-

keg – 236 Mars = 22/10/21016 – Tout chez nos présidents est dans les sens des choses. Au baril près, ils tuent légalement et pas seulement les laissés pour compte…..

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «homo présidentiel» ou  «président homo»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un capitaine défunt et défaut) :

  • http://wp.me/p4Im0Q-1hT (B.le Maire) – 19/09/2016
  • http://wp.me/p4Im0Q-1i6  (J.P Kirmann) – 21/09/2016 (non candidat, mais contre….)
  • vrpeuple-h-mariton-ump , (27/09/2016) parlons un peu du candidat camarade – Mariton, joker politicomico-présidentiel qui a joué le jeu jusqu’au bout de sa virade…..de l’espoir (perso), lui qui avait comme volonté d’être le « président de tous les Français », à l’exception de …. vous! (et cette exclusive le met déjà dans le camp des prometteurs non-faiseurs. Il a triché avec ses parrainages et fait donc l’expérience de ses rejets, comme il le fait vivre à tous ceux qui ne sont pas de son bord. C’est enfin l’arrosé-arroseur) – Eliminé
  • Nous parlerons aussi des autres candidats putatifs du trône…. (surtout ceux qui sont sur les bancs actuels de l’assemblée, afin de bénéficier de l’affichage!) :

de l’ump (alias LR). Les besoins des analyses effectuées depuis des décennies m’oblige à garder ce sigle. Je n’ai pas envie de retravailler (en réécriture) tous mes dossiers d’analyse depuis plus de 20 ans (déjà repris pour les faire devenir ump)

Et dire que les 7 mercenaires (ump) se sont donnés le mot pour être les putatifs de demain. Leurs scores sont les meilleurs de la classe des litres de résiné qui s’écouleront sur le bitume lorsque…. Pensez (en cumul et individuellement) :

  • ils sont plus restrictifs de libertés que leur caste (95% contre 84%)
  • Ils déposent peu de propositions de loi .C’est bon pour les manants, Vrp du Peuple, pas pour eux ( 2 contre 3,43)
  • Quand aux « gros mots » utilisés pour le bien être du peuple, ils se limitent à :
    • Viser (comme objectif). On sait que l’on peut viser beaucoup de choses et n’accéder à rien. C’est le lot du Peuple depuis des décennies.
    • Relativiser (comme action), comme toute la caste politique le fait depuis des décennies (y compris ses erreurs qu’elle n’assume pas ou plus)

On est loin, très loin de la défense des intérêts du Peuple et il faut choisir le meilleur des en pire….. Autrement dit, déjà un non choix parmi les non choix. De toute façon, ils ont tous été façonnés au même moule des escroqueries, magouilles, malversations, emplois fictifs, dépassement d’honoraires de campagne, SDfisc (comme l’indique l’un de leur collègue – mais pas du même courant alternatif), casseroles…..  A votre bon choix, m’sieurs-dames! Soyez courageux et serrez les fesses.  vrp-7-mercenaires-de-lump(Il faut maintenant attendre le vote-plébiscite qui désignera celui qui sera à poil dans la reine des combats. On y a volontairement laissé Mariton H y faire de la figuration, pour une fois, intelligente, mais sans cacheton eut égard à sa situation de déjà cumulard de mandats)

du Non-inscrit

  •  vrp-duflot-c-ni   C Duflot (ni) – 14/10/2016 – éliminée
  •  vrp-lassalle-j-ni  J Lassalle (ni) 17/10/2016 – (en attente de déclaration officielle….)

de la socia-lie (en attente des scores des autres pour savoir « ai-je une infime chance ou non? ». C’est pas de jeu franc et régulier, mais c’est le patron, pour le moment… il fait encore ce qu’il veut à défaut de ce qu’il peut! Car force est de se rendre compte qu’il peut peu, s’il n’a jamais su!)

  • E Macron (ps)
  • F de Rugy (ps)
  • B Hamon (ps)
  • F Hollande (ps)
  • S Royal (ps)
  • M.Valls (ps)

des écolos qui vont faire une primaire pour désigner leur champion (et donc le plus écolo, écolo et non politique)  à la primaire de la socia-lie. En somme les préliminaires de la primaire!

D’autres candidats existent, mais il n’apparaîtrons pas ici, car n’étant pas présents sur les bans de la représentation nationale ( que sont l’assemblée des Vrp du Peuple et le gouv.org). Électrons libres de la présidentielle? Les absents auraient-ils encore une fois tort de ne pas bénéficier de cette tribune candi-datée?

 

——

La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés (pour Peuple dépité)

  • Quels mots utilisent vos représentants du Peuple (alias VRP du Peuple) pour défendre vos aspirations et attentes. Les mots attendus doivent-ils être ceux de quémandeurs, hésitants, presque timides (pour faire aboutir positivement vos espérances à Paris, il faut être volontaire, imposant, pugnace, voire « violent » et non effacé, hésitant,, demandant des autorisations de demander….à)
  • Quels mots sont utilisés par son parti d’appartenance
  • Quels sont les ratios de réussite (de votre député et de son  parti au regard du nombre de propositions de loi déposées . Déposées ne veut pas forcément dire : étude par l’assemblée et encore moins réussite et acceptation par ladite assemblée…. A ce jour (arrêté à fin Août 2016 et depuis Juin 2012), collectivement, et depuis le début de la 14éme législative démarrée au lendemain de la victoire du PS aux législatives de 2012) :

    • 238 PPL étudiées sur 1446 déposées (16,5% dont 60 refusées par l’assemblée  soit 25% des PPL débattues)
    • pour 82 déposants sur 249 (32,9%)
    • 43,3% des députés ont fait des PPL (et les autres que font-ils? Ce sont les petits-insignifiants qui déposent le plus de PPL, est-ce pour exister?)

déposé ne voulant nullement dire étudiées et encore moins acceptées

  • Les rations :  vote / Dépôts (dont rejets)
    • du parti du député
    • du député
  • positionnement individuel et du parti par rapport aux « restrictions de liberté (au travers et sous couvert de « l’état d’urgence », qui n’est qu’un prétexte surtout quand cet état doit-être exceptionnel dans ses circonstances et sa durée – près d’un an n’est plus exceptionnel mais devient la norme, en contradiction avec la constitution. Si nous avons des devoirs de citoyens, nous avons aussi des droits de citoyens garantis par la constitution. Utilisons cet outil en, en faisant respecter les termes. Sinon restons esclaves et  dans ce cas fermons la!)

Voici donc un tableau d’un possible député « Mohamed Durand de là-bas » (bien sur député éphémère, et improbable,  du tiers comme du quart de garde, mais allez savoir) qui vous permet de voir la trame de l’analyse. Mettez y le nom de votre député pour savoir le poids de ses (in)efficacités et éventuellement savoir si vous devez ou non ré-élire un VRP de vos demandes qui n’est pas à la hauteur de vos aspirations. Nous avons le droit de nous tromper, mais continuer cela ne se peut…..

Allez vous revoter pour lui ou vous laisser tenter à dire que vous ne voulez plus de potiches qui ne vous représentent plus mais ne représentent que leurs propres intérêts et avantages. Qu’on est loin du rôle réel d’un représentant VRP du Peuple…. ! La nuit du 04 Aout n’a fait que créer une nouvelle caste de privilégiés (qui nous coûtent cher , en moyenne, tous cumuls confondus, plus de 9 500 € par mois, à multiplier par 902 parlementaires « julot-casse-croute » et ensuite pas 12 soit 5713 smicards-an! rien que cela!)

Mohamed Dupont de là-bas, fiché « S » comme saltimbank de la polycomic-représentation, en cumulation de mandats (il en est de même pour les 575 pseudo VRP du Peuple) à vous de demander le votre dans cette grande famille parasitaire (car qu’est « vivre au crochet du Peuple ») –    vrpeuple-m-dupont-de-la-bas

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

les aspirants homo se pressent aux portes de l’Élysée. C’est grisant de pouvoir faire tuer en toute impunité…. grâce à l’immunité! C’est mieux quand surtout on considère l’électeur comme un plouc (parole de putatif….)

….. et avec un peu de recul….

Être ou ne pas être homo, là est la question présidentielle…. Ils sont tous homos en puissance. Eux ont le droit de James 007, autrement dit le bond en avant pour tuer (pardon, faire tuer. Gardons les mains propres en n’étant que commanditaire au nom de la raison d’état – surtout quand l’état c’est soi), en toute impunité

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

François Hollande : un député demande sa destitution pour faute grave

François Hollande : un député demande sa destitution pour faute grave

Dans « Un président ne devrait pas dire ça… », le président révèle avoir décidé d’au moins quatre assassinats ciblés. Un manquement grave à ses devoirs de réserve selon Pierre Lellouche, député (LR).

 

François Hollande a-t-il commis une faute lourde ? Dans le livre dont tout le monde parle, Un président de devrait pas dire ça… (Stock), le président a révélé aux auteurs avoir « décidé au moins quatre » assassinats ciblés.

A la tribune de l’Assemblée nationale mercredi, le député Les Républicains Pierre Lellouche a dénoncé ces révélations. « Les bras m’en tombent », a-t-il fait savoir. Pour lui, le chef de l’Etat a « violé ouvertement l’obligation de secret » que tout président doit avoir. « La question de l’application de l’article 68 (de la constitution) est désormais posée », a conclu le député. Que dit cet article ?  « Le président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour », stipule ce fameux soixante-huitième article de la Constitution. 

« J’ai décidé quatre assassinats au moins »

Pour information, François Hollande a déclaré aux journalistes avoir déjà ordonné des « mesures de vengeance ».

: « J’en ai décidé quatre au moins ». Des propos que Jean-Marc Ayrault, le ministre des Affaires étrangères, a lui-même dénoncés. (il mentirait donc!)

Un document « confidentiel défense » révélé dans la presse

A noter qu’en août dernier, le chef de l’Etat avait déjà été accusé d’avoir divulgé un secret d’Etat. Le chef de l’État aurait permis à des journalistes du Monde d’accéder à des documents classés confidentiel défense. Il s’agit notamment des frappes françaises en Syrie. Personne n’explique la fuite de ce document. Sachant que seul le président, le Premier ministre et les plus hautes autorités militaires y ont accès. Ce plan de bataille, marqué du sceau « confidentiel défense » a ensuite été publié dans Le Monde.

 

Tous les présidents sont homo…. Même celui appelé à revenir, surtout quand on considère les électeurs à leur façon…. Ils ne s’appellent 007, mais font faire usage de 7,65! A quoi sert d’élire des destituables. La France mériterait des Présidents dans la durée (laisser du temps au temps). Lellouche, la politique n’est que cinéma…. et ce que l’on réclame pour l’un est applicable à l’autre….

On reproche au président d’en avoir parlé ouvertement, alors que d’autres le font et n’en parlent pas, mais par contre disent d’autres choses qu’un « putatif ne devrait pas dire ». Courage Hollande, la sortie c’est pour bientôt et tu seras un best-seller désarçonné, atteint en pleine ascension de la gloire (qui rappelons le appelle toujours rançon).

 

 

http://www.planet.fr/politique-un-depute-demande-la-destitution-de-francois-hollande-pour-faute-grave.1214742.29334.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Nicolas Sarkozy : « Mon électorat est populaire, ce sont des ploucs »

INFO OBS. Nicolas Sarkozy : "Mon électorat est populaire, ce sont des ploucs"
Nicolas Sarkozy lors d’une séance d’autographes, le 19 octobre 2016 en Corse (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

Selon nos informations, l’ancien président de la République a tenu ces propos lors d’un déjeuner organisé à l’AFP.

 

Un candidat ne devrait pas dire ça… A l’invitation de la direction de l’AFP, Nicolas Sarkozy a déjeuné mardi 18 octobre au siège de l’Agence France Presse, en compagnie de journalistes de la rédaction. Selon plusieurs sources contactées par « l’Obs », l’ancien président de la République a prononcé cette phrase :

« Mon électorat est populaire, ce sont des ploucs. »

Nicolas Sarkozy n’a pas non plus été tendre avec ses adversaires à la primaire de la droite, mais il a surtout eu la dent dure contre Marine Le Pen, qualifiée d’ »épaisse », « vulgaire » et « dépressive ».

Contactée par « l’Obs », l’AFP confirme le déjeuner mais dit ne pas vouloir « faire de commentaires sur des propos off ». L’entourage de l’ancien chef de l’Etat oppose, lui, un « démenti formel » : 

« On veut le mettre au même niveau que François Hollande, c’est scandaleux, il n’a jamais dit ça. »

Un entourage qui a déjà opposé par le passé des démentis formels pour des informations pourtant vérifiées.

 David Le Bailly, Julien Martin et Maël Thierry

 

Apprécions le sel de cette saillie….. Merci pour ce moment! Lui le dit…….

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/election-presidentielle-2017/20161021.OBS0160/info-obs-nicolas-sarkozy-mon-electorat-est-populaire-ce-sont-des-ploucs.html

 

****

 

 

****

 

Cathos de gauche, le divorce  –  Exaspérés par Sarkozy… puis déçus par Hollande

Et si la «disparition» des cathos de gauche tenait pour une part à l’imposture idéologique d’un prétendu catholicisme décomplexé?

cathos gauche manif pour tous

Contre-manif pour tous, Lyon. Sipa. Numéro de reportage : 00776842_000004.

«L’équilibre des forces internes au monde catholique a considérablement changé en quelques années. Le quinquennat de François Hollande a bouleversé des équilibres anciens. L’organisation du pôle le plus conservateur du «peuple de Dieu»  (dieu est incompatible avec la politique. Si celà n’était on le saurait… depuis le temps que dieu est du côté des puissants! Avant c’était le roi et sa noblesse. C’est devenu droite-gauche au quart de Peuple) et l’affaissement des piliers traditionnels du catholicisme de gauche n’y sont pas étrangers. Le «mariage pour tous» a été un révélateur et un détonateur d’évolutions profondes. Le nombre de catholiques électoralement fidèles à la gauche a significativement baissé.

L’analyse n’est pas fausse. Mais elle soulève au moins deux questions auxquelles Brustier ne répond pas : pourquoi en est-on arrivé là et cesse-t-on d’être de gauche lorsqu’on ne vote plus à gauche ?

Une nouvelle génération de jeunes intellectuels

S’ils ont massivement refusé leurs voix au PS lors des dernières élections, ce n’est pas parce que de jeunes intellectuels catholiques battent le pavé médiatique. C’est parce que la gauche les a déçus, et notamment, pour certains d’entre eux, par son passage en force sur la loi Taubira.
  «Ni à l’Elysée, ni à l’hôtel Matignon, ni même au ministère de l’Intérieur, il ne s’est trouvé un conseiller suffisamment au fait des rapports de forces internes au monde catholique et des plaques tectoniques de la société française, pour anticiper un tant soit peu le risque politique encouru. Le comble aura été de voir le Président de la République évoquer une supposée clause de conscience des maires pour se dédire dans la foulée et, finalement, faire l’impasse sur le dialogue que sa fonction et sa position lui réclamaient de conduire avec les catholiques d’ouverture.»

La loi Taubira : «Une erreur électorale énorme» (Hervé le Bras)

 L’UMP a oublié la composante démocrate-chrétienne de son électorat. Or celle-ci n’a pas adhéré aux positions xénophobes de Nicolas Sarkozy. Les gains de Hollande ont été faits sur ce centre-droit, lié à une tradition catholique. C’est ce qui ressort clairement de la carte électorale.

Avec le « mariage pour tous », le PS vient à mon avis de s’aliéner ce qui a été à la base de son succès lors des dernières élections. C’est une erreur électorale énorme.»  Et il concluait : « Il y a un moment où les politiques ne peuvent plus se cantonner à des réformes sur les mœurs. Il faut aussi s’intéresser à l’économie. Et c’est ce virage que les socialistes ont raté.» 

Adopter un enfant mis au monde «pour» être adopté… 

D’où ma deuxième question : faut-il voter à gauche pour être de gauche ? Finissons-en avec cette question de la loi Taubira. Oui, il y a de nombreux chrétiens de gauche qui étaient favorables à cette loi. Mais il y en avait aussi – j’en suis – qui, tout en s’accordant sur une conjugalité homosexuelle qui ne leur pose aucun problème, se sont opposés à la loi pour sa dimension d’ouverture à la filiation. Au risque de bégayer je redis ici : que le mariage ouvre légalement à la filiation ; que toute filiation naturelle étant interdite aux couples de même sexe pour des raisons évidentes, ce désir de filiation suppose l’adoption ; et que dans un pays où il n’y a plus d’enfants à adopter  ce désir ne pourra à terme se satisfaire que par le recours à la PMA et à la GPA (et l’adoption étrangère…, qu’en fait-on?  Il est de nombreux orphelins syriens  et irakiens, sans compter les enfants des martyrs…., surtout si la France va devoir affronter son précédent baby boom. des 30 glorieuses, où cela pondait à tout va…)

Or, il existe une différence entre : adopter l’enfant de son conjoint, né d’une précédente union hétérosexuelle, adopter un enfant dont les parents biologiques ne peuvent assumer la charge… ou adopter un enfant – je pourrais presque écrire : un orphelin – volontairement conçu et mis au monde «pour» être adopté. Je crois, là encore, exprimer l’opinion commune, y compris parmi des «gens de gauche» en disant que, dans l’adoption, le droit de l’enfant à trouver des parents adoptifs prime sur le droit des adultes à obtenir, par tous les moyens qu’offre la science, un enfant à adopter. Et qu’il y a là le risque évident d’une dérive marchande du vivant dont on est étonné qu’elle ne gêne pas davantage les contempteurs du libéralisme économique.

L’écologie n’est-elle pas conservatrice par nature ?

Gaël Brustier situe «L’écologie humaine (comme) élément central du conservatisme nouveau» qu’il pointe du doigt, notamment dans la revue Limite. Si l’on comprend bien l’écologie serait de gauche – donc émancipatrice ? – lorsqu’elle s’affiche libertaire, mais deviendrait conservatrice lorsqu’elle est simplement écologique. Si l’écologie n’est pas un combat pour la conservation de la planète et de l’environnement donc également de l’humain, de quoi parle-t-on au juste ? Que cela plaise ou non, il existe une gauche écologique conservatrice. Je revendique cette appartenance ! Et j’affirme que nombre de catholiques se retrouvent aujourd’hui dans cette sensibilité sans avoir le sentiment de trahir leurs valeurs. Pour qui voteront-ils en 2017 ? Là est bien la question (sortez dieu et l’écologie de votre pensée électorale et vous conviendrez avec vos frères de droite que nul ne sortira vainqueur réellement de 2017. Ce sera l’échec de tous). Mais si par hasard, au vu de la personnalité des candidats, ils ne votaient pas à gauche, cesseraient-il d’être de gauche ?

On pourrait poursuivre sur l’idée, à la mode et non dépourvue de fondement, d’un dépassement du clivage droite-gauche. Sauf que ceux qui, dans le monde catholique, la développent avec le plus de gourmandise en tirent généralement prétexte pour nous expliquer qu’il n’y aurait plus d’intellectuels catholiques que de droite ( ne dit-on plus, intellectuel de gauche, ce qui laissait sous entendre qu’à droite…..) . CQFD ! Et que nous autres, malheureux soixante-huitards conciliaires attardés serions désormais sans descendance. D’où notre aigreur bien compréhensible !

L’imposture d’un catholicisme décomplexé

En fait, l’idée selon laquelle les cathos de gauche auraient disparu – mais la gauche elle-même n’a-t-elle pas disparu ? – tient pour une large à l’imposture idéologique d’un catholicisme prétendument décomplexé.  On n’existerait qu’à la condition de porter, toujours et partout, sa foi en bandouilière. C’est en tout cas ce que nous prêchent avec constance et délectation quelques évêques et abbés ensoutanés des beaux quartiers. Sauf que l’enfouissement qui a marqué toute une génération de «cathos de gauche» et que continue de vivre tranquillement une partie de la jeunesse catholique, ne procède pas d’un complexe mais d’une conviction. (Dieu interdit de séjour… à droite comme à gauche. Un catho ne peut se plier à un clivage quelconque, c’est contraire au principe chrétien. Qui disait « mon royaume n’est pas de ce monde »… On en est loin, très loin…. Étonnez vous après qu’il devient catho-strophiques)

Retrouvez cet article sur le blog de René Poujol. 

Dieu devenu électeur par la force des courants politiques…. Lui qui devait mener le monde se fait mener par lui. Dieu esclave des hommes…. Là est la révolution d’opium du peuple devenu PQ dudit peuple, alors pour se trouver des adeptes, il se fait tantôt gauchisant, tantôt mal à droite, dans ses approches hésitantes des partis pris

 

http://www.causeur.fr/cathos-gauche-manif-pour-tous-40647.html

 

*****

 

« Comment prendre les Français pour des cons : la France favorable à un salaire minimum européen !! »

« Comment prendre les Français pour des cons : la France favorable à un salaire minimum européen !! »

« La France favorable à un salaire minimum européen » (Chez les autres d’accord mais pas chez nous. C’est comme la transparence patrimoniale, d’accord pour les représentants du Peuple – assemblée mais pas pour les sénateurs, qui ont comme toujours un train de retard. C’est aussi à cela que l’on reconnaît la France…..), d’accord, quel superbe titre de dépêche ! Quel beau programme à l’aube d’une campagne électorale où les « abrutis » et « sans-dents » que nous sommes (car c’est exactement de cette façon-là que nous considèrent nos mamamouchis) vont devoir donner leur onction à un camp ou à un autre pour mieux se faire tondre, quel que soit leur choix après l’élection !

  • Comme vous le savez, l’Europe n’est plus vraiment populaire.
  • Comme vous le sentez aussi sans doute, la mondialisation n’est plus vraiment à la mode.
  • Quant au libre-échange et aux frontières passoires, que ce soit pour la libre circulation des biens, des marchandises ou des migrants, cela finit par donner des boutons même aux bien-pensants de gôche ! C’est dire…

Tenir un discours et faire l’inverse !

Alors on nous tient côté face des discours rassurants, tandis que côté pile on se fait savamment empapaouter par des dirigeants qui ne servent plus depuis bien longtemps l’intérêt de leurs peuples respectifs.

Nous avons aujourd’hui un exemple terrible de ce double jeu de la classe au pouvoir avec cette idée « positive » et « populaire » de mettre en place un salaire européen minimum qui, évidemment, serait « vers le haut » et permettrait d’éviter toute concurrence « déloyale » !

Sauf que c’est juste totalement impossible et profondément irréaliste, raison pour laquelle d’ailleurs l’Europe est condamnée à l’échec et il ne s’agit même pas fondamentalement de problèmes politiques, mais d’un sujet « technique » !

Une « convergence en douceur » hahahahahaha !

« L’absence de convergence sociale actuelle en Europe et la forte disparité des salaires (…) ne nous permettent pas de mettre en place un salaire minimum unique à l’échelle de l’Union Européenne », précise ce rapport qui doit être présenté par le député socialiste Philip Cordery à la ministre du Travail, Myriam El Khomri, et au secrétaire d’État aux Affaires européennes, Harlem Désir.

Il propose donc la mise en place d’un « mécanisme de salaire minimum » et prône une « convergence en douceur qui ne déstabilise pas les marchés mais mette en œuvre à moyen terme le nécessaire rapprochement des niveaux de salaire. »

Ou comment dire que l’on ne peut rien faire mais faire croire quand même que l’on va faire quelque chose, sans surtout ne rien faire !

Mais pourquoi un salaire minimum européen est-il impossible ?

En Bulgarie, le pays où le SMIC est le moins cher, c’est 184 euros… Oui, vous avez bien lu. 184 euros, en gros, pour un Français, vous avez de quoi vous payez 8 Bulgares… Autant dire qu’à ce prix-là, inutile d’aller vous faire suer en Chine.

Au milieu de tout ça, vous avez un pays comme la Pologne avec un SMIC à 500 euros ou l’Espagne à moins de 800 euros !

Vous allez me dire « pas grave, on met tout le monde au SMIC français ». Ce serait une excellente idée pour lutter contre la déflation européenne, mais aucun des pays où le SMIC n’est pas cher ne pourra accepter une telle décision car c’est tout leur modèle économique qui s’effondrerait. Dans un tel cas, autant dire que nous mettrons tous les Espagnols, les Polonais et les Bulgares au chômage, puisque si c’est pour payer un Bulgare le prix d’un Français… autant produire en France ! Ben oui… et l’idée c’est bien de produire au prix bulgare pour vendre au tarif français et empocher la différence. Les entreprises ne sont pas des associations loi 1901 à but non lucratif !

L’idée de la convergence du SMIC et des coûts de main-d’œuvre, au cas où vous n’auriez pas compris, c’est plutôt vers le bas que ça se passe. Les mamamouchis, eux, voudraient que l’on soit tous payés au tarif bulgare.

Mais ce n’est pas possible non plus.

Pourquoi me direz-vous ?

Oh pour une raison assez simple.

Prenez le cas de notre pays.

Sans rien faire, avec un RSA, vous gagnez l’équivalent de 3 SMIC bulgares.

Imaginez maintenant que le SMIC en France passe disons… au SMIC polonais à 500 euros. Avec un RSA à 490 euros, vous avez peu de chance de trouver des travailleurs motivés. (parce le SMIC motive….. !)

Il faudrait donc dans un tel cas supprimer les minimas sociaux.

Pourquoi pas. Mais les conséquences risquent de ne pas être très agréables car ils sont quelques millions à pointer chez Paul Emploi, aux CAF, aux RSA et autres minima.

Donc c’est l’impuissance !

Il est donc logique que, dans un sens ou dans un autre, il ne se passe rien car nous sommes arrivés à une situation où il ne peut plus rien se passer. Nous sommes bloqués.

Converger par le haut ? Impossible, sinon tous les pays un peu en dessous s’effondrent, c’est-à-dire tous à part la France et l’Allemagne (plus le Luxembourg et les Pays-Bas).

Converger par le bas ? L’Allemagne et la France s’effondrent, c’est la déflation généralisée, les dettes explosent, les pays les plus endettés sont en faillite car il ne faut pas oublier que toute la fiscalité repose sur le… travail ! Si demain les salaires en France sont de quelques centaines d’euros, alors il n’y a plus d’impôt sur le revenu, pas plus de TVA collectée, et tout le monde est insolvable car il faudrait baisser les salaires en les divisant par 2 ou 3. Impossible, c’est la révolution assurée dans la minute en raison tout simplement des « gamelles vides ».

Donc il ne peut rien se passer.

Donc il ne peut pas y avoir le grand saut fédéral européen tant désiré par les sots car il faut être sot pour ne pas vouloir comprendre qu’il est techniquement impossible.

Donc s’il ne peut pas y avoir de convergence, alors les divergences vont perdurer…

Or si les divergences perdurent, elles finissent par devenir ingérables et insupportables.

Alors, si on ne peut pas converger, alors on diverge. Si on diverge, c’est l’Europe qui explose ou en tous les cas se désagrège en « douceur ».

C’est exactement ce à quoi vous êtes en train d’assister car il n’y a pas d’autres choix possibles.

Jusqu’au dernier moment, on tentera de vous cacher la réalité de la chose et la gravité de la situation. Il ne s’agit pas de vous faire peur, car il n’y a aucune peur à avoir. Le monde a toujours évolué et changé parfois en bien, le plus souvent en mal, et chaque génération a eu son lot de souffrance et de défis à relever.

Mais s’il n’y a pas à avoir peur, il faut être conscient de ce qui arrive pour faire les bons choix. Ces choix sont évidemment patrimoniaux mais pas uniquement. Ils sont aussi professionnels. Ils sont également sur votre localisation et l’ensemble des paramètres de votre liberté individuelle. Ces choix forts de vie, vous devez les envisager dès maintenant et ceux qui ne savent pas se décider « avant » ne pourront pas rattraper le temps perdu après.

Il est déjà trop tard. Préparez-vous !

Charles SANNAT

 

Le salaire minimum européen à 1 500€ mensuel cela donnerait 1 836 000 millions soit 10,5% du PIB européen. Et il ne s’agit nullement d’une allocation inconditionnelle de vie et de base qui permettrait de ne plus être esclave d’un travail… qui aliénie (demandez aux Bac + 5, caissières de grandes surface…..!).

Un SMIC européen n’est valable et possible que dans l’alignement de tous les pays et pas seulement au niveau d’un SMIC mais d’un niveau moyen de vie uniforme.

 

 

http://reseauinternational.net/comment-prendre-les-francais-pour-des-cons-la-france-favorable-a-un-salaire-minimum-europeen/

 

*****

 

Manifestations policières : l’impasse de Cazeneuve

 
 

La révolte qui gronde chez les fonctionnaires de la Police nationale met le gouvernement dans une situation inédite.


 En effet, si le mouvement de protestation des policiers, le 17 octobre à Paris, semble avoir pris de court le ministère de l’Intérieur, sa particularité tient au fait qu’il s’agit d’une initiative lancée délibérément en dehors de toute représentation syndicale.

Ce désaveu peut s’expliquer par deux reproches adressés par les policiers à leurs syndicats : celui de passer plus de temps à s’entre-déchirer qu’à défendre leurs intérêts, et celui d’être coresponsables de la situation qui est aussi la leur, en ce qu’ils gèrent collectivement avec l’administration, par le biais des commissions administratives paritaires, le fonctionnement de la police nationale.

En ligne de mire : l’autorité hiérarchique accusée de ne pas soutenir les policiers, constat corroboré par l’ahurissante décision prise par le directeur général de la police nationale, Jean-Marc Falcone, de condamner la manifestation et de diligenter une enquête en vue de sanctionner les fonctionnaires de police qui auraient manqué à leur obligation de réserve.

Il n’en fallait pas plus pour aggraver la situation et, dès le lendemain, près de 400 policiers se réunissaient devant l’hôtel de police d’Évry, en soutien aux quelques chefs de groupe de la brigade anticriminalité de l’Essonne, convoqués pour d’éventuels suites disciplinaires.

Le véhicule, à bord duquel se trouvait le DGPN Jean-Marc Falcone, a fendu la foule des policiers rassemblés sous les huées et les sifflements, aux cris de « démission ». Du jamais vu de mémoire policière.

Depuis lors, Bernard Cazeneuve a convoqué les responsables des syndicats de police au ministère de l’Intérieur, annonçant un plan de concertation dans chaque département. Sans succès.

À Marseille, Nice, Paris, Toulouse, Nancy et d’autres villes de France, les policiers ont décidé de se réunir chaque soir (C’est nuit debout à l’intérieur…) ,sans désemparer, pour dénoncer leur « ras-le-bol » lié à leurs conditions de travail, que certains n’hésitent pas à résumer comme étant un choix permanent entre « le cercueil ou la prison ».

Ce vent de révolte, auquel une grande partie de l’opinion semble adhérer, ou pour le moins comprendre les motivations, est un véritable casse-tête pour Bernard Cazeneuve, qui se retrouve dans l’impossibilité de donner raison aux policiers sans avouer l’échec de sa politique, tout en ayant l’impérieuse nécessité de gérer le conflit en passant par des interlocuteurs qui ne sont pas les bons.

Les fonctionnaires de police, déterminés à ne rien lâcher, semblent vouloir s’adresser d’abord et avant tout à l’opinion et à l’ensemble des candidats aux élections à venir, comprenant que leur sort dépend plus de ces derniers que du gouvernement en sursis.

L’enjeu concerne l’ensemble de nos concitoyens, puisqu’il s’agit, ni plus ni moins, de la sécurité publique dont les acteurs dénoncent les carences de ce qui est censé la garantir partout et pour tous : l’État.

 

La police dans la rue…. C’est « nuit debout régalienne »! Les barricades vont commencer à sentir la poudre (d’escampette). Que va être la fin de règne de Hollande? La fuite en avant (dictature) ou la fuite en arrière (en emportant, bien sur le magot…. ). Va t-on sanctionner tous les fonctionnaires contestataires. Ce sera alors les meutes policières du côté des barricadistes…. Cela voudrait dure qu’en France, on est contraint à la fermer. Cela s’appelle tout simplement dictature… Après l’état d’urgence, il ne reste plus que cela à François pour se représenter et être élu!

La police revenant à son objet véritable, la sécurité du peuple et non celle de ses dirigeant

 

http://www.bvoltaire.fr/sebastienjallamion/manifestations-policieres-limpasse-de-cazeneuve,289616

*****

L’euro poignardé par son père

Simone Wapler

Un des pères fondateurs de l’euro, Otmar Issing, économiste allemand réputé, estime que la monnaie unique est condamnée.

Il prévoit que l’euro va s’effondrer comme un château de cartes.

  • Les difficultés de Deutsche Bank ravivent les tensions en Zone euro.
  • Le répit de la banque allemande n’est que provisoire. Des investisseurs qataris, réunis autour du cheikh Hamad ben Jassiom al-Thani, ont indiqué qu’ils pourraient porter leur participation à 25% contre 10% actuellement. Deutsche Bank espère par ailleurs pouvoir réduire le montant de son amende américaine de 14 milliards de dollars et se passer d’une augmentation de capital. Mais… Derrière Deutsche Bank, il y a Commerzbank qui n’est guère en forme.
  • Une partie des banques européennes est plombée par les activités de marché et produits dérivés. Une autre partie est plombée par les prêts non performants. Malgré les protestations véhémentes des intéressées, toutes les banques européennes sont sous-capitalisées par rapport à leurs homologues anglo-saxonnes. En 1948, ils ont divisé votre monnaie par deux… En 1957, ils ont récidivé — et l’ont divisée par 10… En 2002, ils ont fait disparaître vos francs… En 2016… ils viennent prendre votre cash ! Et si vous avez un compte en banque — que ce soit à la Société Générale, à la BNP, au Crédit Lyonnais ou même à la Banque Postale, il n’y a aucune issue… … ou presque : cliquez ici pour en savoir plus.
  • Mon collègue britannique Tim Price est très pessimiste sur les banques italiennes. Il fait remarquer que les prêts non performants des banques britanniques se montent à moins de 1,5% du montant de leurs portefeuilles, tandis que c’est 18% pour les banques italiennes ! les prêts non performants des banques britanniques se montent à moins de 1,5% du montant de leurs portefeuilles, tandis que c’est 18% pour les banques italiennes Et lorsque la croissance n’est pas au rendez-vous, les emprunteurs défaillants se multiplient. La hausse des taux longs devient mortelle pour tous ceux qui sont en quête de refinancement. Les marchés financiers se sont attaqués aux banques maillons faibles de l’euro — mais bientôt ce sera l’euro lui-même qui se retrouvera en première ligne.

L’euro n’a plus aucun garde-fou. ” La disparition de la monnaie unique provoquerait des pertes très importantes dans les établissements bancaires qui sont incapables de les supporter. Le désastre arrivera-t-il par une banque et un besoin de sauvetage national ou par la volonté d’un pays de retourner à la “souveraineté monétaire”, c’est à dire aux déficits financés par la planche à billets nationale et au protectionnisme ?

C’est un peu comme si on vous posait la question de savoir si vous préféreriez le garrot ou la guillotine. Dans les deux cas, il est important de prendre dès à présent vos dispositions pour ne pas vous faire prendre dans la débâcle de l’euro.

 En attendant, ce qui nous attend, dans l’immédiat, en France, ce n’est pas « garrot ou guillotine » c’est non-choix de 2017. C’est pourquoi je vais voter blanc pour choisir entre le non-choix complice (tousaufiste et n’apportant aucune innovation) et lui dire non!

 

http://free.niooz.fr/s/free/leuro-poignarde-par-son-pere-11314522.shtml

 

…..

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :