-

keg – 229 Mars = 15/10/2016 – La mort des parents de « grands » prend, elle aussi, le pas sur celle des « Morts pour la France », ces parias de la République….

Publié le

Le choix du jour : «père Baroin» ou «père de pupille de la Nation»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Egoth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un capitaine défunt et défaut) :

  • http://wp.me/p4Im0Q-1hT (B.le Maire) – 19/09/2016
  • http://wp.me/p4Im0Q-1i6  (J.P Kirmann) – 21/09/2016
  • vrpeuple-h-mariton-ump , (27/09/2016) parlons un peu du candidat camarade – Mariton, joker politicomico-présidentiel qui a joué le jeu jusqu’au bout de sa virade…..de l’espoir (perso), lui qui avait comme volonté d’être le « président de tous les Français », à l’exception de …. vous! (et cette exclusive le met déjà dans le camp des prometteurs non-faiseurs. Il a triché avec ses parrainages et fait donc l’expérience de ses rejets, comme il le fait vivre à tous ceux qui ne sont pas de son bord. C’est enfin l’arrosé-arroseur)
  • Nous parlerons aussi des autres candidats putatifs du trône…. (surtout ceux qui sont sur les bancs actuels de l’assemblée, afin de bénéficier de l’affichage!) :

de l’ump (alias LR). Les besoins des analyses effectuées depuis des décennies m’oblige à garder ce sigle. Je n’ai pas envie de retravailler (en réécriture) tous mes dossiers d’analyse depuis plus de 20 ans (déjà repris pour les faire devenir ump)

Et dire que les 7 mercenaires (ump) se sont donnés le mot pour être les putatifs de demain. Leurs scores sont les meilleurs de la classe des litres de résiné qui s’écouleront sur le bitume lorsque…. Pensez (en cumul et individuellement) :

  • ils sont plus restrictifs de libertés que leur caste (95% contre 84%)
  • Ils déposent peu de propositions de loi .C’est bon pour les manants, Vrp du Peuple, pas pour eux ( 2 contre 3,43)
  • Quand aux « gros mots » utilisés pour le bien être du peuple, ils se limitent à :
    • Viser (comme objectif). On sait que l’on peut viser beaucoup de choses et n’accéder à rien. C’est le lot du Peuple depuis des décennies.
    • Relativiser (comme action), comme toute la caste politique le fait depuis des décennies (y compris ses erreurs qu’elle n’assume pas ou plus)

On est loin, très loin de la défense des intérêts du Peuple et il faut choisir le meilleur des en pire….. Autrement dit, déjà un non choix parmi les non choix. De toute façon, ils ont tous été façonnés au même moule des escroqueries, magouilles, malversations, emplois fictifs, dépassement d’honoraires de campagne, SDfisc (comme l’indique l’un de leur collègue – mais pas du même courant alternatif), casseroles…..  A votre bon choix, m’sieurs-dames! Soyez courageux et serrez les fesses.  vrp-7-mercenaires-de-lump(Il faut maintenant attendre le vote-plébiscite qui désignera celui qui sera à poil dans la reine des combats. On y a volontairement laissé Mariton H y faire de la figuration, pour une fois, intelligente, mais sans cacheton eut égard à sa situation de déjà cumulard de mandats)

du Non-inscrit

de la socia-lie (en attente des scores des autres pour savoir « ai-je une infime chance ou non? ». C’est pas de jeu franc et régulier, mais c’est le patron, pour le moment… il fait encore ce qu’il veut à défaut de ce qu’il peut! Car force est de se rendre compte qu’il peut peu, s’il n’a jamais su!)

  • E Macron (ps)
  • F de Rugy (ps)
  • B Hamon (ps)
  • F Hollande (ps)
  • S Royal (ps)
  • M.Valls (ps)

des écolos qui vont faire une primaire pour désigner leur champion (et donc le plus écolo, écolo et non politique)  à la primaire de la socia-lie. En somme les préliminaires de la primaire!

D’autres candidats existent, mais il n’apparaîtrons pas ici, car n’étant pas présents sur les bans de la représentation nationale ( que sont l’assemblée des Vrp du Peuple et le gouv.org). Électrons libres de la présidentielle? Les absents auraient-ils encore une fois tort de ne pas bénéficier de cette tribune candi-datée?

 

——

La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés (pour Peuple dépité)

  • Quels mots utilisent vos représentants du Peuple (alias VRP du Peuple) pour défendre vos aspirations et attentes. Les mots attendus doivent-ils être ceux de quémandeurs, hésitants, presque timides (pour faire aboutir positivement vos espérances à Paris, il faut être volontaire, imposant, pugnace, voire « violent » et non effacé, hésitant,, demandant des autorisations de demander….à)
  • Quels mots sont utilisés par son parti d’appartenance
  • Quels sont les ratios de réussite (de votre député et de son  parti au regard du nombre de propositions de loi déposées . Déposées ne veut pas forcément dire : étude par l’assemblée et encore moins réussite et acceptation par ladite assemblée…. A ce jour (arrêté à fin Août 2016 et depuis Juin 2012), collectivement, et depuis le début de la 14éme législative démarrée au lendemain de la victoire du PS aux législatives de 2012) :

    • 238 PPL étudiées sur 1446 déposées (16,5% dont 60 refusées par l’assemblée  soit 25% des PPL débattues)
    • pour 82 déposants sur 249 (32,9%)
    • 43,3% des députés ont fait des PPL (et les autres que font-ils? Ce sont les petits-insignifiants qui déposent le plus de PPL, est-ce pour exister?)

déposé ne voulant nullement dire étudiées et encore moins acceptées

  • Les rations :  vote / Dépôts (dont rejets)
    • du parti du député
    • du député
  • positionnement individuel et du parti par rapport aux « restrictions de liberté (au travers et sous couvert de « l’état d’urgence », qui n’est qu’un prétexte surtout quand cet état doit-être exceptionnel dans ses circonstances et sa durée – près d’un an n’est plus exceptionnel mais devient la norme, en contradiction avec la constitution. Si nous avons des devoirs de citoyens, nous avons aussi des droits de citoyens garantis par la constitution. Utilisons cet outil en, en faisant respecter les termes. Sinon restons esclaves et  dans ce cas fermons la!)

Voici donc un tableau d’un possible député « Mohamed Durand de là-bas » (bien sur député éphémère, et improbable,  du tiers comme du quart de garde, mais allez savoir) qui vous permet de voir la trame de l’analyse. Mettez y le nom de votre député pour savoir le poids de ses (in)efficacités et éventuellement savoir si vous devez ou non ré-élire un VRP de vos demandes qui n’est pas à la hauteur de vos aspirations. Nous avons le droit de nous tromper, mais continuer cela ne se peut…..

Allez vous revoter pour lui ou vous laisser tenter à dire que vous ne voulez plus de potiches qui ne vous représentent plus mais ne représentent que leurs propres intérêts et avantages. Qu’on est loin du rôle réel d’un représentant VRP du Peuple…. ! La nuit du 04 Aout n’a fait que créer une nouvelle caste de privilégiés (qui nous coûtent cher , en moyenne, tous cumuls confondus, plus de 9 500 € par mois, à multiplier par 902 parlementaires « julot-casse-croute » et ensuite pas 12 soit 5713 smicards-an! rien que cela!)

Mohamed Dupont de là-bas, fiché « S » comme saltimbank de la polycomic-représentation, en cumulation de mandats (il en est de même pour les 575 pseudo VRP du Peuple) à vous de demander le votre dans cette grande famille parasitaire (car qu’est « vivre au crochet du Peuple ») –    vrpeuple-m-dupont-de-la-bas

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

En période crise rien de tels que de parler de la mort, douloureuse, des parents de grands hommes. Cela permet d’éviter de celle des petits. Qu’ at-on à faire des parents de petits. Qu’ils se contentent de ce qu’on leur a donné, c’est à dire : rien

….. et avec un peu de recul….

Baroin, orphelin de la préfectorale….. a droit à l’adoption chiraquienne comme les enfants de « Morts pour la France »….. Là s’arrête la similitude. Il va toucher ses indemnités d’orphelinat….. Mais qui s’occupe de la mort du père Baroin?

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

François Baroin se confie sur la mort brutale de son père

 
François Baroin se confie sur la mort brutale de son père

Le sénateur de l’Aube s’est confié au magazine « Society » sur le décès de son père dans les années 1980, quelques mois seulement après la disparition de sa soeur.

 

Dans un portrait que le magazine Society lui consacre vendredi, repéré par Closer, François Baroin est revenu sur la mort brutale de son père.

Ce jour du 5 février 1987, Michel Baroin décède dans le crash de son avion (encore un pauvre victime de spéculation météorologique, envoyé au casse pipe) au Cameroun. A la mort de son père, qui était sous-préfet de l’Aube, maire de Nogent-sur-Seine et proche de Jacques Chirac, François Baroin n’avait que 20 ans.

Neuf mois avant ce drame, la famille Baroin avait connu un autre décès, celui de Véronique, la soeur de François Baroin, morte après avoir été renversée par une voiture à Paris. « On était quatre et puis, pratiquement du jour au lendemain, on s’est retrouvé à deux », se rappelle-t-il dans les colonnes du magazine Society (d’autres partirent 5 et par un prompt décès se retrouvèrent 2. Ils avaient déjà perdu leur père, couillon « mort pour la France », pour qu’un Baroin puisse pavaner sur le devant des scènes de Seine. Qui en parle?)

Il devient le fils « adoptif » de Jacques Chirac (les 2 restants du dessus devinrent, eux aussi  fils adoptifs de Chirac qui a laissé faire le décret de Juillet 2000, indemnisant la souffrance des « Pupilles de la Nation juifs », au titre de l’Absence….. et pas les enfants de « Mort pour la France)

A la suite de la mort de Michel Baroin, Jacques Chirac décide de prendre sous son aile le jeune François. Alors Premier ministre de François Mitterrand, il reçoit l’étudiant à Matignon pour lui témoigner de son soutien et le conseiller sur son avenir politique. « François est devenu comme un fils », dira en 2011 le futur président, lui qui n’a jamais eu de garçon (et ceux signalés, ci-dessus, c’est de la merde? Ils furent « adoptés par lui, depuis 1995).

En 1995, quand Jacques Chirac rentre à l’Elysée, il n’oublie pas son petit protégé qu’il nomme au poste de porte-parole puis de secrétaire d’Etat. Dix ans plus tard, François Baroin deviendra ministre (de l’Outre-mer), à la fin du second mandat de son mentor.

Mais que vient foutre, dans le bordel ambiant, la mort du père Baroin. A t-elle plus d’importance que celle des « morts pour la France ». Va t-il bénéficier (le fils) de la reconnaissance de sa souffrance liée à l’absence (comme ses amis « Pupilles de la Nation, juifs »). Qu’un « Pupille de la Nation, non juifs » enfant adopté de seconde catégorie, intouchable, voit la mort de son parent, non demandée par la France (c’est vrai, c’est quoi ces résistants incapables de mieux résister….. et qui se débinent à la première embuscade – on se croirait à Viry-Châtillon – On comprend mieux pourquoi ils n’auront jamais le titre de grand résistant, réservé à ceux qui s’en sont sortis depuis Londres ou à tout le moins des théâtres de maquis….  Il en fallut du courage pour passer au travers des balles et pouvoir transmettre ainsi la valeur de leur courage aux jeunes générations…. oubliant, de la même façon le sort de leurs « camarades », moins vernis qu’eux mais qui inscrivirent leur histoire personnelle de gloriole, au service de leur gloire….). Et pour en revenir à Baroin, a quoi nous sert cette narration? N’a t-on pas assez de la nôtre?

Pour qui c’est important cette narration relative au père Baroin et l’adoption plainière (en pleines campagnes électorales) et plénière du petit Baroin, d’alors? Petit est maintenant devenu grand. Il lui faut faire une demande au mémorial de Caen (succursale du ministère de le Drian, copain de gauche du hollandais volant), des victimes de l France pour bénéficier d’une indemnité, à vis, d’orphelin de la préfectorale de Vichy ou non!

A noter Baroin, ministre, n’a rien fait pour ses co-frères d’adoption chiraquienne, ni comme député, puis sénateur (quand il sentit venir le vent de 2012….

 

 

http://www.planet.fr/politique-francois-baroin-se-confie-sur-la-mort-brutale-de-son-pere.1209026.29334.html

***

Et pendant ce temps……

 

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Commandant à Viry-Châtillon, je suis en colère. Nous savions que le risque était élevé

 

Samedi dernier, le 8 octobre, deux policiers ont été blessés grièvement dans l’attaque au cocktail Molotov à Viry-Châtillon. Policier commandant, le syndicaliste Franck D. témoigne de la réalité du terrain et pousse un coup de gueule. Selon lui, le drame aurait largement pu être évité.

Un des policiers attaqués a été plongé dans un coma artificiel en raison de ses blessures.(THOMAS SAMSON / AFP)

 

Je suis commandant adjoint au service de l’ordre public de l’Essonne et je suis fortement en colère, comme la plupart des policiers du département.

Nous aurions pu éviter ce drame

Ce n’était pas un accident, mais une attaque prévisible. Nous aurions pu éviter ce drame. Pourtant, rien n’a été fait. Au contraire, tout était propice à une attaque de cette nature.

Ils voulaient clairement « buter du poulet »

Certains politiques n’ont absolument rien compris à ce qu’il s’était passé. Il ne s’agit pas d’une zone dans laquelle les délinquants dealent uniquement. C’est avant tout une zone où ils violentent et dépouillent les automobilistes. Leurs proies favorites sont les femmes. Leur mode opératoire est assez classique : ils cassent la fenêtre avant côté siège passager et s’empare du sac à main ou des effets personnels qui y sont posés.

60 cocottes de crack et plusieurs centaines d’euros

La bonne initiative est celle d’un officier qui mercredi dernier, constatant la présence importante de CRS sur site depuis l’agression et le manque d’action contre les délinquants de la cité, a déclenché une opération. Bilan : une saisie de 60 cocottes de crack et plusieurs centaines d’euros. C’est justement cela que nous demandons. Les policiers de l’Essonne veulent que l’on s’attaque aux délinquants de la Grande Borne, sans les laisser dans l’impunité.

Il faut dire que le contexte est spécial dans le département. Une poignée de délinquant y fait régner sa loi et terrorise impunément les citoyens. Je me souviens de cette fois, où ils avaient balancé des cocktails Molotov dans la cage d’escalier d’un immeuble de Grigny 2, lors d’un épisode de violences urbaines. Les habitants se débattaient dans une cage d’escalier pour éteindre le feu, les pompiers étant incapables d’y accéder. Des promesses de sanctions exemplaires avaient été faites par certains politiques (qui fait encore des promesses, en fin de règne. Il n’aurait pas compris que ce temps était fini pour lui et sa clique. Y en a marre des sanctions exemplaires dont on ne voit la queue). Au final, aucun auteur n’a été interpellé.

Je reproche un manque de précautions

Visiblement, nous n’avons pas appris du contexte. Il s’agit d’une accumulation d’erreurs qui auraient très largement pu être évitées.

Je reproche le manque de précautions de nos supérieurs, qui avaient déjà été exprimés par des commissaires du département. Je m’interroge aussi sur la qualité et la pertinence des informations qui sont transmises au ministre de l’Intérieur par ceux qui sont censés le renseigner et le conseiller.

Débarrasser la cité de la délinquance qui la ronge

Bien sûr, cette zone est dangereuse et lorsque l’on y est policier on sait que l’on n’est jamais en sécurité. De toute façon, quel policier est en sécurité ?

Je n’entends jamais un de mes collègues crier qu’il n’a peur de rien et que rien ne peut l’atteindre. Ce serait d’ailleurs inquiétant. Cependant, il est possible de limiter les risques et c’est le travail des ministres concernés, par exemple, de prendre des mesures nous permettant de faire au mieux notre travail sans nous mettre totalement en danger.

Parce que oui, il s’agit aussi de faire notre travail. Et donc, de débarrasser la cité de la délinquance qui la ronge. Nous sommes là pour défendre les citoyens. Tous. Pour les aider à vivre dans la sécurité la plus optimale possible. Aujourd’hui, les habitants de la Grande Borne (la cité qui couvre les communes de Grigny et de Viry-Châtillon) ne dorment pas sur leurs deux oreilles et ce n’est pas normal (A quoi sert alors le grand état d’urgence qui dure, plus que la Constitution….. )

Je suis cynique aujourd’hui en pensant aux juges du siège (s’ils sont du siège, c’est qu’ils sont pénards et loin de ces tracasseries banlieusardes. Pourquoi ne pas démanteler la zone de Viry et disperser cette racaille en diverses provinces accueillantes de France (en Lozère, en Corrèze fief de notre Français – le nôtre et non celui de Boutin C…) qui ne condamnent pas suffisamment. Peut-être est-il question de personnes dont la tranquillité ne les intéresse pas plus que ça ? Je remets en cause le désintérêt de ces magistrats pour les Zones de Sécurité Prioritaires, contrairement aux magistrats du Parquet qui ne déméritent pas. C’est un point important, qui a un impact direct sur la problématique de la Grande Borne.

 

Quand la commandature flicarde commence à dire son ras le bol, vis à vis de sa tutelle régalienne, il n’y a pas loin au ralliement à la fronde….

Pour une fois la bavure est de l’autre côté, elle incombe aux chefs de blocks des cités, racaille radicalisée…. sur fonds de shit. C’est un nouveau pouvoir dans le pouvoir et les poulets sont plumés comme volaille fragile. A quand une police efficace, grâce aux moyens qui lui manquent. Les braves flics que l’on envoie au casse-pipe. C’est vrai ils ont des primes de risques, mais leurs vies ne valent pas plus que quelques primes et décorations (souvent à titre posthume, surtout quand  cette « posthumerie (*)….  » cache les responsabilités de responsables irresponsables)

 

 

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1566642-commandant-a-viry-chatillon-je-suis-en-colere-nous-savions-que-le-risque-etait-eleve.html

 

****

 

 

 

****

 

«La France d’aujourd’hui ressemble au Liban de 1973»

Après avoir ausculté la banlieue ensauvagée dans Beyrouth-sur-Loire, le romancier Pierric Guittaut s’attaque au versant opposé de la France occultée: la campagne berrichonne, ses chasses communales, ses superstitions et ses rebouteux. Quand la Série Noire se met au vert, ça reste sombre…
pierric guittaut guerre civile banlieues

Pierric Guittaut, photo: Daoud Boughezala

 

C’est l’embrasement des banlieues qui t’a donné envie d’écrire Beyrouth ?

Pendant les émeutes de novembre 2005, j’ai compris que cela dépassait la simple délinquance urbaine et qu’il y avait un problème de fond dans la société française, dont une fraction était entrée en sécession. Des bandes de villes différentes se reconnaissaient dans un mouvement national destructeur, où l’objectif était de tout cramer, y compris des structures à leur usage telles que des « points rencontre jeunesse » ou des médiathèques.

Une partie des jeunes de banlieue a dit : « On est des Français, mais pas des Français comme vous ! » On a vu écrit sur les murs : « Pas de mosquée dans le quartier, émeutes toute l’année ! » Évidemment, les médias ont expurgé tout ce qu’il y avait de communautaire, d’identitaire et de religieux dans ces soulèvements, pour en faire une sorte de révolte des damnés de la Terre. Ce n’était pourtant rien de moins qu’un phénomène de sécession identitaire et communautariste.

Les putatifs télé visués ont tous parlé du communautarisme à interdire… Mais ils n’ont nullement parlé de celui qui existe déjà et « autorisé ».

On ne parle que du communautarisme musulman! Pourquoi braquer les projecteurs sur celui-ci que l’on veut combattre, de façon impuissante, et qu’on en laisse un perdurer. Si on est contre le communautarisme, on l’est pour tous? Droite comme gauche même velléités. Autrement dit, changer la tête de l’état ne changera rien, mais strictement rien à l’ordre établi qui restera dans le même désordre. Et la France va ainsi continuer jusqu’à la révolte irréversible du Peuple Et ce sera la guerre civile, tant souhaitée par le pouvoir qui ne veut plus qu’un état de siège (comme pour sa magistrature assise…. puisque de siège, qui deviendra d’exception comme le tribunal du même nom).

Alors pourquoi changer? laissons à Hollande, le temps de faire plus de conneries, elles ne seront pas pires que celle de ses camarades de droite…. Ce n’est pas un changement de tête que veulent les Français. Ce sont des changements radicaux de leurs conditions de vie misérables qu’ils veulent…. Il veulent, enfin, vivre libres et considérés. Ce ne sont pas les politicards divergents qui leur apporteront la solution. La solution appartient au peuple et non à la vision d’un soit disant prophète soit disant inspiré.

 

 

 

http://www.causeur.fr/pierric-guittaut-banlieues-campagne-polar-40501.html#

 

*****

 

Hollande, mis en cause pour des assassinats, en route vers la CPI

Hollande, mis en cause pour des assassinats, en route vers la CPI

Le Président de la République a ordonné l’exécution de quatre personnes. Avec cette information, ce qui reste de la Gauche s’écroule… et le silence avec laquelle cette information a été accueillie confirme que la Gauche est en état de mort clinique.

 

Au micro de Jean-Jacques Bourdin, les deux journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme ont expliqué que le Président de la République avait décidé « au moins quatre assassinats ciblés », décisions mises en œuvre par la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). Aucun démenti n’a été publié.

Cela se trouve en phase avec des informations parues en 2014. A la suite d’un accord passé dès 2012 entre Obama – le maître des assassinats ciblés, trois par jour – et Hollande, celui-ci avait donné pour ordre à la DGSE de « dégommer » Ahmed Godane, le leader des shebabs. La DGSE s’était occupée de la localisation, et l’assassinat avait été le fait des drônes US, informations données par Jean Guisnel et confirmées par les militaires US.

Avec les révélations de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, nous passons à autre chose à savoir l’ordre donné par Hollande et l’exécution par la DGSE.

C’est d’abord infliger la peine de mort.

C’est ensuite le faire en dehors de tout processus judiciaire. Aucune loi, aucune enquête, aucun procureur, aucun juge, aucun droit de la défense… C’est donc de l’assassinat, commis dans le cadre de conflits armés, l’armée française étant présente au soutien des gouvernements en place, confrontés à des conflits armés.

Alors, quel régime de responsabilité pour le chef de l’Etat ?

755622549

Selon l’article 67 de la Constitution, le Président de la République « n’est pas responsable des actes accomplis en cette qualité, sous réserve des dispositions des articles 53-2 et 68 ».

L’article 68, c’est: la destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour. On peut donc passer à autre chose.

A – Juger le chef de l’Etat

L’article 53-2 est, lui, particulièrement pertinent : « La République peut reconnaître la juridiction de la Cour Pénale Internationale dans les conditions prévues par le traité signé le 18 juillet 1998 ». De fait, la France a reconnu la juridiction de la Cour Pénale Internationale, et le chef de l’État donc justiciable. Pas d’immunité pour le chef d’État devant la CPI, qui a à plusieurs reprises poursuivi des chefs d’État, notamment quant à la demande du conseil de sécurité poussée par la France, elle a ouvert une enquête contre Kadhafi,… ou quand elle juge Gbagbo. D’ailleurs, la France vient de déclarer qu’elle voulait faire juger Poutine pour ce qui se passe en Syrie (où il n’y a aucune compétence de la CPI, la Syrie n’ayant pas ratifié le traité).

B – Compétence de la CPI

On ne sait pas encore où ont été pratiqués ces assassinats, mais c’est vraisemblablement au Mali, ce qui donnerait une double compétence à la CPI. D’abord, le Mali a ratifié le Statut de la CPI le 16 août 2000, et un premier procès vient d’avoir lieu devant la Cour. Par ailleurs, la France est partie à la CPI, de telle sorte que tous ses ressortissants relèvent de la compétence de la Cour. La décision de l’assassinat, qui est l’acte criminel fondamental, a été prise à Paris, au 55, rue du Faubourg-Saint-Honoré, et il y a donc à la fois compétence territoriale et compétence personnelle.

C – Qualification juridique

Selon le statut de la CPI, l’assassinat ciblé décidé par le pouvoir politique et commis dans le contexte d’un conflit armé, est un crime de guerre.

La qualification correspond d’abord à l’ « homicide intentionnel » (article 8, 2,a, i), dont les éléments constitutifs sont :

1 – L’auteur a tué une ou plusieurs personnes.

2 – Ladite ou lesdites personnes étaient protégées par une ou plusieurs des Conventions de Genève de 1949.

3 – L’auteur avait connaissance des circonstances de fait établissant ce statut de personne protégée

4 – Le comportement a eu lieu dans le contexte de et était associé à un conflit armé international.

5 – L’auteur avait connaissance des circonstances de fait établissant l’existence d’un conflit armé.

Mais les faits doivent aussi être examinés sous l’angle « des condamnations prononcées et les exécutions effectuées sans un jugement préalable, rendu par un tribunal régulièrement constitué, assorti des garanties judiciaires généralement reconnues comme indispensables » (Article 8, 2, c) iv), ainsi défini :

1 – L’auteur a prononcé une condamnation ou fait exécuter une ou plusieurs personnes.

2 – Ladite ou lesdites personnes avaient été mises hors de combat ou étaient des civils, ou des membres du personnel médical ou religieux ne prenant pas activement part aux hostilités.

3 – L’auteur avait connaissance des circonstances de fait établissant ce statut.

4 – Il n’y a pas eu de jugement préalable rendu par un tribunal, ou le tribunal qui a rendu le jugement n’était pas « régulièrement constitué », en ce sens qu’il n’offrait pas les garanties essentielles en matière d’indépendance et d’impartialité, ou le tribunal n’a pas assorti son jugement des garanties judiciaires généralement reconnues comme indispensables en droit international.

5 – L’auteur savait qu’il n’y avait pas eu de jugement préalable ou qu’il y avait eu déni des garanties pertinentes et que ces éléments étaient essentiels ou indispensables à un jugement régulier.

6 – Le comportement a eu lieu dans le contexte de et était associé à un conflit armé ne présentant pas un caractère international.

7 – L’auteur avait connaissance des circonstances de fait établissant l’existence d’un conflit armé.

D – Procédure

A la suite des révélations des deux journalistes, révélations non contestées, le Parquet de Paris a suffisamment d’informations pour ouvrir une enquête à propos de ces assassinats ciblés. Si l’information s’avère crédible, il suffira alors de transférer le dossier à Madame la Procureur près de la Cour Pénale Internationale. Le bureau de la Procureure sera assuré de la totale coopération de la France, et qui a manifesté sa volonté de faire juger les chefs de l’État syrien et russe, pour des actes commis en fonction. Si le procureur s’abstenait, il reviendrait à des associations d’agir.

La loi doit être la même pour tous, c’est la base de tout,.. pour que l’auteur des faits puisse bénéficier d’une retraite adéquate.

2608133426

 

Quelle est alors la retraite d’un président condamné (aux dépens et autres). Mais un président (en France) a droit aux « homos ». Cela sert à quoi d’avoir droit aux « homos » s’il est condamné pour usage d’homos ». N’y a t-il pas contradiction?

(homos voulant dire homicides. Je ne me permettrais pas de traiter mon président – qui plus est père adoptant, par force (on n’en a qu’un à la fois. L’avantage c’est que l’on n’est jamais orphelin….. ) d’homo. Tout au plus je lui concède d’être bi (national, avec son blaze. Que voulez vous, on ne choisit pas son père adoptif imposé par la minorité électorale)

S’il est des choses qu’un président ne doit pas dire, il est aussi des choses qu’un président ne doit pas faire. Sinon…… ! on le ré-élit!

 

 

http://reseauinternational.net/hollande-mis-en-cause-pour-des-assassinats-en-route-vers-la-cpi/

 

*****

 

Primaires républicaines : entre purge et suppositoire…

 Résultat de recherche d'images pour "primaires"
 On a quand même évité cela, où le judas s’ouvrait sur la Céne-scène-seine parisienne

 

Ensuite, l’émission. Entre bal des guignols et farandole des faux-culs. Purge et suppositoire.

Ils sont sept. Nicols Sarkozy, François Fillon, Alain Juppé, Bruno Le Maire, Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-François Copé et Jean-Frédéric Poisson. Sept mercenaires ? Non, juste sept couillons ; en désaccord sur les détails, mais en fait d’accord sur l’essentiel.

Nuit de grande turlute giratoire, façon pignolade consanguine où l’on ne parle finalement que de fric, de lignes budgétaires, de baisses d’impôt ou de hausses de TVA, sans jamais aborder les véritables problèmes – identité française et place de la France dans le monde, pour ne citer que ces seuls deux petits détails. Bref, une discussion de comptables pour lesquels deux plus deux feront toujours vingt-deux.

Nuit de morts-vivants politiques, donc, indignés des effets des drames dont ils ont engendré les causes. Juppé se plaignant de guerres par lui déclenchées, Sarkozy pleurnichant sur un champ de ruines dont il est, par ailleurs, l’un des premiers responsables. Tous communiant en la défense d’un néo-capitalisme financier entraînant la France de crise en crise. Mais, tel que l’affirmait une Margaret Thatcher, sujette à un retour en grâce posthume : « There is no alternative ». Ce qui, traduit dans la langue de Molière, pourrait signifier : « Le capitalisme mondialisé, vous n’avez pas fini d’en bouffer ! »

Bref, les gugusses en question s’étant tous peu ou prou succédé aux affaires persistent à nous expliquer ce qu’ils feraient au gouvernement si d’aventure ils en avaient les clefs, si d’aventure les neurones leur poussaient durant la sieste, en attendant une éventuelle greffe testiculaire (et alors ne pourraient-ils tirer des leçons inspirées de la social-lie et de son échec patent et latent? C’est ce que l’on appelle mûrir. Qu’est-ce que vous êtes sceptique. Ce n’est pas pour rien que vous êtes dans la fausse aux lions, tout en faux semblant).

Après, et au-delà de ce gadget politique que sont les primaires – de gauche comme de droite, et bidule importé des USA -, il n’est pas fatalement incongru de se poser ces quelques questions :

François Mitterrand aurait-il organisé des primaires au PS ? Non. Il était le chef.

Jacques Chirac aurait-il toléré des primaires au RPR ? Non. C’était lui le patron.

Marine Le Pen permettrait-elle ces mêmes primaires au FN ? Allez lui poser la question.

PS : de tous ces piranhas, Jean-Frédéric Poisson n’était pas le pire du bocal.

 

C’est la droite qui revendique sa légitimité. En arriver là c’est signe de décrépitude. La fin est là, proche!

Et la gauche? Elle se gausse en courbes êtes vous donc aveugles!

 

 

http://www.bvoltaire.fr/nicolasgauthier/primaires-republicaines-entre-purge-et-suppositoire,288684

 

*****

 

Le nombre des décès en 2015 a atteint un record inégalé depuis 1945

Résultat de recherche d'images pour "mortalité sénior"

En première ligne, les babyboomers.. Heu…  en 2014, les enfants d’après guerre, c’est à dire nés à partir de 1945/46 n’avaient que 68/69 ans ce qui est très en dessous de l’espérance de vie en France qui est de 80 ans pour les hommes et 85,6 ans pour les femmes.

Autre remarque : La grippe virulente de l’hiver 2014/2015 a tué 18 300 personnes, dont  90% d’un age supérieur à 65 ans.

Compte-tenu du fait que ces personnes sont les cibles privilégiées et les plus grands consommateurs des vaccins anti-grippaux, je pose la question : Alors, à quoi sert-il ? Question que ne s’est sans doute pas posé l’auteur de l’article qui nous propose sans rire un lien avec ce titre :

Grippe: «Le vaccin ne protège pas contre l’épidémie, mais contre la mortalité»

Ben voyons, logique !

Le père UBU règne toujours et l’industrie pharmaceutique à encore de beaux jours devant elle.

 

Il est normal que ce soient les vieux qui se grippent. C’est dans l’ordre normal des choses…. l’usure liés aux usages et coutumes. Ce serait le monde à l’envers si c’était les enfants…. Rendez vous compte, laisser vivre pendant près de 20 ans des vieux, au crochet de la société…. Quand les labo se coalisent avec le ministère de la mauvaise santé financière pour aider à faire de la place aux jeunes (qui, et c’est justice, mourront eux aussi un jour)! Cela s’appelle collusion et est « légal »…. Ne manque plus que des stocks de vaseline…..pour faciliter le transit.

Quand leur apprendra t-on que la plus grande cause de mortalité c’est la naissance, puisque à peine né, nous devenons mortels…. C’est con, non! Alors des mesures s’imposent, dès la naissance et pas 65 ans après.

Étonnez vous après que l’on prenne en grippe le pouvoir. Qui peut voir sereinement ses assassins  attenter à ses jours?

 

http://free.niooz.fr/s/free/le-nombre-des-deces-en-2015-a-atteint-un-record-inegale-depuis-1945-11043836.shtml

 

…..

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Advertisements

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :