-

keg – 188 Mars = 04/09/2016 – Sisyphe-Thanatos, c’est le Charybde-Scylla, c’est l’Ulysse au détroit de Messine, péchant, en gros, la sardine! Sacré César

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «Sisyphe » ou «Thanatos»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

 

…..

Français quand vous saurez……que :

 Connaissez vous Sisyphe? Vous ne connaissez donc pas le principe « pierre qui roule n’amasse pas mousse ». Il est vrai que cale tourne à la torture de toujours monter pour redescendre, ad vitam! C’est comme vouloir renflouer des comptes percés. Et pourtant ils s’y attèlent à Bercy, mais si…..

….. et avec un peu de recul….

 La torture en réponse à petit fils d’hellène, grâce a qui on connait les raisons de Corinthe et non de la colère) et qui fut initiateur de la philosophie olympique avant la lettre. Son salaire fut martyre.  On lui doit entre-autres ce que les prisonniers (politiques ou de droit commun) connaissent bien, les menottes….

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Torture: le retour de Sisyphe  –  C’était écrit

 

(Photo : SIPA.51016897_000001)

 

Le 12 juin 1957, Henri Alleg, militant communiste et directeur du journal Alger républicain, favorable à l’indépendance, était arrêté par les parachutistes de la 10e DP. Il fut séquestré et torturé à El-Biar pendant un mois. Il publia un texte vite censuré sur cette expérience, intitulé La Question, devenu aujourd’hui un classique. Henri Alleg, que l’on a pu voir longtemps au Village du livre à la Fête de l’Huma, est mort en juillet 2013. Il n’a donc pas pu prendre connaissance de l’étude récemment publiée dans laquelle 36 % des Français estiment que « dans certains cas exceptionnels, on peut accepter le recours à des actes de torture ». Le taux était de 25 % en 2000, lorsque Amnesty International avait commandé une étude aux questions similaires. On ne peut faire parler les morts, mais celui qui avait été soutenu par le très raisonnable François Mauriac dans sa dénonciation de la torture en Algérie nous a laissé un récit factuel, parfois insoutenable, de ce qu’il avait subi : « Je ne crois pas qu’il se soit trouvé un seul prisonnier qui n’ait comme moi pleuré de haine et d’humiliation en entendant pour la première fois le cri des suppliciés. »

 

 

Et dire que l’on a critiqué le lieutenant le Pen, auteur de tortures en Algérie…., pour de simples « corvées de bois » (il fallait bien se chauffer dans le djebel. Les nuits y étaient et sont froides). Les mêmes opposants qui, aujourd’hui, approuvent le même procédé! Surprenant.

Imaginez, si on soumettait les politicards à la véritable question, peu auraient le droit de tenter de représenter le Peuple.

Oui à la question des parlementaires (non les questions écrites ou orales) mais la question gênante; avec obligation de réponse… Vous savez qu’ils ont les moyens de vous faire parler! Ach, so!

Oui, à la question posée aux « terroristes » (ou supposés tels), le plus souvent dans les petits papiers « S », « aimez vous la France »! Tous répondraient oui. Certains l’aiment tellement qu’ils sont prêts à se faire sauter sur le sol national, alors que le Pen et ses potes étaient prêts à sauter, chez eux)

http://www.causeur.fr/torture-sartre-alleg-question-39811.html#

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus :

 

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Alcoolisme : l’efficacité du baclofène enfin confirmée

Alcoolisme : l'efficacité du baclofène enfin confirmée
Décontractant musculaire destiné aux troubles neurologiques, le Baclofène bénéficie d’une procédure temporaire pour le traitement de l’alcoolisme. (©SERGE POUZET/SIPA)

Plus de la moitié des participants de « Bacloville », l’essai lancé en 2012 pour évaluer l’efficacité du relaxant musculaire contre l’alcoolisme, boivent beaucoup moins, voire plus du tout.

En tout, 320 consommateurs à haut risque ont participé à cet essai, le premier de ce type, dans 60 centres répartis dans toute la France. « C’est un succès », se félicite Philippe Jaury, professeur de médecine générale à l’université Paris-Descartes et coordinateur de Bacloville. « La coopération entre les hôpitaux, Paris-Descartes et les médecins généralistes qui ont suivi les malades a été très bonne. »  

« Le dernier verre »

Le laboratoire Ethypharm a d’ores et déjà racheté les données de cette étude financée par l’Etat et un donateur privé, en vue de l’obtention d’une Autorisation de mise sur le marché (AMM). Car pour l’heure, ce médicament commercialisé dès 1975 ne dispose que d’une recommandation temporaire d’utilisation pour lutter contre l’alcoolo-dépendance. Cette procédure permet de prescrire un traitement hors AMM, mais ne peut excéder trois ans.

 

Le meilleur médicament contre l’alcoolo-dépendance est la volonté, qui elle ne se met pas en cachet! N’oublions jamais qu’un cachet ne supprime jamais le problème. Il se contente de le cacher!

Il en va de même pour toutes les dépendances….!

Mais il est tellement plus simple de masquer les effets secondaires des dépendances….

Une preuve supplémentaire : la politique!  Tous les politico-dépendants élisent leur médicament (hollande, en socia-lie, Bismuth en droitie, ….. ) pour ne pas affronter leur réalité citoyenne. Il est vrai que se gouverner soi-même nécessite du temps, du courage et de la volonté, alors que se laisser gouverner   est, sans conteste marque d’esclavage. Le citoyen accro à son politicard comme l’alcoolo à sa bibine.

Allez vous prendrez bien un dernier avant 2017! La route est encore longue.

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20160902.OBS7376/l-alcoolisme-l-efficacite-du-baclofene-enfin-confirmee.html

 

****

 

Facebook, Twitter… : comment les sarkozystes s’introduisent dans votre vie privée

 
Facebook, Twitter... : comment les sarkozystes s'introduisent dans votre vie privée

L’équipe de communication de Nicolas Sarkozy vient de lancer une application mobile en vue de faire du porte-à-porte ciblé. Seulement, cette appli collecte des données sur vos réseaux sociaux afin d’en faire profiter le parti. Explications.

 

Cette année encore, les réseaux sociaux vont être utilisés massivement par les politiciens pour distiller leurs messages. Parmi les candidats à la primaire des Républicains, Nicolas Sarkozy est sans doute celui qui a le plus misé sur ces médias pour s’adresser directement aux Français.

De manière un peu trop intrusive, si l’on en croit RMC. La radio révèle en effet que l’équipe de communication de l’ancien président a lancé la semaine dernière l’application mobile Knockin (« frapper à la porte » en anglais, ndlr), qui permet de faire un porte-à-porte ultra ciblé sur les sympathisants de droite.

Comme l’explique RMC, lorsqu’un sympathisant des Républicains – et plus particulièrement un sarkozyste – clique sur « j’aime » sur la page Facebook de Nicolas Sarkozy ou une de ses publications sur Twitter, « l’application considère que vous êtes un sympathisant de droite et va recouper toutes les données publiques (Facebook, Twitter, LinkedIn…) vous concernant afin de trouver votre adresse ».

« Comment avez-vous eu mon adresse ? »

C’est ainsi qu’à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), le militant « républicain » Thibault a réussi à retrouver la trace d’une certaine Chancia dans un immeuble. Mais quand le militant vient frapper à sa porte, celle-ci est un peu surprise. « Comment avez-vous eu mon adresse ? Qu’avez-vous de plus comme information », interroge-t-elle.

Le créateur de l’application, Paul Hatte, réfute toute accusation de fichage. « L’objectif n’est ni de faire peur, ni d’inquiéter mais vraiment d’aller apporter le message qui intéresse la personne quand on la rencontre », justifie-t-il auprès de RMC.

 

Preuve que l’anonymat n’existe pas sur le net…. Illusion de croire que sous « duconlajoie » se cache, parfois un MEK-hollandiste….. (ou une meuf). Vous balancez à tout va votre salade anonyme et les sbires sarkostiques viennent vous tendre leur si bille quémandeuse…. Vous êtes surpris(e). C’est Bismuth qui est aux commandes… Vous connaissez quand même bismuth, non le médicament contre les ulcères(qui a toujours des effets secondaires cachés), mais le seul l’unique, le vrai (celui qui n’a que des effets secondaires, vérifiables en permanence.)

Pensez que si par hasard, avec le tousaufisme hollandais, vous votez droite simple, vous ne voterez que pour un clone-pseudo. Allez vous alors voter pour un MEK qui agit sous anonymat. Imaginez la signature bismuth sur la ratification du traité de Lisbonne (pire que la volonté du peuple, en 2005, pour la non-ratification du traité européen que fut le référendum!

Et dire qu’ils veulent fermer des pages facebook ou Twitter et Cie! Oseraient-ils couper des branches sur lesquelles s’appuyer?

Qui peut rappeler comment s’est constitué le fichier Teulard de la rafle? Bismuth peut donc créer le fichier des sympathisants et sur le même fichier, noyés dans la masse les non sympathisants…..

Si vous n’êtes pas sympathisants indiquez quand même « j’aime » (qui est une forme possible de détestation) et envoyez les prêcheurs de bonnes paroles, perdre leur temps à convertir des non convertibles (clic-clac) et dans le même temps, suivez les pêcheurs qui vont aux vrais sympathisants pour opposer votre bonne parole. Cela vous fera du clientélisme à bon compte.

 

http://www.planet.fr/politique-facebook-twitter-comment-les-sarkozystes-sintroduisent-dans-votre-vie-privee.1165977.29334.html

 

****

  

 

 

*****

 

Burkini et Caterpillar

Burkini et Caterpillar

Alors que nous préparions notre action contre l’interdiction du burkini, nous avons appris la fermeture de l’usine Caterpillar. 2200 ouvriers et employés vont perdre leur emploi, plus de 5000 familles seront directement frappées dans la région. Alors à ces militants de gauche qui nous reprochent de faire des « diversions » avec nos actions contre l’islamophobie et de ne pas nous occuper des « vraies luttes » pour l’emploi, je voudrais dire aujourd’hui : notre cœur et notre esprit sont assez grands pour nous battre à la fois avec les travailleurs de Caterpillar privés de leur droit au travail et de leur dignité et en même temps avec ces femmes musulmanes pourchassées sur les plages en France, privées de leur droit aux loisirs et de leur dignité (non, ce n’est pas une attaque au droit aux loisirs et de leur dignité des mulmanes. Comment peut-on attenter à leur dignité quand c’est leur famille d’appartenance qui les contraint. Et où est la dignité quand on porte un vêtement bénéficiant d’une fatwa d’autorisation de ce port de signe d’appartenance. C’est plutôt une atteinte aux loisirs des non croyants qui est en cause. Depuis 622, jusqu’à 2016, il n’a jamais été question de burkini et les gens vivaient en bonne intelligence sur les plages! C’était effectivement la pratique usuelle du « vivre ensemble ») .

À ceux qui nous reprochent de faire le jeu des terroristes, je voudrais rappeler qu’une des premières femmes tombées à Nice sous les roues du camion blanc, était une femme musulmane portant le foulard et que sa famille aujourd’hui subit la double peine du deuil et du regard suspicieux de nombreux Niçois qui voient en chaque musulman un terroriste potentiel.

C’est cette société qui licencie à tour de bras, qui discrimine, qui exclut, qui prive les jeunes d’avenir et de perspectives, qui organise les guerres et vend à Israël des bulldozers Caterpillar pour terroriser le peuple palestinien, c’est cette société dite démocratique et civilisée qui est la véritable fabrique de terreur.

Rappelons qu’un journaliste du temps d’Hitler avait écrit que les Juifs devraient être plus discrets. Et on ne peut pas reprocher aux Juifs de ne pas l’avoir été ; ils ont accepté beaucoup jusqu’à la solution finale et ceux qui alors ont dit que la chasse aux Juifs était une diversion par rapport à la lutte contre le chômage sont en partie complice de leur extermination.

C’est pour cela que nous sommes ici.

Nous sommes aussi ici en tant que femmes qui nous sommes battues pour le droit de porter ou non des pantalons, de porter ou non la minijupe ou le bikini, parce que nous en avons assez qu’une société toujours aussi masculine édicte des lois, des règles morales, des règlements d’ordre intérieur pour décider quelle partie de notre corps nous les femmes sommes obligées de montrer ou de cacher. Notre pudeur nous appartient et personne n’en décidera à notre place, ni l’État, ni la police, ni les autorités administratives. Quant à nos hommes, nos maris, nos pères, nos frères, la question de savoir si nous acceptons ou non leurs ordres, leurs conseils, leurs désirs, c’est une affaire privée qui ne regarde que nous (alors portez le burkini, chez vous et ne l’imposez pas tel votre « kippa vaginale », et nul ne vous emmerdera? que faisiez vous avant et depuis 622?) .

Femmes et hommes solidaires, nous nous battrons pour le respect et la justice, autant pour les familles de Caterpillar que pour les femmes persécutées de Nice, d’ici et d’ailleurs

 

Est-ce à dire qu’une verbalisée alanguie de Nice (sur la plage et non sur la promenade) a plus de valeurs que 5000 familles mises sur la paille, non des cachots, là au moins, ils mangeraient à leur fin, mais sur celle des pavés et de la vie!

Que fait-on pour les carriéristes forcés du chômage? Faut-il boycotter Caterpillar. Promis lors de mes prochains achats je barrerai ce nom de ma liste de courses….

Qui parle de ces heureux bénéficiaires du repos forcé…. Un entre filet d’un jour…. Le burkini, cela fait plus d’un mois, qu’on en parle. Vivement qu’ils nous proposent une fatwa pour le zérokini…. pour chasser cette lutte des textiles

 

 

http://reseauinternational.net/burkini-et-caterpillar/

 

*****

 

Tout a été dit d’une certaine manière, tout a été tenté, conçu…

 

A chaque élection, on craint le risque d’un vote de pur rejet ou on constate qu’il a eu lieu en déplorant le défaut d’adhésion positive…

À chaque élection, cela ne manque pas. On craint le risque d’un vote de pur rejet ou on constate qu’il a eu lieu en déplorant le défaut d’adhésion positive…

Il me semble qu’on fait suffisamment de procès à la classe politique, gauche et droite confondues, sans en rajouter un qu’elle ne mérite pas véritablement.

Quoi de plus naturel quand on s’engage dans la joute présidentielle que de choisir comme terrain d’attaque inévitable, privilégié, dominant, le bilan du prédécesseur ou celui de son successeur si on songe à Nicolas Sarkozy ? Il s’agit de la matière médiocre, décevante, perfectible contre laquelle promesses et engagements vont se développer et se multiplier en s’efforçant de faire croire à un futur qui serait radicalement différent..[…] (boycottez toutes les promesses, surtout quand elles ne parlent qu’en généralités. Arr^petez vous aux seuls sujets attaqués de front avec : constat – préconisations , coûts, calendriers et surtout résultats escomptés. Si en plus le « père » y engage sa responsabilité propre…. )

Si on veut bien appréhender le reproche, décisif pour une certaine gauche, de droitisation des idées chocs de Nicolas Sarkozy, elles ne sont que la continuation, adaptée à la terreur du jour, de celles de 2007 et, en caricature, de 2012. Surtout, elles ne représentent absolument pas une rupture ni un bouleversement par rapport à la normalité républicaine dans son essence, mais seulement une intensité du son, une puissance maximale pour une société perçue comme dure d’oreille.(Faites que 2017 ne soit à l’identique de 2002, 2007 et 2012!. Et cela n’incombe qu’au Peuple qui peut, seul, interdire de séjour, les candidats-bidon)

Tout a été dit d’une certaine manière, tout a été tenté, conçu. On répétera plus fort, moins fort.

L’invocation à la liberté comme remède suprême, pour remettre du jeu dans les mécanismes rouillés, pour créer des espaces et desserrer les nœuds, n’est certes pas récusable dans son excellent principe mais j’ai souvent éprouvé l’impression que les peuples comme les individus ont plus peur de la responsabilité que leur octroie la liberté qu’ils ne goûtent l’autonomie qu’elle leur procure.

Ce n’est pas demain que le bilan d’avant cessera de justifier l’opposition d’après.

Ce n’est pas demain que la circulation sera fluide.

 

Tout a été dit, tout a été conçu….. sauf : http://wp.me/p4Im0Q-141

Cela vaut peut-être le coup de s’y attarder pour peut-être s’en inspirer et l’améliorer!

 

http://www.bvoltaire.fr/philippebilger/tout-a-ete-dit-dune-certaine-maniere-tout-a-ete-tente-concu,280429

*****

Les Earthships, ces maisons autonomes à faire soi-même qui respectent la planète

1 Panorama paysage earthship 1

Car c’est à quelques kms d’Alburquerque dans le désert du Taos que des maisons écologiques originales ont vu le jour : les Earthships. Sorties de l’imagination de l’architecte Michael Reynolds dans les années 70 ces maisons construites à partir de matériaux usagés visent une « autonomie radicale ».

Nous avions eu la chance de visiter quelques modèles d’Earthships en Normandie (dans la commune de Gers), en Turquie et au Québec. Mais nous souhaitons nous rendre au cœur du laboratoire, pour en savoir un peu plus sur ces maisons qui fascinent de plus en plus à travers le monde…

 

Notre nouvelle aventure commence en stop entre la petite ville de Taos où nous logeons en couchsurfing et les plaines arides de la sierra où se trouve le Q.G d’Earthship Biotecture. Le second jour de tournage, lorsque nous racontons à notre conductrice la raison de notre venue, elle nous lance d’un air malicieux « oui oui je connais bien les Earthships… je suis la femme de Michael Reynolds !» … «Et vous allez faire du stop comme ça tous les jours pour venir filmer ?…Mes pauvres, ça va être compliqué ! … Si vous voulez on a un pick up qui dort dans la cour. Je vous le prête le temps de votre séjour. » Et ni une ni deux, alors qu’on se connaît depuis moins de 5min, elle nous tend ses clés. D’un coup, notre modeste tournage devient bien plus confortable. Au volant du pick-up des Reynolds on se sent pousser des ailes sur les routes poussiéreuses du Nouveau-Mexique !

 

Qu’est ce qu’un Earthship ?

 

L’histoire des Earthships commence au début des années 70. A l’époque où les membres du « Club de Rome » déconstruisent déjà le mythe d’une croissance économique illimitée dans un monde aux ressources limitées. Tout juste diplômé d’architecture, Michael Reynolds est convaincu qu’un mode de vie économiquement et écologiquement durable commence par repenser l’habitat.

Scandalisé par le gâchis des ressources autour de lui, il se demande comment tirer parti des déchets pour construire. Et pourquoi pas les pneus ? Cette idée saugrenue deviendra la marque de fabrique des Earthships. Chaque jour 800 millions de pneus sont produits dans le monde. Après 3 ou 4 ans d’usage, ils s’entassent dans d’immenses décharges à ciel ouvert et s’embrasent parfois en rejetant des tonnes de CO2 dans l’atmosphère (dernier exemple : mai 2016, en Espagne). Dans le meilleur des cas ces pneus sont « recyclés », c’est-à-dire brûlés dans des cimenteries… Plutôt que ces solutions insatisfaisantes, Michael Reynolds a l’idée de les utiliser tels quels en compactant de la terre à l’intérieur pour construire des maisons. Une fois les murs enduits pour les protéger de la pluie et du vent, peu de visiteurs devineront comment ils sont faits !

D’autres matériaux usagés sont également utilisés dans les murs des Earthships avec un rôle plus esthétique, comme les bouteilles de verre qui font entrer des rayons multicolores dans la maison.

• Le solaire passif pour chauffer la maison

• Une climatisation 100% naturelle

  • Un cycle de l’eau exemplaire

• L’autonomie énergétique

  • le coût

 

Et dire que l’on parle d’un problème de logement.

C’est vraiment parce que l’on veut bien.

« Celui qui veut, trouve les moyens, celui qui ne veut pas, trouve les excuses…. »

Il est vrai qu’il est plus intéressant d’acheter des sous-munitions à l’étranger pour faire croire que l’on est en guerre… que de loger su monde.?

Et puis imaginez, si tout le monde avait un job, un toit et de quoi bouffer, c’en serait fini de la caste politicarde (véritable caste « julot-casse-croute » ne sachant que vivre de la générosité – imposée – du Peuple. Combien ont fait des études coûteuses, pour ne rien foutre. la politique n’est pas un domaine où il faut un savoir académique colossal. Un peu de bon sens et de l’emphase suffisent. Qualités qui semblent tant leur faire défaut, malgré leurs batteries de « diplômes » et de casseroles)

C’est peut-être le mot autonome qui leur fait peur. Autonomie correspondant à perte de pouvoir et d’emprise. On ne se fait des couilles en or que dans la mesure où c’est le Peuple qui est sous emprise absolue!

 

http://free.niooz.fr/s/free/les-earthships-ces-maisons-autonomes-a-faire-soi-meme-qui-respectent-la-planete-9815489.shtml

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi
 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

 

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :