-

keg – 170 Mars = 17/08/2016 – L’urgence de l’état kamikaze ne fait que 40 blessés contre 85 morts et demi d’un kamikaze prenant son temps!

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «état kamikaze = 40 blessés» ou «Daesh kamikaze = 85 morts et demi»

   Je ne suis que Français – Français

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

 

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  … 05/07/201 = la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

Après la preuve par Nice, voici celle de Juan les pins…. L’état lutte à armes différentes avec daesh. Le score  40 blessés sans kamikaze contre 85 morts avec un kamikaze…. Peut mieux faire!

….. et avec un peu de recul….

L’état en compétition ouverte avec daesh…. Il fait 40 blessés sans kamikaze…… et à lui tout seul. Si l’état d’urgence était si efficace, il n’y aurait pas eu Juan les Pins!

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

VIDÉO Panique générale à Juan-les-Pins : que s’est-il passé ?

 
VIDÉO Panique générale à Juan-les-Pins : que s'est-il passé ?

Un mouvement de foule a eu lieu à Juan-les-Pins (Alpes-Maritimes) dans la soirée de dimanche, blessant 40 personnes. Des pétards seraient à l’origine de cette panique générale.

Un mouvement de foule a eu lieu à Juan-les-Pins (Alpes-Maritimes) dans la soirée de dimanche, blessant légèrement une quarantaine de personnes, indique Le Huffington Post.

Plusieurs personnes ont affirmé avoir entendu des bruits ressemblant à des tirs, et ont cru à un possible début d’attentat, comme ce fut le cas non loin de là à Nice le 14 juillet dernier.

Toutefois, il semblerait que les bruits provenaient de pétards allumés et jetés depuis une voiture avenue Louis Gallet. Selon une source policière, les autorités sont en train de visionner les images de vidéosurveillance pour retrouver la ou les personnes responsables.

« On avait l’impression d’un séisme »

Reste que les bruits ont provoqué un mouvement de panique générale impressionnant, poussant les badauds et clients attablés en terrasse à se réfugier à l’intérieur des restaurants. 

 

 Un camion fou pour faire la preuve par Nice que le terrorisme est plus puissant que l’état mécréant qui ne sait que se mettre en urgence…. et agir en dépit de tout bon sens (à moins que….. les attentats le servent….. ce qui reste à définir et démontrer – il n’y a pas d’attentats lors des grands rassemblements à fric, voire même d’attentats déjoués, surprenant, non!). Ce qui est valable après les attentats « réels » (la fameuse efficacité qui conduit à toutes les arrestations)…. devrait prévaloir avant. Il suffit de se donner les moyens d’investiguer tous les fichés « S’ au titre du terrorisme et de la radicalisation….. Mais il faut une volonté politique qui semble faire défaut….. Alors on laisse la population s’engluer dans ses psychoses…. qui conduisent à Juan les Pins et permet les meilleurs pronostics pour 2017. Être réélu sur la peur, quel programme qui n’a nul besoin de promesses (que l’on soit sortant ou non, de droite, de gauche ou d’extrémité fut-elle la dernière)

Daesh n’a pas besoin de tueurs, l’état fait déjà 40 blessés sans kamikaze…..

 

http://www.planet.fr/societe-panique-generale-a-juan-les-pins-que-sest-il-passe.1148791.29336.html

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

 

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Benoît Hamon : « Oui, je suis candidat » à la présidentielle

Benoît Hamon : "Oui, je suis candidat" à la présidentielle
Benoît Hamon en campagne pour les élections régionales, le 9 décembre 2015. (LOIC VENANCE / AFP)

L’ancien ministre de l’Education nationale se présente à la primaire à gauche.

« Les quinquennats se succèdent, les hommes providentiels aussi, mais […] les problèmes essentiels des Français restent sans solution. »

Citant notamment « le chômage de masse qui s’aggrave, la pauvreté qui augmente, l’égalité qui va mal », la « ghettoïsation, l’isolement des territoires ruraux », le député des Yvelines a assuré: « les vraies questions sont méthodiquement évitées par les différents gouvernements qui se sont succédé ».

Soutien de Martine Aubry en 2011, Benoît Hamon est le cinquième candidat déclaré à la primaire après les socialistes Gérard Filoche et Marie-Noëlle Lienemann, le député écologiste François de Rugy et Jean-Luc Benahmias du Front démocrate.

« J’aspire à une VIe République, la Ve étant une machine à trahir », a déclaré le député des Yvelines, citant notamment le « revenu universel » et les « nouvelles formes économiques ». (Mais qu’à t-il signifié en y restant et en s’en faisant complice…. ?)

Ses propositions seront détaillées lors d’un discours le 28 août à Saint-Denis, en clôture d’un rassemblement de deux jours « Pour gagner en 2017 », selon « Libération ».

Interrogé sur un possible rapprochement avec Arnaud Montebourg, Benoît Hamon a répondu : « dans un processus démocratique, il faut exprimer ses idées, et si demain il doit y avoir des rassemblements, pourquoi pas ». Mais cette primaire est « décisive, parce que c’est le seul moyen de rassembler la gauche et les électeurs de gauche » :

« Arnaud Montebourg n’est pas encore candidat, s’il veut me soutenir il a encore quelques jours pour le faire. »

 

C’est quand la primaire? A combien s’élèvera la liste des candidats putatifs au nom de la gauche de droite et de la droite assez gauche?

C’est marrant cette faculté de dénoncer ce que l’on a contribué à mettre en place! Quelle facilité d’oubli pour ten,ter de séduire les couillons (qui ont il est vrai, peu de mémoire et surtout peu de connaissance….. On leur vend n’importe quoi, avec de la pub, y compris de la merde, bien enveloppée! Fallait-il instaurer le suffrage universel qui n’est qu’un classement de spots du moins minable au plus gore….. ! A quand l’excellence des choix?)

Depuis le début de la XIV éme législature (depuis Juin 2012 et jusqu’à fin Juillet 2016), il n’a déposé aucune proposition de loi (sur 1441 propositions de loi déposées). N’a-t-il donc rien à proposer pour faire évoluer la société? A moins qu’il ne réserve ses promesses pour après 2017, ce qui nous obligerait à risquer de tenter le diable pour savoir ce qu’il a réellement dans le ventre. Être frondeur, en acquiesçant à ce qu’impose son courant politique…. c’est facile pour se faire connaître et remarquer. mais rien qui ne le différencie réellement de ses camarades!

Plus surprenant, aucun des candidats déclarés n’a déposé de propositions de loi et ils veulent incarner le bien-être de la République…..

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/election-presidentielle-2017/20160816.OBS6384/benoit-hamon-oui-je-suis-candidat-a-la-presidentielle.html

 

****

 

 

 

 

****

  

 

Les catholiques, apôtres naïfs du vivre-ensemble?  –  Face aux terroristes, je ne tends pas l’autre joue

Au lieu de sermonner les militants de la laïcité tout en prêchant un vivre-ensemble lénifiant, certains clercs catholiques feraient mieux de déclarer une guerre totale à l’islamisme qui a juré leur perte.

eglise catholiques laicite

Cérémonie oecuménique à la cathédrale de Milan, juillet 2016. Sipa. Numéro de reportage : 00766468_000014.Ceux qui ont ici reçu une bonne éducation chrétienne se souviennent sans doute qu’après avoir pris une gifle sur la joue droite, il faut tendre la gauche. Et après avoir été égorgé, que fait-on ? Que tend-on ?

Ceux qui ont ici reçu une bonne éducation chrétienne se souviennent sans doute qu’après avoir pris une gifle sur la joue droite, il faut tendre la gauche. Et après avoir été égorgé, que fait-on ? Que tend-on ?

Quand les cathos tentent le diable

Mais alors, qui est responsable ?

Jusqu’à dire que la religion doit rester dans la sphère privée. Ce qui est tout à fait faux. Ou alors je n’existe plus. Dire ça, c’est considérer qu’il n’existe pas de communauté catholique, qu’il n’existe pas d’évêque, qu’il n’existe pas de cathédrale, qu’il n’existe pas de croix sur nos chemins. C’est ce qui nous est dit. Et c’est une folie, nier la religion. Ce qui est fragile, c’est aussi ça. »

Là où il y a la liberté, c’est là où on peut dire que l’on croit. »

« L’auto-flagellation est un sport qui se conçoit dans une cellule monacale. Battre sa coulpe sur le dos de la nation est plus qu’incorrect : stupide. »

Anti-Lumières

C’est un calcul de dupes. On ne transige pas avec des gens qui veulent au fond non seulement toute leur place, mais toute la place. En passant par l’islam pour ré-affirmer et ré-affermir le pouvoir de l’Eglise, le pape se fourvoie profondément. Et faire la moindre concession serait une erreur létale. Jean d’Ormesson l’a expliqué l’année dernière à propos des massacres de chrétiens au Moyen-Orient — pas un prêtre égorgé, mais des milliers d’hommes et de femmes décapités.
Il faut réécrire la loi de 1905 en tenant compte de l’islam, qui n’existait pas en France au début du XXème siècle. Il faut imposer la laïcité la plus stricte sur l’ensemble du domaine public — c’est-à-dire dans la rue : libre à chacun de croire ce qu’il veut, mais pas de l’imposer, ne serait-ce que par le quadrillage des voiles dans nos villes, à ceux qui ne croient pas la même chose, ou qui ne croient à rien du tout.

Vade retro Chevènement ?

Nous n’en sommes pas là. Il a été question de nommer Jean-Pierre Chevènement à la tête d’un organisme chargé de réorganiser en profondeur le financement et l’expression de l’islam de France. Levée de boucliers de tous les suppôts de l’intégrisme, à droite (Hortefeux) et à gauche (Laurence Rossignol, qui veut quelqu’un, une femme si possible, « de culture musulmane » : qu’aurait fait Napoléon, qui a si bien réorganisé le judaïsme français ?). La République n’a pas à se soucier des croyances des uns et des autres — d’autant que les agnostiques sont largement majoritaires dans ce pays.

Les catholiques ne me gênaient plus depuis une centaine d’années. Et voici qu’ils en remettent une couche. Les musulmans représentent aujourd’hui une menace bien différente des Congrégations de 1900 : l’agenda suppose l’application de la charia. En vérité, je vous le dis, amis musulmans, allez donc vivre selon les principes islamiques dans l’un des nombreux pays qui en ont fait leur mode de fonctionnement, flagellation et lapidation comprises. Ou soumettez-vous à la loi de la République — celle qui est écrite, et celle qu’il reste à écrire.

 

Faut-il imposer l’islam en France? Mais attention pas l’islam de bazar, non le vrai, le pur, le seul, l’unique; celui qui fait charia-bia, là où il passe, à tel point que l’ère chrétienne ne repousse pas ou alors au delà des limites du territoire de l’oumma-culée conception, celle d’un allah conquérant avec le bras armé de son plénipotentiaire qui frappe partout en disant, des victimes, « leur dieu les reconnaîtra » (parce que le sien est en charge des mannes de ses guerriers qu’il faut caser dans les lupanars célestes… Tant les arrivages sont trop rapprochés et nous sommes les pourvoyeurs de ces wagons à bestiaux, plombés qui déchirent la nuit ……)

La nouvelle loi 1905 s’appellera loi de 2017, revisitant les signes….. comme des stigmates!

 

http://www.causeur.fr/catholiques-terrorisme-islam-laicite-39577.html

 

****

 

De la Servitude Volontaire.

De la Servitude Volontaire.

Nous sommes asservis parce que nous le « voulons », in fine, au plus profond de nous-même, dans la plus petite partie de nous, inaltérable, inatteignable quelle que soit l’arme utilisée pour la pervertir. C’est un « choix » en toute souveraineté, conscient, inconscient, cela n’a pas beaucoup de sens à cette profondeur. Je suis le « souverain » le monarque absolu de moi-même, par essence.

Nous faisons un « choix » stratégique de vie : vivre, profiter d’un temps précieux et fini, le moins d’ennuis, le plus de confort, en s’engageant dans un chemin calibrant nos pratiques, qui nous semble être la meilleure solution pour notre épanouissement. Zapper les problèmes, ne pas penser, ne pas trop réfléchir trop profond, éviter tout ce travail « prise de tête », ne conduit ni plus ni moins qu’à se « laisser » transformer en zombie.

Mais le réel nous rattrape toujours en venant frapper à notre porte. Qui sera capable d’évaluer l’impact négatif permanent, sa force de destruction pour notre santé mentale de cette simple réalité banalisée sciemment : qui est de croiser 10 humains comme vous et moi « clochardisés » (par qui ? Par eux-même ?), sur 100 mètres de trottoirs de notre « Ville Lumière », vitrine bling bling de nos avancées technologiques, ou de ces millions de mensonges déversés quotidiennement par le système directement dans notre cerveau par son ingénierie intrusive.

Et voici la question qui tue : où est le progrès là-dedans ?

C’est un choix. Et faire un choix c’est être libre. C’est poser un acte, une création, et cela donne le vertige. C’est aussi recevoir sur la tête une responsabilité qui pèse 100 tonnes : les possibles conséquences de ses erreurs. Le vertige d’être seul face à un vide abyssal sans aucun repère car c’est une création.

Être mouton est très confortable, vous ne serez jamais tenu responsable de vous être trompé de route et de faire chuter le troupeau de la falaise. Un exemple via le procès de Nuremberg, et les excuses des bureaucrates érigées en système de défense. Les plus méthodiques criminels de guerre nazis : « Je n’ai fait qu’exécuter les ordres c’est le « devoir » de tous bons militaires « soumis » à un gouvernement « démocratique ». Mon travail consistait à faire qu’un train parte d’un point A et se rende à un point B (camp d’extermination) » Et je lui ferais ajouter, pour ceux qui ne le savent pas encore : « Messieurs les censeurs, ce sont vos banques qui nous ont financés ».

Le petit soldat médecin, auréolé de son écharpe-serment d’Hippocrate, bureaucratisé, suit les consignes de santé officielles. Qu’elles soient établies par des vrais scientifiques mais faux-culs à la botte des labos pharmaceutiques multinationaux sans fois ni lois, n’est pas son problème. « Ce n’est pas moi, petit individu qui a fait les lois n’est-ce pas ? » Il participe au crime en sachant parfaitement qu’il empoisonne son « patient ».( Le mot est parfait, mais cette qualité à des limites.) Il le sait parce que tout zombie qu’il est , il a comme les autres des éclairs de lucidité, le plus souvent quand il croise son regard dans un miroir d’un œil un peu plus inquisiteur, traversant comme du beurre ses remparts de protection. On appelle cela une lueur d’intelligence, ou d’espoir c’est selon, c’est la même chose. Qui d’autre qu’un médecin a les moyens de démêler le vrai du biaisé parmi tous les rapports d’experts ?

Voilà sa part de responsabilité, son levier sur le monde, mais « lanceur d’alerte » est devenu dangereux, criminel, passant la barrière ténue de la loi. La justesse de cet acte de foi humaniste est indestructible et inaltérable : c’est notre « esprit » par rapport à l’esprit de la loi que l’on a déplacé, dégradant un peu plus les valeurs morales.

Les scandales horribles médicaux ne manquent pas, cherchez ce qui rapporte le plus : vaccinations, traitement du cholestérol (maladie inventée de toute pièce par l’abaissement du taux « normal »), trithérapie (un médicament qui commence par tuer vos « pompiers », un banc pour les scientifiques!). Le système via la médecine fabrique ses malades vaches à lait, rente à vie.

Une étude aux résultats hallucinants : 95% des cancérologues à la question : vous feriez-vous traiter par la chimiothérapie si vous aviez un cancer ? ont répondu : « SURTOUT PAS » Fermez le banc !

Ils participent au crime mais comment se fait-il que leurs cerveaux n’explosent pas par cette dissonance cognitive radicale ?

Des maladies apparaissent soudainement (bonjour Mr Darwin aux mutations lentes) avec une progression exponentielle, et l’on peut même dater leur genèse : une campagne monstrueuse de communication pour promouvoir un changement alimentaire majeur. C’est que les labos de « Big pharma » ont des participations croisées avec « Big food », si je ne m’abuse à voir des complots partout. Citons Woody : « Ce n’est pas parce que je suis paranoïaque que quelqu’un n’essaie pas de me tuer. »

Certains évaluent le nombre de mort dû à l’empoisonnement généralisé (n’oublions pas les « Chemtrail), à plusieurs dizaines de MILLIONS de morts par an.

Derrière l’anonymat feutré que procurent les mille paravents de sociétés écrans, il y a trônant au conseil d’administration, un bon père de famille qui décide d’un trait de plume, de rayer du monde x millions d’êtres humains. Non pas pour gagner de l’argent, mais pour en faire UN PETIT PEU PLUS, et finir le plus riche du cimetière.

Chacun d’entre nous avons une part de responsabilité, parce que chacun d’entre nous avons une paire de Nike cousu de fil blanc par des esclaves de 8 ans. Je n’en ai pas mais j’en ai d’autres, un ordinateur par exemple. Il faut bien composer avec ce système pour tenter de vivre, mais jamais cette réalité ne sera chez moi balayée sous le tapis et oubliée, par commodité ou confort moral. La preuve en est que je l’écris ici noir sur blanc, et ne serai jamais le relais pour leurs narratives. C’est le minimum, et cela ne coûte pas cher, quelques amis qui ne supportent plus que ce miroir ne leur renvoie pas « c’est toi le plus beau ». Chacun a sa part de responsabilité à son niveau de courroie de transmission. Il suffit de casser sa courroie, le problème est le système de redondance multiple.

Mon rêve absolu récurrent pendant mon enfance : être un mouton zombie comme les autres. Avoir des copains qui ne vous soupçonnent pas d’être un E.T, ne plus penser, ne plus réfléchir, ne plus avoir à traiter des milliers de questions, cacophonie permanente, dès l’âge de 7 ans : « c’est quoi la mort, et la vie, et pourquoi le sable est sable, qu’est ce que je suis, qu’est ce que le monde va devenir »…… et t’essaieras, et t’essaieras….

Ce mode de fonctionnement à un nom, appris depuis peu : H.P.E. Un éveil, une mutation majeure du cerveau ? Toute médaille à son revers : c’est un enfer mais heureusement tout est en dualité, en équilibre dynamique.

Celui qui n’ouvre pas ses yeux en grand sur les horreurs du monde réel, se prive de sa beauté. Un conseil, commencez par la beauté car elle seule est infinie.

Vraiment, rien de va plus, mais le monde n’est pas une loterie.

A chacun de faire son choix.

 de : Jean Claude Verges

 

Mon choix, ma liberté est de ne rien couper de ce texte, j’en demande pardon à l’auteur (au nom de la liberté justement)…….

Effectivement nous sommes libres de choisir nos incapables qui nous gouvernent et s’emmerdent à nous vendre, après y avoir travaillé d’arrache-pied (et d’arrache-dent, comme il sied à tout bon dentiste au pouvoir fut-il hollandais d’origine. Dans ce cas il vaut mieux un dentiste qu’un plombier, fut-il polonais et régis par les conventions de son pays ).

Etonnez-vous après de l’esclavage urnaire!

 

http://reseauinternational.net/de-la-servitude-volontaire/

 

****

 

Racisme et guerre des « communautés » : va-t-on se décider à ouvrir les yeux ?

 

Les Chinois se font tuer par des crapules mais ils ne cassent pas les vitrines, n’incendient pas les voitures. Alors, l’État s’en fout.

Et personne, d’ailleurs, ne veut dire que le problème de fond – parce que le plus visible, en Corse comme ailleurs – est la situation d’infériorité des femmes dans l’islam. Une infériorité de droit et de fait que l’on tente d’instiller par tous moyens dans la société française. Alors oui, le burkini et le voile, ressentis comme des provocations, deviennent insupportables et constituent, de fait, un « trouble à l’ordre public ».

À propos de racisme, un autre événement a eu lieu dimanche, et celui-là n’a rencontré aucun écho. C’était à Aubervilliers, où plusieurs milliers de Chinois se sont rassemblés devant la mairie en hommage à Zhang Chaolin, assassiné en pleine rue pour le voler. Le maire Meriem Derkaoui n’a pas hésité à dénoncer un crime au « mobile crapuleux » et au « ciblage raciste ».

Les Chinois se font tuer par des crapules des cités environnantes, mais ils ne cassent pas les vitrines, n’incendient pas les voitures. Alors, l’État s’en fout. Le Monde aussi. Pourtant, des faits similaires avaient déjà poussé les Chinois de Belleville à manifester en 2010 et 2011. Même scénario, même conséquences : agressions hyper-violentes, morts…

Marianne y allait sur la pointe des babouches : « Et pourquoi ces incidents arrivent-ils dans le XXe arrondissement et non dans le XIIIe, où réside aussi une forte communauté chinoise ? Pour certains, c’est parce que des personnes d’origine africaine et maghrébine résident aussi dans ce quartier, les agresseurs étant issus de ces communautés. » Sans blague ?

Et le magazine de conclure alors : « Le risque : faire passer cette affaire comme un dossier ne concernant que les Chinois, attisant encore plus les replis communautaires et les préjugés sur les origines des agresseurs. Des tensions qui ne pourront qu’engendrer d’autres violences. »

L’objectif est atteint : on y est ! Et ça ne fait sans doute que commencer…

 

Preuve que mélanger 5 communautés (l’état à lui tout seul en étant une…. Même si incompétente en matière de régalie) dans le 20éme (en banlieue, loin des quartiers touristiques et de renom) et non dans le 8éme (lieu des ministères et où ‘il est de bon ton de na pas mélanger torchons et serviettes) pour le « vivre ensemble », c’est 4 de trop et qu’il ne devra en subsister qu’une seule…. Celle qui tiendra la rue le plus durablement et le plus durement…. L’état en bon spéculateur reste comme spectateur, comptant les coups et tentant de jouer les arbitres, même s’il tolère quelques coups de canif sous la ceinture (car dedans cela pourrait faire « boum »…. allusion à la gifle déflagrationnelle qui pourrait s’en suivre. C’est que chez certains on est chatouilleux au niveau de la ceinture, au dessus ou au dessous).

Qu’on le veuille ou non ce qui régit le monde comme la France, c’est quand même la loi du plus fort, la loi de la jungle et l’état, en la matière, y est impuissant (à Calais comme ailleurs dans l’exact-gone des communautarismes interdits. la chine a bien eu sa cité interdite interdite!)

 

http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/racisme-et-guerre-des-communautes-va-t-on-se-decider-a-ouvrir-les-yeux,277732

 

*****

 

Les crédits faciles renforcent les pouvoirs des multinationales

Les crédits faciles renforcent les pouvoirs des multinationales
Avec le temps, les entreprises rentables et les actifs productifs finissent entre les mains des grands groupes.
Prenons l’exemple d’une exploitation agricole familiale typique, que ce soit aux Etats-Unis, en Allemagne, en Australie, etc. Il est très difficile de gagner sa vie en cultivant la terre dans un marché dominé par une poignée d’entreprises géantes mondialisées et de leurs hommes de main locaux. Il n’est donc guère surprenant que beaucoup d’agriculteurs de la génération suivante aient opté pour des emplois en entreprise en zone urbaine plutôt que d’endosser les risques financiers de reprendre l’exploitation familiale.
  • Certes, un agriculteur voisin pourrait se montrer intéressé pour racheter l’exploitation mais il devra emprunter l’argent à (par exemple) 4%.
  • La concentration des terres agricoles dans les mains des grands groupes L’entreprise internationale, elle, peut vendre des obligations (c’est-à-dire emprunter de l’argent) à moins de 1%. Ce coût inférieur du capital permet à notre multinationale de proposer une meilleure offre de rachat que les agriculteurs locaux.
  • Cet emprunt bon marché lui permet également de financer les économies d’échelle, qui sont hors de portée des exploitations agricoles familiales.

Le résultat est que les terres agricoles du pays, son actif productif essentiel, tombent inévitablement entre les mains des multinationales. Celui qui voudrait résister et ne pas vendre est écrasé par les prix bas (les fermes constituées en sociétés peuvent produire de façon intensive et survivre à des prix bas, les familles ne le peuvent pas). Ou alors ils sont écrasés par les inconvénients d’être des marginaux vendant aux chaînes d’approvisionnement des grands distributeurs qui favorisent les fournisseurs internes ou de grands producteurs. La même dynamique — le pouvoir inégalable du crédit bon marché — conduit à un contrôle des multinationales qui ensuite financent leur domination politique.

Prenons un exemple :

  • vous souhaitez construire une maison pour vous et votre famille. Vous aurez besoin d’en financer la construction et puisque cela est plus risqué qu’un emprunt immobilier conventionnel pour acheter une maison déjà existante, vous devrez payer un taux entre 4% et 5% et quelques milliers de dollars de frais.
  • Un promoteur peut emprunter à 1%. Devinez qui a les coûts de construction les moins chers ?
  • La concentration mène à la cartellisation A mesure que les multinationales rachètent les actifs productifs, elles s’organisent en cartels et quasi-monopoles qui peuvent être protégés de la concurrence par du lobbying et des contributions à des campagnes électorales.

Le résultat du crédit illimité aux entreprises est un pouvoir financier et politique des multinationales qui ne cesse de s’étendre. Le résultat de ce contrôle de la gouvernance est que les gouvernements vont et viennent, les candidats vont et viennent, les mouvements politiques vont et viennent mais les multinationales restent au pouvoir.

Le choix nous appartient— ou plutôt nous appartenait. Il n’est guère étonnant que la fraude électorale soit l’outil de prédilection des lèche-bottes politiques des grands groupes américains.

Il est bien trop dangereux de laisser le ” petit peuple ” prendre des décisions politiques.

Il pourrait évincer les banquiers centraux et, si c’était le cas, les multinationales et leurs caniches politiques connaîtraient un déclin inévitable puisque les robinets d’argent gratuit seraient fermés. Si vous détruisez ces cartels du capitalisme de connivence, sous perfusion de dettes, vous détruisez le statut quo. Le système monétaire est faussé et l’étalon or reviendra Jim Rickards – Nouveau plaidoyer pour l’or Je sais que beaucoup de Français ne possèdent plus d’or dans leur coffre. Ou bien quand ils en ont, ils n’en n’ont pas assez… Pire : certains ont de l’or, mais sous une mauvaise forme… Pourtant, je pense que les élites vont devoir recourir à l’or pour remettre à plat le système. Et vous devez vous agir avant. C’est pourquoi j’aimerais vous offrir sans plus attendre un exemplaire gratuit de mon dernier livre : je vous demande de ne plus acheter une seul once d’or sans l’avoir lu ! Laissez moi simplement votre email ici Peu importe la façon dont on interprète le Brexit — un théâtre de Kabuki joué par des initiés du Deep State (le ” gouvernement de l’ombre “), un stratagème politique qui a déraillé, une explosion détestable de xénophobie, une rébellion de la ” classe oubliée ” qui a beaucoup perdu dans le boom de la Grande Financiarisation, une résurgence du nationalisme — quelle que soit l’interprétation ou la combinaison de facteurs que vous préférez, le résultat est le même : le Brexit reflète un état précaire, une tectonique politique en mouvement qui menace le statu quo.

Le Brexit est un symptôme de la crise du capitalisme moderne. La version mondiale actuelle du capitalisme se caractérise par les dynamiques suivantes en concomitance :

1. Le remplacement de la croissance et des revenus réels stagnants par de la dette. (ce qui évite de lever des impôts)

2. Le remplacement des investissements productifs par la spéculation (c’est-à-dire la financiarisation).

3. Le remplacement du capitalisme de marché libre où ” tout le monde doit avoir un intérêt en jeu ” par le capitalisme de connivence où les élites protégées et privilégiées tirent bénéfices au détriment du plus grand nombre.

4. Le remplacement de la démocratie et de la propriété locale et décentralisée par la planification centralisée.

5. L’utilisation de la doctrine ” extend and pretend ” [étendre les maturités de la dette et prétendre que payer les intérêts ne pose aucun problème] pour masquer l’insolvabilité, les actifs toxiques et les prêts non performants plutôt que de traiter directement le surendettement via des dépréciations et des liquidations d’actifs compromis. La soi-disant ” reprise économique ” mondiale dont on nous rebat les oreilles s’effrite comme un château de sable. Il n’est pas étonnant que les gestionnaires institutionnels, les hedge funds et les boursicoteurs soit se ruent tous vers des valeurs refuges, soit aient fréquemment le doigt nerveusement contracté sur le bouton ” vendre.

” Si le secteur bancaire mondial n’est pas instable, alors pourquoi les titres bancaires coulent-ils ? Si les banques engrangent des bénéfices et accumulent du capital parfaitement garanti, pourquoi les investisseurs les vendent-ils ? Si tout est si solide, pourquoi les capitaux spéculatifs recherchent-ils la bulle du jour ? Du cuivre au béton en passant par le bitcoin, le minerai de fer ou l’argent-métal, les capitaux spéculatifs passent d’un secteur casino à un autre, d’un jour ou d’une semaine à l’autre.

Si l’économie américaine n’est pas précaire, pourquoi alors le taux de croissance des nouvelles entreprises a-t-il chuté à un niveau jamais atteint depuis la Crise de 1929 ?

Ne croyez plus ce que l’on vous dit. Cela vous endort et vous évite d’agir, puisque tout va bien dans le meilleur des mondes, avec les dirigeants les plus minables que la société ait produit. Car nous ne leurrons pas, nos dirigeants ne sont que ce que nous avons su produire…. de la merde en étrons publics!!

Et ne cherchons pas à les rendre responsables. Nous sommes les seuls responsables, par nos endormissements répétitifs et continus (certes bercés par les singles de la pub électorale)

Nous ne récoltons que ce que nous avons semé en croyant que nous étions libres! Quelle désillusion.

 

 

http://free.niooz.fr/s/free/les-credits-faciles-renforcent-les-pouvoirs-des-multinationales-8676253.shtml

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015  au :

État d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

 

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

 au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :