-

keg – 183 Mars = 30/08/2016 – La socia-lie-burkini sort le grand jeu : eux ou la charia, alors que nous attendions Sarko, nous n’eûmes que le Sako de la kalach’

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «burkini de la socia-lie» ou «socia-lie en burkini»

  Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Franco – Français »

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

 

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  … 05/07/201 = la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

Bientôt la socia-lie ne sera plus qu’un souvenir. Ne restera que leur burkini, bien petit pour éponger tous leurs pleurs de leur splendeur éteinte. Il leur faudra un niqab pour passer incognito dans les rues et sur les plages (interdites alors aux non pratiquants de leur religion, certains jours)

….. et avec un peu de recul….

Le burkini-facho est le cache-sex, sans pile, ni face) de la socia-lie! Une feuille de vigne aurait suffit à masquer leur pudeur liée à l’incompétence…. Mais voilà ils se la voilent et la violent à la fois!

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Arrêtons de parler du burkini et parlons des réussites du gouvernement…

 
Non, décidément, ces histoires de burkinis, d’islam, tout ça, cela finit par lui donner de l’urticaire, au Premier secrétaire Cambadélis.
Ça commence à lui courir sur le haricot, à Jean-Christophe Cambadélis, de toujours entendre parler de l’islam ! À cause de lui, on ne parle pas de « la réussite gouvernementale sur le chômage », a-t-il lâché vendredi dernier, tout de go, sur Europe 1.

Pour une réussite, c’est une réussite, en effet ! Déjà que, depuis 1983, le chômage n’est jamais tombé sous la barre des 7 %. Mais là, on atteint des sommets abyssaux ! De fait, à constater les chiffres de l’INSEE mis à jour le 24 août 2016, depuis 1996, excepté de courtes périodes où il s’infléchit bien mollement, le nombre de demandeurs d’emploi toutes catégories réunies (A, B, C, D et E) n’a jamais cessé d’augmenter. Passé de 4.102.200 en janvier 1996 à 3.592.800 en juin 2001, il reprend inexorablement sa funèbre ascension : il y a, en juillet 2016, 6.182.300 chômeurs en France. Sans les outre-mer ! Mais Jean-Christophe Cambadélis, en plein déni de la réalité, de se féliciter, lui et sa famille politique, d’avoir « redressé le pays malgré l’ardoise que nous avait laissée la droite en 2012 » !

Mais alors, le candidat Hollande, promettant, la main sur le cœur, le recul du chômage ne partait donc pas du chiffre de 2012, qui caracolait déjà à 4.968,4 ? Et ils ont le toupet, ces socialistes au pouvoir, de parler de diminution là où, 1,21 million de chômeurs plus tard, un gamin de huit ans conclurait à une augmentation ? Voyez, quarante ans que ce petit manège perdure. La preuve : pour Hollande, « la tendance, c’est la baisse, et depuis le début de l’année, elle s’est même amplifiée ». La tendance s’est amplifiée : c’est beau ! Et quelle baisse, en effet : 0,3 point de recul au second trimestre 2016 ! À ce rythme… Oh, bien sûr, « il peut y avoir des mois qui se révèlent bons, d’autres moins bons, mais la tendance est là : le chômage baisse ». « Moi président » a décidément une bien courte vue…

Non, décidément, ces histoires de burkini, d’islam, tout ça, cela finit par lui donner de l’urticaire, au premier secrétaire Cambadélis. Parce ce que certains, en plus, en profitent pour « instrumentaliser » cette question afin de « grimper dans les sondages ». Ah, le Front national ? Même pas ! Les Républicains. Mais pas Manuel Valls, qui s’est pourtant prononcé contre « toute revendication sur les plages » ? Du tout… D’ailleurs, un Valls contre le burkini et une Belkacem contre les arrêtés sont sur la même longueur d’onde. En outre, à propos des LR, il est catégorique : « En termes de dépense publique, de remise en cause des acquis sociaux », le programme de Nicolas Sarkozy est « ahurissant » et « même provocateur ». Affreux !

« Le chat », qu’on le surnomme, Camba, le patron des socialistes. Et si, grâce à l’islam, on ne parlait pas plutôt des échecs gouvernementaux sur le chômage, et dans bien d’autres domaines, peut-être plus inquiétants encore ? Hein, « le chat » ? Mais il retrouvera bien le moyen de retomber sur ses pattes, avant qu’on lui demande en 2017 de retourner faire coucouche panier, papatte en rond… (ou plus simplement sa veste. D’autres illustres, avant lui ont bien viré leur cuti-réaction. Si le socia-lie perd 2017, on n’en entendra plus parler au pouvoir pour de nombreuses décennies. Il n’est que temps de choisir son camp. Être tout hors de la socia-lie ou rien en socia-lie)

Un burkini surtout facho, ne cache rien, même pas la nudité des porteurs…. et porteuses. Derrière ce voile, se voile la face cachée de la socia-lie anti peuple!

Et si le burkini était effectivement un voile jeté sur les incapacités.

On ne parle plus que de cela : attentats et burkini. Est-ce à dire que l’offensive burkini n’est qu’un attentat à la pudeur qui masque l’impudeur du néant de la socia-lie. Plus dure sera la chute, pour eux et surtout pour nous. Suffisamment pour ne pas élire Sarko ou un de ses lieutenants (autrement dit sa politique, qu’ils ont façonnée de leurs soutiens depuis, au moins, deux décennies) en ne voulant pas élire Hollande.

Le toutsaufHollande conduit au toutsaufladémocratie?. Et ce n’est pas le FN ou Mélenchon qui pourront nous sauver. La seule solution : que le Peuple décide de se prendre en main, non comme des « nuit debout » mais plus radical encore…. Certains principes de nuit debout sont à retenir, mais pas tous (entre autres une convergence qui n’est, en réalité, que divergence).

En 2012 croyez vous que l’on ait voté pour Hollande (malgré ses 15,15% des électeurs au premier tour)?

En 2017, il en sera de même excepté si……..  http://wp.me/p4Im0Q-141  (entre autres possibilités)

 

 

http://www.bvoltaire.fr/carolineartus/arretons-de-parler-du-burkini-et-parlons-des-reussites-du-gouvernement,279783

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus :

 

bleu (sans ‘(*) ») dans le texte d’origine est déjà une façon de répondre, partiellement au sujet de ce texte.

——

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Arrêtés « anti-burkinis » : 4 villes refusent de céder, le CCIF les assigne en justice

Arrêtés "anti-burkinis" : 4 villes refusent de céder, le CCIF les assigne en justice
Une plage à Nice, une des quatre villes assignées en justice par le CCIF, ici le 23/08/16 ((VALERY HACHE/AFP))

Le Collectif contre l’islamophobie en France assigne en justice quatre villes de la Côte d’Azur pour faire suspendre leurs arrêtés « anti-burkinis ».

Quatre villes de la Côte d’Azur viennent d’être assignées en justice par le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), pour obtenir la suspension de leurs arrêtés « anti-burkinis ».

  • Nice,
  • Menton,
  • Roquebrune-Cap-Martin et
  • Fréjus,

seront-elles contraintes à revenir sur leurs décisions, comme la commune de Villeneuve-Loubet ?

Une atteinte aux libertés fondamentales

Le 26 août dernier, le Conseil d’Etat, saisi principalement par la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et le CCIF, a suspendu la mesure d’interdiction du burkini de Villeneuve-Loubet.

Dans sa décision, le juge des référés soulignait :

« Les mesures de police que le maire d’une commune du littoral édicte en vue de réglementer l’accès à la plage et la pratique de la baignade doivent donc être adaptées, nécessaires et proportionnées au regard des seules nécessités de l’ordre public […]. Il n’appartient pas au maire de se fonder sur d’autres considérations et les restrictions qu’il apporte aux libertés doivent être justifiées par des risques avérés d’atteinte à l’ordre public. »

Or, prenant en compte ces critères, « le juge des référés du Conseil d’État relève qu’aucun élément produit devant lui ne permet de retenir que des risques de trouble à l’ordre public aient résulté, sur les plages de la commune de Villeneuve-Loubet, de la tenue adoptée en vue de la baignade par certaines personnes », ajoutait-il.

Enfin, et surtout, le Conseil d’Etat a conclu son ordonnance en insistant sur le fait que « l’arrêté contesté a porté une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle ».

« Une décision de principe » ?

Malgré cette décision, plusieurs maires avaient annoncé, le 26 août, vouloir maintenir dans leur ville la verbalisation des femmes portant un burkini. Plus pour longtemps ?

  • L’audience pour la ville de
    • Fréjus

aura lieu ce mardi à 14h30 devant le tribunal administratif de Toulon.

  • Pour les arrêtés de 
    • Nice,
    • Roquebrune-Cap-Martin
    • Menton,

le rendez-vous est pris au tribunal administratif de Nice, mercredi matin, à 10 heures.

Quand le Conseil sert la soupe du burkini-facho, c’est un boulevard ouvert à ceux qui veulent nous imposer leur culture (oubliant que notre culture est antérieure à la leur et nous sommes chez nous et qu’eux ne sont que nos hôtes).

Il y a d’un côté, le Conseil d’état (et son urgence) et de l’autre, nous le Peuple (de qui ils détiennent leur pouvoir, même si c’est de façon indirecte…. Ceux désignés par le pouvoir, relèvent de qui en réalité?). On a maintenant, après la bénédiction fatwaïenne, le Conseil du burqini-facho. Bientôt ce sera le tribunal administratif  islamiste qui viendra à la rescousse pour favoriser l’anti Poitiers. Que fera le Peuple en la matière, se laissera t-il imposer un droit d’accès limité à ses plages, à ses coutumes pour complaire au vivre ensemble, dont il semblerait qu’il ait atteint un point critique de non retour.

Personnellement je soutiens les villes du courage…. Combien le feront….?

Oui les meufs rebeux ont le droit de porter le burkini, chez elles….. C’est effectivement une liberté constitutionnelle renforcée par la volonté du Conseil…. Mais ont-elles (pour eux, leurs MEK) le droit d’envahir de la sorte nos plages (en attendant de faire comme dans les saunas et Hammams, des jours réservés – et donc interdits pour les hommes – chez nous).

Et dire que l’on empêché un prince saoudien et sa suite de 1000 personnes de venir en djellaba, sur une plage de la côte d’Azur….. en 2015. Aux yeux du conseil, un prince et sa suite-harem a moins de poids que quelques meus rebeux en burkini facho (demandez, aux commerçants de luxe de la côte ce qu’ils en pensent!)

On voulait éviter les troubles à l’ordre public…. C’est maintenant qu’ils vont arriver, réellement. On peut interdire à une commune, on ne peut empêcher tous les autochtones de souche, de refuser de subir ce qu’ils ne veulent pas et surtout quand c’est un signe évident d’appartenance. Tous signe extérieur d’appartenance doivent être interdit (voit-on un juif se baigner avec une kippa? Voit-on une frangine se baigner en cornette? Voit-on un cureton se baigner en calotte?)

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/justice/20160829.OBS7053/arretes-anti-burkinis-4-villes-refusent-de-ceder-le-ccif-les-assigne-en-justice.html

 

****

 

Burkini : Après le désaveu du Conseil d’Etat, Manuel Valls doit-il démissionner maintenant ?

La question n’est pas de pure rhétorique. Ci-dessous les éléments du dossier que j’aborde ici non en consultant international sur les migrations mais en spécialiste de l’image politique sur laquelle je travaille depuis quarante ans et que j’ai enseignée 12 ans à l’Université Paris XII-Créteil

Le premier arrêté anti-burkini a été pris cette année par la ville de Cannes le 28 juillet. Au total 31 communes sont concernées mais les verbalisations n’ont touché qu’une trentaine de personnes notamment à Nice.

Le Tribunal Administratif de Nice a validé le 13 août l’arrêté du maire de Cannes. Il a confirmé sa position en rejetant le 22 août le recours déposé par La Ligue des droits de l’homme (LDH) et le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) contre l’arrêté de Villeneuve-Loubet ( et non de celui de Nice , sans doute par crainte du syndrome du 14 juillet ), considérant que dans le contexte des attentats la mesure d’interdiction était « nécessaire, adaptée et proportionnée » pour éviter des troubles à l’ordre public.

La LDH et le CCIF ont saisi le Conseil d’Etat qui a rendu le 26 août sa décision en suspendant l’exécution de l’arrêté du maire de Villeneuve-Loubet qui a « porté une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle ». Le trouble à l’ordre public n’étant pas avéré, « l’émotion et l’inquiétude résultant des attentats terroristes, et notamment de celui commis à Nice le 14 juillet dernier, ne sauraient suffire à justifier légalement la mesure d’interdiction ».

Cet arrêté peut-il faire jurisprudence ?

Oui selon les associations plaignantes qui ont salué la décision du Conseil d’Etat. Non selon le sénateur PS Gilbert Roger pour lequel cet arrêté concerne uniquement Villeneuve-Loubet et n’est pas un arrêté de principe. Mais en cas de contestation, ces arrêtés municipaux peuvent être cassés et Maître Tubiana président d’honneur de la LDH a prévenu qu’il interviendrait pour toute commune qui ne les appliquerait pas, ce qu’il considère personnellement comme des « attentats »

On connaît la Ligue des Droits de l’homme et ses engagements mais qu’est ce que le CCIF ?

Cette association de défense des droits de l’homme fondée en France en 2000 s’est donnée pour mission depuis 2003 de combattre l’islamophobie qui pour elle n’est pas une « opinion » mais un « délit ». Sur son site http://www.islamophobie.net elle se dit indépendante de tout courant politique, religieux et idéologique et affirme que son financement provient de ses adhérents, donateurs et mécènes tout en admettant avoir reçu en 2013 le soutien financier de la Commission Européenne pour un projet international de collecte des données sur les actes islamophobes. Elle aurait aussi bénéficié d’une subvention de l’Open Society de Gorges Soros pour une campagne à la RATP finalement abandonnée. La personnalité de son porte-parole et aujourd’hui directeur exécutif, Marwan Muhammad est controversée. On lui reproche d’avoir participé à la campagne contre les caricatures de Charlie Hebdo et ses accointances avec des prédicateurs salafistes, les Indigènes de la République et Tariq Ramadan. En tout cas son action médiatique a été efficace puisque le collectif affiche 90.000 « j’aime » sur sa page Facebook et annonce avoir reçu 5000 adhésions en une semaine.

L’ordonnance du Conseil d’Etat peut-elle mettre un terme à la polémique ?

C’est ce qu’affirment souhaiter la LDH, le CCIF, le Ministre de l’Intérieur et divers représentants du Conseil Français du Culte Musulman puisque le Conseil d’Etat n’aurait fait que rappeler le droit. Mais il s’agit aussi pour la gauche et notamment le parti socialiste d’une « victoire » remportée face aux contempteurs de l’islam qui sont amalgamés à tous ceux qui ont pris des arrêtés anti-burkini,

Qu’en pense l’opinion publique ?

Selon le sondage IFOP-Figaro du 22-24 août, réalisé avant la publication de l’arrêté, 64% des Français seraient opposés au port du burkini, 30% indifférents et 6% favorables

L’isolement du premier ministre : démissionner ou pas ?

Dès lors la question de sa démission ne peut pas être éludée. Elle n’aurait pas que des inconvénients.

  • Stratégie 1 : il reste premier ministre
  • Stratégie 2 : il démissionne
  • Stratégie 3 : il démissionne et annonce sa candidature à la primaire de la gauche

Reste que pour gagner, il faut s’y être préparé ce qui ne semble pas être le cas (à moins qu’il ait caché son jeu), bénéficier d’une logistique dynamique – et le parti socialiste ne le soutiendra pas dans sa grande majorité -, affronter des rivaux aussi jeunes que lui, redoutables et disposant d’appuis à gauche comme Arnaud Montebourg et enfin vouloir être élu président en 2017 ce qui ne sera pas une sinécure, quel que soit le vainqueur.

 

La question n’est plus de se demander s’il démissionnera, mais plutôt quand?

 

 

http://www.planet.fr/toutes-les-tribunes-burkini-apres-le-desaveu-du-conseil-detat-manuel-valls-doit-il-demissionner-maintenant.1162231.192125.html

 

****

  

Les juifs et le burkini: un silence ambigu  –  Des divisions au sein de la communauté

Bien que la pudeur corporelle soit un principe biblique fondamental et les juives les plus pratiquantes se baignent habillées, le CRIF et le Consistoire font profil bas. Voici pourquoi.

israel juifs burkini plage

Juifs orthodoxes sur la plage de Tel-Aviv. Sipa. Reportage n°AP21557279_000004.

Qui a inventé cette forme particulière de décence consistant à couvrir tout son corps en public ? Le peuple hébreu. La « tzniout » (pudeur) est même au centre du judaïsme. La Torah considère que la nudité affichée réduit l’être humain à sa condition animale. Pour les rabbins, elle marque symboliquement la frontière entre matérialisme et idéalisme. C’est pourquoi les juifs pratiquants – et surtout leurs filles et épouses – sont aussi sourcilleux en matière de « modestie » physique que les musulmans. Mais on ne le dit pas. Le CRIF s’est abstenu de prendre clairement position dans l’affaire du burkini. Le Consistoire lui-même, organe officiel du culte israélite dans l’Hexagone, est sur la réserve. Le rabbin de la grande synagogue parisienne de la Victoire, Moshé Sebbag, est le seul qui ait osé sortir du silence en chuchotant à une agence de presse juive qu’il se sentait solidaire… des maires anti-burkini et non des musulmanes incriminées.

La discrétion des juifs orthodoxes français

Comment comprendre ce paradoxe ? D’abord, deux mille ans d’exil ont forgé une mentalité particulière et un principe talmudique ne souffrant guère d’exception : « La loi de l’Etat est la loi. » Autrement dit, en diaspora, il faut s’adapter.

Mais les juifs de ce pays, eux, ont intégré depuis longtemps ce que le comte de Clermont-Tonnerre préconisait déjà sous la Révolution : « Accordons tout aux juifs en tant qu’individus et rien en tant que nation. » C’est dans le même esprit que s’expriment aujourd’hui les tenants d’une ligne ferme sur l’islam dans l’espace public et contre le communautarisme.

Dans ce contexte, soulignons que les juifs orthodoxes français optent pour la discrétion : ils vont plutôt à la montagne lors des congés estivaux et se baignent en tenues couvertes dans des piscines privées installées dans des hôtels « casher », à l’abri des regards. En Israël, il existe des plages réservées aux pratiquants où l’on se jette à l’eau avec des vêtements ou des maillots ressemblant au burkini. En plein centre de Tel-Aviv, on trouve côte-à-côte une plage pour religieux, une autre fréquentée par les homosexuels et une troisième réservée aux… chiens et à leurs maîtres ! Un mode de vie à l’anglo-saxonne impensable ici.

L’islamo-gauchisme inquiète les juifs

Deuxième explication : les juifs de notre pays ne sont pas tous pratiquants, loin s’en faut. D’autre part, les croyants comme les autres redoutent particulièrement l’expansion du fondamentalisme musulman et la menace terroriste, puisqu’ils sont une cible privilégiée des fous d’Allah.

On peut néanmoins regretter ce silence ambigu, car l’affaire complexe du maillot de bain intégral mérite aussi réflexion et éclairage théologique.

 

Cherchez l’erreur (ou les erreurs) :

  • Les juifs : La loi de l’Etat est la loi
  • les islamistes (et non les arabes) : « la loi d’allah est la loi »

Et pourtant nul ne peut empêcher les naïades islamisées de porter la tenue de leur rêve, chez elles….. , surtout pas nous, dès l’instant où c’est chez elles Chez elles ce sont les pays qui sont régis par « la loi d’allah est la loi ».

Chez nous, c’est (bon gré, malgré) « La loi de l’Etat est la loi »

L’une des lois est insoluble dans l’autre! Et rien ne sert de vouloir les mélanger. C’est incompatible, c’est insoluble et surtout imbuvable!

 

 

http://www.causeur.fr/burkini-islam-juifs-crif-consistoire-39870.html

 

****

 

Après le château de Versailles, c’est les lignes hautes tension qui sont vendues

Après le château de Versailles, c’est les lignes hautes tension qui sont vendues

L’an passé au mois d’août (c’est toujours au mois d’été que sont décidées les saloperies d’état) , on a appris que l’Etat avait loué pour 99 ans (donc vendu) une aile du château de Versailles à un groupe hôtelier. Eh bien c’est également mi août qu’on l’apprend (merci à mes lecteurs chez EDF).

Stéphane nous dit : « le gouvernement a décidé d’ouvrir en catimini le capital de la filiale d’EDF qui est en charge de l’étude et de la maintenance des Lignes haute tension. Il s’agit de Réseau de Transport Electrique (RTE). La directive européenne mets l’ensemble des opérateurs électriques sur la paille, EDF compris.

L’ouverture du capital de RTE est donc sensée sauver la mise d’EDF, mais comme on ne s’attaque pas au coeur du problème, ce n’est donc qu’une argutie pour privatiser RTE qui est une entreprise qui donnera une rente financière assurée à son futur propriétaire! Derrière la Caisse des Dépôts et Consignations qui est pressentie pour rentrer au capital se cachent en effet des intérêts privés. Le syndicat CGT(majoritaire) a diffusé un tract explicatif sur ce sujet.

Notez que la faillite des opérateurs électriques mériterait qu’un journaliste fasse un papier dessus, vue les conséquences potentielles pour l’ensemble de l’économie européenne et de la vie quotidiennes des européens! »

 Evoquant les changements de noms des entreprises GDF-Suez, devenu Engie en 2015, puis celui maintenant d’ErDF, filiale d’EDF chargée de la distribution d’électricité, qui devient Enedis, des changements qui coûtent chaque fois des dizaines, voire des centaines de millions d’euros, Vincent Hernandez a notamment alerté : « Derrière ces changements de nom, il y a en réalité le démantèlement de nos entreprises, pour les isoler les unes des autres, les fragiliser socialement pour mieux les revendre ensuite ». (voir le parallèle politique de changement de nom de la République passant de 5éme à 6éme!)

Comme pour illustrer ces propos, Engie a confirmé ce 7 juin qu’il renoncera à « un certain nombre d’activités » dans les trois années à venir et que « forcément, cela va engendrer des suppressions de postes ». Encore détenu à 33% par l’Etat français, le groupe prévoit au total 15 milliards d’euros de cessions d’actifs à l’horizon 2018, dont plus du tiers ont déjà été engagés.

Well, c’est le projet européen dans sa splendeur: tout privatiser, absolument tout et le donner discrètement aux multinationales américaines… Le souci est que maintenant, c’est trop tard…

 

Il ne suffit pas de débaptiser….. pour faire du dividende!

Il faut le faire pour couper le cordon ombilical  (d’avec la mère patrie), mais non ceux de la bourse (et parfois aussi celui de la vie, pour les futurs heureux bénéficiaires d’une carrière de chômeurs) et ce pour avoir des coudées franches et être branché en étant au coran (mais que c’est mauvais…..!) de ce qui se prépare…… les heureux bénéficiaires des nouveaux plans de carrières seront, eux à jamais estampillés -EDF-GDF  (du temps de la splendeur électrique et gazinière).

 

 

http://reseauinternational.net/apres-le-chateau-de-versailles-cest-les-lignes-hautes-tension-qui-sont-vendues/

 

*****

 

 

*****

 

Golan : USA-Israël–Syrie-Liban, nouvelle guerre du pétrole

Depuis Septembre 2015, la compagnie israélo-états-unienne Afek exploite le pétrole du plateau du Golan, territoire libano-syrien occupé et colonisé par le régime sioniste (1) depuis près d’un demi-siècle. Le conseil de sécurité de l’ONU a toujours souligné « l’inadmissibilité » de cette occupation. Cependant, depuis la découverte de ces ressources, la pression diplomatique du régime de Tel-Aviv en faveur d’une reconnaissance officielle de l’annexion de ces territoires a augmenté. À la guerre de l’eau que se livrent dans le Golan les puissances frontalières depuis des décennies se surajoute désormais une guerre pour le pétrole. La pression militaire a elle aussi monté d’un cran sur le plateau, remettant en question la neutralité longtemps affichée du régime israélien dans le conflit syrien.

Derrière Genie Oil & Gas, Effi Eitam, Dick Cheney, Rupert Murdoch, Jacob Rothschild et Larry Summers

Largement tributaire de régions aussi instables que le Caucase pour l’importation d’hydrocarbures, le régime israélien est en quête permanente de diversification de ses fournisseurs.

L’homme de Tsahal et du Likoud à la tête de Genie Israel

L’exploration des ressources du Golan est donc vitale pour Israël. C’est pourquoi elle a été confiée à un ancien militaire, coutumier des coteries de la politique coloniale. Ancien ministre des infrastructures nationales, puis du logement et de la construction sous Ariel Sharon (2001–2003), militant de la fondation d’un Grand Israël, membre fondateur du parti Le foyer juif classé à l’extrême droite du Likoud, Effi Eitam, réside lui-même dans la colonie de Nov, sur le Golan. Il est président de Genie Israel, dont l’Afek est une filiale.

Le destin d’Eitam est de longue date lié à celui du Golan. Il s’est fait un nom durant la guerre du Kippour, repoussant les tanks syriens de la base de Nafah en 1973. Il s’est confronté au Hezbollah dès la guerre du Liban de 1982.


En 2008, sa faction politique Ahi fusionne avec le Likoud. En 2009–2010, il est mandaté en tant qu’ « émissaire spécial » de Netanyahou sur les campus états-uniens afin de promouvoir le programme de la « caravane pour la démocratie » sponsorisée par le Fonds National Juif. Eitam est donc un artisan du « néosionisme » armé le plus virulent en Israël, et du resserrement des liens entre Israël et l’élite anglo-saxonne à l’international.

Sionistes U.S. et néo-cons anglosaxons derrière Genie Oil & Gas

Mary Landrieu ( ex sécurité intérieure ) , Rupert Murdoch, Larry Summers , James Woolsey ( ex CIA ) , Dick Cheney, Jacob Rothschild , Bill Richardson (ex gouv. du Nouveau-Mexique ) et Michael Steinhart ( spéculateur professionnel ) ont tous des intérêts dans Genie Oil & Gas

Le projet d’exploitation du pétrole dans le Golan pourrait être un élément de ce resserrement. Genie Israel est elle-même une filiale de Genie Oil & Gas, dont la société mère est Genie Energy Limited. Comme le rapporte le nouvelobs, on trouve parmi les noms des membres du Conseil Consultatif Stratégique de Genie Oil & Gas ceux de l’empereur de la presse anglophone, notamment propriétaire de Fox News Rupert Murdoch, et du vice-président de l’administration Bush Dick Cheney. 

Le banquier britannique Jacob Rothschild et Larry Summers, ancien secrétaire états-unien au trésor (1999–2001), ancien président de l’université de Harvard (2001–2006) et ténor des gouvernements démocrates de Bill Clinton à Obama, sont également de la partie.

Les enjeux économiques de l’occupation

 

Notons que le lointain aïeul de Jacob, le baron Edmond de Rothschild, avait dès les années 1891 à 1894, acheté 150 km² de terres dans le plateau du Golan. Ces terres sont aujourd’hui de fructueux domaines vinicoles.

Environ 3000 hectares sont exploités par Israël pour la culture du vin dans le Golan. Ce qui correspond à un tiers de la production israélienne. Le régime sioniste y produit également une huile d’olive très réputée. 40 % de la consommation de viande des Israéliens provient des élevages du Golan.

1967–2016 : remplacement des populations et annexion diplomatique

Les acquisitions des « pionniers » de l’époque d’Edmond de Rothschild en témoignent, les vues des organisations sionistes sur le plateau du Golan ne datent pas d’hier. Suite aux négociations de septembre 1923 cependant, le Golan est intégralement rattaché au mandat français de Syrie.

1946–1967 : De l’indépendance syrienne à la guerre des six jours

La mer de Galilée ( ou lac de Tibériade ) et le Jourdain émanant du Golan constituent les principales réserves d’eau de la région

En 1946, deux ans avant l’acte de naissance d’Israël, la Syrie déclare son indépendance et la plus grande partie du Golan devient syrien. Dans les années 1950, la Syrie occupe les fermes de Chebaa, au Nord du Golan, revendiquées par le Liban. Dès 1953, Israël détourne les cours d’eau irriguant les pays arabes afin de s’approvisionner. En réponse à cette entreprise, la Syrie détourne le cours du Jourdain dans les années 1960.

Elle s’oppose alors au plan Johnston initié par les États-Unis pour développer des infrastructures hydrauliques dans la vallée du Jourdain en faveur de l’approvisionnement d’Israël. Un grave conflit s’ensuit entre Israël, la Jordanie et la Syrie, de 1964 à 1967.

Plus de 100 000 Syriens chassés durant la guerre des six jours

 

1973 : guerre du Kippour et médiation internationale

1981–2000 : annexion totale et illégale

2016 : un Golan « israélien pour toujours » ?

Tentative de sabotage diplomatique

Une pression militaire décuplée

Le départ des casques bleus, une aubaine pour l’Afek

Les Druzes du Golan excédés par l’alliance Tsahal–al-Nosra

Assassinats ciblés contre le Hezbollah

La résistance du Golan en ligne de mire

 Selon le journaliste palestinien Abdel Badri Atwan,  cette stratégie serait avalisée par les pays arabes opposés au régime d’Assad, sponsors officiels des factions terroristes, décidés à livrer l’intégralité Golan à Israël en échange de ses bons services, dans leur perspective commune d’affaiblissement du Hezbollah, de l’Iran et du régime syrien.

La guerre des six jours a causé la mort de 14 000 à 24 000 personnes. La guerre du Kippour a causé la mort de 13 000 personnes. L’actuel conflit syrien a déjà causé la mort de 290 000 à 400 000 personnes.

 

Le Golan eldorado juif, depuis la création…….. !

Il fallait pré sentir les effluves pétrolifères de la naphte (et non nappe phréatique, quoique l’eau soit un enjeux national à tel point qu’ils cherchent à exploiter-domestiquer l’eau de la mer  pour leur culture millénaire) pour penser annexer, purement et simplement le Golan, comme d’anciens amis, les Sudètes (la fidélité à son maître à quand même du bon et c’est devenu leur « mein Kampf » – quand d’autre réclament du pain et des jeux, eux réclament du pétrole et de l’eau – On n’a pas les mêmes valeurs de référence, ni=os rillettes sont de porc alors que les leurs sont de port casher). Mais ces Sudète s’appellent des Nordètes (et non Nord dettes)

Ils auraient eu, depuis le début, le nez fin! Sacrés juifs (et non juifs sacrés, nuance)

 

 

http://www.cercledesvolontaires.fr/2016/08/26/israel-syrie-liban-guerre-petrole-golan/

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  au :

État d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

 

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :