keg – 185 Mars = 01/09/2016 – La « Mort pour la France » ne peut et n’est mort pour les valeurs d’Islam…. L’oublier c’est se condamner à se perdre!

Publié le


Le choix du jour : «mort pour la France» ou «Mort pour les valeurs Françaises»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

 

—–


……

Français quand vous saurez……que :

La Liberté réside dans le respect des valeurs qui font le pays d’accueil qui vous accepte en son sein. Tout le reste n’est qu’usurpation et détournement!

….. et avec un peu de recul….

La « mort pour la France » n’est pas pour des cultures étrangères… Elle est pour les gaulois de souche ou d’adoption (quand ces derniers respectent toutes les valeurs de leur pays d’accueil). Faisons que la « Mort pour la France » ne devienne une comédie de boulevard…. Déjà que pour les politiques cela passe après la « Mort pour rien »!

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Burkini: une question de devoirs plus que de droit  –  Prendre en compte l’inquiétude des compatriotes non musulmans

 

L’arrêté municipal de la Ville de Nice affiché à l’entrée d’une plage de la promenade des Anglais (Photo : AFPArchives JEAN CHRISTOPHE MAGNENET)

A Montauban, à Toulouse, au siège de Charlie Hebdo, à l’Hyper Cacher, au Stade de France, au Bataclan, à Magnanville, à Nice, à Saint-Etienne-du-Rouvray, à chaque attentat les assassins ont tué au nom d’Allah. Que cette invocation puisse être considérée comme un dévoiement de l’islam, les Français non musulmans veulent bien l’admettre… sans trop creuser la question. On leur demande également de feindre d’ignorer que ce sont des mosquées, non des églises ou des synagogues, qui sont surveillées par les services de renseignement ; on leur demande également de se taire sur le constat qu’ils font de l’augmentation du nombre de femmes voilées dans nos villes. On leur demande maintenant de feindre de voir dans le burkini islamique un vêtement comme un autre.

Si les représentants de la communauté musulmane, toujours prompts à aller faire part de leurs inquiétudes au président de la République et, peu ou prou, à se « victimiser », si ces autorités  ne font pas leur travail, si elles ne rappellent pas à leurs fidèles qu’ils ont des devoirs, alors la décision du Conseil d’Etat sera perçue comme un aveu de faiblesse du pays. Alors les Français non musulmans auront le sentiment que les Français musulmans n’ont que des droits. Alors les Français non musulmans auront le sentiment que les Français musulmans instrumentalisent le principe de liberté contre les fondements de la République.

Après ce terrible attentat (la preuve par Nice de la primauté d’allah sur le 14 Juillet), n’y a-t-il donc toujours aucune raison que leur vienne à l’esprit et au cœur l’idée de faire de ce devoir une occasion d’affirmer, non pas solennellement mais concrètement, la primauté de leur appartenance à la communauté nationale sur leur appartenance à la communauté musulmane ?

Sans un appel des représentants de la communauté musulmane à une attitude de ce genre, il est à craindre que leur présence aux cérémonies d’hommage aux victimes des attentats perpétrés au cri d’« Allah Akbar », finisse par être perçue par les Français non musulmans comme une forme de dissimulation.  Autrement dit, était-ce à Jean-Pierre Chevènement d’appeler la communauté musulmane à la « discrétion » ?

 

Effectivement, c’est l’autorisation de port qui va constituer une incitation aux troubles à l’ordre public. Les arrêtés d’interdiction incitaient et attiraient l’attention sur ces risques. le Conseil d’état y a donné son autorisation. Ras le bol, des concessions à d’autres cultures. Mon père n’est pas mort pour des pratiques musulmanes. il est « mort pour la France » et non pour des étrangers (sinon il eut mieux valu accepter la culture teutonne, préférable à la musulmane, parce que déjà proche de nous).

Au nom de tous les « morts pour la France », politicards veillez à ce que leur mort n’en devienne pas inutile et stérile (vous ne respectez pas vos obligations générales vis à vis de leur progéniture – sauf quand elle est juive – respectez au moins le fait qu’ils sont morts pour que vous puissiez être ce que vous êtes? C’est le moins que vous puissiez faire)

Ah ! La signature qui vous honore quand vous la respectez, mais…….

Qui vous colle aux basques et vous poursuit de la vindicte quand….

Le peuple (réellement Français) ne supportera pas, longtemps, la primauté des marques musulmanes sur sa culture…. Cela risque de devenir un rejet absolu de tout ce qui est musulman (bon et mauvais mis dans le même sac du rejet…)

http://www.causeur.fr/burkini-islam-conseil-etat-attentat-nice-saint-etienne-rouvray-39915.html

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus :

 

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte….

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

ALLEMAGNE. Les mères forcées de dévoiler le nom de leur amant : quelles conséquences ?

ALLEMAGNE. Les mères forcées de dévoiler le nom de leur amant : quelles conséquences ?
Illustration d’une femme enceinte ((Jason Corey/Flickr/CC))

Un projet de loi polémique, actuellement discuté en Allemagne, veut obliger les mères, dans le cas où un mari contesterait sa paternité, à divulguer le nom du géniteur d’un enfant issu d’une relation extraconjugale.

 

« Paternité à la carte » pour les « kuckuckskindern »

Les médias le surnomment le projet de loi des « kuckuckskindern« , soit les « enfants du coucou » – l’équivalent de l’expression française « le fils / la fille du facteur », et du « milkman’s kid » (fils du laitier) en anglais –, le coucou étant connu pour sa fâcheuse habitude à pondre dans le nid d’autres espèces.

Leur nombre actuel reste impossible à vérifier : cela concernerait en moyenne 3,7% des enfants dans le monde, selon une étude parue en 2005 dans le « British Medical Journal », évoquée par la BBC.

Mais ce recours se ferait-il vraiment dans l’intérêt de ce fameux « kuckuckskinder », au cœur de toutes les attentions ? « On a l’impression que l’Allemagne essaie de rétablir un équilibre en ce qui concerne les droits des parents, mais l’enfant passe ici au second plan. En France, nous n’avons pas du tout le même esprit en droit de la filiation, pour nous c’est l’intérêt de l’enfant qui prime », fait remarquer Maxime Eppler, avocat au barreau de Paris spécialisé en droit de la famille. Il pointe l’incohérence d’une telle requête :

Limiter les risques financiers pour le « père biologique »

A l’origine de ce projet de loi polémique figuraient principalement deux observations, estime Peter Junggeburth, avocat allemand y ayant eu accès.

Le but était, à travers ce texte, de dissuader les hommes de procéder, en cas de doute sur leur paternité, à des examens génétiques, « souvent de manière illégale et à l’étranger ». Mais il s’agissait surtout, soulève l’avocat, de « limiter les risques financiers » pour un homme qui, après une telle procédure, se verrait qualifié de père biologique. Il détaille :

« Il est possible, en droit allemand, que la contestation de paternité ait lieu très longtemps après la naissance de l’enfant – même longtemps après la majorité de l’enfant. » Conséquence :

« Il peut être question de sommes très importantes car l’obligation alimentaire existe a priori jusqu’à la fin des études (le cas échéant) universitaires et parce que le droit allemand ne s’oppose pas à une contestation de paternité après. »

Ainsi, le recours du « père apparent » (« scheinvater ») était illimité et pouvait donner lieu à « des pensions alimentaires calculées sur 10 ans », l’exposant du jour au lendemain à « de fortes chances de se voir ruiné », met en avant Peter Junggeburth. (Qu’est le plus important la ruine du père bio ou celle de la femme porteuse?)

« Une catastrophe en termes de droits des femmes » 

Mais quid du droit à la vie privée de la mère ? (Dès lors où elle conçoit, après copulations extra, sa vie perd son côté privée. L’enfant, lui ne sera pas privé, excepté de véritable lien avec le mari de sa mère). « Et pourquoi développer la culture de la délation en parallèle d’une limite des sanctions financières pour le géniteur ? », interroge Maxime Eppler.

Le projet de loi prévoit que l’obligation de révéler des informations « n’existe que dans la mesure où cela ne représente pas une ‘dureté excessive’ pour la mère », détaille l’avocat allemand. Mais le texte reste flou à ce sujet : « La mère ne doit pouvoir garder le silence que s’il y a des raisons très sérieuses de ne pas identifier le père biologique », résume Heiko Maas.

En outre, en voulant donner davantage de droits aux pères, ce projet de loi rétablit-il réellement un équilibre entre les parents ? Nous assistons plutôt à l’inverse : « Ainsi, le secret de la vie privée de la mère se voit investi d’un rang a priori inférieur par rapport à l’intérêt du ‘père apparent’ de réaliser son recours », soulève Peter Junggeburth.

« Forcer » la mère à révéler le nom d’un amant ?

Comment, par ailleurs, « obliger » une femme à révéler le nom de son ou ses amant(s) ? « Ne me demandez pas comment l’on pourra procéder à l’exécution forcée de cette loi ! » répond Peter Junggeburth. Le texte reste en effet pour l’instant très vague sur ce point, comme le confirme l’avocat :

Autrement dit une condamnation à payer une certaine somme d’argent, augmentant au fil des jours, contraignant ainsi la mère à divulguer des informations le plus rapidement possible.

« Ce projet de loi pourrait s’exporter dans nos prétoires »

En France, dans le cas d’une filiation paternelle non établie, une mère peut attraire un amant « géniteur » en justice, dans le cadre d’une action en recherche de paternité ou d’une action aux fins de subsides, pour obtenir une pension alimentaire. « Il s’agit beaucoup plus de recherche de paternité que de contestation ou de désaveu », fait observer Maxime Eppler. (Elle a le plaisir, lui la charge financière du plaisir, au nom de l’égalité)

Surtout, la loi française ne contraint pas la femme à révéler son passé.

Nous sommes donc loin du projet de loi allemand, mais si ce dernier venait à entrer en vigueur, l’hexagone gagnerait  à s’y intéresser de plus près : « Dans le cas d’une contestation de filiation d’un papa français et d’une maman allemande vivant en France, le juge serait obligé d’appliquer la loi allemande ». Il ne serait donc pas impossible que ce casse-tête juridique nous concerne un jour, prévient Maxime Eppler :

 

Que fera t-on lorsque la philosophie polyamour tiendra le haut du pavé? Lorsque hommes et femmes seront d’accord pour la liberté d’échanges multiples de partenaires et donc de ses conséquences…. Il est vrai que dans ce cas, l’enfant aura du mal à retrouver son arbre généalogique….  Mais quand on pense que l’histoire du peuplement de la terre n’est que incestes permanents…. Car après Adam et Eve, il a bien fallut que leurs enfants s’accouplent entre eux et aussi, pour mettre la main à la patte avec leurs parent opposé…. Car ne nous leurrons pas, pour arriver aux 7 milliards d’aujourd’hui (et plus si les morts de toutes les guerres y avaient participé), il a fallut plus de 20 fois  remettre son ouvrage sur le métier-créateur (car les enfants des origines ne furent pas si nombreux que cela).

Plus de comédie de boulevard…. L’amant connu perd son charme.  et ne devient qu’un mec comme un autre. On ne peut plus le planquer dans le placard.

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20160831.OBS7211/allemagne-les-meres-forcees-de-devoiler-le-nom-de-leur-amant-quelles-consequences.html

 

****

 

Gaz, allocations, réformes… Ce qui va changer au 1er septembre 2016

Gaz, allocations, réformes... Ce qui va changer au 1er septembre 2016

Que de changements pour cette rentrée 2016 ! Les réformes pleuvent pour les élèves comme pour les professeurs, mais toutes les nouveautés ne sont pas contraignantes. Découvrez ce qui vous attend en septembre.

 

Le gaz : Les tarifs du gaz accuseront une hausse de 0,4% en septembre, rapporte la Commission de Régulation de l’Énergie (CRÉ). Cette augmentation, qui touche 7 millions de foyers en France serait due à celle du prix de gros du gaz. Depuis janvier, d’après la CRÉ, le prix du gaz a tout de même baissé de 16,8%.

Allocations : Bonne nouvelle pour les familles possédant un maigre revenu : le Revenu de Solidarité Active (RSA) a été revalorisé à hauteur de 2%.

Selon le site du Figaro, il avait été rehaussé en avril, et passe donc de 524,68 euros à 535,17 euros environ pour une personne seule, de 1 101,83 euros à 1 123,83 euros pour un couple avec deux enfants.

En outre, d’après Ouest France, les personnes « en situation d’impayé » pourront quand même toucher les aides au logement, à condition qu’elles soient « de bonne foi ».

Corps enseignant  : Voilà qui devrait soulager les enseignants de maternelle et de primaire : leurs indemnités seront à présent alignées sur celles des enseignants de collège et lycée. Elles passent de 400 à 1 200 euros par an.

Réforme du collège (la fameuse)

Les professeurs de la 6ème à la 3ème devront quant à eux faire face à la réforme du collège. Parmi les nouveautés, explique le site de Boursorama, l’introduction d’une seconde langue vivante à partir de la 5ème, ou encore l’accompagnement personnalisé des élèves. Cet aide, qui concerne tous les élève, s’étendra sur des heures aménagées en supplément aux cours.

Le changement des programmes prévu par la réforme est une décision attendue. En revanche, la loi prévoit de moderniser l’enseignement en développant l’interdisciplinarité. Il s’agit d’un mélange de matières complémentaires, qui donneront lieu à des enseignements polyvalents. Par exemple, les élèves pourront suivre des cours de « développement durable », « corps santé et sécurité », « culture et création artistique », etc.

Élèves : À partir de la rentrée, la réglementation sera plus clémente pour ce qui est des certificats médicaux. Ils ne seront pas obligatoires pour les activités facultatives dans l’enseignement du deuxième degré (collège et lycée).

 

De manière plus générale, le certificat médical devra être renouvelé seulement tous les 3 ans, ou bien en cas de renouvellement de licence sportive, précise le site de Boursorama. Cette nouveauté ne concerne pas les pratiques à risques, comme les sports de combat, la plongée ou le parachutisme, par exemple. Pour ces dernières, un examen renforcé sera exigé chaque année.

 

Diplômés : Afin d’assister les étudiants nouvellement diplômés en quête de travail, une aide est mise en place à partir de septembre : l’ARPE, pour « Aide à la Recherche du Premier emploi ». Elle concernera les personnes diplômées depuis moins de 4 mois, en dessous de 28 ans et satisfaisant à des critères liés aux ressources, comme pour les bourses.

Elle sera de 200 euros pour les diplômés d’une filière professionnelle, et pourront aller jusqu’à 550 euros pour ceux de l’enseignement supérieur.

Pour les étudiants en médecine, qui préparent encore leur diplôme mais travaillent déjà, les heures de garde effectuées à l’hôpital seront désormais payées 52 euros au lieu de 39 euros.

Télévision : Une nouvelle chaîne d’information en continu se lance le 1er septembre : France Info. Après BFM TV, i>Télé et LCI, il s’agira de la quatrième chaîne publique gratuite de ce type à être proposée sur la TNT.

Connexion internet : Avis à tous ceux qui ne peuvent survivre sans connexion internet : désormais, les logements collectifs seront obligatoirement équipés de la fibre optique.

 

On est vraiment à la fin de quelque chose. On mélange tout pour faire du nombre et masquer la pauvreté des aides accordées au peuple. On parle principalement d’aides sectorielles (étudiants, connexion internet, diplômés, élèves, parents….). Cherchez l’intrus, que vient foutre le gaz dans le panel de rentrée?

Il eut été intéressant de développer les mesures de sécurité prévues dans le temps (et non seulement le jour de la rentrée, comme si les terroristes ne visaient que ce jour là!), au niveau des écoles! C’est vrai on a prévu quelques exercices d’alerte attentat dans le sein des écoles. 12 millions d’enfants laissés aux bons soins des djihadistes (il est vrai qu’il faut frapper les esprits quand ils sont jeunes. C’est le principe même de l’embrigadement qui fait des inconditionnels)

 

http://www.planet.fr/actualites-ce-qui-va-changer-au-1er-septembre-gaz-allocations-reformes.1164350.1557.html?page=0%2C6

 

****

  

 

 

****

 

Allemagne : la révolte des citoyens du Reich !

Allemagne : la révolte des citoyens du Reich !




 

Peut-on effacer 70 ans de la vie d’un pays, sans conséquences majeures

Passe encore que l’on ai effacé, dix jours du monde, au cours de la Révolution d’Octobre 1582…. Mais 70 ans, ce n’est pas la même aventure.

Si l’Allemagne de Merkel n’a pas d’existence légale, l(UE non plus. Et donc la ratification du traité de Lisbonne est caduque et nous sommes donc en droit de refuser notre perte de souveraineté.

Inspirons nous de l’exemple allemand pour nous rapproprier ce qui nous a été volé par nos politicards (ils sont signé pour cette usurpation).

 

 

http://reseauinternational.net/allemagne-la-revolte-des-citoyens-du-reich/

 

*****

 

Ce que nous pouvons faire…

 

 

Par le passé, nombreux sont ceux qui, par manque d’intérêt ou de connaissance, ont pu fermer les yeux face à l’islamisation rampante de la France. Convaincus à tort ou à raison qu’ils n’avaient pas à dire aux autres comment ils devaient vivre, les Français se sont rassurés dans le mirage du « vivre ensemble », sans pour autant se rendre compte qu’en réalité, ils étaient en train d’enterrer le « vivre français ».

 

 

 

Cependant, les horreurs et provocations qui se sont enchaînées tout l’été ont fini par entraîner l’éclatement de nombreuses illusions. Ainsi, des débuts de rébellion commencent à surgir… Bien entendu, il y a eu la Corse, mais aussi à Saint-Laurent-des-Vignes (Dordogne), un gérant de piscine assumant fièrement son refus d’avoir laissé entrer une femme voilée dans son établissement. Egalement, il y a eu le fameux restaurateur du Cénacle, recevant un écho médiatique et politique tel que l’on aurait pu croire qu’il y avait eu un attentat terroriste dans son restaurant…

En bref, les Français commencent à comprendre que leurs élites leur ont menti sur « l’islam, religion de paix ». Ce mensonge, à la différence de ceux auxquels nous sommes habitués, tels que sur l’économie ou le chômage, est très différent car il a mis notre intégrité civilisationnelle en véritable danger de mort. En somme, il s’agissait d’un mensonge d’une irresponsabilité criminelle.

Alors, que pouvons-nous faire ? Concrètement et actuellement, deux options s’offrent à nous : celui de l’expression et celui du vote.

Si vous vous engagez sur le terrain de l’expression, il se peut que vous viviez des moments très déplaisants… En effet, comme l’affaire du Cénacle le démontre, vous pourriez recevoir des menaces, votre réputation peut prendre un sacré coup, et puis il se pourrait même que vous perdiez votre travail ainsi qu’une partie de votre cercle social… Face à cette réalité – démontrant, à elle seule, à quel point notre société est malade -, on ne peut que comprendre que ce genre de vie ne puisse convenir à tout le monde.

Toutefois, tout le monde peut voter.

Si suffisamment d’entre nous font le choix de ne plus voter pour ceux et celles qui ont permis l’islamisation de notre pays et, au contraire, décident de voter pour ceux et celles qui s’engagent à l’arrêter, alors nous aurons une chance de ne pas voir le « vivre français » disparaître pour de bon. (quelle odieuse récupération. Ne pas avoir été au pouvoir n’est nullement garant d’autres valeurs. Ils exercent à d’autres niveaux. Pour des opposants à l’UE, ils en profitent et s’en accommodes allégrement….  !)

En France, seul le Front national s’engage depuis des années sur le sujet et est en mesure de gagner (c’est un peu gros… Mais plus c’est gros, plus cela passe, paraît-il!). Pour autant, nombreux sont ceux qui s’inquiètent de ses propositions économiques. Ce genre de préoccupations est plus que légitime, ou du moins elles le sont quand on vit dans une société civilisée…

Quand la barbarie frappe à la porte de votre mode de vie ancestral, alors ce genre de considérations devient futile. Nous sommes dans une lutte à mort civilisationnelle ou, comme l’a récemment dit Ivan Roufiol, « la France n’échappera pas à l’épreuve de force que l’islam colonisateur lui impose », alors opposons-lui au moins un chef déterminé.

 

Le chef déterminé, qui mettra les troupes islamiques en déroute, n’existe pas en l’état actuel de notre panorama politique. Il est à naître. Il est aujourd’hui inconnu. Il est vain et mensonger de dire que quelqu’un puisse, aujourd’hui, incarner ce chef (évoquer et invoquer Jeanne d’Arc ne fait de ces adorateurs des Jeanne d’Arc)

Celles et ceux qui revendiquent le port du burkini comme légal seront les premiers à rallier l’invasion, lorsque le moment sera venu (sans se soucier de la légalité). Et si le burkini était la dernière libéralisation qui amènerait les autochtones à dire non à tout ce qui est musulman (à trop vouloir imposer légalement, les musulmans, bon teint, auraient-ils atteint le point de non retour, au delà duquel plus rien, venant d’eux, ne sera acceptable….?)

Il y a la loi, son expression et le Peuple. Quand la loi asservit le Peuple, la révolte est le premier devoir du citoyen (déjà vis à vis du pouvoir et à plus forte raison vis à vis de « l’étranger »).

Si nous ne devons voter pour des politiques traîtres, il ne faut pas non plus voter pour des candidats qui se baignent dans le même bain que les autres. Place à des politiques  non professionnels.

C’est pourquoi en attente de http://wp.me/p4Im0Q-141 il nous faut dire non. Et en la matière il n’y a que deux moyens :

  • les barricades
  • le vote blanc

Tous les deux sont une révolution, mais la seconde est beaucoup plus pacifique et sans danger (et en parfaite légalité. Ne laissons pas passer nos droits)

 

 

http://www.bvoltaire.fr/xavierscot/ce-que-nous-pouvons-faire,280285

 

*****

 

le mépris pour la France qu’elle soit de gauche ou de droite m’envahit…

 

Je vis un de ces moments qui nous est commun à tous… Ma vieille mère qui a 98 ans se meurt d’épuisement, elle a encore sa tête, enfin presque mais assez pour me dire des choses essentielles, je chante doucement à ses côtés des berceuses de notre enfance commune… Elle me dit « n’essaye pas de me retenir, ma part de vie est épuisée… Je partage ses derniers instants avec ma fille Djaouida qui m’aide à affronter les problèmes matériaux, un corps léger et lourd à soulever… Elle m’aide malgré ses propres problèmes à affronter…

Alors vos conneries de Burkini, j’en ai rien à battre… Au nom des souffrances de Djaouida, je maudis les provocatrices qui font exprès d’attiser la haine que subit déjà ma famille chérie… je hais les pseudo féministes qui s’emparent avec délices de cette connerie… je hais les politicards de merde qui en font leur chou gras et vous tous qui vous jetez sur cette merde comme de la vermine pataugeant dans des latrines et vous croyant au choix en train de défendre une minorité menacée ou l’identité française…

Et désormais je sais que je devrais le faire à tous les connards qui ne cessent d’envoyer des messages sur ce leurre tragique, sur ces femmes qui viennent provoquer sur ordre des salafistes, sur les Sarkozy et autres Valls qui ne parlent que de ça, sur les communistes absents pris dans le lèche-cul d’un quelconque candidat socialiste, et vous tous qui vous amusez à jouer les belles âmes pendant que des pauvres gens pleurent dans un couloir aux urgences en appelant maman… mais rassurez-vous vous vivrez un jour cette torture et vous l’aurez bien mérité.

 

Non! Vous n’êtes pas seule dans ces couloirs de la mort. D’autres comme moi, sont à vos côtés, malgré que vous ne les voyez pas… Sachez le, ils y sont! Il y a toujours, quelque part, pour vous et d’autres des  gens qui sont sensibles à chaque mort, même quand elle ne concerne pas les leurs.

Courage pour votre mépris (droite, gauche confondus)!

 

 

https://histoireetsociete.wordpress.com/2016/08/25/le-mepris-pour-la-france-quelle-soit-de-gauche-ou-de-droite-menvahit/

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  (lendemain du Vendredi, réputé jour de chance…) au :

État d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

 

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3, citoyen, pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s