  à la primaire de la socia-lie. En somme les préliminaires de la primaire!

D’autres candidats existent, mais il n’apparaîtrons pas ici, car n’étant pas présents sur les bans de la représentation nationale ( que sont l’assemblée des Vrp du Peuple et le gouv.org). Électrons libres de la présidentielle? Les absents auraient-ils encore une fois tort de ne pas bénéficier de cette tribune candi-datée?

 

——

La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés (pour Peuple dépité)

  • Quels mots utilisent vos représentants du Peuple (alias VRP du Peuple) pour défendre vos aspirations et attentes. Les mots attendus doivent-ils être ceux de quémandeurs, hésitants, presque timides (pour faire aboutir positivement vos espérances à Paris, il faut être volontaire, imposant, pugnace, voire « violent » et non effacé, hésitant,, demandant des autorisations de demander….à)
  • Quels mots sont utilisés par son parti d’appartenance
  • Quels sont les ratios de réussite (de votre député et de son  parti au regard du nombre de propositions de loi déposées . Déposées ne veut pas forcément dire : étude par l’assemblée et encore moins réussite et acceptation par ladite assemblée…. A ce jour (arrêté à fin Août 2016 et depuis Juin 2012), collectivement, et depuis le début de la 14éme législative démarrée au lendemain de la victoire du PS aux législatives de 2012) :

    • 238 PPL étudiées sur 1446 déposées (16,5% dont 60 refusées par l’assemblée  soit 25% des PPL débattues)
    • pour 82 déposants sur 249 (32,9%)
    • 43,3% des députés ont fait des PPL (et les autres que font-ils? Ce sont les petits-insignifiants qui déposent le plus de PPL, est-ce pour exister?)

déposé ne voulant nullement dire étudiées et encore moins acceptées

  • Les rations :  vote / Dépôts (dont rejets)
    • du parti du député
    • du député
  • positionnement individuel et du parti par rapport aux « restrictions de liberté (au travers et sous couvert de « l’état d’urgence », qui n’est qu’un prétexte surtout quand cet état doit-être exceptionnel dans ses circonstances et sa durée – près d’un an n’est plus exceptionnel mais devient la norme, en contradiction avec la constitution. Si nous avons des devoirs de citoyens, nous avons aussi des droits de citoyens garantis par la constitution. Utilisons cet outil en, en faisant respecter les termes. Sinon restons esclaves et  dans ce cas fermons la!)

Voici donc un tableau d’un possible député « Mohamed Durand de là-bas » (bien sur député éphémère, et improbable,  du tiers comme du quart de garde, mais allez savoir) qui vous permet de voir la trame de l’analyse. Mettez y le nom de votre député pour savoir le poids de ses (in)efficacités et éventuellement savoir si vous devez ou non ré-élire un VRP de vos demandes qui n’est pas à la hauteur de vos aspirations. Nous avons le droit de nous tromper, mais continuer cela ne se peut…..

Allez vous revoter pour lui ou vous laisser tenter à dire que vous ne voulez plus de potiches qui ne vous représentent plus mais ne représentent que leurs propres intérêts et avantages. Qu’on est loin du rôle réel d’un représentant VRP du Peuple…. ! La nuit du 04 Aout n’a fait que créer une nouvelle caste de privilégiés (qui nous coûtent cher , en moyenne, tous cumuls confondus, plus de 9 500 € par mois, à multiplier par 902 parlementaires « julot-casse-croute » et ensuite pas 12 soit 5713 smicards-an! rien que cela!)

Mohamed Dupont de là-bas, fiché « S » comme saltimbank de la polycomic-représentation, en cumulation de mandats (il en est de même pour les 575 pseudo VRP du Peuple) à vous de demander le votre dans cette grande famille parasitaire (car qu’est « vivre au crochet du Peuple ») –    vrpeuple-m-dupont-de-la-bas

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

Parce qu’ils sont étrangers ils peuvent polygamer mais pas forcément poligamer. C’est à cela que l’on reconnait la race à sa culture…. Même s’il, paraît-il, on n’a plus le droit de parler de race. Un comble au pays où il y a la race des seigneurs et celle des petites gens…. Deux mondes parallèles où les seules passerelles vont du Peuple au fisc….  et non du  fisc au Peuple. Rappel, le fisc est au service des grands (financement des partis, financement des parlementaires, financement des banques, financement des industries….. Et qui croyez vous paie ces financements…. Revoyez le cas Nergie et son optimisation  fiscale de plus de 300 millions qui est l’état et à qui nous allons payer la facture du manque….)

….. et avec un peu de recul….

Ce n’est pas parce que vous êtes polygames que nous devons être poli avec vos jeux d’alcôves, aux conséquences tragiques (pour mon portemonnaie perso et mon devenir en démocratie….. ). Baisez comme vous voulez et avec qui vous voulez, en nombre, mais ne demandez rien de plus qu’une famille de base avec un couple et les seuls enfants légitimes du dit couple. Le cumul d’alloc, c’est comme les mandats (postaux ou télégraphiques)…… , interdit de cumuler.

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Révélation du journal Bild : pas facile d’être migrant et polygame…

 
 Ghazia A. ne comprend pas le tollé. Ce n’est pas de sa faute s’il a fui la guerre et si sa religion l’oblige à consacrer son temps à égalité à ses 4 femmes et ses 23 enfants. Car tout ce petit monde vivant dans un rayon de 50 kilomètres, cela le contraint à être « pratiquement toujours en route ». Cependant, sans cela, « [il] serait heureux de travailler ». Ah oui, avec 360.000 euros annuels – chiffre estimé par le Deutscher Arbeitgeber Verband – versés par le gouvernement allemand ?

En 2015, M. A., 49 printemps, a donc fui la Syrie pour finir par s’installer, lui, sa « femme officielle », ses « partenaires » – ainsi nommées par l’administration juridique de son nouveau pays – et son abondante progéniture, en Rhénanie-Palatinat. En laissant en plan sa petite entreprise de location de voitures pourtant fort prospère…

Côté population, c’est la stupéfaction et l’indignation. Côté politiques, rien du tout. Ils font comme si de rien n’était, ils regardent ailleurs : ils laissent l’affaire se tasser. De toute façon, un membre de l’administration locale l’affirme : M. A. est un cas « exceptionnel ». Heu… s’il parle du père de 23 enfants, il n’a pas tort, mais s’il parle du montant des allocations, « scandaleux » ne conviendrait-il pas… mieux ? (Quel est justement ce fameux montant…. Les épouses auront-elles droit à la réversion  de façon égalitaire? Certes ce n’est pas le sujet du jour, mais de …. demain)

Le Danemark, aussi, a son monsieur A. Encore plus original. En 2015, Daham Al Hasam, 47 ans, marié avec 8 enfants vivant dans ce pays depuis deux ans, a obtenu de faire venir ses deux autres femmes avec ses 12 autres enfants. Mal en point à cause de douleurs au dos et aux jambes qui l’empêchent d’apprendre la langue, devenu (quelle guigne !) malade mental à cause de l’éloignement du reste de sa tribu, alors, pensez donc, 29.000 euros par an offerts par les services danois, ce n’était pas de refus…

Et chez nous, c’est Adama qui avait scotché tout le monde, en 2010. Un Malien de 50 ans – 4 épouses et 46 enfants – qui percevait (perçoit encore ?) 6.157 euros par mois pour nourrir 40 membres de sa smala.

La polygamie légalisée et personne ne nous a tenus au courant ?

Et si on parlait de la guerre que ces deux Syriens ont soi-disant fui ?

Il y a beaucoup d’endroits en Syrie qui n’ont pas eu la guerre, tous sur la côte. Tous les Aleppins (habitants d’Alep), tous les gens du Nord se sont installés là-bas et ont continué leur vie jusqu’à ce que la paix revienne et ils retourneront dans leur ville natale (sic).

C’est Michel, Syrien, licencié en droit, interviewé chez lui par Jacques Maisonneuve, qui s’exprime. Selon lui, tous les Syriens partis ailleurs qu’en Égypte, Liban ou Turquie le font pour des raisons économiques et « veulent y rester à vie ». Autrement dit, la guerre est un prétexte pour ces faux réfugiés syriens pour quitter leur pays et, pour les autorités de l’Occident, le prétexte pour les laisser entrer.

Bon, mais pour en revenir à notre monsieur A., pour que, le pauvre, puisse travailler, il y aurait bien une solution : regrouper la tribu sous le même toit ! Vous n’y croyez pas ? À ce qu’il se mette au travail, moi non plus !

Quand l’occident se réveillera il sera devenu membre de l’oumma-nité (ce serait plutôt l’oumma-niquée)!

Que sera l’entité européenne? Nous ne faisons pas le poids avec des tribus de 23 enfants contre 1,2 par couple français…. Et quand ces tribus auront droit de vote, ils auront le pouvoir, démocratiquement….. C’est une simple réalité mathématiques. mais çà ce moment là, Hollande et ses potes amis ou ennemis seront entérrés depuis belle lurette et n’en paieront pas les conséquences. Alors oui à la polygamie étendue à tous, y compris à la race d’origine Française…. , n’en déplaise aux catho-strophiques qui feraient bien , eux aussi, de s’y mettre et rattraper le temps perdu….. autour des bénitiers à héritiers.

Niquez poly si vous voulez, mais niquez poli…, quand même! La caisse enregistreuse est ouverte…… A vous la bonne galette

 

 

http://www.bvoltaire.fr/carolineartus/revelation-du-journal-bild-pas-facile-detre-migrant-et-polygame,290722

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Chantage contre le roi du Maroc : « Un redoutable piège s’est refermé sur nous »

Chantage contre le roi du Maroc : "Un redoutable piège s'est refermé sur nous"
Eric Laurent à Paris, en octobre 2007. (POUZET/SIPA)

En août 2015, les journalistes Eric Laurent et Catherine Graciet étaient mis examen pour tentative de chantage à l’encontre de Mohammed VI. 14 mois plus tard, alors que la justice vient de remettre en cause la légalité de deux enregistrements censés les confondre, Eric Laurent sort de son silence. Entretien exclusif.

 

A l’époque, l’affaire avait fait grand bruit. Le 27 août 2015, les journalistes Eric Laurent et Catherine Graciet étaient interpellés devant l’Hôtel Raphaël à Paris au sortir d’un rendez-vous avec un émissaire du roi du Maroc. Dans leurs poches : 80.000 euros en liquide et un protocole d’accord portant sur la non-publication d’un livre-enquête sur le royaume du Maroc. Dans la foulée, les deux reporters étaient mis en examen pour des faits de chantage et d’extorsion de fonds à l’encontre de Mohamed VI.

Maroc : ces scoops « dévastateurs » qui valaient 2 millions d’euros

On les soupçonne d’avoir demandé 2 millions d’euros en échange de l’abandon ( qui peut savoir combien leur aurait rapporté ce livre de révélations…. Peut-être plus que 2 millions…. Le Mohamed veut le beur et l’agent du beur. C’est pas de jeu. Pas très catholique que ce comportement. Va t-il perdre son titre sur commande croyante?) d’un ouvrage à paraître aux éditions du Seuil, censé contenir des révélations gênantes pour Rabat, des faits qu’ils contestent. A l’appui de ces accusations, trois enregistrements clandestins étaient versés à la procédure. Fin septembre 2016, le dossier connaît un étonnant rebondissement : la Cour de cassation remet en cause la légalité des deuxième et troisième enregistrements clandestins réalisés avec la « participation indirecte de la police française », estimant qu’ils portent  « atteinte aux principes du procès équitable et de la loyauté des preuves ». Depuis près de quatorze mois, Eric Laurent s’était imposé un silence médiatique. Il reprend aujourd’hui la parole et contre-attaque. Interview.

Selon Me Eric Dupont-Moretti, l’avocat du roi du Maroc, la décision de la Cour de cassation ne menace pas le fond du dossier et les faits de chantage. Qu’en pensez-vous ?

Au contraire, je pense que cette décision de la Cour de cassation marque un tournant considérable. Ce n’est pas seulement une décision de droit, la Cour ayant estimé que la police française s’était comportée dans cette affaire en véritable supplétif du régime marocain, c’est aussi une décision de vérité. Petit à petit, la version des faits telle que la partie adverse s’échine à la présenter depuis le début de l’affaire se déchire. Et ce qui commence à apparaître, de manière de plus en plus claire, c’est la formidable manipulation mise en œuvre par les Marocains avec l’appui de leurs relais Français.

 

 

La police Française supplétive du monarque-commandeur des croyants du Maroc…(on n’a jamais dit que c’était hors du Maroc). Où est la réga-lie, légale, en socia-lie? Il est vrai que nous ne sommes plus souverains, chez nous, il n’y a que lui et notre monarque fleurdélysé qui le sont!

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20161027.OBS0395/chantage-contre-le-roi-du-maroc-un-redoutable-piege-s-est-referme-sur-nous.html

 

****

 

Présidentielle 2017 : ces femmes qui pourraient êtres candidates

Alors que l’élection présidentielle approche à grands pas, focus sur toutes ces femmes, à gauche comme à droite, qui pourraient se porter candidates dans les mois à venir.

 

 

Christiane Taubira

Depuis plusieurs jours, son nom revient avec insistance. Selon Libération, en coulisses, plusieurs élus socialistes sollicitent des entrevues avec l’ex-garde des Sceaux, « qui n’écarte pas une candidature » à la présidentielle.

Martine Aubry

« Je n’ai pas envie que la gauche perde », (normal, ce serait sa perte à elle et sur tous les plans…. C’est la Jeanne du Nord, pardon des hauts de France,  même si c’est le nom d’un qualité de chie-con) a déclaré début octobre Martine Aubry. Selon l’Opinion, « Martine Aubry rôde autour de la primaire » socialiste, observant l’affaiblissement de François Hollande et la montée en puissance de Manuel Valls dans l’ombre du président. Elle prépare d’ailleurs un grand meeting le 26 novembre. Mais pourquoi ? Le maire de Lille a dit et redit qu’elle ne se présenterait pas à la primaire socialiste. Mais si François Hollande ne se représente pas et que Manuel Valls – qu’elle exècre – reprend le flambeau, cela pourrait faire changer Martine Aubry.
 
Ségolène Royal
Dimanche, le Journal du dimanche, titrait « Royal : pourquoi ils pensent à elle ». Selon le journal, depuis quelques jours, « l’hypothèse d’une candidature de Ségolène Royal est évoquée par des hiérarques socialistes ». 
Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, aurait déclaré au royaliste Patrick Mennucci : « Ce que nous devons faire pour que la social-démocratie survive aux législatives, c’est 18 % à la présidentielle. Pour cela, il faut une candidature centrale. » Les deux hommes sont tombés d’accord sur ce constat : « Ségolène coche toutes les cases. »
Une attention qui, pour l’instant, fait rire la principale intéressée. « On cherche quelqu’un pour se sacrifier ; il faut que la situation soit vraiment désespérée pour que ceux qui m’ont combattue me redécouvrent », a-t-elle confié à l’hebdomadaire. Une info quand même : vrp-royal-s-ps ces « compétences » pour défendre les intérêts du Peuple (qui ne sont pas les siens)

Michèle Alliot-Marie

Le 7 avril dernier, Michèle Alliot-Marie a lancé son mouvement « Nouvelle France », (avant c’était, paraît-il, le chêne. Décidément elle prend les électeurs pour des glands et l’autre pour des ploucs. On est servi) avant d’émettre l’envie de se présenter à l’élection présidentielle. En août, elle a d’ailleurs renoncé à se présenter à la primaire des Républicains, espérant se présenter au scrutin présidentiel directement.

 

Le quarteron de bataille féminin se met en marche. Attention quand il atteindra sa vitesse de croisière, elles auront un place dans le futur du gouvernement à venir de la France, aux ordres de l’étranger grâce à un certain Sarkozy (il aime que l’on parle de lui, en bien et  – et non « ou »…  – en mal de lui. C’est sa forme de publicité personnelle. Il paraît que les « affaires » l’aident à faire son trou – ou plus exactement dans celui des comptes des Français qu’il a bafoué en 2008n, au regard du résultat de 2005). Par contre il y a une erreur dans ce quarteron. La trouvez-vous?

 

http://www.planet.fr/politique-presidentielle-2017-ces-femmes-qui-pourraient-etres-candidates.1219569.29334.html?page=0%2C3

 

*****

 

Jungle 2 Calais: à suivre?  –  Dans la jungle des bisounours et des gentils pandas…

 

Calais jungle migrants islam

La jungle de Calais (Wikipedia)

 Le démantèlement de l’immense bidonville de Calais, voilà au contraire un sujet en or, et les médias ont déversé sur la jungle des flots d’éloquence à rendre jaloux Rudyard Kipling dans sa tombe.

Aimez les migrants !

Tous les journalistes, surtout sur les chaînes d’information en continu, fixaient leurs téléspectateurs droit dans les yeux et leur intimaient l’ordre d’aimer les migrants, d’aimer les gentils bisounours qui leur servent la soupe, d’aimer un ministre de l’Intérieur aussi compassionnel que M. Cazeneuve. Même Yves Calvi sur LCI, d’habitude plus pondéré, nous menaçait de son regard noir : ”Est-ce que par hasard vous n’aimez pas les migrants ? Cela ferait de vous un sans-coeur, un Hitler au petit pied. Savez-vous que vous risquez une terrible condamnation biblique, le doigt de Dieu (mais je m’en fout, je ne suis pas juif ni antisémité-arabe!) va percer les nuages pour vous désigner et sa voix forte va tonner contre vous la plus infamante des accusations : ” raciste ”! Alain Finkielkraut a eu le courage de dénoncer dans le dernier Esprit de l’Escalier l’utilisation abusive et intimidante de cet adjectif. Au professeur qui tançait dans la rue une élève noire indisciplinée, deux quidams qui passaient en voiture ont lancé le mot qui vous transforme en ennemi du genre humain, et ils ont tout de suite mis en oeuvre la punition : un  tabassage en règle du malheureux.

De toutes les personnes interrogées dans les reportages, personne n’a osé élever la moindre objection à la présence des migrants en France. On voyait les visages contractés par la terreur que le Bien fait régner sur ce pays, on voyait les bouches  ânonner de maladroites phrases d’approbation. La critique la plus audacieuse fut émise par un habitant de Forges-les-Eaux où l’on installe une succursale de la jungle, c’était :  ”C’est mal organisé, car nous n’aurons pas l’occasion de discuter avec les migrants, de mieux les connaître”. Que de pleurnicheries, que d’étalage de compassionnel dégoulinant !

  • Les pauvres Afghans -habitués à vivre dans un pays de hautes montagnes- auront du mal à supporter le terrible hiver français,
  • les pauvres Soudanais jouiront enfin de la paix – sauf qu’on ne sait pas qu’il existe maintenant deux Soudan, un Etat au nord et un autre au sud et que seul ce dernier est en guerre.

Un seul participant au débat de LCI a osé faire une remarque qui fâche, et c’est tout à son honneur que d’avoir craché dans ce ragoût verdâtre et bouillonnant de consensus mollasson : Dominique Reynié a osé dire qu’il n’y avait strictement aucune raison pour que l’afflux des migrants s’arrête. Il a raison, les futurs occupants de la Jungle 2 de Calais (le retour) nagent déjà dans le détroit de Sicile. Personne, autour de la tablée présidée par Yves Calvi, n’a enchaîné sur cette remarque iconoclaste, personne ne l’a commentée ou critiquée. Mais l’avenir, mon cher Dominique Reynié, l’avenir de la France, l’avenir de l’Europe, mais on s’en fout éperdument !

La compassion ignore l’avenir

Le voilà, le grand absent des débats, reportages et commentaires du lundi 24 octobre : l’avenir. Pour les bisounours, mouches humanitaires du coche gouvernemental qui conduit à nos frais les migrants à Forges-les-Eaux ou Trifouillis-les-Oies, (j’ai retenu le joli nom de L’auberge des Migrants dont c’est nous qui paierons le menu et les extras), l’avenir n’existe pas. Le temps du compassionnel est très bref, c’est le temps de la photo sur laquelle on distribue des couvertures à ces pauvres gens, le temps du reportage où l’on exprime toute sa tendresse pour l’Autre. La suite, on s’en fiche et alors l’avenir de la France, la création de minorités (bientôt majoritaires), l’accélération du Grand Remplacement, mais de quoi vous me parlez là, monsieur ? Vous ne voyez pas pas que vous faites le jeu de Marine Le Pen ?

Le temps du politique est un peu plus long que le temps du compassionnel, il est en ce moment de 8 mois, la durée qui nous sépare des présidentielles de 2017. François Hollande voulait honorer sa promesse de démanteler la jungle de Calais, (les migrants seraient donc les chômeurs qui plombent sa marche royale à sa succession. Le problème c’est que ces migrants ne savent dans quelle catégorie ils sont : A-B-C-Daire du chômage migrant!) il l’a fait pour des raisons électorales, mais l’avenir des implantations de migrants en 2020 ou en 2050 ne l’intéresse absolument pas. Essayons de gagner les élections, et après nous le déluge.

J’ai tout de même appris ce lundi une bonne nouvelle : les gentils pandas n’ont pas de religion. Donc nous ne risquons pas le fanatisme ou la radicalisation. Pas une fois à propos du fameux démantèlement, je n’ai entendu les mots d’islam ou de musulmans. Pourtant, je croyais qu’au Soudan ou en Afghanistan, on était plutôt… Eh bien non. Donc aucun risque, absolument aucun, de voir ces nouveaux-venus faire des enfants qui deviendraient un jour à leur tour des ”ennemis de la France”, selon l’expression si courageuse du même Alain Finkielkraut dans la même émission. Faut-il que le camp du Bien soit rongé par le doute, pour que nul Savonarole n’ait entrepris de faire monter sur le bûcher un tel blasphémateur !

Une partie du prodigieux aveuglement français sur les migrants tient peut-être à une circonstance historique. Jusqu’au milieu du XXème siècle, la France n’a jamais eu de problème de minorité ethnique à gérer, tout comme une large partie de l’Europe occidentale. Au contraire, l’Europe de l’est, celle qui aujourd’hui refuse le partage merkelien des migrants, a connu tout au long de son histoire d’innombrables et douloureux problèmes de minorités. Les Polonais étaient opprimés par les Allemands en Posnanie et en Silésie et oppresseurs des Juifs et des Ukrainiens dans l’ouest de l’Empire russe. Les Hongrois étaient opprimés par les Autrichiens avant la création de la double monarchie austro-hongroise, ils devinrent ensuite oppresseurs des Croates et Serbes placés sous leur coupe. Beaucoup de ces problèmes se sont réglés par de   dramatiques transferts de population à la fin de la Seconde Guerre mondiale, mais il en est resté de douloureux souvenirs.

Notre pays se lance de gaieté de cœur dans d’infinis problèmes de minorités et il n’a pour les résoudre que les armes magiques du langage, selon l’expression de Césaire : la République, la laïcité, le vivre-ensemble etc. Je ne peux y croire, j’appartiens à une génération qui mourra le cœur tordu d’angoisse  pour la suite de la France.

 

Que ferons nous quand les dérapages de certains voyageurs malgré eux, affecterons les campagnes profondes de France…? On n’a pas prévu le même déploiement de population régalienne de surveillance. On fera donc au coup par coup…..

Non la dilution n’est nullement le moyen de régler un problème. On se contente de « maitriser les flammes, mais point les brindilles incandescentes qui reprendront en autant de foyers au moindre vent de force 6 – comme la République, issue de la ripoublique.

Faut-il réélire le pompier pyromane sous prétexte qu’il est à l’origine des futurs incendies démultipliés et dispersés et qu’il sait donc où attaquer…. Nous devons l’élire au tribunal de l’irresponsabilité.

On parle de la possibilité de Zuydecoot comme camp-jungle de repli…. Le temps d’un week-end pour souffler. Non ce ne sont pas les migrants qui coûtent. Ce sont les structures mises en place et qui favorisent les placements de copains déplaceurs

 

http://www.causeur.fr/jungle-calais-migrants-islam-40730.html

 

*****

 

Indignation médiatique : la petite Wallonie « bloque » la grande (et belle) Europe

Indignation médiatique : la petite Wallonie « bloque » la grande (et belle) Europe

L’image est forte, vendredi 21 octobre. La ministre canadienne en charge des négociations de l’accord de libre-échange entre le Canada et l’Union Européenne (CETA) quitte le siège du gouvernement wallon. Visiblement émue, elle n’est pas parvenue à convaincre ses interlocuteurs de donner leur aval pour obtenir la signature de la Belgique lors du sommet UE-Canada prévu le 27 octobre. C’est la consternation dans les cercles européens et gouvernementaux favorables à l’accord : comment une si petite région peut-elle « bloquer l’Europe » ? Une indignation largement partagée dans les grands médias qui, une fois de plus, et ce quoi que l’on pense de la position du parlement wallon, se sont distingués par un sens de la pédagogie eurobéate et du pluralisme que nous ne pouvions manquer de relever.

Pédagogies eurobéates

On connaît la passion d’Arnaud Leparmentier, éditorialiste du Monde, pour les accords de libre-échange, dont il aime à chanter les louanges. Au lendemain de l’échec des négociations entre le Canada et la Wallonie, il tire un premier coup de semonce :

Le lendemain, l’échec du CETA fait la « Une » du Monde. La manchette annonce « un épisode humiliant pour l’Europe », un « blocage » qui « illustre la tentation du protectionnisme ». L’éditorial va plus loin : l’échec des négociations serait « une aberration », et l’Union Européenne « de plus en plus isolée ». « L’Europe est fermée pour travaux », se désole le quotidien. Et d’invoquer l’auteur néolibéral Francis Fukuyama pour mieux pourfendre la « vétocratie » qui, aux Amériques comme en Europe, menacerait le libre-échange. Le Monde s’étrangle devant les « pouvoirs improbables » du parlement wallon. Et s’interroge : pour accélérer la négociation des accords de libre-échange – nécessairement « raisonnables » – comment contourner les parlements nationaux, qui ont une fâcheuse tendance au populisme ? Le Monde propose ainsi, une fois de plus, une conception de la démocratie toute thatchérienne : il n’y a pas d’alternative.

Lundi 24 octobre, on assiste à un véritable concert médiatique d’indignations contre le « blocage wallon ». Dès 7h47, Dominique Seux reprend, sur France Inter, le même refrain que Le Monde : « l’Union, en tant que puissance commerciale, joue sa crédibilité ». Sur le fond, l’accord est « équilibré » : il s’agit d’échanger « l’importation de viande bovine canadienne contre l’exportation de 18 000 tonnes de fromage européen au Canada », résume notre expert. Une synthèse audacieuse, et pas un mot sur le dispositif de règlement des différends (qui permet aux entreprises d’attaquer des mesures réglementaires), pourtant au cœur des réserves des Wallons, ainsi que de la plupart des opposants au traité. Des réserves balayées par notre expert : il y aurait «  beaucoup de théories complotistes dans la dénonciation de l’accord ». Quant aux Wallons, ils n’auraient « pas soulevé de réserves de fond » – ils ont juste été mal informés. Heureusement, Dominique Seux est là pour corriger le tir ! C’est à peu près le sens de sa conclusion : « Si plus personne ne fait plus confiance ni aux experts ni aux représentants élus, que fait-on sinon laisser la place aux démagogues ? » On se demande bien d’où vient ce manque de confiance dans la parole des experts…

« Est-ce bien raisonnable ? »

Rebelote dans le journal de 13h, dès l’accroche du sujet : « un traité négocié depuis sept ans, approuvé par les représentants de quelques 500 millions de citoyens européens, et qui pourrait capoter par la volonté de ceux qui en représentent 3 millions, est-ce bien raisonnable ? » Un lancement à peine biaisé : en vérité, la plupart des parlements nationaux n’ont pas été consultés pour la signature du traité à proprement parler, comme en France : ils seront consultés après, pour la ratification de l’accord une fois signé. Mais en Belgique, le gouvernement doit obtenir le feu vert des parlements des trois régions autonomes pour signer un accord du type du CETA [1].

Pour évoquer la question du veto wallon, la parole est à « l’expert » Quentin Dickinson. Ce dernier raille le ministre-président wallon, qualifié de « cyber-vedette », puis s’interroge : « Faut-il confier aux parlements nationaux et régionaux les accords négociés et conclus au nom de l’Union européenne ? » Et notre expert de suggérer de réduire la portée des votes des parlements. Le même Dickinson, à 8h dans le journal de France Culture, ne cachait pas son agacement face à la persistance des blocages de Namur, « enfin célèbre capitale de la Wallonie » ; et ce malgré les nombreux gages qu’auraient donnés les négociateurs européens. L’expert est indigné par tant d’impertinence. « Les Wallons croient pouvoir parler « d’inacceptable ultimatum ». » Bien évidemment – Dickinson le tient des « milieux européens » –, l’opposition du gouvernement wallon ne serait motivée que par des raisons de politique interne – « comme Sarkozy courant derrière le Front national ».

Au Figaro [2], on déplore « l’entêtement des Wallons », et on reprend, sans commentaire, les propos du Premier ministre belge Charles Michel dénonçant une « radicalisation des positions du côté du gouvernement wallon ».

Du côté de L’Opinion, c’est Nicolas Beytout qui prend la plume pour faire entendre la voix des « peuples européens » : « Il n’y a pas de doute possible : la priorité des peuples européens, pris dans leur ensemble, était bien de signer le traité commercial avec le Canada. Il avait été âprement négocié, abondamment amendé, scrupuleusement peaufiné jusqu’à satisfaire tous les gouvernements et parlements nationaux, européens et canadien ». Nicolas Beytout, lucide, voire extra-lucide, sait donc que les parlements nationaux, qui n’ont pas été, dans leur majorité, consultés, sont « satisfaits » du CETA. Et le même de dénoncer pour conclure cette « infime minorité » (wallone) qui « contraint le plus grand nombre ».

La petite Wallonie bloque le grand traité

D’un article de fond des Échos :

Ou encore de l’éditorial de 20 minutes :

Les sites des chaînes d’information en ligne ne sont pas en reste :

– « La petite Wallonie continue de bloquer le grand traité de libre-échange UE-Canada » (LCI)

– « Comment la petite Wallonie arrive à bloquer les négociations sur le CETA » (France info)

– La palme revient à France 3 Nord Pas-de-Calais : « La Wallonie, ce petit bout de Belgique qui bloque l’Europe ».

Dans les JT aussi

 

Dans le JT de TF1 du 24 octobre, le présentateur pose « la » question : « Comment s’expliquer qu’une minorité puisse ainsi tout bloquer ? » La réponse de « l’expert » est sans appel : « Il suffit qu’une poignée d’irréductibles bloquent un accord pour 500 millions d’Européens. » Comme si ces 500 millions d’Européens étaient, eux, largement favorables au CETA. Notre expert, comme nombre de ses homologues, oublie un peu vite qu’on ne leur a pas demandé leur avis ; et que la Belgique est un des rares pays où les chambres parlementaires ont été consultées pour la signature de l’accord. En attendant l’éventuel processus de ratification, qui devrait, sauf surprise, nécessiter l’accord des parlements nationaux dans l’ensemble des pays européens, sans même exclure l’hypothèse que soient organisés des référendums.

***

Mais au fait, faut-il vraiment que les populations, visiblement si unanimes, soient consultées ? Certains de nos « experts » préféreraient visiblement que non, affichant une morgue à l’égard des processus démocratiques qui n’est pas sans rappeler les foudres qui se sont abattues sur l’Irlande au moment du référendum sur le traité de Lisbonne ; voire les commentaires outragés suite au référendum grec sur le plan d’austérité imposé par les institutions européennes ; ou encore les leçons prodiguées suite au référendum sur le « Brexit »… À croire que, pour certains tauliers médiatiques, la démocratie en Europe se réduirait à un seul choix : c’est oui ou c’est oui.

 

 

 Quand la Wallonie dit « Non »; cela se remarque…. Et si on demandait aux français, leur avis, non sur la Wallonie mais sur le « taffetas ». On serait surpris du retournement de veste (non celui d’un président vis à vis de son peuple, mais du peuple vis à vis de son auto proclamé souverain.)

  • En temps que Français, il ne l’est plus
  • en temps que « monark », il ne l’est pas

Qu’avons nous gagné a voter « NON » en 2005. Comment les wallons vont-ils être contournés pour l’avoir dans le fion…..? (et par la même occasion, nous aussi)

 

 

http://reseauinternational.net/indignation-mediatique-la-petite-wallonie-bloque-la-grande-et-belle-europe/

 

*****

 

 

 

*****

 

Des complices.

 

libegfragd.jpgL’alliance entre le peuple et son armée est révolutionnaire.

 

Les adeptes du complot judéo-maçonnique, vielle lune de la droite extrême, qui dénigrent la révolution française de 1789, sont aussi pernicieux pour la France que les adeptes du mariage pour tous et de la « théorie » du genre.

Les uns s’attaquent aux fondements révolutionnaires de notre nation les autres à notre organisation sociale fondée sur la famille.
Ces deux extrémismes jouent dans le même sens au grand bénéfice de l’impérialisme car ils contribuent à nous déstructurer nationalement et socialement.

  Or cette nouvelle révolution française qui est inévitable ne pourra, pour gagner, que s’appuyer sur notre identité nationale qui repose sur nos traditions révolutionnaires et ceci afin de faire un pas en avant ; pas deux, pas trois, seulement un car les révolutions qui veulent tout révolutionner finissent finalement par ne rien changer.

Les français dans leur grande masse ne sont pas disposés à abandonner ni notre république laïque ni nos symboles nationaux issus de cette révolution de 1789 : notre drapeau tricolore, la Marseillaise et notre fête nationale du 14 juillet.

Les peuples qui n’ont pas de passé n’ont pas d’avenir et la révolution française de 1789 vient elle-même de très loin, elle s’ancre dans les communes médiévales et dans le combat des peuples qui composèrent la France, contre l’absolutisme royale et les dragonnades qui sévirent en France sous Louis XIV.

La nation française s’est constituée contre la tyrannie en fédérant des peuples multiples et variés. Contre NOUS de la tyrannie, dit la Marseillaise.

Notre Nation possède une spécificité idéologique qu’elle donna au monde : la primauté du droit formel sur de pseudos appartenances issues de la naissance, la souveraineté du peuple constitué en nation légale, la séparation des religions et de l’état assurant par là même la liberté religieuse pour chaque citoyen et leur égalité en droit.

Non, la laïcité ne peut être la religion de la république puisqu’il ne s’agit que d’assurer la liberté de pratiquer toutes religions.

Bien évidemment les pseudos républicains du PS en tant que fondés de pouvoir de l’impérialisme en France cherchent à détourner nos valeurs de leur sens et par là à dénigrer notre république, comme le font ces adeptes du complot judéo-maçonnique. Nous voyons très bien que les deux contribuent au même résultat : casser la France.Tout cela est bien triste et ne donne aucune perspective politique aux français.

Une gauche mélenchiste qui tarde à entreprendre son virage national et est encore gravement entachée d’européisme.

Une droite du Front Nationale qui tarde à se débarrasser de son islamophobie et de ses ambiguïtés droitistes, alors que les électeurs des uns et des autres sont d’accord sur l’essentiel, l’indépendance nationale.

Ces deux tendances politiques seraient majoritaires si elles étaient réunies sur un programme commun consistant à recouvrer notre indépendance. Alors Mélenchon et Le Pen sont-ils complices ou idiots, utiles voir inutiles ?

Sans les généraux professionnels Kellerman et Dumourier la révolution française eût été impossible et sans les généraux de Gaulle et Leclerc de Hautecloque la libération de la France du nazisme n’auraient été possible qu’en abandonnant notre indépendance. Ces deux généraux patriotes éliminés, physiquement pour l’un et politiquement pour l’autre, les politiciens corrompus ont pu mettre notre pays à disposition de l’impérialisme.

Valmy_Battle_painting-copie-1.jpg

Valmy

L’antisionisme n’est pas l’anti-impérialisme.

Le sionisme, comme le wahhabisme, n’est qu’un outil entre les mains de l’impérialisme corporatiste anglo-saxon. Antisioniste ne veut pas dire forcément anti impérialiste il peut même détourner la colère des peuples sur des voies sans issues. L’impérialisme pourrait bien abandonner le sionisme si celui-ci venait à s’opposer à ses intérêts et nous n’en sommes pas loin. N’oublions pas que l’impérialisme en ce moment soutient en Ukraine des néonazis farouchement antisémites sans qu’Israël ne s’en émeuve.

Pour combattre efficacement l’impérialisme contentons-nous de recouvrer l’indépendance de notre nation en s’appuyant sur toutes nos valeurs historiques et en évitant de scier la branche sur laquelle la France repose : une nation issue de la révolution française de 1789 avec une république une et indivisible construite par un peuple souverain.

Les révolutionnaires de 1789 se reconnaissaient au cri de Vive la Nation (une et indivisible et non celle des successeurs qui n’ont fait que morceler les petites gens, parce que les grandes…. ), reprenons leur combat.

 

 

Qui osera dire que Valmy n’était qu’un moulin à paroles « belles » masquant toutes les vilenies que nous avons connues depuis, et ce, malgré la nuit du 04 Aout 1789 dite de l’abolition…… on se demande bien de quoi, en 2016! Déjà Hollande pointait sur les ailes de Valmy. Lui aussi a voulu éradiquer les privilèges des chômeurs, des putes et surtout des petites gens…. , en vain, excepté pour les dernières)

Dire cela serait considérer les Français comme des don qui chiottent (un Ciotti, singulier, italien, de chiottes, suffit) face aux moulins de promesses de Valmy et de la cour des grands.

 

 

http://free.niooz.fr/s/free/des-complices-2922811.shtml

 

…..

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Advertisements

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :