-

keg – 228 Mars = 14/10/2016 – Avant la primaire il y a les maternelle où les ABC sont de mise, avec leur train de hausses… C’est Alstom sur les rails du succès

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «droite, gauche» ou «gauche adroite»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Egoth de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un capitaine défunt et défaut) :

  • http://wp.me/p4Im0Q-1hT (B.le Maire) – 19/09/2016
  • http://wp.me/p4Im0Q-1i6  (J.P Kirmann) – 21/09/2016
  • vrpeuple-h-mariton-ump , (27/09/2016) parlons un peu du candidat camarade – Mariton, joker politicomico-présidentiel qui a joué le jeu jusqu’au bout de sa virade…..de l’espoir (perso), lui qui avait comme volonté d’être le « président de tous les Français », à l’exception de …. vous! (et cette exclusive le met déjà dans le camp des prometteurs non-faiseurs. Il a triché avec ses parrainages et fait donc l’expérience de ses rejets, comme il le fait vivre à tous ceux qui ne sont pas de son bord. C’est enfin l’arrosé-arroseur)
  • Nous parlerons aussi des autres candidats putatifs du trône…. (surtout ceux qui sont sur les bancs actuels de l’assemblée, afin de bénéficier de l’affichage!) :

de l’ump (alias LR). Les besoins des analyses effectuées depuis des décennies m’oblige à garder ce sigle. Je n’ai pas envie de retravailler (en réécriture) tous mes dossiers d’analyse depuis plus de 20 ans (déjà repris pour les faire devenir ump)

Et dire que les 7 mercenaires (ump) se sont donnés le mot pour être les putatifs de demain. Leurs scores sont les meilleurs de la classe des litres de résiné qui s’écouleront sur le bitume lorsque…. Pensez (en cumul et individuellement) :

  • ils sont plus restrictifs de libertés que leur caste (95% contre 84%)
  • Ils déposent peu de propositions de loi .C’est bon pour les manants, Vrp du Peuple, pas pour eux ( 2 contre 3,43)
  • Quand aux « gros mots » utilisés pour le bien être du peuple, ils se limitent à :
    • Viser (comme objectif). On sait que l’on peut viser beaucoup de choses et n’accéder à rien. C’est le lot du Peuple depuis des décennies.
    • Relativiser (comme action), comme toute la caste politique le fait depuis des décennies (y compris ses erreurs qu’elle n’assume pas ou plus)

On est loin, très loin de la défense des intérêts du Peuple et il faut choisir le meilleur des en pire….. Autrement dit, déjà un non choix parmi les non choix. De toute façon, ils ont tous été façonnés au même moule des escroqueries, magouilles, malversations, emplois fictifs, dépassement d’honoraires de campagne, SDfisc (comme l’indique l’un de leur collègue – mais pas du même courant alternatif), casseroles…..  A votre bon choix, m’sieurs-dames! Soyez courageux et serrez les fesses.  vrp-7-mercenaires-de-lump(Il faut maintenant attendre le vote-plébiscite qui désignera celui qui sera à poil dans la reine des combats. On y a volontairement laissé Mariton H y faire de la figuration, pour une fois, intelligente, mais sans cacheton eut égard à sa situation de déjà cumulard de mandats)

du Non-inscrit

de la socia-lie (en attente des scores des autres pour savoir « ai-je une infime chance ou non? ». C’est pas de jeu franc et régulier, mais c’est le patron, pour le moment… il fait encore ce qu’il veut à défaut de ce qu’il peut! Car force est de se rendre compte qu’il peut peu, s’il n’a jamais su!)

  • E Macron (ps)
  • F de Rugy (ps)
  • B Hamon (ps)
  • F Hollande (ps)

des écolos qui vont faire une primaire pour désigner leur champion (et donc le plus écolo, écolo et non politique)  à la primaire de la socia-lie. En somme les préliminaires de la primaire!

D’autres candidats existent, mais il n’apparaîtrons pas ici, car n’étant pas présents sur les bans de la représentation nationale ( que sont l’assemblée des Vrp du Peuple et le gouv.org). Électrons libres de la présidentielle? Les absents auraient-ils encore une fois tort de ne pas bénéficier de cette tribune candi-datée?

 

——

La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « députés (pour Peuple dépité)

  • Quels mots utilisent vos représentants du Peuple (alias VRP du Peuple) pour défendre vos aspirations et attentes. Les mots attendus doivent-ils être ceux de quémandeurs, hésitants, presque timides (pour faire aboutir positivement vos espérances à Paris, il faut être volontaire, imposant, pugnace, voire « violent » et non effacé, hésitant,, demandant des autorisations de demander….à)
  • Quels mots sont utilisés par son parti d’appartenance
  • Quels sont les ratios de réussite (de votre député et de son  parti au regard du nombre de propositions de loi déposées . Déposées ne veut pas forcément dire : étude par l’assemblée et encore moins réussite et acceptation par ladite assemblée…. A ce jour (arrêté à fin Août 2016 et depuis Juin 2012), collectivement, et depuis le début de la 14éme législative démarrée au lendemain de la victoire du PS aux législatives de 2012) :

    • 238 PPL étudiées sur 1446 déposées (16,5% dont 60 refusées par l’assemblée  soit 25% des PPL débattues)
    • pour 82 déposants sur 249 (32,9%)
    • 43,3% des députés ont fait des PPL (et les autres que font-ils? Ce sont les petits-insignifiants qui déposent le plus de PPL, est-ce pour exister?)

déposé ne voulant nullement dire étudiées et encore moins acceptées

  • Les rations :  vote / Dépôts (dont rejets)
    • du parti du député
    • du député
  • positionnement individuel et du parti par rapport aux « restrictions de liberté (au travers et sous couvert de « l’état d’urgence », qui n’est qu’un prétexte surtout quand cet état doit-être exceptionnel dans ses circonstances et sa durée – près d’un an n’est plus exceptionnel mais devient la norme, en contradiction avec la constitution. Si nous avons des devoirs de citoyens, nous avons aussi des droits de citoyens garantis par la constitution. Utilisons cet outil en, en faisant respecter les termes. Sinon restons esclaves et  dans ce cas fermons la!)

Voici donc un tableau d’un possible député « Mohamed Durand de là-bas » (bien sur député éphémère, et improbable,  du tiers comme du quart de garde, mais allez savoir) qui vous permet de voir la trame de l’analyse. Mettez y le nom de votre député pour savoir le poids de ses (in)efficacités et éventuellement savoir si vous devez ou non ré-élire un VRP de vos demandes qui n’est pas à la hauteur de vos aspirations. Nous avons le droit de nous tromper, mais continuer cela ne se peut…..

Allez vous revoter pour lui ou vous laisser tenter à dire que vous ne voulez plus de potiches qui ne vous représentent plus mais ne représentent que leurs propres intérêts et avantages. Qu’on est loin du rôle réel d’un représentant VRP du Peuple…. ! La nuit du 04 Aout n’a fait que créer une nouvelle caste de privilégiés (qui nous coûtent cher , en moyenne, tous cumuls confondus, plus de 9 500 € par mois, à multiplier par 902 parlementaires « julot-casse-croute » et ensuite pas 12 soit 5713 smicards-an! rien que cela!)

Mohamed Dupont de là-bas, fiché « S » comme saltimbank de la polycomic-représentation, en cumulation de mandats (il en est de même pour les 575 pseudo VRP du Peuple) à vous de demander le votre dans cette grande famille parasitaire (car qu’est « vivre au crochet du Peuple ») –    vrpeuple-m-dupont-de-la-bas

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

On veut vous sauvez et vous n’en voulez pas. Pourtant ils vous font tous les yeux doux….

….. et avec un peu de recul….

La droite pour sauver la gauche mais pas la République. Le ripoublique a encire de beaux restes. Pourtant ils sont tous d’accord pour le grand virage…. à droite. Mais ils ne savent définir quelle droite! On s’en sortira lorsque le Peuple se prendra en charge.

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Primaire à droite : et soudain, tout le monde s’aime (ou presque)

Lors du premier débat de la primaire, jeudi soir, les sept candidats ont marqué leurs différences et échangé quelques piques. Mais, y compris sur les affaires, ils ont préféré taire leurs rancœurs.

 Jean-François Copé a tapé le premier en ouvrant la soirée par un tacle à l’égard de Nicolas Sarkozy : « En 2007, comme des millions de Français, j’ai cru à la rupture de Nicolas Sarkozy, malheureusement on ne l’a pas faite ». Mais le maire de Meaux, qui dans les médias lâche ses coups contre l’ex-président, a semblé plutôt dans la retenue le reste de l’émission. A peine a-t-il osé un autre tacle sur le volet judiciaire :

Nicolas Sarkozy, fidèle à l’objectif qu’il s’était fixé, est resté calme jusqu’à ce que… Jusqu’à ce que Jean-François Copé évoque la loi sur la burqa, dont il revendique la paternité.

Et, moment de grâce, François Fillon lui a même emboîté le pas : « Je veux rendre justice à Nicolas Sarkozy qui a proposé l’interdiction de la burqa. »

Un débat policé 

A ces quelques exceptions près, ce débat préparé au millimètre avec les équipes des candidats est donc resté très conventionnel. Personne n’a souhaité insulter l’avenir et les possibles alliances d’entre-deux tours.     

Alain Juppé, en tête dans les sondages, le savait : il n’y avait pas grand-chose à gagner ce soir. L’essentiel était pour lui de ne pas y laisser de plumes. Il est donc resté dans les clous, au risque d’apparaître un peu effacé. « Les plus jeunes me découvrent avec mes réussites et mes cicatrices », a-t-il conclu, comme pour répondre aux attaques récurrentes sur son âge, répétant à plusieurs reprises qu’il était « prêt ».

Comparez le programme des candidats

Les outsiders ont, de leur côté, déroulé leur partition.

La soirée n’a pas vu émerger de grand gagnant. Match nul, donc. Le principal enseignement, c’est qu’il n’y a pas eu de bain de sang. Tout le monde s’est tenu dans ce premier débat, et c’est tant mieux.

Il y a quand même eu un grand gagnant de ce débat. Son nom ; ump. En effet le meilleur candidat sortant est celui qui fait ou fera la synthèse des 7 mercenaires…. Tous à un moment ou un autre ont exposé une bribe de bonne idée pour sortir de la merde….. Même NMK a eu des élans patriotiques émouvants. Aux urnes citoyens, formez vos oppositions…..

Non aux ordonnances, non à la hausse de TVA de 3% pour compenser la baisse des charges sociales (salariales et patronales). Non à l’état d’urgenrce permanent. Non à l’emprisonnement (soit disant préventif) des 20 000 fichés « S ». Oui à la rigueur de l’expulsion des dits fichés « S » (natifs d’ailleurs…. et pour ceux nés en France descendants d’étrangers, retour au pays de leurs ancêtre).  Confiscation des biens (les leurs et ceux détenus par leur famille et parentèle) des SDF (Sans Domicile Fisc) qui pénalisent la France et les Français de leur généreuse contribution volontaire à l’effort national….

La suite au prochain grand rendez-vous des 7 mercenaires. Espérons qu’ils se rentreront dedans.

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/presidentielle-primaire-droite/20161014.OBS9814/primaire-a-droite-et-soudain-tout-le-monde-s-aime-ou-presque.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

****

 

Ségolène Royal : et si c’était elle qui se présentait à la place de François Hollande en 2017 ?

Ségolène Royal : et si c’était elle qui se présentait à la place de François Hollande en 2017 ?

 

Depuis quelques jours, certains éléments semblent laisser penser que François Hollande n’aurait pas l’intention de concourir à la présidence de la République l’année prochaine, et qu’à sa place Ségolène Royal pourrait se présenter. 

 

Ségolène Royal candidate en 2017 ? L’info aurait eu de quoi faire sourire il y a quelques mois, et pourtant depuis quelques jours elle circule de plus en plus, au point d’être devenue une rumeur. Crédible ? Plusieurs éléments vont en effet dans son sens. Il y a d’abord les dernières confidences de la ministre à Laurence Ferrari à propos de sa participation à la nouvelle émission de Karine Le Marchand. Ségolène Royal a déclaré avoir décliné l’invitation de la journaliste. Or, le concept de ce programme est d’aller à la rencontre des personnalités politiques en lice dans la course à l’Elysée. En d’autres termes, celles qui sont candidates à la prochaine élection présidentielle. A priori donc, en sa « simple » qualité de ministre, Ségolène Royal n’aurait pas dû y être invitée. A moins que…

A lire aussi – Ségolène Royal : sa petite mesquinerie à François Hollande

« Une démonstration de force en vue de 2017 »

Autre élément qui sembler converger vers la possible candidature de la « Dame du Poitou »:  (lire, quand même :  Ségolène Royal : l’affaire qui inquiète l’Elysée dans http://wp.me/p4Im0Q-1kg ) la petite fête qu’elle a récemment organisée dans son ministère. Officiellement, il était question d’une soirée d’anniversaire avec quelques proches collaborateurs et amis, mais officieusement il pourrait s’agir d’une « démonstration de force en vue de 2017 », croit savoir Le Point qui précise qu’à cette occasion « une bonne centaine d’amis, d’anciens soutiens et de nouveaux proches » étaient présents.

« Prête à prendre sa revanche »

Et nos confrères ne sont pas les seuls à penser que Ségolène Royal est en marche pour la prochaine course à l’Elysée. « Dans le camp de Benoît Hamon, par exemple, un proche du frondeur explique qu’il ne croit pas un instant à la candidature de François Hollande. Il est persuadé que Manuel Valls et Ségolène Royal seront tous les deux candidats à la primaire, rapporte France Info. Chez les écologistes, tendance Duflot, l’hypothèse tourne aussi, un responsable du parti est persuadé que l’ancienne candidate de 2007 est dans les startings blocs, prête à prendre sa revanche ».

« Elle savoure d’être une alternative crédible »

En vidéo – Ségolène Royal s’emporte contre un journaliste en direct à la télé

 

La Ségo, relevant éventuellement de la justice ‘(encore une) souhaiterait-elle se mettre à l’abri de l’immunité? Ne peut-on avoir des candidats qui n’en aient nullement envie et surtout besoin!

Une putative doit-elle avoir ses nerfs physiologiques qui leurs fait perdre toute contenance…. Ne peut-elle ravaler sa « colère » et attendre de pouvoir (légalement ou à défaut par les pouvoirs conférés) virer l’importun qui « l’emmerde ». Mais le vrai journaliste n’est il pas par définition un emmerdeur du pouvoir, au risque de sa vie (économique et professionnelle).

La reine toxique poitevine deviendrait-elle la reine des nerfs présidentiels?

 

http://www.planet.fr/politique-segolene-royal-et-si-cetait-elle-qui-se-presentait-a-la-place-de-francois-hollande-en-2017.1207951.29334.html

 

****

 

Débat de la primaire LR: Sept experts en quête de hauteur  –  Un débat technique et soporifique

primaire sarkozy juppe fillon nkm

 

Des monologues ne font pas un débat

D’accord, j’ai bien compris, ils sont tous contre le chômage et contre la gauche, ça c’est très bien. Et malgré ça, ils sont aussi pour plus de justice et moins de maladie. N’empêche, à 22 h15, pour moi, le problème restait entier :  entre les sept, comment choisir ? Il y aurait bien la couleur de la cravate, au moins, entre le rouge Poisson et le violet Fillon, ce sont deux visions du monde qui s’affrontent franchement. Mais ce serait discriminant pour NKM et plus encore pour Bruno Lemaire qui représentait hier soir les sans-cravates.

Autant dire qu’on s’est ennuyé ferme. Je me demandais qui avait osé baptiser « débat », cette insipide litanie de fiches rédigées par des super-communicants quand on a annoncé qu’après la pause destinée à choper mon temps de cerveau disponible (avec tous ces chiffres, il en restait pas beaucoup), on allait parler d’identité. Ah, un peu de hauteur avons-nous pensé, moi et mon cerveau disponible.

Du sang, du fiel et des gnons

Que mes confrères me pardonnent, mais on peut se demander s’il ne faut pas incriminer les questions bien plus que les réponses. Les journalistes se sont employés à discuter des effets sans jamais interroger les causes, à pointer des détails sans montrer l’ensemble. « Ce n’est pas un débat d’experts », s’est exclamé l’un des trois, à la fin. En réalité, ce débat n’aura été au mieux que cela. En deux heures, pas une image, pas un visage, pas un auteur, pas un paysage, pas un rire, pas un cri, ni la moindre formule à se mettre sous la dent. Pas de pantalons ni de téléphones, aurait dit Gombrowicz qui se désolait que les romanciers aient abandonné la vie concrète. On a eu droit à des notes rédigées par des experts, des chiffres étalés avec certitude et des éléments de langage préparés par des équipes mobilisées pour pondre du hashtag. Mais, à 23 heures, aucun des candidats n’avait prononcé une phrase étonnante, littéraire, amusante ou simplement politique. Bref, au moment où je suis allée me coucher, il n’avait toujours  pas été question de la France1.

 

Mais la France existe -t-elle encore? On a assisté au concours annuel du meilleur lampiste….. Une chose est certaine et s’est avérée exacte, au vu et su de tout le monde….. Sarkozy est toujours incapable de respecter les limites (que ce soit des budgets de campagne comme des temps impartis). Si dans le premier cas il aurait pu bénéficier de la complicité du big million (qui enchaîne), dans le second, rien ni personne ne peut lui venir en aide (à moins d’avoir un complice traficoteur de chronomètres….).

Faut -il récidiver avec un mec qui prouve qu’il n’en a rien à foutre des limites. Les seules qu’il accepte, sont celles qui limitent les autres (il est au dessus de cela, lui!)

 

 

http://www.causeur.fr/juppe-sarkozy-lemaire-poisson-fillon-40572.html

 

*****

 

Sécurité routière : ça ne marche pas, mais on s’en fout car ça rapporte

Sécurité routière : ça ne marche pas, mais on s’en fout car ça rapporte

En France, la sécurité routière, c’est plus qu’un marronnier, c’est devenu une institution. Littéralement, même, puisque ce qui était au départ un souci d’ordre social est rapidement devenu une entité politique puis institutionnelle à part entière, avec son joli petit site web, ses moyens financiers, ses campagnes de propagsensibilisation, et ses associations satellites lucratives à buts variables comme la Ligue contre la violence routière, actuellement conduite à tombeaux ouverts par Chantal Perrichon. (pour elle, tous les automobilistes doivent payer pour sa peine…. Quelle générosité de sa part. Il en est que la souffrance grandit et d’autres qui s’abaissent dans la fange. Nous ne sommes pas tous des goths face à la souffrance!)

radar-poubelle

Pour rappel, le petit graphique suivant donne une idée de cette belle tendance. Notez que je n’y ai pas mis les années, ce qui permet de ne pas tricher sur l’arrivée des radars qu’on doit, en toute logique, situer au moment de la décrue la plus forte de la courbe.

tues-sur-les-routes-muet

En réalité, les radars n’ont fait qu’entériner une tendance déjà en place, et le même graphique avec les années permet de bien comprendre la supercherie : le nombre de morts sur les routes décroît bien avant leur introduction et doit donc s’expliquer par d’autres facteurs que la seule apparition de la répression tous azimuts qui s’est mise en place depuis quelques années.

tues-sur-les-routes-full

Et ces éléments ne sont pas anodins puisqu’ils viennent corroborer la triste nouvelle que j’évoquais en introduction : les chiffres de la mortalité routière de septembre sont tombés il y a quelques jours et ils ne sont pas bons, puisque 30% de morts supplémentaires ont été constatés sur les routes françaises au mois de septembre 2016, soit 78 de plus qu’en septembre 2015.

Rapidement, des raisons sont trouvées : septembre 2015 avait été exceptionnel, la météo a été trop clémente cette année, favorisant les déplacements donc les accidents (alors que tout le monde sait qu’une météo exécrable réduit les accidents, pour sûr), bref, c’est « pas de bol » pour reprendre l’argumentaire ciselé d’un président de République.

Balayons tout de suite l’argument tout à fait juste qui veut qu’il est irréaliste de faire une analyse des tendances sur un mois unique, surtout lorsque le nombre de victimes est assez faible (on parle de moins de 400 personnes à l’échelle d’un pays de 65 millions d’habitants) ; après tout, lorsque ce nombre diminue comme on s’y attend, les mêmes analyses sont pourtant produites pour justifier l’emploi des radars qui, là, sont jugés responsables du bon résultat. D’autant qu’en plus, la tendance depuis 2013 montre surtout que septembre est parfaitement dedans, à savoir une augmentation des victimes de la route (de 3,5% de 2013 à 2014 et de 2,4% de 2014 à 2015). Zut alors.

En réalité, que les chiffres soient bons ou non, que la tendance montre une augmentation ou une diminution n’est que de peu d’importance : dans le schéma global, il s’agit avant tout de toujours trouver de bonnes raisons de continuer la répression routière (avec – littéralement – des douzaines de mesures d’interdictions et de restrictions) et l’extension compulsive de la radaromanie à tout le territoire (500 de plus en trois ans et 10 000 leurres). Eh oui : comme les graphiques ci-dessus le montrent, ça ne marchait pas vraiment, ça ne marche plus franchement, mais on va continuer.

radars-routiers-moins-laxistes

Pourquoi ?

C’est justement là qu’arrive la seconde nouvelle, la « bonne » (du point de vue gouvernemental), qui remet en perspective les mauvais chiffres de la répression sécurité routière : si les résultats (sécuritaires) ne sont pas au rendez-vous, les recettes obtenues grâce aux radars continuent, elles, de grimper gentiment, à tel point qu’on devrait atteindre un niveau record (champagne, les amis, champagne !) en 2017 et titiller allègrement les 844 millions d’euros avant majorations, 991 après. (si nous étions aussi efficaces en matière de répression terroristes, le paradis serait sur terre, y compris pour les musulmans radicalisés. Au lieu de cela on radicalise les automobilistes)

Frôler le milliard d’euros avec des automates, voilà qui explique très très bien pourquoi, que les résultats en terme de sécurité soient positifs ou non, la pluie de radars continue drue. Et peu importe que la vitesse moyenne des automobilistes français décroît d’année en année (prévue à 77 km/h en 2017 au lieu de 78,5 pour 2016), le nombre de radars augmentera. (si encore cet argent servait à financer les travaux routiers pour sécuriser la conduite et supprimer une cause réelle d’accident. La vitesse n’est nullement une cause d’accident, mais plutôt un facteur aggravant. Un facteur n’est pas une cause et une cause n’est pas un facteur. La preive que la vitess n’est pas cause d’accident…. le nombre de pilotes de grand prix qui roulent à tombeau ouvert….. )

Finalement, la politique sécuritaire en matière de transports est assez simple :

  • lorsque le nombre de morts sur les routes diminue, on loue le bon résultat de la mesure, ce qui pousse à augmenter le nombre de radars et leurs déploiements sur tous les chemins de France.
  • Lorsque le nombre de morts augmente, on blâme le relâchement de la part des automobilistes (qui ne se vérifie pas dans les chiffres), ce qui pousse à augmenter le nombre de radars et leurs déploiements sur tous les chemins de France. Pile je flashe, face tu paies.

(Cherchez la différence!)

Le gouvernement américain avait utilisé, avec cynisme, les attentats terroristes du 11 septembre 2001 pour pousser ses lois sécuritaires à la Patriot Act qui ont abouti à toutes les dérives possibles. Le gouvernement français utilise certes les ressorts de la sécurité routière mais surtout le même cynisme pour mettre en place ses radars. Reconnaissons une certaine finesse aux politiciens français : là où le Patriot Act s’est traduit par des dépenses parfois énormes (TSA, par exemple), le programme de radars français aura le mérite, lui, de rapporter sans vergogne près d’un milliard d’euros dans les caisses de l’État.

Souriez, c’est vous qui payez.

radar-arraché-ça-soulage

Un radar efficace est un radar inexistant ou arraché…..! Le jour où l’on résponsabilisera l’autombiliste avec un gentlemen agreement, la sécurité routière aura atteint son bur.

Vous avez le permis. On ne va pas vous emmerder avec des mesquineries d’enfants gâtés (plus de flics camouflés et planqués, plus de radars…..) Si vous avez un accident entraînant des dégâts corporels (de bénins à grave et irréversibles, vous trinquez au prix fort!

Ce serait considérer l’automobiliste en adulte au lieu de l’infantiliser par des peurs…. Je ne suis pas un criminel lorsque je roule à 20 km de plus. Je suis un criminel lorsque je tue quelqu’un (en voiture.

Je ne suis pas criminel lorsque je crois à une philosophie religieuse. Je deviens criminel lorsqu’au nom de cette philosophie je tue ceux qui n’y croient pas (Syrie, Gaza, France)

Aucun des 7 mercenaires ump n’a parlé de la suppression des sanctions routières à la pépère….

Il y eut la centre à fric, remplacée par le rat d’art à fric…. Quelque soit le pouvoir il lui faut ses pièges à cons et dire que ce sont les mêmes coins qui les élisent!

 

http://reseauinternational.net/securite-routiere-ca-ne-marche-pas-mais-on-sen-fout-car-ca-rapporte/

 

*****

 

Si les généraux parlent, les politiques n’ont à s’en prendre qu’à eux-mêmes !

 

Un certain nombre de généraux font entendre leur voix pour s’élever contre la politique gouvernementale, dont ils estiment qu’elle va à l’encontre des intérêts de la France.

Le ministre de la Défense s’en irrite et son cabinet les enjoint de cesser leurs critiques en vertu du devoir de réserve qui est le leur, sous peine de sanctions.

S’il est compréhensible que nombre de citoyens s’alarment devant l’affaiblissement de la France et l’apathie du gouvernement face à l’évidente montée des périls, il est plus étonnant que des généraux appartenant presque en totalité à la 2e section n’hésitent plus à sonner le tocsin.

Pourquoi en est-on arrivé là ?

D’abord, la situation revêt un caractère d’extrême gravité, tant les menaces qui pèsent sur la France sont lourdes et nécessiteraient des réactions exceptionnelles. Les mieux à même d’apprécier l’adéquation des parades face aux risques sont, de fait, les militaires et, parmi eux, les haut gradés que sont les généraux.

Chacun peut savoir qu’il y a près de 5.000 officiers généraux en vie dont 600, en activité, constituent la 1e section. (il y a donc 4 4 000 généraux en retraire…. et combien d »€ nous coutent leur vie de silence obligatoire?)

Le statut des militaires impose à ces derniers la réserve la plus stricte. Ils obéissent au chef des armées qui est le président de la République. Quelle que soit la politique menée par ce dernier, ils obéissent ou démissionnent. (mais un général en retraite ne devrait plus être soumis à la réserve… Passe encore en activité, mais en réserve!)

Les autres, après le service actif, constituent la 2e section. Ils sont d’abord réservistes et, en tant que tels, perçoivent une solde de réserve. Ils sont soumis au même devoir de réserve que leurs jeunes camarades de l’active et peuvent être rappelés au service, si le besoin s’en fait sentir.

À l’instar du personnel d’active, ils sont fidèles au président de la République et, en matière de politique, s’expriment exclusivement par leur bulletin de vote.

En 2010, le Président Sarkozy a décidé que les généraux de la 2e section perdraient leur statut de réservistes après leur 67e anniversaire. De ce fait, les généraux atteignant cet âge perdaient la qualité de réservistes des armées. Cette mesure permettait de leur appliquer un régime fiscal plus avantageux… pour Bercy. (mais libérerait la parole. Preuve que la liberté a un prix)

Ces généraux sont donc devenus retraités, percevant une pension de retraite, soumis au régime fiscal des retraités. Administrativement, ils ne sont plus militaires et, par voie de conséquence, ne sont plus soumis au même devoir de réserve des militaires. Ne reste de leur carrière que l’obligation de ne pas diffuser les informations classifiées qu’ils ont eu à connaître.

En revanche, rien ne les oblige à garder le silence quant à la politique gouvernementale. Conformément à la loi, ils peuvent adhérer à un parti politique, approuver publiquement la politique du gouvernement et l’encenser s’ils le jugent utile, ou tout aussi bien la critiquer et s’y opposer s’ils l’estiment néfaste.

C’est ce qu’ils font !

 

Il faudrait que les 4 400 d’ex réserve décident de parler ensemble. pour éclairer le Peuple (à moins que certaines confidences ne se retournent contre eux au titre de complicité avec des malfaisants du pouvoir. Mais des généraux savent (par définition ce qui est « bon » ou « mauvais »), n’ont-ils pas été contraints à des prises de décisions graves (bonnes ou heureuses et parfois sans beaucoup de recul possible). Généraux, ils n’en sont pas moins au service de la Nation (et non à celui des dirigeants. Voir sur le sujet la constitution)

 

http://www.bvoltaire.fr/jeanmariebelmer/generaux-parlent-politiques-nont-a-sen-prendre-qua-eux-memes,285993

 

*****

 

Douce France – A tous les mous de droite qui font la fine bouche : Primaire Les Républicains : « Comme un air de déjà vu » – La France en plein naufrage démocratique !

 

C’est le naufrage démocratique dans toute son horreur, et peut-être même jusqu’à plus soif, jusqu’à convaincre les Français que l’obsession du pouvoir chez les uns et chez les autres, qui s’exprime à l’occasion des procédures électorales, est contraire à l’intérêt général.

Le naufrage démocratique avec Hollande

Dans ce domaine, François Hollande fait très fort, avec la sortie d’un énième livre de confidences à des journalistes qui constitue une nouvelle torpille contre la coque du bateau républicain. Hollande voudrait donner le sentiment que son désastreux bilan est d’abord dû à un manque d’intérêt pour les problèmes du pays, et à une forme de paresse, il ne s’y serait pas pris autrement.

Reste que, pour le citoyen ordinaire, ce spectacle désolant est une sorte de plaidoyer pour l’arrivée au pouvoir d’une personnalité forte (Hitler l’était pour les Allemands) qui ne sera pas obsédée par sa réélection (puisque le livre de confidences aux journalistes du Monde vise bien à préparer celle-ci), et qui agira en se plongeant dans les dossiers, au lieu de recevoir le gotha médiatique parisien à longueur de journées.

Le naufrage démocratique avec les Républicains

Face à ces forfanteries, le débat chez les Républicains prend une mauvaise tournure. Les candidats ont-ils des projets différents?

  • Se dessine aujourd’hui une tendance « molle » autour de Juppé qui refera du Chirac,
  • et une tendance « dure » autour de Sarkozy dont on ne sait s’il fera mieux. (il lui manque la personnalité d’un Adolf? Il est encoire et toujours petit. Peut-être que dans 30 – 40 ans…..)

Au total, les Républicains donnent le sentiment de rejeter la ligne identitaire de Sarkozy, et de se balancer des horreurs quotidiennes à la figure.

Pour les Français, le spectacle n’est pas forcément plus réjouissant que les rodomontades hollandiennes. L’étripaillage qui devrait avoir lieu ce soir nourrira une fois de plus l’idée que les élus s’intéressent plus au pouvoir qu’au pays. Qui plus est, les Républicains cachent mal leur conviction que le vainqueur de la primaire sera automatiquement président de la République (et combien parmi eux ne tenterons pas le cavalier seul s’ils ne sont pas ….. retenus) . A moyen terme, cette suffisance se révélera désastreuse pour l’opinion, car elle va accroître le sentiment que la voix du peuple est marginalisée par l’appareil des partis politiques.

Les soutiens que Juppé engrange font ici mauvais genre: tout se passe comme si les notables allaient décider de la primaire des Républicains à la place des électeurs, et qu’en bout de course ce jeu de parrainage allait remplacer le vote de mai 2017.

Les présidentielles bloquent désormais l’action publique pendant plus d’un an

Petit à petit, la mécanique des primaires dévoile son effet pervers: elle accroît la longueur de la campagne électorale jusqu’à la faire durer plus d’un an. Les premiers candidats se sont déclarés… au mois de mars 2016, pour une campagne qui se finira en juin 2017, avec les législatives. (d’où l’intérêt des analyses des scoring des députés actuels, genre  :   http://wp.me/p4Im0Q-1kg      . Va t-on réélire des gens qui ne font pas le job?)

Cette dérive ne manquera pas, là encore, d’agacer et d’inquiéter les électeurs au chômage, en difficulté, ou plongés dans l’inquiétude. Pendant que les citoyens ordinaires rament pour survivre, les politiciens sont obnubilés par le poste qu’ils occuperont un plus tard.

Et que ressort-il au juste de cette interminable confrontation? On cherche désespérément le projet que tous ces candidats partagent effectivement avec le peuple français.

cupvkvlwaaatngr

La suite au prochain numéro de la saga des 7 mercenaires…. Il paraît que cela va saigner…… L’accouchement du divin enfant se fera au forceps!

 

http://free.niooz.fr/s/free/douce-france-a-tous-les-mous-de-droite-qui-font-la-fine-bouche-primaire-les-republicains-comme-un-air-de-deja-vu-la-france-en-plein-naufra-11041808.shtml

 

…..

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et « normale » : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama
  • A venir : la primaire, la levée des urgences,…. le scoring des députés (élire ou réélire des impuissants à protéger le peuple)…

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Advertisements

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :