-

keg – 235 Mars = 21/10/2016 – Réservé aux femmes! Les hommes ne peuvent que s’en tamponner…. La vie ténue tenant à un tampon périodique en règle

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «tampons menstruels» ou  «règles de santé des femmes»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

E-goth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un capitaine défunt et défaut) :

  • http://wp.me/p4Im0Q-1hT (B.le Maire) – 19/09/2016
  • http://wp.me/p4Im0Q-1i6  (J.P Kirmann) – 21/09/2016 (non candidat, mais contre….)
  • vrpeuple-h-mariton-ump , (27/09/2016) parlons un peu du candidat camarade – Mariton, joker politicomico-présidentiel qui a joué le jeu jusqu’au bout de sa virade…..de l’espoir (perso), lui qui avait comme volonté d’être le « président de tous les Français », à l’exception de …. vous! (et cette exclusive le met déjà dans le camp des prometteurs non-faiseurs. Il a triché avec ses parrainages et fait donc l’expérience de ses rejets, comme il le fait vivre à tous ceux qui ne sont pas de son bord. C’est enfin l’arrosé-arroseur) – Eliminé
  • Nous parlerons aussi des autres candidats putatifs du trône…. (surtout ceux qui sont sur les bancs actuels de l’assemblée, afin de bénéficier de l’affichage!) :

de l’ump (alias LR). Les besoins des analyses effectuées depuis des décennies m’oblige à garder ce sigle. Je n’ai pas envie de retravailler (en réécriture) tous mes dossiers d’analyse depuis plus de 20 ans (déjà repris pour les faire devenir ump)

Et dire que les 7 mercenaires (ump) se sont donnés le mot pour être les putatifs de demain. Leurs scores sont les meilleurs de la classe des litres de résiné qui s’écouleront sur le bitume lorsque…. Pensez (en cumul et individuellement) :

  • ils sont plus restrictifs de libertés que leur caste (95% contre 84%)
  • Ils déposent peu de propositions de loi .C’est bon pour les manants, Vrp du Peuple, pas pour eux ( 2 contre 3,43)
  • Quand aux « gros mots » utilisés pour le bien être du peuple, ils se limitent à :
    • Viser (comme objectif). On sait que l’on peut viser beaucoup de choses et n’accéder à rien. C’est le lot du Peuple depuis des décennies.
    • Relativiser (comme action), comme toute la caste politique le fait depuis des décennies (y compris ses erreurs qu’elle n’assume pas ou plus)

On est loin, très loin de la défense des intérêts du Peuple et il faut choisir le meilleur des en pire….. Autrement dit, déjà un non choix parmi les non choix. De toute façon, ils ont tous été façonnés au même moule des escroqueries, magouilles, malversations, emplois fictifs, dépassement d’honoraires de campagne, SDfisc (comme l’indique l’un de leur collègue – mais pas du même courant alternatif), casseroles…..  A votre bon choix, m’sieurs-dames! Soyez courageux et serrez les fesses.  vrp-7-mercenaires-de-lump(Il faut maintenant attendre le vote-plébiscite qui désignera celui qui sera à poil dans la reine des combats. On y a volontairement laissé Mariton H y faire de la figuration, pour une fois, intelligente, mais sans cacheton eut égard à sa situation de déjà cumulard de mandats)

du Non-inscrit

  •  vrp-duflot-c-ni   C Duflot (ni) – 14/10/2016 – éliminée
  •  vrp-lassalle-j-ni  J Lassalle (ni) 17/10/2016 – (en attente de déclaration officielle….)

de la socia-lie (en attente des scores des autres pour savoir « ai-je une infime chance ou non? ». C’est pas de jeu franc et régulier, mais c’est le patron, pour le moment… il fait encore ce qu’il veut à défaut de ce qu’il peut! Car force est de se rendre compte qu’il peut peu, s’il n’a jamais su!)

  • E Macron (ps)
  • F de Rugy (ps)
  • B Hamon (ps)
  • F Hollande (ps)
  • S Royal (ps)
  • M.Valls (ps)

des écolos qui vont faire une primaire pour désigner leur champion (et donc le plus écolo, écolo et non politique)  à la primaire de la socia-lie. En somme les préliminaires de la primaire!

D’autres candidats existent, mais il n’apparaîtrons pas ici, car n’étant pas présents sur les bans de la représentation nationale ( que sont l’assemblée des Vrp du Peuple et le gouv.org). Électrons libres de la présidentielle? Les absents auraient-ils encore une fois tort de ne pas bénéficier de cette tribune candi-datée?

 

——

La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés (pour Peuple dépité)

  • Quels mots utilisent vos représentants du Peuple (alias VRP du Peuple) pour défendre vos aspirations et attentes. Les mots attendus doivent-ils être ceux de quémandeurs, hésitants, presque timides (pour faire aboutir positivement vos espérances à Paris, il faut être volontaire, imposant, pugnace, voire « violent » et non effacé, hésitant,, demandant des autorisations de demander….à)
  • Quels mots sont utilisés par son parti d’appartenance
  • Quels sont les ratios de réussite (de votre député et de son  parti au regard du nombre de propositions de loi déposées . Déposées ne veut pas forcément dire : étude par l’assemblée et encore moins réussite et acceptation par ladite assemblée…. A ce jour (arrêté à fin Août 2016 et depuis Juin 2012), collectivement, et depuis le début de la 14éme législative démarrée au lendemain de la victoire du PS aux législatives de 2012) :

    • 238 PPL étudiées sur 1446 déposées (16,5% dont 60 refusées par l’assemblée  soit 25% des PPL débattues)
    • pour 82 déposants sur 249 (32,9%)
    • 43,3% des députés ont fait des PPL (et les autres que font-ils? Ce sont les petits-insignifiants qui déposent le plus de PPL, est-ce pour exister?)

déposé ne voulant nullement dire étudiées et encore moins acceptées

  • Les rations :  vote / Dépôts (dont rejets)
    • du parti du député
    • du député
  • positionnement individuel et du parti par rapport aux « restrictions de liberté (au travers et sous couvert de « l’état d’urgence », qui n’est qu’un prétexte surtout quand cet état doit-être exceptionnel dans ses circonstances et sa durée – près d’un an n’est plus exceptionnel mais devient la norme, en contradiction avec la constitution. Si nous avons des devoirs de citoyens, nous avons aussi des droits de citoyens garantis par la constitution. Utilisons cet outil en, en faisant respecter les termes. Sinon restons esclaves et  dans ce cas fermons la!)

Voici donc un tableau d’un possible député « Mohamed Durand de là-bas » (bien sur député éphémère, et improbable,  du tiers comme du quart de garde, mais allez savoir) qui vous permet de voir la trame de l’analyse. Mettez y le nom de votre député pour savoir le poids de ses (in)efficacités et éventuellement savoir si vous devez ou non ré-élire un VRP de vos demandes qui n’est pas à la hauteur de vos aspirations. Nous avons le droit de nous tromper, mais continuer cela ne se peut…..

Allez vous revoter pour lui ou vous laisser tenter à dire que vous ne voulez plus de potiches qui ne vous représentent plus mais ne représentent que leurs propres intérêts et avantages. Qu’on est loin du rôle réel d’un représentant VRP du Peuple…. ! La nuit du 04 Aout n’a fait que créer une nouvelle caste de privilégiés (qui nous coûtent cher , en moyenne, tous cumuls confondus, plus de 9 500 € par mois, à multiplier par 902 parlementaires « julot-casse-croute » et ensuite pas 12 soit 5713 smicards-an! rien que cela!)

Mohamed Dupont de là-bas, fiché « S » comme saltimbank de la polycomic-représentation, en cumulation de mandats (il en est de même pour les 575 pseudo VRP du Peuple) à vous de demander le votre dans cette grande famille parasitaire (car qu’est « vivre au crochet du Peuple ») –    vrpeuple-m-dupont-de-la-bas

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

Que l’on est loin des serviettes dites « périodiques ». Elles portaient bien leur nom et surtout ne se staphyloccoqaient jamais….. A t-on compté combien de tonnes de tampons, une femme se posait durant toute sa vie « active » au nom de la procréation naturelle…… possible et dans les règles de l’art menstruel?

….. et avec un peu de recul….

Et dire que le devenir de la femme est menstruel et se rejoue chaque mois, au bout du tampon « en règle » et conformité! Qui y songe, qu’elle mettent en péril leur devenir et celui du pays. Imaginez ce que deviendrait le choc toxique s’il se généralisait. Ce serait moins doré qu’on ne l’imagine.

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

De plus en plus de chocs toxiques : « Des femmes meurent pour un tampon »

De plus en plus de chocs toxiques : "Des femmes meurent pour un tampon"
Le centre national de référence des Staphylocoques des Hospices Civils de Lyon alerte sur ce syndrome aigu, potentiellement mortel. (© B. BOISSONNET / BSIP / AFP)

Le CHU de Lyon alerte sur la recrudescence de ce phénomène, qui peut occasionner dans des cas très rares l’amputation voire le décès. Et lance une initiative inédite : la collecte de tampons pour une étude. Interview du professeur Gérard Lina, chef de service.

 

Mourir en l’espace de 48 heures ou se voir amputée d’un membre. C’est qu’encourent les victimes du syndrome de choc toxique, événement extrêmement rare qui survient la plupart du temps pendant les règles, lors du port prolongé d’un tampon hygiénique.

L’ancien mannequin parisienne Lauren Wasser, touchée en 2015 à l’âge de 19 ans, qui avait perdu une jambe, avait notamment ému avec son histoire.

Afficher l'image d'origine

D’où vient le syndrome du choc toxique ?

– Nous sommes tous porteurs à un moment ou à un autre de notre vie de de staphylocoques dorés, soit de manière permanente, par exemple au niveau du nez, ou transitoire au niveau de la peau. Au niveau vaginal, faute d’études suffisantes, on ne connaît pas la durée de vie des souches.

Les bactéries S. aureus, qui représentent un cinquième des staphylocoques dorés, sont productrices de toxines TSST-1 au niveau vaginal. Cela représente à peu près 1% des femmes. Mais elles font partie de notre flore bactérienne normale. Notre système immunitaire est donc en contact avec cette flore. La plupart des porteurs développent des anticorps dirigés contre cette toxine, ce qui les protège.

Mais dans de rares cas, les personnes qui n’ont pas développé d’anticorps peuvent connaître une réaction aigue lorsque la toxine se retrouve dans le sang. Le syndrome du choc toxique, une maladie aigue très rare mais grave, potentiellement mortelle, est une forme d’accident qui survient au cours des règles lors de l’utilisation de dispositifs vaginaux (tampons, coupes menstruelles…). La plupart du temps chez des sujets jeunes et en bonne santé. Il faut être déjà porteuse de cette fameuse souche particulière de staphylocoque doré.

Structure tridimensionnelle de TSST-1 (Creative Commons).

En quelques heures, une jeune fille peut finir intubée en réanimation. C’est rageant d’en arriver là juste pour avoir porté un tampon.

Pourquoi passe-t-on parfois à côté de ce choc toxique ?

– Le problème est que les signes cliniques font souvent penser à une virose, comme la grippe ou la gastroentérite. Et que c’est une maladie très rare, les médecins n’y pensent donc pas forcément. Les symptômes du choc toxique sont une fièvre soudaine et élevée, de plus de 38,9°, une douleur dans les muscles, une grande fatigue, une sensation de malaise avec céphalées, des vomissements, une diarrhée, une éruption cutanée rouge ressemblant à un coup de soleil… Lorsque l’on constate ces signes, il faut vite enlever son tampon ou sa coupe menstruelle et mettre un dispositif de protection extravaginal (serviette) avant de consulter en urgence. Une suspicion de choc est une urgence et la patiente doit être hospitalisée. Là on va chercher à détecter le staphylocoque au niveau vaginal.

Le choc toxique était bien connu dans les années 1980 car une épidémie liée à la présence de polyacrylates dans les tampons avait eu lieu aux Etats-Unis. Lorsque ces derniers ont été retirés de la vente, la vigilance s’est relâchée, alors que le risque est toujours présent avec les tampons en coton.

La lanceuse d’alerte Mélanie Doerflinger est à l’origine d’une pétition pour que soient dévoilés les ingrédients des tampons. Leur composition peut-elle être incriminée ?

– On ne peut pas l’écarter. Mais on ne peut pas se prononcer non plus, c’est difficile à dire. Nous ne disposons pas de suffisamment d’études récentes. D’où l’intérêt aussi de notre collecte.

– Rien que le week-end dernier, nous avons eu un autre cas, portant à 18 le nombre de jeunes filles touchées cette année ! Avant 2005 nous avions moins de cinq cas par ans. Maintenant c’est une vingtaine. C’est difficile à évaluer car il ne s’agit pas d’une maladie à déclaration obligatoire. C’est selon le bon vouloir des médecins et des laboratoires. Et il n’y a pas de suivi longitudinal des patients. C’est qui est tout de inquiétant c’est que cela perdure au fil des années, et peut finir avec l’amputation ou la mort de la patiente, même si cela est extrêmement rare. Cela reste un problème de santé publique et nous avons l’impression que la prise en charge n’est pas optimale.

Pourquoi cette augmentation ?

– Difficile à dire ! Est-ce dû à une modification de notre immunité ? A une modification de la flore intestinale du fait d’un changement d’alimentation, qui va elle-même entraîner une modification de la flore vaginale des femmes ? A une modification de la composition des tampons ? Au biais déclaratif, qui ferait que l’on signalerait davantage de cas ? En l’absence d’études, on ne peut pas le dire. Les femmes utilisent aussi davantage les tampons qu’autrefois, les gardent plus longtemps, dorment avec : il y a 15 ans, elles ne les portaient pas plus de 4 heures, maintenant c’est parfois 8 heures.

Comment peut-on faire pour s’en prémunir ?

– Sans tomber dans la psychose et ne plus porter de tampons, il faut bien avoir la notion de risque lorsque l’on porte un tampon ou une cup et lire la notice afin d’avoir le réflexe de les enlever si l’on observe les signes cliniques concomitants du choc toxique (et dire que la femme s’est libérée des « serviettes hygiéniques »…. et même au point d’affranchir de cette « corvée »…. Qu’est le progrès!). Dans l’idéal, on change son tampon toutes les quatre heures et on ne le porte pas plus de huit heures. Après, on sait bien que c’est pratique d’en porter un la nuit, dans ce cas, il faut simplement rester vigilant par rapport à ces symptômes.

A quoi va servir la collecte ?

– Nous allons tenter de voir si la flore vaginale diffère en fonction du type de tampon. Et si cela penche en faveur d’un choc toxique ou pas. Et si la présence de probiotiques peut empêcher la prolifération de staphylocoques S. aureus chez les porteuses.

Les coupes menstruelles sont donc aussi concernées…

Laura Thouny

Qui osera dire maintenant qu’elles s’en tamponnent….le coquillard!

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/sante/20161020.OBS0122/de-plus-en-plus-de-chocs-toxiques-des-femmes-meurent-pour-un-tampon.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

****

 

Un SDF s’offre des restaurants de luxe… sans payer le moindre centime

 
Un SDF s’offre des restaurants de luxe… sans payer le moindre centime
 

Un sans-abris âgé de 61 ans a été arrêté lundi à Clermont-Ferrand. Il est soupçonné d’avoir mangé dans plusieurs restaurants de haute gamme, en laissant derrière lui de belles ardoises.

 

Lassé de manger la même baguette tous les jours ? Quelle mouche a donc piqué ce SDF de 61 ans pour manger dans les grands restaurants… sans rien payer ?

Comme l’explique La Montagne, le sexagénaire s’est offert, sans verser le moindre centime, un repas chez la célèbre chef triplement étoilée Anne-Sophie Pic à Valence (Drôme). Le prix : 2 354 euros. Et ce n’est pas tout…

« Il faut bien manger » (n’a t-il pas le droit, comme tout un chacun de pouvoir manger au resto du coeurr de chez Pic à Valence. Mais une annexe à ce tarif de  2 354€ le repas… – je ne pense pas qu’il ai eut cantine ouverte en permanence – c’est effectivement le resto du coeur des pauvres riches condamnés à s’y montrer de temps en temps. On comprend mieux poucrquoi des vedettes en mal de cachetons, s’y pressent)

L’homme a également profité de l’Hôtel Radio, à Chamalières (Puy-de-Dôme), en laissant derrière lui une belle ardoise de 1 358 euros. Le SDF n’a également rien payé au Georges-Blanc à Vonnas (Ain), sans oublier un quatrième établissement luxueux. Ces factures comprennent également des services de pressing et d’hébergement.

Et tant qu’à faire, l’homme, muni de faux papiers d’identité, a également voyagé gratuitement dans les trains.

Mais ce beau voyage paradisiaque a finalement pris fin lundi, à Clermont-Ferrand. Il a été interpellé et placé en garde à vue. Aux policiers, il a insisté sur le fait qu’ »il faut bien manger ». Néanmoins, il n’a pas dit si sa phrase donnait sens à la nécessité de manger… ou à la qualité du repas.

Il devait être jugé en comparution immédiate mercredi. Sa sanction n’a toujours pas été dévoilés. (Un SDF capable de se faire passer pour riche, on devrait pouvoir l’employer judicieusement avec les félicitations du jury d’assises)

 

 

Pourquoi taire le nom de ce brave qui ose encore sortir la tête hors de l’eau? Serait-il possible qu’il fasse partie des fameux SDF qui laissent leurs ardoises en paradis fiscaux. Ferait-il partie des quelques anonymes ainsi signalé dans « Sans Domicile fisc » des frères Bocquet, parlementaires –  dont liste ci jointe :  liste-sdf-bocquet

Imaginons, ce qui n’est pas le cas, une situation qui pourrait exister…. Ce SDF anonymisé (ce qui est la moindre des choses paradisiaque) qui se pointe dans ces établissements de luxe…. consomme et s’en va en laissant comme pourboire (ironie quand même de laisser un pourboire pour manger!), un sourire de connivence, voulant dire « la note se paie, ni vue-ni connue au Luxembourg, en Hollande, en Panama, en Caïman… ». Qui trouverai à y redire? Y aurait-il comparution-paiement immédiate.

C’est preuve aussi que l’habit (de SDF) ne fait pas le moine ( de SDF-mancheur). Ou alors on n’accepte n’importe qui dans ces établissements! Raison de plus pour ne pas y mettre les pieds….

On comprendrait que ce SDF soit dehors attendant l’obole des riches clients repus, mais faire le client lui-même… On ne nous dit pas s’il a filé la pièce au clochard de l’avenue Victor Hugo à Valence…. aux portes de cet établissement!

 

http://www.planet.fr/societe-un-sdf-soffre-des-restaurants-de-luxe-sans-payer-le-moindre-centime.1213834.29336.html

 

****

 

La cyber-radicalisation des «revert muslimah»  –  Du mariage halal au mariage avec Daech

Maria, une jeune anglaise ex-chrétienne s’est mariée dans un milieu islamiste radical. Et ce n’est pas un cas isolé. Portrait de daechiennes.

djihad daech royaume uni islam

Affiche de la comédie musicale britannique « Jihad ». Sipa. Numéro de reportage : SIPAUSA31023495_000002.

 

La jeune fille est une « revert muslimah » : chrétienne convertie depuis peu à l’Islam, elle considère toutefois qu’elle a toujours été musulmane. Mariée à un musulman pas très modéré, elle répète à l’envi que c’est grâce à l’Islam – qui est beau et parfait – qu’elle est passée de l’ombre à la lumière.

Terrorisme et réseaux sociaux

Les péripéties françaises du mois d’août sont l’occasion pour elle de s’insurger contre ces policiers qui, sur les plages de la Côte d’Azur, obligent les musulmanes en burkini à se déshabiller devant tout le monde. Il ne faut pas lui faire l’affront de ne pas comprendre que « c’est par amour pour son mari que l’épouse couvre son visage » : celles de ses « sœurs » qui la suivent sur twitter, des « revert muslimah » pour beaucoup, portent comme elle le hijab, si ce n’est la burqa, et elles n’en sont pas peu fières. « Les femmes musulmanes sont les diamants de l’Islam, et personne ne dévoile ses diamants aux étrangers » arguent-elles.

Un djihadiste nommé… Jihad

Ses twitteurs préférés ? Abdullah Al Noaimi, un ancien d’Al-Qaïda, et Jihad Matchmaker, un marieur de l’Etat islamique. 

Il faut dire que Maria suit très assidûment l’actualité syrienne, et pas n’importe laquelle : elle est abonnée au compte twitter d’un certain « Happy News », basé dans la « Syrie libre » – probablement à Alep. L’information est évidemment anti-Poutine et anti-Assad. L’Etat islamique n’est pas soutenu officiellement, mais l’on sait que la frontière entre rebelles anti-Assad et militants du Califat est parfois poreuse.

Mariages halal

Mais « Happy News » assure ses arrières. Il sait qu’il ne peut soutenir officiellement l’Etat islamique. Pourtant, si l’on remonte le temps à l’année précédente, l’on s’aperçoit qu’il officiait alors sous le pseudonyme de « Jihad Matchmaker » et avait alors pour mission d’arranger des mariages entre des militants anti-Assad et de jeunes musulmanes occidentales désirant partir en Syrie.

« Soutenez Jihad Matchmaker, ce service est pour tous les moudjahids et les sœurs qui veulent faire des rencontres « halal » », écrivait le marieur djihadiste avant de donner quelques conseils aux futurs mariés :

« L’alliance est un symbole de mariage pour les kouffars, ce n’est pas haram ». « Vous n’avez pas besoin d’être un soldat. Si vous ne pouvez pas vous battre nous avons aussi besoin de médecins, d’ingénieurs, etc. » précisait-il à l’attention des futurs maris soucieux de rejoindre la Syrie.

C’est d’ailleurs en « surfant » sur le compte twitter anglophone de Jihad Matchmaker, que Yusra Hussein, une jeune bristolienne de quinze ans, s’était envolée vers la Syrie pour devenir l’épouse d’un djihadiste. Depuis, plus de nouvelles, au grand dam de sa famille.

Les amies de Maria rêvent d’un mariage halal

Aïcha, l’une de ses amies, qui la suit sur Twitter, est elle aussi britannique. Elle tient un blog où elle raconte sa vie de « revert muslimah » – elle vient d’une famille musulmane, pourtant. Mais trop modérée à ses yeux. Pour cette jeune fille, on ne plaisante pas avec l’Islam : faire sa prière cinq fois par jour et participer aux fêtes religieuses, cela n’est guère suffisant ; depuis qu’elle est « tombée » sur une vidéo YouTube expliquant en quoi les chansons de variétés qu’elle écoute durant son temps libre ne sont pas haram, elle a eu une révélation : elle a supprimé les 400 chansons que contenait son Ipod et s’est mise à entendre des « Allahu Akbar » durant son sommeil ; surtout, elle s’est mise à regarder Peace TV, une chaîne de télévision basée à Dubaï et aux Emirats-Arabes-Unis : elle s’est imbibée des flots de paroles de Zakir Naik, un imam salafiste indien qui prêche régulièrement sur la chaîne – dont il est le fondateur – et qui professe entre autres la suprématie de l’Islam, la diabolisation de la musique et de la danse, l’amputation des mains des voleurs, le droit pour les musulmans de battre leurs femmes et d’avoir des esclaves sexuelles, et la peine de mort pour les homosexuels. Zakir Naik aurait tort de s’arrêter en si bon chemin : il ajoute que les attentats du 11 septembre 2001 ont été « orchestrés par George W. Bush », qu’Ousama Ben Laden est un héros qui combat les ennemis de l’Islam et que « tous les musulmans doivent être terroristes ».

Aïcha ne fait pas l’unanimité dans sa famille : elle est comparée aux « cousins du Bangladesh ».  Il faut dire qu’elle tient des propos peu amènes : « Puisse Allah détruire ce qui n’apporte rien d’autre au monde que le démon et la corruption », prie t-elle. Le mariage halal, pour elle, ce sera dans quatre ans, quand elle aura fini ses études. 

Maéva, marieuse de l’Etat islamique

Il n’est pas rare, dans le milieu de Maria et d’Aïcha, de voir de très-jeunes filles désirer se marier avec un soldat du Jihad, quitte à acquérir le statut très-glorifiant de « veuve de martyr » – « les veuves de martyr, vous valez très cher à nos yeux » assénait Jihad Matchmaker du temps de son activité.

Nul n’est besoin, pour favoriser les rencontres, d’une cour assidue : il suffit, comme du temps de Jihad Matchmaker, d’un téléphone portable et d’une connexion internet pour mettre en relation de jeunes occidentales fascinées par le Jihad avec leurs futurs maris, ces « héros » de l’Etat Islamique qui se font pour l’occasion photographier avec leurs kalachnikovs (elles épousent donc un matricule-kalachnikov, et non son détenteur, à moins que ce soit collectif et cela donnerait un lupanar kalachnikové… Sont-ce les 72 promises aux 72 premiers martyr de l’Islam.?Ils le sont tous, premiers! même les derniers actuels passant après les 72 du début de l’aventure islamique dans les sables de Médine).

C’est ce qu’a fait Oum Zahra, alias Maéva, une jeune française de vingt-et-un an partie l’année dernière en Syrie pour faire office d’agence matrimoniale au service de l’Etat Islamique. Elle est aujourd’hui sous le contrôle de la police française (on n’a pas dit qu’elle y recrutait de futures veuves de martyrs)

Que deviennent les mariées du Califat une fois arrivées en Syrie ?

Jihad Matchmaker et Oum Zahra ne sont que des exemples parmi d’autres. Pour l’Etat Islamique, le mariage des guerriers est une question de survie : il faut permettre le repos du guerrier, d’abord, mais surtout assurer une descendance qui sera élevée dans l’idéologie du Califat, et qui pourra forger un peuple. Bref, il leur faut un Lebensborn façon islamiste. Inutile de dire à des jeunes filles telles que Maria ou Aïcha, qui rêvent surtout d’un mariage halal, d’une belle maison et d’un mari aimant, que c’est une vie de douleur qui les attend. Les marieurs de l’Etat islamique prennent grand soin de ne pas dévoiler la vérité.

C’est une fois arrivées en Syrie que les mariées du Califat déchantent.  Elles qui fantasmaient sur le Coran ne voient plus que des armes ; elles qui voulaient une belle maison vivent dans des couveuses surveillées par des miliciennes ; et elles qui rêvaient d’un mari aimant se marieront avec des combattants uniquement occupés à tuer, à procréer – car il faut bien assurer l’avenir – et à s’offrir les services d’esclaves sexuelles achetées à bas coûts à des trafiquants de chair humaine.

A tel point qu’il s’agit désormais pour l’Etat Islamique non plus tant d’attirer des femmes que de les empêcher de partir.

Albane de Saint Germain

 

Mariée un jour, mariée toujours. Quand l’un meurt, un autre prend la place (se souvenir du chant des partisans). Rien de plus glorifiant que de prendre la place d’un martyr de l’Islam, dans le lit d’une veuve de martyr. Le dernier arrivant bénéficiant de l’aura du premier même si cette aura fut devenue feu…. Sa femme appartient à l’Islam et donc à tous ses guerriers. Une vestale quoi….. aux pieds fragiles.

Ses enfants seront les ferment et serments de demain quel qu’en soit le géniteur. C’est l’islam qui les élève…. Et les mères porteuses en tout cela……  que deviennent-elles, lorsque vieilles et décrépies? On n’a pas encore assez de recul pour analyser. Rendez vous dans 40 – 50 ans pour en juger!

 

 

http://www.causeur.fr/djihad-daech-femmes-royaume-uni-40513.html

 

*****

 

Pour empêcher une nouvelle grande guerre …

Pour empêcher une nouvelle grande guerre …

La Russie et la Chine se préparent à une guerre – au seuil même de l’Amérique

 

La Fédération de Russie a effectué, du 5 au 10 septembre, l’un des plus grands exercices militaires jamais exécutés, «Caucase 2016». 120 000 soldats et officiers ont participé à cet exercice de défense. Selon l’agence Tass, tout cela a eu lieu dans le voisinage immédiat de la péninsule de Crimée. Il n’y aurait jamais eu plus de 12 500 participants à l’exercice en même temps, a annoncé le 9 septembre Valéry Guérassimov, chef de l’état-major général russe. Des représentants des ministères et des membres de la banque centrale russe y ont également pris part.
Guérassimov a décrit les manœuvres militaires comme un «entraînement militaire intensif». Il s’agissait d’un test difficile pour tous les gradés, qui a également mis les organismes de contrôle militaires à dure épreuve et testé leurs capacités de coordination des opérations des forces armées unies.

Un avertissement clair pour l’Occident

 On a appris en même temps la construction projetée jusqu’en 2018 d’une ligne de défense côtière à la pointe orientale de la Russie.

Des divisions russes à la frontière orientale de la Russie

 Il n’y a aucune indication, ni sur ce à quoi une défense côtière orientale doit ressembler, ni sur son déploiement où sur l’armement prévu. Jusqu’à présent – à l’époque soviétique –, il y avait des forces navales en mer Baltique, dans l’océan Arctique, en mer Noire et dans le Pacifique assurant la défense des côtes russes. Pourquoi met-on alors en place des divisons terrestres entières le long des côtes?
Une division est une grande organisation de forces terrestres capable de mener un affrontement «interarmes», c’est-à-dire infanterie, génie militaire, défense NBC, blindés, service de santé, missiles et artillerie lourde … bref, tout l’attirail du «Grand Cirque». Dorénavant, plusieurs divisions seront installées le long de la côte orientale.

Pas plus de 90 kilomètres de l’Alaska

Un coup d’œil sur la carte, et on se rend compte que le point le plus avancé du nord-est de la Russie n’est séparé des Etats-Unis que par le détroit de Béring. Là, où il est le plus étroit, les deux superpuissances ne se trouvent pas à plus de 90 kilomètres l’une de l’autre. L’Alaska n’est qu’à un jet de pierre.
Il y a déjà quelques bases militaires américaines pas tout à fait anodines, telle la base Elmendorf Air Force à Anchorage. C’est là qu’on trouve non seulement les derniers modèles d’avions de combat F-22-Raptor, capables d’en décoller pour intercepter les bombardiers stratégiques russes, mais aussi le Norad pour la zone d’Alaska, le Command of the 11th Air Army et Fort Richardson, avec la 4th Brigade Combat Team (parachutistes) de la 25e division d’infanterie.

Avec les USA, la Russie applique ce qu’elle a dû elle-même supporter

Cependant, il n’y a pas que les divisions de défense côtière dans la Tchoukotka et les côtes du sud vers la Chine. L’armée de l’air russe a construit dix bases aériennes dans l’Arctique. L’organisation russe pour les constructions spéciales (Spetsstroy) développe actuellement les installations d’infrastructure de ces bases militaires aériennes dans le grand Nord, en Extrême-Orient et en Sibérie pour 20 000 militaires, leurs familles et des employés civils du ministère de la Défense.
Selon un rapport du site Internet «The National Interest», les avions de combat des 10 bases de l’armée de l’air sont équipés du redoutable Vympel R-37 (missile air-air) à très haute portée et qui est en mesure d’abattre de manière ciblée les avions américains AWACS et C4-ISTAR; ils peuvent également se déplacer sur une si grande distance qu’ils sont inaccessibles pour les avions de combat américains qui doivent protéger les AWACS et les C4-ISTAR.

1500 soldats d’élite russes en Bolivie

Le réarmement ne s’arrête cependant pas à la frontière nord-ouest de l’Amérique. Le 6 septembre, l’agence Tass a rapporté que la Fédération de Russie avait envoyé 1500 soldats d’élite, les Spetsnaz, pour action immédiate en Bolivie.

Pas de nouveau Brésil

L’empressement de la Bolivie à collaborer avec la Russie doit être vu dans un contexte de crainte de devenir le prochain Venezuela ou le prochain Brésil où les Etats-Unis provoqueraient désordres et renversements politiques.

Avion-espion américain au-dessus de la mer Noire

La Russie s’est justifiée du renforcement massif de ses efforts militaires – dirigés à l’évidence contre les Etats-Unis – par le survol de la mer Noire, d’un des avions-espions américains P8-Poseidon, ayant tenté de pénétrer la semaine dernière, avec son transpondeur éteint, dans l’espace aérien russe. Il a été intercepté par un SU-27.

Une nouvelle image de la situation internationale

Avec son missile PL-15, la Chine a plongé les instances dirigeantes de l’armée américaine dans la perplexité. Les AIM-120 AMRAAM des avions de combat américains, vieux de plusieurs décennies, ne peuvent plus tenir la comparaison.

Les Américains doivent se faire à l’idée d’une guerre menée dans leur propre pays

En revanche, la Russie et la Chine ont de bonnes chances d’affronter les Américains le long de leur côte occidentale sur leur propre sol, dans de très dures attaques aériennes. Privées de leurs systèmes d’alerte électroniques, que la Russie peut désactiver, les possibilités de la défense antiaérienne seront restreintes. En combat aérien, les missiles de grande portée russes et chinois sont supérieurs à ceux des Américains. Cette fois-ci, les Américains doivent se faire à l’idée d’avoir la guerre dans leur propre pays (du jamais vu depuis la guerre civile dite de Sécession!). Toute la côte ouest, jusqu’à loin dans l’arrière-pays, serait touchée. Si les Etats-Unis jouaient la carte du nucléaire, la riposte consisterait en au moins une bombe atomique sur une grande ville américaine de la côte ouest.
La tendance esquissée ici montre à l’évidence que la Chine et la Russie veulent le faire voir clairement aux Américains et sont décidées, le cas échéant, à mettre leurs plans en œuvre. Le peuple américain n’est cependant psychologiquement absolument pas préparé à un tel scénario catastrophe. Il y aurait une explosion de panique déclenchant une tourmente anti-gouvernementale. Les Etats-Unis ne seraient pas en mesure de mener une telle guerre plus de deux semaines.

 

Il fallait y penser. Attaquer les states sur leur sol…..! Du jamais vu qui pourrait coûter la Vie à l’Amérique. Rien de tel qu’une guerre chez soi pour remettre les choses en place. Regardez ce qu’il en est chez nous, après 3 guerres en moins d’un siècle (1870 – 14/18 – 39/45). Sera-ce la 3ème guerre mondiales (celles de Napoléon comptent pour du beurre, elles ne furent qu’Européennes et ne se firent que d’une coalition à un pays et non de coalition à coalition)

 

 

http://reseauinternational.net/pour-empecher-une-nouvelle-grande-guerre/

 

*****

 

Aux grands maux de la police, les gros mots de Cazeneuve

 
Ce ne sont pas les mesures annoncées par Cazeneuve qui seront de nature à rassurer les forces de l’ordre

 

 

Sur fond de nouvelles attaques – à Vénissieux, notamment, où plusieurs dizaines d’émeutiers ont attaqué une patrouille de police -, le ministre de l’Intérieur recevait les syndicats de police. Dans le même temps, d’autres rassemblements de policiers se tenaient un peu partout en France, comme pour exprimer leur refus de voir leur message récupéré, craignant, sans doute à juste titre, qu’il ne soit ni compris ni suivi d’effets.

Particulièrement encadré au sein de la police nationale, le dialogue social est, et a toujours été, solidement tenu par les syndicats et l’administration. Les occasions de voir « la base » s’exprimer directement ont été extrêmement rares, ce qui confère aux événements que nous vivons actuellement une réelle gravité.

N’en déplaise à la haute hiérarchie policière et administrative, cette gravité ne réside pas dans la forme que revêt cette action. Elle réside dans le contenu d’un message qui explique, sans détours et sans intermédiaires, les préoccupations et les peurs ressenties par celles et ceux qui, tous les jours, mettent leur vie en danger.

Leurs préoccupations concernent l’avenir d’un pays dont ils sentent bien que le pouvoir politique a perdu le contrôle. Elles visent, également, les faiblesses d’une hiérarchie qui n’assume plus ses responsabilités, car tenue aux ordres d’un gouvernement en pleine dérive. Elles signifient, enfin, l’état de délabrement organisationnel d’une corporation en perte totale de confiance en elle même, et en ceux qui la dirigent.

À cela vient s’ajouter la peur. La peur de mourir (mais ils seront déclarés « morts pour la France » et cela n’a pas de prix comme on le voit avec la problématique des enfants de précédents « morts pour la France », non juifs, méprisés par rapport aux enfants de « morts pour rien », juifs…. Et cela n’a pas de prix, un tel honneur)…, bien entendu, sous les coups de criminels que la justice aurait pu, dans bien des cas, mettre hors d’état de nuire.

La peur de blessures irréparables à même de gâcher définitivement une vie. La peur de « surréagir », en utilisant son arme dans un contexte où le soutien des politiques et, par voie de conséquence, de la hiérarchie reste des mots.Face à cette incertitude et cette peur du lendemain, où chaque policier part en mission sans savoir si ça ne sera pas la dernière, les syndicats n’ont pas de réponses. Ils n’ont pas la confiance de ces agents de terrain qui savent pertinemment que s’ils sont utiles, voire incontournables, pour négocier un avancement ou une mutation, ils sont inopérants pour résoudre les graves questions de sécurité qui touchent notre pays aujourd’hui.

Et ce ne sont pas les mesures annoncées par Cazeneuve qui seront de nature à rassurer les forces de l’ordre. Concertation avec les préfets (on voit ce qu’il en est avec les implantations sauvages de mini calais – qui ne réglera en rien la problème des jungles – en des lieux imposés et où les maires et populations n’ont rien à dire…. Les problématiques flics-pouvoir sont identiques à celles des populations et des pouvoirs. Voir ce qu’il  en est à Allex ) au niveau départemental. Pour dire quoi ? Pour faire quoi ? Alors que le gouvernement est dans une impasse sécuritaire totale. Lancer un plan « de sécurité publique » ? Ne sommes-nous pas en état d’urgence ? La sécurité publique ne devrait-elle pas être depuis des mois une priorité ? Recentrer les policiers sur leur cœur de métier ? De grandes phrases, de grands mots, qui n’ont plus aucun sens dans la bouche de ceux qui ont failli et qui devraient avoir, depuis longtemps, quitté le gouvernement d’incapables qu’ils incarnent si bien (mais ils iront jusqu’au bout, alors que la survie de la France voudraient qu’ils remettent leur démission pour incapacité. Le problème c’est qu’en durant jusqu’en Mai 2017, ils vont encore faire des dégâts. Politique de la terre brûlée….. .)

Reste les sanctions et la discipline. L’IGPN, la police des polices, a été chargée de mener une enquête « sur les manquements individuels aux règles statutaires » qui auraient pu être commis à l’occasion de ces rassemblements spontanés de policiers. Nous sommes là dans la tragi-comédie. À souhaiter simplement que, le moment venu, le peuple demande des comptes à ceux qui nous gouvernent aujourd’hui pour les manquements innombrables qui auront marqué leur passage à la tête du pays.

 

La discipline ne peut à elle seule régler les problèmes. Certes des sanctions seront prises, mais cela n’effacera nullement le fondement du problème. Je suis de tout cœur avec les flics qui avant d’être aux ordres de la ripoublique (ce qui est contraire à la constitution) sont d’abord et avant tout des citoyens…

A quand la charge des CRS….. Ce serait marrant! Une nouvelle version de guerre des polices?

 

 

http://www.bvoltaire.fr/olivierdamien/aux-grands-maux-de-la-police-les-gros-mots-de-cazeneuve,289643

 

…..

 

Réfugiés espagnols: quand la France choisissait l’infamie

 

Réfugiés espagnols: quand la France choisissait l'infamie (Geneviève Dreyfus-Armand, Historienne - Libération)

Les leçons de l’histoire qui nous permettent aussi de penser le présent. Lors de la guerre d’Espagne, la France a d’abord accueilli des centaines de milliers de personnes avec humanité, sous le Front populaire (1936-1938). En 1939, les républicains, défaits par les troupes franquistes, ont été traités avec brutalité comme des indésirables et parqués dans des «camps de concentration»

 

L’afflux de réfugiés, chassés par la guerre ou la misère, nous ramène à un moment douloureux de l’histoire. Pendant, et surtout à la fin de la guerre civile qui a ravagé l’Espagne entre l’été 1936 et le printemps 1939, nombreux sont les hommes, les femmes et les enfants qui n’ont eu d’autres ressources, pour sauver leurs vies, que de passer la frontière française. Ils ont été plus de 150 000 pendant la guerre elle-même et près de 500 000 au début 1939, lors de la Retirada, quand l’armée républicaine espagnole a été contrainte de battre en retraite. Il s’agissait du premier grand exode de population en Europe occidentale.

1936-1938 : la République solidaire

Pourtant, comme la classe politique, l’opinion publique est fortement divisée. Les Français reconnaissent leurs propres clivages dans le conflit espagnol. Si la droite, dans sa partie modérée, est émue par les atrocités de cette guerre, elle dénonce, souvent en termes méprisants, une«invasion» (déjà en 36, époque des congés pays multilingues!). Mais une partie de la société se mobilise. Les syndicats et partis de gauche mettent en œuvre une solidarité concrète envers les réfugiés, perçus comme des victimes du fascisme ; ils multiplient meetings de soutien et collectes (mais cela c’était avant…. Du temps où la socia-lie n’était pas encore la lie actuelle, celle dans laquelle on se pieute avec allégresse. Il faut dire aussi qu’à l’époque le gros des brigades internationales sortait de leur ventre fécond de générosité).

L’accueil des enfants est particulièrement exemplaire. Plus d’une centaine de colonies de vacances leur sont ouvertes, dans une cinquantaine de départements, financées par des comités et des organismes humanitaires ; les locaux sont prêtés par les syndicats ou des municipalités. Les enfants sont scolarisés. Le Comité d’accueil aux enfants d’Espagne, créé en novembre 1936 par la CGT récemment réunifiée, joue un grand rôle ; il assure aussi le placement d’enfants dans des familles offrant la chaleur de leur foyer.

Lorsque le Front populaire tente de se poursuivre sous direction radicale, l’inflexion restrictive de la politique d’accueil des réfugiés est sensible : le gouvernement veut limiter les entrées sur le territoire et incite au rapatriement.

1939 : le temps des «indésirables»

Car, à partir d’avril 1938, le gouvernement à majorité radical-socialiste d’Edouard Daladier ne cesse de prendre des mesures pour contrôler les étrangers. Il répond alors à la forte poussée xénophobe d’un pays qui, auparavant, a reçu des exilés et recruté des dizaines de milliers de travailleurs étrangers pour combler les vides démographiques causés par la Première Guerre mondiale. Ainsi, le décret du 12 novembre 1938 prévoit l’internement des étrangers «indésirables» – le qualificatif figure dans le préambule du texte – dans des «centres spéciaux».

Fin janvier 1939, lors de la chute de la Catalogne, les réfugiés se pressent à la frontière pour échapper à la vindicte des vainqueurs. Ils arrivent souvent à pied, à travers la montagne, malgré les rigueurs de l’hiver. Après avoir patienté plusieurs jours avant d’être autorisés à entrer sur le territoire, les femmes et les enfants sont dirigés vers des régions éloignées des Pyrénées et les hommes de moins de 50 ans sont conduits vers des camps improvisés à la hâte sur les plages du Roussillon. Les familles sont dispersées sur tout le territoire le territoire (déjà le démantèlement de la jungle de Calais y était en filigrane). Une dernière vague de réfugiés quitte le sud-est de l’Espagne fin mars et gagne l’Algérie par bateaux.

Dans le pays qu’ils voyaient comme la patrie des droits de l’homme, ceux qui ont combattu les premiers le fascisme sont quelque 275 000 à être internés en février 1939 dans des camps sévèrement gardés : Argelès-sur-Mer, Saint-Cyprien, Le Barcarès, Bram, Agde, Septfonds, Gurs, Le Vernet, Rieucros, Collioure, en France métropolitaine, Boghari, Djelfa, en Algérie. Autant de noms qui résonnent de façon sinistre dans la mémoire de ces exilés et de leurs descendants. Car, au-delà des conditions matérielles très précaires, l’humiliation vécue dans ces camps du mépris est encore ressentie douloureusement soixante-quinze ans après. (l’avantage, chez nous c’est que ces camps sont à usages multiples, alors que ceux de l’Allemagne le sont à usage unique. C’est notre souci prévisionnel. Après les Espagnols, les Juifs, puis les Harkis et enfin les rapatriés pieds noirs)

Les internés sont incités à retourner en Espagne ou à s’engager dans la Légion étrangère. Fin 1939, près des deux tiers des réfugiés ont quitté la France, repartis vers d’autres pays ou en Espagne, en dépit des risques encourus. Les autres sont insérés dans l’économie de guerre. Pourtant, les républicains espagnols entreront en nombre dans la Résistance. Et, au fil du temps, ils s’intégreront dans la société française. Leurs descendants occupent parfois des places éminentes dans ce pays, comme Anne Hidalgo, à la tête de la capitale (et Valls, un peu plus tard).

Certes, la IIIe République finissante a accordé le droit d’asile aux républicains espagnols, mais avec tant de réticences que les conditions en ont souvent été inhumaines. Malgré les avertissements répétés de diplomates français sur la probabilité d’exodes massifs en cas de victoire franquiste, rien n’avait été prévu pour préparer un hébergement à la hauteur du nombre de réfugiés estimé. Dépassés par des événements qu’ils n’ont pas su ou voulu anticiper, les pouvoirs publics ont géré le grand exode de 1939 de manière sécuritaire. Et le régime de Vichy multipliera les camps, en faisant un rouage essentiel de sa politique d’exclusion et de collaboration avec l’occupant.

Mais, avant même Vichy, se sont succédé deux politiques face à la poussée xénophobe : l’une véritablement socialiste et solidaire, l’autre qualifiant et traitant les réfugiés en «indésirables».

Geneviève Dreyfus-Arman

 

France terre d’accueil disaient:

  • les Espagnols
  • les Harkis
  • les djihadistes

La France terre policière, issue de ce qu’aurait du et pu être la grande révolution de 1789…… humaniste éclairée. Pour qui sonne le glas?

 

http://free.niooz.fr/s/free/refugies-espagnols-quand-la-france-choisissait-linfamie-genevieve-dreyfus-armand-historienne-liberation-11176719.shtml

 

…..

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux  six mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Une réflexion au sujet de « keg – 235 Mars = 21/10/2016 – Réservé aux femmes! Les hommes ne peuvent que s’en tamponner…. La vie ténue tenant à un tampon périodique en règle »

    Léna a dit:
    25 octobre 2016 à 18 h 08 min

    C’est vrai que cette collecte peut paraître étonnante, mais en attendant, si on pouvait avoir un peu plus d’information tangible sur l’utilisation de nos protections périodiques (et de la cup en particulier), ce serait une bonne chose.
    Très peu de praticiens gynécologues sont – encore maintenant- réellement formés au sujet de l’utilisation de la coupe menstruelle, c’est vous dire…

    J'aime

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :