-

keg – 214 Mars = 30/09/2016 – L’âne de l’ENA, n’a pas d’état d’âne. Son seul état c’est l’urgence de sa chute impériale, mais sans carré de la garde…. Il se rend et ne meurt point!

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «la primaires des ENA» ou «la terminale des ânes»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Egho de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife en lieu et place d’un capitaine défunt) :

  • http://wp.me/p4Im0Q-1hT (B.le Maire) – 19/09/2016
  • http://wp.me/p4Im0Q-1i6  (J.P Kirmann) – 21/09/2016
  • vrpeuple-h-mariton-ump , (27/09/2016) parlons un peu du candidat camarade – Mariton, joker politicomico-présidentiel qui a joué le jeu jusqu’au bout de sa virade…..de l’espoir (perso), lui qui avait comme volonté d’être le « président de tous les Français », à l’exception de …. vous! (et cette exclusive le met déjà dans le camp des prometteurs non-faiseurs. Il a triché avec ses parrainages et fait donc l’expérience de ses rejets, comme il le fait vivre à tous ceux qui ne sont pas de son bord. C’est enfin l’arrosé-arroseur)
  • Nous parlerons aussi des autres candidats putatifs du trône…. (surtout ceux qui sont sur les bancs actuels de l’assemblée, afin de bénéficier de l’affichage!)

    • vrpeuple-j-f-poisson-ump  J.F Poisson (ump) – 28/09/2016
    • J.F Copé (ump)
    • N Dupont-Aignan (ump)
    • F?Fillon (ump)
    • Henri Guaino (ump)
    • NMK (ump)
    • F de Rugy (ps)
    • B Hamon (ps)
    • F Hollande (ps)
    • E Macron (ps)
    • C Dyuflot (ni)
    • J Lassalle (ni)

 

——

La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « des putes à Sion….. à la Jérusalem-knesset parisienne »

  • Quels mots utilisent vos représentants du Peuple (alias VRP du Peuple) pour défendre vos aspirations et attentes. Les mots attendus doivent-ils être ceux de quémandeurs, hésitants, presque timides (pour faire aboutir positivement vos espérances à Paris, il faut être volontaire, imposant, pugnace, voire « violent » et non effacé, hésitant,, demandant des autorisations de demander….à)
  • Quels mots sont utilisés par son parti d’appartenance
  • Quels sont les ratios de réussite (de votre député et de son  parti au regard du nombre de propositions de loi déposées . Déposées ne veut pas forcément dire : étude par l’assemblée et encore moins réussite et acceptation par ladite assemblée…. A ce jour (arrêté à fin Août 2016 et depuis Juin 2012), collectivement, et depuis le début de la 14éme législative démarrée au lendemain de la victoire du PS aux législatives de 2012) :

    • 238 PPL étudiées sur 1446 déposées (16,5% dont 60 refusées par l’assemblée  soit 25% des PPL débattues)
    • pour 82 déposants sur 249 (32,9%)
    • 43,3% des députés ont fait des PPL (et les autres que font-ils? Ce sont les petits-insignifiants qui déposent le plus de PPL, est-ce pour exister?)

déposé ne voulant nullement dire étudiées et encore moins acceptées

  • Les rations :  vote / Dépôts (dont rejets)
    • du parti du député
    • du député
  • positionnement individuel et du parti par rapport aux « restrictions de liberté (au travers et sous couvert de « l’état d’urgence », qui n’est qu’un prétexte surtout quand cet état doit-être exceptionnel dans ses circonstances et sa durée – près d’un an n’est plus exceptionnel mais devient la norme, en contradiction avec la constitution. Si nous avons des devoirs de citoyens, nous avons aussi des droits de citoyens garantis par la constitution. Utilisons cet outil en, en faisant respecter les termes. Sinon restons esclaves et  dans ce cas fermons la!)

Voici donc un tableau d’un possible député « Mohamed Durand de là-bas » (bien sur député éphémère, et improbable,  du tiers comme du quart de garde, mais allez savoir) qui vous permet de voir la trame de l’analyse. Mettez y le nom de votre député pour savoir le poids de ses (in)efficacités et éventuellement savoir si vous devez ou non ré-élire un VRP de vos demandes qui n’est pas à la hauteur de vos aspirations. Nous avons le droit de nous tromper, mais continuer cela ne se peut…..

Allez vous revoter pour lui ou vous laisser tenter à dire que vous ne voulez plus de potiches qui ne vous représentent plus mais ne représentent que leurs propres intérêts et avantages. Qu’on est loin du rôle réel d’un représentant VRP du Peuple…. ! La nuit du 04 Aout n’a fait que créer une nouvelle caste de privilégiés (qui nous coûtent cher , en moyenne, tous cumuls confondus, plus de 9 500 € par mois, à multiplier par 902 parlementaires « julot-casse-croute » et ensuite pas 12 soit 5713 smicards-an! rien que cela!)

Mohamed Dupont de là-bas, fiché « S » comme saltimbank de la policomic-représentation  (il en est de même pour les 575 pseudo VRP du Peuple à vous de demander le votre dans cette grande famille parasitaire (car qu’est « vivre au crochet du Peuple ») –    vrpeuple-m-dupont-de-la-bas

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

La primaire mène à la secondaire qui mène à la terminale. C’est le cursus normal de tout érudit. Quand aux autres, ils ne dépassent pas le coin-isoloir pour désigner son roi des ânes( fut-il ENA ou n’ENA pas, voir X ou y ou z. Qu’importe l’alpha pourvu que l’on soit Beth… ah!)

….. et avec un peu de recul….

l’essentiel n’est jamais primaire. l’essentiel c’est le final et donc en terminale…. Reste à définir la section…..(savante ou non)

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Et si les primaires tuaient les primaires?  –  Il n’y plus aucun candidat “naturel” de la droite

Et si Sarkozy et Juppé, finalistes de la primaire LR, voyaient leur match du second tour départagé par un contingent nombreux, identifié et claironnant d’électeurs de gauche? La primaire se neutraliserait alors elle-même.

juppe sarkozy primaire lr

Sipa. Numéro de reportage : 00724584_000041.

Comme Jérôme Leroy, et au contraire de Régis de Castelnau, il ne me choque pas outre mesure qu’un électeur de gauche aille participer à la primaire de la droite et du centre pour y soutenir ce qu’il estime être “le moindre mal”. De la même manière, au demeurant, qu’il ne me paraîtrait pas incongru qu’un électeur de droite prenne part à la primaire de la gauche, à supposer que celle-ci conservât encore un enjeu, un sens ou une éventualité (mais cela existe déjà et s’appelle trout simplement une élection et est prévu par le code électoral et la constitution).

Un choix par défaut (alias tousaufisme… C’est à dire voter pour le néant)

Au fond, l’intérêt bien compris de l’électeur est assurément et bien souvent d’éliminer (cela s’appelle le tousaufisme), faute de pouvoir choisir, et il ne manque pas de le faire quand l’offre politique ou le mode de scrutin ne lui laisse plus qu’à opter pour la peste ou bien pour le choléra (il oublie qu’il a le pouvoir et encore le droit de dire « NON » en votant blanc et massivement). Non, ce qui me semble pervers dans cette démarche, et aussi ce qui me réjouit, c’est qu’elle est vouée, si elle prend de l’ampleur, à faire exploser la pratique même des primaires, qui est une idée neuve en France.

La lecture des commentaires des abonnés aux sites Internet des journaux bien-pensants est en ce sens particulièrement édifiante. Cela fait maintenant des mois que le moindre article relatif à Nicolas Sarkozy (il est vrai qu’il use et abuse du culte de sa propre personne. il est vrai qu’il en est le champion incontestable et il a crée la nouvelle règle électorale : voter pour les plus grandes batteries de casseroles) est aussitôt suivi d’une kyrielle de propos de détestation, usant invariablement des patronymes “Bismuth” et du substantif “casseroles”, ainsi que de l’engagement solennel que l’on fera tout pour faire barrage à la résistible ascension dudit Sarko, notamment en votant Juppé à la primaire (mais tout le monde sait ce qu’il en sera du ralliement …. in fine au 3éme tour. Serions nous si con pour ne pas le savoir d’avance.?), tout électeur de gauche patenté qu’on soit. A la réciproque, chaque article évoquant Alain Juppé (Qu’apporte t-on de différent quand on baigne depuis  des années dans le même marigot, poussant parfois le luxe de se faire pincer et d’aller purger son purgatoire à l’étranger, puis revenir, de ce lointain Canada-dry, comme si la neige vous avait lavé!) ne manque pas de susciter une ribambelle de paroles respectueuses, de louanges républicaines, vantant la modération et la dignité du personnage, et comportant la même souscription à un déplacement prochain aux urnes de la primaire, pour y faire triompher Monsieur Moins, l’”Au bonheur des non-identitaires”, rempart contre l’agitation pré-fasciste de l’insupportable nabot.

Certes, nul n’ignore que les bobos et autres lecteurs instruits des grands quotidiens peuvent se payer de mots et de velléités et que, même unis, leur nombre de divisions n’est pas celui d’une armée de masse.

Scénario catastrophe

Mais – politique-fiction désormais plausible -, et si cela venait quand même à se produire ? Et si Sarkozy et Juppé, finalistes de la primaire, voyaient leur match du second tour départagé par un contingent nombreux, identifié et claironnant d’électeurs de gauche (et alors les voix progressistes seraient en panne de leader-chips, quelle patate! A quoi servent les extrêmes, déjà qu’entre eux ils se repoussent à l’encontre de toute loi physique – la politique ne répond pas de la même mécanique physique. Si maintenant ils votent pour des réactionnaires, c’est preuve que la socia-lie est devenue feu – de paille)? Pense-t-on réellement que, dans une telle hypothèse, qui n’est plus seulement d’école ou de cour de récréation, celui qui serait défait, forcément défait, Nicolas Sarkozy, tiendrait toujours la partie pour loyale, le combat pour régulier, admettrait sans barguigner que son adversaire l’a emporté et renoncerait à briguer les suffrages de l’ensemble du corps électoral ? J’avoue avoir raisonnablement un doute, et il serait difficile de jeter la pierre à ceux des acteurs politiques qui se sentiraient troublés par un tel “gauchissement” des règles du jeu.

La primaire de droite a de bonnes chances de périr dans de telles conditions. De la même façon d’ailleurs que celle de gauche ne survivrait peut-être pas au grotesque d’un candidat président sortant en passe de se faire blackbouler par n’importe quel opposant un peu fringant, sans qu’une immixtion des électeurs de droite soit seulement nécessaire.

J’ajoute toutefois que je ne verserais alors pas une larme sur cette procédure saugrenue des primaires, dont l’importation en nos contrées est à peu près aussi légitime et viable que celle de la fête d’Halloween, venue des mêmes terres d’Outre-Atlantique. En Amérique, ces primaires viennent redonner structure et un contenu programmatique minimal à des partis sans réelle identité profonde en dehors de ces élections. En France, elles ne jouent littéralement plus que le jeu des ego et des carrières, en achevant de discréditer le rôle des partis (lesquels sont censés “concourir à l’expression du suffrage, aux termes de la Constitution. Une constitution bafouée, martyrisée est-elle encore constitution ou ramassis de merde à usage des grands et au détriment des petits?), devenus haras foutraques d’écuries présidentielles, où se côtoient étalons, rosses et petits poneys. Si plus aucun “candidat naturel” n’est aujourd’hui en mesure de s’imposer sans discussion dans un camp ou dans l’autre, c’est que le personnel politique n’est décidément plus à la hauteur des exigences de la fonction présidentielle façon “Ve République”. Et que les primaires sont un pis-aller, où l’on demande au Peuple d’arbitrer ce qui mériterait presque d’être laissé à la courte paille.

Dès lors, si donc ce sont les primaires qu’on assassine, eh bien qu’elles meurent !

 

Les primaires sont en fin de compte secondaires. Ce qui compte ou devrait compter le plus c’est l’écart, somme toute primordiale, des secondes entre les deux égo-statiques lors du 1er tour de la 3éme mi-temps (même les règles des matchs change… Comment voulez-vous vous y retrouver).

Que vont faire le 1 million de voix liées au problème de la discrimination faite aux « Pupîlles de la Nation, non juifs », enfants de « morts pour la France » victimes depuis juillet 2000 :

  • de la discrimination faite à la demande et profits des enfants de « mort pour rien » (par rapport à « mort pour la France ») que sont les « pupilles de la Nation juifs »
  • la complicité et les mensonges de toute la classe politique et gouvernementale de tous bords :
    • promesse électorale de sarkozy en 2007 (non tenue) et récidive, malgré tout en 2012
    • dépôts de propositions de loi de la socia-lie signées par les plus grands dont nombre au pouvoir actuellement…. (du temps de l’opposition, de leur opposition, non à la discrimination, mais à la droite

Il était même prévu pour ceux dont le parent était mort au maquis en combattant, les armes à la main (et donc pas une mort passive, ni collabo) d’apporter la preuve, 70 ans après, que leur parent n’aurait pas laissé passer une échappatoire à la mort et qu’il ne l’aurait pas tentée… Il est vrai que de tels parents auraient été des cons (on comprendrait ce raisonnement de nazis, mais serait-ce à dire que nos gouvernants seraient pire que des nazis?). Les seuls moyens à l’époque étaient :

  • la collaboration
  • la désertion en plein combat
  • la dénonciation de son maquis

On est loin de la notion de héros morts au combat pour la liberté et surtout la liberté de pouvoir se présenter à des élections de collabo. En somme nous sommes encore dans le continuum de Vichy, quoi qu’en disent les politicards. Il nous manque, après un général, un maréchal pour guider la France…. Il paraît qu’elle pointe le bout de son minois….)

 

 

http://www.causeur.fr/primaire-lr-juppe-sarkozy-40288.html

 

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Sarkozy intouchable : pourquoi nous sommes tous coupables !

 

Les scandales et les révélations s’accumulent mais l’ancien président court toujours. La faute à qui ?

 

En Gaule, rien de tel. Nos dirigeants n’ont aucun souci à se faire. A défaut de leur couper la tête, nous leur pardonnons toujours, quels que soient leurs égarements. Bien qu’il ait fait exploser le plafond de dépenses de campagne en 2012, bien que les soupçons s’accumulent quant à un éventuel financement libyen de sa campagne de 2007, bien qu’il soit mis en examen dans l’affaire dite des « écoutes » pour avoir cherché à corrompre un magistrat de la Cour de cassation avec la complicité de son avocat, bien qu’il soit mis en examen dans l’affaire Bygmalion et que son renvoi devant le tribunal correctionnel soit requis par le parquet, l’ancien président reste en lice. Il crie au complot, excipe de sa probité et prétend encore devenir notre nouveau président.

Fort heureusement, pour lui, Nicolas Sarkozy n’est ni brésilien, ni américain, ni suédois, ni même roumain. Chez nous, un responsable de cette trempe, on le chérit, on l’applaudit, on l’élit.

Plus personne ne devrait gober le mensonge

Pas un jour sans que l’une de ses saillies passées ou présentes ne défraie la chronique. Nicolas Sarkozy peut cracher sur ses anciens collaborateurs et ses adversaires à longueur de off, fulminer contre les journalistes « guévaristes » qui s’autorisent à lui poser des questions et changer d’avis comme de chemise sur des sujets mineurs comme le droit du sol, le réchauffement climatique ou l’appartenance de la France à l’Union européenne, rien n’y fait. Il court toujours.

La faute à qui ? Aux médias fascinés par son show ? Sans doute. Mais à ce degré d’intoxication, c’est le corps social tout entier qui manque de défense immunitaire. Plus aucun citoyen français honnêtement informé ne devrait gober le mensonge. Plus aucun politicien normalement courageux ne devrait cautionner l’imposture. Elu en 2007, battu en 2012, Nicolas Sarkozy n’aurait même pas dû figurer dans la course de 2017. Les dirigeants de l’UMP qui lui ont remis les rênes du parti en 2014, sont les grands fautifs : comment ont-ils pu éponger les mécomptes de sa précédente campagne et s’en remettre à lui, sauf par instinct de soumission clanique ?

« Les affaires finiront par le rattraper et l’empêcher de se présenter », entend-on.

Mais c’est l’inverse qui se produit. Sarkozy, le Berlusconi des Hauts-de-Seine, n’est candidat à la présidentielle que pour se tirer d’affaires. Son fracassant retour en politique ne sert qu’à occulter son destin judiciaire. En avocat qu’il n’a jamais cessé d’être, maître Sarko inverse la charge de la preuve : si les juges lui cherchent des noises, c’est qu’il s’agit de le faire taire et même, en sa personne, de museler le peuple qu’il exprime si bien…

Foin de sondages ! Ce Tartuffe est déjà gagnant à tous les coups. Si Juppé remporte la primaire puis la présidentielle, il devra lui accorder une protection en contrepartie de son soutien. Bingo… Et rebingo ! Si Sarkozy réussit son hold-up sur la primaire, il sera lavé de tous les soupçons par l’onction démocratique. Un miracle. Mais si ce revenant magnifié parvenait à se faire réélire président à la faveur d’un malentendu, il redeviendrait intouchable comme le prévoit notre grandiose Constitution et pourrait se venger de tous ceux qui lui ont manqué. Ainsi va la Gaule !

 

Il est une sentence publicitaire (et cela marche) « Qu’importe que l’on parle de moi, en bien ou en mal, l’essentiel est que l’on en parle ». Il le met lui même en pratique…. en prenant des poses à la Hitler (théâtrales, comiques, sourcilleuses, soupçonneuses, décontrastées,- à la Garcimore -….). Il s’y entend et nous aussi qui nous laissons plébisciter par sa pub….. auto-proclamée!

Je suis sur que si on lui promettait l’immunité permanente (pour immenses services rendus à la France….. Si ne voyez lesquels, c’est que vous êtes de mauvais Français, na…..), sans être élu, il se retirerait de la campagne des primaires et de la présidentielle pour jouir en père tranquille de ses rentes de situation accumulées pendant son règne....

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/presidentielle-primaire-droite/20160928.OBS8949/sarkozy-intouchable-pourquoi-nous-sommes-tous-coupables.html

 

****

 

Elections 2017 : pourquoi vous ne recevrez plus de tracts dans vos boîtes aux lettres

 
Elections 2017 : pourquoi vous ne recevrez plus de tracts dans vos boîtes aux lettres
 

Le projet de budget 2017, présenté mercredi par le gouvernement, prévoit la dématérialisation des professions de foi des candidats aux élections.

 

La propagange électorale par courrier, c’est (presque) fini ! Le projet de budget 2017, présenté mercredi par Michel Sapin, prévoit en effet la dématérialisation – et donc la disparition de l’envoi papier – pour les professions de fois et autres documents des candidats aux élections.

« Il s’agit d’adapter l’accès à la propagande électorale aux nouveaux moyens de communication et de réduire les coûts écologiques et budgétaires liés à l’organisation des élections », indique le ministère de l’Économie dans un communiqué (et puis si les Français veulent connaître les programmes, ils n’ont qu’a acheter les pamphlets pondus par tous les candidats putatifs et les autres…. ce qui fait pas moins de 45 x 20 x 45 000 000 = 40,5  milliards d’€uros et il ne reste plus à l’état de percevoir sa dîme de 1,05 milliards à ajouter aux économies escomptées de 0,159 milliards, soit 1,209 milliards.  Mais qui va être assez fou et con pour payer 900€ pour lire un fatras de conneries qui ne changeront rien!)

« La dématérialisation de la propagande électorale consiste à remplacer l’envoi en format papier des circulaires des candidats et des bulletins de vote par leur mise en ligne sur un site internet public et leur mise à disposition au sein des mairies », précise le document.

La fin des envois papier aux 47 millions d’électeurs devrait permettre une économie de 168,9 millions d’euros, d’après le texte, dont près de 69 millions d’euros au titre des élections législatives et un peu plus de 100 millions pour le scrutin présidentiel. Si elle était adoptée, cette mesure pourrait s’appliquer dès les élections de 2017

La dématérialisation des documents électoraux avait déjà été proposée au Parlement en 2014 et 2015. Mais à chaque fois, les parlementaires l’ont rejetée, estimant notamment qu’elle pénaliserait les citoyens ne disposant pas d’Internet. 

 

Mensonge sur une profession de foi ou mensonge littéralisé, où est la différence? Mais simplement dans le prix, 900€ d’un côté, zéro de l’autre. Faut-il pour permettre à l’état de faire une  économie de 0,159 milliards se mettre sur la paille globalement à raison de 900€ par tête de turc que nous sommes (pour certains c’est juste leur seuil de pauvreté. faut-il les interdire de vote pour indigence?).

Et pourtant il y a un moyen radical de réaliser des économies : ne plus rembourser les frais de campagne… D’autant que ce n’est pas l’état qui rembourse, mais ce sont les citoyens. Je ne veux pas rembourser quiconque surtout si en plus je vote blanc. Il y en a plus qu’assez d’engraisser les partis et les politicards grâce à leur statut « officialisé » de « julot-casse-croute ».

 

http://www.planet.fr/societe-elections-2017-pourquoi-vous-ne-recevrez-plus-de-tracts-electoraux-par-courrier.1191436.29336.html

 

****

 

 

 

*****

 

Obama ne décide plus de rien. Le Sénat fait comme s’il n’était plus là

Obama ne décide plus de rien. Le Sénat fait comme s’il n’était plus là

Le Sénat a voté le projet de loi autorisant les familles des victimes à poursuivre l’Arabie Saoudite

 

Le Sénat américain a voté aujourd’hui à une large majorité pour passer outre au veto de Barack Obama, que le président avait mis contre une loi autorisant les victimes du 11 septembre à poursuivre l’Arabie Saoudite.

Le Sénat a voté presque à l’unanimité pour faire passer ce texte, qui devrait à présent être également accepté sans problème par la Chambre des représentants.

Le président américain et de hauts responsables du Pentagone sont d’avis que le projet de loi pourrait mettre en risque les intérêts américains.

La législation est soutenue par les familles de près de 3000 victimes de l’attentat du 11 septembre.

Sur les 19 pirates de l’air qui auraient perpétré les attaques, 15 étaient des ressortissants saoudiens et les preuves disponibles établissent que certains d’entre eux étaient liés à des responsables saoudiens de haut rang.

 

Que va faire le nouveau président, si président il y a, de ce brûlot de l’histoire…. ?

Il y a bien eu le 11 septembre 2001 (nul ne peut le contester). Ce jour a bien existé, le jour OK, mais le reste….. :

  • les tours jumelles,
  • les télescopages d’avions, les risques d’échouages (parce que quelques avions ne respectant pas les plans de vol avec le nombre d’appareils en vol, c’est comme si ces avions-pirates prenaient l’autoroute à contresens, ils arrivent rarement à la bretelle qui leur permettrait de rentrer dans le bon rang-file)
  • le nombre de morts
  • la docilité des passagers
  • les informations

Qu’est-ce qui est vrai, qu’est-ce qui est « ajout » politique, qu’est-ce qui est manip? La finalité….? Classé secret défense.

 

 

http://reseauinternational.net/obama-ne-decide-plus-de-rien-le-senat-fait-comme-sil-netait-plus-la/

 

*****

 

Sondage : pour Hollande, c’est plié. Mais qui se chargera de le lui dire ?

 
 

Pour François Hollande, les sondages se suivent et se ressemblent. Sauf sur un point : à chaque nouvelle vague, il descend d’un cran.

 
 Afficher l'image d'origine
 
 

 

Le dernier en date, une enquête Ipsos/Sopra Steria pour Le Monde, enfonce le clou. Quelle que soit la configuration (avec ou sans Bayrou ou Macron, que le candidat LR soit Juppé ou Sarkozy, etc.), il navigue entre 10 et 13 %. Du jamais vu pour un Président sortant.

Surtout, les uns après les autres, ses rivaux de gauche le disqualifient. Il y a un mois, c’était Montebourg. Et ce sondage vient confirmer que M. Montebourg, pour la primaire PS, ferait jeu égal avec lui, et que M. Hollande ne recevrait, pour le second tour de cette primaire, aucun report des voix de la gauche de la gauche. Et de ce côté-là, hors PS, M. Mélenchon aussi ferait jeu égal avec lui, 12-13 %.

Et ce n’est pas rêverie de sondeur puisque le tribun avait déjà fait ce score il y a 5 ans.

Mais M. Hollande est aussi platement battu sur son aile droite par M. Macron, qui le devancerait systématiquement au premier tour de la présidentielle, comme l’indiquent tous les sondages depuis que M. Macron est sorti du bois.

Et puis, aucun espoir ne vient de la droite non plus. M. Hollande comptait beaucoup sur le retour de Sarkozy pour se refaire. Mais son prédécesseur, dans tous les cas, le devance nettement.

On peut donc penser que si les dirigeants de la gauche veulent simplement, à défaut d’espérer une victoire – ou même une qualification pour le second tour -, éviter une déroute historique, une 4e ou une 5e place humiliante pour un Président sortant, ils planchent actuellement sur le scénario suivant : comment exfiltrer Pépère ? Comment lui faire comprendre que c’est fini ? Qu’il n’est plus question de jouer et d’espérer se faufiler entre les gouttes. D’attendre une fenêtre de tir. Ou une « strauss-kahnnerie ». Ce genre de miracles n’arrive qu’une fois. Que l’heure est grave et la responsabilité historique et que, pour préserver l’honneur de la gauche, il convient de se retirer de la course au plus tôt, et dignement.

Mais, pour l’heure, il n’y a que les cabinets socialistes qui se vident et les visiteurs du soir n’ont pas encore rempli leur mission auprès du Président.

Leur manque-t-il une occasion ? Les chiffres du chômage viennent de tomber : + 50.000 en août. « S’il n’y a pas de baisse du chômage, vous savez quelles conclusions j’en tirerai. »

Allez, Pépère, passe à la conclusion !

 

Adieu Hollande, on t’aimait bien, tu sais. Ton seul problème c’est toi. Ah, si tu te fus appelé Dupont, Durand, tu eux eu plus de chance et la courbe se serait inversée. Mais gouverner la France en ayant triple nationalité :

  • Française
  • politique
  • étrangère (cela ne s’invente pas, surtout quand on connait l’édit de Villers Cotterets qui a donné un blaze à touts les gaulois (et souvent en fonction de leurs origines géographique, professionnelle, etc…. On ne s’appelle pas Hollande pour rien! même depuis 1759, sous la signature d’un autre François, mais grand celui là)

Tous ceux qui se sont exercés à cet exercice n’ont pas passé le seuil de la récidive popularisé&e. Tu ne dérogeras pas à la règle. Si tu n’avais été que bi… passe encore, mais tri… car on ne pardonne pas au 3éme composant surtout étranger. Ton prédécesseur n’a pas échappé à la règle. Quand auront nous un Français souverain pour gouverner la France. Où est le roi? T’es plus côté, même à l’argus des vielles charrettes! Au rencard

 

http://www.bvoltaire.fr/pascalcelerier/sondage-hollande-cest-plie-se-chargera-de-lui-dire,285286

 

*****

 

Nation, ethnie, race, religion, vêture…

 

Je me permets ici de rappeler encore une fois quelques concepts théoriques afin de clarifier un débat qui ne fait que commencer.

 

Nation : (Nation civique, nation ethnique).

 

Le sens moderne de nation utilisé justement par la plus part des nations à l’exclusion d’une petite minorité, est la nation civique, c’est une définition française de 1789 qui dit : « personne juridique constituée par l’ensemble des individus composant l’État. » ce qui a donné le concept d’ état-nation.

Cependant, si le système légal d’un état-nation est formel et s’applique à tous ses citoyens quelles que soient leurs religions et origines, ce système légal possède une histoire parfois longue, liée aux peuples ayant composé cette nation au cours du temps et relatives aux mœurs et habitudes usuelles de ce ou ces peuples. Ainsi pour des pays européens pourtant proches comme l’Allemagne ou le Royaume Uni, les lois qui s’y appliquent sont très différentes de celles de la France.

L’histoire de France est riche en révoltes, contestations et révolutions montrant une méfiance de son peuple envers l’ordre établi, le système légal français est particulièrement codé à l’inverse du droit anglo-saxon fondé sur la jurisprudence. Le système légal français, reflète cette méfiance, notamment la France possède de nombreuses lois sociales, un droit du travail inconnu ailleurs issue des luttes sociales de son peuple.

On pourrait ainsi qualifier d’ethnique le corpus légal d’une nation car ses lois provenant de ses mœurs présentent des différences importantes d’avec ses voisins. Il est donc possible de tempérer le concept de nation civique avec une part de nation incontestablement ethnique.

Les hommes se sont habillés de façons très différentes au cours du temps, mais ils se sont toujours habillés de la même façon à la même époque et dans un même lieu, les différences marquaient seulement des différences sociales ou des différences d’origines 

 

Ethnie.

La discipline d’ethnométhodologie à laquelle je me réfère souvent qualifie d’ethnie, un groupe humain qui partage les mêmes méthodes vues et non remarquées, des méthodes tellement usuelles qu’elles ne sont pas remarquables par ceux qui les pratiquent, par exemple dire « bonjour comment ça va ? » en français pour des français, cela peut être aussi l’usage d’une langue courante, des habitudes culinaires, se vêtir d’une certaine façon. Il serait remarquable que quelqu’un s’habillât comme au 17ème siècle avec une perruque pour aller au bureau, cela ne l’était pourtant pas au 17ème siècle, aujourd’hui celui qui se vêtirait de la sorte passerait pour un hurluberlu.  Le groupe ethnique que l’ethnométhodologie qualifie de « village » permet à ses membres de se reconnaître comme faisant parti d’un groupe de confiance. Ce faisant, chacun des membres du groupe est crédible vis à vis des autres.

Même si un grand savant entrait dans ce groupe nu avec une plume dans les fesses en chantant des chansons obscènes, il ne serait pas cru par les autres membres du groupe et même s’il disait force vérités. Quand on reconnaît un individu comme faisant partie de son groupe (ethnie) on à tendance à le croire a priori.

Par exemple l’usage de rite religieux permet de montrer aux autres partageant la même religion que l’on appartient bien a ce groupe et que l’on peut avoir confiance. Le mimétisme est le mécanisme que tout un chacun adopte pour ressembler aux autres et s’inclure dans le groupe, c’est le cas par exemple des modes vestimentaires ou de langage. Cependant l’appartenance à un groupe n’est pas forcément exclusif, il est possible de faire parti de plusieurs groupes mais seulement si les membres des autres groupes admettent cette appartenance multiple comme étant non remarquable elle devient ainsi tolérable.

 

L’effet de l’immigration sur les mœurs et habitudes en cours ne peut qu’influencer les lois.

Si un apport migratoire est faible, les migrants adopteront rapidement par mimétisme les habitudes des résidents, c’est ce qui s’est toujours passé en France pays traditionnellement d’immigration. Par contre si cette immigration est non seulement importante, mais que ces immigrés ne puissent se mélanger avec la population locale car vivant dans des ghettos communautaires (c’est aussi vrai pour les juifs du carreau des halles ou du ghetto de Venise, que pour les musulmans de barbés et/ou Saint Denis), il est bien évident que ce mimétisme ne puisse plus fonctionner ainsi que la transmission historique des mœurs . La tendance légale sera d’adapter les lois aux mœurs de ces nouveau arrivants. Par exemple la Loi Travail » qui détruit le droit français du travail est consécutive avec un flot migratoire important est-ce un hasard ?

Races.

L’idée qu’il existe des races humaines est récente elle provient du scientisme descriptif en cours à la fin du 18ème siècle et au 19ème siècle

Il n’y a pas de races humaines car celles-ci seraient indéfinissables scientifiquement et donc juridiquement. Il est interdit en France de faire état d’une pseudo race pour l’un de ses citoyens.
Bien entendu il y a des hommes à la peau noir en Afrique et des hommes à la peau très blanche en Suède, mais il n’existe pas de frontière entre les deux. Si on voyage du nord au sud on voit la peau des hommes s’assombrir d’une façon continue. Le taux de mélanine dans les cellules épithéliales est codé par 7 gènes ce qui donne 49 nuances à la naissance, nuances modifiables par le temps d’exposition au soleil qui augmente le taux de mélanine. Il en est de même pour les cheveux plus ou moins crépus. Les hommes du sud marocain et de Mauritanie sont-ils blancs ou sont-ils noirs ? L’état-nation France possède des régions ou les français sont majoritairement noirs de peau et d’autres ou les français sont majoritairement blancs.

Pseudo races et religions ne sont aucunement liées surtout quand il s’agit de religions à caractère universel comme l’islam, ou le christianisme. Seul le judaïsme associe une pseudo race à une religion.
Donc traiter de racistes des gens qui critiquent telle ou telle religion est particulièrement stupide.

Religions.

Le terme vient de relier les hommes entre eux (il n’y a pires divisions, la preuve par Nice qui nous met au bataclan de la société). Les rites religieux partagés par tous étaient et parfois sont encore des moyens de reconnaissances mutuels de gens appartenant à la même ethnie. Tu pratiques ostensiblement les même rites que moi, je peux donc voir que tu appartiens à la même communauté que moi, nous partageons les mêmes croyances, les mêmes mœurs, j’ai confiance en toi ce que tu me dis est vrai (la confiance entre gens, OK, mais le confiance entre gens et politiques surtout quand se mêlent des différences ethniques, religieuses et de race, bonjour les dégâts. Cela se vérifie de quinquennat en quiquinquennat). Bien entendu, ces rites pour être accomplis sont accompagnés d’une mythologie à croire (les croyants de ladite religions l’appelle théologie et d’autres codes). Pendant très longtemps religions et états ont été intimement liés, ces religions s’inscrivaient dans un système de pouvoir politique et il était impossible d’avoir une autre religion sous peine de mort. Les guerres de religions ont ravagé l’Europe au 16ème siècle, ces guerres de religions devinrent des guerres entre états. A partir du moment ou dans un même état, il fut permis de pratiquer diverses religions, celles-ci perdirent leur caractère obligatoire et légal et donc signes d’appartenance national. L’état avec ses lois temporelles remplaçait la religion d’état. Il a bien fallu alors organiser la cohabitation entre religions différentes. En Europe et dans le monde, chaque état du résoudre ce problème de coexistence de diverses religions qui n’avaient plus de fonctions étatiques, sauf dans les théocraties comme l’Arabie Saoudite ou seule la pratique de l’Islam est autorisée. En France, pays de lois, il y eut une séparation formelle de l’église catholique (mais non musulmane ni juive) et de l’état en 1905, cette loi concrétisait légalement l’égalité des diverses religions devant l’état-nation mais finalement dans la réalité il y a peu de différences d’avec d’autres états ayant résolu le problème différemment.

Dans beaucoup de pays, sauf dans certains pays musulmans ou aux USA le rite religieux n’appartient plus au domaine public et n’est plus un signe d’appartenance à la nation.

Le problème survient quand une religion à caractère étatique venant d’ailleurs, comme l’islam accompagné de signe ostensibles d’appartenance comme le vêtement essaye de s’implanter par une immigration massive dans un état ou les signes et rites d’appartenance à une religion-état n’ont plus cours, il y a forcément conflit.

Dans le conflit entre locaux pratiquant des rites d’appartenance spécifiques et immigrés pratiquant des rites d’appartenance différents, qui a tort, qui a raison ? Le local qui serait intolérant ou l’immigré voulant imposer ses propres rites. La tolérance fonctionne jusqu’à ce qu’elle devienne intolérable, l’intolérable survient quand des différences de mœurs viennent à s’affronter, qui imposera les siennes à l’autre ? Certains pays ont résolu ce problème par le communautarisme, des communautés différentes habitent, fréquentent des lieux différents possèdent des écoles différentes et des lois différentes. La France, pays de lois et d’égalité devant la loi rejette justement le communautarisme (excepté celui des juifs, allez comprendre pourquoi?) par habitude ethnique. Il n’est donc pas étonnant que cela soit dans ce pays que les risques d’affrontement entre communautés soient les plus grands.

Le rêve de l’impérialisme est de voir s’affronter des communautés entre elles et surtout de détruire les nations avec leurs lois spécifiques historiques, c’est la raison pour laquelle elle organise soigneusement les migrations, des affrontements ne peuvent alors que survenir, on le voit partout sans aucune exception.

 

A quand la France fédérale avec un étai chrétien, un état juif, un état musulman, un état riche, un état pauvre, un état intelligent, un état con…. Ce serait alors cela le « fameux vivre ensemble ». On aurait donc tout faux! Après tout , la Suisse l’Allemagne, la Grande Bretagne….. n’en sont-ils pas et apparemment cela semble marcher….

 

http://www.alain-benajam.com/2016/09/nation-ethnie-race-religion-veture.html

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :