-

keg – 176 Mars = 23/06/2016 – La manipulation commence là où il y a croyance! Et pas seulement en religion. C’est aussi le cas en campagne électoralo-politique!

Publié le

Le choix du jour : «précision de campagne» ou «imprécision campagnarde»

   Je ne suis ni « Charlie », ni « Charlot », ni « bi », mais que « Français – Français »

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

 

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  … 05/07/201 = la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

En 2017, refusez les programmes qui ne disent pas le sens des évolutions. Exigez des engagements précis sur lesquels ils ne pourront revenir arguant que le sens n’était pas spécifié (comme en 2012 et 2005, et aussi avant)

….. et avec un peu de recul….

 Il manipule les formules, comme il manipule les journalistes. Les seuls qu’il respecte, étant, origine politique oblige, proche d’eux, c’est le Peuple. C’est bien connu. Il suffit de faire le bilan de sa gouvernance. Il a plus fait pour le Peuple que pour les autres (n’ayant pas spécifié dans quel sens iraient ses réformes…). C’est incontestable.

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Manipulation des journalistes : F. Hollande avoue !

C’est une situation tellement normale dans l’esprit de notre président normal qu’il ne se rend même plus compte de la portée de ce qu’il raconte !  A moins que ce ne soit du pur cynisme.. Les journaleux doivent adorer être pris ainsi pour des cons !

Quand Hollande avoue qu’il enfume les journalistes: « une information bidon, ça fonctionne »

Le tweet suivant de Frédéric Gerschel, journaliste au Parisien, publié le 18 août, divulgue un passage du livre de Karim Rissouli et Antonin André qui vient de paraître sous le titre Conversations privées avec le président

Ne dites pas que François, est un faux jeton. Vous auriez tort, ce n’est qu’un vulgaire politicard et comme tel, il vous ressert ce que l’ENA et sa vie politique lui ont appris. Saviez-vous qu’il n’a jamais bossé (dans le sens de produire quelque chose excepté des lois et souvent contre les intérêts du Peuple (à ce titre voir ses propositions de loi déposées à son initiative à l’Assemblée nationale…. au cours depuis la 11éme à la 14éme législatures Dont l’étude – pour l’ensemble des députés actuels de la 14éme législature est en cours et paraîtra dès que finie…. Édifiant)

Pensez que s’il manipule les journalistes, que peut-il en être du Peuple…..  (état d’urgence, dettes, chômage, emploi, guerres extérieures, candidatures,…… campagne de 2012)?

http://free.niooz.fr/s/free/manipulation-des-journalistes-f-hollande-avoue-9503230.shtml

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

 

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Depuis son retour, Sarkozy a beaucoup changé… d’avis

Depuis son retour, Sarkozy a beaucoup changé... d'avis
Nicolas Sarkozy (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

Du gaz de schiste au droit du sol, en passant par le mariage pour tous, en deux ans, l’ancien président désormais candidat a multiplié les volte-faces.

Voilà deux ans que Nicolas Sarkozy, qui n’était pas vraiment parti, est revenu. 24 mois durant lesquels l’ancien président a bataillé pour rester sur le devant de la scène, en vue d’une nouvelle candidature à la présidentielle. 24 mois de prises de position, de déclarations, de propositions et un certain nombre d’atermoiements. Souvent Nicolas Sarkozy varie. L' »Obs » revient sur ses multiples volte-face alors que l’ancien président est désormais officiellement candidat à la présidentielle.

# Le mariage pour tous

« La loi Taubira devra être réécrite de fond en comble. […] Quand on dit ‘devra être réécrite de fond en comble’, si vous préférez qu’on dise qu’on doit l’abroger pour en faire une autre, en français ça veut dire la même chose et ça aboutit au même résultat.

« A la réflexion, je crains que, compte tenu de l’état de tension et de division de la société française auquel a abouti la méthode de François Hollande, le remède soit pire que le mal. Je ne souhaite donc pas qu’on légifère à nouveau, parce que la priorité doit être de rassembler les Français. C’est un point sur lequel, je l’assume, j’ai évolué ». 

Il faudra faire avec ces nouveaux déçus qui retourneront dans la rue le 16 octobre prochain pour tenter de faire pression sur les candidats à la primaire.

# Le droit du sol

« Le droit du sang ne peut pas être suffisant. Il faut le droit du sol, parce qu’il y a toujours quelqu’un qui a une idée folle dans la tête, parce qu’on a toujours un sang qui n’est pas suffisamment pur. Il faut combien de parents pour être Français ? (…) Le droit du sol fait partie de nos traditions, M. Le Pen. »

Mais les temps ont changé et le « Français de sang mêlé » comme il se présentait en 2007 est désormais près à quelques exceptions : « Je veux qu’on le garde, mais pas de manière automatique ». Dans un entretien accordé à « Valeurs Actuelles » le 11 août 2016,  il évoque, comme dans son livre « La France pour la vie », la notion de « présomption de nationalité, permettant de ne pas attribuer la nationalité à quelqu’un qui aurait un casier judiciaire à sa majorité, ou dont on pourrait prouver que ses parents étaient en situation irrégulière au moment de la naissance ». 

#Un référendum sur l’Europe

« Je ne crois pas que le référendum soit la meilleure façon de répondre à des questions si complexes portant sur la refondation de l’Europe, qui sont de la compétence de la représentation parlementaire ».

« Si j’appelle à une refondation de l’Europe, avec un nouveau traité, précisant clairement et simplement de nouveaux choix et refusant la technocratie, la question du référendum se posera ».

# Le gaz de schiste

« Je ne peux pas accepter que les Etats-Unis soient devenus du point de vue de l’énergie indépendants grâce au gaz de schiste et que la France ne puisse pas profiter de cette nouvelle énergie alors que le chômage ravage tant de nos territoires et tant de nos familles, c’est inacceptable », explique-t-il.

Pourtant, en octobre 2011, le président Sarkozy s’était opposé en personne à la délivrance de trois permis exclusifs de recherche de gaz de schiste dans le sud de la France. Et c’est également sous sa présidence que la fracturation hydraulique, technique actuellement utilisée pour extraire le gaz de schiste, a été interdite en France par le biais du vote d’une proposition de loi UMP en juillet 2011, validée par le Conseil constitutionnel en octobre 2013.

# L’Aide médicale d’Etat

C’est en des termes grandiloquents, que le candidat Sarkozy avait pris la défense de l’Aide Médicale d’état lors d’un discours au Raincy, en Seine-Saint-Denis, le 26 avril 2012 : « Je préfère le dire ici même si c’est impopulaire parce que c’est la vérité, je ne toucherai pas à l’aide médicale d’urgence – je le dis à mes amis parlementaires – parce que qu’on soit noir, blanc, jaune, qu’on soit étranger ou pas, qu’on soit légal ou pas, un homme à la porte d’un hôpital qui souffre, qui est malade et qui a besoin d’être opéré, la République française le soigne et l’opère. »

Dans son « contre choc fiscal » qu’il détaille dans les « Echos » le 3 février 2016, il n’est plus question de garder ce dispositif « impopulaire ». C’est d’ailleurs l’un des arguments avancés par Nicolas Sarkozy pour prôner sa suppression. « Il faudra également supprimer l’aide médicale d’Etat, dont le coût dérive depuis 2012 et choque nos compatriotes », explique Nicolas Sarkozy.

#Donald Trump

« Trump, c’est une source d’inspiration. Il a une parole très directe et aborde des thèmes jusque-là ‘tabouisés’. Les gens ne veulent plus d’un filet d’eau tiède, mais de politiques qui ont du caractère. »

« Ce monsieur ne mérite pas tant d’intérêt que cela. Ce qui est assez effrayant, c’est l’impact qu’il a. Je trouve terrifiant qu’il y ait 30% d’Américains qui peuvent se reconnaître là-dedans. »

 

C’est vrai, il ne mérite pas que l’on s’y arrête!

Promesse Sarkozy –  En final, malgré une commission bidon qui accoucha au bout d’un an d’une pirouette, au nom que les « Pupilles de la Nation étaient multiples et divisés…. (c’est quoi un parti politique si ce n’est des gens divisés). Fermez le ban des promesses!

Lui c’est la promesse de retour inachevé….

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20160818.OBS6511/depuis-son-retour-sarkozy-a-beaucoup-change-d-avis.html

 

****

 

François Hollande : son fils raconte pourquoi il a quitté Valérie Trierweiler

 
François Hollande : son fils raconte pourquoi il a quitté Valérie Trierweiler

Dans le livre « Conversations privées avec le président », le fils du président a révélé ce que lui avait dit son père à propos de sa rupture avec la journaliste.

 

« Je fais savoir que j’ai mis fin à la vie commune que je partageais avec Valérie Trierweiler », avait écrit François Hollande en 2014, dans un bref communiqué envoyé à l’AFP.

Par ces mots, le président mettait fin publiquement à sa relation avec la journaliste de Paris-Match, officialisant en quelque sorte son idylle avec l’actrice Julie Gayet, révélée quelques semaines plus tôt par Closer.

« Ca lui a fait du bien »

Plus de deux ans après cette séparation, on apprend au travers du livre Conversations privées avec le président, des journalistes Karim Rissouli et Antonin André, que cette rupture était pour François Hollande une « libération ».

A lire aussi – François Hollande : ses choix politiques influencés par Julie Gayet ?

Dans le livre, Thomas Hollande, le fils du président, a expliqué « ça lui a fait du bien ». Et de préciser : « Avec elle, il avait beaucoup de choses à gérer. Or c’est quelqu’un qui a profondément besoin de solitude, d’être seul dans son intimité. Et je pense qu’une des choses qui explique qu’il est bien aujourd’hui dans sa fonction vient de là. Il me l’a dit. »

« On ne peut pas avoir une vie de couple et être président »

Pour Thomas Hollande, « on ne peut pas avoir une vie de couple et être président. Le fait d’être seul crée pour lui quelque chose d’extrêmement libérateur. » Le fils du président en profite pour tacler Valérie Trierweiler : « Dans les voyages officiels, au-delà de la personnalité de Valérie, il devait gérer énormément de contraintes liées au programme de la Première dame. Lui souhaitait se consacrer pleinement à la politique et on le ramenait sans arrêt à ce qu’elle faisait. »

Quant à la relation (plus ou moins) cachée que son père entretient avec l’actrice Julie Gayet, Thomas Hollande explique que leur discrétion restera d’actualité en 2017. « Il ne sera pas un président en couple qui fait campagne. (…) Ce célibat revendiqué, il en fera même un axe de campagne : « ‘Moi, je suis dédié totalement à la fonction. Je suis totalement consacré à ma mission' ».

 

Au nom du fils, il dira tout. Mais qu’a t-on affaire de cette affaire de cul présidentiel. Cela ne doit pas être le quotidien des Français. Ils s’en torchent.

Thomas, n’est-ce pas lui, qui, dans un précédent gouvernement de gauche a mobilisé et immobilisé toute la régalie pour une affaire de scooter (déjà à l’époque…. et l’histoire ne dit pas si c’est le même scooter qui servit à son père pour ses fuites chez la Gayet, Julie pot de chien!). Et dans le même temps, la mob de Mohamet se trouvait perdue, à jamais, corps et âme (s’il se fut appelé  Mohamed Hollande, et pourquoi pas, eut-il eut la même célérité de recherche des meilleurs limiers de la France….. à sa dévotion, ne serait-ce qu’au nom du « vivre ensemble »?).

Le président se dérobe, devant toutes ses promesses, y compris celles du cœur.

 

 

http://www.planet.fr/people-francois-hollande-son-fils-raconte-pourquoi-il-a-quitte-valerie-trierweiler.1152447.21141.html

 

****

  

Osez l’alterféminisme!  –  Portraits de pétroleuses

Le féminisme officiel, celui de Najat Vallaud-Belkacem et de Caroline de Haas, a du plomb dans l’aile. A droite comme à gauche, on déconstruit allègrement l’idéologie binaire antimecs.

De gauche à droite et de haut en bas : Thérèse Hargot, Eugénie Bastié, Peggy Sastre et Iseul Turan (Photos : Hannah Assouline et Natacha Nikouline)Le vent tourne du côté du deuxième sexe. Une copine journaliste dans la presse féminine m’avait prévenu : « Des Antigones à Eugénie Bastié, j’observe un phénomène nouveau : des jeunes femmes idéologisées “nature et tradition”, sans serre-tête ni collier de perles, parfois même en bottes de moto ou avec des boucles dans le nez, qui s’attaquent au néoféminisme tendance Najat. » Ouh là ! pas d’amalgame, ma grande ! Quoi de commun entre la transhumaniste Peggy Sastre (un cas à part), la catho-décroissante Eugénie Bastié, la sexologue Thérèse Hargot et l’anticapitaliste de droite Iseul Turan, porte-parole des Antigones ? Rien, sinon que ces jeunes femmes ne se reconnaissent aucunement dans le progressisme immense et rose que nous vend la gauche de gouvernement menée par le parti soci(ét)aliste et son rejeton Osez le féminisme.

Pour reprendre une terminologie à la mode, on pourrait taxer ces pétroleuses d’« antiféministes », selon la définition que le philosophe Antoine Compagnon donne des « antimodernes » : des modernes revenus des illusions de la modernité. Ainsi, nul n’entend contester la « première vague » du féminisme ayant ferraillé en faveur de l’égalité des droits à la fin du XIXe siècle. C’est à partir des années 1960 que le bât blesse. Tout progrès ayant son revers, les « conquêtes » de la révolution sexuelle, considérée comme la « deuxième vague » du féminisme, de la pilule contraceptive au droit à l’avortement, font aujourd’hui l’objet d’attaques en règle. Quoique personne ne songe à remettre le dentifrice dans le tube, la critique des effets secondaires de la pilule, de la « banalisation » de l’IVG que portent Eugénie, Thérèse et Iseul fait désordre au pays du MLF.

 

On apprend, de source sûre que le MLH se développe. Son but:  mettre l’homme à égalité avec la femme….. Tout un programme où l’homme a une longueur de retard face à celles qui en moins d’un demi siècle ont gommé des siècles de domination librement consentie.

Et quand l’homme se révolte, cela se remarque, ils sont plus nombreux en grande surface, véhiculant leur chariot de courses.

Le résultat de la libération de la femme se mesure au nombre de mouflets paumés dans des familles recomposées qui n’en finissent plus de se décomposer. Et dire que l’on se mariait aussi pour le pire….. ! Quelle connerie.

L’anti-gone est une association type 69000, qui lutte contre la prolifération sauvage des gônes de Lyon

 

http://www.causeur.fr/eugenie-bastie-therese-hargot-antigones-peggy-sastre-39722.html#

 

****

 

Namibie : un élève de 19 ans invente un téléphone sans fil, sans carte SIM, ni crédit

Namibie : un élève de 19 ans invente un téléphone sans fil, sans carte SIM, ni crédit

Cette invention représente sans doute une des initiatives les plus intelligentes pour l’Afrique quand on sait que les communications téléphoniques coutent les yeux de la tête et que le prix d’un bon  smartphone est hors de portée de beaucoup de personnes.  RI

***

A seulement 19 ans, Simon Petrus vient de laisser son empreinte sur la technologie moderne… peut-être sans le savoir. Le jeune Namibien a inventé un téléphone sans fil, sans carte SIM et plus important encore, sans crédit.

Avec seulement quelques objets quelconques récupérés ça et là, Simon Petrus a pu réaliser cette merveille technologique. Pièces de rechange de téléphone, composants de téléviseur, ampoules, carcasses de chargeurs et le téléphone qui ne nécessite ni fil, ni carte SIM, ni crédit de communication voit le jour. Coût de production, 146 dollars.

Pourtant l’oeuvre du jeune Namibien de 19 ans est bien adaptée aux besoins de l’Afrique où le taux d‘électrification et le pouvoir d’achat restent encore faible. Ce téléphone, de fait, peut capter des appels grâce à des fréquences radio, donc pas besoin de dépenser en crédit de communication. Mieux, il est possible de capter une chaîne de télévision locale.

Le gadget aurait déjà suscité l’intérêt de certains investisseurs qui aimeraient davantage le développer.

 

Mais ce produit peut aussi intéresser l’Europe et la France. Là aussi il y a aussi des gens n’ayant pas accès à l’électricité (pour raison économique) et encore moins au téléphone (zone blanche, raison technique).

Quel liberté si on peut téléphoner sans fil à la patte et sans problème de zone et encore moins de fric. mais je doute que les constructeurs traditionnels s’intéressent à ce qui ne leur permettra plus d’engranger (les dividendes). Quelle ironie que ce téléphone Afrique qui quitte la zone à fric!

 

http://reseauinternational.net/namibie-un-eleve-de-19-ans-invente-un-telephone-sans-fil-sans-carte-sim-ni-credit/

 

****

 

Quel « non-socialiste » pour les socialistes : Montebourg, Valls ou Macron ?

 
 

Le premier étant déjà hors jeu, c’est le duel entre les deux ténors du « renouveau » qui sera le clou du spectacle.

 

 

« L’honnêteté m’oblige à vous dire que je ne suis pas socialiste », déclarait vendredi le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, en déplacement au Puy du Fou, où il a notamment rencontré Philippe de Villiers.

Le trublion du gouvernement n’en est pas à sa première provocation. Dès le mois d’avril, la création de son mouvement En marche ! avait fait gloser journalistes et politiques, certains y voyant la concrétisation d’ambitions présidentielles à peine voilées.

Mais c’est à partir du 12 juillet 2016 que les choses ont basculé. Le meeting tenu par Emmanuel Macron à la Mutualité n’a laissé aucun doute possible quant à sa volonté d’être candidat à la magistrature suprême. Critiquant le gouvernement sans jamais le nommer, à grand renfort de métaphores filées, le ministre a su se donner des airs d’opposant assoiffé de renouveau alors même qu’il dirige la politique économique de la France depuis plus de deux ans.

Tout porte donc à croire qu’il sera candidat à la primaire socialiste. Il y a, cependant, une condition sine qua non : il faut que le président Hollande renonce à briguer un second mandat. Trahir celui à qui il doit tout, celui qui l’a fait, serait peu apprécié par les Français. La mentalité féodale est encore vivace dans notre pays : poignarder son suzerain et mentor dans le dos en se présentant contre lui serait un suicide politique pour le jeune ministre.

Si Hollande renonce, nous pourrons assister à la joute entre Montebourg, Valls et Macron. Le premier étant déjà hors jeu (concurrencé par le Front de gauche et peu apprécié par l’ensemble des frondeurs), c’est le duel entre les deux ténors du « renouveau » qui sera le clou du spectacle.

Ils sont, en fait, très proches l’un de l’autre ; c’est peut-être la raison de leur haine mutuelle. Tous deux se disent modernes et veulent refonder le PS en effectuant un virage à droite. Valls semblait, jusqu’en 2014, être cet homme du renouveau, mais l’arrivée du play-boy trentenaire à Bercy a presque ringardisé le Premier ministre. Ce dernier l’a d’ailleurs admonesté au lendemain du meeting de la Mutualité, accusant son jeune ministre d’avoir « cédé aux sirènes du populisme ». « Cela doit cesser », avait-il enfin tonitrué comme à son habitude. Macron semble faire peu de cas des récriminations de son chef et potentiel adversaire à la course présidentielle.

Mais quelles sont les chances pour que Macron l’emporte ? Lui qui dit n’être pas socialiste, il serait tout de même curieux de le voir briguer la présidence en tant que représentant du Parti socialiste. Et puis, quelle serait sa majorité, ses ministres, sa politique ? Trop d’éléments demeurent flous. Ne serait-il pas plus sage d’attendre 2022 et de mettre ces cinq années à profit pour construire un réseau de militants, se forger une solide expérience politique et se défaire de cette image d’énarque méprisant ? Alors, seulement, il pourrait se lancer à la conquête du cœur des Français. Car peut-être qu’alors aussi le Parti socialiste aura enfin « l’honnêteté » de dire qu’il n’est plus « socialiste » ?

 

Mais croyez-vous que Valls l’est? Croyez-vous que Hollande l’est? Croyez vous que les ministres (actuels) le sont? Si vous avez encore des doutes référez-vous à leurs déclarations de patrimoine !

Et si après y avoir replongé le nez vous doutez encore, c’est que vous êtes mûrs pour une nouvelle gouvernance de la gauche (qui n’a plus que le nom, mais ayant perdu sa saveur d’origine. C’est Jaurès qui le dit).

BàM — patrimoine ministres

Patrimoine 2014 – Synthèse 3 – 30x

patrimoine 2014 – Synthèse 2 – 19 Ex

Patrimoine 2014 – Synthèse 1- 19 Ex

Et pour plus de détails, demandez le détail de vos ministres préférés (c’est gratuit)

 

http://www.bvoltaire.fr/nicolaskirkitadze/quel-non-socialiste-pour-les-socialistes-montebourg-valls-ou-macron,278777

 

*****

 

 

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  au :

État d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

 

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution-citoyenne). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :