-

keg – 205 Mars = 21/09/2016 – Non sarko n’est pas gaulois (tout au plus gaulé par la justice). Il n’est qu’arriviste pour l’immunité. Les Français, il s’en fout comme de 2007-2012

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «un coq n’est pas un gaulois» ou «gaulois n’est pas un coq»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

 

Egho de campagne (des députés voulant être calife) :

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

…..

Dans quel état gère, en urgence la socia-lie : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  (…     05/07/201 7= la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

…..

Français quand vous saurez……que :

Un gréco-hongrois dont le dieu n’est ni allah, ni le père du fils au saint esprit, ne peut se revendiquer gaulois… Même s’il joue les coqs (pardon le singulier sied mieux, car dans le poulailler qu’est la France, depuis le quai jusqu’à Beauvau, il ne peut y en avoir qu’un…); il ne peut alors que jouer sur un tas de fumiers.

….. et avec un peu de recul….

Il ne suffit pas de le dire que nos ancêtres sont les gaulois. Il faut en être imprégné dans le quotidien et le vivre comme tel (et non en faire simple mention pour les besoins de sa cause personnelle, au détriment de celle des autres).

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Sarkozy et nos « ancêtres Gaulois » : « Ce ne sont pas les ancêtres qui font une nation »

La reprise de ce mythe par Nicolas Sarkozy est « une manipulation et une méconnaissance de l’histoire », souligne l’archéologue et historien Jean-Paul Demoule.

Afficher l'image d'origine

 

« Au moment où l’on devient Français, nos ancêtres sont les Gaulois », a lancé Nicolas Sarkozy, lundi soir, lors d’un meeting à Franconville (Val-d’Oise). Une sortie qui a créé une vive polémique. « Nos ancêtres les Gaulois », le mythe remonte à la IIIe République mais il n’a « aucun sens sur le plan historique », explique l’archéologue et historien Jean-Paul Demoule.

L’histoire de France peut-elle être réduite aux Gaulois ?

Si ce n’était pas un ancien président de la République, ma réaction première serait de sourire. Mais c’est à la fois une manipulation et une méconnaissance de l’histoire. (Non ce n’est pas une manipulation, mais une manoeuvre campagnière pour scooper l’herbe sous les pieds de la Marine nationale. Comment croyez vous qu’il soit élu s’il n’a pas son appui, indirect..?. On parlerai, en coulisses de Marine première dame de Matigon – plus exactement seconde….)

La population française actuelle est le résultat d’un métissage permanent. Les plus anciens « français » sont les Homo erectus (ils n’étaient pas Goth-foi?) qui vivaient il y a 1,2 million d’années dans le sud de la France. Puis il y a eu les hommes de Neandertal auxquels se sont mélangés les hommes modernes arrivés en France il y a 40.000 ans. Nous avons tous en moyenne 4% de gênes néandertaliens. Après, les immigrants du Proche-Orient ont apporté l’agriculture et l’élevage il y a 8.000 ans. Et ça continue : les Grecs ont fondé Marseille en 600 avant notre ère, etc. (mais c’étaient tous des gaulois ou appelés de leurs veux à le devenir)

 

Non Sarko n’est pas Gaulois quoiqu’il en dise. Déjà les Français de 1620 (en remontant aux branches de l’arbre gêné….) ne sont pas assurés de l’être, alors pensez ceux de 1945 ou 46….

Encore une promesse qui ne sera pas tenue et pour cause, on ne peut rattraper 325 ans d’absence par sa seule volonté. Le sang versé pour…. parle….par absence. Ses parent-ancêtres ne sont pas « morts pour la France », ni en Indochine (son père légionnaire, pour la nationalité Française, après une collaboration hongroise près des nazis ou à tout le moins un comportement louche… , a su se faire exempter d’Indo…… !?), ni en Algérie, ni en 39/45, ni en 14, ni en 1870, ni dans les conquêtes napoléoniennes, ni à Valmy (ou alors du mauvais côté)…. Alors ne parlons pas de la conquête des goths ou d’ego

Dire cela c’est faire du le penisme sans en être. Cela s’appelle de la stratégie des lectoraux!

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/presidentielle-primaire-droite/20160920.OBS8418/sarkozy-et-nos-ancetres-gaulois-ce-ne-sont-pas-les-ancetres-qui-font-une-nation.html

***

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus!

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

 

 

****

 

 

Année présidentielle : vague inédite de départs à l’Elysée et dans les ministères

 
Année présidentielle : vague inédite de départs à l'Elysée et dans les ministères
 

A moins d’un an de l’élection présidentielle, un nombre inédit de départs a été enregistré depuis cet été au palais présidentiel et dans les cabinets ministériels.

 

Sauve qui peut ? A moins d’un an de l’élection présidentielle, la valse des départs à l’Elysée et dans les cabinets ministériels est à son paroxysme. Selon Le Monde, jamais autant de départs n’avaient été enregistrés dans une période préélectorale. 

En règle générale, cette période est propice aux départs – ou plutôt au « racasages » – de fidèles « pour services rendus » avant une éventuelle alternance. Cependant, après avoir épluché le Journal Officiel de 2011, 2006, et 2001 (années préélectorales), entre les mois de juin et septembre, le quotidien du soir a pu établir que l’année 2016 était exceptionnelle.

La vague de départ touche aussi les hauts fonctionnaires

Entre le 1er juin et le 15 septembre, 57 membres de cabinets ministériels et à la présidence de la République ont cessé leurs fonctions, « soit un peu plus de 10 % des effectifs ». Par comparaison, ils n’étaient que 28 en 2011 sur la même période. Encore, à ce nombre déjà inédit de 57 départs, faut-il ajouter les démissions d’Emmanuel Macron et de Georges Pau-Langevin, qui ont entraîné la démission de nombreux collaborateurs et la suppression du secrétariat d’Etat à l’Egalité réelle.

De manière tout aussi singulière, Le Monde a enregistré un nombre important de départs chez les hauts fonctionnaires : huit directeurs de cabinet ont mis fin à leurs attributions, ainsi que deux directeurs adjoints, un chef de cabinet et trois chefs de cabinet adjoints. Il s’agit du double du nombre de départs enregistrés en 2011. 

Si quelqu’uns partent pour le privé, la majorité des fonctionnaires regagnent cependant les hautes sphères de la fonction publique.

 

Le bateau-radeau prend eau de toutes parts. C’est le chauve qui peut pour éviter de chômer sur le métier. Et on nous parle de ré-élection! Qui veut-on tromper, Hollande ou le Peuple….. C’est ce que l’on appelle la promo des « major-d’homes »…. ! Ils quittent un à un l’Elysée pour s’en aller gagner leur pain en sinécure fonctionnaires…. On les comprend.? Demain sera un autre jour. et il vaut mieux préparer ses avants….

  • On a connu la fuite des cerveaux (on comprend mieux la décrépitude de la France et sa descente aux flambeaux neufs…. )
  • on a connu la fuite des capitaux (qui continue malgré Cahuzac et les casseroles sarkostiques)
  • on connait maintenant la fuite des cadres.

Décidément en France, on a un problème avec la fuite des tuyaux et des baignoires. Pas encore résolu? mais que foutent les plombiers polonais. On les paie à ne rien faire?

 

http://www.planet.fr/politique-annee-preelectorale-vague-inedite-de-departs-a-lelysee-et-dans-les-ministeres.1179524.29334.html

 

****

 

Valmy, 20 septembre: la République nous appelle!  –  Repenser l’Europe le jour fondateur de la nation

 

valmy republique revolution

Bataille de Valmy, 20 septembre 1792.

C’était le 20 septembre 1792.
Les Prussiens marchaient sur Paris.

20 septembre 2016. L’Europe n’en finit plus de nous marcher sur les pieds — voire sur la tête.
Claude Beaulieu et le Comité Valmy m’ont expédié, en ce jour anniversaire de la première grande raclée — il y en a eu d’autres — flanquée aux ancêtres d’Angela Merkel par une France révolutionnaire, un petit texte sur la question européenne. Je le reproduis tel quel, en espérant qu’il donnera du grain à moudre à tous les lecteurs assidus ou de passage qui se commettent sur Causeur en général et Bonnet d’âne en particulier.

« Le Brexit inaugure un nécessaire processus de désintégration européenne.
Le Figaro du 30 juin a publié un appel de 20 intellectuels « eurocritiques » pour un nouveau traité européen, basé sur un postulat selon lequel l’Union européenne « actuelle » se serait « laissée enfermer dans une dérive technocratique ». Alertés par le vote des Britanniques qui ont choisi la liberté, ces intellectuels européistes critiques entendent « réorienter » la construction européenne, avant que ce vote courageux ne fasse tache d’huile et concrétise la première étape du nécessaire processus de désintégration européenne souhaité par les peuples. (qui est aussi celle du retour de la souveraineté au bercail, avant que de la restituer au peuple)

 

Ah Valmy que ton moulin a pu en moudre de grains de sable…. ! S’il ne s’était agi que de de grains (de blé) nous en serions restés sans sons! Mais il a fallut que les trompettes de la renommé s’en mêlassent et c’est ainsi qu’une victoire devin une défaite qui se perdure de nos jours. Nos généraux des lissés ne sont plus les Kellerman et Dumouriez d’antan. Ces temps sont révolus (n’étaient-ils pas révolutionnaires et chacun sait que ce qui est révolutionné n’est appelé qu’à avoir été. La vraie révolution est celle qui est permanente pour le bien-être de ses peuples et non pour une partie minime du peuple, celle qui en a le moins besoin)!

Valmy a t-il sonné le glas (nostra) des espérances du peuple au bruit des lumières n’éclairant plus le monde?

 

http://www.causeur.fr/valmy-europe-brexit-republique-40175.html

 

*****

 

L’Amérique illettrée

L’Amérique illettrée

Nous vivons dans deux États-Unis.

Une partie des États-Unis, maintenant minoritaire, qui fonctionne dans un monde lettré basé sur l’écriture imprimée, qui est en mesure de faire face à la complexité et possède les outils intellectuels pour différencier l’illusion de la vérité.

L’autre partie des États-Unis, qui est majoritaire, évolue dans un système de croyance basé sur  la non-réalité.

Il y a plus de 42 millions d’adultes étasuniens − dont 20% détiennent un diplôme d’études secondaires − qui ne peuvent pas lire, ainsi que les 50 millions qui ont un niveau de lecture de CM1/CM2 [9 ou 10 ans]. Près d’un tiers de la population du pays est illettré ou peu lettré. Et leur nombre croît d’environ 2 millions par an. Mais même les soi-disant lettrés rétrogradent en grand nombre, dans une existence basée sur l’image. Un tiers des diplômés du secondaire, ainsi que 42% des diplômés du collège, ne lisent jamais de livre après la fin de leurs études. L’an dernier [2007 – NdT] 80% des familles étasuniennes n’ont pas acheté de livre.

Les illettrés votent rarement (ah bon il n’y a pas qu’en France?), et quand c’est le cas, ils le font sans la capacité de prendre des décisions fondées sur des informations textuelles. Les campagnes politiques étasuniennes ont appris à communiquer dans l’épistémologie réconfortante des images et à contourner les vraies idées et la politique, contre des slogans dérisoires et des narratifs personnels rassurants. La propagande politique a maintenant la mascarade comme idéologie. Les campagnes politiques sont devenues une expérience.

  • Elles ne nécessitent pas de compétences cognitives ou autocritiques.
  • Elles sont conçues pour enflammer les sentiments pseudo-religieux d’euphorie, d’autonomisation et de salut collectif.

 

Les campagnes qui réussissent sont des instruments psychologiques soigneusement fabriqués, qui manipulent l’inconstance de l’humeur du public, ses émotions et ses impulsions, souvent de façon subliminale. Elles entretiennent une extase publique qui annule l’individualité et favorise un état d’abêtissement.

Les dirigeants politiques dans notre société post-lettrée n’ont plus besoin d’être compétents, sincères ou honnêtes. Ils ont besoin seulement de paraître avoir ces qualités.

La capacité à magnifier ces simples et puérils mensonges, à les répéter et à les faire répéter en boucles de cycles d’information sans fin, donne à ces mensonges l’aura d’une vérité incontestée. Nous sommes continuellement nourris de mots ou d’expressions comme «oui nous le pouvons, anticonformisme, changement, pro-vie, espoir ou guerre contre le terrorisme». On se sent bien, à ne pas avoir à réfléchir. Tout ce que nous avons à faire c’est de visualiser ce que nous voulons, croire en nous-mêmes et mobiliser ces ressources intérieures cachées, qu’elles soient divines ou nationales, et faire en sorte que le monde se conforme à nos désirs. La réalité n’est jamais un obstacle à notre marche en avant.

Au XVIIIe siècle, le personnage le plus célèbre était Voltaire. Aujourd’hui, le «personnage» le plus célèbre est Mickey Mouse.

 

Le fédéralisme américain tient à ses deux antagonismes, savoir et illettrisme. Si un jour une religion autre se donnait pour volonté d’instruire les illettrés, le fédéralisme volerait en éclat et il n’y aurait plus qu’une seule Amérique du mêle toi au pot commun : une seule race hybride (et pas forcément chinoise ou japonaise), un seul dieu et un seul gouverneur (führer, là aussi car cela ferait fureur que cette révolution é-gothique. De quoi jeter les bases d’une révolution d’architecture humaine….

 

http://reseauinternational.net/lamerique-illettree/

 

*****

 

 

Valls se souvient qu’il y a des pauvres et redécouvre… le socialisme !

 
L’œil rivé à l’étroite lorgnette de ses insuccès électoraux, le gouvernement entretient un assistanat émollient, amollissant et avilissant.

 

 

On se perd en conjectures. Manuel Valls envisagerait-il de se présenter aux « primaires » de la gauche, en vue de la présidentielle de 2017 ? D’aucuns, dans son entourage, minimisent une telle ambition, souhaitant simplement rappeler que le Premier ministre était « socialiste ». Comme si on l’avait oublié. Comme si le socialisme dont il se réclame existait encore. Comme si on devait le croire.

Car, le moins que l’on puisse dire est que l’ancien maire d’Évry a toujours milité pour la remise aux poubelles de l’Histoire des idées de cette épithète décidément honteuse pour une formation politique qui a depuis longtemps coupé les ponts avec la classe ouvrière, jusqu’à la trahir.

En 2007, lyrique, il se réclamait « de la gauche […] le plus beau mot qu’on puisse aujourd’hui porter ». En 2009, il estimait, péremptoire, le « socialisme daté », « une idée du XIXe siècle ». À la veille d’une déroute annoncée de son parti, « El Blanco » redécouvre les charmes obscurs et mystérieux de ce mot forgé par Pierre Leroux en ce « stupide XIXe siècle », pour reprendre la célèbre formule de Léon Daudet.

Pourquoi ? Pour faire un « coup » politicien. En l’occurrence, la simplification des minimas sociaux. L’on sait que pour ce gouvernement, comme pour son devancier – sans parler de son successeur -, le seul ministère véritablement efficace est celui de la parole creuse et convenue.

Depuis qu’ils ont tout bradé à vil prix entre les mains de l’Union européenne, l’action de ses commis voyageurs consiste avant tout à communiquer.

Là, une baisse d’impôts, ici, une réforme des minimas sociaux. Souhaiteraient-ils, tous ces fâcheux, flatter à l’encolure un certain électorat en déshérence à qui viendrait l’idée « nauséabonde » d’apporter ses suffrages à Marine Le Pen qu’ils ne s’y prendraient guère autrement. Ils prennent subitement conscience que la pauvreté, aussi difficile à vivre soit-elle, n’est pas incompatible avec dignité et identité.

Gaspiller l’argent des « cochons de payants » au bénéfice d’une communauté qui n’est plus exclusivement « nationale » et sans cesse plus élargie à la « misère du monde » renforce cette idée saugrenue qu’en France et même ailleurs, en Occident, l’on peut gratuitement profiter (et abuser) de la générosité d’État, au nom d’une conception dévoyée de la solidarité et des droits de l’homme allogène. Mais à Terra Nova, on a une nette dilection pour les autres avant les nôtres.

Bref, il s’agit pour le chef du gouvernement de réactiver les « marqueurs » idéologique de son camp. Celui qui s’est abîmé dans le laminoir de son incompétence, durant un « quinquennat pour rien », selon le titre du dernier opus éponyme d’Éric Zemmour. À Solférino, on commence à sentir le vent du boulet de la défaite future. Alors, on s’active dans tous les azimuts, histoire de rappeler au mouton-électeur amnésique que la « gôche » est naturellement bonne, qu’elle ne se réduit pas au 49-3 ou à l’impuissance lacrymale devant les charniers du terrorisme islamique.

L’œil rivé à l’étroite lorgnette de ses insuccès électoraux, préparant déjà sa revanche sectaire pour 2022, le gouvernement entretient un assistanat émollient, amollissant et avilissant. Délétère pour notre peuple. Mortel pour sa civilisation.

 

2022 ne sera si 2017 n’est pas une révolution…. Et quelque soit l’étiquette de cette révolution elle ne réussira qu’à condition de respecter le pacte de 1789 (qui est devenu lettre morte quand on lie les réalités d’aujourd’hui à la lecture comparative de la Constitution seule bible véritable du citoyen (mais qui la lit pour découvrir les anomalies entre l’idée et les actes réels? L’apprend t-on aux écoliers, alors que ce devrait être la base de leur enseignement, l’école étant appelé à former des citoyens et non des esclaves soumis et inconditionnés). Tous les mouvements qui s’auto-déclarent contestataires  connaissent-ils cette base qui devrait-être l’outil-arme de prédilection? A quoi sert de réclamer un toit si on oublie les fondements même de cette demande?

 

http://www.bvoltaire.fr/aristideleucate/valls-se-souvient-quil-y-a-des-pauvres-et-redecouvre-le-socialisme,283674

 

*****

 

L’histoire terriblement tragique derrière la photo de l’Allemand solitaire qui a refusé de faire le salut nazi à Hitler

nazi12.png

Adoptée par le parti nazi dans les années 1930, le tristement célèbre «sieg heil» d’Hitler (signifiant salut à la victoire)  était obligatoire pour tous les citoyens allemands comme une démonstration de loyauté envers le Führer, son parti et sa nation.

Août 1936,  Landmesser, seul, manifeste le refus allemand d’ élever un bras raide droit en   présence d’Hitler lors d’un rassemblement il avait été  avait été un nazi loyal.

Landmesser a rejoint le parti nazi en 1931 et a commencé à tracer son chemin dans les rangs de ce qui allait devenir la seule appartenance politique possible  dans le pays.

  • Deux ans plus tard, Landmesser est tombé follement amoureux d’Irma Eckler, une femme juive, et lui a proposé le mariage  en 1935.
  • Après que ses fiançailles avec une femme juive ait été découvert, Landmesser a été expulsé du parti nazi.
  • Landmesser et Eckler ont  décidé de déposer une demande de mariage à Hambourg, mais l’autorisation a été refusée en vertu des lois de Nuremberg récemment promulguée.
  • Le couple a vu naître  leur première fille, Ingrid, en Octobre 1935.(dans l’illégalité Nurembergoise, mais non celle de l’amour inter dit et « races »)

Et puis le 13 Juin, 1936, Landmesser a refusé de lever le bras  lors de l’inauguration par   Hitler d’un nouveau navire de la marine allemande.

  • L’acte de défiance est visible  au milieu de la foule des saluts nazis.
  • En 1937,Landmesser a tenté de fuir l’Allemagne nazie au Danemark avec sa famille. Mais il a été arrêté à la frontière et a été » accusé de « déshonorer le pays,» ou «infamie raciale», en vertu des lois de Nuremberg.
  • Un an plus tard, Landmesser a été acquitté pour manque de preuves et a été obligé de ne pas avoir une relation avec Eckler.
  • Refusant d’abandonner sa femme, Landmesser a bafoué les ordres  nazis et a été à nouveau arrêté en 1938 et condamné à près de trois ans dans un camp de concentration. Il ne verra plus jamais la femme qu’il aimait ni son jeune  son enfant .
  • La police secrète de l’Etat a également arrêté Eckler, qui était enceinte de plusieurs mois d’une deuxième fille du couple.
  • Elle a donné naissance à Irene en prison et a été envoyé au camp de concentration de-femmes peu de temps après son accouchement.
  • Eckler est censé avoir été transféré à ce que les nazis appelaient un «centre d’euthanasie » en 1942, où elle a été assassinée avec 14.000 autres.

Après sa peine de prison, Landmesser a travaillé dans  quelques emplois avant d’avoir  été enrôlé dans la guerre en 1944.

  • Quelques mois plus tard, il a été déclaré mort  au front  en Croatie.

 

1931 – 1944, 13 ans pour qu’un « Heil! » devienne un « aïe »? C’est effectivement le raccourci de grandeur et misère du 3éme du nom! (Berthold avait vu juste, si juste qu’il fut interdit de vitrine et pas seulement victime d’auto-d’aphnée juvénile) qui en réalité devint grand-peur et richesse de caste…. celle des nazillons qui rêvaient d’être califes du monde, devanciers des ayatollah islamistes qui ne voient que par allah (sans voir qu’il est aussi  Yahweh, le père mais sans saint esprit, c’est haram chez eux! depuis justement la multiplication des tables de changes)

 

http://free.niooz.fr/s/free/lhistoire-terriblement-tragique-derriere-la-photo-de-lallemand-solitaire-qui-a-refuse-de-faire-le-salut-nazi-a-hitler-10320696.shtml

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


Une sélection  de digests :

  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Advertisements

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :