-

keg – 212 Mars – 28/09/2016 – Un Poisson pilote la France, après un capitaine de pédalo…. et le sang coule de source gauloise et non de maure : Est-ce de bon aloi?

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «droit du sol» ou «droit de sang»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Egho de campagne (des députés d’active, et/ou au gouvernement.org, voulant être calife) :

  • http://wp.me/p4Im0Q-1hT (B.le Maire) – 19/09/2016
  • http://wp.me/p4Im0Q-1i6  (J.P Kirmann) – 21/09/2016
  • vrpeuple-h-mariton-ump , (27/09/2016) parlons un peu du candidat camarade – Mariton, joker politicomico-présidentiel qui a joué le jeu jusqu’au bout de sa virade…..de l’espoir (perso), lui qui avait comme volonté d’être le « président de tous les Français », à l’exception de …. vous! (et cette exclusive le met déjà dans le camp des prometteurs non-faiseurs. Il a triché avec ses parrainages et fait donc l’expérience de ses rejets, comme il le fait vivre à tous ceux qui ne sont pas de son bord. C’est enfin l’arrosé-arroseur)
  • Nous parlerons aussi des autres candidats putatifs du trône…. (surtout ceux qui sont sur les bancs actuels de l’assemblée, afin de bénéficier de l’affichage!)

    • vrpeuple-j-f-poisson-ump  J.F Poisson (ump) – 28/09/2016
    • J.F Copé (ump)
    • N Dupont-Aignan (ump)
    • F?Fillon (ump)
    • Henri Guaino (ump)
    • NMK (ump)
    • F de Rugy (ps)
    • B Hamon (ps)
    • F Hollande (ps)
    • E Macron (ps)
    • C Dyuflot (ni)
    • J Lassalle (ni)

 

——

La primaire des législatives (individus et partis) ou scoring « des putes à Sion…..  »

  • Quels mots utilisent vos représentants du Peuple (alias VRP du Peuple) pour défendre vos aspirations et attentes. Les mots attendus doivent-ils être ceux de quémandeurs, hésitants, presque timides (pour faire aboutir positivement vos espérances à Paris, il faut être volontaire, imposant, pugnace, voire « violent » et non effacé, hésitant,, demandant des autorisations de demander….à)
  • Quels mots sont utilisés par son parti d’appartenance
  • Quels sont les ratios de réussite (de votre député et de son  parti au regard du nombre de propositions de loi déposées . Déposées ne veut pas forcément dire : étude par l’assemblée et encore moins réussite et acceptation par ladite assemblée…. A ce jour (arrêté à fin Août 2016 et depuis Juin 2012), collectivement, et depuis le début de la 14éme législative démarrée au lendemain de la victoire du PS aux législatives de 2012) :

    • 238 PPL étudiées sur 1446 déposées (16,5% dont 60 refusées par l’assemblée  soit 25% des PPL débattues)
    • pour 82 déposants sur 249 (32,9%)
    • 43,3% des députés ont fait des PPL (et les autres que font-ils? Ce sont les petits-insignifiants qui déposent le plus de PPL, est-ce pour exister?)

déposé ne voulant nullement dire étudiées et encore moins acceptées

  • Les rations :  vote / Dépôts (dont rejets)
    • du parti du député
    • du député
  • positionnement individuel et du parti par rapport aux « restrictions de liberté (au travers et sous couvert de « l’état d’urgence », qui n’est qu’un prétexte surtout quand cet état doit-être exceptionnel dans ses circonstances et sa durée – près d’un an n’est plus exceptionnel mais devient la norme, en contradiction avec la constitution. Si nous avons des devoirs de citoyens, nous avons aussi des droits de citoyens garantis par la constitution. Utilisons cet outil en, en faisant respecter les termes. Sinon restons esclaves et  dans ce cas fermons la!)

Voici donc un tableau d’un possible député « Mohamed Durand de là-bas » (bien sur député éphémère, et improbable,  du tiers comme du quart de garde, mais allez savoir) qui vous permet de voir la trame de l’analyse. Mettez y le nom de votre député pour savoir le poids de ses (in)efficacités et éventuellement savoir si vous devez ou non ré-élire un VRP de vos demandes qui n’est pas à la hauteur de vos aspirations. Nous avons le droit de nous tromper, mais continuer cela ne se peut…..

Allez vous revoter pour lui ou vous laisser tenter à dire que vous ne voulez plus de potiches qui ne vous représentent plus mais ne représentent que leurs propres intérêts et avantages. Qu’on est loin du rôle réel d’un représentant VRP du Peuple…. ! La nuit du 04 Aout n’a fait que créer une nouvelle caste de privilégiés (qui nous coûtent cher , en moyenne, tous cumuls confondus, plus de 9 500 € par mois, à multiplier par 902 parlementaires « julot-casse-croute » et ensuite pas 12 soit 5713 smicards-an! rien que cela!)

Mohamed Dupont de là-bas, fiché « S » comme saltimbank de la policomic-représentation  (il en est de même pour les 575 pseudo VRP du Peuple à vous de demander le votre dans cette grande famille parasitaire (car qu’est « vivre au crochet du Peuple ») –    vrpeuple-m-dupont-de-la-bas

…..

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

Sol et sang font parfois argile friable, rarement fiable……

….. et avec un peu de recul….

Le droit du sol est-il le droit du sang? Comment abreuver le sillon ….. si ce n’est avec du sang impur! (mais pas seulement celui des menstrues; quelle que soit la nationalité sanguine qui rappelons le se divise par 4 réseaux-rhésus)

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

« Je rétablirai le droit du sang ! »

 
 

Il faut le redire clairement : l’intégration à la communauté nationale est un cadeau fait par les Français à des étrangers, et non l’inverse.

 Il y a un grave problème avec l’immigration. L’intégralité de la classe politique à laquelle il reste un soupçon de réalisme est aujourd’hui d’accord pour le reconnaître. « Que faire ? » est, en revanche, une question sur laquelle beaucoup déçoivent dans leurs réponses ou par leurs esquives, à commencer par ceux qui ont exercé des responsabilités sans n’avoir jamais changé les choses.

Je n’ai pas été l’un de ceux-là (simplement pour qui roule un ump, si ce n’est pour les idées et la philosophie globale ump, en complice!). Et si j’aspire à exercer des responsabilités, c’est parce que j’ai un projet clair et ferme, notamment sur cette question. Il faut d’urgence rétablir le droit du sang comme moyen privilégié d’accès à la nationalité française, et je suis le seul à le proposer parmi les candidats à la primaire ouverte de la droite et du centre.

Je n’ai jamais varié sur cette idée, parce que je crois qu’il faut enfin se donner les moyens d’endiguer le flux que nous ne savons pas gérer, et qu’il est temps de protéger la France d’une communautarisation croissante et conflictuelle. Dès lors, je refuse absolument que le fait de devenir français soit automatique et, parfois même, involontaire !

Il faut le redire clairement : l’intégration à la communauté nationale est un cadeau fait par les Français à des étrangers, et non l’inverse. La France ne sait plus qui elle est et ne pourra donc jamais accueillir en son sein des étrangers par millions, à moins de les laisser vivre comme dans leurs pays d’origine, ce que les Français refusent légitimement. Pour accueillir et offrir une nationalité, il faut être capable de savoir ce que l’on a à offrir.

Nous devons commencer par là, et ce sera long. Le droit du sol a ouvert les portes d’une communauté nationale en la divisant en multiples communautés qui ne savent même pas ce qu’être français veut dire.Des étrangers pourront, bien sûr, devenir français, exceptionnellement. Il faudra pour cela qu’ils parlent le français et qu’ils prêtent serment devant notre drapeau (quand on sait ce que vaut serment et promesses chez les spécialitses de la France, donneurs de leçons….). Puisqu’ils seront moins nombreux et déterminés, il sera alors possible de les assimiler (ce qui demande un travail partagé !) et non plus seulement les « intégrer ». Il faut cesser de mentir : ces étrangers ne peuvent devenir français sans rien changer à leurs habitudes et sans inscrire leurs enfants dans la longue histoire qui est celle de notre pays. Un papier ne suffit pas (ni Vercingétorix en adoption plénière)!

Mais il faut également être lucide, et se tourner vers les pays d’origine de l’émigration. Avec certains, la mise en place de programmes solides de codéveloppement est nécessaire. Ils permettront aux ressources vives de ne plus éprouver le besoin (même biaisé) de quitter leur terre pour imaginer un avenir ailleurs.

Ouverture et identité ! Parce que sans savoir d’abord qui nous sommes, nous ne pourrons rien offrir et nous nous contenterons de poursuivre la dissolution du peuple français, et l’éclatement de la France.

 

Pour qui roule Poisson? Est-ce le poisson pilote de Sarko ou du fn? Il a été intronisé, dans la cour des putatifs, par sarko (pour les catho-strophiques à rallier à Sion et non à fion…) qui lorgne de plus en plus avec les thèses des le Pen, qu’il aimerait phagocyter (il ne peut y avoir qu’un calife et surtout mâle)

vrpeuple-j-f-poisson-ump

On nait Français qu’après un mélange de genre depuis environ 4 générations d’histoire commune et gauloise. C’est l’histoire vécue ensemble et éventuellement saignante qui forme le meilleur ciment de lien! Le droit du sol oblige à diéser (ou biaiser ou bémoliser), vous connaissez la zizique!.

« Auprès de mon arbre, je vivais heureux…. »!

 

http://www.bvoltaire.fr/jeanfredericpoisson/je-retablirai-le-droit-du-sang,285219

 

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

 

La Deutsche Bank, bombe à retardement au coeur de l’Europe

La Deutsche Bank, bombe à retardement au coeur de l'Europe
L’action de la Deutsche Bank a atteint lundi 26 septembre un plancher record. (DANIEL ROLAND / AFP)

Le cours boursier de la principale banque allemande s’est effondré. Angela Merkel aurait indiqué cet été qu’elle n’entendait pas la sauver, mais aurait-elle vraiment le choix en cas d’accident ?

Le 6 juillet dernier, un gourou des marchés obligataires Jeff Gundlach, fondateur de la société d’investissement DoubleLine Capital déclarait à l’agence Reuters, lugubre :

« Les banques sont en train de mourir et les décideurs politiques ne savent pas quoi faire… Attendez que l’action de la Deutsche Bank passe sous les 10 et les gens vont commencer à paniquer. »

On y est presque. Lundi, l’action, qui avait dépassé 100 euros en 2007, est tombée à 10,5 euros, après une chute de 6% dans la journée. Les Allemands, qui pendant des mois ont pointé du doigt la fragilité des banques italiennes, prennent conscience qu’ils sont assis sur une bombe à retardement made in Germany. Ce qui ne laisse pas de surprendre : l’Allemagne n’est-elle pas la patrie de la vertu financière et des comptes bien tenus ?

Merkel sur une ligne dure

Too big to fail ? 

Dans le scénario optimiste, ce qui se prépare, c’est un test grandeur nature de la nouvelle méthode européenne de sauvetage dite de « bail in », en vigueur depuis le 1er janvier : plutôt que d’intervenir avec l’argent du contribuable (« bail out ») on impose désormais aux créanciers des établissements en difficulté d’éponger les pertes :  en convertissant leurs créances en actions ou alors en en effaçant une partie. Evidemment, essuyer les plâtres du « bail in » aurait été plus simple avec une petite banque.

Le sujet est au cœur du mauvais fonctionnement de la zone euro. Si la Deutsche Bank connaissait un accident, il n’affecterait pas seulement le crédit de la chancelière allemande, c’est l’ensemble de l’économie européenne qui subirait le choc. Aussi, si la fébrilité croît sur les marchés, personne ne prend encore vraiment au sérieux l’idée que les autorités allemandes et européennes puissent laisser complètement tomber la Deutsche Bank, si celle-ci ne parvenait pas à faire face à l’amende américaine. 

La Deutsche bank deviendrait alors la deutsche bing bang!

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20160927.OBS8853/la-deutsche-bank-bombe-a-retardement-au-coeur-de-l-europe.html

 

****

 

Mais pourquoi François Fillon porte-t-il un bandana sur la tête ?

 
Mais pourquoi François Fillon porte-t-il un bandana sur la tête ?
 

Le candidat à la primaire des Républicains fait actuellement l’objet de moqueries sur les réseaux sociaux à cause de cette photo insolite.

 

Non, vous ne rêvez pas, cette photo est bien réelle. Elle a été prise dimanche en Seine-Saint-Denis alors que François Fillon était l’invité des sikhs de France, indique le Huffington Post

Sur la page Facebook des sikhs de France, on peut apercevoir le candidat à la primaire être acceuilli par les fidèles de cette religion qui compte 10 000 personnes en France.

« Il a été accueilli dans la salle de prière où il s’est exprimé sur la liberté religieuse », a révélé au site un des conseillers de François Fillon. Mais pendant cette petite réunion, des fidèles ont pris en photo l’ancien Premier ministre, le montrant dans une situation qui prête à sourire. En effet, François Fillon, accroupi, porte sur sa tête un bandana bleu un peu ringard, qui ressemble à ceux des bikers américains.

Mais François FIllon n’est pas le seul a s’être prêté à cette tradition. Avant lui, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a fait de même au Canada, ainsi que David Cameron ou Jeremy Corbin, le chef du parti travailliste britannique.

 

Fillon président : les signes extérieurs d’appartenance seront interdits…. Il ne l’est pas encore et ne peut donc s’interdire, avant ses décrets de ne pas en porter. C’est beau les derniers lambeaux de liberté… Et puis ne soyons pas plus filloniste que lui-même, d’autant que des plus grands le font… encore. On a raison de s’appuyer sur les grandes images, pour se grandir! Ce serait du racolage religieux? Mais les sikhs votent-ils en France? C’est vrai que 10 000 voix ce n’est pas à négliger d’autant que tous ne sont pas encartés (du moins à l’ump ou son ersatz)

 

http://www.planet.fr/politique-mais-pourquoi-francois-fillon-porte-t-il-un-bandana-sur-la-tete.1189164.29334.html

 

****

Le Molenbeek néerlandais existe, Zeegers l’a rencontré  –  Quand un journaliste de gauche découvre le salafistan

Prenez un journaliste néerlandais bien sous tous rapports. Immergez-le dans une ex-banlieue ouvrière de La Haye devenue un ghetto salafiste. Vous obtenez un livre-témoignage certes édifiant mais qui ne rompt pas vraiment avec la culture de l’excuse…

zeegers islam pays bas

Plan de Transvaal. Wikipedia.

Lorsque Maarten Zeegers, journaliste néerlandais pour le Volkskrant et NRC Handelsblad, et sa femme syrienne Sarah décident de s’installer dans le quartier de Transvaal, à La Haye, pour des raisons financières, ils découvrent un véritable Molenbeek hollandais : dans cet ancien quartier de la classe ouvrière blanche où il y a aujourd’hui 90% d’étrangers – dont 75% de musulmans -, un appel tonitruant à la prière retentit tous les vendredis et des versets coraniques ont remplacé les affiches publicitaires. Difficile de s’intégrer dans pareil quartier quand on est un trentenaire néerlandais de souche. Sauf à se faire passer pour musulman. Ce qui est plutôt chose aisée pour Maarten Zeegers, un brun aux yeux marrons qui pourrait facilement passer pour un Arabe, et qui connaît de surcroît parfaitement la langue arabe depuis qu’il a couvert la révolution syrienne.

Comment on devient salaf

C’est ainsi que Maarten Zeegers, qui prévoyait alors d’écrire un livre-témoignage sur son expérience, se laisse pousser la barbe, se lève tous les matins à cinq heures pour faire sa prière, mange hallal et va même jusqu’à réciter le Coran dans son bain. Très vite, le journaliste, naguère jugé peu fréquentable parce que non-musulman, se fait de nouveaux amis, qui l’appellent « frère » et sont ravis de l’accueillir dans leur mosquée.

Des départs pour la Syrie, il y a en déjà eu des dizaines, et cela ne fait que commencer car à la mosquée salafiste Qeba – que Maarten Zeegers fréquente – les prêches sont très virulemment pro-jihad. Si l’imam prêche en néerlandais, s’il est, de l’avis de Marteen Zeegers, « ultra-drôle et ultra-accro à WhatsApp », il n’en est pas moins farouchement opposé à la démocratie – coupable d’être contraire à la volonté d’Allah (tout est dit. Et on voudrait intégrer des non croyants à la démocratie. De qui se moque t-on?).

Ce que constate Maarten Zeegers, c’est que les choses vont mal au Transvaalkwartier : les musulmans peinent à s’assimiler et les hollandais préfèrent fuir vers des quartiers où le multiculturalisme est moins prégnant. D’où un repli identitaire chez les musulmans. La suite, c’est le chômage, la délinquance, la drogue, et bien sûr, comme il faut bien s’en sortir laisse t-il à penser, le Jihad. C’est là un glissement un peu dangereux, et nombreux sont les politiciens et les journalistes, en France, qui cherchent aussi à expliquer le terrorisme islamiste par la pauvreté et le rejet.

Qui exclut qui ?

Il serait de bon ton de rappeler que du temps que le Transvaalkwartier était un quartier d’ouvriers blancs, construit entre 1900 et 1935, l’endettement, la pauvreté, la précarité, voire la condescendance des classes plus riches étaient monnaie courante ; de même faudrait-il se ressouvenir de ce que dans les mêmes années à Saint-Denis les immigrés bretons et espagnols vivaient dans des foyers insalubres où il n’était pas rare d’attraper la tuberculose … Les choses, de ce point de vue, allaient plus mal qu’aujourd’hui. Les gens étaient miséreux, et non point nourris aux allocations. Pour s’en sortir, ils n’allaient pas « faire le Jihad » – ce qui eût été pour eux tout à fait incompréhensible, autant qu’ hors de leur champ culturel et religieux – mais ils travaillaient, s’entraidaient, votaient pour le Front populaire.

Que les choses aillent mal aux Pays-Bas dans les quartiers les plus populaires, qu’il y ait de la pauvreté et de l’exclusion en Seine-Saint-Denis, c’est certain. Mais ce sont des quartiers qui ont connu pire. Aujourd’hui si des musulmans radicalisés issus de ces quartiers réputés difficiles s’envolent pour la Syrie, ce n’est nullement, contrairement à ce qu’affirme Maarten Zeegers, pour échapper à la précarité et à l’exclusion. Ce n’est pas un pays de Cocagne que cherchent les djihadistes, mais un pays guerrier. Ce n’est ni la pauvreté ni l’exclusion qu’ils cherchent à tout prix à éviter, mais la fréquentation des chrétiens, des juifs, des athées, bref de tous les infidèles. Ces gens-là ne veulent pas du vivre-ensemble. Et ni les Néerlandais ni les Français ne sauraient être coupables d’intolérance envers des soldats étrangers qui – au nom de l’Islam – veulent détruire leur civilisation et leur peuple.

Maarten Zeegers est allé vivre dans une autre ville. Preuve, s’il en est encore besoin, qu’au Transvaalkwartier on préfère l’entre-soi, et que là-bas comme en France, le vivre-ensemble n’est qu’un leurre.

 

Après une telle conclusion, faut-il continuer à vouloir « vivre ensemble »? Ne vivons nous pas nous même ensemble avec nos images du miroir (Juifs , Français 100%, riches, classes moyennes, pauvres,….), entre eux! Il est faux de vouloir imposer ce « vivre ensemble » au nom de valeurs se voulant généreuses mais à géométrie variable selon le bon vouloir du prince et de ses serviteurs (le pouvoir). S’il veut imposer ce vivre ensemble », il lui faut d’abord imposer ce même vivre ensemble aux tochtones….  et il n’en a plus le temps. Je décrète la « république du non vivre ensemble » et surtout pas avec des étrangers à ma culture… !

Je respecte leur culture, mais chez eux et pas chez moi….  Je ne respecte que ceux qui me respectent dans mes us et coutumes, les autres sont les ennemis, si bien décrits par le Valls de service, premier secrétaire du pays, de son état!

C’est Molenbeek en hollandie ( la vraie et non un ersatz franchisé)

 

http://www.causeur.fr/zeegers-pays-bas-islam-salafisme-40284.html

 

*****

 

Bientôt, le retour à l’internement administratif ?

Bientôt, le retour à l’internement administratif ?

La mode politique en Europe et aux États-Unis est à la légitime défense « préventive ». Cette prévention, c’est-à-dire les mesures prises pour empêcher un mal qui risque de survenir, ne joue que très peu dans le domaine social. Dans le domaine médical, elle coûterait, dit-on, trop cher si elle était généralisée ; dans le monde des affaires, il ne faut surtout pas se prémunir contre les licenciements de masse et jouer au contraire sur l’effet de surprise et sur le désarroi qui en résulte pour les salariés ; en matière environnementale, le principe de précaution est très fortement contesté par les entreprises, parce qu’il serait source de paralysie !

Les gérants (privés) des grands moyens de production doivent être toujours plus libres de leur stratégie, profit oblige, y compris lorsque l’entreprise ne survit qu’avec l’argent public (par exemple, le groupe Alstom).

Par contre, dans le secteur strictement politique, les pouvoirs publics n’ont jamais trouvé mieux que de jouer aux victimes (il faut bien se défendre contre les agresseurs, y compris potentiels) ou aux protecteurs (le petit peuple a besoin d’une autorité sécuritaire au-dessus de lui).

Dans l’ordre international, il y a longtemps que les agresseurs se prétendent agressés.

Les nazis dénonçaient l’asphyxie que les vainqueurs de la Première Guerre Mondiale avaient tenté d’imposer aux Allemands qui avaient pourtant besoin « d’espace vital » ; de surcroît, les juifs et les bolcheviques constituaient une menace chronique dissolvante pour le Reich. Il fallait donc agresser la Tchécoslovaquie, la Pologne, la France, la Grande Bretagne, l’URSS, etc. pour que le peuple allemand « respire » !

Plus près de nous, les démocraties (occidentales) ont remis à l’ordre du jour la prévention.

  • Pour « contenir » et refouler le communisme dans un premier temps, (prétendument omniprésent, y compris lorsqu’il n’y avait que nationalisme et revendication d’indépendance de la part des peuples colonisés) ;
  • puis, pour sauver la paix, ce qui exigeait la guerre, contre les prétendus détenteurs d’armes « de destruction massive » (comme l’Irak de Saddam Hussein, par exemple), ou pour protéger un allié contre une « menace » militaire, ce qui justifie le maintien de bases militaires américaines « d’intérêt stratégique » en Corée du Sud, proches de Pyong Yang, mais surtout de la frontière chinoise. On n’est jamais trop prudent contre l’ennemi nord-coréen détenteur d’une force nucléaire, alors que les alliés (Israël ou le Pakistan) n’ont que des bombes atomiques « dissuasives » !

Les manœuvres de l’OTAN, aux frontières russes, en Pologne et dans les pays Baltes, par exemple, sont aussi des mesures de précaution contre le risque d’une invasion des troupes russes sous la direction d’un chef d’État qui ne rêve, comme chacun sait, qu’à une Troisième Guerre Mondiale ayant oublié les 20 millions de victimes soviétiques de la Seconde Guerre ! « Il vaut mieux prévenir que guérir » disent les états-majors étasuniens, sans se préoccuper de la tension internationale ouverte que provoque la mise en œuvre de leurs arrière-pensées.

L’attaque contre la Libye (dont on connaît les brillants résultats et qui vient de faire l’objet d’un rapport très sévère des parlementaires britanniques) était aussi un acte de prévention. Il ne s’agissait pour les interventionnistes français et anglais, soutenus par les États-Unis, que de « prévenir un massacre » à Benghazi. Il y avait une telle urgence que les « protecteurs » occidentaux n’ont pas pris le temps d’évaluer la véracité des faits et la nature (islamiste) des forces hostiles à Tripoli qui se manifestaient !

La Charte des Nations Unies qui retire aux États l’usage de la force armée à l’exception du cas de légitime défense est balayée, avec la théorie de la « légitime défense préventive » qui juridise l’agression et celle de « la responsabilité de protéger » qui prétend légaliser l’ingérence (ce qui ne peut être le fait que des Grandes Puissances).

Une fois encore dans l’Histoire, on fait des mensonges d’État une arme à la discrétion des Puissances : il suffit de manipuler, d’aller vite et de ne pas avoir en face un État ayant les moyens de réagir avec force. Peu importe qu’au bout des quelques années, la vérité s’impose et que l’on dénonce l’arbitraire des agressions contre l’Irak ou la Libye. Les résultats sont là : les initiateurs ont été réélus et le chaos règne au sein de deux pays « non fiables » !

Et les États-Unis finiront bien par se débarrasser du phénomène Guantanamo, totalement hors-légalité, et par continuer à bénéficier dans le monde de la fascination entretenue de l’American way of life !

Si le court-termisme règne chez les politiciens occidentaux dans le domaine de la politique étrangère, il règne aussi dans l’ordre interne.

Le cas de la France hollando-sarkozienne est exemplaire, comme l’ont été les pratiques antérieures du gouvernement Daladier (sous la III° République), du gouvernement de Vichy et des gouvernements successifs (y compris « socialistes ») durant la guerre d’Algérie.

Le Décret-loi du 18 novembre 1939 prévoit l’internement administratif, c’est-à-dire l’arrestation et la détention, sans intervention de l’autorité judiciaire, de personnes jugées par l’administration « dangereuses pour la défense nationale et la sécurité publique », c’est-à-dire, à l’époque, surtout les communistes !

Le régime de Vichy, en vertu des « lois » prises par Pétain (3 septembre 1940, 28 juin, 18 juillet et 28 octobre 1941) frappe les communistes, les juifs, les auteurs d’infraction économique, les auditeurs de Radio Londres, et les résistants.

L’internement administratif réapparaît durant les « opérations de police » menées contre les « bandits » (les fellagas) en Algérie et leurs complices français (comme par exemple, Maurice Audin, exécuté par l’armée française ou contre Henri Alleg, torturé).

Il fonctionne aussi contre les autonomistes corses ou basques lors des voyages officiels !!

Le pouvoir exécutif frappe ainsi ses adversaires politiques sans que l’autorité judiciaire n’exerce son contrôle, parfois avec la complaisance de juristes aptes à se plier à toutes les autorités !

Le pouvoir politique, périodiquement, fait la démonstration que la justice et le droit sont inadaptés au « maintien de l’ordre public » ou du moins qu’il estime que telle est la solution. Autant dire que la sûreté personnelle n’est garantie que lorsqu’elle n’a pas vraiment à l’être !

Avec les attentats islamistes, de forts courants politiques réclament le retour de l’internement administratif pour tous ceux qui sont « susceptibles » de commettre un attentat. A la différence des socialistes de 1956-1957 qui se refusaient à admettre qu’il y eut une « guerre » en Algérie, le Parti Socialiste de 2016 estime que la France est en « guerre » contre les islamistes (ce qui n’a pas préoccupé les dirigeants français en Libye ou en Syrie).

Or, l’état de guerre, même « officieux » justifierait l’internement des 10 000 personnes « fichées S », car elles sont « susceptibles de troubler l’ordre public » ! L’opinion est largement mobilisée sur ce thème par des médias sans scrupule. Comme si la répression, quelle qu’elle soit, était l’arme exclusive pour régler les problèmes !

Comme si l’Histoire ne montre pas l’extrême diversité des victimes de ces internements arbitraires par nature !

Comme si chacun de nous n’était pas, selon tel ou tel pouvoir exécutif, « susceptible » de troubler l’ordre public, et par là même de connaître, à son tour, l’internement administratif !

 

Savez vous le poids de votre acceptation des lois liberticides (par mandat interposé » de vos VRP à l’assemblée….) ?

  • 98,84% – 14/11/2015
  • 93,21% – 26/02/2016
  • 94,93% – 26/07/2016

Nous serions donc, aux dernières nouvelles, 95% à être pour l’internement préventif (y compris de nous-mêmes… Nous sommes tous des fichés « S » et il n’y aurait pour le moment que les 5% d’inconditionnels de la hollandie en socia-lie…) Nous n’avons vu personne contrer directement ou indirectement son VRP à l’assemblée. Ce VRP porte nos doléances en assemblée…. il est nous-même et nous nous identifions à lui, que nous avons choisi  majoritairement, avec environ et moins 12% des inscrits au 1er tour des législatives). soit 2,25 millions d’électeurs inscrits…. (chiffres tirés de l’étude du scoring d’inefficacité de nos représentants du peuple (qui ne représentent plus qu’eux mêmes et leurs privilèges, malgré une nuit du 04 Aout…), au travers de leurs terminologies, de leurs mots de leurs Propositions de loi et le mesurage individuel de leur adhésion, en votre nom, de leur adhésion à l’état d’urgence!

 

http://reseauinternational.net/bientot-le-retour-a-linternement-administratif/

 

*****

 

 

 

*****

 

USA : Un événement historique pourrait se produire dans les prochains jours

 

Vous ne pensiez tout de même pas que l’oligarchie globalistes allait laisser élire un candidat anti-système ? Selon certains initiés, un événement de grandeur historique pourrait avoir lieu dans les six prochains jours, qui terminera la montée populiste de Donald Trump et permettra à l’oligarchie globalistes totalitaire de prendre le contrôle de l’Amérique, par des moyens politiques. Je poste cet article dans l’espoir, que révélant peut-être ces plans à l’avance, cela pourrait amener à les annuler.

Des bruits invérifiables circulent entre des blogueurs, journalistes et commentateurs vidéo. Je ne cautionne aucune de ces idées en particulier, mais pour information, je vais récapituler leur contenu, qui affirme que soit Clinton, soit Trump sera assassiné, qu’ils seront tous les deux assassinés, ou la théorie plus curieuse encore que Clinton est déjà morte et sera assassiné de toute façon dans un événement organisé, qui conduira à appliquer le « Deuxième Amendement» et à réinitialiser les élections.

Dans les coulisses des médias non-alignés, tout le monde parle ouvertement de ces scénarios, et certains sont convaincus qu’Hillary Clinton est effectivement décédée le 9/11 et a été remplacée depuis. D’autres prétendent que Clinton et Trump seront assassinés en même temps, peut-être lors du prochain débat du 26 (c’est du passé et rien ne s’est passé). Dave Hodges, au « The Commonsense Show », a publié un article qui nous donne un aperçu de ces préoccupations. Plus récemment, Alex Jones, dans une « diatribe épique » nous donne un sentiment de frustration et de colère.

Du point de vue des globalistes, éliminer Clinton à travers une «exécution» soigneusement planifiée, qui pourrait être imputée à des partisans de Trump, réalise deux objectifs importants à la fois:

1) Permettre aux démocrates de la remplacer par un candidat plus fiable.

2) Permettre aux médias contrôlés de faire porter le chapeau à Trump, afin d’espérer un retour d’opinion vers le camp démocrate. Pour en arriver là, ils auraient besoin d’un tireur isolé fanatique et monter une histoire de messages sur les réseaux sociaux, qui pourraient être cités par CNN, pour relier le tireur à Trump.

Trump pourrait-il être également une cible? L’élimination de Trump, sans celui simultané de Clinton, ne permettrait pas d’atteindre cet objectif aussi nettement, que l’assassinat de Trump seul. Cela déclencherait une révolte armée nationale, conduisant au chaos ou même à la guerre civile… et ce n’est pas ce que les globalistes souhaitent… Ils veulent «contrôler la paix», ce qui signifie une société en stable, mais obéissante, où personne n’a le droit de contester la vérité proposée (d’où la nécessité d’imposer la parole politiquement correcte).

Cependant, l’assassinant des deux candidats en même temps, avec une bombe ou une arme chimique, lors d’un débat à venir, pourrait permettre aux globalistes de remplacer les candidats des deux partis, par des marionnettes obéissantes (Jeb Bush à droite et Joe Biden à gauche). Du point de vue des globalistes, un assassinat simultané de Clinton et Trump obtient le meilleur résultat possible pour leur programme totalitaire.

Comment vous pouvez aider à sauver l’Amérique et arrêter les globalistes

Heureusement, vous et moi ne sommes pas impuissants face à cette situation. Il se trouve que la caméra des téléphones cellulaires est en ce moment notre meilleure arme contre les globalistes et leurs tentatives insidieuses de s’accaparer cette élection.

Nous vivons dans une époque de révolte mondiale, et la force des vidéos est la plus importante qui existe actuellement, pour défendre la liberté (avec la puissance du fusil en deuxième ressort). En fait, j’ose dire qu’un «citoyen» est une personne qui porte à la fois un appareil photo et un fusil et est prêt à utiliser d’abord sa caméra, avant son fusil, pour défendre sa nation et les droits humains.

Nous entrons maintenant en territoire inconnu, avec des événements qui ne se déroulent qu’à travers l’Histoire et ont parfois formé de nouvelles nations, ou à d’autres moments, détruits des nations. Avec l’Amérique, maintenant au bord du gouffre et des États comme le Texas, prêts à faire sécession, les événements que nous sommes sur le point de vivre vont remodeler radicalement notre histoire. Si vous ne vous êtes pas encore approvisionnés en haricots, pansements et balles, vous êtes des irresponsables.

Liste de certains sites (en anglais) qui surveillent le déroulement des évènements :

SteveQuayle.com
TheDailySheeple.com
GovtSlaves.info
AnonHQ.com
TheAntiMedia.org
Alt-Market.com
BlacklistedNews.com
ZeroHedge.com
SHTFplan.com
SurvivalBlog.com
Breitbart.com
DrudgeReport.com
Infowars.com
TheEconomicCollapseBlog.com
NewsTarget.com

 

Mais que faisons nous de la libre Amérique. La laissons nous périr en assassinant ses espérances déchues….

Tout est effectivement possible y compris le non-attentat (ou comme on dit chez nous, l’attentat déjoué créè de toutes pièces).

Tout le monde a tort, tout le monde a raison. La vérité se trouve entre les deux et en tout cas elle sera vérifiée au soir du 08 Novembre 2016… et les premiers jours du nouveau président(e).

 

 

http://echelledejacob.blogspot.fr/2016/09/usa-un-evenement-historique-pourrait-se.html

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :