-

keg – 186 Mars = 02/09/2016 – Le tweet devenu tout un programme électoral…. c’est peu de mots pour beaucoup de maux à venir!

Publié le

Le choix du jour : «programme électoral confetti» ou «programme électoral 144 caractères»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

 

—–

……

Français quand vous saurez……que :

Les programmes électoraux réduits à 144 caractères. C’est une élection twist-again….

….. et avec un peu de recul….

 

La techno parade prévue pour 2017. C’est une gaie-pride, où s’afficheront les travestissements « tout le monde il est beaun tout le monde il est gentil…. sauf les autres, bien entendu ». les caravanes promotionnelles et les chiens électeurs n’aboient pas (ou plus). La camelote n’est plus ce qu’elle était. Elle est kleenex!

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Démocratie assistée par ordinateur: le pouvoir aux perroquets  –  Misère idéologique de la “civic tech”

Les primaires citoyennes qui fleurissent sur le Net n’ont d’innovante que la technologie. On constate entre autres une absence totale de réflexion critique sur l’envahissement de la société par le tout-numérique. Cela s’impose pourtant à tout candidat prétendant maîtriser le changement social.

Des discours formatés voilà ce que nous offre finalement la »civic tech » (Image extraite du film « Playtime » de Jacques Tati, sorti en 1967)

L’initiative de l’avocat d’affaires David Guez à l’origine de la fondation du site LaPrimaire.org pouvait a priori paraître intéressante. Pour beaucoup d’électeurs, l’idée que l’élection présidentielle de l’an prochain pourraient n’être que la revanche des précédentes, avec les mêmes acteurs principaux, a quelque chose de profondément déprimant. L’idée d’injecter un peu de « sang neuf » en faisant émerger une personnalité forte de la société civile dans le jeu politique est séduisante.  Le processus est en marche : des 200 candidats déclarés après le lancement du site en octobre, 16 sont encore en lice après avoir obtenu le soutien de 500 internautes. Un vent frais semble gonfler les voiles de la démocratie nouvelle, et donne envie d’aller y voir de plus près. Hélas, la lecture des programmes des compétiteurs ne déclenche aucun enthousiasme roboratif, et engendre plutôt un ennui dégrisant.

L’impétrant doit cacher ses compétences

Une foi absolue dans le numérique

Des discours formatés par et à Internet

Les élites mises au pilori

« Penser comme les autres »

 

A quand les programmes résumés en 144 caractères. Car vu les candidatures potentielles (nous sommes tout président, déjà de nos voix. Vendons les chèrement, il y a preneur. Et pour une fois créons, nous mêmes la sur-enchère, déjà que près d’un million de voix vont être inachetables….. – voir la discrimination faite aux « Pupilles de la nation non juifs » dont on dénie la souffrance liée à l’Absence de leur parent, « Morts pour la France », alors que celle des juifs, pour la même raison est reconnue, eux dont le parent est « mort pour rien » – eux, les premiers et leurs parentèles ne peuvent soutenir et ne ferons pas des politicards de droite, de gauche et d’ailleurs qui ont laissé faire. C’est l’heure des règlements de compte pour solde de tout compte….).

Ils ont besoin de voix pour s’ouvrir la voie au moyen de vous imposer ce qu’ils veulent. Ne croyez plus aux promesses. Des actes, maintenant et ici et pas après Juin 2017. Et vous verrez que d’actes il n’y en a pas…. Au delà des mots, ….. rien!

 

 

http://www.causeur.fr/primaire-democratie-internet-civic-tech-39912.html

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus :

 

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

 

« On était tes amis par pitié pour toi » : à la rentrée, la torture va recommencer

LE PLUS. Théo est lycéen et ce n’est pas son vrai prénom. Cette année, il rentre en terminale. Les derniers mois d’un long chemin de croix dans cette jungle d’élèves qui, souvent, n’ont de pitié pour personne. Parce que Théo n’est pas exactement semblable à ses camarades, ils lui ont déjà fait vivre l’enfer. Un enfer qui reprend donc ces jours-ci. Témoignage.

Deux lycéens lors de l’épreuve de philosophie du baccalauréat à Strasbourg, le 15 juin 2016 (F. FLORIN/AFP).

La vie d’un adolescent n’est pas forcément facile tous les jours. D’autant plus quand on est isolé. C’est mon cas.

Mon surnom ? Le « SAF », « sans amis fixe »

« Mais tu es tout seul »

« C’est lui, le gros porc sans amis ? »

« On était tes amis par pitié, mais là on en a marre »

Je commence à me scarifier

Si seulement elles savaient. Si seulement les gens dans la salle savaient.

Sur les photos, je vois tout le monde sauf moi

L’été se déroule et va se dérouler comme d’habitude. À la rentrée, en terminale, la torture va recommencer. Je ne sais pas si j’arriverai à y survivre.

 

Cela s’appelle la vie ordinaire d’un écolier dont la vie ne semble pas si ordinaire que cela…. Cela donnera, plus tard, un excellent politique ou un brillant déphasé de la société. Dommage pour lui et peut-être aussi pour la société, qui risque de perdre un surdoué  de qualité!

Et dire que l’école a pour vocation l’apprentissage de la socialisation…. Apparemment ce n’est pas une évidence ‘même avec un pouvoir acquis à la socia-lie)

 

 

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1556062-on-etait-tes-amis-par-pitie-pour-toi-a-la-rentree-la-torture-va-recommencer.html

 

****

 

Valérie Trierweiler : sa nouvelle vacherie à François Hollande

Valérie Trierweiler : sa nouvelle vacherie à François Hollande
 

Anticipant la démission d’Emmanuel Macron, l’ex-Première dame (Pardon : Ex-première copine officielle) a eu des propos en privé qui vont sans nul doute fâcher le président.

 

Depuis mercredi, Emmanuel Macron n’est plus le ministre de l’Economie. Après des mois et des mois de tergiversations, l’ancien banquier devenu ministre a décidé de trancher le noeud gordien, en quittant le gouvernement pour s’occuper de sa formation politique « En marche ».

Si la nouvelle n’a pas du tout faire plaisir à l’Elysée, en revanche, il semblerait que Valérie Trierweiler, elle, s’en réjouisse.

« Il faut qu’il y aille »

Une phrase qui va un peu plus chagriner François Hollande qui, en plus de subir les pics répétés de son ex-compagne, espérait qu’Emmanuel Macron ne quittât pas le gouvernement pour lui barrer la route en 2017. 

A partager le plumard des grands, on fréquente aussi leurs poubelles….. et comme dans toutes poubelles, il y a des secrets que les maîtresses, congédiées, s’empressent de révéler, malgré la confidentialité des débats « amoureux » d’al-côve (encore un mot de mort).

C’est vraiment la raie publique du cul malfaisant, on comprend mieux, dès lors la ripoublique

 

 

http://www.planet.fr/politique-valerie-trierweiler-sa-nouvelle-vacherie-a-francois-hollande.1165599.29334.html

 

****

  

 

 

****

 

Quand NKM, polytechnicienne, ex-ministre se retrouve au fond de la classe avec un bonnet d’âne

Quand NKM, polytechnicienne, ex-ministre se retrouve au fond de la classe avec un bonnet d’âne

C’est la rentrée politique. Dans les réunions organisées par les différentes factions, chacun fourbit ses armes en vue des futures élections présidentielles et législatives. Et qu’est-ce qui préoccupe nos politiciens ?

-Ce n’est certainement pas le chômage.

– L’économie ?

– La géopolitique mondiale alors ?

– Que reste-t-il à nos politiques ? Rien, sinon suivre les actualités pour choisir un des thèmes qui rassemble la faveur des médias et prendre la position dont on croit que c’est la plus rentable en voix.

Nathalie Kosciusko-Morizet a préféré miser sur le cheval en vogue du burkini.

Nathalie Kosciusko-Morizet, ancienne ministre, polytechnicienne, parle d’une chose qu’elle semble ignorer totalement mais qui est pourtant l’une des bases de la République : la laïcité.

 

S’il n’y avait qu’elle…. ce serait moindre mal…

D’autres de sa qualité pointent le nez (Mariton, entre autres) qui veut être premier ministre de Sarko ou Juppé (il n’est pas trop regardant, pourvu qu’il le soit. Tout comme il fit allégeance et amende honorable publiques au FN pour être vice président de région – un très court temps).

Pourtant d’illustres prédécesseurs ont fait l’X et ont été d’excellent Présidents…. Mais il semblerait que les récentes promotions ne soient plus du même tonneau. Le bicorne devenant mono-corne (celle laissé par les électeurs)

 

http://reseauinternational.net/quand-nkm-polytechnicienne-ex-ministre-se-retrouve-au-fond-de-la-classe-avec-un-bonnet-dane/

 

*****

 

Sens commun : le risque de perdre son âme…

 
 
Sens commun a confirmé, mercredi 31 août, son choix de soutenir François Fillon.

Reprenant la thématique du levain dans la pâte, il estime que seul un engagement au sein d’un parti susceptible de gouverner est de nature à influer sur la politique nationale. L’idée n’est pas fausse, mais dangereuse. Parce qu’une machine électorale comme LR n’est pas, et ne sera jamais, un parti de réflexion et d’idées.

  • Soutenir François Fillon, c’est accepter d’emblée de maintenir la France sous la domination de la technocratie bruxelloise. De cette soumission découle une impossibilité absolue de mener une politique authentiquement française.
  • S’il peut être tactiquement opportun de ne pas heurter l’électorat conservateur sur la question européenne – ce que le Front national refuse d’entendre -, il ne suffit pas de prôner une refondation européenne. Il faut dénoncer l’alliance de la technocratie et de la finance internationale qui règne à Bruxelles et proposer des solutions réalistes, mais fermes, pour y mettre fin. Or, à ce qu’on en connaisse, François Fillon n’est pas du tout sur cette ligne.

La question du mariage pour tous n’est pas l’alpha et l’oméga de la politique, chacun en est conscient. Sens commun ne peut pas cantonner son action à cela, bien que la question anthropologique reste centrale. Mais en se fondant dans le moule d’un parti qui restera toujours éloigné de ses convictions profondes, Sens commun risque de perdre définitivement son âme. Son ancien président, Sébastien Pilard, a déjà rejoint Sarkozy…

Que souhaiter d’autre que l’éclatement de ce parti et la recomposition d’une droite de conviction ? Rendez-vous après 2017.

 

Les armes s’affutent. Il faut de tous pour faire une élection. Alors on puise là où l’on peut.

A noter que le document « la droite que nous voulons » n’est nullement le credo des électeurs (fussent-ils de droite), mais uniquement celui des initiateurs dudit document. La ficelle est grosse de faire croire que c’est celle (de droite) de celui qui le lira. Toute la politique, n’est, en final, que la mise en pratique de la pensée d’une personne que l’on tend à faire accroire que c’est celle de ceux qui élisent? A droite,  comme à gauche et comme ailleurs.

La politique c’est le triomphe de la pensée d’un seul, par la manipulation mentale des autres! Allons nous continuer ce jeu à la con?

 

http://www.bvoltaire.fr/francoisteutsch/sens-commun-le-risque-de-perdre-son-ame,280396

 

*****

 

Impôts : Cadeau fiscal en 2017 et spoliation au-delà ?

Le projet de retenue à la source devrait voir le jour en 2017.
Une année fiscale blanche est un cadeau électoral fait au détriment des jeunes, des propriétaires et des expatriés.
Au-delà, c’est peut-être le premier pas vers la fusion de l’impôt sur le revenu et des cotisations sociales.
J’ai fait mes débuts dans la vie professionnelle en vendant des contrats d’assurance. Lorsqu’il s’agissait de l’assurance-vie, l’un des arguments de vente était la constitution d’un capital pour faire face, entre autres, aux contraintes financières de la première année de retraite, année où il faudrait continuer à payer des impôts basés sur les revenus de la dernière année d’activité, alors que le niveau de la pension allait être beaucoup plus bas. En pratique, il s’agissait de rendre à l’Etat le crédit que la puissance publique avait consenti 35 ans plus tôt aux entrants sur le marché du travail et qui n’avaient pas payé d’impôts la première année de leur activité. Quelques années plus tard, mon employeur m’expatriait à Londres et je découvrais la simplicité du prélèvement à la source. A ce moment-là, John Major était Premier ministre, et le système fiscal britannique reflétait la refonte décidée par son prédécesseur, Margaret Thatcher : peu de tranches, relativement peu progressives, même si la tranche ultime était alors de 40%. En début d’année civile mon salaire ne subissait aucun prélèvement car j’étais encore dans la tranche de revenus non imposables, et puis au fil des mois, le pourcentage de retenue montait, au fur et à mesure que j’atteignais les tranches suivantes. Un système simple, exact et séduisant. L’année n+1, il fallait faire une déclaration de revenus pour l’année n, mais je n’ai presque jamais eu de correction dans un sens ou dans un autre, ou seulement marginale, tant le système était fiable. Il ne me restait plus qu’à attendre que cette idée géniale soit adoptée dans mon pays d’origine. Vingt-cinq ans plus tard, allons-nous y venir?
Retenue à la source et mensualisation : quelle différence ? Un petit détail à l’époque m’avait échappé. Si notre pays est l’un des rares du monde développé à n’avoir pas encore fait le saut de la déduction à la source, c’est que la mensualisation a en réalité réglé le problème. Mais c’est aussi parce que la France conjugue deux exceptions majeures en matière fiscale.
  • D’une part, la prise en compte de la situation familiale et du nombre de personnes à charge,
  • d’autre part, la multiplication des niches, qui font le charme (paraît-il) de la fiscalité française. (Le PEA est une vieille “niche fiscale” qui résiste au temps. Comment vous constituer un PEA robuste, mois après mois, en visant 15% par an ? Tout est expliqué ici.)
Mais, en France, le projet est de mettre la charrue avant les boeufs.
Gros cadeau électoral et “petits perdants”
  • Les jeunes (encore eux, une fois de plus) qui arriveront sur le marché du travail à partir de 2018, imposables pour la première fois cette année-là, devront payer des impôts immédiatement. Mais quand les premiers jeunes concernés se rendront compte qu’ils se sont fait “avoir”, les élections seront passées.
  • Il y aura aussi les propriétaires fonciers, qui payeront en 2018 des impôts sur leurs revenus de 2017 et sur ceux de 2018 (ils vont adorer !)
  • et enfin les expatriés, comme l’a fait remarquer Frédéric Lefebvre, députés des Français de l’étranger pour les Etats-Unis et le Canada. L’année de leur départ, les expatriés payent des impôts sur leurs revenus de l’année précédente en France et sur l’année en cours dans leur pays d’accueil, s’il applique déjà la déduction à la source. Cette double charge était jusqu’à présent compensée par l’absence d’imposition immédiate l’année du retour. Ce ne sera plus le cas.

Cet achat massif de voix (hormis celles des “petits perdants”) avec de l’argent public pourra s’analyser comme le plus gros coup clientéliste du gouvernement. Mais il s’agissait d’une promesse électorale du candidat vainqueur de 2012.  Si cette hypothèse se confirmait (dans la mesure où le gouvernement irait jusqu’au bout, pari incertain par les temps qui courent…), et si vos revenus vous situent dans les tranches élevées, en l’absence d’une révolution introduisant la flat tax, préparez-vous à un “choc de spoliation” sans précédent…

A président de qualité, promesse fiscale de qualité.  Si en Corse les morts votent, en France, le fiscal paie les électeurs….. A vaincre sans compétence, on nourrit des millions de petits sacrifices (pour les gros) et les petits disent « oui » même quand il faudrait dire « non ». Mais pas non à l’un pour oui à l’autre…. Non à tous. Ils sont issus des mêmes formations, des mêmes façonnages de pensée. Et de plus ils ont chacun leur idée pour redresser, bien meilleur que celle des amis, mais néanmoins « ennemis ». Allez comprendre (je en suis pas sur qu’ils se comprennent eux mêmes entre eux).
C’est de l’abus de bien fiscal au service d’un  électoralisme. Une forme de blanchiment d’argent public. Alors si vous devez en passer par là, rendez plus chère votre voix (mais attention, pas en promesses, mais en actes et donc dès maintenant et ici).

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

 

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :