-

keg – 241 Mars = 27/10/2016 – Quand le pouvoir éructe sa haine, il est soit disant anti Fhaine…. Quel aveu d’impuissance. Faisons le passer, tant qu’il est temps!

Publié le Mis à jour le


Le choix du jour : «Valls aboie» ou  «la caravane passe»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un capitaine défunt et défaut) :

  • http://wp.me/p4Im0Q-1hT (B.le Maire) – 19/09/2016
  • http://wp.me/p4Im0Q-1i6  (J.P Kirmann) – 21/09/2016 (non candidat, mais par contre…anti)
  • vrpeuple-h-mariton-ump , (27/09/2016) parlons un peu du candidat camarade – Mariton, joker politicomico-présidentiel qui a joué le jeu jusqu’au bout de sa virade…..de l’espoir (perso), lui qui avait comme volonté d’être le « président de tous les Français », à l’exception de …. vous! (et cette exclusive le met déjà dans le camp des prometteurs non-faiseurs. Il a triché avec ses parrainages et fait donc l’expérience de ses rejets, comme il le fait vivre à tous ceux qui ne sont pas de son bord. C’est enfin l’arrosé-arroseur) – Éliminé
  • Nous parlerons aussi des autres candidats putatifs du trône…. (surtout ceux qui sont sur les bancs actuels de l’assemblée, afin de bénéficier de l’affichage!) :

de l’ump (alias LR). Les besoins des analyses effectuées depuis des décennies m’oblige à garder ce sigle. Je n’ai pas envie de retravailler (en réécriture) tous mes dossiers d’analyse depuis plus de 20 ans (déjà repris pour les faire devenir ump).

Et dire que les 7 mercenaires (ump) se sont donnés le mot pour être les putatifs de demain. Leurs scores sont les meilleurs de la classe des litres de résiné qui s’écouleront sur le bitume lorsque…. Pensez (en cumul et individuellement) :

  • ils sont plus restrictifs de libertés que leur caste (95% contre 84%)
  • Ils déposent peu de propositions de loi .C’est bon pour les manants, Vrp du Peuple, pas pour eux ( 2 contre 3,43)
  • Quand aux « gros mots » utilisés pour le bien être du peuple, ils se limitent à :
    • Viser (comme objectif). On sait que l’on peut viser beaucoup de choses et n’accéder à rien. C’est le lot du Peuple depuis des décennies.
    • Relativiser (comme action), comme toute la caste politique le fait depuis des décennies (y compris ses erreurs qu’elle n’assume pas ou plus)
  • suite aux 20 et 27 Novembre 2016….

On est loin, très loin de la défense des intérêts du Peuple et il faut choisir le meilleur des en pire….. Autrement dit, déjà un non choix parmi les non choix. De toute façon, ils ont tous été façonnés au même moule des escroqueries, magouilles, malversations, emplois fictifs, dépassement d’honoraires de campagne, SDfisc (comme l’indique l’un de leur collègue – mais pas du même courant alternatif), casseroles…..  A votre bon choix, m’sieurs-dames! Soyez courageux et serrez les fesses.  vrp-7-mercenaires-de-lump(Il faut maintenant attendre le vote-plébiscite qui désignera celui qui sera à poil dans la reine des combats. On y a volontairement laissé Mariton H y faire de la figuration, pour une fois, intelligente, mais sans cacheton eut égard à sa situation de déjà cumulard de mandats)

du Non-inscrit

  •  vrp-duflot-c-ni   C Duflot (ni) – 14/10/2016 – éliminée
  •  vrp-lassalle-j-ni  J Lassalle (ni) 17/10/2016 – (en attente de déclaration officielle….)

de la socia-lie (en attente des scores des autres pour savoir « ai-je une infime chance ou non? ». C’est pas de jeu franc et régulier, mais c’est le patron, pour le moment… il fait encore ce qu’il veut à défaut de ce qu’il peut! Car force est de se rendre compte qu’il peut peu, s’il n’a jamais su!). Premiers tours de manivelle : 22 et 29 Janvier 2017 (déjà)

  • E Macron (ps)
  • F de Rugy (ps)
  • B Hamon (ps)
  • F Hollande (ps)
  • vrp-montebourg-a-ps   A.Montebourg (ps) – 26/10/2016
  • S Royal (ps)
  • M.Valls (ps)

des écolos qui vont faire une primaire pour désigner leur champion (et donc le plus écolo-écolo et non politique)  à la primaire de la socia-lie. En somme les préliminaires de la primaire!

D’autres candidats existent, mais il n’apparaîtrons pas ici, car n’étant pas présents sur les bans de la représentation nationale ( que sont l’assemblée des Vrp du Peuple et le gouv.org). Électrons libres de la présidentielle? Les absents auraient-ils encore une fois tort de ne pas bénéficier de cette tribune candi-datée?

 

——

La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés (pour Peuple dépité)

  • Quels mots utilisent vos représentants du Peuple (alias VRP du Peuple) pour défendre vos aspirations et attentes. Les mots attendus doivent-ils être ceux de quémandeurs, hésitants, presque timides (pour faire aboutir positivement vos espérances à Paris, il faut être volontaire, imposant, pugnace, voire « violent » et non effacé, hésitant,, demandant des autorisations de demander….à)
  • Quels mots sont utilisés par son parti d’appartenance
  • Quels sont les ratios de réussite (de votre député et de son  parti au regard du nombre de propositions de loi déposées . Déposées ne veut pas forcément dire : étude par l’assemblée et encore moins réussite et acceptation par ladite assemblée…. A ce jour (arrêté à fin Août 2016 et depuis Juin 2012), collectivement, et depuis le début de la 14éme législative démarrée au lendemain de la victoire du PS aux législatives de 2012) :

    • 238 PPL étudiées sur 1446 déposées (16,5% dont 60 refusées par l’assemblée  soit 25% des PPL débattues)
    • pour 82 déposants sur 249 (32,9%)
    • 43,3% des députés ont fait des PPL (et les autres que font-ils? Ce sont les petits-insignifiants qui déposent le plus de PPL, est-ce pour exister?)

déposé ne voulant nullement dire étudiées et encore moins acceptées

  • Les rations :  vote / Dépôts (dont rejets)
    • du parti du député
    • du député
  • positionnement individuel et du parti par rapport aux « restrictions de liberté (au travers et sous couvert de « l’état d’urgence », qui n’est qu’un prétexte surtout quand cet état doit-être exceptionnel dans ses circonstances et sa durée – près d’un an n’est plus exceptionnel mais devient la norme, en contradiction avec la constitution. Si nous avons des devoirs de citoyens, nous avons aussi des droits de citoyens garantis par la constitution. Utilisons cet outil en, en faisant respecter les termes. Sinon restons esclaves et  dans ce cas fermons la!)

Voici donc un tableau d’un possible député « Mohamed Durand de là-bas » (bien sur député éphémère, et improbable,  du tiers comme du quart de garde, mais allez savoir) qui vous permet de voir la trame de l’analyse. Mettez y le nom de votre député pour savoir le poids de ses (in)efficacités et éventuellement savoir si vous devez ou non ré-élire un VRP de vos demandes qui n’est pas à la hauteur de vos aspirations. Nous avons le droit de nous tromper, mais continuer cela ne se peut…..

Allez vous revoter pour lui ou vous laisser tenter à dire que vous ne voulez plus de potiches qui ne vous représentent plus mais ne représentent que leurs propres intérêts et avantages. Qu’on est loin du rôle réel d’un représentant VRP du Peuple…. ! La nuit du 04 Aout n’a fait que créer une nouvelle caste de privilégiés (qui nous coûtent cher , en moyenne, tous cumuls confondus, plus de 9 500 € par mois, à multiplier par 902 parlementaires « julot-casse-croute » et ensuite pas 12 soit 5713 smicards-an! rien que cela!)

Mohamed Dupont de là-bas, fiché « S » comme saltimbank de la polycomic-représentation, en cumulation de mandats (il en est de même pour les 575 pseudo VRP du Peuple) à vous de demander le votre dans cette grande famille parasitaire (car qu’est « vivre au crochet du Peuple ») –    vrpeuple-m-dupont-de-la-bas

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

Aboyer n’est pas jouer…. Mais simplement faire du bruit pour se donner l’impression de vivre et surtout d’être!

Le petit catalan a encore du chemin à faire pour accéder aux grands hommes (il est encore par trop colérique)

….. et avec un peu de recul….

 Valls aboie et la caravane publicitaire électorale passe. Qui trépasse alors?

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Les menaces de Valls à ceux qui rejetteraient les migrants de leur ville

 
 

Renaud Pila, journaliste politique à LCI, a tweeté une phrase prononcée samedi à Tours par Manuel Valls, qu’aucun de ses confères présents dans la salle où s’était rassemblée une assistance très clairsemée n’a reprise. « Ceux qui se mettront en travers de l’accueil des réfugiés trouveront l’État devant eux. »

Le ton était plutôt menaçant. Sa figure sans doute écarlate, comme lorsqu’il s’enflamme devant l’Assemblée nationale. Mais à qui s’adressait-il, notre cher Premier ministre ? À Robert Ménard en particulier ou aux nombreux maires qui ne veulent pas abriter des groupes de migrants sortis de la sordide jungle où ils n’ont pu qu’apprendre les mauvaises manières ? Aux policiers rebelles ? Au Front national ? Cette mise en garde promet-elle des lendemains difficiles aux communes qui se refusent à mettre leurs administrés devant un fait accompli et devant le risque de graves incidents ?

Mais encore faut-il qu’il y ait un État ? Notre cher Président par intérim nous a montré, à de multiples reprises, que cet État n’était plus régalien. Que la rue des racailles venues des banlieues ou des sections d’antifas n’était plus sous domination française mais sous le règne des trafiquants, des islamistes ou des extrémistes de gauche (et que dire de missions régaliennes abandonnées au privé…. C’est la déliquescence de l’état. S’il n’ y plus d’état c’est l’anarchie. L’anarchie serait-elle réellement le contre pouvoir à l’énarchie?).

La révolte des policiers n’est que le dernier exemple de cette démission de l’État à qui ils réclament justice et moyens. Et, par-dessus tout, ces policiers veulent recevoir des ordres qui leur permettent de faire respecter la Loi.

  • Est-il admissible que notre ministre de l’Intérieur soit toujours en place après tant et tant de drames ?
  • Est-il admissible même que notre Président soit toujours en place alors que, comme l’a demandé Pierre Lellouche devant les députés en séance plénière (mais pratiquement vide !), il devrait être destitué au titre de l’article 68 de la Constitution qui est très clair : « Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. » Et Pierre Lellouche de citer quelques confidences livrées à Fabrice Lhomme et Gérard Davet dans Un Président ne devrait pas dire ça qui devraient entraîner la mise en œuvre de cet article 68…
  • est-il admissible qu’un tel chef de l’état puisse prétendre se représenter?
  • Est-il admissible qu’un ancieb chef de l’état puise se représenter après autant de suspicions au cul (big millions, dépassements d’honoraires, remboursement pas don de ses adhérents des pénalités – en réalité remboursées à 66% par le Peuple, usage abusif des finances de l’état pour une campagne électorale, profanation de la tombe des « Morts pour la France, non juifs », ….. Histoires de cul en cascade??? Connivences avec des pays terroristes,…..

Alors, une telle menace lancée par M. Valls ne devrait pas faire frémir ceux à qui elle est adressée.

Il était à Tours pour tenter de rassembler la gauche, toute la gauche, pour tenter, sous la tutelle de son ami Cambadélis, de convaincre les socialistes d’encourager François Hollande à se représenter. En glissant cette phrase sur les migrants comme celle qu’il avait prononcée naguère (« L’islam fait partie de notre culture et est en France pour y rester »), Manuel Valls se préparait pourtant à une autre audience que celle des 200 sympathisants qu’il avait réussi, avec peine, à rassembler à Tours. Une audience nationale lorsqu’il se présentera en lieu et place de Hollande. Un récent sondage Odoxa ne lui a-t-il pas donné, pour les présidentielles, 42 % contre 13 % à l’actuel Président ?

Fort de se présenter comme le sauveur de la gauche (à défaut d’être le sauveur de la France !) à l’occasion des présidentielles, Manuel Valls se moque des possibles ou vraisemblables affrontements entre migrants et concitoyens français dans les villes, bourgs et villages où son ministre de l’Intérieur les aura envoyés après avoir nettoyé la jungle. Le temps que celle-ci repousse de plus belle, le printemps venu…

Afficher l'image d'origine

Valls aboie et la caravane passe (proverbe arabe)!

Aboyer, c’est la stratégie des faibles et des impuissants (« retenez moi ou je lui casse la gueule »). Surtout si en plus l’éructation s’accompagne de coups de sang qui est la marque des frustrés qui n’ont que la voix pour agir et sans les actions (Na!)

 

 

http://www.bvoltaire.fr/florisdebonneville/les-menaces-de-valls-a-ceux-qui-rejetteraient-les-migrants-de-leur-ville,290108

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Allocs, carte bancaire, HLM, sécu… 12 intox sur les migrants décryptées

Allocs, carte bancaire, HLM, sécu... 12 intox sur les migrants décryptées
Des migrants à Calais, mercredi 26 octobre (Thibault Camus/AP/SIPA)

Alors que le démantèlement de la « jungle » de Calais se poursuit, les fausses informations concernant les migrants se multiplient. Eclairage.

L’évacuation de la « jungle » de Calais et la crise des migrants en Europe font ressurgir leur lot de désinformations sur les immigrés, relayées avec soin par une partie de la droite et l’extrême droite. « L’Obs » s’est penché sur les principaux clichés et intox qui circulent sur les réseaux sociaux. Décryptage.

« La France est envahie par les migrants »  (« Valeurs Actuelles » et du « Figaro » reprennent le terme « invasion » pour évoquer les migrants).

Faux. Difficile, voire impossible, de dénombrer les migrants en situation irrégulière. Aux immigrés qui n’ont jamais entrepris de démarches, il faut ajouter ceux n’ayant pas obtenu le droit d’asile et qui ne sont pas expulsés (seul 10% des déboutés sont effectivement renvoyés, estime la Cimade). Pour rappel, un migrant devient demandeur d’asile après avoir formulé une demande et, si celle-ci obtient une réponse favorable, alors il devient réfugié.

« Les migrants viennent pour toucher des allocations »

Faux. Les migrants ne touchent aucune allocation, aussi bien familiale que pour le logement. Pour y avoir droit, il faut posséder un permis de séjour en cours de validité.

« Les migrants touchent 40 euros par jour »

Faux. Ce chiffre de 40 euros quotidiens, largement repris, ne correspond à aucune réalité. Les migrants ayant formulé une demande d’asile auprès de l’Ofpra peuvent effectivement bénéficier d’une aide financière (l’allocation pour demandeur d’asile), qui s’élève à 6,80 euros par jour. Celle-ci peut se voir complétée par 4,20 euros quotidiens s’ils n’accèdent à aucune place d’hébergement.

« L’Etat leur donne une carte bleue pour retirer 40 euros par jour »  (Message de l’eurodéputé FN Bernard Monot sur Facebook)

Faux. Le Front national a fait circulé l’idée selon laquelle une « carte bleue avec un compte bancaire » est distribuée aux migrants. Ce qui est totalement faux. Cette rumeur provient sans doute du fait que des cartes sont distribuées aux réfugiés en Turquie, mais il ne s’agit que de cartes de débit, c’est-à-dire qu’elles ne fonctionnent pas avec un compte bancaire. L’AFP précise qu’en Turquie, ces cartes permettent des retraits jusqu’à 100 livres turques par mois (soit 30 euros).

« Les migrants sont mieux logés que les SDF »

Faux. Les migrants ont accès aux places d’hébergement d’urgence (qui offrent un lit, un repas, la possibilité de se laver, de rencontrer un médecin et un travailleur social), les mêmes que pour les ressortissants français sans domicile fixe.

« Les migrants sont prioritaires pour les logements HLM »  ( Message de Florian Philippot, vice-président du FN, sur Twitter).

Faux. Si un camp humanitaire a été aménagé par l’Etat et la ville de Calais spécialement pour les migrants, ceux-ci ne peuvent pas prétendre aux logements en HLM, et encore moins de manière prioritaire. Pour déposer une demande de logement HLM, il est nécessaire de détenir un titre de séjour. Ensuite, aucune priorité particulière ne s’applique.

« Les migrants viennent en France pour profiter de la Sécu » ( Deux messages sur Twitter évoquant la CMU pour les migrants).

Faux. Les immigrés en situation irrégulière ont accès à l’aide médicale d’Etat (AME), qui permet de bénéficier de soins médicaux gratuitement pendant un an renouvelable. Pour y avoir droit, le migrant doit justifier d’une résidence fixe en France depuis au moins trois mois (et prouver qu’il n’a pas gagné plus de 9.631 euros l’année précédente). L’AME est toutefois attribuée sans condition aux enfants mineurs.

« Les migrants ont droit aux transports gratuits »  (Les politiques FN et LR s’insurgent contre les transports gratuits pour les migrants)

Faux. L’Etat ne prévoit aucune aide pour les transports en commun en faveur des migrants. En revanche, certains départements ou communes proposent la gratuité des transports ou de la cantine aux migrants.

Il n’y a que les flics,CRS, gendarmes qui ont droit aux transports publics, gratuits et seulement en Auvergne-Rhône-Alpes (et encore la gratuité étant assujettie, en hors service de faire du service. La Région est devenue ump)

 

« Les migrants prennent le travail des Français »  (Affiche emblématique du Front national dans les années 1970).

Faux. En France, seuls les ressortissants européens, suisses, monégasques, andorrans et saint-martinois sont dispensés d’autorisation de droit de travail. Les Algériens disposent aussi de cette exception s’ils bénéficient d’un certificat de résidence en vertu d’un accord spécifique.

 

« Les migrants sont pauvres et peu éduqués »  (Messages publiés sur Twitter à propos des migrants).

Faux. Selon une étude menée par le Secours catholique, 48% des migrants à Calais appartenaient à des classes sociales supérieures dans leur pays d’origine et 20% à des classes moyennes. « A Calais, plus de 30% des gens ont des diplômes supérieurs », insiste le commissaire européen Carlos Moeadas.

Et pour cause : le voyage vers l’Europe coûte très cher, parfois plus de 5.000 dollars simplement pour la traversée de la Méditerranée. Un montant qui ne comprend pas les frais engendrés par le périple jusqu’aux côtes libyennes – distantes de plus de 3.000 kilomètres pour les migrants érythréens par exemple.

Par ailleurs, pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, le nombre de déplacés dans le monde en raison de conflits armés a dépassé le seuil des 50 millions. Selon le Haut commissariat aux réfugiés, le conflit syrien a entraîné à lui seul le déplacement d’au moins 4 millions de réfugiés depuis 2011, dont de nombreux cadres supérieurs, médecins ou commerçants.

« Les migrants préfèrent fuir leur patrie plutôt que de la défendre »  (Marine Le Pen, présidente du Front national, sur France Inter à propos des migrants).

Faux. Les migrants fuient avant tout pour survivre. La majorité des personnes qui entrent illégalement en Europe sont originaires de pays en guerre ou de pays totalitaires, en particulier le Soudan, la Syrie, l’Erythrée et l’Afghanistan. Ils fuient des pays dévastés, des villes où les écoles et les hôpitaux ont été rasés, où l’on manque de tout.

Ils essaient bien souvent de sauver leur famille. En février 2016, l’Unicef expliquait que pour la première fois depuis le début de la crise des réfugiés en Europe, il y avait plus de femmes et d’enfants que d’hommes sur les routes.

« Les migrants sont en très grand majorité des hommes »  (Message de Nadine Morano, eurodéputée LR, sur Twitter).

Faux. N’en déplaise à l’eurodéputée Nadine Morano, ce sont de plus en plus des familles qui migrent vers l’Union européenne. Les derniers chiffres du Haut commissariat aux réfugiés affirment que les hommes ne représentent plus que 53% des 286.000 personnes arrivés sur les côtes grecques, italiennes ou espagnoles depuis le début de l’année. Une très légère majorité donc.

 

Et après cela dira t-on encore que nos « chers bougnoules » viennent bouffer le pain des Français? Je vous renvoie à un sketch fameux du siècle dernier, où cette notion était évoquée, jusqu’au jour où il n’y eut plus de pain. Et pour cause la boulangerie était tenue par un cher bougnoule, qui lassé s’en était retournés au bled. Avons nous progressé depuis un demi siècle et comment?

Et si nous inversions et que nous nous imaginions dans la même situation que la marée migrante, fuyant….

Et quand le scénario, ayant déjà eu lieu, à l’identique, en 1177 ….. Mais avant J.C, se reproduira, nous deviendrons à notre tour des migrants en quête d’une sécurité introuvable….. Seront nous heureux du rejet des tochtones du cru où nous souhaiterons aller….

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/migrants/20161025.OBS0313/alloc-carte-bancaire-hlm-secu-12-intox-sur-les-migrants-decryptees.html

 

****

 

Migrants : le coût du droit d’asile pour la France explose

 
Migrants : le coût du droit d'asile pour la France explose
 

Selon un rapport du député Les Républicains Eric Ciotti, les crédits pour 2017 se compteraient en milliard d’euros, un record. Il accuse par ailleurs l’Etat de sous-évaluer systématiquement le coût des aides aux demandeurs d’asile.

 

Selon le rapport d’Eric Ciotti, député (LR), présenté mardi à l’Assemblée, le budget de l’asile pour 2017 a augmenté de 30,4 %. Les crédits pour l’année prochaine ont « dépassé le milliard d’euros » en autorisations d’engagement, indique Le Figaro. (C’est surprenant Ciotti aurait pu mettre en parallèle, le budget de 330 millions qui serait nécessaire pour rétablir le principe d’égalité qui fait défaut aux « Pupilles de la Nation non juifs », au seul bénéfice des « Pupilles de la Nation, juifs », par la volonté des garants des valeurs républicaines et à la demande de nos amis de knesset sur Seine. Ciotti serait-il juif?  Ce qui est sur c’est qu’il est défenseur des valeurs de la Ré »publique, quand cela sert sa carrière …..)

En 2015, la Cour des comptes dénonçait déjà une gabegie, pointant du doigt des procédures trop longues et couteuses, et surtout, que la quasi-totalité des personnes déboutées du droit d’asile restaient sur le territoire national. Aujourd’hui, la facture réalisée par l’institution a été largement dépassée. Elle se basait sur 65 000 demandeurs d’asile. Ils sont déjà 25 000 de plus en 2016. (Chaque demandeur ne coûterait que 15 384 € par an, moins en tout cas que la dette par habitant de 38 000€n c’est réconfortant et laisse de la marge pour l’avenir….)

« Le nombre de places (…) sera insuffisant pour absorber la totalité des demandes »

« Calais, c’est 10 000 migrants, mais l’ensemble des demandeurs du statut de réfugié en France, c’est 90 000 à 100 000 personnes », a rappelé le député des Alpes-Maritimes à l’Assemblée. Celui-ci pointe du doigt les conditions d’hébergement : « Le nombre de places (…) sera insuffisant pour absorber la totalité des demandes », « le schéma national d’accueil adopté l’année dernière est en réalité déjà caduc ». Selon lui, l’administration « continuera de réorienter une grande partie » des demandeurs « vers l’hébergement d’urgence de droit commun ». Un hébergement dans des Centres d’accueil pour demandeurs d’asile (Cada) qui a un coût, même si celui-ci a baissé. « Le coût moyen journalier d’une place en Cada devrait être de 19,5 euros en 2016 contre 24 euros en 2015. » (il faut savoir : expulser ou héberger. On ne peut jouer gagant sur les 2 tableaux. La politique n’est qu’un jeu de choix…. Encore faut-il choisir! Mais peut-être ne sait pas le faire. Alors que fait-il en politique?)

L’Etat sous-évaluerait le coût des aides aux demandeurs d’asile

Le député accuse l’Etat de sous-évaluer systématiquement le coût des aides allouées aux demandeurs : 220 millions d’euros budgétés pour 2017. Alors que, pour la seule année 2016, 315 millions sont en passe d’être engloutis, « soit plus du double de ce qui avait été budgété dans le projet de loi de finances », s’indigne Eric Ciotti. En outre, ce dernier précise que les services de l’Etat peinent à reconduire les clandestins à la frontière : « En 2015, le nombre de demandeurs d’asile déboutés éloignés à la suite d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) s’est élevé à 1 639, soit 7,6 % », indique le rapport.

A noter que les délais de traitement des dossiers d’asile à l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) ont été réduits de 216 jours en 2015 à 140 jours aujourd’hui. « L’objectif de 90 jours en 2017 est atteignable, à condition que le nombre de demandeurs n’augmente pas de plus de 20 % l’an prochain », confie Pascal Brice, le patron de l’Ofpra.

 

 

Brave Ciotti, chien de garde avancé de qui vous savez…. Il espère l’intérieur en 2017.

Quand à son efficacité à défendre les intérêts des habitants de sa circonscription et plus particulièrement ses mandants, ceux qui l’ont prix comme Vrp à l’Assemblée….. , voir le tableau ici ajouté : vrp-ciotti-e-ump

Que penser d’un défenseur des intérêts citoyens dont les mots ne servent qu’à viser (on sait que viser ne veut pas dire forcément atteindre l’objectif et que relativiser les choses afin de soit disant atteindre l’objectif espéré et non exigé…. C’est accorder un droit à l’erreur indéniable? Surtout quand dans le même temps on s(oppose aux libertés intégrales du peuple. Marque de tous les apprentis dictateurs)

 

 

http://www.planet.fr/societe-migrants-le-cout-du-droit-dasile-pour-la-france-explose.1218447.29336.html

 

*****

C’est reparti comme en 1400  –  Démondialisation et réveil des nations: retour vers le futur

 

demondialisation venise nations dante

Réception de l’ambassadeur de France à Venise. Wikipedia.

Nous avons tellement cru en la fable d’un monde pacifié par une mondialisation heureuse que la résurgence des identités – désormais au cœur du débat politique – nous semble aller contre la marche du temps. En réalité,  la transition 2010-2030  rappelle fortement celle que connaît l’Europe entre 1340 et 1400. Au début du XIIIe siècle, les banquiers vénitiens font tout pour éviter l’émergence de gouvernements nationaux forts, comme celui d’Edouard III d’Angleterre. Pour ces banquiers, le modèle politique à abattre est celui de Frédéric II Hohenstaufen, saint empereur romain germanique de la seconde moitié du XIIIe siècle.

Le rôle des banquiers florentins

Pour éviter l’émergence d’Etats forts, les banquiers florentins ne se contentent pas de prêter de l’argent aux rois, ils s’assurent en retour d’avantages en nature. En 1325, les Peruzzi possèdent tous les revenus du Royaume de Naples, soit la moitié sud de l’Italie. Ceci leur permet de recruter l’armée de Robert de Naples, de nommer les membres de son gouvernement et de vendre à sa place ses productions céréalières.

Dans ce contexte, il ne sert à rien pour Dante Alighieri de vanter le modèle de Frédéric II dans De Monarchia. Venise force Dante à quitter Florence et fait la promotion d’une contre-littérature. Il s’agit des ouvrages de Bartolomée de Lucca ou de Marsile de Padoue. Les banquiers vénitiens finissent par ligoter financièrement des embryons d’Etat comme l’Angleterre, la France et l’Espagne. Puis, la banque vénitienne génère une gigantesque bulle financière qui paralyse la production et vient éclater en 1345 (c’était les sousprimes, déjà, lointaines ancétres des subprimes – sub comme submarine). Télécommandées par Venise, les familles Bardi et Peruzzi de Florence déclenchent un crash financier au cours duquel tout crédit s’évanouit. S’enclenche alors une période de grave instabilité, caractérisée par la résurgence de la famine et des épidémies.

La politique domestique la finance

Mais après 1400, les forces politiques se retournent contre les méthodes des banquiers italiens. En 1401, le roi Martin Ier d’Aragon les expulse d’Espagne, en 1403, Henri IV d’Angleterre limite fortement leur activité. En 1409, la Flandre emprisonne les banquiers génois. En 1410, les banquiers italiens sont expulsés de Paris. La résurgence des identités nationales a alors mis en échec les projets de la finance internationale. L’histoire se répétera-t-elle ?

 

 

Mais 1400 n’était pas la première bulle spéculative. Il y eut celle de 1177, bien avant puisque avant un certain J.C!

L’Histoire se répète et l’homme ne sait pas en tirer les leçons. Au bout de combien de tentatives y parviendrons nous ?

Y aura t-il le nombre nécessaire de tentatives pour que l’on y puise la sagesse du bonheur à venir?

La prochaine crise de civilisation n’aurait des chances de réapparaître en 2154 puis la suivante en 2186…. Est-ce à cette date que l’homme comprendra les leçons de 5 états identiques. Le choix sera alors limité : la sagesse ou la crise continue….

 

 

http://www.causeur.fr/demondialisation-nations-dante-40717.html

 

*****

 

 

Les 10 pays à déstabiliser par les Etats-Unis dans les quatre prochaines années

Les 10 pays à déstabiliser par les Etats-Unis dans les quatre prochaines années

Curieuses machines que les Think Tanks washingtoniens. Ils sont à la fois inspirateurs et baromètres des évènements à venir. Pour ces boites à idées, au sein desquelles sont élaborées les grandes lignes de la politique extérieure américaine, la Libye, la Syrie, le Yémen, la mer de Chine du Sud, et l’Ukraine sont déjà du passé. En dehors de quelques ajustements à apporter ici ou là, ils sont passés à autre chose. Ils élaborent déjà des plans pour la politique que devra mener le futur président américain.

Dans une note d’analyse intitulée « Ten countries whose stability can’t be taken for granted », l’un de ces Think tanks, l’American Entreprise Institute (AEI), a défini les  dix prochains pays qui représenteront des défis majeurs pour la Maison Blanche dans les quatre prochaines années. Le Think tank considère ces pays comme instables, on sait donc ce que cela implique aux yeux de Washington. En clair, ce sont les pays dans lesquels se dérouleront les futurs chaos. En réalité, ces pays ne sont pas plus instables qu’un autre. Ils n’ont pas eu plus de manifestations de mécontentement populaire que la France, l’Allemagne ou les Etats-Unis. Même plutôt moins que plus pour certains d’entre eux. De même, si l’on excepte la Turquie, les arrestations, lors des manifestations, sont du même ordre, et même plutôt moindres si l’on tient compte du fait que les violences de la part des manifestants dans ces pays, sont souvent téléguidées pour occasionner un conflit ouvert avec les autorités. Il existe cependant une grosse différence entre les manifestants violents. S’ils sont condamnés à Paris, Berlin ou Phoenix, ce sont des voyous, mais deviennent des prisonniers politiques s’ils sont condamnés dans l’un quelconque des pays à déstabiliser.

Voici les dix pays qui préoccupent l’AEI :

1. Les Maldives.

c’est une république islamique, donc un endroit idéal pour y implanter un embryon d’Etat Islamique.

2. Mauritanie.

Une autre République Islamique, comme par hasard. Arrivé au pouvoir grâce à un coup d’état, le président actuel a dû, pour se construire une certaine légitimité, se prêter à des élections validant son coup d’état en préservant les formes.  Le Think Tank américain  nous dit déjà d’où viendra le chaos. C’est l’esclavage qui sera l’étincelle.

3. Algérie.

C’est l’un des plus gros morceaux. L’un des plus convoités aussi. L’AEI le dit lui-même : l’un des plus riches. Que reproche-t-on à l’Algérie ? Comme pour les deux premiers, le terrorisme. La présence de l’AQMI dans le sud du pays est le prétexte de base. En plus de ce prétexte bateau classique, ils surveillent de près la mort d’Abdelaziz Bouteflika et apparemment, n’ont pas l’intention de laisser la succession se faire sans eux. L’AEI annonce déjà une catastrophe pour l’Europe (sous-entendu, il faudra que les Etats-Unis interviennent pour sauver l’Europe une nouvelle fois).

4. Ethiopie.

Cette fois, il ne s’agit pas d’Etat Islamique ni d’Al Qaida. L’AEI nous présente l’Ethiopie comme le pays le plus fragile du monde gouverné par un pouvoir autocratique et répressif. Ils ont déjà calculé que le pays comporte 30% de musulmans dont la croissance démographique est plus rapide que celle des chrétiens, et que cela provoquera, à terme, des conflits inter-religieux. Les troubles ont déjà commencé, et le fond du problème, on le connait : la Chine est là, et bien implantée.

5. Nigeria.

Pour ce pays, le plus peuplé d’Afrique, il n’y a rien de nouveau. Ce ne sera que la continuation d’un processus de déstabilisation qui a commencé depuis longtemps. Et là, tous les outils habituels sont activés ; c’est la totale. Terroristes (Boko Haram), pirates transférés de Somalie vers le Golfe de Guinée, problèmes inter-ethniques (il y a 250 ethnies), rebelles armés contre le pouvoir central, et bien sûr, frictions inter-religieuses. En 2014 nous avons assisté au lancement mondial de Boko Haram, avec l’aide de Michelle Obama, avec l’enlèvement spectaculaire de centaines d’écolières.  Ce que ne dit pas l’entreprise américaine, c’est que pour 1 dollar qui descend vers le Sud, il y en a au moins 10 qui vont dans les poches des partenaires du nord.  Mais, pour les Etats-Unis, un tel pays chargé de tant de tares ne peut qu’appeler à un sauvetage rapide de sa démocratie si fragile, sinon c’est l’Afrique toute entière qui se consumerait.

6. Turquie.

La Turquie aussi a un pédigrée chargé. Le problème, c’est qu’avec ce pays membre de l’OTAN, la chose est délicate. Comment se débarrasser du président Recep Tayyip Erdoğan sans démembrer le pays ?  L’AEI revient sur le coup d’état avorté de Juillet suivi de sa purge massive et de l’état d’urgence encore en cours. (que se passera t-il en France lors du coup d’état contre Hollande qui ne représente plus que 4% des Français…Peut-on alors parler d’un coup d’état ou d’un coup d’éclat?). Beaucoup de choses ont déjà été tentées contre Erdogan, mais le fait que l’on veuille éviter le chaos en Turquie semble lui avoir porté chance. Le président turc n’est cependant pas à l’abri d’autres tentatives d’élimination. L’AEI laisse entendre qu’il pourrait y avoir plus de violence à l’horizon. Quoi qu’il en soit l’AEI prévoit un chaos après le départ mort ou vif d’Erdogan, un chaos qu’il convient de prévenir à tout prix. (Faut-il comprendre, dès lors, la réticence relative à l’entrée dans la communauté – oumma – des européanisables?)

7. Russie.

Pour la Russie, le problème de l’AEI est à la fois simple et compliqué. Il est simple parce qu’il peut se résumer en un nom : Poutine. Une fois Poutine disparu, tout est réglé. Ils pourraient alors reprendre là où ils s’étaient arrêtés avant son arrivée. Mais voilà, Poutine est bien là et ne semble pas disposé à leur faire le plaisir de disparaître. Il reste alors les solutions complexes et elles s’appuient sur les mêmes recettes classiques : terrorisme et religion. Ils comptent sur l’augmentation plus rapide de la population musulmane russe par rapport à la population chrétienne pour attiser les conflits inter-religieux.

8. Arabie Saoudite.

L’Arabie Saoudite pourrait devenir un problème très grave pour les Etats-Unis, principalement par leur propre faute. D’une part les Etats-Unis ont renforcé l’Iran face à l’Arabie Saoudite en levant l’embargo, avec, en parallèle, une baisse du prix du pétrole  poussant l’économie saoudienne au bord du précipice. D’autre part, la guerre au Yémen se révèle être un bourbier pour le royaume et, pour couronner le tout, le roi saoudien est peut-être atteint de la maladie d’Alzheimer, selon l’AEI. La question pour les Etats-Unis est de savoir si l’Arabie Saoudite sera en mesure de tenir son rôle dans la stabilisation du Moyen-Orient et de l’économie mondiale, en vertu des accords qui les lient. Sinon, des solutions s’imposent.

9. Jordanie.

La Jordanie est plus qu’un allié des Etats-Unis, c’est un Israël bis, du moins en ce qui concerne son gouvernement et sa monarchie. Le problème c’est que les Jordaniens sont des arabes qui voient bien ce qui se passe autour d’eux. Selon  l’AEI, malgré les dénis du gouvernement jordanien, la Jordanie est en crise aujourd’hui. Les vagues successives de réfugiés ont soumis une énorme pression à l’économie jordanienne. Le roi Abdallah et la reine Rania ne sont pas populaires dans leur pays, même s’ils sont adulés à l’extérieur. Encore une fois, pour reprendre les choses en main, le terrorisme vient au secours des Américains. La grande crainte, c’est qu’après avoir été battus en Irak et en Syrie, les combattants de Daesh affluent vers la Jordanie. Cela nous donne des indications sur la future destination de certains des Daechiens après leur future débâcle.

10. Chine.

Le gros morceau pour la fin. L’AEI esquisse quelques vagues traits pour se donner quelques motifs d’espérance, mais la seule solution qu’ils préconisent c’est… d’attendre. Attendre que la Chine s’effondre d’elle-même, comme l’Union Soviétique. Pour cela, ils comptent sur l’inégalité des revenus entre les villes et la campagne qui, pensent-ils, fera bouger la population, et les conséquences futures de la politique de l’enfant unique. Avec ce type de solutions pour l’abattre, la Chine a le temps de voir venir.

 

L’allié indéniable de l’Amérique, c’est le terrorisme. Alors on comprend mieux son alimentation par ses profiteurs…. Il faut savoit tirer les marroins du feu et tout est bon.

C’est l-illustration du diviser pour régner. La plus belle fleur du monde pousse sur le fumier!

 

http://reseauinternational.net/les-10-pays-a-destabiliser-par-les-etats-unis-dans-les-quatre-prochaines-annees/

 

*****

 

 

 

*****

La France : Ce pays ingouvernable en quasi guerre civile

 

Quelques réflexions sur la France aujourd’hui.

  1. La France est aujourd’hui un pays profondément clivé, divisé, en crise d’identité et en crise morale comme beaucoup d’autres états. Cela s’explique à mon sens, d’une part par l’explosion des clientèles classiques des 2 partis dominants et paradoxalement à un repli sur le noyau dur. D’autre part, la crise économique latente qui a explosé dernièrement a été un catalyseur de toutes ces évolutions qui portaient ce délitement en germe.
  2. Les clientèles traditionnelles s’effritent en période de crise ce qui conduit les appareils militants à durcir le ton pour les reconquérir. En période de crise, l’électorat d’un gouvernement de gauche ne peut que souffrir de l’impuissance mi subie- mi feinte du gouvernement ce qui explique clairement la chute de popularité du gouvernement Hollande (indépendamment de toutes les affaires qui sortent et des sujets clivants).
  3. Il en va de même pour un électorat traditionnel de droite désemparé par les dissensions internes au sein de l’UMP, qui réclame un retour d’un « champion » qui a déjà été aux responsabilités pour un bilan largement subi sur le plan économique mais qui participait déjà clairement de l’exaltation des clivages du pays.
  4. Un électorat traditionnel fragilisé par la crise économique. Des bases militantes qui se durcissent pour reconquérir des clientèles ou en constituer de nouvelles, une mobilisation croissante de moyens directs et indirects pour limiter cet éparpillement voici un contexte propice à bien des tensions.
  5. Aujourd’hui, les clivages sont multiples à tous les niveaux et font obstacle à toute « union nationale » (qui est « inopportune » à un second niveau que j’évoquerai plus tard). Les travailleurs sont opposés (au sens de l’existence d’un clivage) aux chômeurs, tout en craignant d’y tomber, les employeurs sont opposés au Fisc, le public s’oppose au privé. Les petits patrons aux grands patrons, les petits employés aux salariés des grandes entreprises, l’industrie au secteur des services, les immigrés aux nationaux, les intégrés aux non-intégrés. Les jeunes et les seniors aux actifs, les élèves aux professeurs, les professeurs du public et ceux du privé… etc etc…
  6. Il n’y a plus aucune réflexion d’ensemble, chaque action publique, ou privée vise une de ces clientèles particulières, tend à satisfaire l’une (souvent au détriment direct ou indirect de l’autre). Il y aura toujours une justification valable et une critique possible, les 2 seront fondées mais indépassables politiquement.
  7. Ce ne sont pas les groupes de pressions qui sont responsables, mais les hommes politiques soucieux de leurs clientèles qui ont ouvert la brèche à cette balkanisation des groupes de pression. La médiatisation a largement renforcé cela (Femen, Anti Mariage pour tous, etc…). La manifestation n’est plus prétexte qu’à une guerre des chiffres, mieux vaut réaliser un coup d’éclat en gueulant la ou il faut pour être vu que tenter de faire naître des vagues de fond.
  8. La balkanisation de la contestation permet de repousser politiquement certains groupes gênants dans le panier des « extrêmes » qui tentent eux parfois d’exploiter des lames de fond qui dépassent le cadre des clientèles traditionnelles (bien que cela repose sur certaines techniques classiques).
  9. Une union nationale (ce terme n’a juste aucun sens, on devrait dire un gouvernement de consensus formel mou) n’est pas possible en raison de ces clivages mais également parce qu’elle exposerait politiquement trop les partis de gouvernement traditionnels en cas (comprendre probabilité forte) d’approfondissement de la crise sur laquelle ils n’ont aucune prise au niveau européen. On pourrait presque dire que les états sont devenus des « lobbys » plus ou moins puissants dans la gestion de la crise.
  10. Une « guerre civile » ? N’est ce pas un peu excessif comme terme ? On peut dire que oui au niveau des conséquences et de la portée des « affrontements », mais tous les germes sont la… tout un tas de groupes « armés » de leurs ressentiments, de leur colère sont prêt à déchainer leurs forces à la moindre atteinte trop importante à leurs privilèges ou à leur condition matérielle.
  11. Chacun a un bouc émissaire désigné, et la situation ne risque pas de s’arranger, il n’y a plus de conscience globale, on ne raisonne plus en terme collectif, en terme de nation, en terme de groupe, mais en termes de clientèle, de réaction à, d’affects de haine ou de ressentiment.
  12. Toute la nouvelle génération à venir aura été politisée dans un cadre où c’est le rejet, la division qui règne. Où le raisonnement en terme de ce que les « français veulent » est toujours une vulgaire tentative de récupération ou de captation. Tout comme l’école serait un instrument de reproduction des inégalités sociales, la politique actuelle serait l’instrument de reproduction des clivages économiques et sociaux.
  13. Le pays est ingouvernable sans un minimum de conscience nationale. Or la Nation disparait dans sa dimension interne, et ne s’exprime qu’à l’occasion de relations externes (et encore) ou dans le cadre de son « lobbying » auprès de l’UE. Seule la privation de liberté économique induite par l’interdépendance des pays européens et la mondialisation alliée au conformisme médiatique permet de faire tenir les choses pour le moment. On aura toujours le droit à l’enterrement de ceux qui sont bas dans les sondages et au story-telling habituel selon le parti au pouvoir (la droite ne vaut elle pas mieux ? la gauche ne vaut elle pas mieux sont les clichés classiques) tandis que les extrêmes sont marginalisés par construction et conformisme intellectuel.
  14. En conclusion, diviser pour mieux régner sur une population clivée et politisée à la dure n’est pas nécessairement une bonne idée. Sauf à continuer à détruire les quelques restes de sens commun qu’il peut rester dans le pays.

 

 

Alors si la France est devenue ingouvernable, pourquoi autant de sauveurs autoproclamés!

Il y a bien les primaires qui limiteront pour certains camps le nombre de candidats.

Mais qui peut certifier que les recalés ds dites primaires, ne tenteront pas l’aventure où les écarts vont se jouer à moins d’un pour cent (je connais un réservoir de 1 million de voix qui feront défauts aux compétiteurs et ces sans voix ont la volonté de se faire entendre électoralement, sans faire du tousaufisme)

Et que dire de ceux qui ont été « interdits  » de primaire à cause d’arbitraires?

La prochaine fois que vous serez tenter de diviser pour régner veuillez à ce que cette division ne vous divise vous même par la multiplication des divergents. Il faut là comme ailleurs être diplômé es-divisions pour ne pas multiplier les décadences électorales

Si la division euclidienne ne concerne que des entiers, la division politique ne concerne que des portions partielles et non entières

 

 

http://free.niooz.fr/s/free/la-france-ce-pays-ingouvernable-en-quasi-guerre-civile-6304139.shtml

 

…..

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

 Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :